Eric Delaperriere itinérances photographiques

par Expérience Outdoor
Ski alpinisme dans les Encantats.
Eric Delaperriere est journaliste et photographe professionnel
GR738 Traversée de Belledonne.

GR738 Traversée de Belledonne. Crédit Photo : Eric Delaperriere

Eric Delaperriere itinérances photographiques

Je suis installé à Montpellier depuis plus de vingt ans. J’écris et je photographie principalement des sujets sur le tourisme, la montagne, le ski, les randonnées pour la presse magazine française et espagnole. Je publie ou j’ai publié dans à peu près tous les magazines de montagne en France, et pas mal à l’étranger: Alpes Loisirs, La Montagne & Alpinisme, Montagnes Magazine, Grimper, Vertical, AlpiRando, Desnivel (E), Alpin (D) et bien d’autres… J’ai aussi publié plusieurs livres, sur le ski de randonnée, les Pyrénées Ariégeoises, mais aussi la course camarguaise, une tauromachie respectueuse des taureaux que j’aime bien.
Randonnée sur le GR221, à Mallorca (Baléares)

Mirador de Can Costa, sur le sentier de l’Archiduc, entre Valldemosa et Deia  Crédit Photo : Eric Delaperriere

J’ai fait des études de géologie à Montpellier, et j’ai commencé à pratiquer la montagne et la photo à peu près en même temps. J’en ai fait mon métier après avoir publié quelques articles quand j’étais étudiant, et qu’à ma grande surprise, j’ai vu que mon travail plaisait et que ça pouvait marcher ! J’ai à peu près tout appris de la pratique des sports de montagne au Club Alpin Français de Montpellier. J’y encadre quelques sorties de ski de randonnée chaque hiver.

Photographe de randonnées itinérantes

Au fil des ans, je m’intéresse de plus en plus aux randonnées itinérantes, qu’elles soient à pied ou à ski. J’aime cette idée d’avancer par étape, de passer des cols, d’arriver dans un refuge différent chaque soir … Marcher pendant plusieurs jours laisse beaucoup de temps pour méditer. C’est une déconnexion complète des soucis du quotidien, même si maintenant, on trouve de plus en plus le wifi en refuge. Autant que possible, j’alterne les Alpes et les Pyrénées. C’est l’avantage d’habiter Montpellier: on n’habite pas au pied des montagnes, mais on peut rayonner sur tous les massifs.
Je cherche toujours de nouveaux massifs à découvrir, de préférence loin des foules. Mais finalement, je voyage peu en dehors de la France, et des pays limitrophes. Il y a quelques années, j’ai fait un tour de la Lauzière en Savoie, sans croiser grand monde au 15 août, le pied ! Cette année (2018), je suis revenu dans les vallées de Haute Ariège et d’Andorre. Dès que l’on s’éloigne à plus de deux heures des parkings, on n’y croise plus grand monde non plus.
Ski alpinisme dans les Encantats.

Ski alpinisme dans les Encantats. Crédit Photo : Eric Delaperriere

J’essaye de faire au moins un raid à ski chaque année. Mais en 2018, la météo capricieuse et les conditions de sécurité ne m’ont pas permis de réaliser ce que j’avais prévu. Le ski de randonnée reste mon activité favorite. J’ai parfois tendance à penser que l’été, ce ne sont que quelques semaines entre deux saisons de ski !

Je ne fais plus beaucoup d’escalade, mais j’avais quand même publié pas mal d’articles sur les falaises de la région il y a quelques années: Caroux, Montmel, Claret, Thaurac, Hortus, Vingrau et j’en passe ! La photo d’escalade, c’est physique, mais çà se rapproche plus des travaux acrobatiques que de l’escalade …

Choix de l’équipement photo de Eric Delaperriere

Je ne suis pas vraiment un adepte du matériel photo pro, trop lourd, trop cher, ni un geek. Un petit reflex basique et quelques objectifs amateur me suffisent. Je travaille avec des reflex Canon, en ce moment, c’est le 200D, petit, léger et pas cher. Je peux l’emmener partout sans trop d’arrière pensées. Avec un 18-135, c’est le kit idéal à emmener en randonnée, sans sacrifier la qualité d’image. Mais je reconnais que les compacts ont fait beaucoup de progrès, et commencent à produire des images de qualité. Je rêve d’un compact à gros capteur, qui serait également étanche et résistant aux chocs…
La neige à Montpellier, mars 2018.

La neige à Montpellier, mars 2018. Crédit Photo : Eric Delaperriere

Je retravaille peu mes images, je préfère passer du temps en montagne plutôt que devant un écran d’ordinateur. L’essentiel pour un photographe est d’être au bon endroit au bon moment, et de saisir la bonne lumière !
Contact
                                                                                                                                   Page Facebook de Eric Delaperriere

Laisser un commentaire