Découverte en Van de Torres del Paine et randonnée à Base Torres.

par Expérience Outdoor
Arrivée et vue sur les Torres del Paine

Laura et Pierre du blog de voyage Deux évadés nous partage leur expérience sur leur séjour à Torres del Paine au Chili.

Torres del paine, le symbole de la patagonie chilienne

Torres del paine, le symbole de la patagonie chilienne   Crédit Photo : Deux Évadés

Informations pour préparer votre séjour et randonnées à Torres del Paine

Date :

2 février 2018

La période de visite conseillée est l’été sud-américain (de décembre à mars) pour ces activités. Cette partie du globe étant sujette à des climats changeants, il est en effet possible de ne pas avoir de beaux temps pendant plusieurs jours. Et inversement ! Ne vous découragez pas donc pas et planifiez peut être quelques jours de plus pour agrandir votre fenêtre de visite.  🙂

Pour ceux voulant venir en hiver, sachez qu’en 2018, à partir du mois de mai, vous avez obligation de prendre un guide pour aller dans le parc. La réglementation peut changer donc renseignez vous bien pour votre venue en hiver.

Lieu :

Torres del Paine est considéré comme le joyau du Chili par beaucoup. À chaque fois que nous abordions la Patagonie avec des chiliens, le premier parc qui sortait était Torres del Paine ! C’est donc un parc TRÈS touristique.

Situé à presque 2 h en voiture de Puerto Natales, il existe des bus pour s’y rendre, mais le plus conseillé est de rester dormir sur place pour en profiter au mieux.

Quelques infos sur le parc :

L’entrée de ce parc national coûtait en 2018 pour 3 jours :

  • Nationaux : 7 000 CLP, si vous avez un RUT
  • Étrangers : 21 000 CLP

Pour toutes les informations, vous pouvez aller sur le site officiel du parc.

Un incontournable pour obtenir des super conseils sur le parc est de faire les séances de renseignement au Base Camp. C’est la boutique de location de l’auberge Erratic Rock qui, tous les jours à 15 h 30, propose cet échange. Ils répondent à différentes questions et conseillent les voyageurs sur les balades à réaliser.

Il est aussi important de savoir que de nombreuses terres sont privées à l’intérieur du parc national. C’est peut-être un détail, mais cela implique que le tourisme n’est pas du tout le même que dans d’autres parcs nationaux chiliens.

Participants :

Laura et Pierre, du blog Deux Évadés, durant leur voyage de 4 mois en van pour explorer la Patagonie chilienne et argentine. Nous sommes des passionnés de voyage, sport en plein air et d’animaux. C’est pourquoi nous essayons de rendre nos voyages les plus écoresponsables possible et de partager nos conseils pour cela.

Où dormir :

Le mieux reste clairement le parc pour d’éviter les aller-retour depuis Puerto Natales :

  • En van : Il est possible de dormir dans tous les stationnements/campings de la CONAF possédant des toilettes (gratuitement). Pas de stationnement sauvage donc !
  • Pour les campeurs, plusieurs espaces existent, mais attention aux réservations qui peuvent être dures à valider. Il existe des campings privés et publics.
  • En hôtel : Si vous y allez en mode luxe (n’ayons pas peur du terme, car c’est le cas dans ce parc) vous trouverez chaussure à votre pied. Des hôtels de TRÈS hauts standings existent à Torres del Paine. Certains sont à plusieurs centaines d’euros la nuit…

Il y en a donc pour toutes les bourses.

Sur Puerto Natales, on vous conseille Erratic Rock qui propose un hébergement de qualité et bien situé dans la ville. En plus, juste à côté, ils possèdent un pub avec de la bonne bière et des pizzas pas mal buenas !

Où se restaurer/où se réapprovisionner :

Si vous y allez plusieurs jours alors le mieux est de faire le plein de tout à Puerto Natales. Prévoyez nourriture et même essence suivant l’autonomie de votre véhicule, car il n’y a pas de station dans le parc.

L’offre en restaurant à l’intérieur du parc est chère. Ne comptez pas trouver des bons plans sur place !

Quoi d’autre dans les environs :

Pas grand-chose à vrai dire. On vous invite à lire notre article complet sur le parc national de Torres del Paine ! Du côté argentin, il y a le parc national des glaciers.

Bibliographie

Vous trouverez plein d’information sur le Chili avec le guide de voyage Lonely Planet.

Séjour randonnée au Chili Guide de voyage Lonely Planet ChiliVisite du parc Torres del Paine

Le vent !

Si vous avez des gros soucis avec le vent, fuyez ce parc ! Sans déconner, on a dégusté plus que sévère pendant notre séjour.

La première nuit sur place restera gravée à jamais dans nos mémoires… !

Garés en plein milieu d’un parking, sans protection d’arbres, nous commençons paisiblement notre nuit. Autour de 1 h du matin, on se fait réveiller par des bourrasques énormes. Le van ayant une rehausse, pour augmenter le volume intérieur, sa prise au vent était plus importante. On aurait dit que des personnes s’amusaient à secouer le van de l’extérieur. Complètement ballotés dans notre lit sur amortisseur, nous ne pouvions plus nous rendormir. On a donc dû bouger le van et trouver des pauvres buissons pour nous abriter. Tous les vans sur le parking ont fait de même, un petit malaise qui nous a permis d’échanger des sourires avec les autres équipages de van !

Le parc est très venteux durant l’été. Prenez donc de l’équipement en conséquence et préparez-vous mentalement ! C’est déjà arrivé que des bus se renversent pour vous dire !

Conseil pratique : Garez-vous face au vent pour ne pas bousiller vos portières à l’ouverture.

Visiter les points d’intérêts en véhicule

Torres del Paine ne se résume pas seulement à ses fameux « circuits » W et O.

La beauté du parc se découvre aussi en roulant à travers ses pistes pour accéder à des points de vue. Ce tourisme est bien plus accessible à des personnes ayant une mobilité plus réduite que des randonneurs.

Torres del Paine : pas que les tours et les circuits O et W

Notre coup de cœur va clairement pour le Mirador Condor avec sa vue à plus de 180 ° sur le parc. Une marche de 40 minutes permet l’accès à son point le plus haut.

Vue depuis le Mirador Condor de Torres del Paine

Vue depuis le Mirador Condor de Torres del Paine   Crédit Photo : Deux Évadés

Le glacier Grey est lui observable directement depuis l’Hôtel éponyme. Les plus aisés en budget pourront même faire une croisière sur le lac pour s’en rapprocher au plus près.

Glacier Grey de Torres del Paine depuis l’hôtel Grey

Glacier Grey de Torres del Paine depuis l’hôtel Grey   Crédit Photo : Deux Évadés

Le saltó grande testera lui aussi votre résistance au vent. Tout simplement l’endroit le plus venteux du parc et régulièrement fermé à la visite à cause de ça. On pensait avoir vécu le maximum avec la première nuit, mais là cela a repoussé les limites du raisonnable. On se prenait des pierres, pas du sable, bien des roches sur les jambes et parfois le visage tellement ça soufflait fort !

La vue imprenable du Salto Grande de Torres del Paine

La vue imprenable du Salto Grande de Torres del Paine    Crédit Photo : Deux Évadés

Notre récap en vidéo

Nous avons rassemblé ces points d’intérêt dans la vidéo suivante pour le plus grand plaisir de vos yeux :

La randonnée de Base Torres

N’ayant pas réservé pour les circuits (W ou O), nous sommes partis sur la randonnée à la journée de Base Torres.

Voir les tours en un jour

Au départ du centre d’accueil Torres, vous pouvez partir sur la journée pour observer le symbole du parc : les fameuses tours ! La randonnée de 21 km et de 1250 m de dénivelé positif nous a pris 8 h 30 en comptant les pauses.

Le sentier ne devient technique que sur la toute fin. Les 1,6 derniers kilomètres sont raides et vous devrez passer à travers des grosses roches pour arriver aux tours. Le reste est accessible à la très grande majorité des personnes !

La marche vous fera traverser des forêts et pas de craintes, il y a plusieurs sources d’eau si vous souhaitez partir léger.

Vue depuis la randonnée Las Torres

Vue depuis la randonnée Las Torres   Crédit Photo : Deux Évadés

Verdict : une déception

Après nous l’avoir tellement vendu, nous avons été réellement déçus de cette randonnée. Même si la vue finale est très belle et nous a semblait encore plus majestueuse que les photos vues.

Arrivée et vue sur les Torres del Paine

Arrivée et vue sur les Torres del Paine      Crédit Photo : Deux Évadés

Par contre, le gros point négatif de cette randonnée est tout ce qu’il y a en amont. Aucun point de vue ne permet d’égayer la randonnée pendant la montée. Ce ne sont pas du tout des paysages diversifiés qui vous émerveillent. Et quand on passe autant de temps à marcher avant d’atteindre l’objectif de la journée et bien on s’embête pas mal.

Comme on sait que des images valent parfois mieux que des mots voici notre VLOG réalisé pendant la randonnée.

Matériel et équipement utilisé lors de la découverte de Torres del Paine

Equipement de Laura

Marque Nom du modèle Marque Pourquoi avoir fait le choix de ce modèle au départ  Est ce que ce choix a répondu à cette expérience racontée dans ce roadbook   Si c’était à refaire 
VESTE IMPERMÉABLE Outdry Ex Gold Tech Shell COLUMBIA Pour la membrane imperméable et coupe-vent. Peu de place en fond de sac. A fait son boulot lorsque nous avons fait la pause en haut ! Pas de soucis avec, mais dans le futur on va changer de veste pour une plus fonctionnelle et « sérieuse »
CHAUSSURES RANDONNÉE XA Pro 3D SALOMON Bon maintient, confortable et avec une bonne accroche, couplée à une membrane Gore-Tex Costaud comme chaussure ! Je repars avec !
SAC À DOS RANDONNÉE Black Hole 25L PATAGONIA On avait que ça sous la main ! Cette randonnée bien que pas super longue doit se faire en tout confort. Ce ne fut pas totalement le cas avec le choix de ce sac. À cause du manque de sangle abdominale et du manque d’aération qui a trempé le dos de Laura… On conseille un sac beaucoup plus aéré et avec une sangle abdominale pour un meilleur confort

Equipement de Pierre

CATÉGORIE Nom du modèle MARQUE Pourquoi avoir fait le choix de ce modèle au départ  Est ce que ce choix a répondu à cette expérience racontée dans ce roadbook   Si c’était à refaire 
VESTE IMPERMÉABLE Knife Edge MARMOT Pour la membrane Gore-Tex imperméable et coupe-vent. Peu de place en fond de sac. A fait son boulot lorsque nous avons fait la pause en haut ! Je repars avec !
CHAUSSURES DE RANDONNÉE Cascadia 11 BROOKS Légère et avec une bonne accroche, couplée à une membrane Gore-Tex Une paire dynamique pour marcher et qui reste confortable. Je repars avec !
SAC À DOS DE RANDONNÉE Atmos 25L OSPREY Un beau volume et du confort pour des randonnées à la journée On ne le sent pas sur le dos donc rien à redire. Je repars avec !

Matériel Commun

CATÉGORIE Nom du modèle MARQUE Pourquoi avoir fait le choix de ce modèle au départ  Est ce que ce choix a répondu à cette expérience racontée dans ce roadbook   Si c’était à refaire 
MONTRE GPS Fenix 3 GARMIN Connaitre l’avancée et s’orienter avec le compas numérique Parfait pour mettre une alerte toutes les 45 minutes pour le ravitaillement de Laura 😀 Je repars avec !

 

Retrouver d’autres expériences outdoor au Torres del paine

0 commentaire
0

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire