Test des chaussures running Trail Akyra Femme LA SPORTIVA

par Expérience Outdoor
Test de la chaussure de Trail La Sportiva Femme

Nathalie B LAURENT, rédactrice voyages et outdoor et formatrice dans le secteur du tourisme notamment dans sa dimension sportive, nous partage son expérience de la Akyra chaussure de Trail LA SPORTIVA.

Les tests se sont déroulés sur une année, avec une utilisation quotidienne en France et en outre-mer, avec des conditions climatiques variées et des activités outdoor diversifiées, notamment du trail ou de la randonnée.

Présentation de la marque La Sportiva

La Sportiva marque outdoor de chausson escalade et chaussure montagne et trail

La Sportiva est une marque italienne. L’histoire débute en 1928 au pied des Dolomites; dans la ville de Trente (Tesero).
Le cordonnier, Narciso Delladio fabrique alors les premières chaussures en cuir et les sabots de bois pour les agriculteurs et les bûcherons des environs, qui se pressent dans la boutique de l’artisan.

Après la guerre, la demande est en si forte hausse que Narciso se voit dans l’obligation d’embaucher de nouveaux salariés.

Dans les années 50 s’ajoutent aux traditionnelles chaussures de randonnée des chaussures de ski, puis dans les années 80 des chaussons d’escalade. Ces premiers chaussons développeront la marque avec leurs coloris distinctifs violet et jaune. Depuis, malgré certaines années plus délicates que d’autres, La Sportiva s’est étendue jusqu’à assurer une présence dans plus de 70 pays du monde.

La marque familiale a également étoffé sa gamme avec l’apparition de nouveaux produits : chaussures de mountain running, d’alpinisme, d’expédition et des vêtements et accessoires techniques.

Présentation des chaussures de trail Akyra La Sportiva

La chaussure Akyra est une basket de mountain running conçue pour l’endurance et les parcours exigeants.
Elle existe en différents coloris, en version féminine ou masculine, de la pointure 36 à 43 pour les femmes et de la pointure 38 à 47.5.

Elles sont également disponibles avec une version gore-tex qui protège encore davantage des intempéries et permet au pied d’être maintenu au sec.

Ces chaussures sont particulièrement enveloppantes, avec un grip redoutable et taillées pour affronter les obstacles et le dénivelé.

Empeigne :

  • intérieur en AirMesh Ultra-Comfort
  • application en microfibre thermo-adhesive en TPU MicroLite Skeleton™
  • Engineered mesh extérieur respirant avec parties Flex-Guard™ en microfibre

Caractéristiques de la chaussure Akyra de Trail pour femme :

  • Doublure : Mesh anti-dérapant
  • Inter-semelle : EVA à injection
  • Semelle intérieure : Ortholite Mountain Running
  • Semelle : Mesh adhérente FriXion XT
  • Drop : 9mm
  • Poids : 310 gr half pair

Tests de la paire Akyra chaussure de Trail LA SPORTIVA

Les tests décrits ci-dessous se sont déroulés sur une année, différents milieux et terrains et autour de deux activités principales : la randonnée et le trail en moyenne et haute montagne.

Test de la chaussure femme de trail Akyra en randonnée

Lors de ces tests, les distances et durées sont variées afin d’obtenir un avis sur le modèle AKYRA femme trail running de La Sportiva le plus exhaustif possible.

Avis e test chaussure Akyra en randonnée

Test Akyra réalisé lors d’une randonnée estivale aux CAMPOREILS, puis boucle des Perics

15 km, 1000m d+, 5h

L’ascension se réalise en deux étapes : la première partie est roulante, le sentier large et bien tracé. La seconde est plus aérienne, le sentier serpente dans un pierrier instable.

Test Akyra réalisé lors de l’ascension du Piton des Neiges à la Réunion, en rando-trail

15 km, 1700m d+, 8h30

Départ à la frontale, ascension lente avec une première partie composée d’interminables marches puis d’une seconde partie dans un pierrier.

Les chaussures se révèlent confortables malgré la durée (8h au total) et respirantes. Le pied n’est pas à l’étroit, notamment au niveau des orteils ce qui permet de ne pas avoir de douleurs liée à une éventuelle compression ou lors de butée, en particulier pendant les heures de descente.

Test Akyra réalisé sur une randonnée de deux jours dans le Cirque de Mafate, Réunion

20 km, 1500m d+

Randonnée sur le sentier scout, du parking du Bélier jusqu’à Aurère. Le sentier est roulant, sans difficulté notoire. L’accroche est parfaite, malgré les racines glissantes et les obstacles divers et variés. L’humidité matinale n’enlève rien à l’accroche et les chaussures assurent une stabilité maximale, y compris lors des sauts d’obstacles.

Test Akyra moutain running réalisé lors de l’ascension de la Montagne Pelée en Martinique

15km, 700m d+

Trail avec un terrain relativement glissant, le taux d’humidité est très élevé et le sentier est sans difficulté technique en dehors d’une montée très verticale et agrémentée d’un pierrier.

Malgré les cailloux parfois acérés et le sol humide, le grip est remarquable lors de ce trail. Le carcans rigide de la chaussure maintient la cheville et permet de ne pas sur-solliciter le tendon d’achille et les articulations lors de la descente. Les sauts s’enchaînent avec de nombreuses marches mais les baskets Akira font preuve d’un étonnant dynamisme et font preuve de précision lors de la pose du pied ce qui permet des déplacements en sécurité.

Test de la chaussure Akyra en trail

Ces tests sont réalisés sur un lors de trails de différentes durées avec des dénivelés variés.

Test Akyra trail hivernal

Test de la chaussure Akyra lors d’un trail estival en moyenne montagne

14km, 800m d+ : en été, avec un vent fort à 90km/h :

Les baskets Akira sont parfaites lors de ce trail court d’un point de vue stabilité et sécurité liée à l’accroche. En revanche, les températures sont élevées, de l’ordre de 35 degrés et les chaussures m’apparaissent comme peu respirantes pour la première fois. Aucune ampoule ou frottement mais une sensation de chaleur importante malgré une évidente protection au vent et au relief accidenté.

Test Akyra pour femme lors d’un trail hivernal

10 km, 500m d+ : pluie et grêle, boue

Lors de ce trail les mauvaises conditions climatiques étaient réunies dans un combo-gagnant : pluie, grêle et boue.
Je suis rapidement confrontée à des litres d’eau qui se déversent en petits torrents sur le sentier, je cours dans plusieurs centimètres d’eau et de boue sur un parcours délicat de par son relief mais également sa technicité : nombreux cailloux, passages étroits et pente forte sur certaines portions de descente).

Les chaussures restent confortables malgré les températures froides et la pluie. Lorsque le dénivelé devient négatif et que la pluie masque les aspérités du sol, je conserve de la stabilité et un maintien important.

Test Akyra lors de trails en été dans les Pyrénées et dans les Alpes

7 km, 300m d+ : en été, sous la pluie

Un petit trail estival réalisé dans des conditions pluvieuses ce qui a rendu le terrain glissant. Le parcours est en sous-bois et révèle donc une multitude de racines et un environnement instable. Les chaussures, bien que portées régulièrement depuis un an me permettent une fois encore de me sentir sereine lors des descentes avec une accroche redoutable. La chaussure est usée, le revêtement extérieur comporte une multitude d’accros mais les crampons restent redoutablement efficaces !

30 km, 700d+, 1800d-

Trail plus exigeant en haute montagne avec des passages sur une arête à 2500m d’altitude. Le grip reste fidèle à lui-même, le confort également. Lors des derniers kilomètres le chemin devient plus dur avec un revêtement bétonné et les chaussures paraissent lourdes, elles ne sont clairement pas adaptées à ce type de chemin. Confort malgré tout optimum même si les sensations sont moins agréables. Cela fait un an que ces chaussures sont testées, l’accroche faiblit, il est temps de les changer.

Mon avis sur chaussure de Trail LA SPORTIVA : Akyra

Le confort de la chaussure de mountain running Akyra

Après avoir réalisé des tests sur différents terrains (sentiers, pierriers, moyenne et haute montagne, bord de mer) et à différentes saisons, les chaussures Akyra de La Sportiva m’apparaissent comme très confortables.

Elles sont enveloppantes et apportent un sentiment de sécurité immédiat grâce à ses pare-pierres et à ses crampons.

Test chaussures Akyra lors d’un trail de 15 kilomètres

Avis chaussure de trail Akyra : l’amorti et l’accroche

L’amorti possède des limites car la chaussure est lourde et ne possède pas ce côté dynamique que l’on peut retrouver sur d’autres modèles. C’est cette lourdeur qui lui confère de la stabilité et permet de se sentir en sécurité sur les différents types de sentiers.

Elles sont rigides, ce qui est intéressant sur un trail de moyenne distance ou une rando-course puisqu’elles permettent de stabiliser la cheville.

Elles sont en revanche lourdes (310g pour une taille 38.5) et malgré l’amorti je ressens une fragilité sur les articulations au bout d’un certain nombre de kilomètres.

En effet, la rigidité protège des impacts et sous-sollicite les chevilles, genoux et hanches. Lors d’efforts prolongés, les articulations ont donc tendance à être en souffrance.

Le tendon d’Achille est maintenu et protégé, la semelle confortable, la chaussure tient le pied ce qui permet d’utiliser le modèle en randonnée ou en trail.

Il est évident que ce modèle reste adapté au trail ou à la randonnée mais ne peut servir pour de la course sur bitume ou sur terrain trop dur sous réserve de ressentir des douleurs dans les articulations, comme la quasi-totalité des modèles que j’ai testé à ce jour.
L’accroche est en revanche à souligner tant elle est remarquable : quel que soit le terrain ou les conditions climatiques, même après un an d’utilisation, elles restent sûres.

Avis chaussure Akyra : résistance et respirabilité

En termes de résistance, le modèle AKYRA est performant. Les chaussures ne cèdent pas aux cailloux, aux arbustes et autres obstacles et le mesh tient le choc grâce à des protections latérales renforcées.

La respirabilité est moins optimale avec une sensation de chaleur lorsque les températures augmentent après quelques mois d’utilisation.

Conclusion du test de la chaussure de Trail LA SPORTIVA AKYRA

Test chaussure de trail Akyra lors d’un trail estival dans les Pyrénées

Le modèle est relativement lourd, avec 310g pour une pointure 38.5 mais dispose d’une accroche redoutable. La rigidité garantit un pied maintenu y compris lors d’épreuves sportives de longue durée. Il est intéressant de privilégier le modèle gore-tex pour l’imperméabilité ou les entraînements hivernaux.

Une excellente chaussure qui conviendra aux traileurs et randonneurs de tout niveau, recherchant la stabilité et la sécurité. Elles ne permettent pas de performer en vitesse compte tenu de leur poids et peuvent rendre les muscles un peu faibles du fait de la non-sollicitation de la cheville. Elles apporteront à ses utilisateurs satisfaction et durabilité car elles offrent une remarquable résistance.

Laisser un commentaire