Comment préparer un voyage en Italie ? Le point en 7 étapes

par Clémentine FOURAU
preparer-un-voyage-en-Italie

Vue de la France, l’Italie ce n’est pas le bout du monde. Mais une chose est sûre : c’est un monde à part. Les gens y parlent italien avant tout, aiment les touristes mais parfois de loin, sont volubiles et enthousiastes à faire découvrir leur pays. Gastronomie, histoire, artisanat, patrimoine, nature gracieuse et paysages aux mille couleurs, seul un esprit tranquille peut s’abandonner au charme italien. Pour un séjour digne de l’aventure rêvée, sans nuire au charme de l’imprévu, découvrez comment préparer un voyage en Italie et assurez-vous une évasion de pur plaisir.

Établir un programme et choisir une destination

Plus encore que la France, l’Italie , l’une des destinations les plus visitées d’Europe, est un musée mais pas que. Qu’allez-vous visiter ? Que souhaitez-vous voir ? On ne fait pas le même voyage italien selon que l’on se lance dans l’exploration de :

  • Venise, le summum de la ville musée ;
  • Modène, berceau de l’art automobile avec ses musées dédiés à Maserati ou Ferrari mais aussi de la légende Luciano Pavarotti dont la maison se visite ;
  • Rome, le cœur historique de l’Italie ;
  • Milan et sa juste réputation de cité de la mode ;
  • Matera, ville à la pauvreté révoltante transformée depuis 1993 en une beauté rare avec ses grottes troglodytes ;
  • Naples, capitale de la Campanie aussi riche en histoire antique qu’en contrastes typiques de la botte italienne.

Il est certain que le choix est difficile mais important. Tout votre enthousiasme doit s’y résoudre : vous ne pourrez pas tout voir à moins de consacrer plusieurs semaines voire des mois à votre périple. Mais aucune frustration n’est à craindre : le pays est proche de la France, il est possible d’y retourner souvent. Fragmenter son projets selon ses envies est donc faisable.

preparer-un-voyage-en-Italie
L’Italie, royaume des fontaines d’art

Si votre souhait est de participer aux grandes festivités (Carnaval de Venise, marathon de Rome ou de Milan, journées du patrimoine, Mostra de Venise, Festa dei Ceri, fêtes de Pâques, palio de Ferrare, etc.), prévoyez votre escapade 6 mois à 1 an à l’avance.

Préparer un voyage en l’Italie : faire sa valise avec efficacité et pragmatisme

La météorologie italienne présente autant de variété qu’il existe de formes de pâtes. Selon que l’on s’installe dans le nord, le centre ou le sud, et en fonction de la période annuelle choisie, il faut composer avec trois grands types de climat.

Les régions au nord se divisent entre climat alpin et continental pour :

  • la Vallée d’Aoste ;
  • le Piémont ;
  • la Lombardie ;
  • le Trentin-Haut-Adige ;
  • la Vénétie ;
  • la Frioul-Vénétie Julienne.
grand-canal-Venise
Venise et son grand canal

Du côté du centre : atmosphère continentale et adriatique au sein de :

  • la Romagne ;
  • les Marches ;
  • la Toscane ;
  • l’Ombrie ;
  • les Abruzzes ;
  • le Latium.
visiter-Matera
Matera et son dédale fascinant

Dans les régions du sud, pleins feux sur le climat méditerranéen avec quelques légers accents adriatiques et continentaux quand on est loin du bord de mer (ce qui est, ici, plutôt rare) :

  • le Molise ;
  • la Campanie ;
  • la Calabre ;
  • les Pouilles ;
  • la Basilicate.
Visiter-les-Pouilles
Les Pouilles

Selon région dans laquelle vous vous rendez, adaptez le contenu de votre valise. Plus concrètement, cela donne :

  • un hiver modérément froid (rarement en-dessous de 0) et un cœur estival chaud et humide à Milan ;
  • une saison hivernale froide avec gel et brouillard mais un été humide et chaud à Venise ;
  • des hivers doux et des étés méditerranéens à Florence, Rome, Naples ou en Sicile avec taux d’humidité variable selon que l’on est proche ou non de la mer.
preparer-voyage-a-Rome
Préparer un voyage en Italie rime aussi avec respect vestimentaire dans les églises

Ultime recommandation : l’Italie est un pays libre en matière d’allure vestimentaire. Néanmoins, pour toute visite de monument religieux, il convient d’observer une certaine sobriété et de la retenue même en plein été.

S’équiper du nécessaire : papiers, guides, argent

Incluse dans la zone euro, l’Italie n’oblige pas les ressortissants français à procéder à des changements de devises. De même, une carte d’identité en cours de validité suffit pour s’y rendre depuis la France. En cas de souci de santé, pensez à emporter aussi :

  • votre carte vitale ;
  • vos ordonnances si vous suivez un traitement particulier.

Un bon guide papier ou numérique vous aidera à suivre votre programme de visite, à dénicher un bon restaurant ou un pied à terre recommandé. Il est aussi toujours utile d’y trouver les horaires de visite des sites et monuments, les conditions d’accès, les cartes des grandes villes.

Dans la plupart des cas, les prises électriques se composent de 3 fiches, emporter un adaptateur peut se révéler bien pratique.

voyager-a-Florence
Trésor de Florence

Réserver son hébergement

Il existe plusieurs types d’hébergements en Italie. Selon votre budget et en fonction de votre programme, libre à vous d’opter pour :

  • un hôtel ;
  • une auberge de jeunesse ;
  • une maisons d’hôtes ;
  • des formules Airbnb ;
  • une locations vacances tout ce qu’il y a de plus classique comme cela se fait par exemple à Venise.

Bien que décrié par une partie de la population vénitienne, la cité propose en effet plus d’appartements à louer aux touristes que de logements pour les résidents permanents.

frascati-Italie

De manière générale, si vous consacrez votre séjour à l’exploration d’une ville et à ses alentours, un seul hébergement suffit. En revanche, si votre âme d’aventurier prévoit la découverte d’une région ou plusieurs, il est conseillé de réserver vos différents pieds à terre à l’avance pour éviter toute surprise.

Une dernière option peut aussi prendre la forme d’une location en pleine campagne, pour mieux profiter du farniente dépaysant. À vous d’effectuer les divers trajets entre les lieux qui vous intéressent.

Aller en Italie

Pour le voyage entre la France et l’Italie, le plus rapide est l’avion. Plusieurs compagnies aériennes effectuent la liaison au quotidien. Les départs se font généralement de Paris, Lyon ou Bordeaux pour les différentes grandes villes italiennes que sont Rome, Milan, Naples, Venise ou encore Florence. Depuis les aéroports, il existe des navettes et des services de taxis permettant de rallier aisément les centres de chaque cité. L’exception réside dans l’accès à la ville de Venise. Pas de voiture. Sa situation particulière est plus propice aux bateaux taxis qui prennent 4 formes, adaptées au budget de chacun :

  • le vaporetto : bus flottant bon marché ;
  • le traghetto : sorte de gondole collective aux tarifs abordables ;
  • la gondole : le plus magique, idéal pour les photographes mais coûteux en haute saison ;
  • le sandolo : moins chic et plus petit que la gondole, c’est le « bateau à tout faire » avec un prix un peu élevé, proche de ceux affichés pour un trajet en gondole.
Venise-gondoles

Les amateurs d’authenticité qui ont du temps devant eux aimeront préparer un voyage en l’Italie par le train ou la route (voiture, moto ou autocar).

Choisir ses moyens de transport sur place

L’Italie est accessible à toutes les sensibilités et tous les budgets. Pour s’y déplacer, on a le choix entre :

  • les transports en commun (trains, métro) ;
  • la voiture ;
  • le deux-roues (historiquement le scooter est très répandu, Vespa oblige !) ;
  • le vélo ;
  • la marche.
Le guide complet pour visiter Cinque Terre en Italie
Toutes les conseils pour préparer son voyage au Cinque Terre

Le réseau ferroviaire fait le lien entre beaucoup de villes de moyenne et grande importance, plus encore suivant leur attractivité touristique. Un séjour en Campanie peut ainsi facilement s’organiser depuis un hôtel napolitain pour visiter toute la région jusqu’à la côte amalfitaine. Le métro italien est une aventure à lui seul mais il fonctionne bien.

Les tarifs sont intéressants car calculés non pas sur la destination mais sur le temps passé dans le train. On opte ainsi pour des billets de 30, 60 ou 90 min pour le métro, les trains desservant des villes voisines d’une capitale de région.

decouvrir-le-lecce
Rue dans le Lecce

Voiture, deux-roues motorisées ou non se louent sur place depuis les aéroports ou en agence. Il est possible de procéder à des réservations sur les différents sites internet dédiés. Ayez à l’esprit que conduire en Italie peut se révéler être un vrai sport et un défi de patience, essentiellement en milieu urbain.

La marche demeure le meilleur moyen de découvrir non seulement la richesse architecturale qui foisonne en Italie mais aussi l’ambiance, le charme d’un pays qui a son caractère. Celui-ci varie d’un lieu à un autre et rien n’est plus extraordinaire que de se perdre dans le dédale des rues romaines, napolitaines ou vénitiennes !

Rome-ruelles-voyager

Fixer un budget pour bien préparer un voyage en l’Italie

Question budget, tout est relatif et dépend de critères précis à définir selon vos possibilités :

  • durée du séjour ;
  • hébergement ;
  • restauration ;
  • déplacements ;
  • visites de sites et monuments.

Comme en France, la variété de l’offre permet d’ajuster ses dépenses pour profiter au mieux de son séjour. On peut comparer les offres des différents voyagistes, surtout auprès des spécialistes de l’Italie tels que Donatello. Certains voyageurs préfèrent tout organiser par eux-mêmes quand d‘autres aiment confier la création de leur périple à un professionnel. Le coût n’en est pas pour autant trop variable selon la période et la destination choisies.

preparer-un-voyage-en-Italie-carnaval-de-venise

À noter que l’accès à certains monuments ou sites touristiques est parfois élevé. C’est la raison pour laquelle, il convient de bien anticiper son programme si l’on tient à découvrir des lieux précis et très prisés.

Côté achats sur place, le budget peut tout aussi varier. Rapporter des spécialités gastronomiques est plutôt bon marché en dehors de certains vins ou d’huiles primées. Rien de plus agréable que d’acheter un joli paquet de pâtes spécifiquement confectionnées en Italie !

preparer-un-voyage-italie-rapporter-souvenir
Comment préparer un voyage en Italie sans penser au budget souvenirs délicieux ?

Les amateurs d’objets artisanaux typiques doivent prévoir un petit budget spécifique mais, globalement, les maîtres artisans de masques, de marionnettes, de papeterie et autres ouvrages d’art proposent des réalisations pour toutes les bourses. En revanche, les créations de luxe sont aussi chères qu’en France.

voyager-Italie-artisanat
Pinocchio, minuscule vedette italienne à rapporter dans ses valises

Enfin, prévoyez suffisamment pour vous offrir les incontournables d’un voyage réussi : une gelato, un panforte, des friselli, un capuccino, un expresso dignes de ce nom aussi souvent que vous le souhaiterez.

voyager-en-Italie-decouvrir-la-gelato
Découvrir la gelato, un ravissement pour les papilles

Préparer un voyage en l’Italie requiert quelques étapes indispensables. Terre de contrastes, la botte méditerranéenne est un pays surprenant. Pierres antiques, monuments majestueux, nature resplendissante, florilèges de saveurs, atmosphère aussi chaleureuse que le soleil, tous les mondes semblent s’y exprimer.

Laisser un commentaire