Comment choisir une longe de grande voie pour faire des relais ?

par Expérience Outdoor

Choisir une longe de grande voie

Les longes (ou vaches) sont indispensables en grande voie ou en alpinisme, Les grimpeurs se longent sur beaucoup de systèmes différents. Voici les avantages et inconvénients de chacun des systèmes.

Les longes de sport

Les longes de sport sont conçues pour éviter la chute mais également pour retenir une chute depuis une certaine hauteur, au cas où le grimpeur glisserait alors qu’il est au-dessus de son point d’attache.

Pour cela il est conseillé d’utiliser une longe qui permettrait de supporter une chute de facteur 1, voir une chute de facteur 2. (Pour plus d’explication voir : choisir une corde d’escalade).

On distingue plusieurs types de longes dont voici les avantages et inconvénients.

La longe industrielle

Certaines marques (notamment Béal) proposent des longes toutes faites sur lesquels il suffit de rajouter ses mousquetons.

Ces vaches sont composées de corde dynamique qui est cousue aux extrémités. Ces longes sont testées pour supporter une chute de facteur 2 (pire cas possible) en douceur.

Le seul inconvénient de ces longes est leur prix important.

Les longes maison

Les longes « maison » sont des vaches constituées d’un bout de corde dynamique (parfois semi-statique) avec un nœud de huit coté baudrier et un double nœud de pécheur coté mousqueton. Ces longes sont fréquemment confectionnées avec de la cordelette semi-statique de 8mm car celle-ci est légère et prend peu de place. Plus le diamètre de la corde utilisé est important et plus la vache sera résistante en cas de chute, privilégiez également les cordes dynamiques.

Ce type de longe demande un minimum de connaissance à la confection mais est aussi solide que les longes industrielles et beaucoup moins chère, elles sont, en revanche, plus volumineuses à diamètre de corde égal.

Un double noeud de pécheur
Un double noeud de pécheur

Les anneaux de sangle en nylon

Beaucoup de grimpeurs utilisent des anneaux de sangles en nylon pour se vacher. Ceux-ci sont légers et peu volumineux. Cette utilisation des anneaux de sangles est fortement déconseillée.

En effet les sangles en nylon ne sont pas très dynamiques et en cas de chute sur cet anneau vous pourriez vous briser le dos (ou casser la sangle). Les sangles en nylon tiennent très bien une charge statique mais en cas de chute avec un facteur 1 (si vous êtes au niveau de votre point d’attache) elles cassent souvent.

Les anneaux de sangle en dyneema

Ces anneaux sont les plus légers et les plus compacts de loin mais il est EXTREMEMENT dangereux de se vacher avec. Les anneaux de sangle dyneema sont encore plus statique que ceux en nylon et ils ne tiennent jamais une chute de facteur 1.
Nous déconseillons fortement l’utilisation de ces sangles comme vaches et si vous les utilisez quand même, gardez toujours la sangle tendue !

Les différences de résistances

Voici un petit tableau qui résume la résistance des différents types de longes :

Pour être valable, une longe doit avec un nombre de chute supérieur à 4 et une force de choc inférieure à 12 kN.

Voici une vidéo qui résume bien les risques de se longer avec des sangles :

Différences de résistances

Les daisy-chains

Les daisy-chains sont parfois utilisées pour se vacher. Attention, elles ne sont pas conçues pour ça et les boucles intermédiaires ne tiennent que 300 kilos de charge statique (et aucune chute). Elles sont pratiques mais surtout extrêmement dangereuses. Ne les utilisez pas comme vache !

Voici une vidéo de Black Diamond qui montre bien les risques liés à la rupture d’un anneau d’une daisy chain (rupture qui survient à la moindre chute).

Solutions pour créer une longe à longueur variable

Le gros problème que l’on rencontre souvent avec les longes c’est qu’elles ont une longueur fixe qui n’est pas toujours pratique dans tous les cas. Il existe quelques solutions pour créer des longes adaptables.

La longe réglable avec cabestan

Pour régler la longe le nœud de pécheur est remplacé par un nœud de cabestan. Cette solution permet de faire une longe adaptable sans aucun surcout mais n’est pas toujours très pratique pour régler la longueur de la longe (il faut desserrer, modifier et resserrer le nœud de cabestan).

longe avec cabestan avec noeud d
longe avec cabestan avec noeud d’arret

ATTENTION : toujours utiliser un mousqueton à verrouillage pour ce genre de longe car le cabestan ouvre très souvent le doigt du mousqueton lors de la mise sous tension.

Les longes avec prussik

Pour faire varier la longueur de la longe on relie le mousqueton à la corde grâce à un prussik. Cette solution permet le réglage de la longueur de la longe efficacement et sans ajout de poids ou de prix. La modification de la longueur de la longe est plus simple qu’avec un cabestan mais reste un peu longue. Pour certain c’est également un peu difficile mentalement de se suspendre sur le petit prussik (même si il est doublé par la longe).

une longe réglable par prussik
une longe réglable par prussik

Les longes avec autobloquants

Les autobloquants sont désormais tellement petits qu’ils peuvent être utilisée sur les longes pour faire varier la longueur. Ce type de longe est le plus pratique, il est fiable et facile à adapter. Dans ce cas on met l’autobloquant sur la corde avec un nœud d’arrêt en bout de corde.

Les autobloquants sans picots sont préférables car ils abîment moins la gaine de la corde. Le kong Duck est le plus utilisé pour cet usage car il est léger et sans picots.

Une longe réglable par autobloquant
Une longe réglable par autobloquant

Des exemples de longes

Voici quelques exemples de longes toutes faites :

  • Béal dynaclip, longe simple en corde dynamique, terminaisons cousues.
  • Béal dynadoubleclip, Longe double en corde dynamique, terminaison cousue

Laisser un commentaire