Road Trip Escalade en Afrique du Sud par les « Girls Rocking »

par Expérience Outdoor

Nadia ROYO, nous raconte son voyage escalade en Afrique du Sud, accompagnée par Caro NORTH et Caitlin MACMURTRIE pour le collectif :  » GIRLS ROCKING SOUTH AFRICA  »

Présentation du Road Trip escalade en Afrique du Sud

DATES 

Du lundi 10 Novembre au mardi 30 Décembre 2014

LIEU

Road trip grimpe en Afrique du Sud, de Johannesburg à Cape Town, en passant par plusieurs régions et sites d’escalade.

L’ÉQUIPE GIRLS ROCKING POWER

Nous sommes 3 grimpeuses avec des expériences et origines très différentes, mais avec des passions communes: l’escalade, la montagne, le voyage et l’environnement. Nous nous sommes rencontrées en Patagonie en février 2014, où est née une belle amitié. Maintenant Caitlin et moi, nous rejoignons Caro en Afrique du Sud, juste à la fin de son semestre à la fac, pour une belle aventure de 2 mois.

Caro North 23 ans, allemande, née en Suisse, fait ses études d’environnement à Lausanne, membre de la première équipe féminine d’expé du club alpin allemand, grimpeuse et alpiniste avec une grande expérience. Elle est sponsorisée par Mammut et Scarpa. Son site

Nadia Royo 31 ans, espagnole, née à Bruxelles, vit dans le sud de la France. Fille de plusieurs métiers, avec un master en Sciences de l’environnement, a été responsable montagne à Décathlon et assistante de direction d’une salle d’escalade. Maintenant elle profite d’une année sabbatique pour grimper et voyager.

Caitlin MacMurtrie 22 ans, américaine, née à Austin, Texas. Fais des études en Biologie et Ecologie. Passionnée d’escalade, elle consacre la plus part de sont temps libre à grimper et voyager.

Caro, Nadia et Caitlin au départ de leur voyage escalade en Afrique du Sud

NOS SPONSORS

Un grand merci pour leur contribution, qui va nous permettre de réaliser cette belle aventure!!

Partenaires de notre voyage escalade en Afrique du Sud

«Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.» Nelson Mandela

NOS MOYENS DE TRANSPORT

Nous avons pris l’avion pour arriver à Johannesburg, Caro depuis Cape Town avec un vol interne, Caitlin depuis Arizona et Nadia depuis Barcelona.

Qui?
Trajet
Type
Durée
Prix
Distance
Taux émission CO2
Nadia
Montpellier – Paris train iDTGV 3h30 39,90€ 750km 2,5 kg/pers
 
Paris – Johburg avion Saudi Arabian Airlines 23h10 350€ 9866 km 656,26 kg/pers
 
Cape Town – Buenos Aires avion Qatar Airways 37h 523€ 20770km 1056kg/pers
Caitlin
avion
Caro
sur place
Equipe
Johburg – Cape Town voiture de location 50 jours 400€/pers avec essc env 2 500 km

Sur place, nous avons décidé de louer une voiture, car c’est la meilleure façon de se déplacer en groupe, et c’est économique et écologique. La conduite est aisée même si on conduit à gauche. La plupart des routes principales sont excellentes.

CARACTÉRISTIQUES DE L’AFRIQUE DU SUD

Capitale administrative: Pretoria

Monnaie : Rand (1 euros = 14 Rands)

Langue: Anglais, zoulou, xhosa, afrikaans, sotho du Nord, sotho du Sud, tswana, tsonga, venda, swati et ndébélé…un pays multiracial avec plein de langues!

Décalage horaire: GMT + 2h

Formalités d’entrée: Pas besoin de visa pour des séjours touristiques de moins de 90 jours.

Ambassade: Pretoria – tél. +27 (12) 425 16 00

Santé: Les services médicaux sont de bonne qualité dans tous les grands centres urbains. Le paludisme touche la région nord-est du pays. Par contre le pays a le taux de SIDA le plus élevé au monde.

Climat: En général tempéré. En été sur les plateaux de l’Est (Johannesburg) risques d’orages l’après midi. Dans la région du Cap des étés chauds et secs, avec des tempêtes de vent. Tropical sur la côte orientale vers le Nord. Saison: Novembre c’est le printemps (mi saison) et Décembre l’été (haute saison).

Faune et Flore: L’Afrique du Sud abrite les 3 plus grands mammifères terrestres: l’éléphant, le rhinocéros blanc et l’hippopotame; le plus haut: la girafe; le plus rapide: le guépard et le plus petit: la musaraigne pygmée. La faune est très protégée et nombreuse. La flore représente à elle seule 10% de la flore mondiale, elle compte plus de 22 000 espèces.

Apparemment les infrastructures et transports son correctes, on trouve toujours un hébergement confortable et une nourriture correcte, même dans les régions les moins touristiques.

faune et flore scarabé d
oiseau faune et flore d

Fleur rencontré durant notre voyage escalade en Afrique du Sud
Arbre rencontré durant notre voyage escalade en Afrique du Sud

Ou dormir en Afrique du Sud ?

Nous avons surtout bivouaqué dans des grottes car les sites d’escalade étaient souvent éloignés. Au cours de notre périple nous avons aussi dormi chez des grimpeurs sudafricains qui sont devenus des amis. Puis, de temps en temps, en camping et auberge de jeunesse.

Nous avons déjà quelques adresses :

  • Waterval Boven :Roc’n Rope : Gite géré par Gustav et Alex, un couple vraiment super! Avec un petit magasin d’escalade et wifi. Ils gèrent aussi le camping Tranquilitas Adventure Farm (tente 70 R/pers et nuit), à 5 km du village par un mauvais chemin. Douches avec eau chaude, frigo, wifi, piscine avec psicobloc et bonne ambiance! Par contre rien pour cuisiner, prévoir tout. Près des sites d’escalade, c’est un endroit privilégié pour les grimpeurs.

Gustav et Alex du gite roc
Kruger National Park: Il existe plein de choix et pour tous les budgets. Nous avons eu la chance d’être logé 2 nuits chez les rangers du parc.
Blouberg: Bivouac dans une grotte près des falaises. Elle est gratuite mais il faut marcher 3/4 h par un labirynthe de chemins difficiles pour y arriver!
Johannesburg: Nous sommes logées 3 nuits chez les parents de Matt Hoffman, un grimpeur local rencontré à Waterval Boven. Une famille incroyable.
famille rencontrée à Johannesburg durant notre voyage escalade en Afrique du Sud

  • Wild Coast:

Hébergement wildcoast durant notre voyage escalade en Afrique du Sud
Mtentu Lodge (cabane 150 R/nuit, kayak 25 R) Eco-lodge au coeur de la réserve de Mkambati. Un petit coin de paradis. Cuisine équipée, toilettes sèches, belles douches avec eau chaude. Des jolies cabanes en bois, plages paradisiaques, kayak, balades … etc.
Coffe Bay: Bomvu Backpackers (ch double 250 R/nuit, planche surf 40 R) Moins touristique que ses voisins et plus calme. Pas de wifi. Cuisine équipée. ssel Bay: Park House Backpackers (150 R/pers et nuit) Tout est beau et agréable ici, les chambres, la cuisine, le jardin, les salles de bains, et l’accueil ! Site internet

  • Cederberg

Wolfberg: Sanddrif Campsite (55 R/pers et nuit) Douches avec eau chaude. Pas de cuisine. Emplacements pour grillades. Wifi payant à l’accueil. A 1 h de la falaise. Site internet
 Tafelberg: “The Spout Cave” Magnifique grotte 5 étoiles très confortable, avec un balcon d’où l’on peut voir un coucher de soleil magnifique. A 3 heures d’approche et à 10 min des falaises. L’eau potable est à 30 min.
Camping Lebanon Citrus (110 R/pers et nuit) A 15 km de Clanwilliam, au bord du lac. Très calme et sympa. Douches avec eau chaude. Pas de cuisine ni wifi. Wifi gratuit à l’office de tourisme de Clanwilliam. Site internet
Krakadow: Bivouac dans le gully durant notre voyage escalade en Afrique du Sud
Krakadow: Bivouac dans le gully, dans des petites grottes ou dehors sur l’herbe. L’eau potable est à 15 min. Un endroit magique au milieu des gorges. A 3 h d’approche raide et à environ 30 min des falaises.
Turret Peak: Bivouac dans une grotte ou sous l’un des nombreux blocs. A 3 h de marche d’approche et près des falaises. Eau potable à 10 min.
Rocklands: De Pakhuys Campsite (60 R/pers et nuit) Le camping où vont tous les grimpeurs. Bonnes installations: des jolies douches, zone cuisine (pas d’utensiles pour cuisiner) avec 2 frigos et zone grillade. L’été il n’y a personne. Le permis pour grimper est de 120 R/pers.

  • Yellowwood Amphitheatre: Refuge Club Montagne MCSA (80 R/pers et nuit) Petit refuge avec des lits superposés, toilettes séches, cheminée, et une petite «piscine» naturelle. Réservé aux membres du club. Site internet
  • Cape Town: Nous sommes logées chez des amis grimpeurs sud-africains rencontrés pendant le voyage. D’abbord nous vivons 4 jours inoubliables chez Niki et Bryant, une famille très sympa. Et plus tard nous passons nos dernières nuits en Afrique du Sud chez Richard, un gars super qui nous a beaucoup aidé avant notre départ.

Hébergement a Cap Town durant notre voyage escalade en Afrique du Sud

QUOI/OU MANGER?

Nous avons tout le matériel de cuisine pour le bivouac, donc on fera nos petits plats de montagne! De temps en temps on se fera plaisir aussi dans les petits resto, et on vous donnera les bonnes adresses.

A Waterval Boven il est possible de faire une soirée Chickent Durst au town ship. Vous goûterez un typique plat populaire avec du poulet à la braise, salade et pap. Voir avec Roc’n Rope pour l’organisation. A Mossel Bay le Café Havana est un resto typique pour manger du poisson et des fruits de mer. Très bon et pas cher.

DE QUOI FAIRE DANS LES ENVIRONS!

Parque Kruger  Rencontre privilégiée avec la faune africaine.

Le Blyde River Canyon, Mpumalanga. Les paysages les plus impressionnants d’Afrique du Sud. Nombreuses activités possibles: rafting, randonnées, canyoning, etc.

Le Blyde River Canyon superbe spot escalade en Afrique du Sud
Musée Nelson Mandela, Mthatha.

Wild Coast. Côte sauvage, réputée pour ses spots de surf et ses lieux de randonnée. Nature vierge habitée depuis la nuit des temps par le peuple Xhosa. Coffe Bay est recommandé.

Winelands, Cap-Ouest. Splendides domaines viticoles.Côte sauvage, réputée pour ses spots de surf et ses randonnées. Nature vierge habitée depuis la nuit des temps par le peuple Xhosa. Nous avons adorée Mtentu, par sa tranquillité et ses belles plages paradisiaques. Coffee Bay est beaucoup plus touristique, avec une ambiance très hippie et beaucoup de surf. Une belle balade à faire est de suivre le long de la côte jusqu’à Hole in the wall, une arche au milieu de la mer. Ainsi qu visiter le Musée Nelson Mandela à Mthatha (en travaux cette année).

Hermanus, Cap-Ouest. L’un des meilleurs sites d’observation des baleines du monde, entre juin et décembre.

Cape Town: Beaucoup de choses à faire et à voir. Pour le surf la meilleure plage pour les débutants est celle de Muizenberg, l’eau est plus chaude mais il y a beaucoup de monde. A visiter: l’Old biscuit Mill le samedi matin, le Kirstenbosch (jardin botanique) et les pingouins à Boulders Beach. Aussi les plages de Cifton et Camps Bay, belles et très touristiques. Hermanus, l’un des meilleurs sites d’observation des baleines du monde, entre juin et décembre.
Stallenbosch: Winelands, des splendides domaines viticoles où on peut se balader et déguster du bon vin. Les vignerons recommandés par Niki sont Vergelegea et Babylonstoren.
Waterval Boven : Le Blyde River Canyon avec les paysages les plus impressionnants d’Afrique du Sud, et de nombreuses activités possibles: rafting, randonnées, canyoning, etc. Et le mythique Parque Kruger, pour une rencontre privilégiée avec la faune sauvage africaine. Nous l’avons visité en voiture par manque de temps, mais Caro a fait une excursion à pied de 3 jours avec un guide et c’est beaucoup plus intéressant et écologique.
A Johannesburg c’est intéressant de visiter le Musée de l’Appartheid et le quartier Soweto.

BIBLIOGRAPHIE SUR L’AFRIQUE DU SUD

Un chemin vers la liberté. Nelson Mandela.

La bible du grand voyageur. Lonely planet. Avec plein d’astuces intéressantes pour le voyage.

Naturopathie pratique. Daniel Kieffer.

LIENS UTILES POUR PRÉPARER VOTRE VOYAGE ESCALADE EN AFRIQUE DU SUD

Les topos d’escalade, hébergement,… TOUTES les infos nécessaires!

Renseignements et liens vers des clubs d’escalade régionaux

Plein d’infos pratiques pour préparer le voyage

Pour les auberges de jeunesse

Pour calculer son taux d’émission carbone dans les déplacements

Projet novateur pour améliorer les résultats scolaires des apprenants dans les écoles secondaires rurales de l’Eastern Cape. Leur objectif est de diminuer les inégalités qui existent dans l’investissement du système d’éducation.

Les meilleurs fruits secs du pays

Blog de notre ami Richard Halsey avec plein d’info

Infos et images de Tafelberg

L’empreinte CO2 est la mesure de la quantité de dioxyde de carbone (CO2) émis, suite à la combustion d’énergies fossiles, par une activité, un produit (depuis quelques années cette information est disponible sur l’électroménager, les offres immobilières, les véhicules), une prestation…

«Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.» Nelson Mandela

L’ITINÉRAIRE GRIMPE EN AFRIQUE DU SUD

Caitlin et moi nous arrivons à Johannesburg pour rejoindre Caro le lundi 10 novembre, elle nous attend avec impatiente avec une voiture de location. C’est le début de notre aventure!!

Un programme que nous avons modifié au fur et à mesure des rencontres et des opportunités qui se sont présententées…pour finir complètement différent que prévu!! C’est ça qui est magique dans le voyage… partir dans l’inconnu pour Découvrir, Partager et Construire un chemin ensemble. Mais voici déjà notre parcours :

Programme de notre trip escalade en Afrique du Sud

Etape 1 :  Waterval Boven (Mpumalunga)

Johannesburg Airport le 11 novembre 2014 :

Le début de notre aventure qu’on a appelée « Girls Rocking South Africa ». Pendant que Caro a déjà passée 5 mois en Afrique du Sud, Caitlin est arrivée depuis les États-Unis il y a deux jours, et ensemble nous attendons Nadia qui complète notre équipe internationale. Une fois arrivée nous nous rendons compte que la communication ne va pas être facile, mais c’est l’opportunité pour Nadia et Caitlin  d’améliorer leur anglais et espagnol, et pour Caro ses capacités de traductrice! Notre communication est donc un mélange d’anglais, espagnol et français pour les prochains 50 jours.

Première destination c’est Waterval Boven, un endroit connu pour ses excellentes voies sportives sur du grès rouge à l’Est de Johannesburg.  Waterval Boven c’est la falaise la plus connue du pays, magnifiques paysages avec des voies de très bonne qualité sur un rocher orange. Un endroit mythique situé dans l’Est du pays, pas loin de Johannesburg.

Couennes, plus de 700 voies, du 3a au 8c, réparties sur plusieurs falaises de grès. Pas loin il y a aussi des grandes voies en trad!!
Waterval Boven spot escalade en Afrique du Sud

Les dégaines du Yéti et Petzl nous on accompagné tout le long de notre periple escalade en Afrique du Sud

Les dégaines du Yéti et Petzl nous on accompagné tout le long de notre periple!

Mais d’abord faut réussir à mettre tout notre matériel dans notre voiture de location qui est plus petite que nous l’avons imaginée! A Waterval Boven nous arrivons de nuit. Les tentes sont vites montées et notre motivation de grimper énorme, nous sommes super contentes d’être là!

Le lendemain nous nous réveillons tôt pour profiter à fond des falaises, mais grande surprise il pleut et il y a du brouillard partout…bienvenue dans la saison des pluies. Nous profitons alors de la journée pour connaître « Roc’n Rope « , l’entreprise locale qui gère tout ce qui est en lien avec l’escalade, menée par Alex, Gustav et Jan, qui forment une équipe géniale et nous aident avec tous nos soucis! Merci! Le soir nous arrivons encore à grimper vite fait deux voies, qui nous donnent le premier gout de la grimpe ici: Super génial! En plus, c’est incroyable avec quelle vitesse le rocher se sèche! Quand nous revenons au camping nous sommes super bien accueillie par Michel et sa copine, des grimpeurs locaux qui nous invitent à manger avec eux un plat typique du pays. Notre première expérience de l’hospitalité énorme des Sud africains!

Les Girl

Les Girl’s Rocking à Waterval Boven

Johannesburg Airport O. Tambo, le 11 novembre

J’atteris le 11 novembre à Johannesburg où Caro et Caitlin m’attendent avec nôtre nouvelle copine, une jolie polo rouge. Une fois arrivée nous nous rendons compte que la communication ne va pas être facile, mais c’est l’opportunité pour Caitlin et moi d’améliorer nôtre anglais et espagnol, et pour Caro ses capacités de traductrice !

Avec-Wonderboy,-le-jeune-gardien-du-camping

Avec Wonderboy, le jeune gardien du camping

La-salle--cuisine-de-Tranquilitas-Farm

La salle- cuisine de Tranquilitas Farm

Nous arrivons de nuit au camping Tranquilitas Adventure Farm, à Waterval Boven, après avoir réussi à mettre toutes nos affaires dans la petite voiture. Les tentes sont vite montées et notre motivation de grimper énorme, nous sommes impatientes de découvrir ces falaises de rêve!

Caro dans le crux de «Alice in Grannyland» au secteur God No! Wall

Caro dans le crux de «Alice in Grannyland» au secteur God No! Wall

Mais le lendemain matin nous nous réveillons dans le brouillard et la pluie, typiques de la saison d’été. Nous profitons alors de la journée pour connaître «Roc’n Rope», l’entreprise locale qui gère tout ce qui est en lien avec l’escalade, menée par Alex, Gustav et Jan, qui forment une équipe géniale et nous aident avec tous nos soucis. L’après midi nous arrivons quand même à grimper un peu au secteur Baboon près du camping.

Caitlin, Paula et Caro sur le chemin des secteurs près du camping

Caitlin, Paula et Caro sur le chemin des secteurs près du camping

Nadia se repose dans «Rude Bushman»

Nadia se repose dans «Rude Bushman»…

... et Caro dans «Karfoefeling», au secteur Superbowl

… et Caro dans «Karfoefeling», au secteur Superbowl

La grimpe est géniale et le rocher sèche vite. Quand nous revenons au camping nous sommes super bien accueillie par Michel et sa copine, des grimpeurs locaux qui nous invitent à manger avec eux un plat typique du pays. Notre première expérience de l’hospitalité énorme des sud-africains!

Belle soirée sudafricaine avec Caitlin, Caro, Michael et sa copine, Jann, Mel, Gustav et Alex

Belle soirée sudafricaine avec Caitlin, Caro, Michael et sa copine, Jann, Mel, Gustav et Alex

Après, suivent trois jours de grimpe intense dans des voies incroyables. Super Bowl nous offre de la grimpe bien déversante et longue, avec des

attaques d’oiseaux, qui aiment spécialement les cheveux de Caitlin.

Caitlin dans le crux de «Rude Bushman», Superbowl

Caitlin dans le crux de «Rude Bushman», Superbowl

Un rooibos bien chaud au pied de la falaise

Un rooibos bien chaud au pied de la falaise

A la cascade nous profitons d’une vue incroyable avec la cascade au fond, après avoir eu quelques problèmes pour trouver le bon rappel pour accéder au secteur 😉 et puis à God No Wall! nous sommes accompagnées par le grimpeur local Danny, qui connaît toutes les voies et nous fait découvrir ces longueurs incroyables…mais nous sommes déjà bien épuisées et la journée de repos est obligatoire le lendemain.

Petite surprise tombé du haut de la falaise! La dangeureuse Boomslang, mortelle!

Petite surprise tombé du haut de la falaise! La dangeureuse Boomslang, mortelle!

Petite surprise tombé du haut de la falaise! La dangeureuse Boomslang, mortelle!

Petite surprise tombé du haut de la falaise! La dangeureuse Boomslang, mortelle!

Avec Paula on grimpe entre filles!

Avec Paula on grimpe entre filles!

Caitlin dans «Flambeau» à The Restaurant

Caitlin dans «Flambeau» à The Restaurant

Puis à God-No Wall nous sommes accompagnées par le grimpeur local Danny Pinkas, qui nous fait découvrir ses murs techniques à réglettes.

Danny Pinkas dans la magnifique «Big bad wolf» à God No! Wall

Danny Pinkas dans la magnifique «Big bad wolf» à God No! Wall

Du yoga, des étirements et de la course à pied nous aident à reprendre nos forces! Ceux-ci sont indispensables le lendemain, car après avoir été trempées par la pluie, nous sommes obligées de grimper le gros devers abrité de la pluie. Il fait super froid et les doudounes rendent heureux, mais quand même nous passons une journée super géniale avec Jono, Garry et Matt, des grimpeurs locaux de Johannesbourg. Après, la pluie s’installe de nouveau,  mais nous réussissons quand même à grimper une demi-journée à The Restaurant en compagnie de Simba, le chien de Jan de Roc’n Rope, qui nous protège au retour dans la nuit; et Winter, l’américain qui fuit les hivers pour grimper au soleil. Notre dernière journée nous offre finalement de la météo parfaite, et nous profitons à God No Wall! Pour terminer notre séjour nous mangeons du poulet dans le township, une soirée vraiment sympa, qui nous a organisée Alex!

Sous les toits de Superbowl à l’abri de la pluie...

Sous les toits de Superbowl à l’abri de la pluie…

...on met les doudounes en plein été

…on met les doudounes en plein été.

Caro s’offre «Cactus Palace» à Reunion Wall

Caro s’offre «Cactus Palace» à Reunion Wall

Nadia dans «Flambeau» à The Restaurant

Nadia dans «Flambeau» à The Restaurant

Caro dans «Superfly» à The last crag of the century

Caro dans «Superfly» à The last crag of the century

Pour terminer notre séjour nous mangeons du poulet á la braise dans le township, une soirée Chicken Durst vraiment sympa que nous a organisée Alex !

De quitter cet endroit incroyable est dure, mais on continue notre voyage en direction du Parque National Kruger et après Blouberg.

Nous remercions Alex, Gustav, Mel, Jan, Danny et Wonder Boy de Boven, à Jono, Garry et Matt de Johannesburg, Winter l’américain, Paula l’allemande, et Bernard et Aurélien deux belges sympas, pour l’accueil et les bons moments passés ensemble.

Avec nos amis belges. Photo: Gary Lowther

Avec nos amis belges. Photo: Gary Lowther

Etape 2 : PARC NATIONAL KRUGER (Mpumalunga)

Parc National Kruger, le 19 novembre

Notre voyage se poursuit vers le plus célèbre parc sud-africain, à 2h30 de Boven.

Coucher de soleil dans le Parc National Kruger

Coucher de soleil dans le Parc National Kruger

Une équipe de filles au top!

Une équipe de filles au top!

Nous sommes super bien accueillies par des amis rangers et nous passons deux jours à observer la merveilleuse faune africaine. C’est excitant de les voir de près et dans leur milieu naturel. Des troupeaux d’impalas, d’éléphants, de zébres et de buffles qui galopent à travers la steppe, des familles de baboons, de belles girafes avec leurs petits, un rhyno en colère qui poursuit les voitures, un énorme lion avec sa proie, ainsi que des kudús, des pumbas et beacoup d’autres animaux impressionnants…c’est le monde du Roi Lion.

Petite douche de sable

Petite douche de sable

Le rhyno, un des plus imponents des big five

Le rhyno, un des plus imponents des big five

Choucador à épaulettes rouges

Choucador à épaulettes rouges

Attention avec les baboons

Attention avec les baboons

Le soir, les rangers nous préparent un délicieux repas typique avec de la viande et du pap. Nous remercions Jacob et Pat pour leur énorme générosité.

Les rangers du Kruger

Les rangers du Kruger

Les impalas sont les plus faciles à voir dans le parc

Les impalas sont les plus faciles à voir dans le parc

Etape 3. Blouberg (Limpopo)

“To Climb at Blouberg is to touch the soul of rock climbing.” (Charles Edelstein, 1997 MCSA Journal)
Big wall avec d’excellentes voies jusqu’à 400m. Un cadre vraiment Africain, il vaut la longue route pour y arriver. C’est la vraie aventure dans un endroit assez isolé!
Situé dans le extrême nord-est du pays, c’est essentiellement une province rurale, la plus pauvre du pays. A l’écart des circuits touristiques. La province est caractérisée par de vastes plaines, de hautes montagnes, des forêts d’essences indigènes. Les vestiges préhistoriques et les sources minérales abondent.

“Je l’ai trouvé, et je continue à trouver, l’âme de l’escalade sur le Big Blue Mountain” (Hector Pringle)

Hector Pringle prépare son délicieux café au lait à l’aube au bivouac

Hector Pringle prépare son délicieux café au lait à l’aube au bivouac

Blouberg, le 21 novembre 2014 :

Après 10h de voiture, dont 5h dans le Kruger où nous avons observé une multitude d’animaux, nous arrivons à Polokwane. Là nous rencontrons Hector, Steve et Matt qui arrivent depuis Johannesburg. Encore 2h de plus sur des chemins poussiéreux derrière de Steve « Schumaker » et nous arrivons enfin à Blouberg, un petit bled perdu dans la campagne du Limpopo. Nous laissons nos voitures chez un local, en espérant retrouver toutes nos affaires au retour. Et puis c’est parti pour la longue et mythique marche d’approche…. à la frontale !

Pause bien méritée pendant la marche d’approche pour reprendre le souffle

Pause bien méritée pendant la marche d’approche pour reprendre le souffle

Et qui fait bien souffrir Nadia et Matt quand ils essayent de suivre le rythme des deux géants sud-africains. Même avec le meilleur connaisseur du site, l’auteur du topo Hector, et un GPS, nous avons réussi à nous perdre dans ce labyrinthe de chemins et jungle humide. Après plus de 3h de marche raide nous arrivons au bivouac, une cave super géniale à l’abri de la pluie et du vent.

La nuit est courte, le lendemain le réveil sonne à 4h30 au lever du soleil, bon petit déjeuner et approche avec des vues magnifiques. Avec sa générosité caractéristique, Hector nous conduit jusqu’au pied de notre voie avant de s’engager avec Steve dans son projet, qui s’avérera bien dur et long!

Hector nous fait découvrir son petit paradis de rochers à Blouberg

Hector nous fait découvrir son petit paradis de rochers à Blouberg

Equipe-de-choc-(avec-Matt)-sur-le-chemin-d’approche-de-notre-première-grande-voie-sudafricaine

Equipe de choc (avec Matt) sur le chemin d’approche de notre première grande voie sudafricaine

Escalade sur les paroies à Blouberg

Escalade sur les paroies à Blouberg

Notre voie choisie est « Something of Value », une 4★ recommandée par Hector. Caro et Nadia commencent par la première longueur de Wow Fuck pour rejoindre après Caitlin et Matt au premier relais et continuer ensemble.L’escalade est très variée et propre, nous apprécions leur éthique d’utiliser uniquement des protections mobiles pour garder son caractère «aventure». C’est le charme de la Big Blue Mountain!

Nadia jouit d’une vue panoramique sur la paroi de «Last Moon»

Nadia jouit d’une vue panoramique sur la paroi de «Last Moon»

A 7h30 du matin il fait déjà chaud, nous grimpons au soleil et à cause d’un malentendu nous ne retrouvons avec deux litres d’eau pour quatre !! Après les deux premières longueurs nous décidons de continuer dans une voie un peu plus facile « Last Moon ». L’escalade est très belle et même les longueurs faciles sont chouettes à grimper avec des toits, dièdre et fissures… C’est du vrai terrain d’aventure, il n’y a rien du tout, ni un pauvre piton, et pas d’échappatoire possible. C’est ça le charme de la montagne bleue.

Caitlin assure Matt et fais bronzette

Caitlin assure Matt et fais bronzette

Nadia dans les dernières longueurs de «Last Moon»

Nadia dans les dernières longueurs de «Last Moon»

C’est la chute

Tout se passe bien jusqu’à la dernière longueur, où Caitlin chute trois mètres sur une vire, juste avant de mettre la première protection… résultat une cheville qui se gonfle directe. Après l’avoir immobilisé, la situation est vite analysée: Ils nous restent 20 m d’escalade pour sortir de la voie, puis au moins 5h de marche dans du terrain escarpé pour arriver à la voiture…Nous hésitons quoi faire…appeler d’aide ou essayer de porter Caitlin? Nous n’aimons pas l’idée de devoir appeler l’hélico, mais en observant le pied de Caitlin, qui change de couleur et forme, nous réalisons que finalement nous avons pas le choix, il faut appeler l’hélicoptère.

Caitlin garde le moral malgrès la situation, c’est une battante!

Caitlin garde le moral malgrès la situation, c’est une battante !

Nadia installe un relais pour moufler Caitlin, qui monte avec beaucoup de courage et l’aide précieuse de Caro (merci les micro-tractions!). Nous sommes étonnés de la rapide organisation des groupes de secours, car après seulement 45 min l’hélicoptère atterri sur le plateau. Nôtre chance énorme est qu’Hector a noté les coordonnées du départ de la voie, car sans celles-ci l’hélico n’aurait jamais décollé.

Caitlin s’envole à l’hôpital gouvernemental de Bchum, où elle passe une nuit dans des conditions précaires assise sur une chaise et sans nourriture ni eau… mais les soins sont gratuits et en la laissant dans une hôpital gouvernementale l’hélicoptère est aussi gratuit, ce qui est important pour Caitlin, qui ne connais pas la couverture de son assurance médicale. Le service medicale est limité: la cheville est diagnostiquée sans fractures, tant que le lendemain dans une Clinique privée à Johannesburg on découvrira que sa cheville est cassée.

Le lendemain nous allons chercher Caitlin à l’Hôpital

Le lendemain nous allons chercher Caitlin à l’Hôpital

C’est la fin de l’aventure pour Caitlin, nous sommes très tristes. Nous l’aurons jamais imaginé, c’est incroyable avec quelle vitesse tout peut changer. Et nous passons trois jours à Johannesbourg pour réorganiser la suite de notre voyage et assurer les meilleurs soins pour Caitlin, tout en étant accueillies par la famille de Matt, un grimpeur locale. Nous sommes touchées par leur hospitalité et aide incroyable! C’est de telles expériences qui enrichissent un voyage dans un pays étranger. Thank you so much!

Caitlin rentre aux EEUU pour se faire opérer.Photo: Matt Hoffman

Caitlin rentre aux EEUU pour se faire opérer.Photo: Matt Hoffman

Nous avons adorées dormir dans la Cave, grimper sur ce rocher extraordinaire et encore peu parcouru, et partager la magie de cet endroit avec Matt, Héctor, Stephen, Marianne et Mike.

Le Yéti partenaire des Girls Rocking ( Caro NORTH , Caitlin MACMURTRIE , Nadia ROYO ) South Africa. Photo: Hoffman

Le Yéti partenaire des Girls Rocking South Africa. Photo: Hoffman

Etape 4 : Wild Coast

Côte sauvage, réputée pour ses spots de surf et ses lieux de randonnée. Nature vierge habitée depuis la nuit des temps par le peuple Xhosa. Coffe Bay est l’endroit le plus réputé dans les guides, mais notre envie de nature sauvage nous emmène au coeur de la réserve naturelle de Mkambati.

Passage-éphèmere-sur-les-plages-paradisiaques-de-Mtentu

Passage éphèmere sur les plages paradisiaques de Mtentu

Mtentu, le 26 novembre Tandis que Caitlin rentre au États-Unis, Caro et moi nous continuons notre voyage vers le sud. Notre petite blonde américaine nous manque, et puis c’est fini les cours d’anglais! Avec Caro nous passons en mode «españofrançais» très drôle, nous avons notre propre langue et ça nous plait.

Promenade-sur-une-plage-rocheuse-atypique-de-la-reserve-de-Mtentu

Promenade sur une plage rocheuse atypique de la reserve de Mtentu.

Le Yéti s

Journée repos sur la plage de Mtentu

Notre premier arrêt sur la Wild Coast est à Mtentu, un petit paradis presque vierge à la fin d’un chemin cahoteux, où nous changeons notre petite polo par un 4×4 pour y arriver. Stephen Thehoffe, notre chauffeur génial, nous propose de passer la soirée avec lui et son équipe de bénévoles. Ils travaillent dans le projet IGQANGI une initiative novatrice d’éducation et développement des écoles rurales, qui aide énormement la communauté depuis 6 ans. Nous sommes touchées par leur projet et contentes de pouvoir partager cette belle soirée avec eux. Stephen est un passionné et son discours plein d’énergie.

Au lodge de Mtentu avec Stephen et ses collègues d’Igqangi

Au lodge de Mtentu avec Stephen et ses collègues d’Igqangi

Nous passons trois jours magiques à en prendre plein les yeux dans ces paysages à couper le souffle. Nous sommes coupées du monde, nous passons les journées allongées sur le sable dorée des plages vierges, à nous baigner dans l’océan Indien, respirer l’air frais plein de nouveaux parfums et explorer en kayak cette nature sauvage pleine de falaises et grandes cascades. Le lodge est merveilleux, avec ses petites cabanes en bois et ses charmantes douches solaires. Le dernier jour réveil à 4h30 pour voir un lever de soleil incroyable, un moment privilégié pour méditer sur ce que nous avons la chance de vivre et sur ce qui nous attend.

Les Yéti Girls: Caro NORTH , Caitlin MACMURTRIE , Nadia ROYO laissent leur empreinte en Afrique du Sud

Les Yéti Girls laissent leur empreinte en Afrique du Sud

De nouveau sur la route avec nos gros sacs

De nouveau sur la route avec nos gros sacs

Nous continuons notre chemin sur la Garden Route jusqu´à Coffee Bay, pas loin de Mthatha. Reputé pour l’ambiance hippie, la fête et le surf, nous choisissons le surf et une balade jusqu’à Hole in the Wall, une arche naturelle dans l’océan. La cote est très belle. De là, il y a encore 25h de route pour arriver à notre prochaine destination, les mystérieuses montagnes de Cederberg.

Maison ronde Xhosa typique de la wild coast

Maison ronde Xhosa typique de la wild coast

ETAPE 5. CEDERBERG (Western Cape) – La Montagne des Ceders

Nous laissons derrière la saison humide et les plages de l’est pour arriver dans le sec et chaleureux ouest sud-africain. Le Cederberg est un paradis pour les grimpeurs à 3h au nord de Cape Town, avec le célèbre site de bloc Rocklands, mais aussi des voies sportives et un énorme potentiel en trad sur ses grandes parois. La plupart des falaises sont privées et il faut acheter un permis pour pouvoir grimper. Nous passons plus de 20 jours à grimper, ouvrir des nouvelles voies et explorer cet énorme massif de rochers.

Wolfberg, le 1 décembre – La Montagne des Loups

A notre arrivée, nous retrouvons notre ami Danie Woolman, un grimpeur local, qui nous attend allongé à l’ombre d’un grand cèdre, arbre qui donne son nom au massif. Nous nous installons au camping Sanddrif au pied de l’impressionnant mur rouge.

Vue de la paroi de Wolfberg depuis le camping

Vue de la paroi de Wolfberg depuis le camping

Danie fait la sieste après une longue journée d’escalade

Danie fait la sieste après une longue journée d’escalade

S’en suivent trois longues journées d’escalade, chaleureuses et intenses, avec une heure de montée raide qui nous réveille chaque matin. Les voies ne font pas plus de 6 longueurs, mais l’escalade est exigeante et technique, souvent expo sur des grosses vires, des fissures plutôt horizontales et des mouvements loin et physiques. Aucune trace de passage, ni pitons ni magnésie, comme à Blouberg les bolts sont interdits. Nous finissons fatiguées et un peu déçues de notre escalade car nous avons eu plus peur que d’habitude. Nous constatons que l’accident de Caitlin nous touche vraiment le mental.

Au sommet avec Danie après notre première voie à Wolfberg

Au sommet avec Danie après notre première voie à Wolfberg

Caro dans la 1ère longueur de «Energy Crisis», classe!

Caro dans la 1ère longueur de «Energy Crisis», classe!

Nadia dans l’off-width mytique de «Alone in the space»

Nadia dans l’off-width mytique de «Alone in the space»

Nous grimpons des classiques: « Energy Crisis » sur une proue spectaculaire, « Celestial Journey » quelques vols dans la première longueur et un run out effrayant, « Old Timer’s Desease » nous n’arrivons pas à faire la dernière longueur trop expo, « Alone in the space » un off-width mytique, puis « Brandslang », une voie magnifique 100% trad de 30 m, que vient d’ouvrir Danie. Sur un mur orange bien vertical à réglettes!

Merci à notre partenaire Petzl, «Old Timer’s desease»

Merci à notre partenaire Petzl, «Old Timer’s desease»

Yellowwood Amphitheatre (Western Cape)

Grande falaise qui ressemble à Ordesa, avec des grandes voies dures en trad sur du grès.
A Yellowwood l’éthique est le « tread lightly », ce qui veut dire grimper avec un minimum d’impact sur le rocher et l’environnement (les goujons et pitons sont exceptionnellement utilisés, uniquement quand il n’y a vraiment plus le choix). Une escalade magnifique, ou le grimpeur apprécie l’engagement et la nature aventureuse de ce site.
Située dans le Hawequas Mountain Catchment Area, dans la région du Paarl, au nord de Cape Town.
Yellowwood Amphitheatre

Oudtshoorn (Western Cape)

Dans le sud du pays, c’est la région des autruches! Couennes de 40m max, entre 25 et 50 voies, du 10 au 34 (3 au 8c). Belle escalade sur des colos et autres concrétions calcaires. Le Kalymnos d’Afrique du Sud!
Oudtshoorn

Table Mountain (Cape Town)

C’est le symbole de Cape Town. Plus de 200 voies sur coinceurs complètement clean dans toutes les difficultés. Elle est considéré Monument National, d’où l’interdiction d’équiper avec des points fixes. Des voies de plusieurs longueurs avec grande ambiance et une superbe vue sur l’océan.

Table Mountain

Liste de matériel utilisé durant notre voyage escalade en Afrique du Sud

Liste de matériel pour un voyage escalade en Afrique du Sud

Catégorie Nom du modèle Marque Pourquoi ce modèle au départ? A-t-il répondu à mes attentes ? Si c’était à refaire?
PORTAGE
Sac à dos 1 Odyssee 50+10 (fab en Chine) Millet Cadeau. Pour les longs voyages.
Sac à dos 2 Alpine ascent pro 35+10 Lowe Alpine Cadeau. Qualité et volume pour les grandes voies avec des longues marches d’approche (1,4kg)
Sac étanche Balcés 20L (fab en Espagne) Altus Imperméable et léger
Poche à eau Widepac 2 Source Légère (200g), grande ouverture, volume 2L
BIVOUAC
Sac de couchage Panyam 450 (fab en Pologne) Cumulus Surtout le poids (850g) et le petit volume, (5,5L), toutes saisons. En plus tissu déperlant et résistant, duvet d’oie polonaise avec très bon gonflant (850+ cuin), philosophie de la marque
Drap de sac Thermolite Reactor (fab en Chine) Sea to summit Bonne qualité, bon rapport chaleur (+8°C)/poids 248g
Matelas NeoAir Xlite Femme (fab en Chine) Thermarest Le meilleur en confort, poids (350g) et volume, plus isolant en modèle femme
Hamac de voyage Sleepyhead (fab en Chine) Nature et découvertes Cadeau. Légère (500g) et très résistante, toile de parachute 100% Nylon
Couverture de survie Jetable (fab en France) Arva Petit prix et petit volume
Réchaud Crux Optimus Cadeau. Très léger et compact
Popote Pinnacle Soloist GSI outdoors 1 personne, bonne qualité, petit volume et pratique (rentre 1 bouteille de gaz de 230g): casserole aluminium 1,1L, couvercle avec passoire, 1 bol, 1 fourchette pliable
Thermos Acier inoxidable 0.75L (fab en Chine) Thermos Qualité et poids
Couteau pliable Je l’avais acheté pour le canyon, petit et léger, avec un trou pour le mousqueton
Frontale Tikka plus (fab en France) Petzl 5 modes d’éclairages, 140h d’autonomie, éclairage jusqu’à 29m, 120g.
Bâtons de marche Explorer compact power lock (fab en Autriche) Komperdell C’est un cadeau. Très léger (210g), 100% aluminium, système de blocage power lock, petit volume 3 brins plié (54cm)
Boussole Silva Poids et prix
Trousse de toilette Wash bag roll Deuter Rigide protège l’intérieur, compact, miroir amovible, crochet pour le pendre, poids 220g
HABILLEMENT
Chaussures rando/trekk Lynx Low Gore-Tex (fab au Vietnam) Millet Polyvalence et confort pour longues marches, imperméable, semelle vibram, pointe renforcée, robuste, poids 400g
Chaussures tige haute Forclaz 600 (fab en Roumanie) Quechua Pour la rando et pour le prix (je travaillais à Decathlon). Imperméables Novadry, semelle Vibram
Tongues (fab en Chine) Nabaiji Poids et prix
Veste Gore Tex Kompire PTX 2.5 W 2X Salewa Pratique pour le voyage long: très legère et souple, impermeable avec coutures étanches, renforts coudes et épaules pour le sac, avec doudoune amovible, et en plus une bonne promo!
Doudoune (fab en Thaïlande) Patagonia C’était un cadeau, j’avais prévu de prendre ma duper doudoune Rab, mais je l’ai perdue…
Pantalon montagne Wifa On Trangoworld Stretch, coupe-vent et déperlant, serrage bas de jambe, 5 poches, poids 325g
Collant thermique LD Techno Pant Millet Chaleur,intérieur polaire, possible de le porter tout seul
Polaire Hooded Siula The North Face Le prix en promo! Très agréable. Veste avec zip central. Très chaude avec tissu Polartec Thermal Pro, capuche avec serrage, serrage ceinture. 470g.
T-shirts respirant Forclaz 50 (fab en Chine) Quechua Petits prix (je travaillais à Decathlon), respirant
T-shirt manche longue Capilene 3 Zip Neck Patagonia Respirante et légère, col zippé, 100% polyester, agréable à porter, pas trop stretch, 218g
Brassières Domyos et HM Les domyos pour le prix, la HM tissu respirant
Chaussettes Mi-bas Teta Lorpen Chaleur (75% thermolite base), renfort talon, tibia, cou-de-pied. Tricotage à l’intérieur très agréable.
Gants
ÉLECTRONIQUE
Appareil photo Coolpix AW110 (fab en Indonésie) Nikon Modèle aventure tout terrain: 16 mpx, très léger, résistant aux chocs, poussière et gel, waterproof -18m, gps, boussole, altimètre, wifi
Caméra Silver édition 3+ (fab en Chine) GoPro Qualité/prix. Photos 10 mpx, capture vidéo 1080p60, étanche à 40m
Tablette SM-T210R (fab au Vietnam) Samsung Petite taille, légère, connexion wifi
ESCALADE
Baudrier Luna (fab en Malaisie) Petzl Offert en partenariat. Léger, confortable, cuisses réglables pour la montagne l’hiver.
Chaussons Tiger lacets (fab en France) Andrea Boldrini Offerts en partenariat. Le plus c’est le confort. Idéal pour gdes voies mais assez polyvalent, laçage asymétrique.
Chaussons Anazazi lace-up (fab au EEUU) Five ten Un des meilleurs chaussons pour les grandes voies techniques
Casque El Cap (fab en Chine) Mammut Offert en partenariat.
12 Dégaines Spirit (fab en France) Petzl Offert en partenariat.
5 Mousquetons à vis Attache (fab en France) Petzl Offert en partenariat.
6 Sangles 2 x 120cm, 4 x 60cm (fab en France) Petzl Offert en partenariat.
Corde d’escalade Serenity 8,7 mm x 80 m (fab en Suisse) Mammut Offert en partenariat. Grande polyvalence, 3 normes (simple et double), très légère. Pour la falaise et les grandes voies.
Marteau Tamtam (fab en France) Petzl Offert en partenariat.
Tamponnoir Rocpec (fab en France) Petzl Offert en partenariat.
20 plaquettes 10mm (fab à Taiwan) Mammut Offert en partenariat.
Poignée ascension Ascension (fab en France) Petzl Je l’avais acheté pour faire de la spéléo
Magnésie 350g (fab en PCR) Ze white Pour l’escalade sur de grès à 35°C en Afrique du Sud….

Autres récits de voyage en Afrique du Sud

Si l’Afrique du Sud est une destination qui vous attire mais que l’escalade n’est pas votre passion pour découvrir ce pays, voici d’autres récits de voyage:

Le récit se construit pendant le voyage…

0 commentaire
0

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire