Test de la veste Norrona Falketind Gore-Tex

par Antoine Evrard
Randonnée en raquettes à neige avec la veste Norrona falketind

Voici mon retour d’expérience sur la veste Falketind en Gore-Tex de la marque Norrona. J’ai eu l’occasion de la tester très régulièrement en automne et en hiver dans les montagnes des Pyrénées, sur le plateau du Vercors et en Savoie en pratiquant raquettes à neige, randonnée, ski nordique et pêche à la mouche.

Présentation de la marque Norrona

Noronna est une marque Norvégienne qui propose depuis 1929 des produits de plein air de haute qualité. En 1977 ils conçoivent même le premier prototype de veste en Gore-Tex fabriquée en Europe ! Très localisée dans un premier temps, l’entreprise s’ouvre en 2005 à l’International. Plusieurs boutiques ouvriront alors à Chamonix, Boulder, Stockholm…

Ski, snow, alpinisme, surf chasse, VTT la gamme outdoor est aujourd’hui très variée.

Les quatre piliers de Norrona sont:

  • La qualité
  • La fonctionnalité
  • La conception
  • Le développement durable

L’entreprise prend ses engagements au sérieux avec plusieurs engagements RSE et environnementaux, comme la fin de PFC à 2023, 1% for nature et l’utilisation de fibres recyclées. On pourrait rêver de vêtements fabriqués en Europe mais comme la plupart des marques outdoor, Norrona travaille avec plusieurs usines en Chine au Vietnam, en Thaïlande et au Portugal avec toutefois une attention portée a la RSE des usines partenaires.

Test de la veste Norrona Falketind Gore-Tex

Avec le départ de notre expédition Les Amériques au fil de l’eau initialement prévu en Novembre 2021, nous avions besoin Laureline et moi d’une veste légère, résistante, respirante et bien protectrice. Le magasin l’Aventure de la Garde, près de Toulon, m’a proposé d’essayer ce modèle, d’une marque que je ne connaissais pas encore: La Norrona Falketind en Gore-Tex.

Direction les Pyrénées pour un test grandeur nature de cette veste sur 11 jours en Autonomie. Avec la situation sanitaire le grand départ est finalement reporté d’un an. Mais, avec toutes les activités outdoor réalisables en France, le test n’en sera que meilleur…

Présentation de la veste imperméable Norrona Falketind pour homme

Caractéristiques de la veste Lofoten GTX Hardshell Norrona

  • Poids 410g
  • Zips YKK
  • Tissu certifié Oeko-Tex et Blue design
  • 50% de fibres recyclées
  • Ajustements de la capuche (compatible casque) et de la taille
  • Coupe technique (Deuxième coupe la plus près du corps sur 4 coupes)

Les grandes ouvertures sous les bras sont parfaites pour alterner entre marche active et phases d’arrêt. Le double zip permet d’ouvrir même avec son sac sur le dos ! Toutefois, il est nécessaire de tenir le poignet de la veste avec sa main pour actionner le zip efficacement.

La fermeture double zip des bras de la veste Norrona Falketind Gore-Tex

Les manches sont particulièrement longues. Même sur mon modèle en S ! Avec l’aide du scratch, très bien conçu avec une position « ouverte » et une « serrée », on peut facilement se protéger les bras de toute entrée d’eau avec des gants fins ou moyens.

Les longues manches très protectrices de la veste Norrona Falketind

La capuche s’ajuste très précisément avec deux réglages, ce qui est un gros avantage pour éviter le désagrément d’avoir une partie du champ de vision rétrécie.

La capuche bien ajustée fait presque casquette !

Les poches sont plutôt bien placées à mon goût et assez profondes pour contenir un smartphone, un Dji Mavic Mini et sa télécommande, ou une boite à mouches et quelques accessoires de pêche ! En position statique on peut s’y protéger les mains dans une position confortable.

Les grandes poches latérales de la veste Norrona Falketind

Composition de la veste à capuche Norrona Falketind Gore Tex

La veste est composées de trois couches de Gore-Tex mini ripstop recyclé 30D. Pour mieux comprendre le principe des couches je vous conseille de regarder l’excellente vidéo de Monsieur Matos à ce sujet.

Test terrain de la veste de montagne Gore-Tex Norrona

Veste Norrona pour la Pêche à la mouche

Durant notre aventure de 11 jours dans les Pyrénées j’ai eu l’occasion de pécher sous de forts vents et avec des températures froides avec la veste Norrona Falketind Gore-Tex. Avec une petite doudoune en dessous (la Gosht Whisperer de Mountain Hardwear), je n’ai jamais eu froid. Avec une veste en, S ma crainte était d’être trop serré pour lancer confortablement (surtout avec la doudoune en dessous !). Finalement les manches articulées suivent très bien le mouvement ! Grâce aux poches profondes j’ai pu à chaque fois poser mon sac et partir avec uniquement ma canne montée dans les mains. Dans mes poches: une boite à mouche, pinces forceps, une dizaine de bobines de fil, un coupe fil et de la graisse.

test de la veste Noronna Falketind en pêche à la mouche
J’admets que le contraste entre le short et la veste est important, mais je n’ai pas eu froid avec le haut bien couvert !

Un mois plus tard, basé sur le Vercors, je fais quelques excursions à l’excellent réservoir mouche de Barouchat. En ce début d’hiver je m’y retrouve par des journées presque pas ensoleillées et très froides dans le fond de vallée ou se trouve le réservoir. Toujours combiné avec ma doudoune et en plus un pull en cachemire la veste s’adapte très bien. Je n’ai ni chaud dans les moments ensoleillées ni froid dans les passages nuageux. N’ayant que ma TFO BVK soie 9 sous la main j’en profite pour lancer fort, vite et loin sans jamais être incommodé par toutes ces couches d’habits.

Veste Gore Tex Norrona pour le Trekking

Le trek de 11 jours en Autonomie dans les Pyrénées réalisé avec Laureline m’a permis de tester la veste sous une configuration essentielle: avec un gros sac sur le dos. Les températures d’automne étant assez douces je me suis contenté dans les journées ensoleillées de mon softshell Mountain Hardwear Chockstone. Mais des que les températures étaient plus fraiches, que le brouillard se levait, qu’il pleuvait ou même neigeait, je sortais la Norrona Falketind.

Les derniers jours, la météo catastrophique, de pluie et de neige m’a permis de bien éprouver l‘étanchéité de la veste. Avec le léger sursac imperméable, mes affaires étaient mouillées dans le sac à dos, mais pas moi, abrité par ma veste et un pantalon imperméable respirant de chez décathlon. Avec une journée entière de marche sous une grosse pluie, je suis très satisfait de sa déperlance.

Descente sous la première neige de la saison !

Veste Imperméable Norrona pour les Raquettes à neige

Un séjour d’un mois sur le plateau du Vercors en Hiver 2021 m’a permis d’utiliser quotidiennement la veste Noronna Falketind en raquettes ou en ski nordique. Avec un logement donnant directement sur un départ de randonnée en raquettes, impossible de résister à une promenade quotidienne.

Les chutes de neige importantes de fin novembre ont vite permis la pratique des raquettes. Quitte à passer pour un frileux, je partais avec une sous couche en mérinos, un pull fin en cachemire, mon softshell Mountain Hardwear Chockstone très respirant et la veste Noronna Falketind. La respirabilité est excellente en ouvrant la veste sous les bras et sur le devant en montée. Le softshell protège alors du vent. Des que l’on est statique ou que l’on se sent refroidir, il y a juste à fermer les zips de la veste et vous voici très bien protégé.

Raquettes Noronna Falketind
Toutes écoutilles fermées pour ce départ de promenade glacial

Que ce soit pour partir sous la neige, la pluie ou avec un beau soleil, je pars généralement avec la veste Norrona Falketind. Sa polyvalence permet d’être à l’aise en toutes conditions. Je la laisserais uniquement pour mon softshell si je choisis de partir sur un rythme très actif.

Veste de protection Norrona pour le Ski nordique

Quelques semaines plus tard, la présence de skis de fond dans mon logement me pousse à essayer sur le même sentier de raquettes. Avec seulement quelques souvenirs de skating au primaire à Barcelonnette, mes débuts sont plutôt instables ! Je découvre rapidement que ces skis sont un outil extrêmement efficace pour progresser rapidement sur le plat et en montée à petites foulées glissées. En descente c’est tout aussi rapide, mais très déstabilisant quand on est habitué au ski alpin.

Débuts en ski Nordique

Je trouve l’activité beaucoup plus physique que la raquette. En effet, la veste doit être aérée dans les 10 premières minutes ou je me retrouve vite en sueur. Les mouvements de bras avec les bâtons sont très amples et la veste fait un petit peu de bruit ce qui est un peu dérangeant.

Conclusion sur mon expérience avec la veste Norrona Falketind

Après ces quelques mois passés presque quotidiennement avec cette veste je n’ai qu’un espoir: qu’elle dure longtemps. Je suis satisfait de son ergonomie, de sa respirabilité, de sa protection contre le vent et la pluie. En revanche, je n’ai aucune idée de si elle va durer dans le temps. Ce qui est indispensable pour un projet de voyage longue durée comme celui que j’ai avec Laureline. Je me fie donc à la renommé de la marque et à son engagement sur la qualité de ses produits.

Il faut tout de même faire attention à certaines choses si vous pensez à investir dans une veste en Gore-Tex 3 couches:

  • J’aime les vestes courtes. Celle ci l’est particulièrement ! Mon softshell ou ma doudoune dépasse un petit peu en bas de la vaste.
  • Norrona taille très grand (Norvégiens ?). Je suis d’habitude sur du M, ici le S me va très bien.
  • Comparé à d’autres vestes imperméables le Gore-Tex trois couches est assez raide. Ce qui peut être déstabilisant quand on est habitué à un « imper fond de sac » (c’est ma première veste GTX)

Laisser un commentaire