Randonnée en Colombie : le voyage au cœur de la Ciudad Perdida

par Expérience Outdoor
Colombie Ciudad Perdida

4 jours de trek à la Ciudad Perdida, ou la citée perdue, au pied de la Sierra Nevada en Colombie.

Qui ?

Marie (moi) fan de randonnées, partie seule avec son sac à dos. Souhait : sortir des sentiers battus avec cette randonnée colombienne peu conventionnelle commençant par le parc national naturel de Tayrona pour ensuite s’aventurer jusqu’au cœur de la mystérieuse Cité perdue.

Date du séjour en Colombie

Du 4 au 15 octobre 2017

Lieu

Colombie, Amérique du Sud

Informations pratiques concernant ma randonnée en Colombie du parc Tayrona à la Ciudad Perdida

Le trek de la Cité Perdue dure 4 jours avec quotidiennement 4 à 7 heures de marche. C’est une marche idéale pour les aficionados des voyages « randonnées » en Colombie désirant s’éloigner des sentiers pratiqués habituellement par les touristes. Pour ceux qui préféreraient être accompagnés d’un guide, sachez que des voyagistes spécialisés dans le voyage d’aventure proposent ce type d’excursions en petits groupes.
Le dénivelé positif oscille entre 300 et 450, le négatif entre 300 et 1350.
C’est un niveau de difficulté intermédiaire voire avancé selon les passages de ce sentier pédestre qui demande une bonne condition physique de la part des randonneurs.
Malgré sa découverte assez récente, en 1975, ce site archéologique précolombien situé au bord de la Sierra Nevada est d’une grande importance religieuse pour les autochtones. Aussi, il faut absolument respecter leurs croyances et ne pas prendre, par exemple, de photos sans leur accord.

A l

A l’intérieur de la cité perdue

La Colombie

Pour partir randonner en Colombie, il vous faudra un passeport en cours de validation et si vous comptez visiter les parcs nationaux : un certificat de vaccination contre la fièvre jaune. Enfin, si vous avez prévu de traverser l’Amazonie, un traitement anti-paludisme est fortement conseillé !
Le prix d’un billet d’avion Paris-Bogota est en moyenne à 890 € mais j’ai déjà vu des offres spéciales à 690 €.
Il y a 6 heures de décalage entre la France et la Colombie.

Où dormir ?

Carthagène vous propose de magnifiques hôtels avec piscine à des prix très abordables ! Fan de rétro, j’ai été charmée par le Casa Bustamante Hotel Boutique et sa déco incroyable.
Sur le trek de la Ciudad Perdida, l’hébergement est très rustique : ce sont généralement des campements indigènes qui ont été aménagés ou encore des hamacs avec moustiquaire et couvertures.

Où manger ?

A Santa Marta, la ville la plus proche de la fin de ce circuit pédestre « hors du temps », il faudra absolument goûter aux arepas servis au Lulo (celle à l’avocat est simplement excellente). C’est un établissement très fréquenté mais sa situation en pleine rue piétonne permet de parfaitement se mélanger aux Colombiens… et il pratique le Happy Hour entre 19 h et 21 h !
Plus discret mais tout aussi bon, Marc de Sabores Restaurante surprend par son rapport qualité/petits prix ! Les plats sont copieux et l’accueil très chaleureux (Et le propriétaire est marseillais !).

Quels souvenirs ramener de Colombie ?

L’artisanat colombien est absolument incroyable ! Le pays est d’ailleurs reconnu pour son travail de l’émeraude. Mais attention de ne pas l’acheter à n’importe qui, les « faux » sont fréquents. Outre les ponchos évidemment particulièrement chauds, n’oubliez pas de ramener de Colombie des Mochilas, sacs tissés à la main, un Vueltiao, chapeau à base de fibres de palmier et s’il vous reste de la place dans la valise : craquez pour une céramique !

La randonnée de la Ciudad Perdida

Le trekking peut se faire dans les deux sens mais j’ai préféré commencer par le parc national Tayrona qui offre immédiatement un paysage très atypique entre montagnes, plages et forêt tropicale. Les différents tableaux qu’offre cet endroit magique annonce un parcours inoubliable qui ne déçoit pas ! La plage Canaveral et sa cabane perchée – que l’on rejoint après avoir traversé une végétation abondante – en sont le meilleur exemple.

Cabo San Juan, parc national de Tayrona national en Colombie

Cabo San Juan, parc national de Tayrona national en Colombie

C’est parti pour cette randonnée incroyable au cœur de la Sierra Nevada, qui ponctue mon voyage en Colombie. Premier trek : 4h45 de marche. Le niveau n’est pas trop difficile. Je m’arrête contempler les magnifiques plages de sable blanc, très caractéristiques des trésors qu’offre la mer des Caraïbes, puis nuit en bivouac. Je suis plutôt confortablement installée. Mais l’objectif d’atteindre le site sacré des Indiens Koguis ne me fait pas dormir, malgré la fatigue de la marche. J’avais vécu la même chose, la première nuit de ma randonnée au Pérou où mon espoir de rencontrer des Quechuas m’avait tenue éveillée !
Le deuxième jour, je me réveille tôt et reprends ce fameux sentier pédestre, direction la vallée formée par le Rio Buritaca. Je découvre de nombreux villages typiques de la région mais je ne rencontre aucuns indiens Kogis (Est-ce une légende ? Quelqu’un en a-t-il déjà vu ?!) Cette seconde marche devait durer 6 heures mais j’ai pris mon temps pour admirer les villages… Lorsque la nuit tombe, la fatigue de l’effort et de tout mon séjour en Colombie semblent s’abattre sur moi, je m’endors immédiatement !
Jour 3 de mon trek : le réveil est matinal, cette partie de la randonnée durant au moins 7 heures ! J’attaque la dernière traversée de la rivière et arrive aux fameux escaliers menant au site archéologique. Je commence à compter les marches, me félicitant d’avoir pris un équipement de randonnée particulièrement léger. Après avoir gravi les 1200 marches, je découvre enfin la Cité Perdue, The Lost City ! Et quelle découverte ! Près de 140 plateformes en pierre reliées entre elles par des escaliers (encore) et desservies par des structures en bois qui permettent la distribution d’eau. Je me repose au bord d’une cascade qui, parait-il, possède des vertus miraculeuses, située en pleine jungle tropicale puis reprends la marche sur ce sentier incroyable pour passer ma dernière nuit à la Ciudad Perdida.
Quatrième et dernier jour de cette incroyable aventure colombienne. J’ai d’ailleurs trouvé une vidéo immersive qui vous donnera une idée de ce que j’ai vécu tout au long de mon « road trip » pédestre.

Toujours en plein cœur de la Sierra Nevada, je me dirige à présent vers le village d’El Mamey. Le dernier morceau de cette randonnée pédestre n’est pas une mince affaire, je dois affronter de nombreuses descentes ! Je m’arrête en route pour admirer la faune (notamment les oiseaux) et continue le sentier. Il m’aura fallu un peu plus de 6 heures pour boucler l’ultime étape de ce circuit pédestre. Je me fais ramener à l’entrée du Parc Tayrona.

En conclusion

J’ai entendu beaucoup de choses sur cette randonnée pédestre. Notamment sur le fait qu’il faut être bon marcheur. Mais la beauté des paysages et la richesse culturelle des lieux vous font vite oublier la fatigue ! Pour moi, sa difficulté n’a d’égale que sa beauté !
Enfin, voici en quelques mots d’autres idées de trek en Colombie que j’aimerais réaliser lorsque je reviendrai dans ce beau pays qui m’a tant plu :

  • Le sanctuaire d’Iguaque : située à 2900 mètres, cette marche de 6 heures propose des paysages oscillant entre forêt tropicale et montagne qui s’ouvrent sur un lac incroyable !
  • La vallée de Cocora : randonnée de 4 heures qui vous plonge dans la flore (a)typique du pays comme les « Palmas de Cera ».
  • Montée et descente dans le Parque Nacional del Cocuy en Colombie
  • Carthagène, Bogota, Mompox, Villa de Leyva : pour les aficionados de treks urbains, il est possible de découvrir ces villes coloniales caractéristiques de la Colombie !

Quel équipement choisir pour réaliser le Trek de la Ciudad Perdida?

Comme pour chaque randonnée et pour profiter pleinement de votre voyage, ne négligez pas votre équipement. Bien choisir son matériel de Trek, c’est prendre soin de Soi.  Mais aussi mettre toutes les chances de son côté pour un séjour réussi.
Pour vous aider à ne rien oublier, j’ai pu remarquer qu’il y avait un article sur une check list voyage ici. 
Néanmoins, il y a quelques particularités à retenir pour un Trek de 4 jours à la Ciudad Perdida:

  • Tout votre équipement sera mouillé par la pluie, la transpiration. Alors prenez des rechanges et surtout des sacs étanches pour protéger votre matériel sensible (sac de couchage, appareil photo, tablette, …).

SAC ETANCHE LEGER SEA TO SUMMIT DE 2L A 35L

  • Pour traverser les rivières et torrents, plusieurs solutions s’offrent à vous:
    • soit vous quitterez vos chaussures de randonnée et chaussettes.
    • soit vous aurez une paire de sandale de marche résistante à l’eau.

CLEARWATER CNX LEATHER SANDALE DE MARCHE KEENJe vous souhaite un bon voyage

4 commentaires
0

Vous pourriez aussi aimer

4 commentaires

MARIE LUKASIEWICZ 17 juillet 2018 - 17 h 42 min

Salut,

Je vais en Colombie bientot, je voulais faire ce trek. Peux tu me dire si il est obligatoire de passer par un organisme, tu n’en parles pas, ou bien l’as tu fasi toute seule, dans ce cas là est ce bien indiqué?
Merci de ta réponse

Répondre
Michaël ROUHAUD 17 juillet 2018 - 18 h 18 min

Bonjour
il est toujours plus prudent de passer par un organisme surtout que pour la ciudad Perdida il semblerait que l’on ne puisse pas s’y rendre sans guide

Répondre
Emeline NICOLAS 16 décembre 2018 - 10 h 46 min

Bonjour, ce trek a l’air sensationnel mais avez vous réussi à tout faire seule? Sinon que peut-on faire seul dans la Sierra Nevada?

Bon dimanche!

Répondre
Michaël ROUHAUD 18 décembre 2018 - 11 h 09 min

Bonjour, non la personne l’a fait avec une agence de voyage.

Répondre

Laisser un commentaire