Dès que nous partons plusieurs jours, nous avons besoin d’un moyen de rangement et de transport de nos affaires. Dans les activités outdoor, le sac à dos est une base. Mais avec autant de choix comment bien choisir son sac à dos? Trouver le bon sac à dos ?

Voici quelques éléments pour vous aider.

Qu’est ce qu’un sac à dos ?

Sac à dos OSPREY

Tout d’abord il convient de définir l’expression « sac à dos ».

Définition de « sac à dos » d’après le Robert

Le sac à dos est un sac de toile muni de sangles et d’une armature, utilisé par les campeurs, les alpinistes.

Selon David Picamoles

Et si l’on demande à David Picamoles, ancien distributeur de la marque Aarn, il va plus loin en précisant que le sac à dos est un :

système de portage de charge permettant d’amener avec soit en autonomie le nécessaire pour une 1 heure ou plusieurs jours. Ce système doit handicaper le moins possible le corps dans sa mobilité et se faire oublier le plus possible.

Dans ces définitions la notion de portage est clairement abordée. Il va en découler une notion de confort qui sera très personnelle car il dépend de la morphologie de chacun.

Pour choisir le type de sac à dos dont vous avez besoin (randonnée, alpinisme, ski alpin/ski de randonnée, escalade, voyage, etc…), il faut tout d’abord vous poser quelques questions concernant l’usage : est-ce pour une occasion particulière, quelle polyvalence souhaitez-vous sur la durée de vie du sac, quel type de sac avez-vous déjà ?

En ayant répondu à ces questions vous ciblerez le type de sac. Il faut ensuite procéder à une séance d’essayage de plusieurs modèles chargés et réglés à votre taille. Le confort au portage sera finalement le dernier critère de choix. Lors de l’exploration de votre sac, vous trouverez différents accessoires qui dépendent du type défini au départ.

Le choix du volume d’un sac a dos 

sac à dos Millet

Le premier élément de choix concerne le volume en fonction de l’utilisation principale que vous allez avoir de ce sac. Le volume nécessaire dépend de la durée d’utilisation du sac : à la journée ou sur plusieurs jours.

A la journée

Un petit sac à dos vous permettra de mettre votre casse-croûte, d’une petite polaire ou micro doudoune, d’un coupe-vent et/ou d’une protection de pluie pour vous et le sac, d’eau, de votre appareil photo, ….

En ski de randonnée, il vous faudra rajouter votre pack sécu (Détecteur de Victime d’Avalanche « DVA », pelle et sonde) et éventuellement une paire de crampons et un piolet. Un petit sac de 20-30 litres suffira.

Plusieurs jours

Si vous envisagez de partir sur plusieurs jours, l’activité, la saison et l’autonomie vont également être des éléments à prendre en compte. En randonnée et voyage, vous aurez moins besoin de matériel qu’en alpinisme ou ski de randonnée. De même si vous partez sur un périple de plusieurs jours avec nuits en refuge, vous n’aurez pas à prendre de tente ni sac de couchage et nourriture, autant de choses qui vous font diminuer le volume.

Plusieurs jours en autonomie totale

En revanche, si vous partez pour un raid à ski de plusieurs jours en autonomie totale et nuit sous tente, le volume nécessaire sera nettement supérieur du fait de la saison : qui dit hiver, dit sac de couchage plus chaud, et le volume de nourriture nécessaire.

ATTENTION !

Plus un sac est grand, plus on a un grand volume et plus on en met !

Activité/autonomieRandonnée à la journéeRandonnée sur 3-4 jours nuits en refugeAlpinisme sur 2-3 jours nuits en refugeRandonnée ou alpinisme sur 3-4 jours autonomie complèteRandonnée sur une semaine autonomie complète
Volume20-30litres40-45litres35-45litres50-60litres60-70litres

Ces volumes sont donnés à titre indicatif, ce sont des ordres de grandeur. Vous pouvez réussir à réduire le volume par exemple sur une randonnée de 3-4 jours à 2, en prenant une popote, un réchaud, et une tente pour 2, vous vous partagez ce matériel et ainsi optimisez le volume de votre sac. L’une des personnes peut avoir un 50 litres et pour la 2ème un 45 litres peut suffire.

Sachez également que tout le monde ne fonctionne pas de la même manière dans le choix de la quantité de chose à mettre dans son sac. Certains partent faire comme grande randonnée la haute route des Pyrénées (10 jours de marche) avec un sac ne dépassant pas 30 litres car ils font le choix d’être hyper minimaliste sur le matériel et avoir un sac à dos léger.

Alors que d’autres partent faire une rando à la journée avec un sac de 50 litres car ils transportent matériel photo lourd et encombrant donc nécessité d’un très bon portage, ou bien une personne porte les affaires de toute la famille… Et puis avec le temps on apprend à optimiser et rationaliser le contenu de son sac à dos et on se rend compte que seuls la nourriture et le gaz ont un impact sur le volume et le poids.

Confort de portage d’un sac à dos

Sac à dos Deuter


« Un système de portage en dos tendu me fera moins transpirer. » NON !! Aucun sac à dos ne vous empêchera de transpirer. La transpiration est un phénomène vital et naturel de régulation thermique de votre corps. Un sac équipé d’un dos filet permettra à l’air de mieux circuler et donc à votre dos de sécher lus vite.

L’élément principal qui va vous faire choisir un sac à dos confortable est votre morphologie. La plupart des marques travaillent donc sur la différence de morphologie entre les hommes et les femmes. Et oui, je ne vous apprends rien en soulignant que les femmes n’ont pas le même bassin et la même taille que les hommes, de même au niveau des épaules.

L’autre élément morphologique décisif est la taille de votre dos (qui n’a rien à voir avec la taille que vous faites!). Celle-ci correspond à la distance entre la crête iliaque (il s’agit de l’os protubérant du haut des hanches) et la 7ème vertèbre cervicale (il s’agit là de l’os protubérant de la base du cou lorsque vous baissez la tête). Vous pouvez donc être grand et avoir un petit dos et inversement être petit et avoir un grand dos. Au magasin Le Yéti, nous avons un outil qui nous permet de faire cette mesure très rapidement.

Outil de mesure du dos pour connaitre la taille du sac à dos

Outil de mesure du dos

Selon les marques, et le volume choisi, certains sacs sont conçus dans plusieurs tailles de dos, ou bien avec un dos réglable.
Une fois la taille de dos déterminée, il faut essayer plusieurs types de portage pour trouver ce qui convient.

Système avec filet dos tendu

Comme je l’ai dit plus haut, ce système permet à l’air de mieux circuler et donc de sécher plus vite. En revanche, la charge se trouve éloignée de votre dos et le sac peut avoir tendance à vous tirer en arrière, ce qui peut être très désagréable. Cela dépend de la morphologie de chacun.

Sac avec système de portage dos tendu

Sac avec système de portage dos tendu

Système dos plaqué

Plus proche du dos, il vous suivra dans vos mouvements et sera également conçu avec un système de circulation de l’air.

Système de portage où le dos du sac est plaqué sur le dos du porteur

 Système de portage où le dos du sac est plaqué sur le dos du porteur

Système de ceinture AG d’OSPREY

Nouveau système de ceinture très englobant en tissu mesh apportant la sensation d’enfiler une veste. Le sac est pour un dos tendu plutôt très proche de votre corps améliorant l’équilibre.

Système AG Atmos 65 OSPREY
Sac au système AG, le Atmos 65 de OSPREY

Attention ! un sac léger mal chargé vous paraîtra plus lourd, de même s’il ne convient pas à votre morphologie. Pour que la charge soit répartie au mieux sur votre dos, il est conseillé de mettre les éléments les plus lourds contre le dos, puis plus on va vers l’extérieur, plus les éléments doivent être légers. Le schéma ci-dessous  vous illustre cela parfaitement.

Répartition idéale des charges dans un sac à dos

Répartition idéale des charges dans un sac à dos

A savoir aussi qu’un sac mal réglé pourra être inconfortable et certains éléments censés améliorer le confort inefficaces, cela peut être le cas des rappels de charges si le dos n’est pas adapté.
Avant d’aborder le réglage, la photo légendée ci-dessous vous aidera à comprendre le vocabulaire utilisé.

Lexique du système de portage

 Lexique du système de portage

Certaines marques fabriquent des sacs qui sur l’étiquette sont indiqués pour femme ou pour homme. Cette distinction s’avère justifiée par exemple pour le modèle AirContact de chez Deuter.

En effet, pour un sac à dos femme la ceinture est plus large, plus inclinée et possédant un coussin supplémentaire vennat épouser parfaitement le haut du bassin. Les bretelles sont plus étroites au niveau de la poitrine.

C’est plus souvent une question de couleur, du marketing uniquement. Il nous est arrivé de vendre des modèles dits « femme » à des hommes et inversement. L’essentiel étant de trouver un sac qui corresponde à votre morphologie.

La sangle de poitrine se trouve à mi-hauteur des bretelles et sert à les relier au centre du buste. Elle est réglable en hauteur, d’ailleurs les femmes la porte plus haut que les hommes. Elle sert principalement à éviter que le sac ne bouge latéralement. La sangle de poitrine se révèle très utile en trek lorsque le sac est très chargé et en alpinisme pour aider à stabiliser le sac sur le dos.

Choisir la bonne longueur de dos du sac

Pour savoir si un sac est adapté à votre dos, chargez-le, mettez-le en plaçant la ceinture ventrale à la hauteur qui est confortable pour vous et serrez les bretelles (rappels de charge relâchés).

Une bonne taille de sac doit épouser parfaitement votre dos, épaules comprises. Vous ne devez ni avoir de vide, ni de point de compression, ni une quelconque gène.

Pour information pour les femmes, il est aussi constaté que la moyenne de la longueur des dos femme est plus court entre le bassin et les épaules que les hommes.

Les photos suivantes vous montrent les mauvais choix, les anomalies sont encerclées en rouge.Un sac trop long par rapport à la taille de dos n’épouse pas le haut du dos. Vous sentirez alors le poids du sac tirer sur l’avant de vos épaules.

Exemple de différentes longueurs de sacs à dos

  • Un sac trop long par rapport à la taille de dos n’épouse pas le haut du dos. Vous sentirez alors le poids du sac tirer sur l’avant de vos épaules.
Sac avec dos trop long

 Sac avec dos trop long

  • Je porte un sac trop court ce qui provoque un décollement au niveau des omoplates. La charge me tire en arrière.
Sac avec dos trop court

 Sac avec dos trop court

Réglage des rappels de charge

Les rappels de charge : ce sont les sangles qui relient le haut de votre sac à vos épaules.
Un bon réglage de ces sangles assure une bonne stabilité de votre sac à dos et de vous-même lors de l’activité en « rappelant » la charge de votre sac au plus près de votre dos.

  • Un rappel de charge placé trop en arrière aura pour effet direct de vous tirer en arrière car le sac sera éloigné du haut de votre dos.
Les rappels de charge d'un sac à dos sont trop en arrière

 Les rappels de charge sont trop en arrière

  • Mon collègue porte un sac dont les rappels de charge sont trop en avant. L’épaule sera comprimée et la bretelle plissée sur l’arrière de l’épaule.
Les rappels de charge du sac à dos sont trop en avant

 Les rappels de charge sont trop en avant

En plus de leur position, le serrage des sangles de rappel de charge aura une incidence  sur le confort au portage. Si elles sont insuffisamment serrées, le sac ne sera pas assez rappelé et vous tirera en arrière. C’est ce que la figure 8 illustre.

Rappels de charge d'un sac à dos non serrés

 Rappels de charge non serrés

Au contraire si les rappels de charge sont trop serrés, cela aura pour conséquence de plier le haut de la bretelle et d’exercer une pression sur l’avant de l’épaule. Cette erreur de réglage est bien visible sur la photo 9.

Rappels de charge d'un sac à dos trop serrés

 Rappels de charge trop serrés

Voici à quoi doit ressembler un sac à votre taille et bien réglé !

Rappels de charge d'un sac à dos bien placés

Rappels de charge bien placés

Si vous n’êtes pas sûre de votre réglage, faites appel à un professionnel !
Maintenant que vous avez trouvé un sac qui convient à votre dos, vous pouvez l’explorer et découvrir ses accessoires.

Accessoires des sac à dos

Sac à dos et de voyage Osprey


On retrouve certains accessoires sur bon nombre de sacs quelle que soit l’activité pour laquelle il est destiné : compartiment pour le système d’hydratation, porte bâton/piolet, poches dans le rabat…. D’autres sont spécifiques à une activité précise. Je les détaillerai par type d’activité.

Pour sacs à dos de Randonnée/trekking

On retrouve de manière générale sur les sacs à dos grande randonnée des portes bâtons, un emplacement pour le système d’hydratation ( rangement de la poche à eau avec sortie pipette ), des poches latérales ouvertes élastiquées ou fermées à l’aide de zips ‘ pouvant aussi servir pour ranger une gourde si vous n’êtes pas adeptes des poches à eau ).

Sur bon nombre de gros litrages le fond du sac de randonnée peut être séparé du haut, certains modèles ajoutent une ou deux poches au niveau de la ceinture ventrale, des sangles sur le bas et/ou le devant du sac,  des ponts de sangle. Toutes ces sangles peuvent servir à fixer du matériel à l’extérieur (tente ou tapis de sol par exemple). La protection contre la pluie (rain cover) est un élément souvent présent sur les sacs de randonnée.

Sac à dos randonnée Deuter Aircontact 50+10 SL

Sac à dos randonnée Deuter Aircontact 50+10 SL 

AETHER 60 de OSPREY
Sac à dos trekking AETHER 60 de OSPREY

Accessoires sacs d’Alpinisme

Vous trouverez de manière systématique des portes-piolets, un emplacement pour la poche à eau, une ou plusieurs poches au niveau du rabat, de petits anneaux sur le devant ou le dessous du sac pour rajouter du matériel à l’extérieur à l’aide de sangles ou d’élastiques.

Selon les modèles sont ajoutés une poche à crampons, un porte-casque, des portes-matériel au niveau de la ceinture et des portes-skis. Sur certains modèles, la ceinture est amovible pour ne pas gêner le port du baudrier.

Sac alpinisme Millet Peuterey 45+10

 Sac alpinisme Millet Peuterey 45+10

Arc’Téryx conçoit tous ses sacs d’une manière très minimaliste au niveau de l’accessoirisation, ce qui permet d’obtenir des sacs légers. En revanche, la suprématie qu’ils ont sur le textile notamment sur des produits très techniques, ne se vérifie pas dans le domaine des sacs à dos, le portage étant quelque chose de trop personnel pour s’universaliser.

SAC-À-DOS-ALPHA-FL-45
Sac à dos d’alpinisme ALPHA FL ARC’TERYX
Sac polyvalent randonnée alpinisme Ubic 50+10 MILLET
Sac polyvalent de rando / alpinisme Ubic 50+10 MILLET

Sacs à dos de ski alpin / ski de randonnée

Les modèles conçus pour le ski de randonnée ressembleront aux sacs d’alpinisme, porte-ski en plus. En effet, les mouvements du corps peuvent être similaires si la course se termine par un couloir au piolet traction ou une arête en mixte. Les portes-skis sont des sangles assez larges situées sur le bas du sac. Elles sont renforcées à l’intérieur pour ne pas risquer de les couper avec les carres des skis.

Sac à dos ARVA

Sac à dos airbag ARVA

Les sacs à dos ski alpin / free ride sont moins accessoirisés (pas de portes-matériel ni de housse à crampons, etc…). Le portage est plus basique : ces sacs pour un usage à la journée ne dépassent pas 30-35 litre, vous ne les chargez que faiblement. Des sangles sur le devant du sac permettent d’attacher un snowboard.

Ces sacs ont le plus souvent un système de fermeture « borne », c’est-à-dire sans rabat, pour éviter que la neige de rentre à l’intérieur. Vous trouverez aussi des poches nécessaires pour votre matériel de sécurité : pelle et sonde. Vous portez votre ARVA sur vous.

Sac à dos ski Arva Rescuer

 Sac à dos ski ARVA Rescuer

Le sac de ski alpinisme

Les sacs de ski alpinisme sont des modèles encore plus petits, particulièrement légers et épurés. Ils sont équipés de portes-skis à usage rapide, c’est-à-dire que vous pouvez mettre les skis sur le sac sans l’enlever. Ce type de sac est idéal pour les compétiteurs (ou collant-pipette) des courses du type Pierra Menta.

Sac de ski alpinisme Salomon S-lab X alp 20
Sac de ski alpinisme Salomon S-lab X alp 20

Sac ABS

Depuis quelques années un nouveau type de sac a fait son apparition sur le marché du sac de ski. Ils sont à la fois sac à dos et appareil de sécurité neige et avalanche.

Il y a tout d’abord les sacs ABS : il s’agit de sacs munis de 2 gros airbags qui se gonflent après déclenchement. Ils permettent de rester en surface de l’avalanche ce qui accroît les chances de survie.

Base 20 ABS ORTHOVOX

Et le sac à dos ABS avec AirBag gonflés Base 20 ABS ORTHOVOX

Sac à dos ABS avec AirBag gonflés Neo 30 ARS
Sac à dos ABS avec AirBag gonflés Neo 30 ARS

Sac avec système avalung

Black Diamond commercialise de son coté des sacs munis du système avalung : il s’agit d’un tuyau par lequel vous expirez lorsque vous êtes pris sous une avalanche. Cela évite que la poche de neige devant votre visage ne gèle et que vous n’étouffiez.  Ce système ce vend également seul, vous pouvez le fixer sur votre buste.

Black Diamond Avalung

 Black Diamond Avalung

Accessoires sacs à corde escalade

Pour l’escalade en couenne (voie d’une longueur) à la journée, il vous faut un sac pour transporter votre corde, vos chaussons, votre baudrier et vos dégaines, etc…. Certains modèles peuvent se porter sur le dos rendant ainsi la marche d’approche moins contraignante. Sur ce type de sac la taille de dos est standard, les réglages son minimum et question confort de portage, on repassera !!

L’objectif est vraiment le coté pratique.

A noter sur pour le modèle Combi Cliff de Béal que le zip se trouve dans le dos ce qui permet d’ouvrir le sac sans salir la zone qui sera en contact avec vous. Question accessoire vous trouvez dans 99% des modèles une bâche pour protéger la corde de la poussière.  Des poches à l’intérieur ou à l’extérieur pour ranger vos topos et/ou vos chaussons, des portes-matériel à l’intérieur du sac pour fixer les dégaines, les mousquetons avec descendeurs et une petite pochette zippée avec porte-clé peuvent être présents.

Sac à corde Béal Combi Cliff

 Sac à corde Béal Combi Cliff

Sac à dos de Trail

Sac à dos de Trail running Salomon

Pour le Trail, de nombreux sacs sont nés avec l’engouement de la course en terrain accidenté. Le choix de votre sac se fera en plus de son confort, légereté du besoin d’accessoires.

Sac de trail INTENSE 5 Millet
Sac de trail INTENSE 5 Millet

Sac à dos marche nordique

Il n’existe pas de sac vraiment conçu pour cette activité outdoor. Un sac léger de randonnée de 10 à 20 litres sera tout à fait adapté pour mettre votre système d’hydratation, quelques barres énergétiques ou fruits secs et un coupe-vent ou une veste de pluie très légère. Sinon une ceinture porte-bidon/sacoche ou banane sera également adaptée.

Ceinture porte-bidon Osprey Talon 4

Ceinture porte-bidon Osprey Talon 4

Sac à dos day pack 

C’est un des rares modèle à ne pas avoir systématiquement de compartiment pour la poche à eau, mais le plus souvent un compartiment ouaté pour l’ordinateur portable !

Ces sacs sont utilisés le plus souvent par des personnes se rendant sur leur lieu de travail, en transport en commun, à pieds ou à vélo. Pour les personnes souhaitant transporter leurs dossiers et ordinateur portable d’une manière plus confortable que les sacoches à main traditionnelles.

Daypack The North Face Boréalis

 Daypack The North Face Boréalis

Sac à dos de voyage avec ou sans roulettes

Pour un usage purement voyage, plusieurs possibilités existent. Certains préféreront un sac à dos gros litrage type trekking pour plus de polyvalence. Sinon il existe des sacs de voyage que vous pouvez porter à la main ou sur le dos de manière ponctuelle (de l’aéroport au taxi, du taxi à l’hôtel…).

Ces sacs, appelé aussi Duffel Bag, sont conçus dans une toile enduite particulièrement résistante. Ils ne sont certes pas un modèle de légèreté mais ils sont très appréciés des sherpas népalais car faciles à fixer pour le portage.

 Sac de voyage The North Face Base Camp Duffle

Sac de voyage Base Camp Duffel  The North Face

sac de voyage duffel bag

Vous avez aussi la possibilité de partir avec un sac de voyage traditionnel à roulettes. A l’heure actuelle toutes les grandes marques de sacs en fabriquent. Ces sacs sont conçus dans des toiles enduites très costaud et beaucoup moins fragiles qu’en bagagerie traditionnelle.

comment choisir son sac de voyage à roulette

Un Sac à dos de voyage avec roulettes – Convertible

Aujourd’hui, le critère d’un poids léger pour un sac de voyage n’est plus qu’un critère mais une obligation pour les fabricants des sacs de voyage. Des fabricants proposent des sacs à dos de voyage convertibles. J’explique : un sac à roulettes que vous pouvez aussi transformer en sac à dos tout en gardant les critères de qualité et de portage d’un sac à dos. Si vous souhaitez plus d’info lisez notre article comment choisir un bagage cabine ?

Exemple, Osprey a réussi à mettre en œuvre la série de sacs à dos à roulettes ultra légers : OZONE, le Ozone 36 est conforme aux dimensions maximales européennes concernant les bagages à en cabine.

Sac à dos voyage convertible avec ou sans roulettes OSPREY

 Sac à dos de voyage convertible avec roulette OspreySac à dos de voyage cabine convertible avec roulette Osprey

Porte-bébé

Je vais maintenant aborder un autre type sac ayant une fonctionnalité toute particulière, celle de vous aider à porter votre enfant lors de vos randonnées ou voyages !!

Il s’agit en effet des porte-bébés. Ils sont conçus avec un système de portage similaire à celui d’un sac à dos de type gros litrage : les modèles Kid Comfort II et III de Deuter ont le même portage que les Aircontact qui ont fait la réputation de la marque en terme de confort.

Pour pouvoir envisager de partir en randonnée avec votre enfant dans un porte-bébé il faut avant tout qu’il se tienne assis seul et tienne sa tête, c’est généralement le cas autour de 6 mois. Le choix d’un porte-bébé se fait comme celui d’un sac à dos : au confort de portage. Viendra ensuite comme critère le confort pour l’enfant et enfin l’accessoirisation.

L’idéal est d’essayer en boutique avec votre enfant, vous pourrez ainsi tester au mieux les différents types de confort pour vous et votre petit. Un professionnel pourra également vous montrer les réglages à modifier en cas de changement de porteur et également les réglages à faire évoluer en fonction de la taille de l’enfant.

Porte-bébé Deuter Kid confort III

Porte-bébé Deuter Kid confort III

Matériaux d’un sac à dos

Le choix des matériaux pour un sac lors de sa conception aura une incidence directe sur le poids. Mais pas seulement, car il impacte aussi la robustesse et la tolérance à la charge du sac.
Tout d’abord concernant les matériaux du volume du sac, il s’agit dans la majorité des cas de Nylon dont les fils vont être plus ou moins gros. Le tissage plus ou moins serré.
Ce qui influera sur le poids et la résistance.
La masse linéaire du Nylon s’évalue en Denier (1 g pour 9000 m). Plus le nombre est grand, plus la toile est robuste.

Exemple de sac à dos

le Jaguar 75-95 de chez Karrimor est en Nylon 420 Deniers alors que le Aether 70 de chez Osprey est en Nylon 210 Deniers avec renforts en 420D et 500D. Il est donc évident que ces deux sacs ne résisteront pas de la même manière à une sollicitation importante. Pour indication, le premier pèse 2.7 kg à vide quand le deuxième est à 2.2 kg.

La seule marque ayant réussi à allier légèreté et robustesse est Lowe Alpine. Ils ont en effet conçu des sacs pour la randonnée (modèles Yocton et Nanon) et l’alpinisme. (Alpine Attack et Peak Attack) en fil de Dynema. Ce fil est déjà utilisé pour faire des sangles pour du matériel d’escalade. Il a en effet la propriété d’être à la fois très résistant et léger. (jusqu’à 4 Newton pour un fil de 1 g au km).

autre élément à prendre en compte

L’autre élément à prendre en compte concerne la densité des mousses au niveau des bretelles et de la ceinture. En plus de la notion de résistance à l’usure, la notion de confort lié à la charge portée va entrer en compte. Aucun chiffre n’est fourni par les constructeurs pour quantifier cela.

Les seules indications que je vais pouvoir fournir font suite à des retours terrain. Sur le modèle Talon 44 ou le Exos 46 d’Osprey, les bretelles et ceintures sont assez fines. Un Aircontact 40+10 de Deuter aura une ceinture et des bretelles plus conséquentes, pour un poids total à vide de 2.3 kg. Quand vous êtes à 990 g sur un Talon 44 en taille S/M et à 1.05 kg sur l’Exos 46 en taille M.

Si les poids ne sont pas comparables, le confort de portage non plus. Vous ne dépasserez pas les 10 kg de charge sur le Talon, 12-15 kg sur l’Exos de chez Osprey. A moins de vous détruire les épaules quand vous pourrez facilement atteindre et dépasser les 18 kg avec l’Aircontact en restant tout à fait confort.

sac à dos pour la randonnée et le trekking

Mais attention !!!

Tous les dos ne réagissent pas de la même manière pour une même charge !! Certaines personnes auront besoin d’un sac très confortable pour supporter une charge avoisinant les 10 kg, quand d’autres se contenteront d’un modèle très léger pour en porter 15.
Il faut donc trouver le bon compromis entre poids, robustesse et confort de portage en fonction de votre dos et de votre usage.

Pour conclure 

Choisir un type de sac et de volume

Après avoir choisi le type de sac et le volume en fonction de votre pratique. Le confort de portage devra être l’unique argument qui orientera votre choix. Vous vous adapterez, aux accessoires présents, et au système de ventilation du sac. Pensez aussi que vous  pouvez rajouter sangles, élastiques et autres boucles ou protections selon vos besoins pour fixer votre matériel.

Choisir le poids d’un sac à dos

Quant au poids, il vaut peut-être mieux porter un sac 500g plus lourd et ne pas avoir mal au dos. Un sac à dos a une durée de vie comprise entre 10 et 20 ans ! C’est un investissement sur le long terme, d’où la nécessité de faire le bon choix ! Il est important de l’essayer lester et de pouvoir les comparer entre eux avec la même charge.
Avec vos chaussures, votre sac est l’autre équipement qui vous est très personnel puisque choisi selon votre morphologie.

Vous pourriez aussi aimer

3 commentaires

Jean Jacques 15 juillet 2019 - 12 h 32 min

Super article, super complet que j’ai combiné à de nombreuses autres lectures comme le comparatif de sac de Tourumondiste…
ici l’article est vraiment bien pour comprendre comment le sac doit correspondre à vous et pas aux avis que l’ont peut entendre un peu partout !
Il s’agit de mon premeir achat, et je dois dire qu’il est difficile de faire le bon choix (surtout quand il n’y a pas UN choix à faire mais surtout adapter le sac à votre voyage, vos activités prévus, vos capacité physique, votre mode de voyages, …. à TOUT !)
Je m’étais arrêté sur 2 modèles à la base:
Décathlon Forclaz 900 70+10L : pas cher, de bons avis, idéal poru le trekking… je connais la marque
Grégory Baltoro 65L : le sac N° 1 du site Tourdumondiste, d’excellents avis,… très bonne marque mais je ne connais pas !

après avoir lu et relus, questionné des connaisseurs amateurs et discuté avec Michael, j’ai bien compris qu’il fallait trouver MON sac et pas LE sac.
J’ai finalement renoncé au Grégory malgré ses excellents avis, pour une raison simple, je n’aurai pas pu l’essayer.
J’ai finalement renoncé aussi au Décathlon malgré son prix tout doux, parce qu’il manquait des critères qui me semblent indispensable comme une poche inférieure (comme y placer des chaussures ou vêtements mouillés sans tout salir !)

Je suis donc allé en magasin spécialisé et j’ai découvert le MILLET MOUNT SHASTA .
J’ai pu le tester (ainsi que d’autre sac comme le DEUTER et le OSPREY, ainsi qu’un modèle à 400€ d’une super marque… mais bon, j’avais pas le budget lol)
Il est finalement devenu mon choix pour plusieurs raisons: solidité, traitement étanche déperlant, nombreux rangements, sac supérieur détachable de 10L, 3 accès la poche centrale donc l’antérieur en « U » pratique pour l’ouverture, tenue de dos EXCEPTIONNELLE, même bien chargé, je ne le sentait pas une fois bien réglé,… bref j’ai flashé !
De plus, selon quelques avis, une fois le sac supérieur détaché, il semblerait qu’il pourrait passer en cabine, UN VRAI PLUS !

Dernier détail… la taille, et oui tout n’est pas simple il fallait décider si ce prenais le 55+10 ou le 65+10 ???
la disponibilité m’a un peu poussé à prendre le « petit », mais en écoutant les conseils de TOUT le monde, il ne fallait pas trop se charger et du coup le choix d’un 65L était donc largement suffisant… j’ai donc pris le parti d’écouter !

S’il y a donc une chose à retenir… prenez le temps et surtout il n’y a pas THE sac, mais il y a LE sac qui vous va… !

Répondre
Michaël ROUHAUD 15 juillet 2019 - 15 h 51 min

Jean Jacques ravi d’avoir pu , même a distance, vous aider dans le choix de VOTRE sac à dos et merci pour votre retour qui confirme bien qu’il faut prendre son temps et surtout davantage se faire confiance dans son ressentit plutôt que les avis qui font tourner la tête en bourrique 😉

Répondre
Thierry 26 août 2019 - 22 h 38 min

Excellent article, hyper complet, toutes les explications et infos indispensables sont là. Celà fait longtemps que nous pratiquons la rando à la journée, ma femme avec un Quechua Arpenaz 30 et moi avec un Quechua Forclaz 30 air. Nous faisons avec depuis de nombreuses années, mais j’avoue, me concernant, manquer cruellement de place. Je transporte toujours du nécessaire un peu trop volumineux et du coup, je galère quand je le remplie, en plus, ce sac est étroit, ce qui ne facilite pas le rangement. Quant à celui de ma femme, c’est le confort qui cloche, sac très mou, pas d’armature, aucun maintien, sac juste bon pour un pic-nic à mon humble avis. Pour ma part, côté confort, c’est acceptable, mais je suppose qu’il y a nettement mieux.
Nous voulons dès à présent partir sur 2 – 3 jours en toute autonomie et de ce fait, nous commençons à répertorier le matériel à acheter.
Nous étions sur le point d’investir dans de nouveaux sacs, en les commandant directement sur internet (prix intéressants) mais finalement, nous allons prendre le temps d’aller en magasin en essayer plusieurs avant de prendre une décision. Nous avons tous les deux des problèmes de dos, hernie discale pour ma femme et moi, c’est plus au niveau des dorsales hautes et cervicales, donc autant faire le « très bon choix » dès le début afin d’éviter des déboires.
Avant de lire votre article et le commentaire de Jean Jacques également très intéressant, je n’imaginais pas qu’autant de critères était à prendre en compte dans l’achat d’un sac, donc merci beaucoup pour ces précieuses informations.

Répondre

Laisser un commentaire