Randonnée de 5 jours avec un âne dans le Mercantour avec des enfants

par Expérience Outdoor

Nous voila partie, moi et mes 2 enfants (8 et 10 ans) pour une Randonnée âne dans le Mercantour durant 5 jours et 4 nuits

Organisation : Indiana de ÂNES DE BLORE pour la location de l’ane et la proposition d’itinéraire

ÂNES DE BLORE

L’Intraou – Saint Dalmas

06420 Valdeblore

www.anesdeblore.fr

http://www.facebook.com/anes.de.blore

Tél: +33 (0)6 88 47 19 70

mail: randonnée anesdeblore@gmail.com

Tarif (Aout 2013) pour 5 jours avec 1 ane : 205€
Carte IGN au 1:25000 couvrant l’itinéraire : Moyenne Tinée 3641 ET

Voici quelques infos communiqués par les ânes de Blore :

Vous pouvez venir la voir la veille de votre départ entre 14H et 17H pour regarder ensemble l’itinéraire, elle pourra ainsi vous confier les sacoches à ce moment là. Il y a à Saint Dalmas un petit camping à la ferme (www.camping-ferme.com) que vous pouvez contacter de sa part. S’il n’y a plus de place, vous pourrez vous garer sur son parking mais il n’y a ni eau ni électricité.
Vous trouverez de l’eau chaque jour sur votre itinéraire. Vous n’aurez donc à porter que votre eau de boisson pour la journée. Vous pouvez acheter des pastilles de micropure pour purifier l’eau, c’est plus sûr dans les zones pâturées. L’âne boira quand vous croiserez des points d’eau.
Votre âne peut porter maximum 40kg, à vous de voir si vous dépassez ce poids, il faudra porter une partie de vos affaires !
Prévoyez de mettre vos duvets et vêtements dans des sacs étanches (type sac poubelle épais), c’est toujours plus agréable de dormir au sec…

Préparation des sacoches pour notre Randonnée âne dans le Mercantour

Preparation des sacoches pour 4 jours de randonnee avec un Ane

Quelques précisions sur notre Randonnée âne dans le Mercantour :

–      Ce circuit se situant en altitude, il est possible que lors de votre venue les sentiers ne soient pas entièrement sans neige. Si c’était le cas, pour votre sécurité et celle des ânes, je vous proposerai un autre itinéraire ou une variante à plus basse altitude.
–      La plupart des nuits s’organisent en bivouac sous tente (sauf éventuellement le soir du jour 2), je vous proposerai précisément des endroits de bivouac, mais vous pourrez bien sûr vous-même choisir sur place les lieux que vous préférez !
–      A Mollières, deux formules au choix, si cela vous intéresse, il vous faudra réserver auprès de Fred : refugepresbytere@live.fr 06 26 01 41 69

Adultes Enfants
Repas du soir + Nuit + Petit dej’ 35€ 30€
Repas du soir + Nuit + Petit dej’+ pic nic 40€ 35€

(tarifs 2012)
–      Pensez à vérifier que tout le monde a bien une assurance « responsabilité civile »
–      Lors de la traversée de territoires naturels protégés, veillez à respecter la réglementation (pas de chien par exemple), le bivouac est autorisé à condition de planter sa tente après 19H et de l’enlever avant 9H. Site du Parc national du Mercantour
–      L’âne, muni de son bât et d’une paire de sacoches porte jusqu’à 40kg de matériel. Mes ânes n’étant pas équipés pour l’équitation, il n’est pas conseillé d’y faire monter vos enfants.
–      Je vous conseille de vous procurer la carte IGN au 1:25000 couvrant l’itinéraire : Moyenne Tinée 3641 ET

Rencontre avec Picotin pour notre Randonnée âne dans le Mercantour

Premiere rencontre avec Picotin notre ane dans le mercantour

Vendredi 23 Août 2013 : Départ pour notre Randonnée âne dans le Mercantour

Nous voila arrivé chez Indiana, l’organisatrice des Anes de Blore, vers 15H pour avoir les explications sur le déroulé de notre rando avec notre âne, regarder l’itinéraire et noter toutes les recommandations, récupérer les 2 sacoches (pouvant transporter chacune 20kg max), et enfin rencontrer notre âne “Picotin”. Ce fut une proposition d’Indiana de nous accueillir la veille de notre départ et c’était tres bien, les enfants ont pu doucement rentrer dans le projet et rêver aux 5 jours après le contact avec Picotin.
Charger de nos 2 sacs nous nous rendons au camping à la ferme de Saint Delmas (www.camping-ferme.com). Puis finalement il nous fallait bien 1H30 pour préparer nos affaires, protéger les sacs de couchages dans des sacs plastiques et ranger dans les sacoches en les équilibrants avec avec le pèse sac mis a disposition ( et que nous devrons utilisé chaque matin pour que les sacoches soient symétriquement de même charge). Une bonne douche et nous voila partie à pied pour trouver un lieu pour nous restaurer.
C’est le ventre bien rempli que nous nous glissons dans nos sacs de couchage.

Samedi 24 Août 2013 : Départ de St Dalmas Valdeblore (1324m) , Cols de Veillos ( 2194m) nuit  au Lac Petit Millefonts (2250m)

Apres une nuit douce et tres calme, nous prenons le PDJ préparé par le camping, ce qui nous a permis d’etre rapidement opérationnel, car notre Rdv est fixé à 9H pour un  départ vers 9H30.
Les dernières recommandations et nous voila tous les trois chargés de nos 3 “petits” sacs à dos vers l’aventure avec Picotin.
La première partie de la journée, un sentiment de fierté planait au dessus de nos têtes. Chacun a tour de rôle tenait Picotin “en laisse”. La règle était une personne devant, une personne avec l’âne et une autre derrière pour l’aider à avancer avec un morceau de bois.
Cette première journée commençait avec 900m de dénivelé, de quoi nous mettre directement dans le bain. L’avantage d’être accompagné par un âne est qu’il impose son rythme lent. De quoi m’obliger personnellement a ralentir.
Après quelques heures de marche nous arrivons vers notre aire de Pic-nique au Plan de la Gourra. Nous nous installons dans cette vaste prairie pour préparer notre premier repas après avoir déchargé Picotin et attaché. Lui aussi dégustant un plat d’herbes. Une légère sieste pour nous aider a digérer, puis nous remplissons nos gourdes proche d’une grange ( eau potable ) et tentons de faire boire Picotin ( pas facile de savoir si il boit, son museau dans l’eau il aspire comme si il avait une paille).
Nous poursuivons notre chemin balisé jusqu’au Lac Petit Millefonts (2250m). Le paysage est magnifique et tranquille de quoi imaginer une belle nuit. Nous nous installons sur une aire de bivouac assez rapidement car le ciel est menaçant. a coté d’une source. La tente installée, nos couchages opérationnelles, Picotin broutant autour, nous décidons de sortir nos cannes à pêche pour tenter une pêche miraculeuse pour accompagné nos plats lyophilisés. Mes 2 enfants chacun avec leurs lancés et moi avec une canne à mouche. C’est mon fils qui est le premier perché avec une très belle truite que nous remettons a l’eau.
Je profite de quelques gobages pour m’amuser mais avec peu de réussite. Nous sommes bien couvert car le temps c’est vite refroidit. Vers 19H (il me semble car j’ai fait le choix de ne pas prendre de montre,juste le téléphone si besoin pour connaître l’heure) nous remontons vers notre campement pour le dîner que nous mangerons sous la tente pour nous protéger de la pluie de plus en plus forte.
Finalement nous sortirons notre nez juste pour nous rendre aux toilettes avant de nous coucher.

Marche sous arbre durant notre Randonnée âne dans le Mercantour

Marche sous arbre avec ane et enfants dans le Mercantour

Dimanche 25 Août 2013 : Lac Petit Millefonts (2250m), Col du Barn ( 2452m), vacherie du Collet (1842m), pont d’ingolf ( 1947m) et nuit au lac Graveirette ( 2239m)

La nuit fut arrosée et l’emplacement choisit ne fut pas très stratégique car l’eau s’invita sous la tente créant une petit marre. Heureusement que depuis des années j’utilise comme footprint une couverture plastifiée. Par chance, le ciel est dégagé le matin et nous laisse prendre notre PDJ dans notre “jardin”. Puis c’est la toilette de Picotin, tache quotidienne pour choyer notre compagnon de route. Ma fille est au commande pour décrotter les sabots de l’âne, dont elle connaît les gestes appris lors d’un stage d’équitation. Ce temps permet à la tente de respirer et de sécher. Puis vient le temps du rangement des sacs, qui nous prend tout de même au final 1 bonne heure.
Enfin prêt nous laçons nos chaussures de marche et prenons la direction du Col du Barn ( 2452m). Nous randonnons maintenant sur des sentiers de montagne plus étroits jusqu’au col. Puis la descente raide dans les lacets nous oblige a maitriser la conduite de Picotin. Apres 3H de marche nous nous posons pour le pic nique du midi, dans le vallon du Barn vers 1950m, apres bien entendu avoir délesté Picotin le plus méritant d’entre nous. C’est beau, reposant. Jusqu’a présent la rando en compagnie d’un ane est fabuleuse et super adapté avec les enfants ( pas de portage et rythme lent).

Mésaventure avec note âne Picotin….

On range tout dans les sacs et “petit” effort pour mettre les 40 kgs de sacoches sur le dos de picotin. Apres avoir repris mon souffle et délayer mes bras, nous voila a nouveau sur le sentier qui nous mene à la vacherie du Collet (1842m). Nous traversons une piste en terre et empruntons un petit sentier longeant un cours d’eau ou barbote de superbes truites. Pas le temps de sortir les cannes, préférant attendre le lac du soir. Puis en s’écartant de 2m du sentier, le piège se referma sur nous….Picotin chargé comme une mule s’enfonça jusqu’aux genoux dans une boue. A coté de lui, je me retrouvais juste mes chevilles engloutis car plus léger.
Les enfants se mirent sur le sentier plus “dur”, n’arrivant pas à dégager Picotin, je craignais le pire. Méthodiquement, je commence par enlever les sacoches. Puis genoux a terre je détends Picotin, en le caressant et le rassurant ( ou peut etre que je me rassurais). Des que son souffle fut plus calme, je tirais la corde pour lui donner la direction….utilisant ces genoux pour se libérer de cette boue. Il aura fallut 4 à 5 efforts pour enfin sortir de ce bourbier et bien 30 minutes de stress. Picotin sortie d’affaires, et nous aussi par la même occasion, je retourne chercher les 40 kgs de charge que je porte sur mon dos sur 10 metres.
Puis je recharge notre ane. Que  d’emotions, que d’aventures. Nous quittons vite ce sentier pour se mettre sur la route carrossable moins agréable mais plus sécurisant. Nous arrivons au pont d’Ingolf ( 1947m) que nous traversons et suivons l’itinéraire conseillé par Indiana pour gravir la montagne jusqu’au lac Graveirette ( 2239m). Malgré ce contretemps épique, nous arrivâmes assez tôt au lac et après avoir déchargé Picotin et “réservé” notre espace de campement nous voila autour du lac à taquiner avec nos cannes les truites.
La soirée commence a s’installer et nous montons la tente, chacun responsable de taches. Nous préparons le souper en sirotant notre apéritif quotidien. Le lieu est très calme et la nuit s’annonce beaucoup moins humide. Couché tôt et endormit vite.

Vue sur le Lac Graveirette au matin durant notre Randonnée âne dans le Mercantour

Vue sur le Lac Graveirette au matin dans le Mercantour

Lundi 26 Août 2013 : lac Graveirette (2239m), pont d’ingolf ( 1947m), vacherie du Collet (1842m) et nuit à Mollières (1572m)

La nuit fut moins agité que la veille, et nous profitâmes d’un joli levé de soleil sur le lac comme paysage pour accompagner notre PDJ. Pendant que je plie la tente et range les affaires, les enfants s’occupent de Picotin et ensuite vont guetter les marmottes a quelques mètres de nous. Je les rejoins pour contempler discrètement ces boules de poiles qui gambadent dans les bloc de rocher. Puis nous prenons un itinéraire différent pour redescendre au pont d’ingolf ( 1947m). Sur la descente, apres notre aventure de la veille, j’echange sur la conduite à tenir si il m’arrivait quelques choses durant cette randonnée.
Cela ne rassure pas mes enfants, et je les comprends mais cette sensibilisation leur permet aussi d’apprendre quelques notions indispensables pour la randonnée. Le pont retraversé nous longeons la route de terre sans s’aventurer sur le sentier d’hier. Puis apres les derniers virages apres la vacherie du collet on se pose pour le repas du midi. La pause terminé, picotin attelé nous reprenons notre route jusqu’a Mollières (1572m) petit hameau ou nous devons demandé un lieu pour camper.
Arrivé pas trop tard, nous remplissons nos gourdes au village en pleine reconstruction. Puis on nous oriente pour poser la tente de l’autre cote de la riviere dans un emplacement réservé aux campeurs. Nous traversons a nouveau un pont, puis suivons des traces jusqu’a un cours d’eau a traverser sur des rondins….mais dont picotin refuse catégoriquement de prendre. Aucune négocaition est possible, je decide alors de suivre le cours d’eau jusqu’a trouver un lieu pour traverser plus adapter a notre ami. Enfin nous voila au campement, le temps est revenu aux mauvais.
Nous installons notre campement sous une pluie fine et rentrons nous cacher à l’abri. Il doite etre surement 17H et nous voila partit a finir la soirée sous la tente entre jeu, apéro et repas.
Le ciel sous les nuages gris nous laisse croire qu’il doit être tard mais je suis convaincu que nous nous couchons bien avant 20H.

Repas du soir au campement au Lac Graveirette durant notre Randonnée âne dans le Mercantour

Repas du soir au campement au Lac Graveirette dans le Mercantour

Mardi 27 Août 2013 : Mollières (1572m), Brec du col Ferriere (2484m) et nuit  au Lac Petit Millefonts (2250m)

Après une nuit humide, nous nous levons tôt car une grosse journée de marche nous attends.
Nous déjeunons rapidement et plions nos affaires et notre tente encore mouillée ( la toile du dessus est rangé dans un sac poubelle a part pour ne pas davantage mouillée le reste de la tente). Picotin décuré nous le chargeons, tout en faisant bien attention d’équilibrer les charges.
Nous commençons notre avant dernière journée, le temps s’est ouvert au beau et tant mieux. Notre randonnée débute en forêt, une odeur de fraîcheur matinale nous accompagne, et cela grimpe bien.
Après quelques heures de marches nous voila sur un étage alpin ou la foret est remplacé par des prairies ou pêtrent des vaches cloches au cou. Une ambiance musicale bien montagneuse.
Nous remplissons nos gourdes à la source indiquée avant les ruines ( 2109m).
Nous décidons d’avancer encore un peu avant d’envisager le repas du midi. Nous nous retrouvons maintenant sur un sentier plus rocailleux et le son des cloches est remplacé par le sifflement des marmottes.
Nous les cherchons dans ce chaos mais c’est finalement des chamois qui retiennent notre attention et nous font le spectacle pendant notre pic-nique.
Encore quelques mètres à gravir avant d’atteindre le Brec du col Ferriere. Au col nous découvrons un nouveau paysage qui devient à la descente de plus en plus famillier et au loin le Lac Petit Millefonts ou nous avons passé la première nuit et qui sera a nouveau notre résidence du soir.
Nous arrivons en fin de journée, et en connaisseur des lieux nous prenons vite notre emplacement.
nous retournons pêché au lac, puis apéro et repas du soir avant de nous coucher à la tombée du jour.

Peche au rapala dans le Lac Petit Millefonts durant notre Randonnée âne dans le Mercantour

Peche au rapala dans le Lac Petit Millefonts au Mercantour

Mercredi 28 Aout 2013 : Lac Petit Millefonts (2250m), Vacherie de Millefonts ( 2045m), Village de La Roche (1110m), St Dalmas Valdeblore (1324m).

Notre dernier PDJ en montagne et dernière journée de randonnée avec Picotin notre compagnon de route. Nous levons le camp et prenons la route du retour, une longue journée de descente. Nous nous arrêtons à la Vacherie de Millefonts pour prendre de l’eau potable. Tous les conseils données au départ de notre randonnée avec âne ont été précieux et juste.
Nous trouvons notre itinéraire et suivons le flan d’une montagne dans un premier temps à l’ombre d’une journée bien ensoleillée.
Nous décidons de s’arrêter vers 1300m pour se poser et pic-niquer. Emplacement moins facile pour décharger Picotin et lui trouver un lieu pour brouter.
Le repas termine on recharge une dernière fois Picotin, alléger de la nourriture consommer sur notre randonnée. Ce n’est pas grand chose néanmoins je trouve le rangement dans les sacoches plus faciles.
Nous continuons notre descente vers le village de La Roche, que nous traversons fier de notre périple de 5 jours avant de traverser la route pour terminer sur le sentier qui nous ramène à la maison de Picotin à St Dalmas Valdeblore.
Les 45 dernières minutes sont moins drôles pour mes enfants qui ne cessent de savoir quand on arrive, alors que sur les autres jours de marche aucune interrogation…. je sens qu’ils sont contents d’arriver, de prendre une vraie douche et de se poser.

Conclusion de notre Randonnée âne dans le Mercantour :

Superbe experience que cette randonnée avec un âne et partager avec mes enfants.
Les enfants n’ont pas l’impression d’avoir randonnée mais plutôt d’accompagner l’âne. Ce qui change catégoriquement le sens du voyage.
Je le recommande vraiment a tout le monde de vivre cette expérience en famille. Si vous hésitez encore voici des conseils pour une randonnée en famille.
Sur cette rando, un vrai équipement de montagne a été plus que confortable mais vraiment insdispensable.
Il a plu toutes les nuits et j’ai apprécié la tente 4 saisons MSR.
Les doudounes ont été aussi indispensable pour tout le monde.

[flagallery gid=22]
0 commentaire
0

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire