Skis Movement Session 95: présentation et test

par Julien DEFOIS
Movement Session 95 montée ski de rando Pyrénées

Julien Defois partage son expérience des skis Movement Session 95 qu’il a pu tester pendant l’hiver 2022.

Présentation de la marque Movement

logo movement

Movement est une marque suisse spécialisée dans le Freeski. Née en 1980, alors qu’elle ne s’appelait pas encore Movement, l’entreprise s’est lancée dans la production de skis en 1999. Son ADN est le ski de haute montagne, hors des pistes bien damées. Cette identité forte ne l’empêche pas de développer des skis all mountain, capables de satisfaire des skieurs qui aiment jouer sur tous les terrains. En témoigne l’Axess 92, un ski conçu aussi bien pour la piste, le freeride et la randonnée.

Movement a développé des produits très liées à sa gamme de skis. Depuis 2018, elle commercialise des chaussures de ski de randonnée. Dans la même veine, elle propose des peaux, des bâtons, fixations, sacs à dos mais également des casques polyvalents et bien conçus (jamais testé mais une amie en a un, dont elle est très contente). Une gamme de vêtements, principalement streetwear, vient compléter tout cela.

Côté skis, Movement dispose de plusieurs gammes pour l’hiver 2022:

  • Go: des skis dédiés au freeride voire au freetouring
  • Race Pro: comme leur nom l’indique, ce sont des skis conçus pour ceux qui veulent monter vite, soit en compétition de ski alpinisme (en 66mm) ou en speed touring (71-77mm ou 85mm)
  • Fly Two: pour les amateurs de freestyle et de backcountry
  • Revo: une gamme piste/all mountain, avec un patin plus étroit qui privilégie les stations
  • Axess: la gamme à tout faire, piste, all mountain, freeride, rando
  • Alp Tracks: les skis de randonnée ultra léger, fabriqués avec du carbone
  • Session: on en parle juste en dessous!

Présentation de la gamme Session

La gamme constitue le coeur des skis de randonnée Movement. Le fil conducteur de Movement reste identique: la polyvalence. Ces skis sont étudiés pour bien s’en sortir dans toutes les conditions, notamment sur neige dure. Par le passé, les skis Movement n’avaient pas toujours bonne réputation sur neige dure autour de moi. Ils manquaient de rigidité et d’accroche. Movement a changé la donne et propose des skis plus adaptés à ces neiges variées que l’on trouve souvent dans les Pyrénées. Reste à voir ce que ce programme alléchant donne sur le terrain.

Les Session se déclinent en 3 tailles: 85, 90 et 95. Il y en aura pour tout le monde, car Movement a prévu une gamme femme et une gamme homme. Mis à part les tailles et les couleurs, la construction des skis reste identique: du Karuba (une alternative au paulawnia) et du carbone 5 axes. A noter que les skis de Movement n’utilisent pas tous la même construction carbone: les axess ont une couche de carbone 2 axes. Cette construction 5 axes donne davantage de rigidité en torsion, ce qui accroit l’accroche en neige dure et en pente raide. Les skis voient leur réactivité augmentée. Je reviendrai dessus dans mon retour de terrain.

construction carbone 5 axes movement ski
Construction carbone 5 axes tressée avec de la fibre de verre pour plus de légèreté

Enfin, les ski Movement Session 95, comme leurs petits frères en 85 et 90mm, incluent une double plaque de renfort en titanal sous les fixations. Cet ajout doit permettre une meilleure tenue de la fixation et donc éviter un arrachage.

Le choix de la taille dépendra de vos préférences, de votre style de ski et de vos besoins. Plus le patin est large, meilleure sera la portance. Les skis Movement Session 95 sont donc parfaits pour les journées de grosse poudre. Il y aura davantage de contraintes en pentes raides pour lesquelles les patins plus petits peuvent être un atout.

Test des skis Movement Session 95

Session 95 de Movement un modele de ski freerando

J’ai des skis que j’adore: des Dynastar Mythics 97, éprouvés dans des sorties aytpiques ou des séjours mémorables. Polyvalents, faciles à skier, tolérants, légers: ils ont toutes les qualités que je recherche. Passer sur un autre modèle de skis, même pour une courte durée, c’était un vrai défi.

Je ne pouvais pas envisager que d’autres skis puissent rivaliser avec les Mythics, ovationnés un peu partout dans le monde du ski de randonnée. Les skis Movement Session 95 sont peu connus et, comme je le disais plus haut, je n’avais pas forcément une bonne image de Movement en toutes neiges. Je ne m’attendais donc pas vraiment à être enthousiasmé, mais plutôt à avoir un intéressant point de comparaison avec les Mythics.

Prise en main des skis Movement Session 95

Je fais 1.9 m, j’ai donc opté pour des skis en 185 cm avec les caractéristiques suivantes :

  • lignes de côte en 134/95/118
  • rayon de 19m
  • poids de 1.54kg par ski

Les skis étaient équipés d’une fixation Marker Demo, un peu lourde mais pratique pour les réglages.

Le ski n’est donc pas léger mais pour un patin de 95mm ça reste très acceptable. La qualité de fabrication va avec: la carre est généreuse et épaisse. Bien plus que sur mes Mythics. Ceux-ci sont d’ailleurs très fragiles, ce qui ne semble pas être le cas des Session 95. La carre me fait donc très bonne impression.

Movement Session 95 Rocker

Le rocker avant est vraiment court. L’essentiel du ski se dédie au cambre. Celui-ci est bien plus prononcé que sur mes Mythics. J’imagine que le ski va s’en trouver bien plus réactif. Par contre le petit rocker me fait craindre un déjaugeage moins facile et un virage qui se déclenche plus difficilement car le ski est plus long. Les skis n’est pas très relevé en spatule. Il faut dire que sur cet aspect les Mythics m’ont très mal habitués: leur spatule très relevée sort vraiment de l’ordinaire. Disons donc que les Session ont un profil plus classique.

C’est d’ailleurs l’impression générale que me font ces skis: un profil classique, avec peu de surprises à la clé. Mais il faut se méfier des apparences, comme le test terrain va me le rappeler.

Retour de terrain des skis Movement Session 95

test terrain ski movement session 95

Alors après toute cette longue présentation, que dire des skis Movement Session 95 une fois qu’on les a aux pieds?

Conditions de test:

  • au Kosovo: neige poudreuse profonde, parfois un peu alourdie; neige travaillée par le vent à proximité des crêtes d’altitude; une petite descente en neige de printemps alourdie.
  • Pyrénées: neige légèrement croûtée (difficile d’y échapper dans ce massif!), neige de printemps, neige dure.

Un petit mot sur la montée en ski de rando Movement

Movement Session 95 montée ski de rando Pyrénées

Je n’ai pas vraiment fait de pentes raides en montée avec ces skis. Je ne peux donc bien évaluer leur comportement sur ces terrains. Ils sont assez paraboliques mais cela ne s’est pas ressenti: l’accroche du ski était aussi satisfaisante que celle de mes camarades. Nous sommes montés sur des pentes de 30°.

L’accroche de la carre est efficace et rassurante. Je n’ai pas senti ce ski, aux formes plus arrondies que mes Mythics, en difficulté. J’étais tout aussi sécurisé qu’avec eux.

Pour les conversions, évidemment cela dépend de la fixation. Mais là encore, ces skis se sont montrés sécurisants et pivotaient sans problème.

A noter que les peaux des Movement Session 95 sont fabriquées par Colltex.

Les skis Movement Session 95 dans la poudre

Test ski movement session 95 poudre kosovo

Surprise. Je m’étais fait à l’idée que je ne trouverai pas mieux que les Mythics. C’était faux. Les Session m’ont convaincu. Avec 50cm de fraîche, ils avaient fort à faire.

Le déjaugeage s’est avéré excellent. Les skis flottaient facilement au dessus la neige et la sortie de courbe se faisait sans difficulté.

test ski movement session

Le déjaugeage s’est avéré excellent. Les skis flottaient facilement au dessus la neige et la sortie de courbe se faisait sans difficulté. Avec un patin de 95mm, la portance en neige profonde relève d’une formalité. Le ski pivote facilement, même en étant positionné en arrière. La poudre n’est pas le domaine où la maniabilité du ski est la plus mise à l’épreuve mais dans 40 à 50 cm de fraîche il s’agit d’un test. Sa maniabilité dans ce domaine se trouve bien épaulée par la portance.

ski de randonnée movement session 95

De plus, la rigidité de la construction donne une stabilité incroyable. Le ski est sûr et fiable. Beaucoup plus stable que mes Mythics. Ces skis sont très réactifs (merci le cambre et la rigidité en torsion), ce qui permet des transferts d’appui très efficaces et un tempérament joueur dans les pentes. Du coup j’ai rapidement pu me lâcher et trouver un plaisir que je n’avais pas avec mes skis habituels.

Les skis Session 95 dans les autres neiges

Dans les neiges de printemps un peu alourdies ou sur neige dure, le déclenchement de virage n’est pas toujours évident. Il faut de la vitesse ou bien engager les cuisses/soulager les appuis pour que les skis pivotent. Je les ai donc sentis plus exigeants dans ces domaines et donc moins ludiques si on a quelques défauts techniques. Ceci dit, ils restent abordables et fiables: le virage se déclenche, il faut juste être vigilant avec ses appuis et ne pas trop être en arrière.

test ski de rando movement dans la neige croûtée

Par contre, une fois lancés, ils s’avèrent très sécurisants. La spatule ne tape pas, on ne se fait pas secouer le ski reste stable, les virages s’enchaînent, c’est un régal. Mes anciennes représentations sur Movement volent en éclat. Il n’y a que dans les neiges peu profondes lourdes et collantes que je l’ai trouvé un peu moins maniable, mais ça reste acceptable. C’est donc un ski qui donnera tout son potentiel avec de la vitesse. Voilà sûrement un atout du rocker court: une grande partie du ski est au contact de la neige.

movement session 95 test en neige lourde dans les pyrénées

Sur la croûtée, encore une belle surprise. Le ski ne bronche pas et ne se fait pas chahuter: il trace son chemin, encore mieux avec de la vitesse. On sent encore la rigidité qui vient en appui des conditions compliquées.

Le poids n’est pas vraiment un problème pour la maniabilité.

Au final c’est un ski qui s’en sort bien sur tout type de neige.

Conclusion du test des skis Movement Session 95

J’avais quelques doutes sur ces skis lors de la prise en main. Le rayon de virage proche des 20m et le petit rocker altéraient mon enthousiasme. Il me fallait dépasser ces réticences pour goûter aux qualités de ce ski qui m’a beaucoup étonné. Je ne pensais pas qu’il pourrait être meilleur que le Mythic. Pourtant c’est le cas.

Pas dans tous les domaines certes, mais c’est un ski tellement bon que j’aurais aimé l’avoir comme paire de tous les jours. Il se montre parfois un peu plus exigeant dans les neiges difficiles mais compense avec sa qualité de construction. Un ski qui s’adresse à des skieurs confirmés / experts qui aiment la vitesse et veulent un ski à tout faire, sécurisant et réactif.

Laisser un commentaire