Cahier des charges pour la rédaction d’un roadbook

par Expérience Outdoor
Cahier des charges pour la rédaction de votre récit de voyage outdoor

Partagez vos horizons sportifs et gagnez des Bons d’Achats chez nos partenaires Outdoor

Rédiger un récit de voyage prends du temps. D’autant plus que notre cahier des charges est impliquant. Alors pour vous remercier de votre investissement il nous semble normale de vous remercier pour votre temps de travail.

Alors quand vous rédigez un récit de voyage ( roadbook ), en respectant notre cahier des charges, nous vous offrons un bon d’achat chez l’un de nos partenaires Outdoor d’une valeur entre 80€ et 100€ selon la qualité du récit.

Partenaires Outdoor :

  • Atlet Nutrition spécialisée dans la Nutrition Sportive Biologique
Atlet Nutrition spécialisée dans la Nutrition Sportive Biologique
  • Brubeck la marque de vêtement technique outdoor
Brubeck marque de vêtement technique Outdoor
  • La Randonnée le magasin au centre de Montpellier et boutique en ligne de vêtement, équipement pour la randonnée et le voyage.
La randonnée magasin outdoor à Montpellier

Comment écrire un récit de voyage ?

Ça y est vous avez signé pour la rédaction d’un récit de voyage ou roadbook ( ATTENTION pas de copier-coller avec un récit déjà existant sur le web et ne pas dans un second temps faire un copier coller de mon texte pour d’autres site WEB ), mais vous avez signé pourquoi exactement : ce que nous attendons de vous c’est d’écrire un petit article, ou un gros compte rendu. Cet article comprendra 3 grandes parties, toutes différentes et toutes indispensables :

– une première partie comprenant les informations bruts concernant ce que vous avez fait, et pouvant aider rapidement la communauté
– la deuxième partie correspondra au récit + photos de votre voyage, we…
– la dernière partie sera la liste du matériel utilisé avec les commentaires associés. Chaque partie sera développée plus loin.

De manière général, nous attendons de vous des informations valables et vérifiées : si vous hésitez sur la fiabilité d’une information, ne la mettez pas.
N’oubliez pas de vous poser cette question : Est-ce que ces informations m’auraient faciliter la préparation de mon voyage.

Cahier des charges pour la rédaction d

Autorisation Droit à l’image

Avant de commencer je n’oublie pas que je devrais remplir et signer pour chaque article l’autorisation droit à l’image.

Introduction

Mot clef:

Avant de commencer la rédaction, choisissez un mot clef ou expression clef qui sera le fil conducteur de votre  récit
Exemple: Voyage en Inde

Balise Title :

Title entre 55 et 70 caractères et différent de votre Titre mais qui devra avoir OBLIGATOIREMENT votre mot clef ou expression clef
Exemple : Deux semaines de vélo durant notre Voyage en Inde du nord

Meta description:

Description entre 160 et 155 caractères et devra OBLIGATOIREMENT aussi avoir votre mot clef ou expression clef
Exemple: Récit de notre Voyage en Inde du nord à la rencontre de la culture hindouisme. circuit de 15 jours en vélo pour visiter les plus monuments de cette région dont le Taj Mahal

1ère partie de la rédaction d’un roadbook (environ 20% du nombre de mots)

Avant de commencer la rédaction, choisissez un mot clef ou expression clef qui sera le fil conducteur de votre

Titre :

Vous êtes libres mais, dans un souci de clarté, il faut juste qu’apparaisse l’activité et le lieu. Ex : « ski de randonnée dans les Écrins… » Vous pouvez rajouter à cette base ce qui vous semble pertinent.

Votre prénom et nom nous partage son expérience de generalement correspond a votre mot ou expression clef
la plus belle photo ( elle pourra etre a nouveau présente dans le récit)

Informations ……

Date :

La date de la sortie, pas celle du jour où vous aurez achevé votre article, évidemment.

Quand partir :

Conseil sur les meilleurs périodes pour s’y rendre

Lieu :

Important car permettra le référencement géographique. Indiquer dans l’ordre : pays, région, département, ville (code postal)
Depuis Montpellier (temps, km, coût avec ou sans péage) :

Comment s’y rendre :

comment y etes vous rendu, les bons conseils, les moyens de locomotion utilisés durant votre séjour

Participants :

Voulez-vous rester anonyme ou pas ? Posez-vous la question avant d’avoir posté un trop grand nombre d’articles. Si vous préférez l’anonymat, contentez-vous d’un surnom ou d’initiales, pour faciliter le référencement par auteur, et conserver le même sur tous vos articles !

Dans tous les cas, sur votre premier article, faites-nous une petite présentation vous concernant, les goûts, activités pratiquées, l’expérience dans chacune de ces activités, les pays visités et plus si vous voulez…

Où dormir preciser le lieu :

3 types informations peuvent être transmis :
– Où vous avez dormis : en gite, en camping, … précisez les raisons de votre choix, si cela vous a convenu ou pas, et donner les coordonnées (ou le lien internet, tout simplement). Donner à titre indicatif le tarif que vous avez payé et pour quelle prestation (permet d’avoir un aperçu rapide, sans avoir à fouiller dans le lien).
– Où vous avez déjà dormi : si vous êtes un habitué de la région, de la vallée, ou de la ville, indiquez d’autres adresses utilisées durant d’autres séjours, dans le secteur où se déroule l’activité évidemment. Donner les mêmes infos que précédemment.
– Donner des liens Internet de site de recherche, qui peuvent faciliter la recherche dans le secteur en question : si c’est l’office du tourisme, vous pouvez renvoyer à la partie en question.

Où se restaurer/où se réapprovisionner :

Donnez ici les villes, villages … où l’on peut trouver essence, supermarché et boulangerie, dans les environs du logement et/ou de la sortie.

Office du tourisme :

Le lien Internet suffit ici. La ville/village où vous dormez et pourquoi pas quelques liens sur des villes voisines.

Caractéristiques (falaise, massif…) :

Vous avez découvert une falaise, un site de grandes voies, une vallée en ski de randonnée, un massif en randonnée… décrivez ici ce qui caractérise la zone en question. Quelques caractéristiques types sont décrites ci-dessous, si vous pensez à autre chose, n’hésitez pas !
– de la falaise (caillou, style, nombre de voies, niveau, hauteur, équipement, saison, temps d’approche)
– du massif (niveau des sorties, enneigement, station de ski à proximité)
– …

Quoi d’autre dans les environs:

Un site d’escalade ayant un intérêt dans les environs de votre sortie, une randonnée aux configurations et à l’intérêt proches de celle relatée dans votre sortie … Si vous avez en tête quelque chose d’intéressant dans les environs, faites en une description de quelques lignes, joignez un lien Internet ou autre source d’information si possible, et ce sera parfait. C’est une partie qui peut tout à fait être amenée à rester vide !

Bibliographie :

Quels ouvrages vous ont aidé à organiser votre séjour, ou qui vous ont tout simplement motivé pour l’organiser. Il peut évidemment arriver qu’il n’y ait rien dans cette partie.
– Le topo, évidemment : si vous l’avez acheté sur place, précisez où. Dans tous les cas précisez où vous l’avez acheté. Titre, nom et prénom de l’auteur, Éditions, prix…
– Un article presse spécialisé
– Un livre qui a fait naitre ou aboutir l’idée.
– …

Lien Internet :

Les liens Internet qui vous ont aidé à élaborer votre we.  Ainsi que les liens qui vous semblent pertinents comme complément d’information à votre article (photos supplémentaires, précision topographique, autres récits…)
N’hésitez pas à illustrer vos propos au sein de l’article par un lien Internet pertinent, pas besoin de le faire apparaitre dans cette partie dans ce cas-là.

2ème partie de la rédaction d’un roadbook (environ 60% du nombre de mots)

Récit :

La partie la plus « libre » mais pas la plus facile pour autant. Pensez toujours que vous avez un lecteur derrière votre récit, et qu’il ne faudrait pas qu’il s’endorme, si possible. Dans tous les cas, n’ayez crainte, quels que soient votre plaisir et vos facilitées à raconter vos we, les parties 1 et 3 ajoutées aux superbes photos que vous aurez faites donneront déjà un contenu conséquent à votre article. De plus, gardez en tête que l’on progresse au fur et à mesure des articles, que vous gagnerez en aisance.

Dosez le volume, si vous sentez que vous patinez, abrégez. Il vaut mieux que ce soit court et correct que long et d’inspiration déclinante.
Évitez les descriptions trop chronologiques (elles le seront peut-être un peu, malgré tout) du genre « 8h15 début de la randonnée, 10h première pause, 12h pique-nique … » ou trop topographique du genre « nous avons franchi le bois puis monté la croupe pour finir avec la pente finale qui nous a permis d’atteindre le sommet… ». Dans tous les cas, essayez de partir d’un fait marquant, d’un élément particulier : une météo particulière, une anecdote quelle qu’elle soit, un compagnon de cordée particulier, un cap franchis, un rêve accompli, ou je ne sais quoi, mais ce qui a différencié cette sortie d’une autre.

Et surtout n’hésitez pas à parler de vos sensations, émotions, impressions. Comment vous l’avez vécu : peur, joie, bonheur, colère … bref tout ce qui fait que nous pratiquons ces activités car elles ne nous laissent pas indifférents : ces articles doivent, autant que possible, avoir une personnalité, la vôtre !

Les sous-titres

N’oubliez pas des sous-titres quand votre clavier s’emballe dans la quantité de mots. Un sous titre tous les 300 mots. Des paragraphes de 150 mots et des phrases de 20 mots.

Les photos

Le récit doit contenir impérativement des photos : elles permettront d’illustrer et d’aérer le récit, mettez-en régulièrement, après chaque paragraphe par exemple. Idéalement, qu’elle fasse suite au contenu du paragraphe, quand c’est possible. Pour chacune, mettez une légende numérotée. Les photos doivent être légendées avec le maximum d’information possible (activité, lieu..) et doivent contenir votre mot clé.

Nous pouvons vous conseiller de procéder ainsi :

sous titre :

paragraphe
photo avec légende la plus précise sans oublier les lieux géographiques
paragraphe
photo avec légende la plus précise sans oublier les lieux géographiques
paragraphe
….

sous titre :

paragraphe
photo avec légende la plus précise sans oublier les lieux géographiques
paragraphe
photo avec légende la plus précise sans oublier les lieux géographiques
paragraphe
…..
et ainsi de suite. Je commence généralement par le photo souvent aider par les photos ou le déroulé de mon voyage ainsi je suis sur de répondre à la forme du référencement naturel mais parfois me contraint dans ma liberté de rédaction … alors parfois je laisse écrire et ensuite je restructure mon écrit en rajoutant des sous titres et les photos pour obtenir la forme référencement

Conclusion :

Essayer de répondre à la question suivante : pourquoi y allez ? Expliquez bien ce qui vous a plu (ou déplu), soyez critique (positif mais aussi négatif) sur la sortie/le massif/la falaise/le pays … Et n’hésitez pas si vous avez connaissance d’activités autres que celle qui concerne l’article mais ayant un intérêt certain dans la région : cela permet d’ouvrir sur ce que peut offrir le secteur.

3ème partie de la rédaction d’un roadbook (environ 20 % du nombre de mot)

Matériel :

Vous allez ici faire la liste, sous forme de tableau, de tout le matériel que vous avez utilisé : le premier listing est un peu laborieux, mais rapidement vous aurez un tableau type que vous pourrez, en partie, copié-collé. Ce tableau se compose de 6 colonnes :
– « Catégorie »

– « Nom du modèle »

– « Marque »

– « Pourquoi avoir ce choix de ce modèle au départ » (pourquoi avoir fait l’acquisition de cet article, quel est a été votre réflexion,…)

–  « Est ce que ce choix a répondu à cette expérience racontée dans ce raodbook » (votre acquisition était il adapté ou pas et pourquoi)

– « Si c’était a refaire »

Vous serrez amené à critiquer évidemment le matériel suite à votre première utilisation. Ou tout simplement sur votre premier compte rendu, mais n’hésitez pas à compléter au fur et mesure des sorties des éléments nouveaux sur un produit que vous avez déjà critiqué. Car jugé un produit sur une seule sortie, dans un seul type de conditions et pour une seule activité (car de nombreux produits, textiles notamment, seront utilisés pour plusieurs sports différents) serait une erreur ! N’ayez aucun scrupule à revenir sur ce que vous avait dit 2 articles avant (pour ceux qui rédigeront plusieurs roadbook). Il n’y a que les … qui ne changent pas d’avis !

Il est très important d’ARGUMENTER ce que vous dites, les commentaires du style « oui ça m’a plu » ou « non cela ne m’a pas plu » ne suffisent pas. C’est le « pourquoi » qui est intéressant pour les lecteurs et potentiels clients à la recherche d’un produit !! C’est une notion très importante, car c’est ce qui fait tout l’intérêt et la crédibilité de cette partie. N’hésitez pas à proposer des idées de produits intéressants, des pistes, même si vous ne les avez pas encore testés.

Si votre check list est important pensez à faire des séparations de type :
Matériel de camping utilisé ( puis le tableau )
300 mots
Vêtement utilisé ( puis le tableau )
300 mots
Equipement de vélo ( puis le tableau )
300 mots
…..

Exemple d’un extrait de tableau :

CATEGORIENOM DU MODELEMARQUEPOURQUOI AVOOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODELE DE DEPARTEST-CE QUE CE CHOIX A REPONDU A CETTE EXPERIENCE RACONTE DANS CE ROADBOOKSI C’ETAIT A REFAIRE
 CRAMPON Air tech Light GRIVEL Le poids assez fragile Assez fragile car en alu, mais on ne peut pas tout avoir ! Le meilleur compromis me semble être des crampons alus avec les 2 pointes avant en acier. Cela gagne en polyvalence et en fiabilité.
 PIOLET Snowalker PETZL Le poids Manque de technicité donc de polyvalence Un bon piolet, suffisant pour ce type de course : ce serait à refaire, j’achèterais un piolet un poil plus technique, donc polyvalent. Il suffit de peu de choses, un ergot et un léger galbe du manche, pour que son champ d’action évolue sensiblement : le Sum tech (Petzl) en 59 cm me parait intéressant.
 DEGAINE ESCALADE Ange PETZL – Le poids- hésitant par rapport au prix  – Clippage plus délicat compte tenu de la taille du mousqueton Si c’était à refaire, je me renseignerai sur les dégaines camp, la nano 23 express : plus légère encore (52 grammes), à voir si le clippage est plus aisé. Autrement je reprendrais les anges mais la version avec le mousqueton de clippage plus grand, et en grande taille majoritairement. Dans tous les cas, je m’orienterai vers ce type de dégaines light. Le gain de poids est considérable : particulièrement intéressant en montagne et grandes voies, ainsi que pour les tentatives « à vue » en couenne.

Le volume : nombre de mots par article

Un certain équilibre semble avoir été trouvé quant au nombre de mots (et non caractères !!) par compte rendu complet:
– Pour un article décrivant 2 jours, entre 1500 et 3000 mots semble être correct.

– Entre 1000/2000 mots environ pour un récit d’une journée

– Pour un séjour prolongé (entre 7 et 15 jours) : entre 4000 et 7000 mots environ.

Ces chiffres sont donnés à titre indicatif. Il faut conserver une certaine souplesse liée aux spécificités d’un voyage, d’un séjour, où il y aura peut-être un peu moins ou un peu plus à dire.
Évidemment, évitez tout remplissage inutile afin d’augmenter la rémunération, nous resterons vigilant quant à la qualité du rendu !

Voilà, beaucoup d’informations d’un coup, mais qui relève d’un certain bon sens, rien de plus. Vous avez droit à l’erreur, nous serons là pour aider, guider, corriger si besoin ; dans tous les cas vous prendrai rapidement en main le concept, c’est sûr. Les 2/3 premiers comptes-rendus seront les plus long ; vos marques prises et le contenus en tête tout ira plus vite !
Bon courage !!

Exemples de Roadbook: 

Tous les liens des récits de voyage qui ont participés aux éditions précédentes du jeu Racontez votre Expérience Outdoor

Autorisation Droit à l’image

Pour les photos : merci de nous joindre l’autorisation droit à l’image.

2 commentaires

Blog du Yeti – Le blog de votre spécialiste montagne et voyage au nord de Montpellier » Règlement jeu concours : « RACONTEZ VOTRE EXPERIENCE OUTDOOR » 7 mai 2014 - 15 h 04 min

[…] « RACONTER VOTRE EXPÉRIENCE OUTDOOR » si celui-ci répond au cahier des charges de la rédaction d’un roadbook et dont seul les organisateurs décideront de la recevabilité du roadbook et accompagné de […]

Randonnée et Trekking | La Rando du Cœur – Grand Jeu Concours « Racontez votre Expérience Outdoor » 6 août 2014 - 11 h 23 min

[…] contact@le-yeti.net avant le 1er octobre 2014. Pour vous aider à rédiger vos Roadbooks voici le cahier des charges et des exemples de roadbook écrit par des passionnés sur notre Blog. Les roadbooks doivent […]

Les commentaires sont fermés.