Raquettes EVVO testées dans les Alpes

par Altitude 1989

Emeline, du blog altitude1989.com, nous partage son test des raquettes à neige EVVO dans les Alpes

Présentation de la marque EVVO SNOW

EVVO SNOW est une marque française née en Auvergne – Rhône-Alpes, dans le parc naturel du Pilat (42). La rencontre et la mise en fusion des talents que sont Olivier Reboullet, un ingénieur passionné de sport, Hervé Piron et Joël Varaine, les dirigeants d’une entreprise locale d’injection plastique a permis de donner un bon coup de jeune au sport outdoor qu’est la raquette à neige.

Leur but, proposer une raquette à neige innovante et intuitive. Entourés d’un partenaire de taille, qui n’est autre que Michelin, les créateurs d’EVVO SNOW arrivent à concevoir un produit fini à la hauteur de leurs attentes : la EVVO Snowshoe

La fermeture des stations de ski à l’hiver 2020-2021, a fait le reste et a propulsé cette marque sur le devant de la scène dans le milieu fermé de la raquette à neige pour notre plus grand plaisir, à nous passionnés d’outdoor.

Présentation des raquettes à neige EVVO.

La Evvo Snowshoe est ainsi un produit complètement différent des raquettes traditionnelles.

De par sa forme, elle ressemble à une grosse pantoufle prolongée d’une spatule. En effet, le randonneur va glisser son pied et sa chaussure, dans un chausson, en tissu innovant conçu grâce au tissage à haute performance Matryx. Ainsi, le chausson est déperlant et respire. Le tamis est composé de mousse et de caoutchouc qui offrent une isolation thermique et diminue les nuisances sonores.

Un double système de serrage au niveau du coup de pied et du talon permettent un maintien optimal du pied. Le réglage se réalise de manière totalement intuitive.

La technologie de cette raquette à neige permet une marche fluide et naturelle sur la neige grâce à sa semelle en caoutchouc, comme un pneu neige. Mais c’est bel et bien le travail des inventeurs de la Snowshoe avec des podologues qui permet cette facilité d’utilisation, de souplesse et confort du produit.

Les raquettes à neige Evvo Snowshoe sont fabriquées en France, dans la Loire.

Evvo snowshoe test

Caractéristiques des raquettes EVVO SNOW

  • Adhérence et tout-terrain
  • Confort thermique et acoustique
  • Utilisation intuitive
  • Ergonomie de marche

Composition des raquettes à neige EVVO SNOW

  •  Semelle 100% caoutchouc développés avec MICHELIN.
  • Modèle showshoe 2 est cloutable avec la technologie Icespike par le remplacement des inserts de fixation.
  • Chausson en tissu Matryx
  • Tailles : M = 36 à 42 noir/ rouge ou L = 42 à  48 noir / rouge
  • Poids : M : 850g/pied L : 1150g/pied

Test terrain des raquettes à neige EVVO dans les Alpes

Conditions du test :

J’ai reçu le modèle EVVO Snowshoe de 2020-21 en taille M de coloris rouge.

J’ai réalisé 4 sorties dans la neige des Alpes avec diverses condition :

  • La première sortie était sous la pluie puis la neige de 2h.
  • Une sortie dans la poudreuse sur un chemin pas réellement tracé (4h 12km 500m D+)
  • J’ai également réalisé une sortie avec manque de neige par endroit (3h 8km 350M D+)
  • Une sortie sur piste raquettes de station damée (3h) avec chaussures basses.

Lors trois premières sorties j’ai porté des chaussures de randonnée à tige mid en Gore-tex.

Snowshoe Evvo raquettes à neige

Je commence mon test heureuse de découvrir ce produit que trouve révolutionnaire dans le monde de la raquette à neige. La forme, les matériaux, tout change de mes raquettes traditionnelles TSL (modèle Evo 206 TSL). Je suis habituée à marcher avec des raquettes classiques et de me sentir sûre de mes pas, que mes chevilles ne partent pas dans tous les sens et lorsque cela devient un peu technique, en descente ou sur les passages verglacés grâce aux pointes et aux cales de montée.
Ainsi, avant de les enfiler, je me demande si cette semelle façon « pneu » va adhérer à tout type de sol enneigés.

Des raquettes faciles d’utilisation

On dit que les Snowshoes sont révolutionnaires dans le monde de la raquette à neige mais en quoi le sont-elles ? et surtout le sont-elles ? la première révolution est pour moi que cela n’a jamais été aussi facile de mettre des raquettes à neige. Avec les Evvo Snowshoes, il n’y a pas de réglages incompréhensibles à s’y reprendre en plusieurs fois. Il n’y a pas non plus de question de poids pour choisir le modèle de sa raquette comme certaines autres marques de raquettes. Il y a juste à choisir un modèle Evvo qui nous plait avec sa pointure.
Elles s’enfilent comme des chaussures au confort de pantoufles. Le pied bien calé au bout et deux serrages crantés viennent tenir notre pied. Tout est effectivement intuitif et facile d’utilisation.

Evvo Snowshoe réglage

Une fois chaussée, ma première impression était d’avoir une sensation de lourdeur aux pieds en comparaison avec mes raquettes classiques. Cette sensation s’est estompée après quelques minutes de marche. Je l’ai retrouvée à la fin de ma sortie de 4h. Mais surement parce que 12km et 500m D+ y sont aussi pour quelque chose. Les Snowshoes ne sont pas plus lourdes que des mes TSL (900g par raquette). J’imagine que cette sensation de lourdeur est certainement dû au fait que les raquettes Snowshoes sont moins larges que les autres. Car ce n’est réellement pas la même démarche que l’on a avec des Snowshoes et les autres raquettes.

Une démarche naturelle

Je me suis tout de suite habituée à marcher avec les Snowshoes puisque la foulée est véritablement naturelle. On lève le pied, la raquette suit notre pied comme une chaussure. J’ai très vite oublié que j’avais des raquettes aux pieds. On n’a pas cette impression de trainer les pieds ou les raquettes derrière nous. Je pense que les personnes qui ont une démarche un peu en canard peuvent avoir moins de difficulté et se prennent moins les pieds avec les Snowshoes. Pour avoir remis mes TSL après 4 sorties avec les EVVO, je me marchais un peu dessus.

evvo snowshoe marche raquette

Ce qui m’a aussi frappé dès ma première sortie, en marchant avec les Snowshoes est que j’ai eu chaud aux pieds ! Et alors, ça c’est un véritable luxe en sortie raquette. Par ailleurs, je n’ai jamais eu les pieds mouillés, ou du moins la sensation d’avoir les pieds mouillés. Je les ai utilisés principalement avec mes chaussures mid en gore tex et un pantalon avec serrage aux chevilles donc je n’avais pas vraiment de neige qui pouvait rentrer dans mes chaussures. Lors de la première sortie avec les snowshoes, où il pleuvait puis neigeait énormément, je n’ai pas eu les pieds mouillés.

Une semelle en caoutchouc

Quand je les ai déballées, j’ai trouvé qu’elles sentaient fort le pneu/le caoutchouc mais c’est normal. La semelle est donc en caoutchouc. Je trouve le concept vraiment intéressant que ce soit des « pneus ». Je m’interroge néanmoins sur le durée de vie de ce produit.

Semelle snowshoe Evvo

Ce qui est bien est qu’on peut les utiliser quand il y a très peu de neige. On peut franchir les passages sans neige facilement. Les Snowshoes restent aux pieds quand on est obligée de déchausser avec des raquettes classiques. On n’a pas peur d’abimer les pointes, puisqu’il n’y en a pas sur les Snowshoes.

Et c’est peut-être là, le seul point négatif de ces raquettes à neige.

L’adhérence en toutes circonstances ?

Les crampons lamelles de la Snowshoe sont censés apporter un grip sur neige, glace et sur toutes autres surfaces hors neige.

Lors d’une sortie où la neige était fraiche et présente en très grande quantité, je m’enfonçais et mes pieds avaient tendance à glisser. En descente encore plus.

Concrètement le modèle 2020-21 a ses limites, notamment sur terrains techniques où on a envie que la raquette à neige nous aide par exemple à monter et à ne pas glisser. Ou sur du verglas. La solution sur ce modèle 2020-21 est le EVVO Trackol. C’est un accessoire grip neige et glace qui s’adapte sur la Snowshoe. Il peut également s’adapter aux chaussures classiques. Cet accessoire est en supplément.

Snowshoe Evvo semelle neige

Sauf que niveau praticité, il y a encore mieux cette saison ! Les créateurs de la marque ont su très bien améliorer leur produit en ajoutant la possibilité sur le modèle de Snowshoe 2021-22 d’intégrer un système de pointes, le kit Icespike. Ce système se met sur la semelle qui a des insères plastiques visibles. Le kit doit être acheté séparément et est un cout supplémentaire (14€). Il n’y a donc normalement plus de problème d’adhérence avec ce kit. On retrouve encore là, je trouve de la facilité à l’utilisation du produit, grâce à un nouveau système qui a l’air d’être facile à utiliser.

Malgré cela, dans je n’ai pas eu de problème de grip sur piste damnée, sur neige un peu tassée ou fraiche. Les crampons lamelles sous la semelles font réellement leur travail.

Les petits plus 

Quand on reçoit les Snowshoes, elles sont livrées dans une housse de transport. C’est très utile pour les ranger et pour qu’elles ne s’abiment pas en attendant la saison enneigée. Ce qui m’a également surprise en les recevant est leur taille. Les raquettes sont très peu volumineuses ; elles ne tiennent pas beaucoup de place.

Lors d’une de mes sorties, la neige n’était pas très présente au début de mon parcours. J’ai pour habitude d’accrocher mes raquettes sur mon sac à dos. Avec les Evvo Snowshoes qui sont peu volumineuses, j’ai voulu tenter de les emporter dans mon sac à dos de 25L. Pari réussi puisque mes raquettes étaient confortablement installées dans leur housse entourées de mes autres affaires pour la journée.
J’ai marché avec les raquettes dans le sac à dos pendant 1h. Le poids de mon sac était tout à fait supportable. Par contre, petit détail, la housse n’est pas étanche. J’ai remis mes raquettes avec le moins de neige possible mais mes affaires étaient quand-même mouillées.

housse Snowshoe Evvo

Michael disait dans son article que la neige lui venait dans les mains. C’est vrai, notamment en descente, mais je trouve que ce n’est pas trop dérangeant sachant que la neige a un côté assez joyeux et amusant.

La spatule arrière permet de glisser légèrement en descente. Et alors surtout, j’ai trouvé que les spatules arrières avaient un effet « rebond » en descente. Je n’ai jamais descendu aussi vite un chemin moyennement enneigé qu’avec les Snowshoes. Ce qui m’a plu avec les EVVO est qu’on ne perd pas le côté amusant des raquettes à neige, notamment en descente dans la poudreuse.

Une snowshoe travaillée esthétiquement 

Il est vrai que je choisis des produits outdoor pour leurs qualités et leurs technicités mais j’avoue que le côté esthétique est toujours présent dans mon esprit.

Le côté gros chausson aux pieds est marrant et surtout n’est pas commun. En sortie, j’ai eu droit à quelques regards interrogateurs et insistants sur mes pieds. D’ailleurs, ma première sortie avec des amis m’ont voulu tout un tas de questions et des essayages de la Evvo Snowshoe. Quelques personnes croisées en chemin m’ont demandé ce que je pouvais bien avoir aux pieds. Ils étaient intrigués et heureux de découvrir ces raquettes. Il est vrai que ces chaussons rouges dénotent dans la blancheur de la neige et dans le paysage de la raquette.

Il existe plusieurs teintes en rouge et noir ou en noir. Je trouve qu’elles font très modernes avec leur design épuré, complètement dans l’air du temps. Le design unique des snowshoes est labellisée Observeur du Design 2019 par l’Agence pour la Promotion de la Création Industrielle.

Snowshoe evvo tissu

Conclusion sur le Test des raquettes à neige EVVO

J’ai été complètement conquise par les EVVO Snowshoe. J’ai adoré leur facilité d’utilisation et leur confort, notamment thermique qui est pour moi un gros plus. Le poids est totalement acceptable aux pieds même après 4h de marche.

J’apprécie qu’elles soient fabriquées en France, en Auvergne – Rhône-Alpes.

Effectivement, elles sont révolutionnaires dans le monde de la raquette et je pense que ce n’est que le début.

Le petit plus très agréable lorsqu’on est en pleine nature seul est, que ces raquettes ne font absolument pas de bruit. On entend juste un craquement de neige comme avec des chaussures simples. Elles savent se faire complètement oublier, tel le prolongement des jambes. On arrive même à courir un peu avec.

Comme je n’ai utilisé ni le système Icespike, ni le système Trackol, je ne peux pas dire que ces raquettes sont mieux ou moins bien que les TSL en termes d’adhérence sur terrain verglacé. Sans ces systèmes, l’adhérence est inexorablement moins bien dans la neige très fraiche, sur le verglas et les passages technique où on a besoin de planter la pointe du pied pour s’accrocher en montée.

raquettes neige snowshoes evvo

Quelle tenue dans le temps ?

Pour finir, je m’interroge réellement de la tenue du produit dans la durée. Est-ce que la semelle en caoutchouc s’use au bout de 3 hivers tel un pneu neige d’automobile ? Je ne pense pas si on marche avec que sur la neige. Si on augmente les passages sur les cailloux, je ne suis pas sûre que ce soit la meilleure des manières pour bien conserver les Snowshoes. Ce qui m’interroge le plus, ce sont les petits bouts de plastique du système de serrage. J’ai un peu peur qu’ils cèdent.

D’une manière générale, je pense sincèrement que cette marque viendra réellement chatouiller les leaders sur le marché de la raquette à neige très rapidement.

Pari réussi pour les concepteurs qui voulaient un concept innovant et intuitif ! La Snowshoe est innovante et intuitive.

Laisser un commentaire