Test des raquettes à neige MSR Lightning Ascent 25 Womens

par Expérience Outdoor
Test des raquettes à neige MSR Lightning Ascent 25 Womens

Julie Dzialoszynski , passionnée outdoor et photographe talentueuse à découvrir absolument sur son site, nous partage son retour d’expérience sur les raquettes à neige MSR Lightning Ascent 25 Womens.

Présentation de Julie Dzialoszynski

Julie Dzialoszynski en raquettes à neige au dessus de Grenoble

Je m’appelle Julie, j’ai 30 ans ( en 2021 ) et je suis passionnée par les espaces naturels et tout particulièrement par la montagne. Originaire du centre de la France, le virus de la montagne m’a contaminée il y a maintenant 6 ans et j’y passe une grande partie de mon temps libre.

Je pratique la randonnée, et en particulier la randonnée itinérante en bivouac ainsi que l’alpinisme et l’escalade. Également photographe professionnelle depuis fin 2020. Bien que ce ne soit pas mon activité principale, je prends beaucoup de plaisir à immortaliser les paysages de montagne, ainsi que la faune et la flore lors de mes escapades. Je vous invite à découvrir et me suivre sur ma page Instagram juliedzialoszynski.

Enfin je suis aussi un peu “matos addict” ;). J’aime avoir un matériel et des vêtements de qualité qui s’adaptent à chacune de mes pratiques et qui soit le plus performant et léger possible. Pour cela, je teste beaucoup de marques et de modèles différents, ce qui me permet ensuite de donner mon avis et d’aider les autres dans leur choix.

Voici mon retour sur les raquettes à neige MSR Lightning Ascent 25 Womens :

Première impression à réception

Lightning Ascent 25 Womens raquettes à neige MSR
Lightning Ascent 25 Womens raquettes à neige MSR

Que c’est léger ! Pour le coup, de ce point de vue-là, je ne suis pas déçue, chaque raquette à neige pèse 900 gr, c’est beaucoup moins que les raquettes que j’ai pu sous-peser en magasin jusqu’à maintenant.

Elles ont un look assez minimaliste assumé (par rapport aux TSL par exemple qui ont plein d’options et de réglages) mais la construction respire la qualité. Ce qui les rend particulièrement légères c’est la construction en toile rigide (entourée par le cadre en métal), plutôt que du plastique comme les autres raquettes de la marque. Alors bien sûr, ce sera forcément moins durable qu’une construction plus classique, mais lorsque l’on souhaite quelque chose de léger, il faut aussi savoir faire des concessions.

A noter aussi, MSR a changé fin 2019, il me semble, le système de fixation de ses raquettes à neige. Avant il y avait plusieurs sangles à serrer sur le devant de la chaussure et un autre derrière, ce qui était un peu fastidieux à faire, en particulier sur le terrain lorsqu’il faisait froid (j’ai également pu tester l’ancien système).

Le nouveau système appelé “Paragon” est beaucoup plus simple d’utilisation puisqu’il suffit d’insérer le pied dans une sorte d’insert en silicone et de fermer la sangle à l’arrière du pied. C’est très pratique et adapté pour tout type de chaussures. Encore une fois, minimaliste mais efficace !

Quelle taille de raquette à neige MSR choisir ?

J’ai choisi pour ma part la taille 25 (ce qui correspond à la longueur des raquettes en inch). Elles existent aussi en taille 22 (jusqu’à 80kg). Je voulais prendre un peu plus long pour avoir un peu plus de portance en neige profonde. Sachant que les 25 sont données pour un poids à partir de 54 kg.

Les deux pouvaient convenir dans mon cas, pour une différence de poids assez minime. Il y a également la possibilité de choisir un modèle mixte ou spécial femmes. J’ai choisi ce dernier, qui est censé mieux convenir à la foulée plus étroite des femmes et éviter que les raquettes ne s’entrechoquent.

Petit bémol : elles ne sont pas livrées avec un sac comme les raquettes TSL, ce que je trouve un peu dommage vu le prix. J’ai acheté le sac dédié de la marque à part, pour environ 20€.

Mon retour terrain sur les raquettes à neige MSR

Je possède ces raquettes depuis environ 1 an, j’ai donc un peu de recul à présent pour faire un retour terrain. Je les ai utilisées aussi bien à la journée pour des balades faciles avec un petit sac, que sur plusieurs jours avec un gros sac de 17 kg dans des passages plus techniques. J’ai également pu les tester dans de la neige plus dure et également dans de la neige profonde totalement vierge.

Je suis globalement très satisfaite de ces raquettes à neige, que je trouve très légères (ce qui est un gros avantage lorsque l’on porte déjà du poids sur le dos) mais aussi très performantes.

retour terrain sur les raquettes à neige MSR
Raquettes à neige au Rocher du château vert dans le Vercors

En montée, la traction est très bonne et permet de limiter l’effort dans les pentes raides. Elles accrochent très bien, grâce à leurs crampons disposés sur les côtés du cadre. On se sent vraiment en confiance, même sur de la neige dure dans les pentes raides.

Les cales pour les montées sont très faciles à mettre et à enlever. En revanche, je regrette juste qu’il n’y a pas deux niveaux de réglage pour pouvoir s’adapter à l’intensité de la pente.

En descente, selon la pente et le profil de la neige, il m’arrive de glisser avec. Dans le dévers également. Je fais donc attention dans ces cas-là. Après je ne pense pas qu’il existe des raquettes qui tiennent dans le raide avec de la neige qui n’accroche pas. Ce sont des raquettes à neige pas des crampons, il ne faut pas oublier !

Je ne peux malheureusement pas comparer avec d’autres raquettes moins haut de gamme, mais lorsqu’il m’est arrivée de glisser en descente dans des pentes raides, je n’étais généralement pas la seule…

Raquettes à neige Lightning Ascent dans 30 cm de neige fraîche

Raquettes à neige sur les Hauts Plateaux du Vercors
Raquettes à neige sur les Hauts Plateaux du Vercors Crédit Photo : Julie Dzialoszynski

J’ai pu tester ces raquettes dans de la neige profonde (environ 30 cm de neige fraîche). Elles s’enfoncent autant que les autres je dirais, pas plus, pas moins. En revanche je dirais que leur légèreté est un atout dans ce cas de figure car on se fatigue moins à chaque pas.

A noter que pour augmenter la portance, MSR vend à part des rallonges qui viennent se fixer sur la raquette. Je réfléchis actuellement à cet investissement.

Conclusion sur les Lightning Ascent Raquettes à neige MSR

Alors bien évidemment, l’investissement peut paraître très important, surtout pour une première paire de raquettes à neige. Pour ma part, je savais que j’allais faire pas mal de rando hivernales (et de bivouacs) et je préfère investir dès le départ dans du haut de gamme plutôt que de racheter d’autres modèles par la suite.

Ce sont des raquettes très efficaces, qui s’en sortent très bien quel que soit le terrain. Minimalistes et légères, les raquettes à neige Lightning Ascent de MSR demandent de prendre plus de précaution à l’utilisation par rapport à des raquettes plus classiques (éviter au maximum les sols dur où la neige est absente, le rocher…).

Pour ma part, après un an d’utilisation (une saison et demi avec), je n’ai pas constaté de détérioration. C’est une raquette polyvalente que je recommande si vous souhaitez investir dans un produit de qualité.

0 commentaire
0

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire