10 parcs nationaux à visiter au Canada

par Claire MONTAGNON
10 parcs nationaux à visiter au Canada

Moins visités mais pas moins époustouflants que leurs homologues américains, les 48 parcs nationaux et réserves de parcs nationaux au Canada ont de quoi vous ébahir.

Après notre sélection des plus beaux parcs nationaux aux Etats-Unis et leurs activités outdoor, découvrez une liste non exhaustive des 10 parcs nationaux à visiter au Canada.

Vous pouvez également parcourir le récit des activités incontournables lors d’un road trip au Canada.

Milles-Iles

Activité bateau au parc national canadien des milles-iles

Le parc national des Mille-Îles a été créé en 1904. Anciennement connu sous le nom de parc national des Îles-du-Saint-Laurent, il est situé dans l’Ontario. Les îles sont en fait les sommets usés d’anciennes montagnes. Cette région, l’axe de Frontenac, relie le Bouclier canadien du parc Algonquin en Ontario aux monts Adirondack à New York.

Le parc se compose de 21 îles plus de nombreux îlots plus petits, de 2 propriétés continentales. De plus un centre d’accueil à Mallorytown. C’est l’un des plus petits parcs nationaux du Canada avec une superficie totale de 24,4 kilomètres carrés.

Une grande partie du parc n’est accessible que par bateau. Cependant, des réseaux de sentiers se trouvent sur le continent le long de la promenade des Mille-Îles. Il y a des installations de pique-nique, de camping et d’oTENTik sur plusieurs îles et à Mallorytown Landing. Il s’agit d’une aire de fréquentation diurne qui offre un grand stationnement. Une rampe de mise à l’eau, plusieurs oTENTiks, des belvédères de pique-nique s’y trouvent. De plus un terrain de jeu, des expositions d’animaux, des expositions itinérantes et des interprètes sont présents.

La réserve de la biosphère de l’arche de Frontenac est connue pour être la région la plus riche en biodiversité au Canada.

Activités outdoor à faire au Parc des Mille-Iles

  • Tour de bateau : l’archipel bénéficie de nombreux bateaux de plaisance ainsi que de yachts à vapeur. En effet, vous aurez la chance de vous trouver la région possédant la plus grande collection de bateaux antiques et classiques en bois de toute l’Amérique du Nord.
  • Les visites guidées de cet archipel ont de quoi vous éblouir : châteaux, phares, manoirs, ou même histoires de pirates véridiques vous attendent ! Ces excursions durent généralement entre une et cinq heures. Le dîner ou déjeuner vous sera proposé en fonction de la durée de la balade.
  • Si vous préférez être actifs sur l’eau : l’archipel des mille-iles vous réserve sports et activités aquatiques : canoë-kayak, paddle, nage, plongée, pêche, wake-board…

Pacific Rim

parc national canadien pacific rim

La réserve de parc national Pacific Rim est un parc national de 511 km2 situé en Colombie-Britannique, au Canada, qui comprend trois régions distinctes : Long Beach, les îles Broken Group et le West Coast Trail. Ses montagnes côtières du Pacifique se caractérisent par des côtes accidentées et des forêts tempérées humides. Pour l’histoire et après de longues négociations, le parc a finalement été ajouté à la Loi sur les parcs nationaux en 2000, classé comme «réserve de parc» sur la base d’une revendication acceptée de certains droits sur la zone par le Conseil tribal Nuu-chah-nulth.

Au sein de la réserve naturelle vous retrouverez :

  • La végétation : notamment la pruche de l’Ouest, l’épinette de Sitka, le thuya géant, la fougère sylvestre et la fougère épée.
  • Les espèces animales : espèces marines et intertidales, telles que les baleines à bosse et l’étoile de mer ocre. Quant aux mammifères terrestres, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir les loups de l’île de Vancouver.

Activités outdoor à faire dans la réserve naturelle Pacific Rim

  • Long Beach vous offre de magnifiques spots pour le surf et la planche à voile.
  • Broken Group est l’endroit idéale pour le kayak de mer
  • West Coast Trail pour la randonnée au Canada, ainsi que le camping dans toutes les zones et la plongée sous-marine pendant les mois d’hiver dans les zones de Long Beach et Broken Group.

Banff

Le parc national Banff est le plus ancien parc national du Canada, créé en 1885 sous le nom de Rocky Mountains Park. Située dans les montagnes Rocheuses de l’Alberta, à l’ouest de Calgary. Banff englobe 6 641 kilomètres carrés de terrain montagneux, avec de nombreux glaciers, une forêt de conifères dense et de magnifiques paysages alpins. La promenade des Glaciers s’étend du lac Louise et se connecte au parc national de Jasper au nord. Les forêts provinciales et le parc national Yoho sont voisins à l’ouest, tandis que le parc national Kootenay est situé au sud et le pays de Kananaskis au sud-est.

Le parc national Banff a un climat subarctique avec trois écorégion : montagnarde, subalpine et alpine. Les forêts sont dominées par le pin tordu à basse altitude et l’épinette d’Engelmann dans les plus hautes sous la limite des arbres, au-dessus de laquelle se trouvent principalement des roches et de la glace. On y trouve des espèces de mammifères comme le grizzli, le couguar, le carcajou, le wapiti, le mouflon d’Amérique et l’orignal, ainsi que des centaines d’espèces d’oiseaux. On trouve également des reptiles et des amphibiens, mais seul un nombre limité d’espèces a été enregistré.

Au cours des derniers millions d’années, les glaciers ont parfois couvert la majeure partie du parc, mais aujourd’hui, on ne les trouve que sur les pentes des montagnes, bien qu’ils incluent le champ de glace Columbia, la plus grande masse glaciaire ininterrompue des Rocheuses. L’érosion de l’eau et de la glace a sculpté les montagnes dans leurs formes actuelles.

Activités outdoor à faire au parc national de Banff

  • Partez pour un safari nocturne ! Le parc de Banff vous propose une virée en bus d’observation pour découvrir la faune au crépuscule, de belles rencontres sont au rendez-vous.
  • Profitez d’une une excursion guidée dans le célèbre paysage du parc national : à cheval ! Pour les plus sportifs, le parc vous propose une sortie en canoë d’1:30 le long de la Bow River par exemple. Celle-ci vous offrira de vous enfoncer dans la forêt canadienne pour découvrir les plus beaux endroits cachés du parc.
  • Parmi les innombrables activités, partez pour une excursion d’une journée complète au lac Louise et sa Promenade des glacier.

Retrouvez sur ce site toutes les activités du parc de Banff.

Auyuittuq

Auyuittuq parc national canadien

Le parc national Auyuittuq, qui signifie « la terre qui ne fond jamais » est un parc national situé sur la péninsule Cumberland de l’île de Baffin, dans la région de Qikiqtaaluk au Nunavut, la plus grande subdivision politique du Canada. . Il comprend de nombreux terrains de nature sauvage arctique, tels que des fjords, des glaciers et des champs de glace. Bien qu’Auyuittuq ait été créée en 1972 en tant que réserve de parc national, elle a été transformée en parc national à part entière en 2000.
On trouve peu de végétation dans le parc Auyuittuq. Cependant, les plantes qui s’y trouvent vont des fleurs telles que la benoîte de montagne, le campion et le papaver aux arbustes comme le bouleau nain, le saule arctique et la bruyère. De nombreuses plantes du parc Auyuittuq poussent en touffes pour créer leur propre « microclimat » plus chaud afin de survivre aux conditions difficiles de l’Arctique.

En raison de l’offre de végétation exceptionnellement faible, la faune est très rare. Cependant, le parc est bordé sur trois côtés par la mer et la vie marine se trouve dans les limites du parc. Vous aurez peut-être la chance d’observer des narvals ou bélugas. Les espèces qui vivent dans le parc Auyuittuq comprennent les lemmings, le renard roux, le harfang des neiges, le faucon pèlerin et le faucon gerfaut. De plus l’ours polaire et le loup entre autres seront de la partie.

Activités outdoor à faire au parc national d’Auyuittuq

Pour profiter pleinement du parc, voici les activités que vous pourrez effectuer :

  • Randonnée dans la vallée Akshayuk
  • Camping :  Il n’y a pas d’emplacements de camping désignés dans le parc. Vous pouvez camper où bon vous semble, à l’exception des sites archéologiques, les zones de préservation spéciale
  • Escalade et alpinisme : attention, en raison des conditions éventuellement difficiles ainsi que de l’absence de services de sauvetage locaux, l’alpinisme dans le parc n’est conseillé qu’aux grimpeurs les plus chevronnés
  • Ski
  • Excursions guidées d’une journée
  • Activités culturelles inuit

Nahanni

Nahanni dans les plus beaux parcs nationaux du canada

La réserve de parc national Nahanni, « rivière du pays du peuple Naha » se situe dans la région du Dehcho des Territoires du Nord-Ouest. Elle protège une partie de la région naturelle des monts Mackenzie. La pièce maîtresse du parc est la rivière Nahanni Sud. Quatre canyons remarquables atteignant 1 000 m de profondeur, respectivement appelés First, Second, Third et Fourth Canyon, bordent sa rivière d’eau vive. Le parc a été l’un des quatre premiers sites du patrimoine naturel au monde à être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ceci s’est produit en 1978 en raison de ses pittoresques rivières sauvages, canyons et cascades.
Les sources chaudes sulfureuses du parc, la toundra alpine, les chaînes de montagnes et les forêts d’épinettes et de trembles abritent de nombreuses espèces d’oiseaux, de poissons et de mammifères.

Selon Parcs Canada, il y a 42 mammifères, 180 oiseaux, 16 poissons et quelques espèces d’amphibiens trouvés dans le parc. Les espèces de mammifères trouvées dans le parc comprennent; ours noir, loup des bois, orignal, musaraigne, campagnol, spermophile arctique, de nombreux rongeurs ainsi que des renard roux.

La diversité des sols offre plusieurs habitats spécialisés et peu communs. Plus de 700 espèces de plantes vasculaires et 300 espèces de bryophytes et de lichens se trouvent dans le parc. Ceci qui lui confère une variété plus riche que toute autre région des Territoires du Nord-Ouest. Petite particularité, l’aster Nahanni est une espèce d’aster très rare que l’on ne trouve que dans le parc.

Activités outdoor à faire à la réserve nationale de Nahanni

  • Canot-camping
  • Randonnée pédestre
  • Photographie
  • Alpinisme
  • Kayak
  • Pêche
  • Planche à pagaie
  • Visites guidées.

Voilà de quoi vous découvrir le parc tout en exerçant vos passions !

Ile-Du-Prince-Edouard

Ile du prince edouard au canada

L‘Île-du-Prince-Édouard est l’une des treize provinces et territoires du Canada. C’est la plus petite province en termes de superficie et de population, mais la plus densément peuplée. Sa capitale et plus grande ville est Charlottetown. C’est l’une des trois provinces maritimes et l’une des quatre provinces de l’Atlantique.

Faisant partie des terres traditionnelles des Miꞌkmaq, elle a été colonisée par les Français en 1604 dans le cadre de la colonie d’Acadie.Comme l’Île-du-Prince-Édouard est l’une des plus anciennes colonies du Canada, sa population reflète encore certains des premiers colons, les noms de famille canadiens, écossais, irlandais et anglais étant dominants.

L’Île-du-Prince-Édouard est située dans le golfe du Saint-Laurent, à environ 200 kilomètres au nord d’Halifax et à 600 kilomètres à l’est de la ville de Québec, et a une superficie de 5 686,03 km2. C’est la 104e plus grande île du monde et la 23e plus grande île du Canada.

L’Île-du-Prince-Édouard avait autrefois des orignaux, des ours, des caribous, des loups et d’autres espèces plus grandes. En raison de la chasse et de la perturbation de l’habitat, ces espèces ne se trouvent plus sur l’île. Certaines espèces communes sont des renards roux, des coyotes, des geais bleus et des rouges-gorges. Les mouffettes et les ratons laveurs sont des espèces non indigènes courantes.

Certaines espèces sont uniques à la province. En 2008, une nouvelle espèce d’ascomycète, Jahnula apiospora, a été prélevée dans du bois submergé dans un ruisseau d’eau douce de l’Île-du-Prince-Édouard.

Les baleines noires de l’Atlantique Nord, l’une des espèces de baleines les plus rares, étaient autrefois considérées comme des visiteurs rares dans les régions du Saint-Laurent jusqu’en 1994, ont montré des augmentations spectaculaires et depuis 2014, un nombre notable de baleines a été enregistré autour du Cap-Breton jusqu’à l’Île-du-Prince-Édouard, 35 à 40 baleines ayant été observées.

Activités outdoor à faire au parc national de L’Ile-du-Prince-Edouard

  • Circuits historiques par exemple sur la côte nord de l’île
  • Visites en bus des musées spécialisés divers
  • Croisières cabotage
  • Des circuits pédestres par exemple pour visiter des vignobles, un rucher et de l’hydromel du centre de l’île
  • Nombreuses randonnées à pieds ou à vélo 

Hautes-Terres-du-Cap-Breton

Hautes-terres du-cap-breton parc national au canada

Le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton est un parc national canadien situé dans le nord de l’île du Cap-Breton. Le parc a été le premier parc national des provinces atlantiques du Canada et couvre une superficie de 948 kilomètres carrés.

Il se compose de montagnes, de vallées, de chutes d’eau, de côtes rocheuses et des hautes terres du Cap-Breton, un plateau aux allures de toundra. Les types de forêts comprennent l’Acadienne et la Boréale. Le parc comprend le point culminant de la Nouvelle-Écosse, White Hill, à 533,5 m au-dessus du niveau de la mer. Le parc se compose également de nombreuses rivières.

Les mammifères présents vont du le cerf de Virginie à l’ours noir, en passant par des lynx et des coyotes. De plus,a musaraigne gaspésienne, nom local d’une petite variété de musaraigne à longue queue, Sorex dispar, se trouve sur les pentes rocheuses du parc.

La vie aquatique visible depuis ce parc comprend les baleines franches de l’Atlantique Nord, les rorquals à bosse, les rorquals communs, les globicéphales, les dauphins à flancs blancs de l’Atlantique ainsi que de nombreuses espèces de phoque.

Pour ce qui est des reptiles nous y retrouverons un grand nombre d’espèces de couleuvres et de tortues.

Activités outdoor à faire au parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton

  • Camping
  • Randonnée pédestre :Les sentiers du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton offrent différents niveaux de difficulté, de promenades faciles aux ascensions ardues. Celles-ci offrent une vue panoramique sur les canyons, les hautes terres et le littoral marin. 
  • Un partage culturel : les Mi’kmaq vous racontent leur histoire tous les vendredis du 18 juin au 3 septembre
  • Programmes d’interprétation : des interprètes parcourent le parc pour vous offrir toute une gamme d’activités allant des présentations spontanées aux excursions personnalisées.
  • Visites panoramiques le long du Cabot Trail
  • Plages et baignade
  • Chaises Rouges : faites une pause sur l’une des 200 chaises Adirondack rouges pour admirer le paysage
  • Pêche
  • Cyclisme 
  • Raquettes

Péninsule Bruce

Péninsule Bruce parmis les parcs nationaux du canada

Le parc national de la péninsule Bruce est un parc national de la péninsule Bruce en Ontario, au Canada. Situé sur une partie de l’escarpement du Niagara, le parc comprend 156 kilomètres carrés et est l’une des plus grandes zones protégées du sud de l’Ontario, formant le noyau de la réserve mondiale de la biosphère de l’escarpement du Niagara de l’UNESCO.

Le parc offre des possibilités de nombreuses activités de plein air, notamment la randonnée, le camping et l’observation des oiseaux. Le parc a des sentiers dont la difficulté varie de facile à expert et se connecte au sentier Bruce.

La péninsule Bruce est connu pour ses eaux bleues cristallines, ses plages pavées, ses falaises rocheuses et ses formations karstiques.

Il est ouvert toute l’année et offre aux visiteurs des vues sur le lever ou le coucher du soleil, les rochers de l’escarpement du Niagara et la faune, qui comprend l’ours noir, de nombreuses espèces d’oiseaux, des orchidées sauvages, le crotale massasauga et beaucoup plus.

Une variété d’habitats naturels se trouvent dans le parc. Ceux-ci comprennent les forêts mixtes, les milieux humides, les alvars, les pentes d’éboulis et les falaises. Le parc est connu pour ses fleurs sauvages et possède de nombreuses espèces d’algues, de mousses et de lichens;

Activités outdoor à faire au parc national de la Péninsule de Bruce

  • Au sol : amusez vous pendant les nombreuses chasses au trésor organisées par le parc
  • Dans les airs : prenez de la hauteur et profitez des sorties en hélicoptère
  • Nature et vie sauvage : Observation de la faune sauvage
  • Sports d’hiver : Randonnées avec chiens de traîneau et autres activités d’hiver vous attendent
  • Sports extrêmes : Circuits en 4×4

Gros-Morne

parc national du gros morne au canada

Le parc national du Gros-Morne est un parc national canadien et un site du patrimoine mondial situé sur la côte ouest de Terre-Neuve. Avec 1 805 km2, c’est le deuxième plus grand parc national du Canada atlantique.

Le parc tire son nom du deuxième plus haut sommet de Terre-Neuve situé dans le parc. Sa signification française est « grande montagne debout seule ». Gros Morne fait partie des monts Long Range, une chaîne périphérique des Appalaches, qui s’étend sur toute la longueur de la côte ouest de l’île. Ce sont les vestiges érodés d’une chaîne de montagnes formée il y a 1,2 milliard d’années. En 1987, le parc a reçu le statut de site du patrimoine mondial de l’UNESCO parce que « le parc fournit un exemple rare du processus de dérive des continents, où la croûte océanique profonde et les roches du manteau terrestre sont exposées. »

La réserve de parc national du Gros-Morne a été créée en 1973. Il est devenue un parc national le 1er octobre 2005.
L’animal le plus remarquable du parc est l’orignal, qui fait partie d’une population en plein essor qui a été introduite à Terre-Neuve vers 1900. D’autres espèces sauvages communes dans le parc comprennent les renards roux et les renards arctiques, un écotype de caribou, les ours noirs.

Les cétacés (visons, baleines à bosse, nageoires, pilotes, orques, dauphins à flancs blancs de l’Atlantique, marsouins communs) peuvent être vus dans la région, en particulier pendant la saison du capelan au début de l’été. De nombreuses espèces d’oiseaux peuvent être trouvées dans le parc, des oiseaux de rivage le long de l’océan aux oiseaux des tourbières et des forêts intérieures.

Activités outdoor à faire au parc national du Gros-Morne

  • Tour en bateau
  • Camping en arrière-pays
  • Observation d’oiseaux
  • Vélos de montagne
  • Ski de fond
  • Escalade de glace
  • Chiens de traineau
  • Planche aérotractée

Fundy

Canoe à Fundy canada

Au sein des parcs nationaux au Canada, nous retrouvons le parc national de Fundy est un parc national du Canada situé dans la baie de Fundy. Il a été officiellement inauguré le 29 juillet 1950. Le parc présente un littoral accidenté qui s’élève jusqu’aux hautes terres canadiennes. Ses marées les plus hautes du monde et plus de 25 chutes d’eau. Le parc couvre une superficie de 207 km2 le long de Goose Bay. Il se trouve sur la branche nord-ouest de la baie de Fundy. Quand on regarde de l’autre côté de la baie, on peut voir la côte nord de la Nouvelle-Écosse.

À marée basse, les visiteurs du parc peuvent explorer le fond de l’océan où une variété de créatures marines (par exemple, le buccin, les pervenches, diverses algues) s’accrochent à la vie. À marée haute, le fond de l’océan disparaît sous 15 m d’eau salée.

Les installations du parc comprennent un terrain de golf, une piscine d’eau salée chauffée, trois terrains de camping et un réseau de plus de 100 km de sentiers de randonnée et de pistes cyclables. Pendant l’hiver, le parc national de Fundy est disponible pour une utilisation de jour.

Divers projets scientifiques sont en cours dans le parc, l’accent étant mis principalement sur la surveillance de l’écologie du parc. Des projets récents ont mis l’accent sur le rétablissement de la connectivité aquatique dans le parc. Des espèces telles que le saumon de l’intérieur de la baie de Fundy en voie de disparition, les martres et les pékans, l’omble de fontaine, l’anguille et l’orignal sont suivis régulièrement.

Activités outdoor à faire au parc national de Fundy

  • Randonnées : Il y a 25 sentiers de randonnée à travers le parc. Le sentier et la promenade de Caribou Plains donnent accès à des habitats forestiers et tourbeux des hautes terres. Dickson Falls est le sentier le plus populaire du parc. 100 km de sentier de randonnée vous attendent.
  • Activités hivernales : Les visiteurs utilisent le parc pour faire du ski de fond, de la raquette, de la luge et de la marche hivernale. Les pistes de ski de fond sont entretenues par le club de ski local de Chignecto.
  • Camping
  • Canoe

À la recherche d’expériences outdoor au Canada ? Voici notre sélection.

Laisser un commentaire