Traversée de la Suisse à vélo du Jura au Lac Majeur par Loïc GUENIN

par Expérience Outdoor
LA SUISSE À VÉLO

Loïc GUENIN nous partage son expérience de la traversée de la Suisse en Vélo

Informations pour préparer la traversée de la Suisse en vélo

Participants à cette traversée de la Suisse en Vélo

Prénoms : Loïc et Florence
Noms : Guénin et Randelli
Ages : 25 et 30 ans
Adresse : 4 T Rue de Besançon
Mail : admin@partir-en-vtt.com
Sports pratiqués : VTT/vélo itinérant dans les pré-alpes et alpes
Date : Mai

Loïc 25 ans et Florence 30 ans, un couple d’amoureux tout court mais aussi de la nature partagent la même passion : celle de faire des voyages sans moteur. A VTT, à pied ou en raquette à neige rien ne les arrêtent afin d’avoir la plus belle vue à l’arrivée. Pratiquants les voyages vélo itinérants, ils sont à l’origine du site Internet www .partir-en-vtt.com et ont déjà fait quelques périples à vélo ou à pied.

Présentation du Projet la traversée de la suisse en vélo

Boucle alpine au départ de notre porte de plus de 1000 kilomètres. Traversée du Jura pour arriver en Suisse puis en Italie. Retour par Aoste et le col hors catégorie du tour de France : le grand Saint-Bernard. 17 jours d’aventures où nous avons sans cesse repoussés nos limites et découvert des paysages hors norme.

Statistiques sur la traversée de la suisse en vélo

Distance totale : 1015 Km
Hauteur Max : 2461 Mètres
Distance de montée : 122.43 Km soit 48.93%
Durée : 143 h
Hauteur Min : 165 Mètres
Dénivelé cumulé : 13733.4 m

Où dormir et se restaurer sur la traversée de la suisse en vélo

Tant que faire se peux, nous essayons de bivouaquer. De ce fait, nous ne prévoyons jamais à l’avance où nous dormirons. Étant en autonomie, nous pouvons donc moduler l’effort de nos journées selon l’envie, la fatigue ou la météo. Nous alternons donc entre le bivouac, les campings et parfois les gîtes. En Suisse, nous n’avons pas eu de souci concernant le bivouac.

Nous avons même posé notre tente derrière une école a Interlaken sans que personne ne trouve quelque chose à redire. Niveau hébergement en dure, nous conseillons fortement le B&B sur la montée du col du Grimselpass. Chez Käthi’s B&B au village de Guttannen. Concernant la restauration, on a toujours faim dans un voyage à vélo. Ainsi, on hésite pas à acheter les bons produits locaux. La Suisse offre de merveilleuses choses dans le domaine. Que vous soyez chocolat, fromage ou salaisons, vous serez comblé !

Intérêts particuliers sur la traversée de la suisse en vélo

Les secteurs traversés ont tous leurs particularités. Le jura avec ses prairies, les Alpes et ses pics acérés… Bon, il faut bien-sûr aimer les montagnes (et les montées qui vont avec) mais quel récompense d’arriver au col pour contempler les merveilleux paysages que ces contrés ont à nous offrir. Ce voyage nous a fait découvrir les Alpes dans toutes leurs splendeurs. Nous y retournerons, c’est obligatoire.

Le Grimselpass et le Grand Saint-Bernard sont deux cols extraordinaires, deux étapes que nous garderons en mémoire pour longtemps. Le gros plus en Suisse, ce sont les nombreux itinéraires cyclables qui permettent de ne côtoyer rarement les véhicules à moteurs. Les magasins de vélo sont partout et les gens hyper accueillants et sympathiques. L’Italie est par-contre un peu l’anti thèse de la Suisse, allez y tout de même si vous le cœur vous le dit mais les Grands Lacs Italiens sont des usines à touristes.

Lien internet pour préparer cette traversée de la Suisse en Vélo

• Un site Internet permettant de visualiser les cartes Suisses gratuitement
• Un site Internet permettant de visualiser les cartes Françaises gratuitement
Site permettant d’avoir des informations sur l’état des cols routiers

La traversée de la suisse en vélo du Jura au Lac Majeur

Une boucle ou le départ est le pas de notre porte :

C’est en couple avec deux Vélo Tout Terrain (VTT) équipés pour l’un d’une remorque (Loïc) et l’autre de portes bagages (Flo), que nous nous lançons dans l’aventure mais aussi avec une folle envie de changer l’espace d’un moment de façon de vivre. Nous sommes partis du centre du Jura un beau jour de mai avec trois semaines devant nous. Nous avons pour commencer pédalé à travers les moyennes montagnes du Jura pour rejoindre un premier lac : le lac de Joux. Le Jura, terre de nature, nous permet de nous approprier à notre allure ce voyage qui s’écrit à chaque tournant, à chaque décision que nous prenons.

Nous arrivons en deux jours en Suisse après un bivouac fantastique face aux Alpes et au lac Léman mais non sans douleurs aux jambes et…aux fesses. Dès lors, nous nous habituons doucement au parlé de nos amis Suisses (autant dire le fait de parler lentement :D). Malgré les dénivelés positifs accumulés, nous découvrons agréablement ce pays paisible avec toujours une vue splendide sur ces Alpes qui semblent nous attirer.

Pause salvatrice durant la montée du Jaunpass (Suisse)

Puis la direction vers le second lac de notre périple à savoir le lac de Gruyère sur les itinéraires cyclables. Nous sommes toujours en quête des « petits panneaux » indiquant les routes propices aux cyclotouristes que nous sommes. Cette plaine qui en a que le nom…nous offre la possibilité de découvrir un autre pays du fromage. Au-revoir le comté et bienvenue au gruyère sous toutes ses formes et bien-sûr…le chocolat à gogo.

Ce sont nos seuls carburants car seule la force musculaire nous fait avancer. Puis les Alpes pointent leurs nez avec un premier col du nom de Jaunpass à plus de 1500 mètres nous montre qu’il faudra transpirer pour boucler la boucle. Petit arrêt dans un centre thermal face aux Alpes : le bonheur à la Suisse ! C’est alors que nous passons en Suisse Allemande où après une grande plaine le long des lacs de Spiez et Interlaken nous commençons l’ascension de notre premier « 2000 »!

La montagne… où et comment redevenir humble face à notre environnement

Ascension en vélo du grimselpass on y distingue une petite route a gauche

Le Grimselpass au loin semble n’attendre que nous. Avant notre départ, nous avions vérifiés si les cols seraient ouverts lors de notre passage. En réalité, ils devaient s’ouvrir au fur et à mesure de notre aventure. Mais ce n’était sans compter avec les caprices de la météo qui ont fait en sorte de nous stopper à 1300 mètres d’altitude. En effet un rafraîchissement important a permis à la neige de tomber en cette fin de mois de mai.

Nous sommes donc bloqués et ça tombe bien car c’est fatigués que nous «arrivons» sans le savoir chez un ange des routards qui loue une partie de sa maison en y pratiquant le B&B (Bed & Breakfast). Requinqués grâce aux incroyables petits déjeuner (et à la gentillesse sans fin de notre hôtesse), le surlendemain la météo semble se calmer et le chasse-neige est apparemment passé (difficile de comprendre car la personne parle Allemand).

Pourtant notre hôtesse nous déconseille d’y aller mais il faudra bien le passer ce col (car nous n’avons plus un centime)! Après 4 heures d’ascension en vélo dans un froid de plus en plus glacial, nous arrivons à 2000 mètres d’altitude pour y voir, non sans un choc, un panneau « Interdit à tous véhicules ». Impossible, non, incroyable! Après concertation et d’un commun accord nous décidons de braver l’interdit (bien-sûr à nos risques et périls) car ce matin là, il y avait un vent soutenu qui aurait pu générer une coulée de neige. C’est donc sous un blizzard que nous poussons nos vélos chargés comme des mulets pour passer seuls, comme deux extra-terrestres, ce col et arriver dans un désert silencieux où tout est de neige.

Arrivés au Grimselpass (Suisse)

Nous y sommes arrivés, notre premier « 2000 » enfin 2165 mètres pour être précis et ce ne fût pas facile! La descente glaciale aussi aurait dû nous emmener vers le col du Furkapass puis vers l’Italie. Cependant la neige nous l’interdit et la chance ne sourit pas toujours dit le dicton. Petit bonjour aux marmottes qui semblent autant surprises que nous, avant de redescendre dans la vallée du Rhône et trouver une solution…Après discussions, nous faisons une entorse à la règle de notre voyage pour rejoindre l’Italie en prenant le train à Brig pour éviter le col du Nufenenpass (bloqué lui aussi)…

De la neige lors de notre traversée en vélo de la suisse

L’Italie, cette décharge à ciel ouvert

A l ‘arrivée à Domodosola, changement complet de paysages et de climat! Le chaud et le soleil sont présents et c’est aussi une bonne part de notre carburant. Malheureusement, il n’y a pas que cela qui change. Les routes sont emplies de déchets en tous genres (nous avons même vus un extincteur!). De plus ces dernières sont bien moins agréables du fait aussi des dizaines, que dis-je, des milliers de voitures qui ne cessent pas de nous frôler! Nous prenons très rapidement le mal du pays. Trop de voitures, trop de monde, on ne se sent pas à notre place.

S’engage alors une course poursuite pour quitter au plus vite ce secteur pourtant fort joli en longeant le lac Majeur, le lac d’Orta tout en passant par le Montarrone (1500m). Puis, seconde entorse, nous n’en pouvons plus, nous devenons agressifs et nous décidons de ne pas tenter la vallée d’Aoste qui est prise entre une autoroute, un chemin de fer et une rivière. Seconde entorse donc avec la prise d’un train sur 50 kilomètres pour rejoindre Aoste. Les cyclotouristes ont qu’à aller voir ailleurs après tout…

Val d'Aoste en montant en vélo le Grand Saint Bernard (Italie)

Un grand Saint Bernard incroyable

Nous respirons enfin en arrivant à Aoste mais le plus haut col de notre parcours nous tend les bras. Il s’agit du Grand Saint Bernard et ses 2453 mètres (le dernier mètre compte !). Il mérite son nom, nous pouvons le confirmer. Le soir, nous montons un peu afin de limiter la distance (50 km) qui nous sépare du col. Le campement est monté à 1000 mètres (Aoste étant à 500m). Le lendemain, la météo est avec nous et nous allons nous régaler…enfin nous allons faire chauffer les mollets! Nous décidons de corser la chose en passant par les villages à flanc de montagne afin d’éviter un maximum de véhicules motorisés.

Ascension en vélo du Grand Saint Bernard 1900 mètres : le col est encore loin! (Italie)

Au final nous aurons mis plus de huit heures pour entrevoir la statue du Grand Saint Bernard et son hospice. La neige est encore présente et le col à ouvert il y a deux jours. A l’arrivée, nous nous faisons même applaudir par un groupe d’Allemands en voiture. Ces moments là font vraiment chaud au cœur. La descente en vélo est incroyable, nous croisons un routard solitaire en VTT avec sa BOB Yak. Il semble avoir souffert énormément de cette montée côté Suisse. Nous comprenons pourquoi en arrivant face à un tunnel de 6 kilomètres.

statue du grand saint bernard

C’était une de nos hantises les tunnels et là Florence dit « Euh non!! ». Nous arrêtons alors un cycliste pour lui demander s’il serait possible de contourner la chose. Il nous dit que oui c’est possible et que ça devrait passer avec nos VTT. Possible oui, facile non! La descente se transforme en galère incroyable où il faudra porter, pousser et donc décrocher le matériel pour passer dans des endroits improbables! Au final, nous y arriverons quand même et cette journée restera la plus mémorable de toutes.

Un retour bien mérité et pourtant une envie de recommencer

Descente en vélo du Grand Saint Bernard (Suisse)

Le lac Léman pointe alors son nez et nous le savons, il est synonyme de fin de voyage. Il faudra quand même repasser la barrière montagneuse Jurassienne qui se mérite afin de bientôt boucler la boucle en rentrant dans notre petit chez nous…
17 jours de balades en vélos à travers des montagnes extraordinaires. Beaucoup de personnes rencontrées du sportif au pantouflard, tant de personnes très accueillantes. Le voyage fut pleins de paysages mémorables et à peine la porte ouverte une envie de repartir se fait sentir ! 1100 kilomètres, 16000 mètres de dénivelés positifs et des litres de sueurs. Des moments de joie, de difficultés, d’incertitude mais toujours cette envie inexpliquée de partir à vélo pour voyager autrement d’une façon tellement plus proche de notre environnement où les besoins que la société crée pour nous ne sont que surplus.

Partir en VTT

Vous pouvez retrouver le récit complet, sa trace, d’autres photographies et des conseils sur notre site Internet au nom révélateur de www.partir-en-vtt.com ou nous écrire à Loïc et Flo sur admin@partir-en-vtt.com

Matériel utilisé sur la traversée de la Suisse en Vélo

 Nom du matériel
 Pourquoi ce matériel ?
 Poids (kg)
 Matériel de Loïc
 VTT Lapierre Pro race 300  Un VTT léger, efficace et bien équipé. Ce vélo est joueur on peut s’amuser facilement en toute sécurité. Un bon VTT signé Lapierre.  11
 Casque Giro XAR
 Un très bon casque, bien aéré qui tient bien sur la tête. Il est de plus confortable et joli à regarder, un sans faute.
 0.32
 Chaussures VTT automatique vaude RIDGE AM
 Bonnes chaussures VTT avec lacets et scratchs. Elles sont chaudes et c’est important en montagne de ne pas avoir froid aux pieds.
 0.5
 Remorque Monoroue Beez 2012 + axe de rechange
 « Une remorque made in France, tout terrain qui possède un amortie naturel grâce à sa conception en lamellé-collé. L’avantage de la suspension sans les inconvénients. »
 5
 Sac à dos Vaude alpin 25+5 l
 « Pour porter quelques affaires sur mon dos et ma Poche à eau. Sac à dos spécial VTT, léger, aéré et bon maintient sur les épaules même lorsque cela secoue. Accroche ventrale et bonne capacité. Se transforme de 25 à 30 litres en 10 secondes. »
 0.7
 Poche à eau source 2 l + 1 gourde 1l
 « Hydratation et repas. La poche Source est certainement une des meilleurs poches à eau étant donné son ouverture intégrale vers le haut. Ceci engendre une facilité d’entretien et une facilité pour la remplir. »  0.2
 Tente vaude Taurus UL XP
 « Une conception unique pour un poids plume. Cette tente à armature extérieur propose un volume assez confortable pour deux personnes assez petites. L’abside est confortable et permet de mettre les affaires de deux routards sans soucis. Résiste bien au vent et à la pluie. Discrète elle s’intègre parfaitement au paysage, idéale pour les campings sauvages. »
 1.8
 Tapis de sol Exped SyntMat UL 7
 « Matelas de sol gonflable, léger et efficace. Un poids plume pour ce matelas de sol gonflable. Le gros plus étant de pouvoir gonfler ces matelas avec une poche vide d’air. On évite la fatigue mais aussi d’ajouter de l’humidité dans le matelas, une révolution. »
 0.4
 Sac de couchage Triple Zéro Ansabère 400
 Sac de couchage haut de gamme chaud et léger en duvet d’oie 800 CUIN. Made in France, ce duvet 0 degré confort est un allié idéal pour bien dormir et partir léger.
 0.75
 Sac à viande en soie
 Pour protéger le duvet et augmenter la température. Duvet de soie pure.
 0.05
 Sac compression exped
 « Pour compresser des vêtements et le duvet (permet également de gonfler le matelas) »
 0.19
 Réchaud à bois Kuenzi NG + briquet primus +papier journal
 « Moins de pollution, produit Suisse efficace et léger pour trois semaines. Le Kuenzi est un réchaud à bois qui donne vraiment de très bon résultat. Il est hyper compacte une fois replié et chauffe vraiment fort en pas longtemps. »
 0.5
 Frontale energizer
 Pour les soirées de bivouac, frontale puissante à plusieurs types d’éclairage.
 0.05
 « Appareil photo Panasonic  GF1 + pancake 18-55mm + carte mémoire SD 32 go »
 « Appareil photo ayant un bon compromis entre un relfex et un bridge. Possibilité de changer les objectifs. Léger et efficace. »
 0.6
 Popote MSR Titan 2 + 2 gobelet pliables
 « Popotte titane très légères et minimalistes. Le top. La meilleure popote qu’on ait eu, son poids fait qu’on l’oublie dans les sacoches. Résiste très bien au feu et aux autres flammes. »
 0.27
 SEA TO SUMMIT Serviette MICROFIBRE
 Serviette légère grande et absorbante
 0.11
 Topeak Alien 3
 L’arme ultime pour le bricolage du vélo, cet outil multifonction est un concentré de technologie pour réparer, régler son vélo.
 0.3
 Chambre à aire vélo et remorque + pompe + rustines & colle
 En cas de crevaisons
 
 Une patte de dérailleur lapierre pro race 300
 En cas de casse de cette pièce fragile sur les deux vélos
 
 Veste de pluie vaude slight jacket
 « Veste de pluie haut de gamme extrêmement légère et souple, elle résiste à la pluie sans problème et son système d’aération sous les bras
Permet de ne pas trop transpirer dans les efforts. »
 0.28
 Pantalon de pluie Vaude drop pants
 « Sur pantalon spécial vélo avec scratch sur le bas des jambes afin d’éviter de se prendre dans le pédalier. Très efficace et souple. Il résiste incroyablement à la pluie. »
 0.18
 Sur-chaussure de pluie Vaude
 « Important sinon les pieds sont très rapidement mouillés par la pluie coulant sur le pantalon. Ces sur-chaussures vaude sont faciles à enfiler et permettent d’utiliser les chaussures automatiques. Les bandes réfléchissantes permettent de se faire voir des automobilistes »
 0.1
 T-shirt manche longues merinos icebreaker bodyfit 200
 « T-shirt 100% mérinos, très chaud et ne sentant pas mauvais après plusieurs journées d’efforts. Une matière douce qui garanti de la chaleur même mouillé idéal pour les sorties froides comme première ou seconde peau »
 0.2
 T-shirt manches courtes merinos icebreaker bodyfit 200
 « T-shirt 100% mérinos, très chaud et ne sentant pas mauvais après plusieurs journées d’efforts. Une matière douce qui garanti de la chaleur même mouillé version lorsqu’il fait plus chaud »
 0.15
 Paires de chaussettes xsocks trek expedition
 Chaussettes chaudes en laine de mérinos qui ne sent pas même après quelques jours d’utilisations. Pied gauche et droit différent.
 0.2
 Sous-vêtements thermique Damart Sport thermolactyl  Première peau pour les journées ou nuits froides. Matières élastiques et agréables à porter. De très bons sous vêtements thermiques
 0.2
 Softshell Millet OREGON w3 wds jkt
 Une veste chaude avec une capuche faisant office de coupe vent. Ce genre de veste offre un très large pannel d’utilisation. Il manque juste des ouvertures sous
Les bras pour avoir une meilleure ventilation.
 0.56
 Short avec cuissard vaude
 Un short vaude de vtt, simple et efficace.
 
 Poids total :
  24.61
   Matériel de Florence
 VTT Lapierre Pro Tecnic 700 Lady 2009
 Un VTT léger, efficace et bien équipé spéciale femme. Très joli et agréable à rouler.
 11.5
 Casque Giro XAR
 Un très bon casque vélo, bien aéré léger et design. On se sent en sécurité avec ce casque sur la tête.
 0.32
 Chaussures VTT automatique
 Bonnes chaussures VTT avec lacets et scratchs. Peut-être pas assez chaude mais couplée avec une bonne paire de chaussettes comme les xsocks hivernales c’est tout bon.
 0.5
 Sac à dos Deuter 30 l
 Pour porter quelques affaires sur mon dos et ma poche à eau.
 0.7
 Porte bagage Axiom Rear Disc
 Pour porter ses sacoches, ce porte bagage américain s’adapte aux vtt ne possédant pas d’oeillets pour accueillir un porte bagage.
 1
 Sacoches Aqua Back plus Vaude
 Sacoches imperméables, le must de la sacoche. Légères bien pensées, je ne les quitteraient pour rien au monde.
 1.2
 Poche à eau source 2 l + 1 gourde 1l
 Hydratation et repas. Même remarques que Loïc, après avoir essayé nombre de poche à eau, c’est celle-ci qui m’a convaincue.
 0.2
 Tapis de sol Exped SyntMat UL 7
 tapis de sol gonflable, léger et efficace. Un régale de dormir sur ce matelas de sol, on se croirait sur un lit alors qu’il ne pèse que 400 g
 0.4
 Sac de couchage Triple Zéro Ansabère 600
 Sac de couchage haut de gamme chaud et léger. La version 600 est plus chaude que la version 400 de Loïc
 0.95
 Sac à viande en soie
 Pour protéger le duvet et augmenter la température
 0.05
 Sac compression exped
 Pour compresser des vêtements et le duvet (permet également de gonfler le matelas)  0.19
 Veste de pluie vaude slight jacket
 Veste de pluie haut de gamme extrêmement légère et souple, elle résiste à la pluie sans problème et son système d’aération sous les bras Permet de ne pas trop transpirer dans les efforts.  0.28
 Pantalon de pluie Vaude drop pants
 Sur pantalon spécial vélo avec scratch sur le bas des jambes afin d’éviter de se prendre dans le pédalier. Très efficace et souple. Il résiste incroyablement à la pluie.  0.18
 Sur-chaussure de pluie Vaude
 Important sinon les pieds sont très rapidement mouillés par la pluie coulant sur le pantalon. Ces sur-chaussures vaude sont faciles à enfiler et permettent d’utiliser les chaussures automatiques. Les bandes réfléchissantes permettent de se faire voir des automobilistes
 0.1
 T-shirt manche longues merinos icebreaker bodyfit 200
 T-shirt 100% mérinos, très chaud et ne sentant pas mauvais après plusieurs journées d’efforts. Une matière douce qui garanti de la chaleur même mouillé idéal pour les sorties froides comme première ou seconde peau
 0.2
 T-shirt manches courtes merinos icebreaker bodyfit 200
 T-shirt 100% mérinos, très chaud et ne sentant pas mauvais après plusieurs journées d’efforts. Une matière douce qui garanti de la chaleur même mouillé version lorsqu’il fait plus chaud
 0.15
 Paires de chaussettes xsocks trek expedition
 Chaussettes chaudes en laine de mérinos qui ne sent pas même après quelques jours d’utilisations. Pied gauche et droit différent.
 0.2
 Sous-vêtements thermique Damart Sport thermolactyl
 Première peau pour les journées ou nuits froides. Matières élastiques et agréables à porter. De très bons sous vêtements thermiques
 0.2
 SoftShell Millet Warm
 Une veste chaude avec une capuche faisant office de coupe vent. Ce genre e veste offre un très large pannel d’utilisation. Il manque juste des ouvertures sous les bras pour avoir une meilleure ventilation.
 0.63
 Short avec cuissard vaude
 Un short vaude de vtt, simple et efficace.
 
 1 téléphone
 Éteint utile seulement en cas de souci
 0.2
 Topo guide GTMC
 Pour l’orientation et la préparation des étapes, ce topoguide créé par chamina est excellent même si parfois il manque de mises à jour
 0.5
 Argent liquide chèque et cb
 Pour les achats 200 € en liquide et 5 chèques et cb
 
 Lunette de soleil à sa vue
 Pour le soleil, lunettes basiques à ma vue. Classe 3
 
 Trousse de toilette/secours
 Hygiène et premiers soins, la trousse est composée de choses basiques pour traiter les petits bobos (pansements, spasfon, pince à épiler, bandes, désinfectant…).
 0.2
 Patte de dérailleur pour lapierre tecnic 700 2009
 En cas de casse de cette pièce fragile
 0.02
 Réchaud gaz SOTO OD 1R + 1 bouteille gaz 100g
 Léger efficace pour les journée pluvieuses, ce petit réchaud à gaz est incroyablement performant et ses 73 grammes font qu’on l’oublie facilement dans le barda mais lorsque l’on a besoin de lui pour chauffer son repas, il est là et est très performant. Qualité Japonaise.
 0.3
 Frontale
 Pour les soirées de bivouac
 0.5
 SEA TO SUMMIT Serviette MICROFIBRE
 Serviette légère grande et absorbante, bien meilleure que ce que l’on a utilisé chez Décathlon . Légère, elle fait le tour de la taille sans problème, sèche assez rapidement et essui le corps parfaitement.
 0.11
 Chambre à aire vélo + pompe + rustines & colle
 En cas de crevaisons
 
 Livre + bloc notes et crayon
 Pour se divertir
 0.02
  Poids total :  20.78

Vous pourriez aussi aimer