15 activités outdoor en Nouvelle Zélande

par Expérience Outdoor
15 activités outdoor en Nouvelle Zélande

Mathilde STELLA, du blog Baleine Voyageuse, nous partage son expérience et nous propose une sélection des 15 activités outdoor en Nouvelle Zélande à vivre absolument.

Pendant votre voyage en Nouvelle Zélande, appelée également « Aotearoa », pourquoi ne pas en profiter pour tenter une nouvelle expérience atypique ? Des vers luisants au bateau pirate… avec cette liste de 15 activités originales et accessibles à faire en Nouvelle-Zélande, vous en trouverez assurément une à votre gout !

Surfer sur le sable de Te Paki Sand Dunes

Surfer sur les dunes de sable de Nouvelle Zélande, une activité outdoor méconnue !
Surfer sur les dunes de sable de Nouvelle Zélande, une activité outdoor méconnue !
Crédit photo : Mathilde Stella

Sur la pointe nord de la Nouvelle Zélande, non loin du célèbre phare de Cap Reinga, se trouve Te Paki Sand Dunes, fameuses dunes de sables géantes. Avec leur 150m de haut, dépassant de loin la Dune du Pilat, elles sont les plus grandes de l’hémisphère sud. C’est un compagnon de voyage qui me les a fait découvrir lorsque nous étions en roadtrip dans le Northland, car il rêvait d’aller y surfer sur le sable (« sandboard » en anglais). Je dois dire que j’étais un peu sceptique face à cette activité un peu folle de glisser sur du sable !

Cela se pratique pourtant dans le monde entier, et trouve ses origines au Brésil. Il y a directement au pied des dunes un couple de locaux ravis de vous louer une planche pour 15 NZ$ (9€) sans limite de temps. Après une petite ascension à pied, libre à vous de vous adonner à vos plus belles glisses. Fou rire absolument garanti. Pour profiter pleinement de l’expérience, je vous conseille d’y aller un jour sans vent et à vous protéger du soleil particulièrement violent en Nouvelle Zélande même l’hiver.

Marcher dans la rue la plus pentue du monde

Marcher dans la rue la plus pentue du monde : Baldwin Street en Nouvelle Zélande
Baldwin Street, la fameuse rue penchée
Crédit Photo : Jérémy Fankhauser

La Nouvelle Zélande et plus particulièrement la ville de Dunedin, située sur la côte est de l’Ile du Sud, sont dans le célèbre Guiness Book des records pour héberger la rue la plus pentue du monde ! Il s’agit de Baldwin Street, avec une pente de 20%.

Cette rue résidentielle n’est pas particulièrement jolie mais a le mérite de pouvoir permettre des photos plutôt originales ! Profitez-en pour aller découvrir le street art de Dunedin, comptant parmi les plus beaux du pays. Faites également une sortie du côté de la magnifique péninsule de Central Otago et ses animaux marins.

Randonner au pied du volcan du Seigneur des Anneaux

Randonner au pied du volcan du Seigneur des Anneaux dans le parc national de Tongariro
Le parc du Tongariro et ses fantastiques volcans
Crédit Photo : Mathilde Stella

La Nouvelle Zélande, affectueusement surnommée le pays des moutons et des kiwis, n’est pas moins celui des hobbits ! C’est en effet au 4 coins de l’Ile du Sud et de l’Ile du Nord que Peter Jackson a tourné ses fameuses trilogies, le Seigneur des Anneaux et le Hobbit. Une des activités phares en Nouvelle Zélande est d’aller visiter la célèbre Comté à Hobbiton. Mais je vous conseille surtout d’aller saluer le Mount Doom, la mystique montagne du Destin. Il s’agit en fait du volcan Ngāuruhoe situé dans le parc national du Tongariro, une zone géologique toujours active !

Pour le découvrir, plusieurs options de randonnées ou alpinisme s’offre à vous. La traversée à la journée du Tongariro Alpine Crossing (19,8 kms en ligne droite) qui traverse désert, volcans et lacs d’émeraudes. Ou bien opter pour le Tongariro Northern Circuit (45,2 kms en boucle) qui fait partie des 10 célèbres « Great Walk » de Nouvelle Zélande. L’ascension jusqu’au sommet du volcan lui-même, est, elle, déconseillée. Le lieu ayant été classé « tapu » (sacré et interdit) par les maoris en 2017, il est demandé de le respecter.

L’entrée des parcs nationaux est gratuite en Nouvelle Zélande, mais pensez à budgéter le prix du transport (35$) pour la première option ou le prix des hut à réserver via le Department of Conservation) pour la deuxième. Le Tongariro est également faisable l’hiver, avec crampons et guide obligatoire. Quel que soit la saison, ces randonnées sont en milieux alpins et volcaniques et demandent une préparation adaptée. C’est le sentier de Nouvelle Zélande où les secours interviennent le plus ! Toutes les informations sont à retrouver à l’office du tourisme de Whakapapa.

Observer des manchots au coucher du soleil

Manchot antipode - Curio Bay en Nouvelle Zélande
Un manchot antipode à Curio Bay
Crédit photo : Claire Brofiga

La Nouvelle Zélande est un pays unique pour sa faune et sa flore endémique. Certaines espèces de manchot ne vivent qu’ici. Quelques villes en ont fait leur fond de commerce avec des amphithéâtres touristiques payants directement sur la plage… Il est heureusement encore possible de les observer de façon plus authentique et naturelle.

Le manchot pygmée, appelé localement « Blue Penguin », promène sa frimousse à Timaru. C’est le plus petit manchot du monde ! Postez-vous sur Marine Parade à l’heure du coucher du soleil et attendez de les voir passer près des rochers en contrebas.

J’ai même eu la chance d’apercevoir un bébé en novembre. Bémol pour le port juste à côté… Le manchot antipode (« Yellow Eyed Penguin ») est lui visible à Curio Bay, dans les Catlins, un spot également célèbre pour ses dauphins d’Hector, si la météo est en votre faveur. Mais ma meilleure expérience reste à Monro Beach sur la sauvage West Coast où 4 Gorfous du Fiordland (« Fiordland crested penguin ») ont timidement pointé le bout de leur nez après un coucher de soleil flamboyant. Cette observation se mérite car cette plage magnifique n’est accessible qu’après 40 minutes de marche dans la forêt humide. Un air de bout du monde !

Patience et discrétion seront vos meilleurs alliés pour observer des manchots en Nouvelle Zélande. Sans oubliez les vêtements longs pour vous protéger des sandflies !

Pensez à vérifier l’horaire car ces animaux traversent rapidement la plage (pour aller de la mer au nid et réciproquement) uniquement au lever et au coucher du soleil. Attention, ces espèces étant fragiles et menacées, restez à bonne distance des animaux et du nid, des panneaux vous l’indiquent. Soyez discrets et ne les dérangez jamais. Pour de belles photos, prévoyez donc du matériel photographique avec un bon zoom !

Plonger voir l’épave du Rainbow Warrior

Une activité outdoor en Nouvelle Zélande originale : plonger et voir l’épave du Rainbow Warrior !
Explorer l’épave d’un bateau mythique : une des nombreuses activités outdoor possibles en Nouvelle Zélande !
Crédit Photo : Bookme.co.nz

Le Rainbow Warrior est un bateau tristement célèbre qui appartenait à Greenpeace, leur tout premier. Les services secrets français y ont posé une bombe le 10 juillet 1985 alors qu’il était amarré en Nouvelle Zélande, dans le port d’Auckland, afin d’empêcher l’organisation de protester contre les activités nucléaires de la France en Polynésie.

Ce sabotage a mal tourné et provoqué la mort d’un photographe. Les auteurs ont été découvert et l’histoire a fait scandale, ruinant les liens diplomatiques entre la France et la Nouvelle Zélande. Le bateau a été nettoyé puis coulé à Matauri Bay, dans le Northland pour devenir un récif artificiel. L’épave est désormais accessible en plongée ( 28 m de profondeur ) si vous avez le niveau adéquat.

Vous pouvez sinon le visiter virtuellement sur le site de rainbow warrior . En parallèle optez plutôt pour une plongée (bouteille ou snorkelling, au choix) à Poor Knight Islands avec Dive Tutukaka dont les accompagnateurs vous proposeront un baptême directement en mer. Raies, murènes, limaces de mer colorées, kingfish et autres poissons merveilleux… testées et approuvées, les eaux néo-zélandaises n’ont pas fini de vous émerveiller !

Ecouter le « chant » des kiwis

Le kiwi, l'oiseau le plus emblématique de Nouvelle Zélande
Le kiwi, le symbole de la Nouvelle Zélande
Crédit photo : Judi Lapsley Miller, CC BY 4.0 https://creativecommons.org/licenses/by/4.0, via Wikimedia Commons

L’oiseau le plus emblématique de la Nouvelle Zélande n’en est pas moins l’un des plus discret. Il est en effet rare et ne sort que la nuit ! Si le kiwi se camoufle bien, il a néanmoins un cri atypique. Vous pouvez par exemple l’entendre sur l’ile de Stewart Island, où l’oiseau n’a aucun prédateur. Peut-être pourrez-vous carrément l’apercevoir en randonnant sur Rakuira Track (une autre des 10 « Great Walk »). 

Pensez à questionner les rangers du Departement of Conservation pour connaitre les meilleurs spots ! Pour maximiser vos chances et apprendre à observer cet animal sans le déranger et de façon sécurisée, des guides professionnels proposent également de vous emmener à sa recherche. Quel que soit l’option que vous choisissez, prévoyez 85$ de frais pour la traversée en ferry de Bluff à Oban (une heure).

Equipez-vous de bonnes chaussures, d’une lampe frontale à lumière rouge et de beaucoup de patience ! A noter que comme pour les manchots, le respect de ces animaux sauvages et menacés, de leur nid et habitat est strictement de rigueur.

Nager avec du plancton luminescent

Saviez-vous qu’aux quatre coins du globe existe sur certaines plages un spectacle nocturne pour le moins fascinant : la bioluminescence ? Provoqué par des algues ou encore du plancton dans certaines conditions, ce phénomène naturel colore la mer d’une douce lumière bleue. Bonne nouvelle, ce spectacle est parfois visible en Nouvelle Zélande !

Il existe des spots dans le Northland et à Abel Tasman. Cet article (en anglais) en recense quelques-uns. Effet magique, on se croirait dans le film d’Avatar ! Il faut néanmoins être un peu chanceux, comme pour les aurores australes. Ce n’était malheureusement pas mon cas !

Observer des constellations de vers luisants

Appelé « glowworm » en anglais, il s’agit en fait d’un ver luisant minuscule qui brille la nuit. Amassés par centaine sur les parois humides de certaines grottes ou formations rocheuses en forêt, ils forment un spectacle magique semblable à un ciel étoilé !

L’endroit le plus connu et spectaculaire pour les observer est la grotte de Waitomo (55$ la visite guidée en bateau).

Il y a cependant de nombreux spots sauvages et gratuits un peu partout dans le pays comme la grotte de Waipu dans le Northland ou le mur de glowworms dans la forêt du parc régional de Onekawa Te Mawhai. Un très bon moyen de découvrir ce phénomène typique de la Nouvelle Zélande hors des activités touristiques habituelles. Vous en trouverez facilement d’autre au fil de vos explorations néo-zélandaises, par le bouche à oreille, ou sur l’application Campermate.

Pensez à vous munir de lampe torche pour vous y rendre, puis éteignez et attendez que vos yeux s’habituent au noir complet. Vous apercevrez alors ces constellations bioluminescentes, effet magique garantie !

Faire une rando kayak à Abel Tasman

Abel Tasman National Park en Nouvelle Zélande, propice aux activités outdoor comme la rando kayak !
Abel Tasman : le parc national idéal en Nouvelle Zélande pour combiner plusieurs activités outdoor !
Crédit Photo : Mathilde Stella

Dans l’article de Jeanne Fauquenot  » 4 jours randonnée dans le parc national Abel Tasman » nous vous parlions de randonner à Abel Tasman National Park, dont la partie Est est totalement interdite aux voitures. Ce parc naturel situé près de Nelson, sur l’Ile du Sud de la Nouvelle Zélande est réputé pour son eau turquoise et ses plages de sable fin, est également très propice à la pratique d’autres activités outdoor comme le kayak de mer. Mais pourquoi choisir entre la randonnée et le kayak quand on peut faire les deux ?

Abel Tasman Coastal Track, qui compte parmi les 10 « Great Walk » de Nouvelle Zélande est faisable à la fois à pied et à la rame. Combiner les deux options permet d’explorer les trésors naturels du parc, à la fois sur la terre et la mer.

Ne manquez pas la jolie Adèle Island, ou encore le Lagoon de Frenchman’s Bay. Sans oublier les Cleopatra Pools, tout en profitant des superbes points de vue que ce sentier de grande randonnée à offrir. Il est facile de louer du matériel et organiser la récupération de votre kayak par un organisme sur place. J’ai pour ma part fait appel à Abel Tasman Kayak (le prix dépend des options que vous choisirez).

Le bivouac étant interdit, il vous faudra réserver une place en hut ou camping. Pour ça je vous recommande fortement la petite et sauvage Observation Beach. Ils peuvent s’en charger pour vous sans frais supplémentaire. Vous êtes ensuite en toute autonomie, alors à l’aventure mes chers Robinson !

Partir à la chasse aux pierres précieuses sur la West Coast

Collier en Pounamu ou pierre de jade ou greenstone en forme de queue de baleine en nouvelle zélande
Crédit Photo : Mathilde Stella

La Pounamu, aussi appelée pierre de jade ou greenstone, est une pierre présente naturellement en Nouvelle Zélande. Sa collecte est strictement encadrée et réservée aux peuples maoris. Mais il est tout à fait légal de ramasser les fragments qui s’échouent sous forme de galet sur les plages de la pluvieuse West Coast, sur l’Ile du Sud. Attention à ne pas la confondre avec de la serpentine ou du quartz !

Louis, tailleur de pierre professionnel sera ravi de vous expliquer comment les différencier si vous allez lui frapper à la porte de son atelier Bonz ‘N’ Stonz Carving Studio à Hokitika. Et si vous parvenez à lui ramener une pierre, il vous montrera comment utiliser ses outils pour que vous puissiez la tailler vous-même (activité également adapté aux enfants).

Il vous facturera le temps que vous passerez à tailler, mais cela vous coutera toujours moins cher qu’aller chez le bijoutier. De plus vous aurez découvert de l’intérieur une des activités économiques qui fait la fierté de la Nouvelle Zélande et du peuple maori : « le carving ».

Attention il est dit que ces pierres sacrées ont une énergie, elles peuvent porter bonheur ou malheur à leur possesseur. Offrir une Pounamu a un ami est considéré comme un grand cadeau et gage d’amitié.

Observer l’un des premiers lever de soleil du monde

East Cap Lighthouseen Nouvelle Zélande
Le phare d’East Cape
Crédit Photo : Mathilde Stella

La Nouvelle Zélande se trouvant être un des pays sous les latitudes les plus à l’est du globe, elle est (quasiment) la première à apercevoir le soleil le matin. Et le point le plus à l’est du pays lui-même, c’est le phare de East Cape. Si le temps est clément, le panorama sur la mer et les côtes y est splendide, après avoir gravi un long escalier pour y accéder.

Mais pour être rigoureusement exact, et c’est assez peu connu du public, le premier à voir le soleil néo-zélandais est le Mont Hikurangi, car il est plus haut en altitude !

Il y a 13,5 kms pour atteindre le sommet, avec une hut non loin pour passer la nuit. C’est de plus un lieu sacré utilisé par les maoris, qui y ont récemment dressé des sculptures de bois géantes.

Se baigner avec des icebergs

Se baigner dans les icebergs du Hooker glacier du Mont Cook
Le Mont Cook, Hooker glacier, son lac et ses icebergs
Crédit Photo : Loïs Perrin

Dans le parc national du Mont Cook se trouvent plusieurs glaciers. Dont le plus grand de Nouvelle Zélande, l’immense Tasman glacier. Sa fonte (qui malheureusement s’accélère chaque année) est à l’origine du lac Tasman… dans lequel flottent des icebergs !

On peut même les voir et entendre se détacher du glacier si on est présent au bon moment. Le même phénomène est visible dans la vallée juste à côté, au bout de la facile balade de Hooker Valley Track. Une petite baignade vous tente ?

Vous ne resterez probablement pas plus que le temps d’une photo… Car même en été, l’eau est glacée ! Parmi cette liste d’activités réalisables en Nouvelle Zélande, c’est donc peut-être celle qui demande le plus de courage ! 😉

Saluer un arbre millénaire sacré

Tane Mahuta arbre millénaire sacré en Nouvelle Zélande
Le Tane Mahuta, un arbre miliénaire !
Crédit Photo : Mathilde Stella

Dans l’ouest du Northland se trouve les Kauris les plus vieux qui soient. Ces arbres uniques au monde ne se trouvent que sur l’Ile du Nord Nouvelle Zélande. Le plus célèbre d’entre eux est le Tane Mahuta, qui n’aurait pas loin de 2000 ans !

Il est considéré comme le père de la forêt pour le peuple maori. Les Kauris étant malheureusement sensibles aux maladies, vous ne pourrez pas le toucher ou l’approcher de trop près. Mais même de loin, la taille de ce doux géant est très impressionnante !

Admirer le lac le plus clair du monde

Blue Lake lac de montagne de Nouvelle -Zélande le plus clair du monde
Blue Lake – Nouvelle Zélande
Crédit Photo : Mathilde Stella

Aventurez vous au cœur du Nelson Lakes National Park pour découvrir cette pépite : Blue lake, le lac le plus clair du monde ! Il est sacré pour les maoris et perché à 1180m d’altitude. Il vous faudra à minima 3 journées de marche aller-retour pour l’atteindre.

Plus si vous décider de le découvrir via le Travers Sabine Circuit ( 80kms ). Ou par le Te Araroa ( ~3000kms ), le sentier de grande randonnée le plus mythique du pays, qui le traverse du nord au sud. Un effort qui paye, les couleurs de ce lac sont à couper le souffle !

Naviguer sur le voilier d’un pirate

Rustus Barbossa et son voilier pirate en Nouvelle -Zélande
Crédit photo : Rustus Barbossa

Bay of Island est un lieu incontournable pour tous les amateurs de bateau. Mais si vous décidez d’embarquer sur le voilier de Rustus Barbossa et son chat, préparez-vous à vivre une véritable aventure !

Les activités outdoor au programme : snorkelling, exploration d’îles sauvages, kayak, paddle ou même initiation à la pèche et à la navigation… dans ce joyau de la Nouvelle Zélande. Si le cœur vous en dit !

Ou pourquoi ne pas siroter un peu de rhum dans un hamac ?

Avec Rustus tout est possible ! Il offre à chaque groupe de 6 personnes une immersion unique de 5 jours dans son mode de vie pour le moins atypique ! Oserez-vous monter à bord ?

Maintenant que vous connaissez les 15 originales activités outdoor en Nouvelle Zélande, laquelle allez-vous expérimenter en premier ? Pensez à venir nous raconter en commentaire !

Laisser un commentaire