Pêche à la mouche en lac de montagne dans les Hautes-Alpes

par Expérience Outdoor
ou pecher dans les lacs de montagne des Hautes-Alpes

Quentin Groetzinger, Guide Pêche dans les Hautes-Alpes, nous partage son expérience de pêche à la mouche en lac de montagne dans les Hautes-Alpes.

Originaire de la Savoie, cela fait maintenant 5 années que je suis Guide de pêche dans le département des Hautes-Alpes. Je pratique et j’enseigne la pêche à la mouche et la pêche aux appâts naturels en torrents de montagne, en petites et grandes rivières.

La pêche à la mouche se pratique aussi en lac de montagne, c’est une expérience enrichissante et forte en émotions.

J’enseigne également la pêche des carnassiers aux leurres sur les plans d’eau et lacs de barrage (Serre-Ponçon). C’est un grand plaisir pour moi de pêcher dans les Hautes-Alpes car il offre une grande diversité de sites de pêche et permet d’évoluer dans des paysages somptueux, sauvages et préservés.

Les lacs d’altitude des Hautes-Alpes

Pêche à la mouche dans les lacs de montagne des Hautes-Alpes

Le département des Hautes-Alpes à la chance de pouvoir offrir aux pêcheurs amateurs de grands espaces une cinquantaine de lacs d’altitude où il est possible de pratiquer la pêche.

Tous ces lacs se situent entre 1800 m et 2800 m d’altitude.

Ils sont tous classés en 1ère catégorie piscicole et soumis à une réglementation spécifique à la pêche en lac d’altitude (je vous invite à vous rapprocher du guide de pêche de l’année disponible chez les détaillants de pêche ou de vous rendre sur le site de la Fédération de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique des Hautes-Alpes pour prendre connaissance de celle-ci avant votre sortie de pêche).

Les lacs d’altitude sont répartis dans différents secteurs géographiques du département. On peut donc citer le Champsaur, le Valgaudemar, l’Embrumais, le Queyras, Vallouise, Freissinnière, la Roche de Rame, les Ecrins et le Briançonnais. Quelque soit le lieu de votre séjour dans le département Haut-Alpin vous pourrez facilement accéder à un ou plusieurs lacs d’altitude pour y pratiquer votre loisir favori. Pour faciliter votre choix je vous conseil d’aller sur « GEOPECHE » ,la carte interactive accessible sur le site de la Fédération de Pêche des Hautes-Alpes.

Vous pourrez voir facilement sur quelle zone géographique vous vous trouvez et quels sont les lacs d’altitudes accessibles près de l’endroit où vous séjournez.

Pour ma part je vais vous citer certains lacs où j’ai l’habitude de me rendre pour mes parties de pêche à la mouche en solo ou avec des stagiaires.

Ou pêcher à la mouche dans les lacs de montagnes des Hautes-Alpes ?

pêche en lac d'altitude dans les Hautes-Alpes

Les Lacs Malrifs

Les lacs Malrifs dans le Queyras, au départ en voiture du petit village d’Aiguilles. Les lacs du Grand Laus, Mézan et Petit Laus se superposent les uns au dessus des autres sous forme de petits plateaux. Tous les trois ont leurs caractéristiques propres.

Le Grand Laus

Le Grand Laus culmine à 2579 m d’altitude, c’est le plus grand ( 5,6 ha ) et le plus profond, il est d’un bleu vif, c’est sans nul doute le plus majestueux des trois, il vous envoûtera par sa splendeur. Si c’est le premier que l’on rencontre, ce n’est pas pour autant celui qui est le plus accessible pour la pêche. On peut tout de même y faire de belles rencontres.

Truite des lacs de montagne des Hautes-Alpes

Le lac Mézan

Si vous êtes de nature curieux je vous conseil de vous aventurer au second étage pour faire la connaissance du lac Mézan qui se trouve à 15 minutes de marche environ du lac du Grand Laus et qui culmine à 2675 m d’altitude.

Celui-ci est très mignon car beaucoup plus petit que le précédant ( 0,8 ha ), entouré d’une belle pelouse alpine, de mousse, et de quelques roselières ce qui lui confère beaucoup de charme. Pour la pêche c’est selon moi le plus accessible. De part sa taille et sa configuration il permet une lecture plus facile des différents postes de prospection.

Sa taille plus modeste permet une localisation plus aisée des poissons. Un pêcheur peu habitué à la pêche en lac de montagne sera moins désorienté face à un lac de taille modeste qu’un grand lac où il aura plus de mal à savoir où se placer pour commencer sa partie de pêche. Ses bordures sont dégagées ce qui facilite les lancers.

Lac du petit Laus

Maintenant si vous êtes sportif et que vous aimez les challenges, les paysages minéraux, alors le lac du Petit Laus sera vous offrir ce que vous recherchez. Ici les pelouses alpines ont laissé place aux roches des sommets escarpés. C’est au dernier étage, dans un cirque de rochers que ce lac a pris place. vous pourrez atteindre ce lac à l’ambiance minérale et féerique après environ 10 minutes de marche. Il culmine à 2805 m d’altitude, l’ambiance haute montagne qui règne ici, donne une tout autre valeur à la pêche.

L’ascension jusqu’au lac du petit Laus
ascension au lac du petit Laus dans les Hautes-Alpes pour pêche à la mouche

Pour atteindre ces joyaux des cimes vous devrez emprunter des sentiers balisés pour une petite randonnée à travers de belles forêts de mélèzes et de pins. Celles-ci laissent peu à peu la place aux pelouses alpines et à la richesse floristique qui les constituent.

En effet vous aurez la chance de contempler de nombreuses variétés de plantes et de fleurs qui ornent les bords des sentiers. Durant votre ascension si vous tendez un peu l’oreille vous pourrez entendre les oiseaux chanter, le sifflement des marmottes qui alertent leurs congénères de votre présence. Peut être aurez vous la chance d’observer un lièvre ou un renard au détour d’une colline.

En approchant du sommet le paysage devient plus minéral, c’est le territoire du chamois, si vous savez rester discret et que vous avez une bonne vue, peut être serez vous les observer grimpant avec agilité les rochers dans les pentes escarpées.

C’est après environ 1h à 2h30 de marche qu’apparaîtra devant vos yeux ébahi, le lac, mystérieux, splendide, de magnifiques sommets se reflétant à sa surface. Vous pourrez voir que déjà les truites sont en activité, de nombreux gobages dessinent déjà de jolies ronds sur la surface. À cette vue votre excitation est à son comble. Il vous démangera de sortir votre canne de son fourreau et de vite déposer une belle imitation afin de capturer une jolie truite.

L’observation avant la partie de pêche à la mouche

Avant de vous précipiter prenez le temps d’observer afin de décrypter chaque détail qui vous semble important pour la stratégie de pêche que vous allez devoir mettre en place.

La forme général du lac, y a t’il des renfoncements, des pointes, des aspérités… Il est important de vous déplacer pour prendre connaissance de la profondeur du lac, elle est souvent irrégulière. Localiser les cassures c’est souvent au niveau de celles-ci que se tiennent les poissons. Certaines berges sont des éboulis de blocs rocheux, ils offrent des caches, des zones de chasse potentiel pour nos salmonidés, c’est souvent des secteurs intéressants à prospecter. Les arrivées d’eau sont aussi des zones à identifier car elles attirent les poissons qui vont y rechercher nourriture et oxygène.

La présence ou non d’alevins et de vairons, les truites en lacs d’altitude sont opportunistes, elles se montrent très agressives et chassent volontiers dans les bancs de vairons. Chacun de ces observables vont orienter votre tactique de pêche.

La météo du jour sera un facteur très important à prendre en compte. Il faudra s’adapter en fonction de celle-ci. En montagne le temps peu varier assez rapidement et cela a des conséquences directes sur le comportement des salmonidés. Parmi ces changements, les variations de luminosité, de température de l’eau et la pression atmosphérique sont ceux auxquels les poissons sont le plus sensibles.

La connaissance du milieu

Quentin Groetzinger Guide de pêche Hautes-Alpes

Avoir une bonne connaissance du comportement des salmonidés et du biotope que constitue le lac d’altitude seront un des atouts majeurs pour celle ou celui qui veut réussir sa sortie.

Les poissons qui vivent dans ces milieux sont essentiellement des salmonidés qui ont été introduits à l’état d’alevins. Des truites, ombles chevaliers, saumons de fontaines et christivomers qui sont les seuls à pouvoir s’adapter aux rudes conditions de vie des lacs de montagne.

En effet ces milieux sont relativement pauvres en nourritures, ce qui explique que la croissance des poissons est assez lente. À cette altitude le gel qui s’installe dès l’automne et ce jusqu’à la fin du printemps oblige les salmonidés à vivre au ralenti. Ils n’ont alors que quelques mois pour retrouver de l’énergie. C’est durant la belle saison, lorsque les températures augmentent et que la vie reprend son cours dans les prairies alpines alentours que les truites et saumons de fontaines vont rentrer en activité.

Les insectes aquatiques étant peu présents dans les eaux froides des lacs de montagne, ce sont alors les insectes terrestres qui représentent une part importante de l’alimentation des truites et un apport énergétique conséquent. On observe des poissons qui rodent non loin des berges à la recherche de sauterelles, criquets, papillons, coléoptères, et autres diptères qui se retrouvent malencontreusement dans l’eau. Ils finissent aussitôt dans la gueule d’une truite.

On peut parfois assister à une véritable frénésie de gobages, le spectacle est fabuleux.

Quel équipement pour la pêche à la mouche en lac de montagne

Pour le matériel vous devrez vous munir d’un ensemble canne, soie et moulinet adapté pour ce type de milieu.

En effet il vous faudra une canne assez puissante pour réaliser des lancers parfois à plus d’une vingtaine de mètres de la
berge et ce face au vent dans certaines situations.

Une canne de 9’ pour soie n°6/7 avec une action de pointe ou pointe progressive sera le plus adapté.

On optera pour une soie flottante avec un profil WF afin de charger rapidement le blank et ainsi faciliter la propulsion de l’ensemble soie, bas de ligne, mouche. La soie flottante sera la plus polyvalente, elle vous permettra de pêcher en surface avec des mouches sèches mais aussi sous l’eau avec des nymphes lestées, des imitations de chironomes ou de petits streamers.

Quelles mouches choisir pour la pêche e lac de montagne

Il vous faudra aussi quelques boites de mouches qui imiteront les insectes que vous pourrez rencontrer dans ce biotope. Malgré que les insectes aquatiques que l’on peut observer dans les cours d’eau de plaine se raréfient ici on pourra tout de même avoir dans nos boites les trois grandes familles que sont les plécoptères, les éphémères et les tricoptères.

On pourra accompagné ces imitations de diptères (moucherons, moustiques), coléoptères (scarabées, coccinelles). Les imitations de sauterelles, criquets seront bien appréciés surtout lorsque le vent ride la surface de l’eau. Quelques imitations de fourmis ailés vous permettrons de prendre de nombreuses truites quand on peut voir voler des nuées de ces petits insectes.

N’oubliez pas que la truite en lac de montagne peut se montrer très agressive avec ses congénères et les vairons. Des streamers qui imitent à merveilles de petites truitelles ou des vairons pourrons parfois vous rapporter de belles prises!

Les accessoires pour la pêche à la mouche en lac de montagne

N’oubliez pas tout le petit matériel, les bobines de fil pour refaire son bas de ligne, de la graisse pour sécher les mouches, un coupe fil, une pince pour écraser les ardillons et retirer un hameçon de la gueule du poisson, une épuisette, des lunettes polarisantes. Tout ceci pour mettre toutes les chances de votre côté et pour un bon respect du poisson.

La technique du Moucheur en lac de montagne

pêche à la mouche dans les lacs d'altitude des Hautes-Alpes

D’un point de vue technique il est indispensable pour celle ou celui qui souhaite pêcher en lac d’altitude de maîtriser à minima la gestuelle de lancer. Les salmonidés circulent sans arrêt tout au long de la journée à la recherche de nourriture. Ils peuvent évoluer tout proche de la berge, ce qui permettra même à un pêcheur débutant qui lancera sa mouche qu’à 6 ou 7 mètres du bord, de capturer quelques salmonidés.

Mais durant la journée les poissons vont s’éloigner peu à peu de la bordure pour parfois se tenir à des distances plus lointaines, jusqu’à une vingtaine de mètres voir plus.

Ceci va rendre la pêche beaucoup plus difficile pour un pêcheur ne pouvant pas atteindre de telles distances. C’est souvent le vent qui influence le positionnement des poissons au cours de la journée, quand il souffle, il créer des courants plus ou moins forts, on peut alors observer des vagues à la surface du lac. Les insectes qui sont tombés à l’eau dérivent alors d’une berge à l’autre.

C’est pourquoi les poissons changent souvent de places à la recherche de ces insectes. Il se pourrait alors qu’il y ait une frénésie de gobages mais que vous vous retrouviez incapable de déposer votre mouche à la distance voulue. Vous vous trouverez alors impuissant et une grande frustration s’emparera alors de vous.

Il est selon moi primordiale pour qu’une journée de pêche en lac de montagne soit réussie d’être en possession d’un bagage technique suffisant pour optimiser les chances de captures tout au long de la journée.

Quel équipement vestimentaire pour la pêche en lac de montagne ?

Pensez également à vous équiper avec le matériel vestimentaire adéquat (polaire, veste, doudoune, pantalon, chaussures de randonnée, casquette).

En montagne le temps est incertain et peut changer brusquement. Il est important pour votre confort d’avoir dans votre sac à dos plusieurs couches à vous mettre au cas ou le vent se lève et apporte avec lui les nuages. Les températures peuvent baisser brutalement. Ne négligez surtout pas cet aspect là car pêcher en grelottant parce qu’on a pas prévu assez d’affaires chaudes c’est vraiment désagréable, la partie de pêche peut vite tourné au cauchemar.

Pour conclure pour pêcher en lac d’altitude des Hautes-Alpes

Pour conclure je dirais que si vous souhaitez réussir lors de votre sortie de pêche à la mouche en lac de montagne il vous faudra respecter tous les points que j’ai énuméré précédemment.

Je pense vous avoir donné quelques conseils qui devraient vous êtres utiles à faire les bons choix lorsque vous souhaiterez faire une sortie de pêche à la mouche en lac de montagne dans le département des Hautes-Alpes.

Je vous souhaite de passer d’agréables moments de pêche dans des paysages magiques où vous vivrez des émotions intense.

La pêche en lac d’altitude est une expérience inoubliable que je souhaite de vivre à tout pêcheur.

Pour contacter Quentin Groetzinger Guide Pêche dans les Hautes-Alpes

Laisser un commentaire