LIMITLESS : 8 ans pour un tour du Monde sans véhicule motorisé

par Limitless
8 ans de voyage dans le monde à vélo, voilier, à pied et canoë

Au cours des 8 prochaines années, nous – Léandre Deryckere (originaire des Cévennes dans le sud de la France) et Becca Brewer (originaire de San Francisco, en Californie – États-Unis) – voyagerons à travers le monde sans véhicule motorisé afin d’explorer les possibilités infinies pour guérir la planète et inciter les gens à passer à l’action.

Limitless est un projet de 8 ans de voyage dans le monde à vélo, voilier, à pied et canoë

Nous vivons une époque où les messages fatalistes sur l’état de l’environnement paralysent beaucoup de citoyens en leur faisant penser qu’ils n’ont pas assez de pouvoir pour changer quoi que ce soit. Malgré cela, nous croyons en la force collective et sommes persuadés que les populations disposent des capacités nécessaires pour améliorer les conditions environnementales et donner un coup de pouce à notre très chère Terre.

La descente après avoir atteint le sommet à 4660 m d’Abra Mariano Llamoja au Pérou. (Photo crédit : Becca Brewer)
La descente après avoir atteint le sommet à 4660 m d’Abra Mariano Llamoja au Pérou. (Photo crédit : Becca Brewer)

La mission du projet Limitless

est de montrer que chacun à sa façon, nous pouvons changer certains de nos comportements dans le but d’un monde meilleur. Nous avons tous le pouvoir de protéger et d’améliorer nos environnements naturels et sociaux. Il suffit de prendre des mesures adaptées à notre mode de vie.

À partir du 22 avril 2019 (journée mondiale de la Terre), nous entamerons le premier chapitre de notre aventure sur des vélos en bambou, partant de Saint-Mathieu-de-Tréviers en France, pour nous diriger vers l’ouest, puis vers le sud jusqu’au Cap-Vert en Afrique. Dans cet article, retrouvez toutes les informations sur l’inspiration de notre voyage, la façon dont nous nous sommes rencontrés, comment nous sommes devenus Limitless, les modes de transport que nous prévoyons, notre préparation physique et mentale, nos équipements… Et découvrez comment vous pouvez vous impliquer !

Les origines du projet Limitless

Nous sommes tous deux des voyageurs du monde à la fois amoureux de la nature et aventuriers. Au cours de nos voyages, nous avons pu constater l’impact des urgences climatiques et sociales dans des pays tels que le Burkina Faso, le Chili, le Népal, la Thaïlande, l’Argentine, l’Équateur, la Bolivie et le Kenya (pour ne citer qu’eux). Nous avons également eu la chance de participer à plusieurs projets environnementaux et humanitaires mis en place par des citoyens ordinaires pour prévenir et gérer ces urgences.

Becca a planté au Sadhana Forest, au Kenya, des arbres qui nourrissent les populations locales pour lutter contre l'insécurité alimentaire dans une région sujette à une sécheresse prolongée en raison du changement climatique. (Photo crédit : Becca Brewer)
Becca a planté au Sadhana Forest, au Kenya, des arbres qui nourrissent les populations locales pour lutter contre l’insécurité alimentaire dans une région sujette à une sécheresse prolongée en raison du changement climatique. (Photo crédit : Becca Brewer)

Forts de nos expériences, nous sommes tous les deux convaincus que l’humanité a en elle tous les pouvoirs et capacités nécessaires pour surmonter la crise climatique. Il appartient à chacun d’entre nous de passer à l’action en réfléchissant aux gestes responsables que nous pouvons intégrer dans nos vies afin de réduire notre impact écologique et vivre plus sainement.

Partager les initiatives ciroyennes

Lors de ce voyage, notre volonté est de partager les initiatives citoyennes et montrer les démarches entreprises autour du monde pour guérir la planète, que ce soit à travers des actions collectives ou individuelles. Notre but est de diffuser des messages positifs qui feront taire les fatalistes et révéleront le pouvoir enfoui au fond de chacun d’entre nous pour changer les choses !

Léandre aide à charger les déchets dans le cadre du nettoyage des rives du fleuve de l'Hérault avec l'association Partons du bon pied. 2018 (Photo crédit : Becca Brewer)
Léandre aide à charger les déchets dans le cadre du nettoyage des rives du fleuve de l’Hérault avec l’association Partons du bon pied. 2018 (Photo crédit : Becca Brewer)

À la fois rêveurs et aventuriers, nous avons imaginé un parcours épique autour du monde. Nous prévoyons d’utiliser nos compétences en vidéo, rédaction, gestion, commerce, leadership, photographie, informatique, communication et artisanat pour accompagner les personnes et les projets dans leurs actions de sensibilisation. Nous souhaitons attirer l’attention sur les gestes quotidiens que nous pouvons tous entreprendre pour améliorer notre environnement. Pendant ce voyage, nous voulons mettre notre savoir-faire au service des associations et communautés, les aider à développer leurs activités et à élargir la portée de leur message.

Des régions des lacs du Chili au sud de la France, nous étions destinés à créer Limitless

Nous nous sommes rencontrés en janvier 2017, lors de la construction de la ferme Rupanco dans la région des lacs du Chili. À ce moment, Léandre parcourait le monde depuis 3 ans, alors que Becca venait de quitter une carrière de 12 ans dans l’enseignement pour mener une vie consacrée à la protection de l’environnement.

Après avoir travaillé ensemble et dirigé une équipe de 10 personnes dans plusieurs projets de construction pour améliorer les infrastructures de la ferme, nous avons réalisé que nous fonctionnions particulièrement bien ensemble.

Le début d’une amitiée

C’est lors d’un voyage de 3 semaines à bord d’un van VW de 1982 avec 5 autres voyageurs que notre amitié s’est consolidée. Nous avons roulé le long de la route 40 en Argentine et avons passé une semaine ensemble à Antofagasta (Chili). Ensuite, nos chemins se sont éloignés pendant plus de 15 mois.

Les paysages à couper le souffle de la cordillère des Andes en Argentine et la merveilleuse communauté qui a solidifié l’amitié entre Becca et Léandre. 2017 (Photo crédit: Becca Brewer)
Les paysages à couper le souffle de la cordillère des Andes en Argentine et la merveilleuse communauté qui a solidifié l’amitié entre Becca et Léandre. 2017 (Photo crédit: Becca Brewer)

Pendant ce temps de séparation, Léandre a voyagé à vélo de l’océan Pacifique à l’océan Atlantique pour s’installer au Brésil quelques mois. Il est ensuite rentré en France par une traversée transatlantique en voilier.

De son côté, Becca a fait du bénévolat en Bolivie et en Équateur, pour ensuite traverser le Pérou et rentrer à San Francisco 9 mois plus tard. Après avoir passé 6 mois chez elle à renouer avec ses proches dans un état d’esprit complètement nouveau, elle a poursuivi son rêve de vivre au service de la Terre en plantant des arbres au Kenya pendant quelques mois.

Malgré la distance, nous sommes restés en contact et avons même travaillé ensemble pour lancer une collecte de fonds afin d’aider un ami commun à payer les frais de traitement pour son cancer. C’est finalement en septembre 2018 que nous nous sommes retrouvés dans le sud de la France… 8 jours plus tard, le projet Limitless était né !

Seul nous serions allés plus vite, mais ensemble nous irons plus loin.

Pendant ce temps de séparation, nous rêvions tous les 2 de voyager autour du monde et d’agir pour l’environnement. Léandre était en train de créer son projet « Cap-Vert les Amériques », un tour du monde à vélo pendant lequel il souhaitait participer à différentes initiatives citoyennes en les aidant à développer leurs projets et leurs missions pour protéger la planète.

Travailler dur pour articuler notre vision. Cévennes, France 2018
Travailler dur pour articuler notre vision. Cévennes, France 2018

Après les retrouvailles, Becca a aidé Léandre à développer son idée afin qu’il puisse la présenter aux
partenaires et sponsors. Ce que Léandre ignorait, c’est que Becca prévoyait également d’effectuer un tour du monde – bien que beaucoup moins structuré et sans vélo – pour faire du bénévolat et apprendre comment les organisations écologiques du monde entier structurent leurs communautés et leurs opérations.

Nous avons alors réalisé la similitude de nos aspirations et convictions. Lorsque nous travaillions ensemble au Chili, nous avions connu un niveau d’efficacité incroyable en unissant nos forces et compétences. Rapidement, Léandre ne pouvait plus voir l’avenir de son projet sans Becca et lui a demandé de se joindre à lui pour cette grande aventure. C’était l’occasion idéale que Becca attendait depuis qu’elle avait quitté sa vie et sa carrière 18 mois auparavant. Elle a posé une seule condition : qu’ils soient des partenaires à part entière et à égalité, condition que Léandre a acceptée sans hésiter.

Pourquoi le voyage est au centre du projet Limitless ?

Sur le flanc du volcan Puntiagudo avant l'ascension du sommet, région des lacs. Chili 2017 (Photo crédit : Léandre Deryckere)
Sur le flanc du volcan Puntiagudo avant l’ascension du sommet, région des lacs. Chili 2017 (Photo crédit : Léandre Deryckere)

Nous voyageons pour être enlacés dans la parure du monde, faire une pause et oublier le temps, sentir
chaque petit cailloux qui rentre dans la plante de nos pieds et effleurer la végétation du bout des doigts. Ouvrir nos pleins poumons et écarquiller bien grand nos yeux. Les sens reviennent petits à petit avec les distances parcourues, ils sont enfouis tout au fond de nous et ne demandent qu’à sortir. Le voyage permet d’apprécier les plaisirs simples, d’être humble et de se rendre compte que nous ne sommes qu’un tout petit élément dans ce grand microcosme.

Durant nos années de voyages respectives, nous nous sommes reconnectés à la Terre. Nous étions déjà
proches de la nature mais le fait d’avoir goûter au voyage lent, de vivre en permanence à l’extérieur entourés
de la beauté naturelle et des êtres qui l’habitent a soudé une relation toute particulière avec celle-ci.

La flor. Pimampiro, Ecuador. 2017 (Photo crédit : Becca Brewer)
La flor. Pimampiro, Ecuador. 2017 (Photo crédit : Becca Brewer)

Le voyage comme moyen de contact

Nous voyageons pour entrer en contact avec les peuples du monde, apprendre et échanger avec d’autres
cultures. Nous vivons une époque cruciale où chaque être exerce un impact plus ou moins important, qui peut être néfaste ou régénérateur pour l’environnement. À nous de choisir et d’utiliser notre énergie à bon escient.

Les comportements que nous adoptons peuvent être constructifs et extrêmement puissants ; c’est ce que nous voulons mettre en lumière à travers le projet Limitless. Notre désir est de partager les initiatives positives réalisées tout autour du monde et démontrer les possibilités qui s’offrent à chacun pour devenir acteur du changement en contrebalançant son impact néfaste. Nous voulons contribuer à la réparation de notre planète et inspirer le maximum de citoyens du monde à en faire autant.

Notre plan pour parcourir le monde

Notre tour du monde sans véhicule motorisé

Limitless est un voyage divisé en plusieurs étapes, elles-même composées de plusieurs chapitres. Bien que la
direction générale soit définie, nous n’avons effectué de planification détaillée que pour nos premières
étapes. Celles-ci dureront entre 4 et 5 ans. Voici un aperçu de ce que nous avons prévu (cliquez sur le lien
pour voir les cartes détaillées sur Limitless.Eco) :

De l’Europe à l’Afrique de l’Amérique du Sud et ….

  • De l’Europe méridionale à l’Afrique de l’Ouest
  • Afrique de l’Ouest à l’Atlantique Océan
  • La traversée transatlantique
  • De l’Amérique du Sud à l’Amérique centrale
  • ……

Un tour du Monde sans véhicule motorisé voyage régénérateur pour l’environnement

Nous voulons donner plus que ce que nous prenons Il est particulièrement important pour nous que ce voyage soit régénérateur pour l’environnement. En d’autres termes, nous allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour réintroduire plus dans la terre que nous n’en détruisons au cours de notre expédition.

Nous prévoyons d’utiliser les véhicules non motorisés suivants :

Vélos en bambou

Notre principal moyen de transport est un vélo de voyage équipé d’un cadre en bambou que nous avons
construit de nos propres mains avec l’aide de l’atelier Bamboo Bicycle Club à Londres. Equipés de roues taille 29+, ces vélos nous permettront de franchir tous les terrains, y compris les étendues sablonneuses et
boueuses.

Les vélos de voyage en bambou sur mesure que nous avons construits de nos propres mains ! Un énorme merci pour le travail de conception et pour l'aide de James de Bamboo Bicycle Club ! (Photo crédit : Becca Brewer)
Les vélos de voyage en bambou sur mesure que nous avons construits de nos propres mains ! Un énorme merci pour le travail de conception et pour l’aide de James de Bamboo Bicycle Club ! (Photo crédit : Becca Brewer)

Voiliers

Nous nous déplacerons d’un continent à l’autre à l’aide de voilier avec le bateau stop.

Retour en France de Léandre après plus de 4 ans-et-demi de voyage, traversée de l’Atlantique des Bahamas à la Bretagne 2018 (Photo crédit : Léandre Deryckere)
Retour en France de Léandre après plus de 4 ans-et-demi de voyage, traversée de l’Atlantique des Bahamas à la Bretagne 2018 (Photo crédit : Léandre Deryckere)

Nos pieds

Nous sommes tous les 2 passionnés de randonnée en moyenne et haute montagne ; nous partirons plusieurs
semaines en autonomie complète.

Les canoës

Nous effectuerons les traversées de lacs et rivières à l’aide de canoës gonflables (Packraft).

Préparer nos corps et nos esprits pour le voyage

Pour nous préparer à cette incroyable aventure, nous avons dû entraîner nos corps et nos esprits. Voici
comment nous nous y sommes pris :

Entraînement physique

Pour transporter jusqu’à 60 kg de matériel sur nos vélos, nous nous sommes entraînés en nous inspirant du
Crossfit, HIIT, tabata et autres disciplines qui se traduisent par des séances d’entraînement de portée de
poids. Nos séances duraient entre 45 minutes et 1 heure ; nous commencions toujours par une série
d’étirements dynamiques pour nous échauffer.

Un petit échantillon de nos entraînement lors d’une session de crossfit. On a travailler dur sur nos abdos !
Un petit échantillon de nos entraînement lors d’une session de crossfit. On a travailler dur sur nos abdos !

Travailler notre souplesse

Après 80% de nos entraînements, nous faisions du yoga pendant 30 à 60 minutes pour soulager nos muscles
endoloris et améliorer notre souplesse. Nous avons utilisé la technique de Becca qui est adepte du yoga de
style Yin, où les poses sont tenues plus de 2 minutes. Nous faisions également quelques exercices standards
de 30 secondes.

Randonnée et vélo

Pour nous préparer mentalement et physiquement, nous avons fait de la randonnée et du vélo. Léandre se
déplaçait à vélo pour se rendre à son lieu de travail 4 mois durant avant le départ, parcourant ainsi 50 km par jour ; Becca utilisait son vélo comme moyen de transport principal. De plus, nous avons effectué 2 randonnées de plusieurs jours dans la région de Chamonix (dans l’Est de la France) et Léandre a effectué un périple de 200 km à vélo et 120 km à pied autour du Mont-Aigoual, à la fin du mois de décembre.

Becca montre la beauté d’un coucher de soleil lors d’une randonnée de plusieurs jours dans les Alpes, France 2018. (Photo crédit : Léandre Deryckere)
Becca montre la beauté d’un coucher de soleil lors d’une randonnée de plusieurs jours dans les Alpes, France 2018. (Photo crédit : Léandre Deryckere)

Travail

Pendant quatre mois, Léandre a travaillé pour une entreprise d’élagage, un travail particulièrement physique
faisant partie intégrante de la préparation. Becca a travaillé régulièrement avec Trees pour Oakland et le South San Francisco Weed Warriors, deux activités qui demandent beaucoup d’efforts physiques.

Conditionnement physique

Léandre a pris des bains froids en hiver après chaque entraînement dans les lacs et les rivières de sa région
pour stimuler et renforcer son système immunitaire. Becca était membre d’un gymnase de Crossfit à Aumsville (dans l’Oregon) ; pendant 3 semaines consécutives, elle s’est réveillée à 4h du matin pour s’entraîner dans des températures hivernales.

Régime alimentaire

Nous sommes tous 2 très attentifs aux aliments que nous consommons, car ils doivent être équilibrés et
répondre à nos besoins sportifs. Parce que nous sommes également soucieux de l’impact de notre
alimentation sur l’environnement, nous sommes végétaliens autant que possible. Léandre évite le gluten et
nous privilégions tous les deux les fruits, les légumes et les fruits secs. Sur la route, nous devrons être des
flexitariens végétaliens, car les régimes végétaliens ne sont pas toujours possibles selon les régions et
cultures.

Notre équipement pour notre tour du Monde sans véhicule motorisé

Voici un aperçu des équipements que nous prévoyons d’utiliser. Une liste de 10 éléments de notre matériel de camping incluent les caractéristiques précises sera publié dans notre article 10 équipements de camping essentiels au projet Limitless

Notre équipement de Camping pour notre tour du Monde sans véhicule motorisé

  • Tente: Hubba Hubba Hubba NX avec Footprints (x2)
  • Matelas de sol (Becca et Léandre) : Thermarest Neo-Air Venture
  • Sac de couchage (Léandre) : Yeti / Warmth -9 / -18
  • 1 Sac de couchage (Becca) : Mountain Equipment Glacier 1000
  • Sac de compression pour sac de couchage (Léandre and Becca) : Sea to Summit
  • Coussin gonflable (Becca) : Sea to Summit Aeros Ultralight Pillow
Notre équipement en plein test à Chamonix, France 2018. (Photo crédit : Léandre Deryckere)
Notre équipement en plein test à Chamonix, France 2018. (Photo crédit : Léandre Deryckere)

Notre équipement pour la cuisine

  • Poêle MSR : MSR Whisperlite International avec bouteille de combustible 877 ml (x2)
  • Tête Bonbonne gaz Primus
  • Dispositif d’allumage (Becca) : MSR Strike Igniter
  • Dispositif d’allumage (Léandre): Firesteel Scout Light My Fire
  • Pot de cuisson (Léandre) : Échange de chaleur Mac Pac
  • Pot de cuisson (Becca) : GSI Soloist
  • Orikaso Assiettes, bols et tasses pliants

Nos vélos pour notre tour du Monde sans véhicule motorisé

  • Vélos en bambou construits dans les ateliers de Bamboo Bicycle Club à Londres (x2)
  • Selle (Léandre) : Brooks B17 Standard
  • Selle (Becca) : Brooks Imperial
  • Antivol : Trelock Toro FS 500 (x2)
  • Dynamos Shimano + Plug Cinq USB (x2)
  • Sacoches vélos : Vaude avant et arrière (x4)
  • Sacoches vélos (Becca) : Vaude Guidon
  • Outil multifonction : Leatherman Wave
  • Casque (Becca) : Occasion Specialized

Equipement vélos :

  • Jantes Hope XTC (x4)
  • Portes bagages Surly nice rack (x4)
  • Pneus Surly Knard 29er (x4)
  • Kit Vitesse + freins + pédales Shimano Deore
Toute une partie du matériel de Becca porté sur ce vélo pour un tour du Monde sans véhicule motorisé ! (Photo crédit : Becca Brewer)
Toute une partie du matériel de Becca porté sur ce vélo ! (Photo crédit : Becca Brewer)

Nos matériel de randonnée pour notre tour du Monde sans véhicule motorisé

  • Lampe (Léandre) : Petzl Nao
  • Lampe frontale (Becca) : Consommation Petzl Tikka XP
  • Paires de bâton de randonnée (Becca and Leandre) : Guidetti B-light V2
  • Chaussure de randonnée (Becca) : Salomon Quest 4D 3 GTX
  • Chaussures de randonnée (Léandre) : Meindle Bornéo
  • Poche à eau : 1 dromedary 6l MSR + 2 Platypus 3l
  • Sac de randonnée (Becca) : Gregory Deva 70 Goal Zero
  • 1 Sac de randonnée (Léandre) : Karrimor 70
  • Sac de randonnée étanches : Patagonia 50l (x2)
  • Sac de compression étanche (Léandre) : Quechua 40l
  • Etuis étanches pour passeport et papiers (Léandre) : Sea to summit (x2)
  • Guêtres (Léandre) : Millet Alpine Gaiters
Léandre et son sac à dos dans les Alpes près de Chamonix, capturant la faune par une belle journée d'automne. (Photo crédit : Becca Brewer)
Léandre et son sac à dos dans les Alpes près de Chamonix, capturant la faune par une belle journée d’automne. (Photo crédit : Becca Brewer)

Nos vêtements pour notre tour du Monde sans véhicule motorisé

Pantalons et shorts

  • 2 Pantalons thermique (Léandre) : Millet Polartec
  • Pantalons thermique (Becca) : Rab
  • Pantalons thermique (Becca) : Patagonia Capilene Thermal Weight
  • Short cyclisme (Léandre) : Endura
  • Short cyclisme (Becca) : Bontrager Loose Fit

Hauts

  • Haut thermique (Becca, Léandre) : Patagonia Capilene Baselayer Thermal Weight
  • Haut thermique (Becca) : Patagonia Capilene Baselayer Midweight
  • T-shirt thermique (Léandre) : The North Face
  • T-shirt fibre bambou (Léandre, Becca) Bamboo Bicycle Club (x2)

Vestes et doudounes

  • Doudounes (Becca, Léandre) : Patagonia Nano Puff Jacket
  • Veste coupe vent / pluie (Leandre) : Gore Tex Millet MK PRO GTX® JKT
  • Veste coupe vent / pluie (Becca) : Rei Coop Rainier

Gants,Chaussettes et autres accessoires

  • Chaussettes (Becca) : Darn Tough Midweight Wool (x2.5)
  • Gants (Becca) : Occasion The North Face Etip
  • Paire de gants (Becca) : Occasion Swany Triplex
  • Gants (Léandre) : Specialized Elements 1.5
  • Chapeau (Becca) : Occasion Columbia Coolhead II Zero Booney

Electronique emporté pour notre tour du Monde sans véhicule motorisé

  • Appareil de communication satellite avec cartes et capteurs : Garmin inReach Explorer+
  • Computer (Becca) : Really Shitty Acer Switch 12
  • Appareil photo (Becca) : Nikon D5300 with Sigma 18-300mm Lens
  • Appareil photo (Léandre) : Canon Rebel t5i Objectifs: 18-55 / 55-250
  • Power Bank : Easy ACC 20000 mAH
  • Téléphone portable (Léandre) : Samsung J3
  • Téléphone portable (Becca) : Moto Z 2 Play
  • Panneau solaire PT25 Powertec

Nous avons besoin de vous !

Même si nous sommes capables de faire le tour du monde sans combustibles fossiles, Limitless ne sera un succès que si nous arrivons à vous convaincre d’agir pour l’environnement.

En huit heures, nous avons nettoyé avec 28 volontaires 1 tonne de déchets dans le fleuve de l’Hérault dans le sud de la France. 2018 (Photo Credit : Becca Brewer)
En huit heures, nous avons nettoyé avec 28 volontaires 1 tonne de déchets dans le fleuve de l’Hérault dans le sud de la France. 2018 (Photo Credit : Becca Brewer)

Si vous avez besoin d’aide pour passer à l’action, nous sommes là pour vous aider !
Nous partageons les actions environnementales du monde entier à travers notre newsletter, notre site web et nos réseaux sociaux !

Rejoignez-nous et inscrivez-vous à notre newsletter pour en apprendre davantage sur :

  • Les actions quotidiennes des éco-héros
  • Les organisations qui luttent pour préserver l’environnement
  • Le suivi de notre voyage et comment être un voyageur éco-régénérateur.

Pour plus d’informations sur nos valeurs, notre histoire et l’objectif du projet Limitless ( Tour du Monde sans véhicule motorisé ) rendez-vous sur notre site Limitless.Eco.

Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et sur Instagram !

Le projet Limitless est notre geste pour aider à guérir notre planète. Quel sera le vôtre ?

0 commentaire
0

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire