Test des vêtements thermiques POW Blackcomb de la marque Odlo

par Mathilde STELLA
Mathilde Stella Odlo POW Blackcomb

Après plusieurs semaines d’utilisations et de tests, à pied, en snowboard et en raquettes, sous diverses températures, Mathilde STELLA nous partage dans cet article son retour terrain de la tenue thermique POW Blackcomb d’Odlo.

Présentation de la marque Odlo

Odlo marque de vêtement outdoor running rando ski de fond

La marque Odlo est née en Norvège puis relocalisée en Suisse. Forte de cet héritage et de ses 70 ans d’expérience cette entreprise internationale spécialisée dans le textile sportif est devenue une véritable pionnière dans la conception de vêtements thermiques. Elle les rend toujours plus performants, légers, chauds et respirant. A la fois esthétiques et fonctionnelles, les gammes de tenue Odlo peuvent être utiliser dans tous les sports outdoors où il important de se protéger du froid, de manière confortable : running, ski, cyclisme, etc. Pour cela la marque propose des layers, sous-vêtements, vestes, pulls, pantalons, chaussettes, etc… Pour homme, femme et enfants.

Chez Experience Outdoor, nous connaissons bien cette marque pour avoir déjà testé de nombreux produits Odlo. C’est donc en toute confiance que j’ai accepté de tester cette tenue thermique POW Blackcomb.

Présentation de la tenue thermique POW Blackcomb d’Odlo

L’ensemble de vêtements thermiques POW Blackcomb en coloris India Ink (© Odlo)

Tous les vêtements de la gamme POW ont été conçus par Odlo en collaboration avec Protect Our Winters (POW) Suisse, une organisation qui sensibilise à l’environnement et plus particulièrement aux crises climatiques. L’ensemble technique POW Blackcomb est composé d’un sous-vétement thermique pour le haut et d’un collant technique.

Faisons connaissance plus en détail avec chacun des vêtements et leurs caractéristiques techniques.

Sous-vêtement technique POW Blackcomb

J’ai pour ma part testé la tenue PO Blackcomb avec masque, mais il existe également une version à col rond. Voici visuellement la différence entre les deux :

POW Blacomb avec masque (coloris India Ink)
POW Blacomb à col rond

Celle avec masque n’est proposée qu’en deux coloris Black, India Ink. Celle à col rond en comporte une de plus : Spiced Apple. Les deux versions sont proposées en taille de XS à XL, en coupe slim. Voici leur composition : 74% Polyester (recyclé), 21% Polyamide, 5% Élasthanne.

Prix affiché sur le site Odlo (janvier 2024) : 94,95€ pour la version col rond et 20€ de plus pour la version avec masque

Collant technique POW Blackcomb

Pour le collant thermique PO Blackcomb il existe également deux versions : une longue (celle que j’ai testée) et une version 3/4 qui s’arrete sous le genou :

Collant POW Blackcomb en version longue
Collant POW Blackcomb en version 3/4

Pour le collant long les trois coloris (Black, India Ink et Spiced Apple) sont proposés alors que la version 3/4 ne propose que les deux premiers. Pour les deux collants les tailles vont du XS au XL en coupe slim. Tout comme le haut il est composé à 74% de Polyester recyclé, 21% de Polyamide et 5% d’Élasthanne.

Caractéristiques techniques des vêtements POW Blackcomb d’Odlo :

Les caractéristiques techniques qu’Odlo met en avant sur cet ensemble thermique sont :

  • séchage rapide
  • isolant du froid
  • très respirant
  • liberté de mouvement
  • sans coutures
  • traitement antibactérien d’origine naturelle ZeroScent pour les odeurs
  • idéal pour des activités à haute intensité (ski, snowboard, ski de fond, running hivernal…)

Allons vérifier sur le terrain si cet ensemble de vêtements thermiques POW Blackcomb d’Odlo tient toutes ses promesses !

Composition des sous-vêtements Odlo POW Blackcomb :

Tout comme le haut il est composé à :

  • 74% de Polyester recyclé
  • 21% de Polyamide
  • 5% d’Élasthanne.

Mon expérience terrain de l’ensemble thermique POW Blackcomb d’Odlo

Ma découverte de POW Blackcomb

Je ne connaissais pas Odlo auparavant mais en recherchant des vêtements thermiques pour préparer mon séjour hivernal à la montagne je suis rapidement tombée sur cette marque. Le test matériel proposé par Experience Outdoor (produit gratuit contre un article libre et authentique relatant mon test) était une excellente opportunité de l’essayer. J’avais hâte de recevoir mon ensemble thermique Odlo POW Blackcomb et c’est donc comme une enfant à Noël que j’ai ouvert le colis.

Les vêtements étaient dans une belle boite en carton, avec un petit mot. J’ai de suite trouvé très jolie la couleur « India Ink » des vêtements, je n’avais pas le choix du coloris pour le test mais c’est assurément celle que j’aurais choisie ! J’ai reçu la taille M à la fois pour le haut et pour le collant thermique. Je me suis empressée de les essayer, et waouh que c’est confortable ! Le haut est pile à la bonne taille, j’apprécie tout particulièrement qu’il descende assez bas sur la taille. Pour le bas je me fais un peu peur au niveau des hanches, ça passe tout pile… Mais ça le fait. Il ne me reste plus qu’à mettre l’ensemble dans la valise, direction les Alpes !

Test de la tenue thermique en snowboard

Puisqu’Odlo recommande ces vêtements pour des activités outdoors à haute intensité, mon premier test a été effectué en snowboard, une activité que je pratique depuis quelques années maintenant. Pour cela j’étais aux Portes du Soleil, sur les stations de Morzine et d’Avoriaz (1800m). En décembre 2023 les températures étaient plutôt clémentes pour la saison : de 1°C à 8°C. J’ai utilisé les vêtements POW Blackcomb en sous couche avec un simple pantalon de ski et une veste isolante imperméable. J’ai complétée avec des chaussettes de ski, des protèges genoux (qui passent très bien sur le collant), casque et masque et me voilà parée pour affronter les pistes !

Première impression du haut

Je me sens très légère ! D’habitude en haut je dois mettre un manteau plus gros ou bien une couche beaucoup plus épaisse sous le manteau de ski pour ne pas avoir froid. Là avec la tenue thermique pas besoin. Elle tient tellement chaud que je suis parfois obligée d’ouvrir ma veste après un ride un peu intense. Vue les températures sur les journées les plus chaudes, skier avec uniquement le vêtement thermique auraient pu suffire pour le haut. Mais par principe de sécurité car il m’arrive encore de tomber, je n’aime pas skier sans manteau. Il m’est arrivé une ou deux fois d’avoir carrément trop chaud en haut. J’ai constaté avec surprise que même après une intense transpiration, le vêtement est resté sec, quand d’habitude j’aurais été trempée.

Mathilde Stella Odlo POW Blackcomb

Du collant

Au niveau du collant peut importe les températures j’étais toujours parfaitement à l’aise ! Je n’ai jamais eu chaud ou froid. Si j’ai eu un peu chaud en haut parfois, les jours les plus frais la tenue thermique était tout simplement parfaite, me tenant parfaitement au chaud et au sec.

Et de l’option masque

J’ai particulièrement apprécié le masque, selon moi indispensable en ski ou en snowboard : le col monte jusque sur la bouche et évite d’utiliser un passe montagne ou une écharpe. Protéger le cou est en effet indispensable dans les sports de glisse à cause du vent provoqué par la vitesse. Le col peut se sufire à lui même ou bien vous pouvez mettre la capuche qui passe très bien sous le casque.

Test des vêtements techniques POW Blackcomb lors d’une randonnée raquette

POW Blackcomb Odlo

Début janvier 2024 je suis allée en Maurienne, plus précisément à Valmeinier. Avec une amie rencontrée en Nouvelle-Zélande, nous avons effectué deux jours de randonnée en raquettes, pour dormir au refuge non gardé des Terres Rouges. Une randonnée de 14,6 kilomètres pour 500m de dénivelé positif. Il venait de neiger, nous avons fait la plupart de la marche dans la poudreuse, en suivant une trace GPX.

J’ai utilisé la tenue POW Blackcomb pour dormir la nuit dans le refuge, complété par mon duvet Sierra Designs. Il faisait alors -4°C dehors et 9°C dans le refuge. J’ai mal dormi à cause du bruit des rafales de vent à l’extérieur, mais je n’ai pas eu froid !

POW Blackcomb Odlo

J’ai également vêtu la tenue POW Blackcomb le lendemain pour la redescente car je savais les températures plus froides que la veille. Il faisait -2°C quand nous avons quitté le refuge à 7h45 et 2°C quand nous sommes arrivées sur le parking à 11h30. Le masque et la capuche m’ont été particulièrement utiles cette journée là. Le matin les températures négatives et le vent rendaient nécessaire de couvrir complètement le visage et le nez. Le masque me protégeait donc du froid sans jamais être gênant pour respirer.

Il est sur et certain que la tenue POW Blackcomb trouvera sa place dans mes prochaines randonnées en raquette !

Et au quotidien ?

Pour moi une bonne tenue thermique doit être aussi bonne sur le terrain qu’au quotidien. Quand est il pour la tenue Odlo POW Blackcomb ? Et bien de ce côté je n’ai rien à lui reprocher : dans un environnement chaud comme l’intérieur du chalet, les vêtements se font oublier et ne tiennent pas trop chaud (comme ça peut être le cas pour de la laine). Même après une sortie sportive, elle ne dégage pas d’odeurs de transpiration ! Dans un environnement froid comme un refuge elle isole très bien sous un pull ou dans un duvet.

La tenue est globalement hyper confortable. On dort dedans sans problème, seul l’élastique de la taille du collant m’a un peu gêné. C’est surement du au fait que je suis de base un peu juste avec la taille M, j’aurais du prendre la taille juste au dessus.

Coté lavage, la tenue technique Odlo POW Blackcomb passe sans problème à la machine à laver, sans rétrécir ou s’abîmer. En revanche elle ne passe pas au sèche linge et est plus longue à sécher que du coton.

Conclusion du test des vêtements thermiques Odlo POW Blackcomb

J’ai passé plusieurs semaines avec la tenue POW Blackcomb et je peux dire à l’issu de ce test qu’elle est approuvée ! Si je l’ai trouvée un peu trop chaude pour des activités intenses comme le snowboard, je l’ai particulièrement appréciée lors de mes randonnées en raquettes et autres marches hivernales. J’apprécie tout particulièrement qu’elle soit hyper confortable, comme une seconde peau. En général je randonne avec des sous vêtements en laine, mais cette tenue thermique d’Odlo me réconcilie avec les matières synthétiques et techniques.

Si vous vous demandez quelles sont les différences entre l’ensemble thermique POW Blackcomb et la tenue Blackcomb ECO, voici le test réalisé par Thomas Derycke de ce produit :

Enfin le masque et la capuche sont un gros plus particulièrement utiles pour les sports de glisse ou les jours de météo capricieuses j’ai vraiment apprécié cette option. Je réutiliserais donc cette tenue pour de prochaines sorties outdoor c’est certain ! Je l’utilise déjà désormais au quotidien pour mes journées de travail en extérieur pendant la vague de froid.

Merci Odlo et Experience Outdoor de m’avoir fait confiance pour ce test !

Vous avez des questions ou cet article vous a tout simplement été utile ? N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire en soutien. A bientôt pour d’autres tests de matos outdoor !

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire