15 jours en itinérance en Laponie

par Ingrid FARGE
Saut en Norvège proche du cercle polaire en Laponie

Ingrid FARGE, nous partage son expérience de randonnée en Laponie ( Nord de la Finlande, Suède, Norvège ). Un voyage en sac à dos au pays du père Noël.

Pendant deux semaines, en voiture de location, j’ai traversé la Laponie entre les interminables routes finlandaises, les magnifiques fjords norvégiens et les lacs immenses de Suède. La Laponie au mois d’Août ? Drôle d’idée… oui mais finalement c’était un voyage inoubliable, plein de belles surprises au milieu de la faune et la flore.

Arrivée en Finlande à la sortie de l’aéroport on voyait des rennes de dos

INFORMATION POUR PREPARER MON VOYAGE EN LAPONIE

Date du voyage :

Août 2015

La meilleure période pour voyager en Laponie :

Mi-novembre à mi-janvier, soit l’hiver. Durant ces quelques mois de l’année les touristes viennent visiter le pays sous la neige. Il y fait quasiment nuit 24 heures par jour, le soleil ne se lève jamais cependant il y a parfois quelques heures de lueurs entre 10h et 15h. On peut y pratiquer des activités ludiques comme le chien de traîneau, le ski, la moto neige, la plongée sous la glace, etc… mais toujours avec un accompagnateur. C’est la période la plus propice pour observer les aurores boréales.

Les températures oscillent entre -40°C en hiver et +27°C en été.

En été il y a moins de touristes, voire quasiment pas du tout, et la nature est luxuriante. De même qu’il doit être étonnant de ne jamais voir le soleil se lever en hiver, il est impressionnant de ne jamais le voir se coucher en été. Je vous en raconterai mon expérience un peu plus loin dans mon récit. En cette période, pour de la randonnée en Laponie, il est possible d’observer les animaux sauvages que nous n’avons pas l’habitude de rencontrer en France. Les balades sont multiples, les lacs appellent parfois à la baignade, la nature est en plein éveil.

Randonnée en Finlande et rencontre avec les rennes au bord de l'eau

Lieu :

Départ de Paris, escale d’une nuit à Helsinki puis vol en direction de Inari. La Laponie est une zone géographique située en majeure partie au  dessus du cercle polaire. Elle comprend le Nord de la Finlande, de la Suède, de la Norvège et une petite partie de la Russie. La Laponie est un des rares endroits ou l’on peut admirer librement la faune et la flore en toute tranquillité, loin de l’agitation du tourisme habituel. On y trouve des merveilles naturelles exceptionnelles comme les aurores boréales ou le soleil de minuit.

La capitale de la Laponie, Rovaniemi, est également la résidence principale du Père Noël lorsqu’il n’est pas en tournée de livraison de cadeaux.

Prix des billets : 350€/ personne

Où trouver ses billets d’avion : J’ai pour habitude d’utiliser des comparateurs de prix sur internet, sachant que j’organise mes voyages moi même, sans passer par une agence.

Carnet de voyage :

Je dois bien l’avouer notre seul outil de voyage a été une carte routière et pour cause, nous voulions juste partir à l’aventure sans avoir rien préparé.

Les participants à ce voyage :

1. Félix, il a 30 ans et vit à Caen. Félix est un pianiste de métier. Il aime la voile, le trail, la montagne, la nature, faire la fête avec ses amis et les voyages. C’est un baroudeur, un aventurier, un sportif toujours prêt à partir explorer de nouveaux horizons et avec le sourire (même si sur cette photo on ne le voit pas vraiment). Un super compagnon de voyage. La Laponie a été notre premier voyage en commun.

2. Ingrid, 32 ans, je vis à Lyon. En fait entre Lyon et Aix en Provence. Je suis une très grande fan de voyages, j’ai fait beaucoup de road trip en totale autonomie. Je fais beaucoup de sport notamment du trail. J’adore découvrir de nouveaux pays, civilisations, lieux. Ce voyage a vraiment été éblouissant et dépaysant pour moi. J’ai  trouvé cette aventure authentique et hors du commun. J’ai beaucoup aimé être coupée du monde pendant plusieurs semaines et vivre complétement perdue en pleine nature.

Randonnée en Laponie: Où dormir 

Félix et moi ne sommes pas adeptes d’hôtels et le but de ce voyage était, pour nous, de découvrir les endroits isolés de la région. Nous sommes donc partis avec une tente que nous avons plantée chaque jour à un nouvel endroit. En Laponie le camping sauvage est autorisé, nous faisions même des feux chaque soir sur nos lieux de nos campements.

Camping sauvage en Norvège lors de notre séjour en Laponie

Où manger :

En Laponie vous ne tomberez pas sur des petits restaurants, pub, bars, food truck ni rien de ce genre ! Pour manger nous achetions nos provisions que nous cuisinions sur le réchaud.

Le déroulement de notre voyage

Nous voici arrivés à Inari où nous avions réservé une voiture pour les deux semaines à venir. On prend donc possession du véhicule et hop nous voici partis sur les routes lapones sans aucun plan en tête mis à part être au calme et savourer les beautés de la nature. Nous avions seulement une carte routière papier achetée en France.

Itinéraire parcouru pendant notre séjour en Laponie

Première nuit, fatigués du voyage, nous trouvons un endroit au bord d’un lac à une vingtaine de minutes de l’aéroport de Inari. Ni une ni deux, nous installons notre premier campement, qui ne sera pas du tout le plus beau du séjour mais sur lequel nous nous extasions tout de même pendant un long moment.

Petite anecdote : dans notre tente, 22h, lampes éteintes sur le front, bouquin à la main, chacun de son côté en attendant que la nuit tombe.

1h du matin nous réalisons qu’elle ne tombera jamais, en effet nous sommes au mois d’août… nos lampes frontales ne nous ont jamais servis et nous sommes rentrés en France avec les batteries pleines.

*Nous avons également bouclé le voyage par cette ville, mais dans un endroit bien plus splendide.

Rapidement nous montons vers le Nord de la Finlande pour arriver très vite en Norvège… Après le passage de tous ces magnifiques lacs nous voici arrivés dans le pays des Fjords. Quelle beauté !

En papotant, nous nous fixons un objectif, atteindre le cap Nord, aller voir ce qu’il se passe tout là-haut. Et d’étape en étape…

 Premier bivouac Norvégien à Lakselv
Saut en Norvège proche du cercle polaire en Laponie

Beauté des paysages

Nous atteignons en 3 jours le Cap Nord. L’endroit le plus septentrional d’Europe. Entre tous les paysages sublimes que nous avons traversés et cette arrivée lumineuse au Cap, nous ne regrettons pas tous ces kilomètres de voiture. C’est incroyable !

Malheureusement, seul bémol, on accède à l’entrée du site via un parking…payant bien sûr.

Côté nord du Cap Nord  avec le Globe terrestre, emblème du lieu
Renne blanc au Cap Nord lors de notre séjour  en Laponie

Pour obtenir davantage d’information sur le lieu Nordkapp.

Après quelques heures sur place nous repartons pérégriner sur les routes scandinaves aux étendues d’eau et de verdure infinies…

Route traversée pendant la randonnée en Laponie ici la Norvège

Nous avons arpenté les petits villages de Norvège du Nord au Sud et d’Est en Ouest en allant jusqu’à Vadso (Ouest). Nous avons parfois eu de longues journées de voiture mais vu le temps changeant nous adaptions nos trajets aux intempéries.  D’étape en étape nous voici revenus en Finlande, nous roulons jusqu’à Rovaniemi, rendre une petite visite rapide au Père Noël, et ainsi pouvoir nous dire que nous nous sommes tout de même rendus à la capitale de la Laponie. De la Norvège à la Finlande nous passons encore par des paysages de toutes beautés et très différents les uns des autres.

La Norvège entre lacs et mers nous offrant un beau spectacle

Rovaniemi

Arrivée à Rovaniemi… nous n’avons pas pris de photo, et regrettons quelques peu d’avoir fait tant de route pour y trouver  un mini Walt Disney et finalement rien d’exceptionnel… Mais bon nous aurons au moins vu à quoi cela pouvait ressembler. A voir si c’est sur votre chemin mais de là à faire un détour pour ça… ne vous embêtez pas trop il y a tellement d’autres lieux plus intéressants et beaux en Laponie.

Nous repartons vers le Nord de la Finlande, en faisant un petit crochet par la Laponie Suédoise.

Une fois de plus nous installons nos campements à plusieurs reprises sur la route avant d’arriver en Suède, par la ville de Pajala. La chaleur est à son comble, 30°C.

arrêt au bord du lac Pajala  en Suède pendant la randonnée en Laponie

Après une pause rafraîchissante, nous prenons la route pour trouver un endroit paisible ou passer la nuit…et notre point de chute est une vraie belle surprise.

Habitat suédois lors de notre séjour en Laponie
Au bord de la rivière en Laponie lors de notre séjour

Nous sommes mi-août, nous passons toujours nos nuits éclairées par la lumière naturelle non stop, notre espoir d’apercevoir des aurores boréales s’amenuise… et pourtant cette nuit là, à force d’observer le ciel, nous voyons des trainés vertes dans le ciel ! Quelle chance ! Je pense que ça n’a rien à voir avec celles que nous pourrions voir en plein hiver, mais nous sommes tout de même ravis de cette vision qui nous enchante.

Nuit en été sur un lac de Suède lors de notre randonnée en Laponie
Aurore boréale en été pendant notre séjour en Laponie

Après cette petite étape de deux jours et une nuit nous nous dirigeons à nouveau vers Inari, le retour se rapprochant à grands pas.

Conclusion de la randonnée en Laponie

Cette aventure était une des plus riches que j’ai pu vivre. Le fait d’être en plein milieu de nul part, toujours en contact avec un animal ou un autre, rouler pendant des heures avec d’immenses routes, lacs, forêts à perte de vue, passer parfois plusieurs jours à ne croiser aucun être humain font de la Laponie une expérience extraordinaire qu’il n’est pas possible de vivre n’importe où.

A mon sens une des choses les plus importantes à retenir est que la nature continue de  garder ses droits sur l’homme. Attention par exemple en voiture vous ne serez jamais prioritaire sur les rennes qui déambulent… prenez votre mal en patience. Le temps n’est jamais certain, même au mois d’août nous avons des journées de froid glacial, des nuits à 0°C et des journées à presque 30°C. En Laponie, à cette saison, il faut partir avec tout type de vêtements. Du chaud et du léger.

Pour cette randonnée en Laponie, ne négligez surtout pas l’anti-moustique, vous pourriez sincèrement le regretter. Nous l’avions oublié et le premier soir à été très difficile… au bord des lacs, en pleine forêt, ils sont très agressifs.

Si comme nous, vous n’avez pas de budget logement, que vous comptez camper sauvagement au milieu de la nature, et vous lavez dans les lacs, alors pensez aux savons et shampoings bios pour ne pas polluer de si beaux endroits.

La vie dans les pays scandinaves coûte relativement cher, d’autant plus en Laponie. Nous avons cuisiné nous-mêmes au réchaud ou au feu de camp tous les jours, avec des provisions que nous faisions dans les petits villages que nous traversions occasionnellement. Pensez aux réserves de gaz, parfois avec le vent ou le froid les bombonnes se vident très rapidement.

Immensité de la plage en Laponie pendant l'été

Matériel à emporter si vous prévoyez de vivre l’aventure dans les mêmes conditions que nous

  • Anti moustique
  • Une tente
  • Un sac de couchage -5°C
  • Une serviette micro fibres
  • Réchaud + gaz
  • Une doudoune / coupe vent
  • Un pantalon un peu chaud
  • Un bonnet ou bandeau
  • Un short
  • Un maillot de bain
  • Des chaussures de rando/ trail
  • Des jumelles
  • Une carte routière
  • Des sacs poubelles pour y conserver vos déchets
  • Un savon et un shampoing non polluants
  • Pas besoin de frontale à cette époque il ne fait jamais nuit noir

39 commentaires
10

Vous pourriez aussi aimer

39 commentaires

Matt 27 juin 2019 - 11 h 23 min

Best routarde ever

Répondre
Ferrer 29 juin 2019 - 12 h 01 min

Toujours aussi belle tes aventures.. jusqu’au detail près.. tout cela dans un jolie ptit corps d’aventurière.. merci pour ce récit. Cool la rubrique matos a emporter..

Répondre
India 3 juillet 2019 - 11 h 15 min

Merci beaucoup à tous pour vos commentaire. C’est vraiment très gentil à vous. J’espère avoir l’occasion de partager avec vous de nouvelles belles aventures prochainement. Bonne journée à vous et encore de très gros merci à vous tous. Ingrid

Répondre
Kévin 27 juin 2019 - 16 h 12 min

Ça fait rêver, et j’aimerais un jour faire la même chose, c’est une destination qui me fascine…merci pour ce partage ???

Répondre
GREGOIRE 28 juin 2019 - 10 h 23 min

Magnifique témoignage qui donne vraiment envie !!!

Répondre
Karine 27 juin 2019 - 18 h 10 min

Très beau récit pour une très belle aventure, cela donne envie de découvrir ce pays !

Répondre
Steve 27 juin 2019 - 22 h 48 min

Tu nous vends du rêve la
Tu me donnes surtout envie de partir m’évader en mode roots
Je pense que les prochaines vacances vit. Être dans ce style entre pays

Répondre
Rossi 28 juin 2019 - 2 h 06 min

Beau récit ! Merci pour cette immersion

Répondre
François 28 juin 2019 - 9 h 57 min

Un récit qui donne envie de s’évader

Répondre
Béatrice 28 juin 2019 - 9 h 58 min

Super aventure, super récit, de belles images

Répondre
Nicolas GARDIEN 28 juin 2019 - 10 h 16 min

Ça fait rêver ce pays !

Répondre
Ludot 28 juin 2019 - 11 h 02 min

Merci de nous faire découvrir ces paysages naturels magnifiques !

Répondre
THIERRY PINGEON 28 juin 2019 - 11 h 37 min

Bravo à toi ça donne vraiment envie

Répondre
Nico 28 juin 2019 - 11 h 44 min

Beau projet !!!

Répondre
Rems 28 juin 2019 - 14 h 46 min

Belle aventure !

Répondre
Rafael 28 juin 2019 - 15 h 24 min

Super aventure, c est magnifique, que du rêve

Répondre
Bart 28 juin 2019 - 15 h 49 min

Une belle aventure pour notre Ingrid @ India Poupe via Facebook

Répondre
Nelly 28 juin 2019 - 18 h 00 min

En mode nomade, j adore.
Tu nous fais rêver avec ces belles images, cette sincérité, cette beauté naturelle .
Continue comme ça avec des aventures toujours plus intenses les unes que les autres

Répondre
Pingeon 28 juin 2019 - 19 h 58 min

Bravo paysage magnifique

Répondre
Marine 28 juin 2019 - 20 h 21 min

Quelle belle aventure vécue à travers des paysages magnifiques ! Ca donne envie 🙂

Répondre
Cyril 29 juin 2019 - 15 h 46 min

Au top ?. On attends le prochain trip ! Des bises Ingrid

Répondre
Loic Marcon 29 juin 2019 - 22 h 36 min

Très bel article, ça donne vraiment envie de voyager avec ces belles photos.

Répondre
Christophe Duchesne 30 juin 2019 - 8 h 42 min

Nous faire partager la découverte de notre planète et être en osmose avec la nature, c’est top !

Répondre
Revol 30 juin 2019 - 14 h 10 min

Ça laisse rêveur!!!!
Mais sacrée expérience

Répondre
Nerrière 30 juin 2019 - 23 h 51 min

Moi aussi je veux y aller!!! Merci pour ce beau reportage qui nous laisse rêveur.

Répondre
Catherine 30 juin 2019 - 16 h 04 min

Un réel bonheur ce recit, belles images. Un beau voyage, Vivre en symbiose avec la narure, vraiment, cela donne envie !

Répondre
Benjamin 1 juillet 2019 - 11 h 37 min

Magnifique cette régio ! ca donne vraiment envie…

Répondre
PEREIRA da Silva 1 juillet 2019 - 13 h 48 min

Voir de beaux paysages et même peut être le Père noël sur son traîneau en Laponie ça serait super!

Répondre
Marion PRIGENT 1 juillet 2019 - 14 h 58 min

Bravo Ingrid ! J’ai adoré te lire ! C’est très inspirant ! Ca ne me donne qu’une envie c’est de suivre tes traces 🙂 Marion

Répondre
Sylvain 1 juillet 2019 - 17 h 22 min

Excellent ! C’est magnifique et vraiment unique comme trip !

Répondre
Roxane 1 juillet 2019 - 18 h 00 min

C’est bon, tu m’as convaincue Ingrid ! Je mets la Laponie sur ma WishList Voyages =D
On espère que tu pourras dormir dans un logement Sportihome pour ton prochain Trip !

Répondre
Malika 2 juillet 2019 - 1 h 07 min

Lea photos sont absolument magnifiques et donnent autant envie de voyager en Laponie que le texte!!! Cette destination n’aura jamais été dans mon radar mais ce récit m’a fait complètement changé d’avis…

Répondre
David marie 2 juillet 2019 - 13 h 59 min

Super. Ça donne envie. Les photos sont très belles

Répondre
Mika 2 juillet 2019 - 14 h 09 min

Superbe destination et de très belles photos, merci de partager tout ça 🙂

Répondre
Eydaleine 2 juillet 2019 - 14 h 55 min

Ce sont de magiques et surprenantes expériences de vie.
L’envie de se rendre en Laponie est encore plus grande….

Répondre
PAPAZIAN 2 juillet 2019 - 15 h 49 min

Magnifique récit Ingrid ça donne vraiment envie d’y allez!!!

Répondre
NICOLAS LENGLET 2 juillet 2019 - 17 h 22 min

Quel récit!! Je réserve de suite 😉

Répondre
Arthur 2 juillet 2019 - 18 h 26 min

Ça a l’air vraiment dépaysant et super beau ! Merci pour le partage !! 🙂

Répondre
Leila 3 juillet 2019 - 0 h 13 min

Ça donne tellement envie! Magnifiques photos!

Répondre

Laisser un commentaire