Ordesa : Randonnée en Espagne

par Expérience Outdoor
Ordesa : Randonnée en Espagne

Aude LEONARD nous partage son expérience de sa randonnée à Ordesa en Espagne.

Informations pour préparer une randonnée à Ordesa en Espagne

Date :

5 au 7 septembre 2014.

Quand partir :

Le climat est agréable pour partir randonner à Ordesa entre mai et octobre. Mais la météo est parfaite surtout entre juin et septembre.

Lieu :

Espagne, Aragon, Canyon de l’Ordesa (derrière le cirque de Gavarnie, France, Pyrénées Atlantiques)

Comment s’y rendre :

En voiture : Depuis Toulouse (3h00, 233km, péage 8€70 aller)

Participantes à cette randonnée à Ordesa :

Pauline, une rameuse émérite qui aime faire des randonnées durant ses journées de repos et Aude, une grenouille qui aime l’eau vive et la nature.

Où dormir à Ordesa :

  • Camping de San Nicolas de Bujaruelo ;
  • Refugio de Pascadoras (13€ pour 2 avec tente) ;
  • Torlas ;
  • Les différentes cabanes de montagnes dans le canyon ;
  • Le refuge de Goriz et le refuge des Sarradets.

Où se restaurer/ où se réapprovisionner :

Torlas et les différents refuges (Pascadoras, Goriz et Sarradets)

Office du tourisme :

Caractéristiques de la randonnée à Ordesa :

Départ du parking du col des Tentes direction le port de Boucharo (Bujaruelo) pour descendre à San Nicolas de Bugaruelo. Rattraper le GR11 qui longe la rivière, continuer sur le GR11 qui entre dans le Canyon, jusqu’au parking Pradera de Ordesa, prendre la Senda de los Cazadores (attention montée difficile et pouvant être dangereuse) pour monter sur le balcon (600m de dénivelé d’un coup), longer le balcon jusqu’au circo Soaso. Puis monter au refuge de Goriz. Quitter le GR11 pour rejoindre la brèche de Roland. Redescendre au refuge des Sarradets et rentrer au port de Boucharo.

Difficultés : La montée au balcon est difficile car la montée est très raide dans les cailloux. A la fin du cirque de Soaso, possibilité de prendre le chemin plutôt que les Clavijas de Cotatuero. Le passage de la Brèche de Roland peut être difficile (appeler le poste de Gavarnie pour savoir s’il y a de la neige et s’il faut des équipements spécifiques).

Quoi d’autre dans les environs :

Plusieurs autres randonnées sont présentes dans les environs d’Ordesa :

  • Le cirque de Gavarnie,
  • Le cirque de Troumousse,
  • Le mont Perdu.

Pour les amateurs d’escalade, voici une sélection des plus belles voies d’escalade au parc national d’Ordesa :

2 jours de randonnée à Ordesa

Ça commençait bien car les marmottes ont montré leur bout du nez lors de la montée au col des tentes en voiture. Le départ au niveau de la frontière espagnole pour descendre directement jusqu’au début du canyon de l’Ordesa, nous permet de voir toutes sortes de paysages, des chemins dans les pâturages, jusqu’aux voies forestières en passant par les bords de rivières avec des eaux turquoises (et fraîches).

Le canyon d'Ordesa en Espagne

Arrivées dans le Canyon de l’Ordesa, les cascades sont le long de ce petit chemin qui serpente entre les bois et le torrent aux allures de paradis pour grenouilles (nageurs en eaux vives). Au parking de Senda de los Cazadores, les difficultés commencent avec un montée raide (et difficile pour Aude), mais la récompense est au bout avec ce balcon qui donne sur une vue imprenable :

Vue sur le canyon d'Ordesa en Espagne

Après une petite pluie à l’arrivée du balcon, nous décidons de continuer jusqu’au refugio de l’Abe pour bivouaquer et ainsi avoir une vue sur l’intégralité du canyon et ses falaises écrasantes. C’est dépaysant, ça nous rappelle qu’on est finalement toutes petites face à ces monuments.

Bivouac à Ordesa en Espagne

Deuxième journée de rando à Ordesa

Le lendemain matin, le réveil sonne tôt pour tout démonter avant que les premiers randonneurs n’arrivent. Mais c’est aussi surtout pour essayer de voir des animaux, et nous avons eu raison. Au bout de quelques temps, nous nous retrouvons face à des Izars, une vingtaine seront vus durant la journée. On verra même des écureuils jouer dans les conifères. Arrivées au-dessus du circo Soaso, ce sont les marmottes qui nous sifflent, elles sont des dizaines dans les rochers. Un autre décor, plus minéral, va nous accompagner jusqu’au bout.

Ordesa : Randonnée en Espagne

Il nous faut monter jusqu’à la brèche de Roland, les paysages sont presque lunaires à certain endroit si on ne tombait pas nez-à-nez avec des Izards. Quelques tourbières nous ramènent sur terre avant d’arriver aux neiges éternelles pour monter difficilement jusqu’à la brèche. Cette brèche qui n’arrive pas tant l’orage est proche, il nous tarde d’arriver au refuge. Les chaînes qui rampent le long de la paroi et le fait d’être dans les nuages me donnent des sensations de vertige.

La brèche de Roland depuis Ordesa en Espagne

Le cirque de Gavarnie derrière la brèche de Roland

Ouf, on y est, on est sur la frontière, la vue s’est dégagée, on voit les montagnes au loin avec des effets rougeâtres et violacés coté espagnol. Coté français, on reconnaît le cirque de Gavarnie, mais il faut descendre dans la neige avant d’apercevoir la cascade. Arrivées au Refuge, nous décidons de finir finalement la randonnée et d’allonger l’étape, ce qui nous permettra d’éviter une nuit sous l’orage. La dernière portion est de 1h30 sauf que ça glisse un peu et que les jambes sont lourdes. Les roches changent de couleur par endroit, passant du gris ou pourpre. Le passage d’un petit torrent me ravit, je me vois déjà en train de retrouver mon état naturel de grenouille …

Descente à pied dans le canyon d'Ordesa en Espagne

Nous allons arriver à la voiture et maintenant, j’ai envie de rester là, juste à contempler nos Pyrénées. Qu’elles sont belles ces montagnes, cette nature … que de dépaysement pour moi ça c’est des vacances !

Paysage sur les montagnes d'Ordesa en Espagne

Conclusion de notre randonnée à Ordesa

C’est une belle randonnée qui nous avait été conseillée et nous pouvons aujourd’hui l’attester. Elle est très diverse dans les paysages, ce qui est pour moi le plus plaisant. Nous avons pu aussi croiser beaucoup d’animaux. Des difficultés rencontrées peuvent être évitées par différents accès. Avant la randonnée à Ordesa, je ne connaissais que peu les Pyrénées espagnoles en dehors des rivières que j’ai pu pratiquer, ça m’a donné envie de revenir avec un sac à dos et d’aller visiter d’autre contrées autour.

Matériel utilisé pour la randonnée à Ordesa

CatégorieNom du modèleMarquePourquoi avoir fait le choix de ce modèle au départEst ce que ce choix a répondu à cette randonnée à OrdesaSi c’était à refaire ?
Sac à dosKestel 38 en S/MOspreyConseillée au Vieux campeur, pour un sac de volume pas trop important pour ne pas être un MULETOui, le volume est idéal, seul le matelas en mousse est dehors. Le sac prend bien la forme du dos.Améliorer la façon de le remplir notamment pour les bouteilles d’eau qui tombaient des poches latérales
Sac à dos40L ForclazDecathlonPrêt de matériel pour cette randonnée Changer de sac car il avait les bretelles trop écartées au niveau de la nuque et le sac avait tendance à tomber
Tente MSRPrêt de matériel pour cette randonnéeOui, bonne tente avec un espace agréable pour dormirNe pas forcément prendre l’intégralité de la tente, se transforme en tarp
Sac de couchage0°C et 5°CDécathlonPour le prixOui, nous n’avons pas eu froidPrendre un sac de couchage plus compacte
Matelas en mousse IntersportCar les autogonflants prennent l’eau pour les randonnées aquatiquesPas eu de mal de dosMême choix
Popotte2 personnesDécathlon1ere popote achetéeUne capacité suffisante pour 2 ; permet de ranger quelques bricoles (thé, sucre …)Prendre la même mais ajuster les poids des couverts supplémentaires
Réchaud à gaz  Prêt pour la randonnéeLéger et pratiqueP3SR
Bâtons 1 décathlon, 1 go sport, 2 autresRécupérés qui traînaient chez les parents et un prêtSuffisant pour cette randonnéeRachat de bâtons car il y en a un qui descend tout seul …

Autres équipements outdoor pour cette rando à Ordesa :

  • 1 polaire, 2 tee-shirts, 1 short, 1 pantalon, 1 veste de pluie par personne.
  • Des repas lyophilisés, des pâtes, des compotes en gourdes, du saucisson, des biscuits, des barres de fruits, du thé et 9L d’eau pour les deux dernières journées
  • Une trousse de secours
  • Une trousse de débarbouillage

Laisser un commentaire