Pêche à la mouche sur le lac de Virieu le grand dans le département de l’Ain en région Rhône-Alpes

par Michaël ROUHAUD
petite truite (autour des 6 kg) virieu le grand pch au streamer par stphane Mari - Michal ROUHAUD

Souvenir d’une belle journée pêche à la mouche au Réservoir de Virieu le grand.

Informations pour une journée de pêche à Virieu le Grand

Stéphane Mari avec une jeune truite prise au streamer au réservoir de Virieu le grand

Lieu de pêche en Réservoir :

Adresse du Réservoir de virieu-le-grand
01510 Virieu-le-grand
tél: 0474391679
Le Blog du site

Date:

15 décembre 2011

Participants à cette journée de pêche au réservoir de Virieu le Grand :

Stéphane Mari et Michaël Rouhaud

Météo:

le matin alternance pluie fine, soleil, nuageux, un peu de vent. La température sur le réservoir était correcte voir chaude pour la saison.
L’après-midi, la pluie s’est installée, les températures étaient bonnes mais l’humidité donnait une sensation de confort moins agréable que le matin.

Départ pour le lac de virieu le grand

Mercredi 14 décembre au soir je récupère stéphane apres le match de hand-ball Montpellier-Nimes à l’ARENA de Montpellier. Il est presque 23H quand nous arrivons enfin a quitter les lieux, direction le département de l’AIN. Le voyage se fait bien même si nous sommes fatigués de nos journées de travail, mais l’excitation de pêcher nous garde les yeux ouverts.

Nos discussions portent sur notre journée de demain, stéphane m’apprends qu’ils ont fait un lâcher ce lundi et que se sera une « tuerie ». Il m’explique le réservoir, me fait un rappel de son billet sur la comparaison du réservoir de la landie et de virieu, sa manière de pêcher.

Nous arrivons sur le site de virieu le grand, il est 03H30 du matin, on ne peut pas s’empecher de rendre visite au réservoir. Nous posons le véhicule a quelques metres de notre lieu de peche, faisons notre lit et rapidement nous partons à la rencontre de morphée.

Jour de pêche à la mouche au réservoir de Virieu le grand

Un matin ou l'on a compté que les doublés de truites sur le lac de Virieu le grand

7H30, le réveil sonne, la fatigue est là mais nos corps répètent les gestes quotidiens, on se lève, s’habille, rangeons notre « chambre », puis nous nous dirigeons vers le portail de l’entrée du réservoir de virieu-le-grand. C’est encore fermé, nous en profitons pour monter nos cannes.
La pluie fine est la, mais le plafond nuageux est haut. Il fait frais moins je m’attendais pour la saison à une ambiance plus hivernale.

8H15, on nous ouvre le site, thé et café nous sont offerts pendant que nous reglons notre partie de pêche pour la journée. Les dicussions avec les responsables du réservoir sont très sympathiques et chaleureux. Ambiances tres terroirs, on nous narre la visite de personnalités prestigieuses de la pêche à la mouche les jours précédents, la casse d’un poisson d’environ 6 Kg.

Puis nous nous dirigeons vers notre barque, nos mains occupées par nos cannes, boite à streamer, et caméras GOPRO pour tenter quelques images.

Stéphane, maitre des lieux prend naturellement les choses en main. quelques coup de rames nous voila sur un premier spot. Stéphane commence au streamer, peu de goabge encore. Je prépare néanmoins ma canne pour pêcher en seche. Mais, Stéphane apres déjà deux poissons m’interpellent pour abandonner mon montage et de me mettre activement à pecher au streameur.

Le festival commence. Chacun notre tour nous nous retrouvons au combat avec de beaux poissons. A savoir si se sont ceux dernierement laché ou des truites « autochtones ». de toute façon le plaisir est la et intense. A peine 9H30, que je sens déjà mon bras tendu.

Stéphane MARI avec sa énieme truite à 9H59, et déjà le bras fatigue.
Nous décidons de ne comptabiliser que les doublés. C’est magique. Une autre barque à quelques metres de nous s’amuse autant que nous.

Il y a des souvenirs dont seul ceux qui l’ont vécu auront cette lumière qui pétille: C’est le cas avec cette matinée ou l’on ne comptait que les doublés. Et il n’était que 10H12 du matin.

Truite de + 6KG pêché à la mouche au réservoir de Virieu le grand

J’alterne pêche, vidéo et photo. La météo est de la partie. même la remise à l’eau n’est pas glaciale. Puis dans l’euphorie, stéphane accroche un « tronc », et moi je tape sur une jolie truite. Il en est rien, il se retrouve au combat avec comme il me lâche un « requin ». C’est la première fois que je vois son regard inquiet, la c’est du sérieux. Je suis en même temps entrain de filmer. Mon poisson se décroche, tant mieux, je vais pouvoir me concentrer à filmer Stéphane et sa prise. Je vois mon gars mettre tout son savoir pour maîtriser sa proie. Je ne vois pas encore son sourire. En effet je vois enfin le « monstre » de virieu-le-grand se rapproché de la barque. Une caméra sur mon front et une autre dans l’eau, je suis stressé autant que stéphane. Lui pour sa truite et moi pour immortaliser ce moment.

Grosse truite (autour des 6 kg) au lac de Virieu le grand pêché au streamer par stéphane Mari

Quelques minutes se passent, et voila cette truite pris dans l’épuisette. La photo s’impose. Et je vois le gaillard de stéphane lutter pour me présenter son trophée. Il me faut deux photos pour avoir le portrait souriant, avant une remise à l’eau.

belle truite au lac de Virieu le grand dans l'ain pour Michaël ROUHAUD

Nous sommes sur un nuage, stéphane m’avoue avoir pêcher sa plus grosse truite. En 2008, pourtant il avait fait un superbe poisson à la Landie.


En arrivant, je me renseignais sur la taille des poissons du réservoir de Virieu le grand. Le responsable nous narre la journée de la veille, avec la casse sur un poisson de 6 kg par une personnalité du milieu halieutique. Stéphane n’est peut etre pas de cette catégorie mais cette truite fait son poids.

Nous nous remettons à pêcher, mais quelques choses à changer, une sérénité se pose sur nous. Nous sommes toujours au streameur, je n’aurais jamais autant prise de poisson dans cette technique.

11H31, nous continuons ce rythme infernale dans ce magnifique lac de Virieu le grand.

Repas au réservoir de Virieu le grand

Il est leur du repas, tant mérité. En arrivant sur le lieux à l’accueil, frédéric de FIELDS AND FISH est la. Je l’avais avertit de ma visite sur ce spot de pêche, en espérant le rencontrer. Tout deux membres du 1% pour la planète, c’était une bonne occasion de faire connaissance. Habitué des lieux, nous échangeons durant tout le repas, sur nos activités professionnels et de loisirs. Il profite de cette journée, pour tester sa nouvelle polaire grizzly et la version III de son gilet de pêche à la mouche.

Le repas terminé, nous repartons sur notre barque, fred lui décide davantage de pêcher du bord.
La pluie s’est installée, je ne sais pas si nous sommes usés du matin, mais l’apres-midi devient une longue période de sollicitude. Surtout que nous voyons, sans comprendre dans un premier temps, un groupe de barque et des pêcheurs du bord, formé un cercle et ne cessant comme nous le matin de sortir du poisson.
Le soir on nous expliqua que le laché eu lieu a cet endroit, et que les poissons n’ont pas été encore curieux de visiter le réservoir.

Un peu las du streamer, je décide de me mettre en sèche, et je patiente un peu comme la pêche au bouchon. Cela me permet d’en attraper une et de pouvoir filmer le gobage, moment toujours rare.
La journée se termine pour nous avec un peu moins de réussite que le matin. Heureusement d’ailleurs que l’apres-midi fut ainsi cela nous permet de rester plus humble sur nos compétences de pêcheurs.
Cela restera surement parmi les pêches les plus intenses. On ne peut espérer découvrir un nouveau site dans d’aussi belle condition.

1 commentaire

Olivier PÉROCHE 26 mars 2019 - 21 h 27 min

Bonjour
et vous avez utilisé quoi comme mouches steamer et sèche ?
merci de me renseigner
Halieutiquement
saxo

Répondre

Laisser un commentaire