1 semaine au Vietnam : Exemple d’itinéraire

par Expérience Outdoor
1 semaine au Vietnam

Une fois la crise du Covid-19 passée, on imagine aisément le besoin de dépaysement chez une grande partie des gens. Certains seront à la recherche d’un espace qui garantit confort, accueil chaleureux et séjour inoubliable.

L’une des destinations qui vous permet de vous ressourcer en toute sérénité dans un écosystème somptueux est le Vietnam. Aventurier ou même amoureux de la culture asiatique, voici l’itinéraire à suivre pour explorer le Vietnam en 1 semaine !

Le Vietnam, une fabuleuse destination de voyage

Situé à l’Est de la péninsule indochinoise, le Vietnam est un pays ayant pour capitale, Hanoï. Sous la forme d’un dragon ayant sa tête au Sud, le Vietnam est encadré au Nord par la Chine et est composé de 3 régions distinctes les unes des autres : le Nord, le Centre et le Sud.

Si vous optez pour un séjour au Vietnam, l’idéal c’est donc de découvrir toutes ces régions pour leurs richesses historiques, culturelles et gastronomiques.

Si au Sud du pays, il fait chaud pendant toute l’année, au Nord par contre, les journées sont agréables même si les nuits sont très fraîches. A priori, il n’y a donc pas de mauvaises périodes susceptibles d’entraver votre paisible séjour au Vietnam. 

Visiter le Vietnam, les préliminaires pour un séjour réussi

Se déplacer au Vietnam

Après avoir pris connaissance avec le climat vietnamien, les choses indispensables et les réflexes importants à avoir avant de vous envoler au Vietnam, s’articulent essentiellement autour de deux éléments.

Le choix de l’aéroport de destination

Vous devriez savoir avant d’entamer ce fabuleux périple, que le Vietnam compte un nombre important d’aéroports, dont seulement 8 sont ouverts au visa à l’arrivée (Hanoï, Da Nang et Ho Chi Minh-Ville).

En plus de ces postes-frontière aériens, il existe aussi 16 postes terrestres frontaliers, éligibles à l’e-visa vietnamien.

En général, il est recommandé de commencer votre périple à Hanoï, mais cela reste tout simplement une suggestion, car c’est votre itinéraire qui déterminera votre choix.

Remarquons toutefois que si vous atterrissez par un aéroport sur le sol vietnamien, vous n’êtes pas obligés de quitter le territoire par le même aéroport. Pourvu que vous vous rendiez à l’un des 4 postes-frontières précédemment cités et vous serez en mesure de quitter le pays en toute sérénité.  

La demande de Visa

En effet, pour un séjour d’une semaine, c’est l’e-visa vietnamien qui est la plus simple option recommandée, à condition que votre nationalité soit éligible à ce type de visa.

Remarquons toutefois, que depuis le 1er juillet 2018, les Français n’ont pas besoin de visa pour un séjour de moins de 15 jours (entrée et de sortie incluses). Dans ce cas, il faut aussi un intervalle d’un mois pour bénéficier d’une nouvelle exemption après la précédente. 

Mais au delà de cette quinzaine de jours, l’e-visa vietnamien est obligatoire. Il est valable 30 jours, et peut aussi être obtenu à l’arrivée dans certains aéroports. C’est avec tous ces éléments qu’Anaïs et Nicolas ont réalisé leur voyage à vélo au Vietnam en 11 jours avant de poursuivre au Laos

Quels lieux visiter en 1 semaine pour un séjour inoubliable au Vietnam ?

Visiter en 1 semaine le Vietnam

Le Vietnam regorge d’une panoplie de sites touristiques populaires et paradisiaques. De toute évidence, le Vietnam a tout pour plaire et le véritable challenge c’est de pouvoir le visiter en une semaine. 

Mais comme ce n’est pas impossible, voici quelques lieux que vous devriez intégrer absolument à votre itinéraire de séjour d’une semaine au Vietnam.

Les merveilleuses et éclatantes villes du Nord Vietnam

Hanoï

Hanoï, capitale du Vietnam, a l’avantage d’être une petite ville très attrayante avec sa parure romantique. Sa particularité, c’est d’être traditionnelle et très chargée d’histoire.

Dans le vieux quartier de 36 rues et corporations, vous pourrez en 2 jours  apprécier comment se marient bien tradition et modernité. Les musées d’Hanoï achèveront également de vous convaincre de la richesse culturelle et ethnique du pays.

Ninh Binh

Passer la nuit un peu plus loin à 90km d’Hanoï, dans la ville de Ninh Binh, c’est faire une escale gastronomique par excellence. Carrefour incontournable de dégustation des  délicieux plats locaux, on y apprécie le savoir-faire unique au monde, de la cuisine vietnamienne.

Et ce n’est pas tout ! Le lendemain au réveil, vous serez charmés par les somptueuses constructions religieuses, ainsi que la forêt tropicale vierge avec ses jolies rizières, qui font également partie du décor de cette ville.

Baie d’Halong

Une journée de plus vous permettra de visiter la plus belle attraction du Nord vietnamien, la Baie d’Halong. Elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Cela va sans dire, à cause de la magnificence des paysages de cette baie, située à 180 kilomètres de l’Hanoï.

Des villages de pêcheurs pleins de charme aux perles et îlots, en passant par des plages pleines d’activités passionnantes, tout est réuni pour réjouir les amateurs de dépaysement.

Plus que 3 jours de séjour ! Cap sur la métropole de Hoi An au Centre du Vietnam

Le vietnam un paradis de saveur culinaire

Hoi An est un vrai pôle d’attraction. Une fois arrivé en soirée dans ses vieux quartiers remplis d’anciennes maisons chinoises et de pagodes, vous pourrez la nuit tombée, vous éclairer  la lumière de lampions multicolores, tout en régalant vos papilles gustatives avec les saveurs de la cuisine locale. 

Ville très conservée avec de belles plages, elle est également classée au patrimoine mondial de l’Unesco. A partir de là, sautez vite dans un taxi pour rejoindre Đà Nẵng et prendre le premier vol pour Hồ Chí Minh-Ville.

Le Sud du Vietnam : entre modernité et nature

Ho Chi Minh Ville

A 2 jours de votre départ, c’est incontestablement à Ho Chi Minh que votre séjour au Vietnam sera le plus palpitant. En effet, Ho Chi Minh Ville a l’avantage d’être la vitrine  du Sud vietnamien.

Constituée en partie d’une cathédrale, d’un quartier hérité de l’époque coloniale et d’un quartier-ville chinois, il garde une portée historique en dépit de son côté cosmopolite. Ville phare pour les touristes, il est donc conseillé  ceux qui désirent garder de bons souvenirs du pays, d’y faire un tour à la fin du périple.

Delta du Mékong

Petit bain de sérénité avant de refaire ses valises. Connu pour son attrait majoritairement naturel, le Delta du Mékong est l’un des plus grands deltas fluviaux dans le monde. Très facile à rallier depuis Ho Chi Minh-Ville, il est composé de deux courants de fleuves reliés par des cours d’eau. Lieu exceptionnel et singulier, c’est une bonne escale de ressourcement d’une journée avant de quitter le pays. 

S’il fallait donner un avis…

Bien entendu la liste des attractions vietnamiennes citées plus haut, n’est pas exhaustive. S’il fallait tout énumérer, on pourrait y passer des heures… Toutefois, après un tel périple d’une semaine, le Vietnam deviendra certainement une destination tourisme chère à votre cœur.

Depuis les éclatantes villes du Nord, en passant par la splendide Hoi An au centre, pour échouer avec une enrichissante ballade au cœur des belles villes du Sud, vous aurez eu le temps d’accumuler à la fois de beaux souvenirs et de belles sensations. 

Alors, et si vous commenciez dès maintenant à dégager une semaine pour tenter l’aventure vietnamienne ?

1 commentaire
0

Vous pourriez aussi aimer

1 commentaire

Charline 10 juin 2020 - 17 h 11 min

Super article !
Et idées d’itinéraires très chouette.
Je vais m’en inspirer 😉

Répondre

Laisser un commentaire