Voyage aux Etats-Unis : Idaho, Montana, Wyoming, South Dakota, Colorado, Arizona, Nevada et Utah

par Expérience Outdoor
Visite du parc national d'Arches

Marc BOURREL photographe Outdoor nous présente son séjour d’1 mois aux USA, un magnifique voyage aux Etats-Unis.

Informations pour préparer un voyage aux Etats-Unis

Date

18 décembre 2013 – 18 janvier 2014

Longue route pour un voyage aux Etats-Unis
En avant pour les USA

Parcours effectué lors de ce voyage aux Etats-Unis

idée de circuit de notre roadtrip aux USA

Partis de Denver mercredi d’où nous avions attéri, nous nous dirigeons comme prévu vers le Mont Rushmore au Nord Est du Dakota du Sud.

Participants à ce voyage photo aux Etats-Unis

Marc BOURREL Photographe

Marc BOURREL est autodidacte, passionné par l’image et le reportage, sportif et mobile.

Je suis avant tout un amoureux de la nature et des grands espaces. Né dans le Lot et ayant grandi dans les Landes, où je réside actuellement, je n’hésite pas à parcourir le monde pour réaliser mes clichés. Les océans, les montagnes, les forêts sont mes principales sources d’inspiration.

Je suis heureux aujourd’hui de pouvoir bénéficier du large choix de produits proposés par mon partenaire la boutique Outdoor LE YETI mais aussi des conseils des utilisateurs.

Budget pour ce voyage aux Etats-Unis

  • Billet d’avion : 750€
  • Location voiture (4X4 Jeep Cherokee toutes options) : 1200€
  • Carburant pour 7500 kilomètres : 800€
  • Camping/emplacements : 10 à 20 $ la nuit
  • Motels : 50$ la nuit
  • Entrée Parc Nationaux ( pas les parcs d’Etat) : 20$ par véhicule (le pass valable 1an 80$)

Quoi d’autre dans les environs

Si vous prévoyez un roadtrip aux Etats-Unis, vous pouvez aller lire ces articles qui vous donneront de précieuses informations :

Voyage aux Etats-Unis en mode reportage photo

Nos premières impressions lors de ce voyage aux Etats-Unis sont très bonnes (accueil chaleureux, villes bien desservies, peu de monde sur les routes, commerces omni présents,…)

Maison typique des USA visité durant mon voyage aux Etats-Unis
Maison typique des USA

Nous sommes emballés par ce que nous découvrons, une Amérique authentique, des gens formidables et des paysages à couper le souffle au pied des Rocheuses..

Paysage typique de notre voyage aux Etats-Unis
Paysage des USA

Nous sommes surpris par l’amplitude thermique observée sur 500 kilomètres. Partis de Denver hier soir où il faisait 13 degrés nous nous sommes réveillés ce matin avec 0°…

Photographe en action durant voyage aux Etats-Unis
Photographe en action

Puis, après une heure de voiture, la température est passé à -5 puis -13 au bout de 200 kilomètres sans avoir changé d’altitude.

La route vers le nord s’annonce difficile. Les derniers kilomètres se sont effectués au pas avec un vent glacial et une visibilité très réduite. Nous sommes arrivés à Hot Springs à une centaine de kilomètres du fameux Mont Rushmore.

Visite du Mont-Rushmore voyage aux Etats-Unis
Mont Rushmore USA

Nous nous y rendrons demain matin après une bonne nuit de repos dans un motel et après avoir bu quelques bières dans un super bar de trappeurs non loin de là…

Difficile de mettre le nez dehors après avoir dormi dans une chambre où l’air conditionné a craché de l’air chaud plus qu’il n’en fallait toute la nuit ! En effet dehors il fait -3°… Fahrenheit ! Environ -20 degrés Celsius. Heureusement, l’efficacité des vêtements est bien là. La doudoune millet et les premières peaux m’apportent confort et chaleur.

Vallon enneigé lors de notre voyage aux Etats-Unis
De la belle neige !

Direction le Mont Rushmore

La voiture chargée, il est temps de quitter cette charmante petite ville de Hot Springs pour se diriger vers l’objectif du jour : le Mont Rushmore… Sur la route, à quelques kilomètres du Mont Rushmore, nous décidons de nous arrêter à « Crazy Horse ». Il s’agit en fait d’un chantier colossal entamé il y 65 ans par un certain KORCZAK ZIOLKOWSKI, célèbre sculpteur Américain qui a dédié sa vie à ce projet.

Je pourrais vous parler pendant des heures de ce chef d’œuvre, de son auteur et de ce que représente cette merveille mais je préfère vous diriger sur le site consacré à ce projet hors norme.

Maison pavillonnaire typique voyage aux Etats-Unis
Maison de quartier aux USA

Park du Yellowstone

Après la découverte des parcs du Dakota, direction l’entrée nord du park du Yellowstone ( la seule ouverte à cette période)..
Nous avons traversé le Wyoming du Sud-Est au Nord-Ouest pour atteindre en fin d’après midi la charmante petite ville de Livingston bien connue des pêcheurs à la mouche du monde entier pour ses rivières riches en salmonidés.

Petite rue de Billings
Une nuit dans la rue

Nous avons roulé toute la journée sans interruption, passé des villes industrielles comme Billings et nous sommes désormais à 50 miles soit 75 km du « Yellowstone Park »…

Coyote au coeur de son habitat naturel aux USA
Habitant du parc
Cerf dans le parc Yellowstone

Nous attendrons donc ici l’arrivée du beau temps prévu mardi pour rentrer dans le park… En attendant, nous avons pu profiter de ce joli petit coin perdu, partager un bon repas et flâner en ville et dans les quartiers environnants…

Première nuit dans le Parc du Yellowstone ! Inutile de préciser que nous sommes deux à camper dans le parc au mois de Décembre. Une nuit plutôt agréable, un peu froide vers 5h du matin – 13°).

Campement dans le parc Yellowstone durant mon voyage aux Etats-Unis
Campement dans le parc Yellowstone

Ambiance Hivernale durant notre voyage aux Etats-Unis

troupeau de cerfs dans le parc Yellowstone

Soulignons l’efficacité de mon sac de couchage MARMOT NEVER SUMMER MEMBRAIN. En effet, je découvre enfin les produits dans des conditions extrêmes, et je ne suis vraiment pas déçu !
Nous sommes arrivés la veille vers 15h à Gardiner, la seule entrée du Parc ouverte toute l’année.

Après une brève découverte de la ville, nous sommes montés directement sur Mammoth Hot Springs, l’équivalent d’un petite station de ski française.
De là démarrent les randonnées et les différentes routes desservant le Parc, traversant le Yellowstone vers le Sud, l’Ouest, l’Est…

Ville de Mammoth Hot Springs lors de mon voyage aux Etats-Unis
Retour en ville

À cette période, seule la route allant vers Cooke City à l’Est est ouverte. Nous décidons donc de prendre ce trajet le lendemain malgré une mauvaise météo annoncée.

Il faut déjà choisir notre emplacement au camping (autant dire que l’on a eu le choix), préparation du site de camping (pelle à neige, hache et tout le bazar)…

Vaste paysage lors de mon voyage aux Etats-Unis

Et évidement, filet de Bœuf Angus (race de vache des grandes plaines américaines) au barbecue! Une fois terminé de manger, direct sous la tente dans les duvets, petit film et dodo !

La journée du lendemain commence par un sympathique réveil par les coyotes qui hurlent dans la montagne vraiment pas loin.

Campement au coeur du parc Yellowstone

Finalement, je préfère ça aux grizzlis. Puis chocolat au lait, gâteau et sans même attendre le lever du jour nous filons tout droit vers l’Est.

En marche vers l’Est

Coyotes, Bisons, Cerfs, Elans… Nous ratons à 10 minutes près deux loups attraper un cerf blessé par une voiture comme nous l’indique une conductrice toujours garée au niveau de l’impact.

Instant photo lors de mon voyage aux Etats-Unis

Nous attendons donc une heure sous la neige que les deux canidés reviennent mais sans succès. Ce soir nous quittons le parc sans regret. Nous venons de vivre une expérience inoubliable. Ces dernières 24h resteront à jamais gravées dans nos mémoires.

Nous voulions voir des loups ou les entendre car c’est à cette période qu’il est le plus facile d’en apercevoir. Nous avions, à chaque fois depuis trois jours, un temps de retard sur eux, jamais là quand il le fallait.

Bisons rencontrés durant mon voyage aux Etats-Unis
Elan au repos aperçu durant mon voyage aux Etats-Unis
Sur les traces des loups durant mon voyage aux Etats-UnisSur les traces des loups durant mon voyage aux Etats-Unis

Les loups du Yellowstone

Sur la longue route pour quitter le parc de Yellowstone durant mon voyage aux Etats-Unis
Sources d'eau chaude de Mammouth Hot Springs

Mais hier soir à 18h15, alors que la nuit venait de tomber et que nous étions en train d’allumer du feu, un loup s’est mis à hurler sur un versant en face à environ 500 mètres de nous.

Ses congénères, non loin de là, ont aussitôt répondu puis tous se sont mis à gémir en même temps pendant quelques minutes.

Quelle montée d’adrénaline ! Nous nous sommes regardés avec de grands yeux sans pouvoir dire un mot. Je réalise après coup que j’aurais eu largement le temps d’attraper mon appareil photo ou mon dictaphone pour enregistrer mais non je suis resté immobile. Du coup je file quand même au 4X4 pour me munir de tout ce qu’il faut au cas où ils remettraient ça. Et puis évidemment rien…

Les loups se rapprochent

Jusqu’à 23H30 mais alors cette fois-ci ils se sont carrément rapprochés de notre campement. J’ai tout d’abord entendu le chien d’un employé du parc aboyer à environ 300 mètres de là.

J’ai immédiatement compris en entendant son aboiement régulier et sans interruption que ce chien sentait la présence de quelque chose. Tout à coup c’est reparti les loups se remettent à gémir de plus en plus fort mais cette fois-ci je distingue 3 voire 4 individus se rapprochant.

Je décide de réveiller Sébastien qui dort à poings fermés et surtout je saisis tout le matériel nécessaire pour enregistrer.
En allumant les lumières dans la tente nous nous rendons compte qu’elle est complètement givrée à l’intérieur, il fait un froid glacial.

Je n’ai finalement pas fermé l’œil jusqu’à 4h du matin et j’ai pu ainsi réussir des enregistrements audio qui me donnent la chair de poule encore ce soir en les réécoutant.

Finalement, à 4h00, j’ai entendu la voiture d’un Ranger faire une ronde dans le camping et puis plus un bruit de la nuit. Je peux enfin ESSAYER de dormir.

J’ai l’impression d’être revenu en enfance, ces histoires sur les loups m’ont réellement traumatisé. Il faut dire que ces cris sont vraiment terrifiants ils vous glacent le sang. A ce moment là, il me tardait tellement que le jour se lève.

Dernière journée dans le parc national de Yellowstone durant notre voyage aux Etats-Unis

Après une courte nuit, c’est l’heure de profiter de notre dernière journée dans le parc. Je pense déjà à notre nuit d’hôtel ce soir, la douche, le resto, la chaleur… Mais avant pas question de partir sans avoir vu un loup car maintenant nous sommes sûrs qu’ils sont dans le parc.

En prenant la route ce matin nous nous sommes arrêtés au bord d’un chemin pour réaliser quelques clichés, paysages, animaux… Au sol des traces attirent notre attention… celles de loups ! Une voiture s’arrête et un sympathique monsieur nous indique qu’ à 5 miles ils viennent de voir 3 loups grimper vers le sommet d’une colline.

Nous arrivons sur les lieux et déjà une dizaine de personnes scrutent l’horizon. Les loups sont hors de portée même avec mon 650mm. Une californienne nous permet d’utiliser sa lunette ultra puissante pour que nous puissions enfin apercevoir ces deux loups en train de se dorer la pilule au soleil. Magique ! Et cela juste avant de quitter le Yellowstone.

Au retour découverte du site de Mammouth Hot Springs, ses sources d’eau chaudes et de soufre. Nous avons roulé durant deux jours, traversé le Montana et l’Idaho et ce soir nous sommes dans l’Utah.

Coline orange sur la route de notre voyage aux Etats-Unis
Au cœur de la ville de Salt Lake City

Escale à Salt Lake City durant notre voyage au Etats-Unis

Partis de Gardiner, l’entrée Nord du Yellowstone, nous avons du repartir vers le nord puis filer vers l’Ouest pour contourner le Parc. Nous sommes ensuite descendus vers le Sud pour nous arrêter une première fois à Idaho Falls… sans commentaire.

C’est vrai qu’après l’accueil des montagnards, le retour dans une ville comme celle-ci est assez difficile.
Ce matin direction Salt Lake City, une ville plutôt agréable. Nous sommes allés en centre ville nous promener et faire deux trois courses.

Difficile de me faire un avis sur cette ville en si peu de temps, si ce n’est les suprenants jeunes Mormons en costard grouillant dans les rues…

Arches National Park

Parc National d’Arches en Utah

La prochaine étape de notre voyage aux Etats-Unis est ARCHES NATIONAL PARK mais impossible d’y arriver avant le coucher du soleil alors nuit au motel et demain camping à MOAB.

Changement de décor.

Reflet des arches du parc national d'Arches dans les lunettes

Nous sommes arrivés il y deux jours dans le «Parc National d’ Arches» dans l’Utah situé à côte de la ville de Moab. J’ai l’impression que plus nous allons dans le Sud et plus il fait froid. En effet, la première nuit a été un véritable cauchemar une succession de siestes de quelques minutes avec une température à l’intérieur de notre tente de -13°.

Camping au parc national d'Arches lors de notre voyage aux Etats-Unis

Nous avions pourtant largement supporté -25° dans le Yellowstone mais là, les quelques erreurs commises au montage de la tente et le fait que nous ayons décidé de supprimer le thermolite et quelques couches, nous ont bien rappelé que le camping en hiver ne se prend pas à la légère.

Nous avons anticipé notre réveil pour nous balader au milieu de ces arches et réaliser quelques clichés. Après un bon café perché sur ces sculptures du temps et un peu de soleil la nuit grelottante est vite oubliée.

Réveil au parc national d'Arches lors de notre voyage aux Etats-Unis

Le soir même, time laps pour moi, photos pour Seb, et préparation de la tente mais cette fois-ci avec rigueur… Puis nous allons enfin pouvoir déguster nos rouelles de porc au barbecue, un moment attendu toute la journée !

Eh non… Un gentil corbeau est venu nous manger la viande, notre dîner ! Bon bah des pâtes alors.. plus de gaz..
Bon bah une barre céréale et dans les duvets devant un bon film à 18h.

Bryce Canyon

Visite du parc national d'Arches

Aujourd’hui départ pour la suite des parcs… Ah, au fait, Happy New year !

Nous venons de passer six nuits d’affilé à camper dans les parcs de Arches, Capitol Reef et Bryce Canyon…  

Colline enneigée au parc national d'Aches aux USA

Des décors à couper le souffle, notamment ce matin au levé du jour à Bryce.

Canyon de Bryce lors de mon voyage aux Etats-Unis

Nous avons mis le réveil à 6h15 car nous avions repéré un trail sympa « Fairyland loop » à faire au petit matin quand le soleil montrerait le bout de son nez. Nous n’avons pas été déçus..

Bryce canyon durant notre voyage aux Etats-Unis

S’il y a bien une chose à ne pas manquer dans l’Ouest Américain c’est bien un lever de soleil dans le Canyon de Bryce. Rose, rouge, jaune…

Les couleurs sont justes incroyables et changent au fur et à mesure que l’heure avance.

Parc de Capitol Reef

Oiseau typique du canyon de Bryce voyage aux Etats-Unis

Durant notre voyage aux Etats-Unis, avant Bryce, nous avons fait une halte dans le parc de Capitol Reef plus au Nord. Le camping est situé dans une plaine encaissée entre deux impressionnantes falaises rouges, au bord d’un ruisseau et à côté d’un ranch. Nous y passons le réveillon du Nouvel An, une soirée bien fraîche arrosée de quelques bières, accompagnées d’un poulet pâtes….

Quel bonheur ! Nous y passerons deux nuit très agréables, bercées par le son du ruisseau tout proche. Ensuite nous avons pris la route pour Bryce Canyon, direction le Sud ! Le camping est sympa, bien situé et muni de toilettes d’une propreté irréprochable et d’eau chaude…

canyon de Bryce lors de mon roadtrip aux Etats-Unis

Ca me paraît important de le souligner car à cette période les douches et autres ne sont pas ouvertes (même si le LONELY PLANET affirme le contraire) et c’est la première fois que nous en bénéficions. De bonnes nuits de sommeil, et quelques clichés plutôt sympas avant de partir sur ZION PARK.

Exploration du canyon de Bryce lors de mon voyage aux Etats-Unis

Quelques petites anecdotes sont venues pimenter le camping, en voilà une… Après avoir été mis en garde contre les ours, les loups, les coyotes, les pumas, les corbeaux, les bisons, cette fois-ci une petite affiche sympathique nous indique qu’un lion des neiges traîne dans les parages et nous explique que faire s’il semble intéressé par nous… « Ne pas courir », «lui lancer des bois et des cailloux» et «se protéger le cou» car il risque probablement de vouloir nous attraper par cette partie du corps.

C’est plutôt sympa on s’imagine très rapidement la scène… Merci. Et en voyant l’animal empaillé à l’entrée du parc autant dire que nous espérons ne pas le croiser !

Vers Zion National Park

Ayant de l’avance sur notre programme nous laisserons de côté les parcs nationaux pour quelques jours après avoir visité celui de Zion pour faire une boucle et passer par Las Vegas puis emprunter la portion le plus mythique de la fameuse route 66, de Kingman à Seligman.

Nous effectuerons quelques détours par les villes fantômes de l’Arizona comme celle de Jérôme… Mais avant petite nuit à l’hôtel, douches, lessives et nettoyage de matériel… et repos pour découvrir Zion Park.

Zion Park lors de mon voyage aux Etats-Unis

Que dire de ce parc si ce n’est qu’encore une fois vous vous retrouvez au milieu d’une multitude de décors à couper le souffle, des parois abruptes gigantesques, des sentiers pédestres traversant cours d’eau, végétations, cascades.. sans parler du coucher de soleil qui nous ravit chaque soir un peu plus, la pierre changeant de couleur, virant parfois du jaune au rouge vif…

Nuit au parc national de Zion

Las Vegas

Un spectacle de toute beauté.

Il est vrai, cependant, qu’à cette période de l’année le manque de verdure le rend un peu triste mais d’une quiétude incroyable.
Tranquille mais attention car les éboulements provenant de ces falaises sont omniprésents et les accidents fréquents.
Avec des températures proches de 13° en journée et un soleil radieux nous nous sommes vite crus au printemps mais nous n’allions pas tarder à déchanter.

Quel contraste ! Après 10 jours en pleine nature, l’arrivée en plein cœur de Las Vegas est un peu comment dire… violente !
La pauvreté à l’entrée de la ville mais surtout le nombre de SDF nous ramène vite à la réalité, certains d’entre eux enchaînent les monologues au bord de la route c’est assez effrayant mais c’est aussi ça l’Amérique malheureusement…

Une fois la voiture garée dans un parking gratuit en plein centre ville sans limite de durée (on croit rêver au pays où tout se monnaie) direction le vieux Vegas où tout a commencé. Dégotage d’un hôtel puis déambulation dans Vegas…

Vieille voiture sur la route menant à Las Vegas

Je ne saurais pas quoi dire sur cette ville tellement la sensation que j’ai ressenti fut étrange. Des casinos immenses presque vides, certains pleins à craquer.. Je crois être en total décalage avec ce que je vois, sûrement car tout cela s’est décidé au dernier moment et que finalement nous ne sommes pas dans l’optique de faire la fête et dépenser tout notre argent mais à Vegas c’est bien la seule chose à faire..

Las Vegas lors de notre voyage aux Etats-Unis
Magasin de vêtements de cow-boy à Las Vegas

Il faut avouer que l’architecture est quand même incroyable, les hôtels casinos de prestige comme le Caesar Palace (4000 chambres) ou le Bellagio et ses fontaines sont impressionnants.

Sur la route 66 durant notre Voyage aux Etats-Unis

Monument Valley lors de notre voyage aux Etats-Unis

Après une bonne nuit dans un grand lit et un bon petit déjeuner, direction Kingman la première étape de notre virée sur la fameuse Route 66.

Route 66 empruntée lors de notre voyage aux Etats-Unis

Nous n’avons aucune idée de ce qui nous attend, allons-nous réussir à fuir les zones touristiques et trouver quelques endroits authentiques?

Difficile à dire mais telle est notre mission pour cette semaine car nous comptons bien flâner dans le coin et nous attarder un peu plus sur le mode de vie des Américains…

Demain, nous entamons la dernière ligne droite de notre voyage aux Etats-Unis. La semaine passée fut riche et intense et les prochains jours risquent de l’être encore plus. L’Arizona possède une multitude de petites perles.

Certes touristique, la route 66 vous propulse au cœur des années 50. Les cimetières de vielles voitures, les stations-services entretenues par des collectionneurs passionnés, les bars, restaurants et motels rendent notre virée authentique et agréable.
Nous nous laissons facilement transporter dans le passé.

La Route 66 aux USA

Des villes modernisées comme Prescott ou Sedona ont su conserver l’esprit de ces années là mais aussi préserver l’environnement. Les villes s’intègrent parfaitement dans le paysage qui offre aux locaux et aux touristes une impression de bien-être.

Le ciel bleu quasi quotidien y est aussi peut être pour quelque chose… Nous effectuons quelques randonnées autour de la ville, et profitons une nouvelle fois de couchers et de levers de soleil splendides. Lors de notre passage à Kingman, un charmant monsieur nous indique l’endroit où il aime aller avec son fils en 4X4.

Une piste de 19 miles reliant Peach Springs au fleuve Colorado au coeur du Grand Canyon. Nous partons donc sans attendre à la rencontre du fleuve que nous croisons sans cesse sans jamais pouvoir l’approcher.

Un super moment au coeur des Canyons, cactus, rivières, terres rouges..

Route 66 avec vue sur Monument Valley aux Etats-Unis

Pendant notre voyage aux Etats-Unis, nous sommes passés par la ville de Flagstaff, une ville de 122 000 habitants située sur la route 66. Cette ville est le point de départ pour le Grand Canyon (à 80 miles) ainsi que les réserves indiennes comme celle de Navajo (Monument Valley). C’est une ville jeune, dynamique et branchée. Elle accueille une des trois universités publiques de l’ Arizona « la Northern Arizona University ».

C’est la dernière grande ville que nous croiserons avant celle de Denver, qui sera la dernière étape de notre voyage aux Etats-Unis. Je pense déjà à demain et à la découverte du Grand Canyon et des décors de western de Monument Valley les jours suivant..

Nous les avons vu des milliers de fois dans les livres, sur internet ou à la télévision mais on ne peut qu’être ébahi devant de telles merveilles. Le Grand Canyon n’est pas juste un trou au milieu des terres arides de l’Arizona, il est un témoin du temps.
Les différents points de vue du parc sont spectaculaires et les sensations bien présentes lorsque vous jetez un coup d’oeil vers le bas.

Après une nuit assez fraîche au camping du parc, nous décidons au lever du jour, de partir pour Monument Valley tout en profitant des derniers points de vue du Canyon sur le trajet. La route jusqu’à MV est juste MAGNIFIQUE.. Décors de Western, ranchs, vastes étendues….

Visite de Monument Valley lors de notre voyage aux Etats-Unis

On s’attend à voir débouler des indiens sur leurs chevaux à tout moment ! Arrivés devant l’entrée du parc (5dollars l’entrée/personne), la vue est superbe. Nous partons immédiatement pour 27 kilomètres de pistes cabossées (impraticable sans un 4X4) avant que le soleil ne se couche.

A ce moment de la journée, le contraste entre les ombres et le rouge intense laissent apparaître des formes et des visages que nous essayons de capter.

Le camping de Monument Valley

Chaussures de randonnée Lowa

Comment dire… On sent bien que ce parc ne fait pas parti des « US Nationals Parks » puisque situé en territoire Navajo (d’ailleurs le vrai nom est le « Monument Valley Navajo Tribal Park ») et est entièrement géré par les Indiens. Le camping n’aura pas les mêmes infrastructures que les précédents mais alors au niveau de l’authenticité on ne peut pas faire mieux.

Quelques poteaux, des fils de fer permettant à une plante grimpante de faire de l’ombre en été où la chaleur doit être étouffante, une cabane abandonnée,…et nous !

Camping rustique en territoire Navajo aux Etats-Unis

Je suis obligé d’évoquer la venue de deux charmants chiens affamés qui passeront la nuit avec nous devant la tente après avoir retourné et dévoré tout ce qu’on avait bien disposé au fond du bidon servant de poubelle… Mais le plus drôle restera quand même l’invasion d’un petite horde de 5 ou 6 chevaux au moment du repas.

Une scène filmée inoubliable, un fou rire mémorable quand un des chevaux s’est attaqué à nos bières, puis notre riz… Le temps de l’écarter, un autre nous arrivait dans le dos et s’en prenait aux pretzels… Du coup, repas froid et vite dans la tente après avoir profité une dernière fois du panorama grâce à la pleine lune.

Vers la fin de notre Voyage aux Etats-Unis

Bon inutile de parler de la nuit, ou plutôt devrais-je dire de la sieste, car les chiens et les chevaux on bien entendu passé leur temps à essayer de rentrer dans la tente, la renifler, manger les poubelles, aboyer. Nous avons roulé toute la journée, nous sommes arrivés dans le parc de «Great Sand Dunes», un désert de sable fin au pied des montagnes enneigées.

Nous devions dormir au camping mais là, encore une fois, le «Lonely Planet» nous a mené droit dans le mur. On en est arrivé à se demander si le gars qui a écrit ce guide est déjà venu dans l’Ouest Américain car on ne peut même plus compter le nombre d’infos erronées. Bref, fini le camping et plus que trois nuits avant de rentrer en France et mettre fin à ce voyage aux Etats-Unis…

Le lendemain, direction Colorado Springs, notre dernière étape avant le retour, ses bases militaires, ses entreprises de pointes, Pikes Peak…

Après un jour et une nuit passés dans l’aéroport, nous nous engouffrons dans notre porte d’embarquement. Retour en France, des images plein les yeux et le sentiment fort d’avoir vécu quelque chose d’unique, dans des conditions extrêmes, bien entouré et bien équipé ! Un long tri photos et vidéos s’annoncent.

Toutes mes images et ma vidéo du voyage aux Etats-Unis sont sur mon site Marc Bourrel.

Matériel utilisé pour ce voyage aux Etats-Unis

Marc BOURREL: mon voyage aux Etats-Unis
            PRODUIT/UTILISECATÉGORIE NOM DU MODÈLEMARQUEAVANTAGESINCONVENIENTS SI C’ÉTAIT À REFAIRE
 POLAIREBaltoro Jkt MILLETConfortable, Léger, Esthétique, ChaudBout des manches pas assez serrées  16/20: Utilisation quotidienne, agréable pour skier ou en extérieur pour mes reportages photo, pêche en surfcasting sous mon coupe vent…
 VESTE POLAIREAconcagua jkt Inferno MAMMUT Confortable, Léger et chaud, Esthétique, Mitaine intégrée  18/20: Un coup de coeur. Polyvalent, on a du mal à s’en passer en sweat de rando comme en première peau
 DOUDOUNEDown Alpine Jkt MILLETConfortable, léger, esthétique, chaud (duvet)Perte de plumes, fragile 17/20: Indispensable par grand froid. Super gain de place grâce son sac de compression
 VESTEAlpine  Gtx Jkt MILLETLéger, Esthétique, Efficace, (goretex), Respirant  19/20: Veste passe partout, belle coupe qui permet de la porter autant en sortie qu’en rando.
 SWEAT  THE NORTH FACEEsthétique, Chaud  17/20: Sympa et robuste.
 PANTALONM’s rock craft pants – Rockwall PATAGONIAConfortable, Léger, EsthétiqueLe bas du pantalon pourrait être un peu plus serré 17/20: On ne le sent pas quand on le porte tant la matière est légère. Il prend peu de place dans la valise et permet de bouger aisément dans n’importe quelle condition.
 CHAUSSETTESSMARTWOOL Chaudes, Respirantes17/20: Indispensable par grand froid ces chaussettes m’apportent ce que je recherchais, de la chaleur même en statique.
 COLLANTS  ICEBREAKERConfortable, Léger, Chaud  20/20: Ce fut une découverte pour moi. Ces premières peaux en laine Merinos sont indispensables. Chaudes et d’un confort absolu on ne peut plus s’en passer !
 SAC A DOS  THE NORTH FACELéger, Esthétique, Pratique, Costaud  17/20: Passe partout
 CHAUSSURES RANDOCamino Gtx LOWA Résistantes, chaudes, Confort absolu, Étanches 100%, Maintient cheville, Souples (grâce au système crochet plus boule pour le lacet) Esthétiques  20/20: Chasse, pêche, rando, ces chaussures sont bien pensées et esthétiquement très jolies. Le système de «billes»au niveau des lacets rend la chassure plus souple sans perte de maintient.
 SAC DE COUCHAGENever summer reg – Malaia MARMOTConfort, Chaud, PratiqueManque un petit bout de polaire au niveau de la bouche une fois fermée 18/20: Un vrai bonheur de se retrouver dans ce sac après un bonne journée de rando. Avec une bonne thermolite le froid n’existe pas.
 APPAREIL PHOTO D4NIKONRobuste, Fiable, Polyvalent, Qualité d’image, Autofocus  20/20: Rien à redire comme d’habitude, on peut lui faire confiance dans n’importe quelles conditions.
 APPAREIL PHOTO 200/400 F4NIKONPiqué, Zoom, En vidéoEncombrant, Lourd, Limité avec le doubleur 17/20: Piqué irréprochable, le seul point négatif reste le poids mais la qualité de ce cailloux est fantastique..
 OBJECTIF28/300NIKONPolyvalence/passe partout, Rapport qualité/ prixAutofocus absent par moment, Pas assez lumineux 18/20: Pour sa polyvalence
 OBJECTIF50MM 1.4NIKONPiqué, Pour la vidéo, Les portraits,Lumineux (1,4) 19/20: Indispensable
 ORDINATEURMac book pro retinaAPPLEQualité ecran rétina, TailleNe supporte pas le déchargement de plusieurs cartes Se bloque souvent 07/20: N’est pas fait pour les photographes en reportage

Retrouvez également un autre récit de Marc BOURREL: