4 jours de randonnée dans le Lot

par Expérience Outdoor
4 jours de randonnée dans le lot

Sébastien Napoléon nous partage son expérience de 4 jours de randonnée dans le Lot.

Informations pour préparer 4 jours de randonnée dans le Lot

Date :

Du Vendredi 29 Mai au Lundi 1 Juin 2020

Quand partir pour une rando dans le Lot :

Toute l’année mais la meilleure période se situe de Mai à Octobre.

Cependant, en hiver, beaucoup de petits commerces et restaurants/bars seront fermés car hors saison touristique.

L’été il est possible de croiser un peu de monde sur certaines portions du parcours. De plus les villages traversés (Rocamadour, Carrenac et Loubressac) sont classés « Plus beau villages de France » donc ils sont assez fréquentés.

Attention, une grande partir de l’itinéraire se fait sur le Causse du Quercy où il peut faire très chaud.

Lieu :

France, Occitanie, Lot (46), Nord du Département

Comment s’y rendre :

Depuis Montpellier : 4h, 272Km, 37€ (dont 8.90€ de péage)

Comment s’y rendre :

La boucle passe par la ville de Gramat (46500).

Cette ville est desservie quotidiennement par le train.

Pour s’y rendre en voiture, Gramat est situé à :

  • 20min de l’A20 (Sortie Labastide-Murat)
  • 2h45 de l’A75 (Sortie Séverac le château)

Participants pour ce trekking de 4 jours dans le Lot:

Sébastien Napoléon : passionné de sports Outdoor (Escalade, VTT, Trail…), je fais du trekking depuis 3 ans car j’aime cette immersion continue dans la nature, je trouve ça ressourçant et reposant. J’habite le Département du Lot depuis 15 ans et je reste toujours émerveillé par ses paysages que je prends désormais le temps de découvrir à pied sur plusieurs jours.

Pierrot : Mon frère qui depuis 2 ans s’est pris lui aussi au goût de l’aventure et des activités Outdoor.

Jérôme : Un ami de longue date qui pratique beaucoup la randonnée et qui est mon compagnon de trekking depuis le tout début.

Ou dormir dans le Lot :

Le département du Lot étant très touristique, il est possible de trouver toute sorte d’hébergement en hôtel, gites, camping… Dans notre cas, nous aimons rester en pleine immersion durant nos trekkings. Nous privilégions donc le bivouac avec un camping tous les 2 ou 3 jours pour pouvoir bénéficier d’une douche chaude.

Dans le cas précis de la période où nous sommes partis, beaucoup de gîtes et hôtels étaient encore fermés suite au confinement et les campings n’avaient pas encore rouverts. Donc ce fût bivouac pour nos 3 nuits.

Nos bivouacs dans le lot

Nuit 1 : Bivouac à Lacave (46200) au niveau de la confluence Ouysse/Dordogne à 150m du bar/restaurant « La Gariotte » qui nous a permis de nous rafraichir et eut la gentillesse de nous réapprovisionner en eau fraiche. Coordonnées : 44°50’47.9″N 1°33’13.5″E.

Point d’eau potable le plus proche : le cimetière, 1Km après la sortie du village direction Nord/Est.

Nuit 2 : Bivouac au bord de la Dordogne à 1.5km de Carennac (46110). Coordonnées : 44°54’38.3″N 1°44’40.9″E. La plage est un peu fréquentée la journée mais plus calme le soir et on peut s’écarter de la plage pour retrouver de la tranquillité si nécessaire tout en bénéficiant d’un bon bain pour se rafraichir et faire sa toilette.

Point d’eau potable le plus proche : Fontaine à eau sur le parking du château de Carennac.

Nuit 3 : Bivouac sur l’aire de pique-nique de la Fontaine Saint-Jean à Thégra (46500). Coordonnées : 44°49’25.7″N 1°45’18.3″E. Pas de chance, la maison la plus proche avait décidé de fêter la fin du confinement le soir de notre bivouac… Mais l’aire est grande et il possible de bivouaquer un peu plus à l’écart.

Point d’eau potable le plus proche : Cimetière du village à 200m du bivouac.

Liste non exhaustive des hôtels, gîtes ou campings à proximité de nos lieux de bivouac dans le Lot

(les prix ne sont pas indiqués car très variables d’une période à l’autre) :

Ou dormir à Lacave ( 46200 ) :

Ou dormir à Carennac :

Ou dormir à Thegra :

se restaurer/où se réapprovisionner dans le Lot :

Pour ce qui est de l’eau, il est possible de se réapprovisionner dans tous les villages traversés (point d’eau potable ou cimetière).

Pour se réapprovisionner en nourriture, on trouve boulangerie et/ou épicerie dans les villes et villages suivants : Gramat, Rocamadour, Lacave, Meyronne, Floirac, Carennac, Loubressac, Thegra).

On trouvera aussi beaucoup de restaurants sur le chemin.

Office du tourisme :

L’office de tourisme de Dordogne est commun à l’ensemble de cette zone du Département du Lot

Caractéristiques du Lot :

Le Lot mérite le détour pour plein d’autres activités Outdoor telles que : escalade (1300 voies), spéléologie (1200 cavités), canoë/kayak (vallées du Célé, Lot, Dordogne), parapente, Vélo (VTT, route…). Il est traversé par le GR6, le GR46, le GR651, le GR652 et le fameux GR65 (compostel).

C’est également un Département riche en sites historiques, villages classés, grottes, parcs animaliers avec :

  • Rocamadour,
  • Saint-Cirq-Lapopie,
  • Figeac,
  • Carennac,
  • Loubressac,
  • Cahors,
  • Autoire,
  • Gouffre de Padirac,
  • Grottes de Lacave,
  • Grottes de Pech-Merle,
  • Grotte des Carbonnières,
  • Rocher des Aigles,
  • Zoo de Gramat,
  • Forêt des singes,
  • Plage aux ptérosaures,
  • Phosphatière du cloup d’Aural…

Quoi d’autre dans les environs :

Découvrir le lot en vélo :

Découvrir la Dordogne en Canöe

Bibliographie :

Carte IGN 2136ET – ROCAMADOUR – PADIRAC

Lien Internet :

Le site de Geoportail 

L’itinéraire de nos 4 jours de randonnée dans le Lot

Le tracé emprunte en grande partie des chemins balisés :

  • Le GR6 de Gramat à Lacave,
  • Plusieurs PR de Lacave à Montvalent,
  • Le GR 652 de Montvalent à Autoire en passant par Floirac, Carennac et Loubressac.
  • Des PR de Autoire à Gramat en passant par Thégra.

Les étapes de notre trekking dans le Lot :

  • Premier Jour : Roumégouse (à 2Km de Gramat) > Lacave – 26Km – Bivouac sous tente
  • Jour 2 : Lacave > Carennac – 35Km – Bivouac sous tente
  • Jour 3 : Carennac > Thegra – 23 Km – Bivouac sous tente
  • Dernier Jour : Thegra > Roumégouse – 10,5Km

Entre vallées et Causse, 4 jours de Trekking dans le Lot

J’habite à Figeac, à 30 minutes de notre point de départ situé à Roumégouse. Pierrot et Jérôme sont arrivés la veille et nous avons profité de la soirée pour préparer nos repas des 3 jours à venir et répartir le matériel commun dans chacun de nos sacs. Une fois chargés de notre matériel, nos repas des 3 prochains jours et notre eau pour la journée (3 litres chacun), nous sommes tous les 3 à 18Kg sur le dos.

équipement et matériel de camping pour 4 jours de randonnée dans le lot

A l’ombre des gorges de l’Alzou

45min plus tard, nos sacs sur le dos, nous faisons nos premiers pas sur le Causse de Gramat pour rejoindre la vallée de l’Alzou. Il est tout juste 9h mais il fait déjà 24° à l’ombre…

Nous descendons le long d’une variante du GR6 en direction du Moulin du Saut.

Vallée de l’Alzou
Vallée de l’Alzou

30 minutes plus tard, nous voilà à l’ombre et au frais devant les anciennes ruines du moulin et ses cascades. On remarque tout de suite que le printemps a été très sec.

Moulin du Saut dans le lot
Moulin du Saut

Le GR poursuit ensuite sa route à l’ombre, le long de l’Alzou. C’est agréable d’être au frais sous les arbres.

Ruisseau de l’Alzou dans le lot
Ruisseau de l’Alzou

Au bout d’un peu plus de 2 h de marche, nous voilà au pied de la cité de Rocamadour ! Taillée dans la falaise calcaire, elle nous domine et nous fait nous sentir tout petit.

La cité de Rocamadour
Traversée de la cité de Rocamadour durant nos 4 jours de randonnée dans le Lot

Nous restons quelques minutes à la contempler et décidons de continuer 2h de plus avant de faire la pause déjeuner. Il est bientôt midi et nous commençons à monter au-dessus de la vallée de l’Alzou pour rejoindre un mince plateau qui nous permettra de basculer sur la vallée de l’Ouysse.

Elle apparaît enfin ! Calme, cachée dans le paysage avec ses eaux bleues/vertes issues des résurgences toutes proches.

Le long de l’Ouysse dans le Lot

La rivière l’Ouysse dans le lot
La rivière l’Ouysse

Il est temps pour nous de faire une pause déjeuner. Nous arrivons au premier des 2 moulins que l’on trouve sur notre parcours. Installés tous les 3 au bord de l’eau nous profitons du calme de ces eaux transparentes pour déguster nos sandwichs et nous reposer.

Moulin de Couaguet dans le Lot
Moulin de Couaguet

Nous repartons pour nos 2 dernières heures de marche. Le cadre est toujours aussi magnifique, des eaux calmes, transparentes sur fond de verdure et de belles falaises calcaires.

Rive de l’Ouysse dans le lot
Rive de l’Ouysse

Nous n’hésitons pas une seconde dès qu’une petite rive  nous permet de nous rafraîchir.

Pause à l'ombre durant nos 4 jours de rando dans le lot
Pause à l’ombre durant nos 4 jours de randonnée dans le lot

Arrivés à Lacave

Nous nous dirigeons vers notre spot de bivouac et avons le plaisir d’apercevoir que le bar/restaurant/pizzeria « La Gariotte » est ouvert. Nous profitons de l’opportunité pour prendre une boisson fraiche à emporter et le propriétaire nous propose gentiment de remplir notre poche eau pour la cuisine du soir.

Puis nous continuons alors les 200 m restant qui nous séparent de notre lieu de bivouac. Nous sommes au bord de l’Ouysse et le spot possède même des tables de camping avec vue sur le château de Belcastel… Le grand luxe !!

Château de Belcastel dans le lot
Château de Belcastel

Sur les coups des 19h, nous installons notre campement. Une fois la tente montée, je propose de m’occuper de faire bouillir l’eau pour nos repas déshydratés. Et là, c’est la surprise!! Un de mes compagnons a oublié de charger le réchaud que je lui ai confié la veille lors de la répartition du matériel.

Nos repas déshydratés vont être un peu secs pour les jours à venir, et les thés et cafés du matin bien froids…

Nous chauffons un peu d’eau sur un feu de bois improvisé afin de tenter une réhydratation et ça fonctionne. Les pâtes sont encore un peu sèches mais ça fait du bien de manger chaud avec la nuit fraîche qui commence à tomber…

bivouac dans le lot

Les moustiques nous attaquent et une grosse journée nous attend demain. Il est temps de nous réfugier dans nos sacs de couchage.

En route vers la vallée de la Dordogne

Il est à peine 8 h quand chargeons nos sacs à dos sur nos épaules et prenons la direction de Meyronne. Nous passons devant l’entrée des grottes de Lacave et longeons des forêts de Noyer en bord de route. Nous profitons du passage devant un cimetière pour faire le plein d’eau fraîche.

grottes de Lacave dans le lot
Les grottes de Lacave

Après 3 km, nous commençons à monter sur un chemin à travers bois et à flanc de falaise. L’ambiance de cette forêt est très reposante, beaucoup de branches sont intégralement recouvertes de mousse.

itinéraires de 4 jours de randonnée dans le lot

Et là, au détour d’un virage, nous l’apercevons enfin la fameuse Dordogne !

Rivière la Dordogne
Rivière la Dordogne

Le chemin redescend ensuite en direction de Meyronne en bordure de la rivière. Un bien joli village que nous traversons avant de remonter vers un autre plateau. Celui-ci emprunte des chemins typiques du Lot entre murs de pierre.

Chemin typiques du Causse Lotois
Chemin typiques du Causse Lotois

Le belvédère de Montvalent nous offre une très beau panorama sur vallée.

Belvédère de Montvalenc dans le lot
Belvédère de Montvalenc

Nous décidons une fois encore de repousser au maximum la pause déjeuner afin de ne pas se faire gagner par la léthargie qui suit généralement ce repas.

Le village de Floirac

Il est 14h30 quand nous arrivons au village de Floirac. Il est temps pour nous de faire le plein d’énergie ! Nous avons alors la surprise de trouver une fontaine d’eau potable face à la mairie du village. Une chance quand on sait que le thermomètre frôle les 36° en plein soleil.

Village de Floirac dans le lot
Village de Floirac

Nous nous autorisons une longue pause à l’ombre des arbres de la place principale avant de repartir pour nos 8 derniers kilomètres. Afin de réduire un peu la distance et surtout le dénivelé, nous décidons de rejoindre la RD46 et de la longer jusqu’à Mézels pour retrouver ensuite notre chemin de randonnée. Un clin d’œil sur la Dordogne et nous voilà à nouveau sur un chemin ombragé à flanc de falaise.

Fin de journée et ravitaillement à Carennac

Sur les coups de 18h, nous entrons dans le village de Carennac. Classé « Plus beaux villages de Frances », nous sommes sous le charme.

Village de Carennac dans le lot
Village de Carennac

Surprise !! Un bar/restaurant propose des boissons et glaces à emporter… Un vrai bonheur après le coup de chaud de l’après-midi. Nous dégustons nos rafraîchissements et découvrons le centre historique du village.

maison typique du Lot

Une petite épicerie nous permet d’acheter pain, charcuterie et fromage pour la soirée. Elle nous indique aussi qu’afin de bivouaquer en bord de rivière, il nous faut encore continuer sur 600 m. Nous voilà repartis ! En longeant la rive gauche de la Dordogne, nous trouvons une aire de pique-nique mais celle-ci est privatisée par la base de canoë à proximité. Le repos ne sera pas pour tout de suite…

randonnée dans le lot en longeant la dordogne

Un habitant que nous croisons nous indique alors un spot de bivouac de l’autre côté de la rivière où les scouts s’installent souvent en été. 20min plus tard, nous y sommes. Une plage  encore occupée par quelques baigneurs en quête de fraicheur. Il est 20h et nous installons notre campement un peu à l’écart avant de revenir profiter de la rivière pour nous rafraichir et nous rincer de notre longue journée de 35km. Nos sandwichs frais sont vite engloutis et nous voilà au lit éreintés.

Au revoir les vallées, bonjour le Causse

Il est 7h30 quand nous prenons la direction du village de Magnagues. Un point d’eau situé devant l’église nous permet de faire le plein pour notre journée à venir. Le Causse Lotois peut être très chaud et sec. Il faut donc prévoir large.

En montant vers Magnagues dans le lot
En montant vers Magnagues

Direction Loubressac que nous devrions atteindre en 2h30. Nous traversons de longs champs à perte de vue souvent bordés de murs de pierres.

champ à loubressac dans le lot

L’arrivée au village est très agréable, Loubressac se trouve en hauteur et offre un très beau panorama sur la vallée de la Dordogne que nous venons de quitter.

en arrivant au village de Loubressac dans le lot
en arrivant au village de Loubressac

Une petite épicerie nous permet d’acheter de quoi manger pour le midi et le soir. Nous nous offrons même le luxe d’un café chaud ! Le village est superbe et très reposant. Typique Quercynois avec ses maisons en pierre, nous sommes conquis.

Village de Loubressac classé « Plus beaux villages de France »
Village de Loubressac classé « Plus beaux villages de France »
Village de Loubressac dans le lot classé « Plus beaux villages de France »

Entre cirque et cascade, à travers le Causse

Il est temps pour nous de reprendre la route direction le cirque d’Autoire et sa cascade. Nous apprécions grandement les chemins traversés qui sont en grande partie ombragés.

sentier de randonnée dans le lot

Une heure plus tard, nous enlevons nos sacs à dos sous un arbre avec vue sur la cascade d’Autoire et son magnifique cirque, paradis des grimpeurs Lotois en quête de sensations. Il est temps pour nous de faire le plein de carburant, nos estomacs crient famine.

Cascade d’Autoire dans le lot
Cascade d’Autoire
Cirque d’Autoire avec le village en contrebas
Cirque d’Autoire avec le village en contrebas

C’est reparti pour notre dernière ligne droite vers la fin de l’étape. Ces derniers kilomètres serpentent à travers plusieurs PR et des portions sur route. L’asphalte est brûlant ce qui met un peu à mal nos pieds qui s’échauffent. Arrivés à Thegra nous contemplons son joli château du XVème.

Château de Thegra dans le lot
Château de Thegra

Nous profitons de croiser une habitante pour lui demander où nous pourrions planter nos tentes pour la nuit. Elle nous indique l’aire de pique-nique de la Fontaine Saint-Jean à la sortie du village. Nous en prenons la direction tout en effectuant un dernier ravitaillement en eau au niveau du cimetière. Arrivé au spot de bivouac, nous sommes sous le charme. Au bord d’un ruisseau, un magnifique saule pleureur et des tables de pique-nique juste derrière. J’enlève mes chaussures brûlantes et cours installer mon hamac pour une bonne sieste de fin d’après-midi.

bivouac apres une journée de randonnée dans le lot
Notre coin de tranquillité après une bonne journée de randonnée dans le lot

Il est 21h quand nous rentrons sous nos tentes. Quelques minutes plus tard, une pluie fine se met à tomber et nous berce… Pourtant, 2h plus tard, nous sommes réveillés par des cris et des chants. Il faut croire que nos « voisins » ont décidés de fêter la fin du confinement en invitant tous leurs amis… La nuit ne sera peut-être pas de tout repos !

Derniers pas à travers le Parc Régional des Causses du Quercy

La nuit n’a pas été de tout repos, les autochtones n’ont pas arrêté jusqu’à 3h du matin. Il est 5h30 quand nous émergeons, prêt à franchir au plus vite nos derniers kilomètres, à la fraîche, afin de profiter d’une bonne sieste cette après-midi. Les paysages changent et se mettent à vallonner légèrement.

Sur la route de Gramat dans le lot
Sur la route de Gramat durant notre randonnée dans le lot

La dernière partie de notre balade se passe essentiellement sur asphalte. Je n’ai pu trouver aucun PR nous permettant de rallier Gramat sans user nos semelles le long de routes heureusement, peu empruntées.

Un lavoir aux portes de Gramat dans le lot
Un lavoir aux portes de Gramat

Arrivés aux portes de Gramat, nous rejoignons une piste forestière qui contourne la ville par le Nord et nous permet de porter un dernier regard sur le Causse.

Le Causse du Quercy
Le Causse du Quercy

Certains champs sont occupés par des troupeaux de brebis « Causses du Lot ». Une race ovine française originaire de cette région.

Les brebis « Causse du Lot »
Les brebis « Causse du Lot »

Après moins de 3h de marche, nous voilà de retour à notre véhicule, garé à proximité du château de Roumegouse. Une toute petite journée qui va nous permettre de rentrer manger chez nous et nous reposer avant de reprendre le chemin, du travail cette fois, le lendemain.

Conclusion de 4 jours de randonnée dans le Lot

92Km en un peu plus de 3 jours ! D’une vallée à l’autre, de plateaux en plateaux, de forêts boisées au Causse aride… Les paysages que nous avons traversés sont riches en surprises mais toujours reposants et agréables. De belles rencontres, des gens toujours aimables, curieux de notre aventure et bienveillants. Ce territoire renferme une certaine richesse naturelle de par ses paysages et son patrimoine. Nous sommes ravis et prêt à repartir dès que possible.

C’était notre deuxième trek dans la région, l’an dernier nous avions fait 3 jours le long des vallées du Vers, du Lot et du Célé et nous prenons toujours autant de plaisir à découvrir les régions que nous habitons d’une façon différente. Revenir à l’essentiel et s’émerveiller de ce que la nature peut nous offrir, c’est ça qui nous a poussé à partir et qui nous fait patienter jusqu’à notre prochaine aventure.

Le Lot, c’est aussi :

  • 70 randonnées vélo et VTT balisées,
  • 1300 voies d’escalade réparties sur 17 sites (Topo « Escalade dans le Lot),
  • 3 rivières avec des bases de canoé/kayak,
  • Plusieurs sites de vol en parapente,
  • 1300 cavités de spéléologie
  • Des parcours aventure et une via ferrata en cours de construction…

Matériel utilisé pour nos 4 jours de randonnée dans le Lot

Equipement trekking pour 4 jours de randonnée dans le lot

CATEGORIEMODELEMARQUEPOURQUOI AVOIR FAIT CE CHOIXCE CHOIX A-T-IL REPONDU AUX BESOINS DE LA SORTIESI C'ÉTAIT A REFAIRE
SAC DE RANDONNEEATMOS 65 AGOSPREYJ'ai flashé sur le système AntiGravity qui équipe ce sac. Il permet une très bonne répartition de la charge sur le dos et une bonne circulation de l'air.Je n'ai aucun regret sur ce sac. Si il y'a un équipement sur lequel je ne reviendrais pas c'est celui-là. Il est certe un peu plus lourd que la moyenne mais une fois chargé et bien réglé, on l'oublie. De plus il est équipé d'un grand nombre de rangement et le grand filet sur le dessus est top.Si je dois un jour le remplacer, je choisirai le même modèle.
PANTALONTREK 100 MODULABLEQUECHUAPouvoir passer du pantalon au short facilement.J'utilise ce modèle depuis le début et une fois encore, il ne m'a pas déçu. Confortable et pratique. Petit plus avec les poches sur la cuisse qui dispose d'une fermeture éclair.Le top serait un modèle avec des boutons pressions pour la tige basse afin de l'enlever sans quitter les chaussures.
CHAUSSURES TREKKINGMARMOLADA PRO ODSCARPAChoisies en magasin avec conseil d'un pratiquant. Je cherchais des chaussures montantes confortables, imperméables.Bonne accroche sur le calcaire du Quercy. Cependant la marche sur asphalte a provoqué quelques échauffements. Les semelles d'origine ne sont peut-être pas adaptées.Satisfait de ses chaussures. A tester lors de ma prochaine sortie avec une paire de semelle Sidas en gel.
CHAUSSETTESMH500 TIGES HIGHQUECHUAGamme intermédiaire de Quechua.Mes pieds ont beaucoup chauffé. Je pense essayer un nouveau modèle.Je compte tester les Quechua MH900.
BATONSMigra 04Mc KINLEYSolide, facilement ajustables. Utilisables également en hiver pour les randos raquettes.Comme à chaque trekking, ils sont indispensables pour soulager les jambes et améliorer l'équilibre dans certains passages techniquesRAS

Matériel de bivouac utilisé durant les 4 jours de randonnée dans le Lot

CATEGORIEMODELEMARQUEPOURQUOI AVOIR FAIT CE CHOIXCE CHOIX A-T-IL REPONDU AUX BESOINS DE LA SORTIESI C'ÉTAIT A REFAIRE
TENTEHUBBA HUBBA NXMSR2 places facile à monter et à plier. Autoportante. 2 entrées et absides pour les sacs.Parfaitement. J'y ai dormi avec mon frère et nous avons la place pour dormir, mettre nos affaires, nos sacs…Je ne changerais pas cette tente
MATELASETHER LIGHT XT INSULATEDSEA TO SUMMITMon ancien matelas n'était pas assez confort. J'ai investi dans celui-ci car il est très bien noté en terme de confort et de poids.Très satisfait. Je dors beaucoup sur le côté et aucune douleur. Le gonflage se fait avec le sac du matelas.Aucun regret
SAC DE COUCHAGECHILL OUT 650VALANDREBien que je ne randonne pas l'hiver, je suis frileux. Je voulais donc un sac de couchage qui me permette de dormir en altitude l'été sans avoir froid en particulier en cas de cout de vent.Très satisfait. Dans le cas de nos trekkings, il a fait un peu frais la première nuit. J'ai donc apprécié mon sac. Pour les nuits suivantes, j'ai dormi dessus.Même par des nuits à prêt de 2000m par grand vent, je n'ai jamais eut froid.
DRAP DE SAC100% SoieMc KINLEYDrap de sac en soie. On ne peut pas faire plus léger (95g).Même si la soie n'est pas toujours agréable au toucher, j'en suis satisfait. 4 fois moins lourd que le coton et suffisant pour les nuits chaudes en plaine.RAS
OREILLER COMPRESSIBLETHERMARESTJe ne supporte pas l'oreiller gonflable. Je cherchais donc un oreiller confort, léger et compressible.Il me suit depuis le début et cette fois encore il ne m'a pas déçu.RAS

Matos de camping pour la randonnée dans le Lot

CATEGORIEMODELEMARQUEPOURQUOI AVOIR FAIT CE CHOIXCE CHOIX A-T-IL REPONDU AUX BESOINS DE LA SORTIESI C'ÉTAIT A REFAIRE
RECHAUDTWISTER PUS PIEZOCAMPINGAZC'est un ancien modèle de Campingaz que j'ai acheté à l'époque pour du camping. Il se visse sur les cartouches…Il chauffe bien mais est trop lourd. Je ne peux pas faire de retour suite à notre rando puisque ce réchaud est resté par mégarde à la maison...Matériel que je compte changer en priorité
POPOTEQUECHUAUn ancien modèle de popote Quechua qui commence à vieillir.Pour cause d'oubli du réchaud, nous avons voulu utiliser cette popote sur feux de bois. Elle n'a pas supportée et la peinture a fondue.Matériel que je compte changer en priorité
POCHE A EAUHYDRAULICS LT 2,5LOPSREYMême marque que mes différents sacs. Je le trouve adapté. De plus, le tuyau est en 2 parties.La poche à eau a une bonne capacité de 2,5l. Le tuyau en 2 parties est très pratique au remplissage sans avoir besoin de démonter l'intégralité des tuyaux.RAS
BATTERIE SOLAIRESOLARGO POCKET 10000X-MOOVEUne bonne capacité pour une taille correctIl m'a permis de recharger 2 fois mon smartphone et ma montre GPS. Il peut aussi me charger ma frontale si nécessaire à l'aide de ses 2 ports USBLe capteur solaire est trop petit pour avoir un rendement intéressant.
POCHE A EAUSEA TO SUMMITAvoir un contenant léger pour étendre la capacité de stockage pour l'eauCette poche à eau a été utilisée chaque fin de journée pour stockée l'eau nécessaire au bivouac (repas, toilette, vaisselle…)RAS
FRONTALEACTIK COREPETZLFrontale puissante avec ses 4 possibilités d'éclairage. Batterie (chargeable en USB) incluse mais remplaçable par des pilesToujours très satisfait de cette frontale qui permet de bien voir une fois la nuit tombée et d'abaisser la luminosité une fois sous la tente.RAS
HAMACTICKET TO THE MOONLéger confortableBien qu'il ne soit pas indispensable, c'est un vrai bonheur pour moi que de m'allonger dans mon hamac pour une petite sieste à la fin de l'étape.RAS
0 commentaire
0

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire