Perfectionnement en Escalade

par Raphaël PETEL
Comment progresser en escalade

Raphael Pétel, Ambassadeur BOREAL, vous partage son expérience de 6 années de grimpe et comment progresser en escalade ?

Il vous parle de sa progression en escalade durant ses années de pratique. Je ne suis en aucun cas un professionnel en la matière je donnerai le ressenti qui est le mien, à vous de prendre en compte les conseils et les avis que je partagerai dans cet article.

Comment progresser en escalade ?

Je dirai qu’à partir du moment où l’on débute l’escalade le meilleur moyen pour progresser est de grimper. Les entraînements spécifiques à la grimpe sont à proscrire parce qu’ils sont assez traumatisants pour le corps.

Il faut du coup habituer votre corps à la pratique de l’escalade et ce durant une période de 6 à 8 mois minimum suivant votre rythme de grimpe.

Dans mes débuts le simple fait de grimper avec des personnes plus expérimentées que moi m’a fait grimper plus fort, il suffit simplement de regarder, de s’inspirer, et d’appliquer leur manière de grimper. Le monde de l’escalade étant très conviviale, il y aura toujours quelqu’un pour vous montrer des astuces pour pouvoir vous améliorer.

Le Training est-il primordial pour progresser en escalade ?

Bien s'entrainer pour bien grimper

Certaines personnes vous diront oui, d’autres vous diront non. Personnellement je fais partie des personnes qui diront oui.

Si votre but n’est autre que de vouloir vous faire plaisir, un entrainement spécifique à la grimpe ne sera pas forcément nécessaire, le simple fait de grimper vous fera progresser.

Si vous avez pour but de vous perfectionner, le training peut être une solution mais n’est pas forcément obligatoire. Le simple fait de grimper vous fera toujours progresser.

Pour ma part je trouve qu’un training en parallèle de vos séances de grimpe vous fera progresser plus rapidement.

Il n’y a pas de bonne réponse à cette question, c’est un avis qui reste très tergiversé et qui varie en fonction des personnes.

Lorsque j’ai commencé à me perfectionner en escalade, comme dans tous les sports, j’ai commencé par stagner.

Comment je peux faire pour passer cette étape ?

J’ai déjà entendu des personnes se poser la question « comment je peux faire pour passer cette étape ? », étape qui est assez perturbante.

Malgré le fait que vous vous posiez la question nous connaissons tous la réponse.

Oui, c’est juste une question de motivation, de détermination, ça prend du temps mais tout le monde est capable de surpasser cela, il ne faut surtout pas se décourager.

Nous sommes beaucoup à connaitre la difficulté du passage au diffèrent palier : 5ème au 6ème degré et du 6ème au 7ème degré, sans parler du 7ème au 8ème degré.

Ce sont des étapes par lesquelles nous sommes obligés de passer et oui elles sont frustrantes, déstabilisantes mais c’est à ce moment-là qu’il faut rester fort et qu’il ne faut rien lâcher.

L’entrainement grâce à des exercices spécifiques à la grimpe est un moyen de réduire ces moments de stagnation.

Etant un féru d’entrainement, j’adore m’entraîner me surpasser et voir par la suite la progression.

Comment s’entraîner en escalade ?

Comment s’entraîner en escalade

On a beau vouloir s’entrainer mais comment on procède ?

Je vous conseillerai déjà de programmer une session d’entrainement pour un projet futur, un bloc ou une voie, des vacances articulées autour de l’escalade ou encore une compétition.

On ne peut pas s’improviser coach sportif comme ça. En ce qui me concerne j’ai commencé seul avec de la PPG … c’est quoi ça ?

La PPG (Préparation Physique Générale) consiste à renforcer l’ensemble du système musculaire avec de simples exercices regroupant le haut et le bas du corps. Utiliser dans de nombreux sports.

C’est une étape qui permet de se renforcer afin de pouvoir par la suite passer aux exercices spécifiques à l’escalade.

Durant cette période j’ai pris en compte 5 axes pour réaliser mon training :

Gainage Abdominaux tractions pompes et circuit pour progresser en escalade

Ces exercices m’ont fait travailler pour le haut du corps : les abdominaux, les trapèzes, le dos, les épaules, les triceps, le biceps, les pectoraux, les lombaires et pour le bas du corps : les mollets, les quadriceps, les fessiers.

Donuts 7A+ bloc à fontainebleau
« Donuts » 7A+

Ce cycle d’entrainement m’a permis de réaliser mes premières croix à Fontainebleau dans le 7ème degré.

Avant de passer aux exercices spécifiques à l’escalade j’ai préféré me conforter dans ce niveau pendant 1 an.

Bloc escalade « Poison d’Avril » 7A+ à Fontainebleau
« Poison d’Avril » 7A+

Lorsque je me suis bien renforcé et que j’ai senti que je pouvais bouger dans du 7B et que donc je me sentais capable de faire mieux je suis passé à l’étape suivant, la PPS.

S’entraîner avec un coach d’escalade

La PPS (Préparation Physique Spécifique) consiste à affiner ses entrainements sur des parties spécifiques à l’escalade.

Je ne me sentais pas capable de pouvoir assumer tout seul cette partie de mon entrainement, j’ai donc fait appel à un professionnel qui m’a suivi pendant 5 mois.

J’ai donc eu un training axé sur des exercices spécifiques à l’escalade tels que :

  • Gainage
  • Tenue de prise
  • MoonBoard
  • Suspension
  • Force max
Excercice pour progresser en escalade

Ce training m’a fait développer 3 points essentiels, La resi, La conti et la force.

Grâce à ça j’ai passé une étape où j’étais en train de stagner et j’ai réussi à passer un niveau dans ma grimpe en réalisant plusieurs blocs dans le 7B à Fontainebleau.

Comment faire du 7B bloc à Fontainebleau

Comment ne pas se blesser en Escalade ?

comment éviter la blessure en escalade

A partir du moment où l’on rentre dans un cycle d’entrainement poussé et que l’escalade fait partie intégrante de notre vie il faut faire particulièrement attention aux blessures qu’entraine ce sport.

Durant mes 6 années d’escalade je ne compte plus les blessures graves ou légères que je me suis fait.

Il se dit qu’une grosse blessure arrive à la 3ème année et la mienne s’est soldée par une poulie.

La poulie en escalade

Qu’est-ce qu’une « Poulie » ?

La poulie est une coulisse dans laquelle passe les tendons fléchisseurs des doigts. Elle permet le glissement des tendons et leur maintien contre l’os lors du mouvement de flexion du doigt.

Si la rupture de poulie est partielle, le traitement est médical :

  • Repos complet du sportif
  • Appareillage externe par bague circulaire

S’il y a une rupture complète, la cicatrisation des poulies est plus difficile à obtenir par traitement médical. Il faudra envisager d’avoir recourt à la chirurgie.

Nous avons tous entendu parler de ce « Clac » lors de la rupture d’une poulie, bruit que je ne souhaite à aucun grimpeur.

Meilleur hygiène de vie pour progresser en escalade

Ça a été une période compliquée car l’escalade m’a été interdite sur une période de 6 mois afin que ma poulie » guérisse. J’ai respecté ces 6 mois de convalescence et à ma reprise j’ai adopté une nouvelle hygiène de vie afin d’éviter ce genre de blessure qui peut être due :

  • à un manque de sommeil
  • un manque de repos entre les entraînements
  • à un surplus d’alcool et/ou un manque d’hydratation
  • une mauvaise alimentation

J’ai donc commencé par écouter mon corps et j’ai pris conscience que le repos est primordial et qu’il faut laisser à ses muscles le temps d’assimiler les entrainements que nous leur faisons subir.

J’ai diminué de manière radicale ma consommation d’alcool et les fast-foods.

Tout cela rentre en jeu dans la phase de l’entrainement que l’on nomme la récupération. D’ailleurs, vous pouvez aller voir plus de détails sur l’article de Marion de Mangeons Sport sur cette partie-là, qui est essentielle pour progresser en escalade. Vous y trouverez des conseils et astuces pour optimiser votre récupération que ce soit avec les étirements, les huiles essentielles, l’alimentation, la récupération active, le mental…

Cette nouvelle hygiène de vie m’a fait me sentir mieux dans mon corps et s’est ressenti au niveau de ma grimpe.

Tout cela m’a permis de sortir mon 1er 7C à Fontainebleau tout récemment.

« Symbiose » 7C bloc à fontainebleau
« Symbiose » 7C

Mais on ne relâche pas ses efforts car il y a encore beaucoup de travail pour pouvoir atteindre le 8ème degré.

0 commentaire
0

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire