12 activités outdoor en Roumanie

par Louis Outdoor
12 activités outdoor en Roumanie

Tout à l’Est de l’Europe, oubliée de la plupart des agences de tourisme, la Roumanie offre des possibilités insoupçonnées à tous ceux qui recherchent l’aventure dans un cadre naturel de toute beauté.

Les Carpates ne sont pas bien hautes, culminant à « seulement » 2544 m au Moldoveanu, mais ses lignes de crêtes de toute beauté, ses vallées perdues, ses hautes parois rocheuses et sa nature omniprésente en font l’un des plus beaux massifs montagneux d’Europe !

Note : En réalité, le point culminant des Carpates se trouve en Slovaquie, dans le Tatras, au Gerlachovsky Stit, à 2655 m. Il est cependant fréquent de considérer que Tatras et Carpates sont des chaines montagneuses distinctes (ce qui est géographiquement faux).

Voici notre sélection d’activités outdoor en Roumanie pour un séjour actif :

Les grands classiques

Les Carpates ne sont pas encore une destination touristique en Europe de l’Ouest. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’elles ont été totalement ignorées !

La randonnée

Randonnée en Roumanie
Crédit Photo : Andrei Tanase

La Roumanie est sillonnée de chemins de randonnée qui permettent de parcourir les collines rurales aussi bien que les hauts sommets.

Excursion alpine dans le Parc National de Retezat, randonnée avec vue sur la mer dans les monts Macin, ou promenades en altitude sur le plateau de Bucegi ? Le choix est vaste.

Le VTT

Des chemins de terre à n’en plus finir vous emmènent par les collines de Transylvanie. Des sentiers de montagne s’enfoncent au plus profond des vallées, de larges pistes vous permettent de descendre des plus hauts sommets… Le VTT en Roumanie, c’est du pur plaisir !

Randonnée sur plusieurs jours dans le massif des Apuseni, descente du Mont Postavaru, sorties techniques à travers le massif Hasmas : quelle que soit votre pratique du VTT, vous trouverez de quoi vous satisfaire.

La pêche

Pêche à la mouche en Roumanie

Les pêcheurs le savent depuis longtemps : la Roumanie est une destination de choix !

Qu’il s’agisse de taquiner la truite dans les torrents de montagne ou d’aller pêcher le brochet dans les étangs autour de Bucuresti, on découvre des coins étonnants et intéressants. Mais c’est surtout le Delta du Danube, haut lieu de pêche sportive, qui fait la réputation de la Roumanie comme destination pêche. Silures, carpes, brochets, sandres et friture vous y attendent, dans un cadre naturel protégé par l’UNESCO.

Si vous ne savez pas ou pêcher en Roumanie voici un bel article pour vous aider :

Les activités à pratiquer en hiver

Avec son climat continental, la Roumanie bénéficie d’un enneigement à faire pâlir d’envie les plus grandes stations des Alpes du Nord. Autant en profiter.

Le ski

Ski en Roumanie

Les stations de sport d’hiver roumaines les plus connues (Poiana Brasov, Sinaia…) sont sympathiques. Mais en toute honnêteté ne peuvent rivaliser avec leurs consœurs alpines…

En revanche, lorsque l’on parle de ski de randonnée, les Carpates ont de quoi satisfaire les plus exigeants !

Le massif de Fagaras est probablement la destination la plus connue. Notamment autour du lac de Balea, situé à 2000 m, mais d’autres sorties valent le détour : la traversée du massif de Piatra Mare, ascension de plusieurs sommets dans les massifs de Rodnei ou Cindrel, les crêtes de Iezer Papusa…

Vous pouvez y passer un hiver entier et avoir l’impression de n’avoir fait qu’égratigner la surface de ce que ces montagnes ont à offrir.

L’alpinisme hivernal

L’alpinisme hivernal en Roumanie

Couloirs glacés, crêtes enneigées… Les Carpates, et en particulier les massifs de Bucegi, Fagaras et Piatra Craiului, proposent de nombreuses courses de tous niveaux de difficulté pour ceux qui ont envie de sortir leurs crampons et leurs piolets.

Attention cependant, pratiquer l’alpinisme hivernal dans ces contrées isolées n’est pas sans risque : mieux vaut avoir de solides connaissances et faire confiance à un guide local.

La cascade de glace

La cascade de glace est une activité encore peu répandue en Roumanie, et il est difficile de trouver des topos et autres informations utiles. Ceci ne signifie pourtant pas qu’elle ne peut être pratiquée, loin de là !

Plusieurs spots se prêtent particulièrement à cette activité, et de nombreuses voies ne demandent qu’à être ouvertes… Avis aux amateurs !

Le lac Balea propose deux sites de glace : une cascade d’initiation près du lac, et une plus verticale sous la crête. C’est le meilleur endroit pour faire la connaissance des glaciéristes roumains.

Les sports d’eau vive

Si vous aimez l’eau, vous allez être servi !

Kayak de mer et Stand Up Paddle

Paddle en Roumanie
Crédit Photo : Laura Stanley

La côte de la Mer Noire n’a rien d’exceptionnel en Roumanie. Mais il est possible d’y découvrir aussi bien le SUP que le kayak de mer.

Pour des aventures inoubliables, c’est plutôt vers le delta du Danube qu’il faut aller voir. Avec des possibilités de randonnée à la demi-journée, à la journée, ou sur plusieurs jours parmi les canaux et les villages de pêcheurs isolés.

La descente de la rivière Mures est elle aussi de toute beauté, et s’adresse à tous : plus sportive dans sa partie haute, plus tranquille en aval.

Rafting

Rafing dans le top 12 des activités outdoor de Roumanie
Crédit Photo : Suat iNAN

Le rafting dans les Carpates, c’est un peu la cerise sur le gâteau pour un séjour sportif en Roumanie. Personne ne s’attend à y trouver de telles rivières et d’aussi beaux paysages. Pourtant, qu’on se le dise, c’est probablement l’une des plus belles destinations d’Europe pour les amateurs de rafting !

Les rivières les plus connues sont le Jiu, le Cerna et le Buzau. Mais il existe bien d’autres spots : l’Aries dans les Apuseni, les rapides du Crisu, les gorges de Lapus…

Canyoning

Les profondes gorges que les cours d’eau ont laissées dans les Carpates permettent aux amateurs de canyoning de s’y donner à cœur joie et, s’il est difficile de trouver des topos, de nombreux guides proposent d’aller les découvrir.

Du parcours d’initiation à celui réservé aux spécialistes, la Roumanie a des centaines de canyonings différents à proposer aux amateurs de ce sport.

L’un des plus célèbres est celui de Vanturis, avec un rappel intéressant le long de cette superbe cascade.

Les sports de montagne

Les montagnes de Roumanie

Il va de soi que les Carpates ont de quoi satisfaire tous les amateurs de sommets et de verticalité. Les sports de montagne ont une place privilégiée comme activités outdoor en Roumanie.

Le carpatisme

La version roumaine de l’alpinisme se distingue par l’absence de glaciers, un bon rocher, et un équipement quasi inexistant.

S’agit-il de terrain d’aventure, de course de rocher, de grande voie ? Là n’est pas la question : ce qui compte c’est de pouvoir se faire plaisir en montagne, et en toute sécurité.

Comme souvent en Roumanie, il est difficile de trouver de bonne source d’information. Il est donc conseillé dans un premier temps de rester sur les tracés les plus connus, comme « Les Aiguilles du Moraru » une course de crête impressionnante et longue, ou la face ouest de « La chasse de Buteanu ».

L’escalade sportive

Falaise d'escalade en Roumanie
Crédit Photo : Andrei Tanase

Le monde a découvert l’escalade en Roumanie en 2014, lorsque le Petzl RocTrip a fait escale à Baile Herculane.

Ces falaises accueillent aujourd’hui de nombreux grimpeurs de tous horizons. Ainsi qu’un festival annuel d’escalade, mais sont loin d’être le seul lieu où pratiquer l’escalade sur rocher en Roumanie !

C’est autour de Brasov que l’on trouve le plus de sites d’escalade. En particulier les gorges de Rasnov où vous avez de superbes grandes voies sur « La paroi des animaux », mais il est possible de grimper un peu partout dans les Carpates.

Avertissement : les cotations ne sont pas fiables et mélangent le système soviétique (les sites les plus anciens), le système français et le système UIAA. De même, l’équipement laisse parfois à désirer par rapport aux standards de sécurité français.

La Via Ferrata

Via Ferrata en Roumanie

On compte une vingtaine de via ferrata en Roumanie, parfaitement équipées. Elles sont facilement accessibles, et le plus souvent gratuites.

Parmi les plus belles, on mentionne celle des gorges de Turda, près de Cluj Napoca, l’Astralagus, vers les gorges de Bicaz, qui est aussi la plus longue de Roumanie.

L’accès à la Via Ferrata des gorges de Rasnov, la première en Roumanie, est payant et se fait uniquement en contactant l’agence qui l’a équipé en 2001 (et rénovée en 2017). Si vous tentez de vous y aventurer sans les prévenir, vous aurez la désagréable surprise de découvrir que l’accès est déséquipé après chaque passage. Justement pour éviter que n’importe qui s’y engage sans payer !

La Roumanie utilise le système de cotation européen de Via Ferrata, avec des lettres allant de A (Facile) à E (Extrêmement Difficile).

Maintenant que nous vous avons donné envie, il ne vous reste plus qu’à préparer vos prochaines vacances dans les Carpates !

Laisser un commentaire