Mille et une façons de randonner

par Expérience Outdoor
Randonnée en montagne

Encore récemment cantonnées dans leurs mondes respectifs, la randonnée et les activités artistiques ou de développement personnel se mêlent désormais grâce à de nombreuses associations et agences spécialisées qui offrent des séjours et stages aussi divers qu’originaux.

Derrière cette tendance, il y a le souhait d’enrichir l’expérience de randonnée par un contact plus intense avec la nature en prenant le temps de peindre et dessiner, ou bien le souhait de renforcer le bien-être physique et mental en complétant la marche par des séquences centrées sur la respiration, l’étirement, l’équilibre, l’introspection, ou encore d’équilibrer l’activité extérieure et physique par une autre activité d’expression en intérieur.

Des agences de randonnée novatrices

Peinture chinoise et randonnée

Il suffit de taper dans votre moteur de recherche (Duckduckgo par exemple) le mot randonnée associé à « chant », ou « aquarelle », ou « yoga » pour découvrir la variété des offres qui existe aujourd’hui parmi les séjours et stages alliant la rando à une autre activité populaire. Il existe des propositions dans le Vercors, en Bretagne, en atelier ou en extérieur, en résidence ou en itinérance … Je citerai ici deux structures de taille modeste qui ont fait leurs preuves de sérieux après plusieurs années d’activités et qui proposent des tarifs très abordables; de plus, l’activité de randonnée y est encadrée par des Accompagnateurs en montagne diplômé d’État : l’agence Azimut Voyage chez qui l’écotourisme n’est pas un vain mot et Rando & Compagnie.

Les tarifs, justement, sont à regardés de près, car il n’est pas rare que soit seulement annoncé le coût de l’activité artistique. Il faut donc y rajouter l’hébergement et les repas, ainsi que le transport. Pour finir, attention aux séjours et stages dans lesquels la randonnée n’est qu’une activité accessoire à laquelle peu de soin est apporté tant dans la préparation que dans l’encadrement.

Dessiner et randonner

Croquis et randonnée
Une autre manière de regarder et de se souvenir de sa randonnée … on dessine ou on peint au lieu de prendre une photo … plus long mais tellement plus intense.

Dessiner en voyageant c’est se souvenir autrement de ce qui nous entoure, on ne traverse pas simplement et rapidement les lieux, on les vit, c’est en quelque sorte donner plus d’amplitude à leur mémoire. Dans notre rapport au monde, le smartphone s’interpose sans cesse entre le sujet regardé et nos yeux qui ne regardent plus le sujet, justement, mais l’écran du smartphone.

Et que fait-on de ces milliers d’images prises à la volée, souvent jamais triées ?

On les partage éventuellement avec ses « amis » des réseaux sociaux et on les oublie dans un coin de disque dur, avant de vite prendre la photo suivante, qui sera elle aussi immédiatement oubliée. Le dessin, le croquis, la peinture, le carnet de voyage, sont autant de pratiques qui proposent une autre façon de vivre l’expérience esthétique de la randonnée.

Randonnée et croquis en nature

En prenant le temps de choisir un cadre, de regarder intensément pour sélectionner des détails à garder et d’autres à écarter, de mélanger ses couleurs et d’écrire quelques mots pour se souvenir avec les yeux.

Parmi les très nombreux artistes qui proposent des stages alliant pratique artistique et randonnée, je souhaite citer Shuang Gao, artiste chinoise installée à Montpellier et Martine Salvatge, artiste et enseignante d’Alès spécialisée en carnet de voyage.

Chanter et randonner

Chant et randonnée
Séances de chant polyphonique dans les Hautes-Pyrénées avec la chanteuse professionnelle et enseignante du conservatoire Lise-Éléonore Ravot

Tout est vibration. La marche nous fait vibrer par le simple déplacement physique et par les émotions esthétiques que les paysages découverts nous procurent. Le chant est une vibration du corps tout entier pour émettre des sons qui eux aussi sont des vibrations. L’alternance de la marche et du chant procure d’une part le plaisir de varier les activités et d’autre part de continuer à vibrer mais de manières différentes.

La pratique vivante et dynamique du chant nous aide à libérer notre souffle et notre expression tout en prenant plaisir à chanter les airs qu’on aime. Le souffle est donc aussi un fil rouge avec la rando pour laquelle une respiration maîtrisée est fondamentale si on veut rester dans le plaisir de la marche. Chanter est source de partage, un moyen d’aller à la découverte de qui l’on est en nous autorisant à ressentir les vibrations sonores dans notre corps.

Les séjours de chant et de randonnée s’adressent à tous ceux pour qui chanter est un moyen joyeux d’entrer en relation avec le monde et d’être à l’écoute bienveillante de l’autre. l’association « Prendre un temps pour soi » dans la Drôme provençale propose ainsi de belles escapades autour du chant.

Astronomie et randonnée

Astronomie et randonnée
Marcher sous les étoiles et reconnaître les constellations, profiter de l’obscurité sans lumières artificielles : un luxe que vous offre la randonnée nocturne !

Marcher au crépuscule et prendre le temps de regarder le soleil se coucher lentement, avec son cortège de nuages teintés par ses derniers rayons lumineux. Ecouter les dernières notes des oiseaux diurnes qui laissent place au silence. Et lever les yeux pour découvrir les astres visibles la nuit. Voilà une activité qui semble de moins en moins pratiquée …

Quel dommage, alors que depuis la nuit des temps l’Homme est un observateur attentif de la voûte céleste (un os gravé avec le cycle lunaire a été daté de -30000 ans). Cette voûte céleste qui nous a servi à :

  • suivre le cycle des saisons afin de régler les cultures
  • nous orienter pendant les voyages sur terre ou bien sur mer
  • nous forger une culture et des mythes communs.

Allier la randonnée à l’observation du ciel étoilé est un régal de simplicité dont on ne sort jamais indemne. Que ce soit lors d’une simple randonnée nocturne pendant quelques heures, ou lors d’un séjour pendant lequel un astronome vous rejoint pour animer les soirées (ou les matinées). Vous apprendrez à reconnaître :

  • les constellations (Orion, la Grande et la Petite Ourse, Cassiopée, le Scorpion, etc.)
  • les légendes qui y sont associées (cf les livres de Marie-Françoise Serre)

Vous aurez probablement la chance d’apercevoir des étoiles filantes qui ne sont en réalité pas plus grosses qu’un grain de poivre.

Et si vous êtes dans une région où il y a peu de pollution lumineuse (en montagne par exemple) vous (re)découvrirez notre galaxie : la Voie Lactée. Ce que les citadins ne voient plus jamais faute d’une obscurité suffisante … L’agence Azimut Voyage a une offre de séjour astronomie et randonnée dans les Cévennes.

Pilates et randonnée

Randonnée en montagne
Vous êtes de plus en plus nombreux à allier la randonnée à d’autres activités. Le but rechercher : plaisir et épanouissement. Crédit Photo : Pixabay

Parmi les nouvelles pratiques physiques, le Pilates (du nom de son inventeur espagnol) est accessible à tou(te)s. Et cette activité est désormais proposer par certains professeurs en association à la randonnée. C’est une méthode douce et très complète. Permettant de :

  • se muscler
  • rééquilibrer sa posture
  • s’assouplir
  • retrouver davantage de mobilité

mais aussi de soulager les douleurs chroniques et tout simplement de s’octroyer un moment pour soi.

Associé à la randonnée, c’est un excellent moyen de se libérer de toutes ses tensions. En alternant moment de contemplation et de découverte de la nature pendant la marche en extérieur avec un accompagnateur en montagne. Ainsi que moment de concentration sur son corps en salle avec un professeur.

La respiration sera là aussi un fil rouge entre les deux activités puisque elle doit être :

  • maîtrisée
  • abdominale pendant les séances de Pilates
  • profonde
  • voire forcée pendant l’effort de la randonnée, notamment dans les forts dénivelés.

« Sensations Pilates » propose des week-ends qui incluent de la randonnée et des cours dispensés pas Mary-Ann Nicolas dans l’Hérault.

Cueillette et la randonnée

Mille et une façons de randonner

On a tous plaisir à cueillir quelques fraises des bois, myrtilles et mûres en se promenant. Mais pourquoi ne pas aller plus loin et apprendre à remplir son assiette avec des salades sauvages, des racines comestibles et tout un tas de trésors oubliés qui se trouvent à porter de main ?

C’est ce que proposent de plus en plus d’Accompagnateurs en montagne qui se sont spécialisés au fil du temps dans la cueillette sauvage. De plus ils sont capable de vous nourrir (presque) exclusivement ainsi pendant une journée ou plus. Les connaissances sur les plantes, champignons, baies comestibles existent, mais encore faut-il les mettre en pratique sur le terrain. Il faut ainsi connaître la saisonnalité de ces cadeaux de la nature. Mais aussi le lieu où les dénicher. Et encore savoir choisir parmi les comestibles parfois peu goûteux et ceux qui sont savoureux.

Voici une bonne adresse pour s’initier en toute sécurité à la cueillette sauvage pendant la randonnée : Anne Constantin, hôtesse du gîte San Feliu à Llo (Pyrénées-Orientales), organise des excursions thématiques. Et propose aussi des week-ends « Botanique et Cuisine » durant lesquels elle fait découvrir la végétation locale avec à la clé un atelier culinaire avec les plantes récoltées (Renseignements : Gîte San Feliu à Llo, au 06 21 61 50 59)

0 commentaire
0

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire