10 parcs nationaux à Visiter aux Etats-Unis

par Basile COURATIER
10 parcs nationaux à Visiter aux Etats-Unis

Les Etats-Unis sont l’une des destinations touristiques les plus populaires du monde. Chaque année, des millions de personnes visitent le pays, et viennent profiter des nombreux parcs nationaux américains.

Il existe 61 parcs nationaux aux Etats-Unis. 29 Etats possèdent des parcs nationaux, ainsi que les régions insulaires des Samoa américaines et des îles Vierges. 14 parcs nationaux américains sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les grands espaces publics d’Amérique offrent des opportunités de loisirs de classe mondiale. Participez à des activités outdoor, plongez dans l’histoire, observez les animaux et certaines des plus grandes merveilles du monde ! Qu’il s’agisse de faire du rafting, de la randonnée, du VTT… tous les visiteurs des parcs nationaux américains vivront une expérience inoubliable.

Dans cet article, nous avons dressé une liste non exhaustive de 10 parcs nationaux américains à visiter.

Yellowstone

Parc national de Yellowstone aux Etats-Unis

Le parc de Yellowstone est un parc national des Etats-Unis situé dans le coin nord-ouest du Wyoming. Yellowstone a été le premier parc national des Etats-Unis et est largement considéré comme le premier parc national du monde. Il est connu pour sa faune et ses nombreuses caractéristiques géothermiques, notamment le geyser Old Faithful, l’un des plus populaires. Bien que le parc représente plusieurs biomes, la forêt subalpine est la plus abondante.

Le geyser Old Faithful au parc national de Yellowstone

Le parc national de Yellowstone s’étend sur presque 9 000 km². Il comprend des lacs, des canyons, des rivières et des chaînes de montagnes. Le lac Yellowstone est l’un des plus grands lacs de haute altitude d’Amérique du Nord et est centré sur la caldeira de Yellowstone, le plus grand supervolcan du continent. Plus de la moitié des geysers et des caractéristiques hydrothermales du monde se trouvent à Yellowstone. Les coulées de lave et les roches issues des éruptions volcaniques couvrent la majeure partie de la surface terrestre de Yellowstone.

Des centaines d’espèces de mammifères, d’oiseaux, de poissons, de reptiles et d’amphibiens ont été recensées. Les vastes forêts et prairies abritent également des espèces végétales uniques. Le parc de Yellowstone est le plus grand et le plus célèbre site de mégafaune des Etats-Unis contigus. Des grizzlis, des loups et des troupeaux de bisons et de wapitis en liberté vivent dans le parc.

Activités outdoor à faire au parc national de Yellowstone

Yellowstone offre de nombreuses possibilités de loisirs, notamment la randonnée, le camping, le bateau, la pêche et les visites touristiques.

Yosemite

Parc national de Yosemite aux Etats-Unis

Le parc de Yosemite est parc national des Etats-Unis situé en Californie, aux Etats-Unis. Le parc couvre une superficie d’environ 3 000 km² et s’étend sur 4 comtés – centrés sur Tuolumne et Mariposa, s’étendant au nord et à l’est jusqu’à Mono et au sud jusqu’au comté de Madera. Yosemite est internationalement connu pour ses falaises de granit, ses chutes d’eau, ses ruisseaux limpides, ses bosquets de séquoia géants, ses lacs, ses montagnes, ses prairies, ses glaciers et sa diversité biologique. Le parc abrite une diversité de plantes et d’animaux.

La géologie de la région de Yosemite est caractérisée par des roches granitiques et des vestiges de roches plus anciennes. Il y a environ 10 millions d’années, la Sierra Nevada a été soulevée et inclinée pour former ses pentes uniques. Cela a augmenté la pente des lits de ruisseaux et de rivières, entraînant la formation de canyons profonds et étroits. Il y a environ un million d’années, des glaciers se sont formés à des altitudes plus élevées et ont fini par fondre et se déplacer vers le bas de la pente, découpant et sculptant la vallée en forme de U qui attire aujourd’hui tant de visiteurs vers ses vues panoramiques.

Activités outdoor à faire au parc national de Yosemite

  • Randonnée : Plus de 1 300 km de sentiers sont à la disposition des randonneurs (de la simple promenade à la randonnée de montagne exigeante, en passant par la randonnée de nuit avec sac à dos). De la fin du printemps au début de l’automne, le parc est accessible pour des randonnées de plusieurs jours.
  • Escalade : L’escalade est un élément important de Yosemite, en particulier dans la vallée de Yosemite. Des cours d’escalade sont également proposés. Si vous êtes intéressés par l’escalade au parc national de Yosemite, n’hésitez pas à lire cet article :
  • Activités hivernales : La vallée de Yosemite est ouverte toute l’année. Le ski alpin est praticable de mi-décembre à début avril. Une grande partie du parc est ouverte au ski de fond et aux raquettes, avec plusieurs refuges ouverts.
  • Autres : La location de vélos est disponible dans la vallée de Yosemite du printemps à l’automne. Plus de 19 km de pistes cyclables pavées sont disponibles. En outre, les cyclistes peuvent rouler sur les routes ordinaires. Les activités aquatiques sont nombreuses pendant les mois les plus chauds. On peut faire du rafting dans la vallée de Yosemite sur la rivière Merced de fin mai à juillet.

Zion

Parc national de Zion aux Etats-Unis

Le parc national de Zion est situé dans le sud-ouest de l’Utah, près de la ville de Springdale. L’une des principales caractéristiques de ce parc de 590 km² est le canyon de Zion, long de 24 km et profond de 800 m. Les parois du canyon sont constituées de grès rougeâtre et brunâtre, érodé par la North Fork de la Virgin River. Le parc possède une géographie unique et une variété de zones de vie. Cela permet une diversité végétale et animale inhabituelle. De nombreuses espèces végétales et animales habitent les 4 zones de vie du parc : le désert, les zones riveraines, les bois et les forêts de conifères. Le parc national de Zion comprend des montagnes, des canyons, des buttes, des mesas, des monolithes, des rivières, des canyons à fentes et arches naturelles.

La géologie de la région des canyons de Zion et de Kolob comprend 9 formations. Ces formations représentent ensemble 150 millions d’années de sédimentation. A diverses périodes de cette ère, des mers chaudes et peu profondes, des cours d’eau, des étangs et des lacs, de vastes déserts et des environnements littoraux secs ont recouvert la région. Le soulèvement qui a créé le plateau du Colorado a élevé la région de 3000 mètres il y a maintenant 13 millions d’années.

Activités outdoor à faire au parc national de Zion

Des excursions à cheval et des promenades dans la nature sont proposées de fin mars à début novembre. Le canyon de Zion compte 7 sentiers dont les temps d’aller-retour vont d’une demi-heure à 4 heures. Un réseau de sentiers totalisant 80km de distance relie le nord-ouest du parc à la section sud-est de Zion. Populairement connu sous le nom de Zion Traverse, cet itinéraire offre aux randonneurs une expérience diversifiée du parc. Zion est également un centre d’escalade avec des parois courtes. Enfin, il y a de nombreuses possibilités de camping dans le parc.

Glacier

Lac McDonald au parc national des Glaciers aux Etats-Unis

Le parc national de Glacier est un parc national des Etats-Unis. Il est situé dans le nord-ouest du Montana, à la frontière entre le Canada et les USA. Le parc s’étend sur plus de 4 000 km² et comprend une partie de deux chaînes de montagnes (sous-ensembles des Rocheuses), plus de 130 lacs, plus de 1 000 espèces différentes de plantes et des centaines d’espèces d’animaux.

Les montagnes du parc national de Glacier ont commencé à se former il y a 170 millions d’années lorsque des roches anciennes ont été poussées vers l’est sur des strates rocheuses beaucoup plus jeunes. Ces roches sédimentaires contiennent certains des plus beaux exemples de fossiles de vie primitive sur Terre. Les formes actuelles des chaînes de montagnes Lewis et Livingston, ainsi que la position et la taille des lacs, témoignent de l’action glaciaire massive qui a creusé des vallées en forme de U et laissé derrière elle des moraines qui ont retenu l’eau, créant ainsi des lacs.

Le parc national de Glacier possède presque toutes ses espèces végétales et animales d’origine indigènes. De grands mammifères tels que les grizzlis, les orignaux et les chèvres de montagne, ainsi que des espèces rares ou en voie de disparition comme les carcajous et les lynx canadiens, habitent le parc. Des centaines d’espèces d’oiseaux, plus d’une douzaine d’espèces de poissons et quelques espèces de reptiles et d’amphibiens ont été répertoriées. Le parc possède de nombreux écosystèmes allant de la prairie à la toundra. Les forêts les plus orientales de thuyas géants et de pruches poussent dans la partie sud-ouest du parc.

Activités outdoor à faire au parc national de Glacier

La randonnée est populaire dans le parc. 177 km de la Continental Divide National Scenic Trail couvre la majeure partie de la distance du parc du nord au sud. D’autres itinéraires existent à plus basse altitude si les cols de haute altitude sont fermés à cause de la neige. De nombreuses randonnées d’une journée peuvent être effectuées dans le parc. Le camping est autorisé dans les campings situés le long des sentiers. Le parc attire également de nombreux grimpeurs bien que la qualité de la roche soit ancienne et meuble. Enfin, le parc est une destination populaire pour la pêche à la mouche ainsi que le ski de fond.

Grand Teton

Parc national de Grand Teton aux Etats-Unis

Le parc national de Grand Teton est un parc national américain situé dans le nord-ouest du Wyoming. D’une superficie d’environ 1 300 km², le parc comprend les principaux pics de la chaîne Teton, longue de 64 km, ainsi que la majeure partie des sections nord de la vallée connue sous le nom de Jackson Hole. Le parc national de Grand Teton se trouve seulement à 16 km au sud du parc national de Yellowstone.

Le parc national de Grand Teton porte le nom de la plus haute montagne de la chaîne des Tetons. A 4 199 m, le Grand Teton s’élève brusquement à plus de 2 100 m au-dessus de Jackson Hole, soit 260 m plus haut que le Mont Owen, le deuxième sommet le plus élevé de la chaîne. Le parc compte de nombreux lacs, dont le lac Jackson, long de 24 km. Il compte également des cours d’eau de longueur variable et le cours principal supérieur de la Snake River. De plus, une douzaine de petits glaciers persistent en altitude, près des plus hauts sommets de la chaîne. Certaines des roches du parc sont les plus anciennes de tous les parcs nationaux américains. Elles ont été datées de près de 2,7 milliards d’années.

Le parc national de Grand Teton est un écosystème presque vierge. On y trouve toujours les mêmes espèces de flore et de faune qui existent depuis la préhistoire. Plus de 1 000 espèces de plantes, des dizaines d’espèces de mammifères, 300 espèces d’oiseaux, plus d’une douzaine d’espèces de poissons et quelques espèces de reptiles et d’amphibiens habitent le parc.

Activités outdoor à faire au parc national de Grand Teton

Le parc national de Grand Teton est une destination populaire pour l’alpinisme, la randonnée, la pêche… On y trouve plus de 1 000 emplacements de camping et plus de 320 km de sentiers de randonnée.

Bryce Canyon

Parc national de Bryce Canyon aux Etats-Unis

Bryce Canyon est un parc national aux Etats-Unis situé dans l’Utah. La principale caractéristique du parc est le Bryce Canyon, qui malgré son nom, n’est pas un canyon, mais une collection d’amphithéâtres naturels géants le long du côté est du plateau de Paunsaugunt. Bryce se distingue par des structures géologiques appelées hoodoos. Les hoodoos sont formées par l’altération par le gel et l’érosion par les cours d’eau des roches sédimentaires du lit des rivières et des lacs. Les couleurs rouge, orange et blanche des roches offrent des vues spectaculaires aux visiteurs du parc. Bryce Canyon est plus petit et se trouve à une altitude plus élevée que le parc de Zion, tout proche.

Activités outdoor à faire au parc national de Bryce Canyon

La plupart des visiteurs du parc font du tourisme en empruntant la route panoramique. Cette route donne accès à 13 points de vue sur les amphithéâtres. Bryce Canyon possède huit sentiers de randonnée balisés et entretenus qui peuvent être parcourus en moins d’une journée.

Arches

10 parcs nationaux à Visiter aux Etats-Unis

Le parc national des Arches est situé dans l’est de l’Utah. Il est adjacent au fleuve Colorado, à 6 km au nord de Moab, Utah. Le parc compte plus de 2 000 arches naturelles en grès, dont la célèbre Delicate Arch. Il contient également une variété de ressources et de formations géologiques uniques. Enfin, le parc compte la plus grande densité d’arches naturelles au monde.

Delicate Arch au parc national des Arches

L’objectif du parc national des Arches est de protéger des exemples extraordinaires de caractéristiques géologiques, notamment des arches, des ponts naturels, des fenêtres, des flèches, des rochers en équilibre, ainsi que d’autres caractéristiques d’intérêt géologique, historique et scientifique. Mais aussi d’offrir des possibilités de découvrir ces ressources et leurs valeurs dans leur cadre naturel majestueux.

Activités outdoor à faire au parc national des Arches

Les activités comprennent la randonnée, le vélo, le camping, le canyoning et l’escalade, avec des permis nécessaires pour les 3 dernières activités. L’astronomie est également populaire dans le parc en raison de son ciel sombre.

Sequoia

Parc national de Sequoia aux Etats-Unis

Le Sequoia National Park est situé dans le sud de la Sierra Nevada, à l’est de Visalia, en Californie. Le parc a été créé pour protéger environ 163 000 hectares de terrain montagneux boisé. S’étendant sur un relief vertical de près de 4 000 m, le parc contient le point de plus élevé des Etats-Unis contigus, le Mont Whitney, à 4 421 m au-dessus du niveau de la mer.

Le parc est remarquable pour ses séquoias géants, dont le General Sherman, plus grand arbre de la Terre en volume. L’arbre General Sherman pousse dans la Giant Forest, qui contient 5 des 10 plus grands arbres du monde. Le parc préserve un paysage qui a été cultivé pour la première fois par la tribu Monachee, dans le sud de la Sierra Nevada, avant la colonisation euro-américaine.

Activités outdoor à faire au parc national de Sequoia

Les principales activités outdoor à faire dans le parc sont la randonnée pédestre, le camping, et la pêche.

Grand Canyon

Parc national du Grand Canyon aux Etats-Unis

Le parc national du Grand Canyon est situé dans le nord-ouest de l’Arizona, aux Etats-Unis. L’élément central du parc est le Grand Canyon, une gorge du fleuve Colorado, souvent considéré comme une merveille du monde.

L’histoire du Grand Canyon

Près de 2 milliards d’années d’histoire géologique de la Terre ont été mises à nu lorsque le fleuve Colorado et ses affluents ont creusé leurs canaux à travers les couches successives de roche, tandis que le plateau du Colorado était soulevé. Depuis, le fleuve Colorado a entraîné le creusement des affluents et le recul des falaises, approfondissant et élargissant le canyon.

Pendant des milliers d’années, la région a été continuellement habitée par les Amérindiens, qui ont construit des colonies dans le canyon et ses nombreuses grottes. Le peuple Pueblo considérait le Grand Canyon comme un site sacré et y faisait des pèlerinages.

De nombreux historiens soutiennent que le Grand Canyon était à l’origine habité par les Pueblos ancestraux, vers les années 1200. Sous les initiatives du conquistador Francisco Vasquez de Coronado, une équipe a été formée en 1540 par le capitaine Garcia Lopez de Cardenas afin de rechercher les traces des Sept légendaires Cités de Cibola.

Ensuite, le missionnaire franciscain Fray Francisco Garces entreprend en 1776 de convertir un groupe d’Amérindiens du Canyon au christianisme, un projet rapidement voué à l’échec. Plusieurs années plus tard, le San Francisco Herald publie une série d’articles relatant le voyage du capitaine Joseph Walker en janvier 1851 qui entreprend d’explorer l’État d’Arizona et le long du Grand Canyon.

Activités outdoor à faire au parc national du Grand Canyon

Des promenades à dos de mulet sont disponibles à divers endroits du parc. Même à plusieurs centaines de mètres de profondeur dans le canyon ! Le parc possède également de nombreux sentiers de randonnée

Un trekking au Grand Canyon

Le grand Canyon en Arizona

Le Grand Canyon est aussi la plus vaste terre de nature aux États-Unis n’est pas seulement qu’un attrait touristique. C’est aussi un paysage culturel qui a vécu à travers des décennies et a inspiré de nombreux artistes sur une très longue période. Pierre angulaire des valeurs de l’Amérique du Nord, le Grand Canyon a influencé l’art, la science, les valeurs environnementales et toute la culture populaire américaine. Au-delà de sa beauté, ses valeurs culturelles inestimables, le Grand Canyon est également le parfait endroit pour les férus de trekking et pour les inconditionnels d’excursion.

Le Grand Canyon est une gorge de 450 km de long qui fascine de nombreux randonneurs et touristes venus du monde entier. Cette gorge de falaises et de roches attire chaque année plus de 5 millions de visiteurs. Si vous désirez profiter pleinement de votre séjour de trekking au Grand Canyon, préparez dès maintenant votre équipement de randonnées et vos réservations d’hébergements et de restaurants dans l’Arizona.

Pour le reste, votre séjour aux États-Unis sera facilité par le système d’autorisation électronique de voyage en Amérique.

Olympique National Park

Parc national Olympique aux Etats-Unis

Le parc national Olympique est un parc national des Etats-Unis situé dans l’Etat de Washington, sur la péninsule olympique. Le parc comprend 4 régions : le littoral du Pacifique, les zones alpines, la forêt pluviale tempérée du côté ouest et les forêts du côté est, plus sèches. A l’intérieur du parc, on trouve trois écosystèmes distincts : la forêt subalpine et la prairie de fleurs sauvages, la forêt tempérée et la côte Pacifique accidentée.

L’objectif du parc national olympique est de préserver pour le bénéfice, l’utilisation et la jouissance de la population, un grand parc sauvage contenant le plus bel échantillon de forêt primitive d’épicéas de Sitka, de pruches de l’Ouest, de sapins de Douglas et de cèdres rouges de l’Ouest de tous les Etats-Unis. Un autre objectif est de fournir une aire d’hivernage appropriée et une protection permanente aux troupeaux d’élans indigènes et aux autres animaux sauvages de la région. De plus, le parc permet de conserver ce paysage montagneux exceptionnel, contenant de nombreux glaciers et des champs de neige perpétuels, ainsi qu’une partie des forêts verdoyantes environnantes, et une étroite bande le long de la magnifique côte de Washington.

Activités outdoor à faire au parc national Olympique

Le parc dispose d’un réseau de sentiers de randonnée. Une caractéristique inhabituelle de l’ONP est la possibilité de faire des randonnées le long de la plage. La longueur du littoral du parc est suffisante pour des excursions de plusieurs jours. En hiver, le point de vue connu sous le nom de Hurricane Ridge offre de nombreuses activités de sports d’hiver. Un domaine de ski alpin est présent, proposant des leçons de ski, des locations et des remontées mécaniques. Le rafting et la pêches sont également possible dans certaines parties du parc.

Vous êtes à la recherche d’aventure, de découvertes ou même de détente ? Vous trouverez tout cela en visitant ces parcs nationaux. Alors qu’attendez-vous ? Commencez à planifier votre voyage dès maintenant !

Si vous souhaitez organiser un road trip dans différents parcs nationaux américains, vous pouvez lire ces articles :

2 commentaires

Emma DENDEWICZ 23 juin 2022 - 11 h 11 min

Merci pour tous ces recommandations Basile !

Répondre
Chau 27 juin 2022 - 21 h 18 min

Ça donne envie !

Répondre

Laisser un commentaire