Mont Everest, aventure sur le plus haut sommet du monde

par Expérience Outdoor
Mont Everest

Culminant à près de 8 850 mètres, le mont Everest est le fantasme de tous les alpinistes. Gros plan sur tout ce qu’il faut savoir sur l’ascension de cette montagne désormais mythique.

Mont Everest

Mont Everest

Le Mont Everest : le toit du monde

Depuis 1852, l’Everest est reconnu comme le point culminant de la Terre avec ses 8 848 mètres par rapport au niveau de la mer. Cependant, il faut noter qu’en comptant sa partie immergée, c’est le Mauna Kea d’Hawaï qui est considéré comme la plus haute montagne du monde.
Situé en plein cœur de l’Himalaya qui se trouve en Asie du Sud et qui traverse à la fois le Népal, l’Inde, le Tibet, le Bhoutan et le Pakistan, le mont Everest constitue la frontière entre le Népal et le Tibet, qui cela va sans dire, est la plus haute frontière du monde. De ce fait, il est connu sous plusieurs noms. Il est connu des Occidentaux sous le nom de mont « Everest », une appellation donnée par Andrew Waugh en 1865 en hommage à George Everest, l’ancien arpenteur-géomètre général des Indes orientales. Pour les népalais, il est appelé « Sagarmatha » ou la montagne dont la tête touche le ciel et pour les tibétains, il s’agit de « Chomulungma » ou la déesse-mère de la Terre.

L’ascension du  Mont Everest, le défi ultime de tout alpiniste

Depuis sa découverte, l’ascension de l’Everest fait rêver beaucoup de personnes, notamment les amateurs de sports alpins. Avant son escalade, il est primordial de bien se préparer physiquement. Retrouver des conseils utiles dans ce sens sur ce site.
Si les premières expéditions ont été lancées depuis le début des années 20, le fameux sommet n’a été atteint pour la première fois qu’en 1953 par le Néo-Zélandais Edmund Hillary et le népalais Tenzing Norgay. Depuis, près de 14 000 personnes ont tenté cette aventure mythique, mais seules 4 000 personnes ont réussi dont notamment le jeune américain de 13 ans John Roméro (2010) et le japonais de 80 ans Yuichiro Miura (2013).
Ce grand nombre d’échecs s’explique notamment par la grande difficulté de l’ascension qui est soumise à des conditions extrêmes et dangereuses qui ont d’ailleurs valu à l’Everest la triste réputation de montagne la plus mortelle de la Terre. Et pour cause, les températures glaciales qui peuvent descendre jusqu’à -62°C, les avalanches et les explosions, les crevasses, les vents violents, la basse pression et la raréfaction de l’air. Plus de 200 personnes ont payé de leur vie leur envie de conquérir l’Everest jusqu’à aujourd’hui.

Le Mont Everest : une aventure merveilleuse rendue possible par les Sherpas

Peuple vivant dans l’ouest du Népal, les Sherpas sont les héros cachés de toutes ascensions de l’Everest. En effet, ils sont principalement ceux qui rendent l’ascension de l’Everest possible, car ils s’occupent d’installer les camps et les échelles pour le franchissement des crevasses, de fixer les cordes qui guident vers le sommet et d’acheminer le matériel nécessaire d’un camp à l’autre. Ils sont réputés pour leur force et leur bravoure, mais aussi, et surtout pour leur loyauté. Un sherpa ira toujours au secours d’un alpiniste en détresse, et ce, au risque de sa propre vie.
D’autre part, il faut savoir que partir à la conquête de l’Everest nécessite du temps, mais aussi des moyens financiers assez conséquents. Il faut compter dans les 30 000 $ pour une ascension sans guide et près de 70 000 $ avec un groupe accompagné de sherpas et de guides. Par ailleurs, l’aventure dure en moyenne 40 jours, mais cela en vaut largement la peine, car au bout il y a non seulement un paysage et une vue hors du commun qui attend l’heureux élu, mais il y a aussi la satisfaction de s’être surpassé et d’avoir réalisé le rêve de toute une vie.

sherpa

sherpa

0 commentaire
0

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire