Check list escalade en bloc

par Expérience Outdoor
Escalade en bloc avec protection crash pad

Conseils pour bien s’équiper pour un trip escalade en bloc

Escalade en bloc
Crédit Photo : EDELRID

Recommandations générales pour une sortie d’escalade en bloc.

Une fois votre destination décidé il vous faudra donc préparer votre matériel. La pratique du bloc est certainement l’une des disciplines de l’escalade nécessitant peu de matériel. Si l’on compare à la voie d’une longueur, il n’en reste pas moins qu’il y a des impératifs à prévoir.

En effet, bien que prenant moins de hauteur qu’en voie, il vous faudra être très vigilant lors des chutes. Ici plus de corde pour vous retenir, la chute se fera alors sur un tapis appelé « crash pad », de plus ou moins grande taille. Il vous faudra aussi prendre en compte le terrain en dessous des blocs.  En effet si tout est dégagé et sans rocher alors la pause des crashs pad ( ou tapis de réception ) et la réception se fera sans problème, mais bien sûr ce n’est pas toujours le cas.

Session escalade en bloc à Kryptos
L’Ambassadrice de la BD Kaddi Lehmann a envoyé kryptos (8 c), devenant la deuxième femme à envoyer 8 c ! Crédit Photo : BLACK DIAMOND

Sol en pente, arbres, rochers proéminents, et j’en passe encore bien d’autre. L’escalade de bloc n’est pas une pratique à prendre à la légère, encore une fois une blessure peux vite arriver. Nous vous conseillons donc de toujours prendre un nombre de crash pad adapté au terrain et à la hauteur de sortie de votre projet en bloc. Il est aussi indispensable d’être accompagné afin d’avoir quelqu’un pour veiller sur vous et vous parer lors de vos chutes.

Nettoyer votre Bloc pour une grimpe durable

Autre aspect très important à respecter en escalade de bloc, le fait de toujours nettoyer votre bloc avant et après avoir grimpé. En effet, le fait de laisser des traces magnésie apparente et de grimper sur un rocher poussiéreux ou sableux ne fera que l’endommager. La poussière présente sous vos chaussons ou sur la roche viendra entrer en contact avec le rocher et finira par l’abîmer. La magnésie non brossée viendra lustrer les prises et donc enlever le grain du rocher. Cela vous paraît peut être ridicule personnellement. Mais si tous le monde résonne de cette façon alors je vous laisse imaginer l’état du rocher dans 10 ans, 20 ans, 100 ans ?

Escalade en bloc avec protection crash pad
Jorg Verhoeven et Katharina Saurwein du Team PETZL

Pensez donc à bien nettoyer le bloc après avoir grimpé.

L’environnement est aussi un facteur à prendre en compte. Sur les sites à hautes fréquentations, il n’est que trop souvent facile de constater les dégâts fait par notre pratique sportive sur la nature. Il est donc de notre responsabilité de bien veiller à certains points cruciaux :

  • Ne pas traîner les crashs pad d’un bloc à l’autre mais de les soulever pour les transporter. En effet, en les traînant au sol, vous bougez la terre et au bout d’un moment, les racines des arbres présents aux alentours finiront par pointer le bout de leur nez. S’ensuivront une dégradation des racines. Puisque tous les grimpeurs finiront par leur marcher dessus, au risque donc de mettre en danger la vitalité de la flore. Mettez vous à leur place, aimeriez vous que l’on vous marche sur les pieds, chez vous ?
  • Eviter autant que possible de marcher hors des sentiers vraiment marqués. En effet sur des lieux avec un taux de passage élevé, il n’est pas rare de voir des sentiers se manifester de partout. Encore une fois nous abîmons alors la flore, l’empêchant d’évoluer dans son environnement naturel. Même si vous devez marcher 10 mètres de plus pour accéder à votre projet, ne coupez par court aux sentiers évidents.
  • Ne pas laisser traîner ses détritus. Nous voyons bien trop souvent des sites de bloc avec des papiers, des canettes, des mégots de cigarette ou autres, des bouts de straps, de la magnésie, et j’en passe qui jonche le sol des blocs. Encore une fois si tout le monde prend bien soin de nettoyer la zone où il vient de grimper avant de partir alors ce problème n’existera plus. Et n’hésitez pas aussi à ramasser les détritus. Même si ce ne sont pas les vôtres, au pire des cas vous repartirez avec un bon karma.

Pensez donc à bien nettoyer le bloc et toute la zone alentour après avoir grimpé. Si nous respectons tous ces petites règle de vie en nature, alors les locaux ne seront plus obligé de fermer des zones d’escalade pour laisser le temps à la faune et la flore de se régénérer.

Comment s’équiper pour sortie d’escalade en bloc.

Après vous être renseigné sur tous ces aspects, vous pourrez beaucoup plus facilement adapter votre matériel. En dehors des crashs pad pour la sécurité, le matériel que vous devrez emporter dépendra aussi de la température, du climat et de beaucoup d’autres facteurs. N’oubliez pas de lire notre article comment choisir son crash pad :

Nous savons aussi que comme quasi toutes les pratiques de l’escalade, le public n’est pas toujours le même. Il y a une grosse différence de matériel entre les personnes souhaitant aller grimper de temps en temps, plus pour se divertir et les fanatiques à la recherche de performances qui ne vivent que par l’escalade.

Trip escalade en bloc au bord de la mer
Crédit Photo: SNAP CLIMBING

Dans tous les cas, et peu importe votre niveau, une chose est sûr : vous repartirez avec beaucoup moins de peau que lors de votre arrivé. En effet, la friction sur le rocher viendra petit à petit « poncer » votre peau. Et bien souvent en extérieur, on arrête de grimper à cause de doigts trop douloureux plutôt qu’un manque d’énergie.

Nous vous conseillons donc d’avoir avec vous le crème pour les doigts, afin de bien régénérer votre peau après votre séance d’escalade. Libre à vous d’utiliser le produit que vous souhaitez mais beaucoup de marque d’escalade proposent maintenant leur propre crème, spécialement pour l’escalade !

Check-list pour une session d’escalade en bloc.

C’est pourquoi nous allons vous proposer deux check-lists. Une première pour le strict nécessaire à amener en termes de sécurité et de confort. Une deuxième pour vraiment entrer dans la profondeur de la pratique du bloc en extérieur.

Matos session escalade en bloc classique

Des chaussons
Un ou plusieurs crash-pads
Un sac a magnésie de bloc
Des vêtements adaptés à la grimpe
Un topo
Du strap
Une ou plusieurs brosses
Un chiffon ou serviette pour retirer la poussière du bloc

Sortie bloc de performance (en plus de la liste précédente)

Une poutre portative pour l’échauffement
Une perche pour brosser les prises en hauteur
Une lime pour enlever vos peaux mortes sur les mains
De quoi remonter sur corde pour tester les blocs

En fonction des conditions il faudra également

Une veste coupe-vent ou imperméable
Une Doudoune pour l’hiver quand ça colle
Des lunettes de soleil
De quoi s’hydrater
De la nourriture
Des gants (pour les acharnés qui grimpent l’hiver)
Un bonnet ou une casquette
Une lampe frontale
Une trousse à pharmacie
De la crème solaire
Warning

Attention, l’escalade nécessite du matériel spécifique mais également une connaissance des techniques de progressions. Ne vous lancez surtout pas dans ce sport sans être accompagné d’un grimpeur confirmé ou d’un moniteur escalade.

Quelques destinations d’escalade en bloc

Laisser un commentaire