Comment s’équiper pour photographier en Laponie ?

par Expérience Outdoor
conseils pour photographie en Laponie

Renardeau & Puffinou agence de voyage photo vous conseille sur comment s’équiper pour un séjour photographie en Laponie. Vous prévoyez de partir faire de la photographie en Laponie l’hiver prochain, un spécialiste de cette destination vous donne ses conseils pour vous équiper.

De par l’activité vous allez rester de longues heures statique avec parfois des températures qui pourront descendre jusqu’à -30°C et parfois moins ?. Aussi, afin de maximiser votre résistance au froid et donc votre confort voici 3 conseils de base à suivre.

Premièrement : La règle des 3 couches pour faire de la photographie en Laponie 

LA PREMIÈRE COUCHE : DES SOUS-VÊTEMENTS TECHNIQUES

Choisissez des sous-vêtements moulants et respirant qui gardent la chaleur. Manches longues de rigueur ?. Éventuellement, si cela vous démangeait, on préfèrera le mérinos pour le haut, fibre naturelle qui évite également les mauvaises odeurs et réchauffe même humide. Coté jambes, un legging polaire ou un collant technique respirant fera parfaitement l’affaire.

LA DEUXIÈME COUCHE : Polaire ou pull en laine

La deuxième couche doit vous permettre de garder la chaleur dégagée. Choisissez le vêtement  en fonction de la température et ce peu importe si une marche d’approche est requise. En effet, si vous veniez éventuellement à marcher, mieux vaut alors avoir à enlever cette couche, car une fois statique pour la photographie en Laponie, vous en viendrez à regretter de ne pas avoir pris plus …

LA TROISIÈME COUCHE : Parka ou doudoune

Enfin, une troisième couche épaisse mais surtout coupe-vent ! Si possible en duvet, type parka d’expédition ou veste de ski, selon votre budget.

Si éventuellement, vous êtes très frileux (se), n’hésitez pas à mettre une couche supplémentaire. Une polaire, une doudoune ultra fine en-dessous et vous serez paré ! Les combinaisons d’hiver intégrales peuvent aussi être une très bonne solution pour la photographie en Laponie. De par leurs physionomies, elles gardent mieux la chaleur qu’un pantalon associé à une doudoune

Deuxièmement : Les extrémités pour la photographie en Laponie

LES CHAUSSETTES ET LES CHAUSSURES

Au minimum 1 paire de chaussettes en laine, évitez de superposer plusieurs paires,  c’est l’air qui isole et si votre pied est comprimé, le sang  circulera moins bien et par conséquent vous aurez encore plus froid aux pieds !

Il va falloir investir dans une bonne paire de bottes grand froid, fourrées et imperméables pour la photographie en Laponie. Après des années d’utilisation et de bons et loyaux services, nous préconisons une paire type Sorel. C’est de l’équipement robuste qui a fait ses preuves, le tout à un prix abordable.

Autre astuce pour gagner quelques degrés, des semelles que vous pouvez venir ajouter entre le chausson et le fond de la botte. La partie en aluminium va réfléchir  le froid vers le sol tandis que la partie molletonnée gardera  la chaleur.

LES GANTS

Vous serez amenés à photographier la plupart du temps, il est donc impératif d’avoir des gants qui vous laissent assez de mobilité et de souplesse pour utiliser votre boîtier. Nous préconisons 2 paires de gants : une première très fine, type gants en soie et une autre par-dessus, des gants techniques imperméables en Gore-Tex ou des moufles.

Tout comme les bottes avec les chaussettes, évitez de prendre une paire de gants trop serrée.

LES BONNETS & CHAPKAS

Nul besoin de vous recommander de porter au minimum un bonnet sous ces latitudes. Malgré cela il pourra souvent arriver que le froid devienne si mordant qu’une cagoule ou cache cou ne soit pas de trop également lorsque vous ferez de la photographie en Laponie.

Et si avec tous cela vous avez encore froid, des chaufferettes peuvent être un allié de taille pour vous aider à tenir de longues heures. Vous en trouverez de différents type que ce soit chimique pour les plus courantes à usage unique, jusqu’à celle avec un sérum physiologique réutilisables.

Troisièmement : Ne pas négligez la qualité                                      

Malgré que cela puisse être un budget, la qualité de votre séjour dépend pour beaucoup de l’équipement. Les marques sont souvent gage de qualité et si votre budget est restreint, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un vendeur en précisant bien vos besoins (régions/météo & activités).

Qui plus est, l’achat de vêtements qualitatifs vous permettra de réutiliser votre matériel d’une saison à l’autre, c’est un bon investissement, à longs termes.

Personnellement, hormis mes gants que je perds tout le temps … et quelques chaussettes usées par les longues saisons, j’ai la même tenue depuis que j’encadre des stages de photographie en  Laponie.

Équipement pour la photographie en Laponie

Concernant le matériel, vos batteries se déchargeront beaucoup plus vite que d’ordinaire à cause du froid. Deux astuces simples : prenez batteries/piles de rechange et rangez-les dans les poches intérieures de votre veste pour les faire bénéficier de votre chaleur corporelle.

Autre grand problème lié au froid quand on photographie en Laponie: la condensation. Au mieux, une couche de buée recouvrira viseur et optique. Au pire, cette condensation pourrait bien se transformer en glace si le thermomètre passe en négatif. Pour limiter le phénomène, conservez votre appareil à température ambiante, bien au froid (autour du cou ou dans votre sac photo). Et si vous rentrez au chaud, laissez-le récupérer quelques heures dans un sac en plastique afin de limiter la condensation ou bien le laisser dans un sas pour éviter une amplitude thermique trop importante.

Dans la mesure de votre budget, privilégié un trépied en carbone. Sous l’effet du froid le métal a tendance à se rétracter.

Essayer aussi autant que possible de sécher votre trépied entre 2 sorties. En effet tout comme la condensation qui peut se former sur vos objectifs, il en va de même pour l’intérieur de vos trépieds. 

Dès que vous sortirez cette eau va geler et parfois vous gêner pour faire coulisser les pieds.

0 commentaire
0

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire