Comment préparer son voyage au Népal ?

par Expérience Outdoor
drapeaux à prières et sommet de l’Ama Dablan (6812m). Massif de l’Everest, Népal

Frédéric ESQUIVE, passionné de Népal avec de nombreux treks a sont actifs, vous partage ses conseils pour bien organiser votre voyage au Népal.

« Le voyage est la seule chose qu’on achète et qui nous rend plus riche… »

C’est encore plus vrai lorsqu’on se rend au Népal !

Quel amoureux de la montagne, de grands espaces ou en quête de spiritualité n’a jamais rêvé de se rendre au Népal ?

Voici un article pour vous aider à passer du rêve à la réalité :

Voyager au Népal est un éblouissement pour le regard qui n’a de cesse de s’émerveiller devant la beauté des lieux mais c’est aussi un voyage riche intérieurement car le peuple népalais au sourire permanent vous touchera au plus profond de vous-même…

Terre de culture bouddhiste et terrain de découverte sans limite où la magie de l’Himalaya s’offre au quotidien, le Népal est une invitation au voyage !

Vue du Renjo La (5435m) sur le lac de Gokyo et les sommets du Khumbu, Népal.
Vue du Renjo La (5435m) sur le lac de Gokyo et les sommets du Khumbu, Népal.

Quand partir pour un voyage au Népal ?

Tous les climats sont présents au Népal : polaire en haute montagne, tempéré sur les plateaux et la vallée de Katmandou et tropical dans le Téraï. Le pays est soumis au régime de la mousson pendant 3 mois de juin à août. Les meilleures périodes pour se rendre au Népal sont donc l’avant mousson : de mars à mai où vous aurez le loisir de profiter des sublimes couleurs des forets de rhododendrons en fleurs et l’après mousson d’octobre à décembre où les lumières deviennent pures et la météo souvent très clémentes pour les treks.

Avec qui partir au Népal ?

De nombreux tours opérateurs proposent des voyages organisés au Népal…

Mais pour un séjour à la carte, rendez-vous avec l’agence locale familiale et conviviale Happy Nepal Trek, spécialiste des treks adaptés et battis sur mesure !

Hébergement : où dormir au Népal ?

Katmandou et sa vallée ainsi que Pokhara, les lieux les plus visités du Népal regorgent de guest-house et d’hôtel de tout standing… Votre choix se fera en fonction de votre budget mais ce dernier est bien inférieur aux pays européens !

En montagne, durant les treks le voyageur est accueilli dans le traditionnel lodge (refuge de montagne) où l’accueil est souvent chaleureux et la cuisine simple mais réparatrice et bienfaisante…

Les incontournables au Népal : montagne et …

sommet de l’Everest (8848m) vu du Kala Patar (5550m), Népal
sommet de l’Everest (8848m) vu du Kala Patar (5550m), Népal

Trek du Camp de Base de l’Everest : ce nom résonne comme par magie dans l’esprit de tous les amoureux de la montagne. Ce trek unique vous emmène à travers le pays Sherpa et ses villages bouddhistes, au pied du toit du monde que l’on pourra presque toucher en réalisant la montée au Kala Patar son belvédère à 5550m d’altitude (prévoir entre 15 et 20 jours sur place selon comment on le décline).

Camp de Base de l’Annapurna (4130m) et Machappuchare (6993m), Népal
Camp de Base de l’Annapurna (4130m) et Machappuchare (6993m), Népal

Tour des Annapurna et Camp de Base : ces 2 treks au cœur de cette région font partis des plus beaux du monde. Cela est dû en partie à la splendeur des montagnes mais aussi à la richesse et la diversité des ethnies rencontrées (Tamang, Gurung, Thakali…)

Gangapurna (7455m) et son glacier de Manang, Népal
Gangapurna (7455m) et son glacier de Manang, Népal

Le randonneur aura souvent l’occasion de marcher et de traverser une multitude de type de végétation puisque les treks démarrent souvent à basse altitude (600m) et s’élèvent jusqu’à près de 5500m. Pokhara, paisible ville lovée au bord du lac Phewa et lieu de départ des treks est une réelle incitation à la détente mais aussi à d’autres activités telles que le parapente (spot réputé) et le VTT.

lac Phewa à Pokhara et Annapurna, Népal
lac Phewa à Pokhara et Annapurna, Népal

Le Népal regorge de somptueux massifs tels que le Manaslu et le Langtang ainsi qu’une multitude de petits paradis cachés comme la vallée de Tsum, de Naar-Phu et autre Dolpo.

Souvent hors du temps, ces lieux insolites vous offriront une facette encore plus authentique du Népal.

… découverte culturelle :

Stupa bouddhiste de Bodnath à Katmandou, Népal
Stupa bouddhiste de Bodnath à Katmandou, Népal

Bien que considéré comme le paradis du randonneur, le Népal ne se résume pas uniquement à cet attrait-là ! De nombreux voyageurs viennent également découvrir Katmandou et sa vallée où demeure un fantastique héritage culturel hindouiste et bouddhiste. La mythique capitale regorge de trésors et joyaux dont nombreux sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Sadhù à Katmandou Durbar Square, Népal
Sadhù à Katmandou Durbar Square, Népal

Les fervents adeptes du bouddhisme apprécieront également une halte à Lumbini, lieu de naissance du Bouddha et haut lieu de pèlerinage entre temples et monastères sacrés.

Durant votre voyage au Népal, n’hésitez pas à passer quelques jours dans le Parc National du Chitwan, havre de paix situé à la frontière indienne dans la plaine du Téraï. Avec son paysage grandiose, sa végétation luxuriante et l’Himalaya en toile de fond, le parc reste une destination de choix pour observer une faune et une flore diversifiées. En plus de l’emblématique rhinocéros à une corne, vous cotoierez éléphants, crocodiles, singes et autres biches qui peuplent le parc.

A la rencontre du rhinocéros unicorne dans le Parc National du Chitwan, Népal
A la rencontre du rhinocéros unicorne dans le Parc National du Chitwan, Népal

Cartes et Topoguide pour préparer son voyage au Népal:

Vous trouverez sans aucune difficulté sur Katmandou les cartes détaillées (Nepa Maps) des différents massifs népalais avec les principaux treks. Très utiles, elles vous donneront les itinéraires et une vue assez précise de la topographie !

Cartes de trek NepaMaps
Cartes de trek NepaMaps

Comment s’équiper pour un trek au Népal ?

Le choix et la qualité de votre équipement va bien entendu dépendre du trek que vous avez choisi car les températures seront différentes si vous montez au-dessus de 5000m ou si vous restez à des altitudes en dessous de 4000m. Néanmoins la base de l’équipement demeure la même pour tous les treks.

Voici une check-list correspondant à ma longue expérience sur différents treks à travers tout le Népal.

Première couche indispensable pour votre voyage au Népal :

Très importante car elle reste la base à la fois de votre protection contre le froid mais aussi de l’évacuation de la transpiration. Les produits en laine Mérinos sont vraiment bien adaptés !

  • 2 tee-shirts techniques manches longues en laine mérinos. Il est bien d’en garder un uniquement pour le soir au lodge.
  • 2 tee-shirts techniques manches courtes pour les débuts de trek et utilisable par beau temps jusqu’à des altitudes de 3500m au Népal.
  • 3 paires de chaussettes dont une en laine chaude pour le soir.
  • 1 collant qui servira à la fois pour dormir et à mettre sous le pantalon en cas de froid intense.
  • 1 paire de gants type Thinsulate

Seconde couche :

  • 1 pantalon léger à zip permettant de le transformer en bermuda
  • Pantalon de randonnée type Softshell qui allie confort, résistance et protection contre le vent et la pluie
  • 1 polaire fine type Polartech et 1 autre plus épaisse type PowerStrech

Troisième couche :

  • 1 doudoune sans manche reste vraiment très pratique car elle prend peu de place au fond du sac à dos et demeure très utile lors de pauses.
  • 1 veste de protection type GoreTex ou HardShell à utiliser lors des intempéries (vent, pluie, neige)

Autres équipements indispensables pour un voyage au Népal :

  • 1 paire de guêtres
  • 1 paire de Crocs ou claquettes pour le soir.
  • bonnet chaud pour le soir et 1 bandana ou casquette/chapeau pour la journée.
  • 1 paire de lunettes et de la crème solaire.
  • 1 trousse de toilettes avec 1 paquet de lingettes + 1 trousse à pharmacie avec juste le nécessaire
  • Paire de bâtons de randonnée (selon les habitudes) est aussi pratique.

Chaussures et sac à dos :

La grande majorité des treks au Népal se font sur des sentiers donc il est possible de réaliser son trek en chaussure de trail avec une membrane GoreTex pour ceux qui en ont l’habitude. Pour ceux qui ont les chevilles fragiles ou tous les autres qui ne marchent pas régulièrement en chaussures de trail basses, mieux vaut s’équiper d’une paire de chaussures de randonnée (mid ou haute) en GoreTex.

Le choix est également induit suivant si vous porterez l’intégralité de vos affaires ou si vous ferez appel à un porteur, ce qui est la pratique au Népal. Sans porteur, vous aurez besoin d’un sac à dos d’un minimum de 55 litres et son poids variera entre 10 et 15kg selon si vous arrivez à « faire light » ou non. Dans ce cas, les chaussures de randonnée hautes sont à mon avis nécessaires !

Si vous prenez un porteur, vous n’aurez alors que votre petit sac à dos léger à porter avec vos affaires à la journée. Du coup les chaussures de trail et un sac à dos de 30 litres suffisent.

Couchage et nourriture au Népal :

La plupart des treks au Népal s’effectuent sur des zones où il y a des lodges (refuges) dans lesquels vous êtes accueillis pour la nuit et où vous prenez votre repas du soir ainsi que le petit déjeuner du lendemain matin. Il n’est donc pas nécessaire de se charger d’une tente et d’un tapis de sol. Beaucoup de lodges proposent des couvertures mais je conseille vivement d’apporter son propre sac de couchage avec une température de confort de 0°. Vous pouvez également vous munir d’un « sac à viande » en soie qui fera monter la température de quelques degrés.

Dans certaines zones sauvages et isolées, les lodges sont très peu isolés. Il peut être utile de prendre un sur-sac qui empêche l’humidité sur votre duvet…

Chaque lodge prépare de nombreux plats à base de riz et de pâtes. Dans l’ensemble, la nourriture demeure vraiment correcte. Vous trouvez également des soupes partout et le traditionnel Dal Bhat (lentille, riz, légumes). Certains proposent même des momos (raviolis garnis de légumes ou de viande), des pizzas et de la viande mais méfiez-vous du bœuf (buffalo) car elle n’est pas toujours très fraîche ; privilégiez donc plutôt le poulet…

traditionnel dal bhat servi dans les Annapurnas, à découvrir durant votre voyage auNépal
traditionnel dal bhat servi dans les Annapurnas, Népal

Concernant les boissons, vous trouverez dans chaque lodge des sodas, de la bière et du thé que les népalais déclinent de plusieurs façons. Pour l’eau, il est inutile d’acheter de l’eau minérale en trek, il suffit d’ajouter une pastille Micropur dans votre gourde et vous serez correctement protégés de l’ensemble des bactéries (je n’ai eu aucun problème gastrique en 15 ans de trek…).    

Se déplacer au Népal :

Le Népal possède un réseau routier très mal entretenu où les routes s’apparentent plus à des pistes… Il faut souvent les emprunter pour se rendre au départ des zones de trek à l’aide de jeeps ou des bus locaux qui n’hésitent pas à s’y aventurer.

Jeep à Dunche pour le trek du Langtang, Népal
Jeep à Dunche pour le trek du Langtang, Népal

Mais sur les axes principaux, notamment Katmandou-Pokhara, il existe de nombreuses compagnies de bus touristiques (et donc plus confortables) qui assurent les liaisons. Ces transferts sont souvent longs voire très longs et 6 à 8h sont régulièrement nécessaires pour faire les 200 km par la route…

bus local à Besi Sahar pour le trek du Tour des Annapurna, Népal
bus local à Besi Sahar pour le trek du Tour des Annapurna, Népal

Le pays est également pourvu de plusieurs aérodromes : Pokhara, Lukla, Jomosom, Nepalganj, Jumla… Ceux-ci permettent d’acheminer les trekkeurs rapidement sur les zones de trek mais les vols sont parfois annulés à cause des conditions météo. De plus les prix sont assez onéreux : environ 170€ pour un Katmandou-Lukla, 115€ pour un Katmandou-Pokhara…

voyage au Népal au départ de l'aérodrome de Lukla, vallée du Khumbu Everest, Népal
aérodrome de Lukla, vallée du Khumbu Everest, Népal

Quelques retours d’expériences de Trekking au Népal

0 commentaire
1

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire