Quel fat bike ou vélo assistance électrique choisir pour les meilleures balades françaises ?

par Ives ETIENNE
Le VAE est idéal pour découvrir la France

Depuis quelques années, le vélo à assistance électrique a le vent en poupe et son succès ne cesse de croitre d’année en année. Grâce à ce moyen de locomotion, finit les arrivées tardives au bureau en dégoulinant de sueur et terminées les douleurs aux mollets à force de pédaler face au vent. Il permet de découvrir ou de redécouvrir les joies du vélo d’une manière bien pratique. Force est de constater qu’il en existe de nombreux modèles et qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Cet article vous propose d’en apprendre un peu plus sur les vélos électriques pour vous faciliter la vie au moment où vous devrez choisir le vôtre.

Qu’est-ce qu’un vélo à assistance électrique

Une définition simple du vélo à assistance électrique pourrait être la suivante : vélo classique comprenant un moteur électrique, une batterie, un contrôleur électronique et un boîtier de commande au guidon.

Le vélo à assistance électrique est-il un vélo ?

Le vélo à assistance électrique ou VAE est un vélo amélioré destiné à accompagner les efforts du cycliste. À la différence du vélo électrique, le cycliste qui utilise un VAE doit pédaler pour bénéficier de l’assistance du moteur.

Pour qu’un vélo à assistance électrique soit considéré comme tel, l’Union européenne a fixé certains critères dans sa directive 2002/24/EC :

  • L’assistance électrique doit s’enclencher uniquement lorsque le cycliste pédale et se couper lorsqu’il cesse ;
  • Elle doit également s’arrêter à 25 km/h : lorsque cette vitesse est atteinte, le moteur ne doit plus fonctionner ;
  • La puissance nominale du moteur se trouve limitée à 250 Watts.

Les différences entre un vélo électrique et un vélo à assistance électrique

De nombreuses personnes confondent vélo électrique et vélo à assistance électrique. S’ils sont proches visuellement, la différence provient du type de moteur utilisé.

Un vélo à assistance électrique est équipé d’un moteur assisté appelé également moteur intelligent. Cela signifie que c’est le pédalage qui conditionne le démarrage et l’arrêt du moteur. Lorsque le cycliste arrête de pédaler, le moteur cesse de fonctionner et le vélo s’arrête si le cycliste ne pédale plus.

Dans un vélo électrique classique, le vélo continue d’avancer, entraîné par son moteur même si le cycliste arrête tout mouvement de pédalage.

Fonctionnement du vélo à assistance électrique

Lorsque vous enfourchez votre VAE et commencez à pédaler, une information est envoyée au capteur de pédalage. Celui-ci la reçoit puis la transfère au contrôleur. Le contrôleur est en quelque sorte le centre névralgique de votre vélo à assistance électrique puisqu’il va calculer la puissance idéale à délivrer au moteur.

Enfin, le moteur pour pouvoir se mettre en marche doit être alimenté en énergie. Il trouvera cette énergie dans une batterie rechargeable.

Les critères à prendre en compte lors de l’achat d’un vélo à assistance électrique

L’acquisition d’un vélo à assistance électrique ne doit pas se faire à la légère et doit être réfléchie. Pour trouver votre modèle idéal, il est important de tenir compte de quelques éléments.

La batterie

Batterie vélo électrique

Généralement, la batterie d’un vélo à assistance électrique possède une autonomie allant de 40 à 80 km. Évidemment, ces valeurs sont fonction du poids du cycliste, de l’état de la route, du relief, mais aussi du nombre d’arrêts effectués durant le trajet.

En fait lors de l’achat de votre vélo, vous devez faire attention à la capacité de la batterie exprimée en ampère-heure (Ah) et au voltage (V). Pour faire simple :

  • Plus l’ampérage est élevé et plus l’autonomie du vélo est importante
  • Plus le voltage est élevé, plus la puissance de l’assistance est forte.

Les batteries récentes sont constituées de lithium ou de Nickel Métal Hydrure (NiMH) et offrent des performances plus importantes que les anciennes batteries au plomb qui était également plus lourdes.

Lors de l’achat de votre vélo, choisissez un modèle qui dispose d’une batterie amovible et verrouillable. Vous aurez plus de facilité pour la recharger de cette manière.

En ce qui concerne la garantie, la loi impose un minimum de deux ans de garantie sur les batteries pour vélo.

La capacité du chargeur

La batterie d’un vélo à assistance électrique doit être rechargée au moyen d’un chargeur qui se branche sur une prise de courant ordinaire. Il existe de nombreux modèles de chargeur ayant des différences de taille et le poids.

La position du moteur

Un vélo assistance électrique est équipé d’un moteur qui peut se situer à différents endroits :

  • Dans le moyeu de la roue arrière ;
  • Dans le moyeu de la roue avant ;
  • Dans le pédalier du vélo.

Cette position n’est pas anodine et a une influence sur l’équilibre du vélo et la répartition du poids. La position du moteur dans le moyeu avant ou arrière a tendance à déséquilibrer le vélo. Par contre la position du moteur dans le pédalier réduit sa puissance.

Les freins

Un vélo à assistance électrique permet d’atteindre la vitesse de 25 km/h. À cette vitesse, il est préférable d’opter pour un vélo équipé de freins à disques ou à tambour plutôt que de freins à patins.           

La maniabilité du système d’assistance

Un système d'assistance accessible au guidon est plus pratique

Certains vélos sont équipés d’un bouton central pour accéder au boîtier de commande de l’assistance. Optez plutôt pour un vélo équipé d’un système accessible depuis les poignées du vélo. Vous pourrez ainsi garder vos deux mains sur le guidon.

Le cadre du vélo et son poids

La plupart des vélos à assistance électrique sont équipés d’un cadre en acier ou en aluminium. Si vous le pouvez lors de l’achat, vérifier que les soudures sont correctement soudées notamment au point d’effort du cadre.

La forme du cadre a également toute son importance. Pour monter sur un VAE équipé d’un cadre classique, il faut quelquefois le pencher. Afin d’éviter ce désagrément, optez pour un cadre col de cygne.

Il est évident qu’un vélo à assistance électrique est plus lourd qu’un vélo classique, le poids de la batterie et du moteur faisant toute la différence. Les fabricants s’efforcent de les alléger, mais leur poids varie tout de même de 15 kg à 30 kg.

Tenez-en compte lors du choix de votre VAE, surtout si vous devez le porter ou si vous devez transporter fréquemment des marchandises.

Découvrir la France en vélo à assistance électrique

Le vélo à assistance électrique est idéal si vous souhaitez voyager sur de longues distances et à votre rythme. Il permet de se sentir proche de la nature et laisse une totale liberté au cycliste.

En fonction de votre activité, il existe de nombreux modèles.

Les VAE pour la randonnée

Le vélo à assistance électrique pour randonnée convient à tous

Le vélo à assistance électrique pour la randonnée est parfait pour celui qui souhaite sortir des sentiers battus et qui aime suivre des itinéraires vallonnés.

Grâce à l’assistance électrique, il devient plus facile de couvrir plus de distance, d’aller plus vite et de franchir des reliefs plus ardus tout en étant moins fatigués à l’arrivée.

Ce type de VAE convient aussi bien aux personnes âgées qu’aux jeunes transportant leurs enfants dans une remorque adaptée.

Les vélos à assistance électrique pliants

Ce vélo électrique combine la portabilité et l'avantage de l'électrique

Le vélo à assistance électrique pliable est l’ami de l’adepte du camping-car et du cyclotourisme. Il peut se plier facilement pour être rangé et prend peu de place.

Ce type de vélo est adapté aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Il est parfait pour les déplacements mixtes tels que les transports en commun et le vélo ou le véhicule privé et le vélo.

En effet, un vélo à assistance électrique trouve sa place dans un coffre de voiture ou même derrière votre bureau si vous vous rendez au travail en VAE.

Le format compact du VAE pliable lui permet de se faufiler facilement en ville et constitue de ce fait une solution efficace contre les embouteillages.

Le vélo cargo à assistance électrique

Le vélo cargo électrique, pratique pour transporter des marchandises

Vous en avez déjà certainement vu en ville. Le vélo cargo ou cargo bike électrique est le compagnon parfait des citadins.

Ce vélo, malgré tout un peu étrange, est équipé à l’avant d’une caisse en bois, en plastique ou en métal permettant de transporter des marchandises et même ses enfants sur des moyennes et des longues distances.

Pour ces raisons, de nombreuses familles l’utilisent au quotidien dans leurs déplacements en ville, car il remplace avantageusement une voiture citadine.

Ce type de vélo convient également parfaitement à certains professionnels qui l’utilisent pour sa capacité de chargement et sa facilité de manœuvre en plein centre-ville par exemple.

Le Fat Bike à assistance électrique

Avec ses gros pneus, le fat bike passe partout

Le fat bike est ce drôle de vélo équipé de roues de quatre à cinq pouces de large. Le fat bike à assistance électrique combine l’avantage des deux systèmes : de gros pneus pour se déplacer facilement dans la neige ou sur le sable et l’assistance électrique.

Le fat bike électrique est équipé d’un cadre et d’une fourche particulière qui lui permet d’accueillir ce type de pneumatiques. Ceux-ci sont généralement gonflés à basse pression afin de jouer le rôle d’amortisseur.

Le VTT à assistance électrique

Le VTT à assistance électrique est adapté à tous les reliefs et permet de parcourir de longues distances en toute facilité.

Étant donné qu’il est plus lourd que le VTT classique, ce type de vélo est surtout adapté à celui qui souhaite pratiquer le VTT sous forme de loisirs ou qui souhaite reprendre cette activité en douceur après une longue période d’arrêt.

Quelques idées de parcours pour sillonner la France en vélo à assistance électrique

Les voies vertes sont parfaites pour découvrir la France en toute sécurité

Le vélo à assistance électrique constitue une excellente solution pour découvrir et sillonner la France à son rythme.

Les voies vertes représentent des parcours spécialement destinés à la circulation des piétons, des rollers, des cavaliers, des vélos et des vélos à assistance électrique.

La plupart du temps, elles ont été aménagées sur des chemins de halage situé le long des canaux et des rivières, mais ils en existent qui empruntent d’anciennes voies ferrées désaffectées et des routes forestières.

Les voies vertes de France constituent une solution pratique, agréable et sécurisée pour découvrir de nombreuses régions du pays de manière sereine.

Si vous avez envie de donner quelques coups de pédales avec votre VAE, voici quelques idées des plus belles voies vertes de France

La voie verte du Blavet

Située en Bretagne, cette voie verte relie Pontivy à Pont-Augan sur une distance de presque 60 km.

Elle suit les méandres du Blavet dans une ambiance agréable en longeant des collines encaissées et verdoyantes à la belle saison.

Cette voie verte est un ancien chemin de halage goudronné et parfaitement adapté à la pratique du vélo.

La voie verte du canal du Centre

Idéale pour une ballade en famille et une visite de la Bourgogne en vélo électrique, la voie verte du canal du Centre entre Chalon-sur-Saône et Saint-Léger-sur-Dheune sillonne la région sur 31 km.

Cette voie verte longe les rives du canal du Centre et traverse la plaine de la Saône pour ensuite traverser les vignobles de Bourgogne à Santenay.

La Vélodyssée d’Arcachon à Léon

La Vélodyssée (EV1) ou route du littoral atlantique (dans sa partie française) est une voie cyclable européenne qui relie le Cap Nord en Norvège à Sagres au Portugal.

C’est un réel plaisir que de sillonner l’une de plus belles régions de France en partant de la célèbre dune du Pilat pour rejoindre Léon, 130 km plus loin.

Au cours de ce périple, vous découvrirez les grands lacs landais et la magnifique forêt landaise.

La voie verte de Culoz à Belley sur la ViaRhôna

La ViaRhôna est une voie verte de 850 km qui rejoint le lac Léman à la mer Méditerranée.

Elle est une des voies vertes les plus adaptées aux familles puisqu’elle est parfaitement sécurisée. Elle dispose de nombreux parkings le long de son tracé ainsi que de nombreuses tables de pique-nique qui permettent de faire une pause ou de se restaurer lors du trajet.

Le segment de 16 km entre Culoz et Belley passe à proximité du lac du Bourget et du Parc naturel du Massif des Bauges.

Conclusion

Si vous êtes convaincu par les vélos à assistance électrique, sachez qu’un professionnel qui connait ses produits est la personne la plus apte pour vous conseiller et assurer l’entretien de votre VAE. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Velobecane, le leader français du vélo électrique.

0 commentaire
1

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire