À l’assaut des blocs de la forêt de Fontainebleau

par Sven BARTHELEMY
Dans la forêt de Fontainebleau lors de l'escalade de bloc

Sven Barthélémy, ambassadeur Ocun nous partage son expérience d’escalade de bloc à Fontainebleau le temps d’un week-end.

Informations pour préparer son week-end de grimpe à Fontainebleau

Date

Du 30 mai au 2 juin 2019

Quand partir

Vous pouvez grimper dans le massif de Fontainebleau toute l’année. Cependant, vous trouverez les meilleures conditions aux intersaisons (printemps et automne).

Pour les plus mordus, l’hiver sera la saison idéale pour avoir une bonne collante, c’est-à-dire que le caillou adhère mieux aux mains.

Lieu

Forêt de Fontainebleau à Milly-la-Forêt..

Accès depuis Annecy par l’autoroute : prendre la direction de Paris via l’A6, écouter les indications du GPS ou du co-pilote sur environ 500km et 5h de route puis vous arriverez à destination sans trop de problème.

Participants à ce trip d’escalade de bloc à Fontainebleau:

Nous étions un groupe de 4 amis : Pierre, Louis, Alexis et Sven Barthélémy (Ambassadeur Le Yéti/OCUN).

Où dormir autour de Fontainebleau:

Autour de la forêt de Fontainebleau vous trouverez tout : hôtels, camping, chambres d’hôtes..

Pour le weekend, nous avons choisis de dormir dans un bungalow au camping de « La Musardière » à Milly-la-Forêt.

Il s’agit d’un camping (bungalows ou tentes) en forêt avec une bonne ambiance. Possibilité de louer des crash-pad et acheter des topos sur place. Dans le camping il y a snack, piscine, aire de jeux pour les enfants. Le secteur le plus proche se trouve à 10min à pied.

Où se restaurer/où se réapprovisionner à Fontainebleau:

Vous trouverez de tout ! Supermarchés, producteurs locaux, restaurants, etc… De notre côté nous avons fait les courses au supermarché puis nous cuisinons dans le bungalow au camping.

Office du tourisme

Millylaforet

Caractéristiques

La Foret de Fontainebleau c’est : des blocs de moins d’1m pour les plus petits à plus de 10m pour les plus haut, des cotations allant du 2C au 8C+/9A, 30 000 passages référencés, plus de 250 secteurs le tout sur plus de 25 000 Ha.

Le rocher est constitué de grès avec de formes exceptionnels et regroupe l’ensemble des types de d’escalade. Le sol est principalement constitué de sable blanc.

Les elephants de la forêt de Fontainebleau
bloc d'escalade aux formes étranges à Fontainebleau

Quoi d’autre dans les environs

Lors de vous journées de repos vous pouvez faire un peu de récupération active avec une sortie randonnée à pied, à vélo ou trail au seins des 25 000 ha de la forêt. Pour les culturels, vous pouvez vous rendre à Fontainebleau pour visiter le château et ses jardins. De plus si vous avez un peu de temps vous pouvez vous rendre à Paris pour visiter la capitale.

Bibliographie

Il existe de nombreux topos papier, pour notre séjour nous avons acheté le topo : « FONTAINEBLEAU, Fun Bloc » de David Atchison-Jones paru en 2018. Ouvrage clair, lisible et très complet avec des images précises des différents blocs du 2C au 8C. Vous le trouverez sur internet ou achat sur place, pour notre part au camping .

Lien Internet

E-magazine d’informations sur les loisirs au Pays de Fontainebleau 

Le site internet référence si vous rechercher des infos sur les blocs de la forêt 

Week-end d’escalade de bloc à Fontainebleau

Jeudi 30 Mai 2019, l’heure du départ sonne pour aller à Fontainebleau. Nous chargeons la voiture de crash pad et de matos, puis en route pour 5h de voiture.

Arrivés sur place vers 14h30. Malheureusement pour nous il pleut et la location au camping ne se fait qu’à partir de 16h… Alors on attend, en visitant les routes de campagne, que la pluie cesse. Nous décidons de nous rendre au pied des premiers blocs situé à 10min du camping. Crash-pads sur le dos, nous nous enfonçons dans la forêt à la rencontre des rochers de grès.

Premier bloc en vue, on regarde la ligne, il a l’air sympa avec de jolies prises. On pose les pads, on s’échauffe puis on décide que ça sera notre première croix du séjour. Après 2/3 essais, gros run pour tenter de l’enchainer, je tombe au réta.. Et là le drame, je me réceptionne, la cheville à cheval entre le bord du crash-pad et le sol. Je me la tords violement, une petite entorse de faite. La suite du séjour s’annonce bien, je n’arrive plus à lever mes orteils…

Je décide de faire une pause après ça, mon collègue en profite pour mettre des run dans le bloc.

On ne se laisse pas abattre

Un quart d’heure est passé, je renfile mes chaussons, met de la magnésie sur mes mains, et décide que ce ne sera pas une cheville qui va m’empêcher de réaliser ce bloc ! Je m’assois au départ, me concentre et c’est parti. Le crux est passé, je me reconcentre sur la sortie, et me voilà au sommet de « Vis-à-vis », mon premier 7A à Fontainebleau.

Nous décidons de changer de bloc, on prend le chemin de « Yoga ». Les pads installés, on se lance dedans. Run à vue, je tombe au dernier mouvement. Alexis se lance, tombe aussi. On se concentre et nous voici tous les 2 au sommet du bloc à notre premier essai. Second 7A de la journée.

Il est l’heure d’aller au camping pour nous installer. Malgré la cheville, ces 4 première heures se sont super bien passées. Hâte d’être le lendemain !

Premier jour, vendredi 31 Mai.

Un gros petit déjeuner dans le ventre et nous voici sur la route pour le secteur Franchard Isatis. Après nous être échauffés sur quelques bloc en dalle, nous allons tester un classique de ces lieux « Little Karma » départ assis en 7A+. Tous les mouvements sont calés mais l’enchainement ne passe pas… Ce sera pour une prochaine fois !

Bloc d'escalade de chauffe à Fontainebleau
Little karma à fontainebleau 7A

15h30, la faim se fait sentir. On retourne au camping manger et se reposer avant la session du soir. Objectif de la soirée : travailler le 7B « Yogi » au Rocher des souris. Il s’agit d’un bloc dans un toit sur des plats nécessitant un bon gainage et une bonne alonge.

Bloc à escalader, le Yogi 7B à Fontainebleau

Seconde journée d’escalade de bloc à Fontainebleau

Seconde journée, samedi 1 juin. Malgré une forte chaleur pour la matinée, nous nous dirigeons au secteur du Bois Rond. Après la recherche d’un bloc intéressant et un bon échauffement à l’ombre sous les pins, nous essayons « Le grand chauve sourit » en 7B+. Nous avons quasiment l’ensemble des mouvements du bloc mais le crux ne veux pas… On se rabat alors sur un petit 7A, « La Constellation des Amoureux » que l’on enchaine en peu d’essais.

Sur la Constellation des Amoureux lors de notre trip escalade à bleau en France

Le soir venu, on reprend la direction du Rocher des Souris dans le but d’enchainer « Yogi ». Premier essai de la soirée, je tombe au dernier mouvement. Ça s’annonce bien pour la suite !! Puis 2ième, 3ième, 4ième essais je tombe encore et toujours au dernier mouvement, ça me rend dingue… ! Après un bon temps de repos je décide de mettre le dernier essai de la journée et du séjour, le passage du toit passe facilement, je place mon talon et maintenant le moment fatidique arrive : le mouvement de la sortie. Je me concentre et me donne à 100% mais la sortie ne veut toujours pas de moi, je chute une énième fois là-haut… On plie bagages et on décide d’aller manger un bon burger au camping pour fêter le dernier soir.

Dernier jour

On prépare toutes les affaires et on charge la voiture. Le bungalow rendu, on prend la route en direction du secteur de « L’Eléphant ». Arrivé sur place sur le coup de midi, il fait une chaleur de plomb (30°C) il n’y aura pas de grosses performances… Ce sera une session tranquille avant de reprendre la route. On commence par le pique-nique et un peu de slackline.

assis sur les pads dans la forêt de fontainebleau

On trouve un petit 6A « La Moreau » en léger dévers avec des trous et des plats, puis on décide de la jouer à la Charles Albert à faire du bloc pied nu. On coche alors “Le Surplomb du Lépreux” en 6A.

Nous sommes arrivés au moment du retour. Ces 3 jours passés entre amis dans la forêt furent magiques ! De plus, l’ambiance et le partage entre les grimpeurs de toutes nationalités furent très enrichissants. Vivement la programmation de notre prochain roc trip !

La fin de notre session d'escalade à fontainebleau et retour le soir

Matériels utilisés pour ce week-end d’escalade de bloc à Fontainbleau

CATEGORIENOM DU MODELEMARQUEPOURQUOI CE CHOIX DE MODELEEST-CE QUE LE CHOIX REPOND A CETTE EXPERIENCE D'ESCALADE DE BLOC A FONTAINEBLEAUSI C'ETAIT A REFAIRE
Crash-padsMoonwalkOCUNDonationGrande surface de réception et pas lourd pour sa tailleOui
Crashs padsImpactBlack-DiamondBon amortis et prixExcellent amortis de la mousse et légerOui
Crashs padsDead Point 2EdelridRapport taille/prixGrande surface de réceptionManque un peu d'amortis..
ChaussonsOxi SOCUNModèle typé blocPointe précise, serrage rapide et efficace. Malheureusement talon un peu trop soupleOui, parfait pour le bloc ! Je recommande
ChaussonsSolutionLa SportivaUne arme pour le bloc : confortable & asymétriqueForte poussée sur les grattons et un talon irréprochableJ’en reprendrai une troisième paires s’il le faut ! Chausson parfait pour le bloc.
MagnésieBam bamFriction LabsBon pouvoir absorbantSèche rapidement les mains sans forcément en mettre beaucoupOui
BrosseSimondBas prixFait son job pour nettoyer les prises.Oui car on doit toujours avoir une brosse pour nettoyer les prises
PantalonJawsOCUNDonationLéger avec une grande liberté de mouvements. Et confortable à porter au quotidienOui, pour tous les jours et les sessions de grimpe en exté
ShortManiaOCUNDonationLéger, élastique de serrage qui maintient bien à la taille. Agréable à porter en grimpant et pour tous les jours, même quand il fait chaud.Oui
T-shirtLogo TeeOCUNDonationLéger, confortable, logo visible de loinOui
0 commentaire
1

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire