Voyage en Inde : le GUIDE complet

par Harold Houngnon
Voyage en Inde le Guide complet

Située en Asie du Sud, l’Inde est un pays doté de nombreuses potentialités touristiques. On y trouve des palais somptueux, des temples millénaires, des marchés colorés, ainsi que de nombreuses autres merveilles fascinantes. Tout cela fait de l’Inde une destination idéale pour des aventures uniques et inoubliables. C’est bientôt les vacances et vous avez décidé de vous rendre en Inde ? Avant de vous envoler vers cette destination, il est important de bien préparer votre voyage. Pour cela, suivez notre guide complet sur cette perle de l’Asie.

Sommaire masquer

Voyage en Inde : bien préparer son séjour

Cette étape importante vous permettra notamment d’éviter toute mauvaise surprise. Comment donc bien préparer son voyage en Inde ? Suivez nos conseils !

Comment se rendre en Inde ?

Si vous avez l’intention de passer vos vacances en Inde, la première étape incontournable consiste à choisir le mode de transport approprié pour vous y rendre. Vous aurez, à cet effet, le choix parmi plusieurs moyens de transport.

Aller en Inde par voie aérienne

L’avion est le moyen le plus utilisé par les touristes internationaux souhaitant se rendre en Inde. D’ailleurs, il existe de nombreux vols directs et indirects proposées par les compagnies aériennes à destination du pays des maharajas. Il est donc aisé de partir en Inde par voie aérienne si vous le souhaitez.

Voici un article vous donnant pleins de conseils pour votre prochain voyage en avion :

Voyager en Inde par voie maritime

Il est également possible de vous rendre en Inde par voie maritime. L’Inde possède en effet 12 ports majeurs et 200 ports mineurs. Bien que le voyage en bateau puisse parfois coûter moins cher qu’un voyage en avion, il dure cependant plus longtemps.

Autres moyens de transport

Il est également possible de voyager en Inde par la route, en utilisant des moyens tels que la voiture ou le bus, ou encore en empruntant le train. Le voyage sera toutefois très long et épuisant. Si vous quittez la France ou la Belgique, par exemple, vous aurez besoin de transiter par plusieurs pays d’Europe et d’Asie avant d’arriver à destination.

comment se rendre en Inde

Comment préparer un voyage en Inde ?

Une fois que vous aurez choisi votre moyen de transport, vous pouvez maintenant commencer à préparer votre voyage. Pour ce faire, vous devez prendre de nombreux éléments en considération.

Quelles formalités pour un voyage en Inde ?

Pour vous rendre en Inde en toute légalité, vous devez remplir un certain nombre de formalités. Tout d’abord, il est obligatoire de disposer d’un passeport. Celui-ci doit être valide au moins 6 mois après la date prévue de votre retour et disposer d’au moins 3 pages vierges consécutives.

Ensuite, il faut faire une demande de visa pour l’Inde auprès de l’ambassade ou du consulat indien de votre pays. Étant donné que vous allez principalement en Inde pour faire du tourisme, pensez donc à demander un visa touristique. Ce visa, valable 3 à 6 mois, à compter de sa date de délivrance, vous permet de rester en Inde durant 90 jours consécutifs.

Depuis peu, il est également possible de demander un e-Tourist Visa. Les démarches pour l’obtention de ce document se font uniquement en ligne. Vous Trouverez tous les conseils pour obtenir votre Visa ou E-visa pour l’Inde avec Actions-Visa.com :

Visa et e-visa pour l'inde

Par ailleurs, avant de partir au pays des Maharajas, vous devez recevoir un certain nombre de vaccins. Il s’agit entre autres des vaccins contre l’hépatite A, l’hépatite B, la rage, la polio, la fièvre typhoïde et l’encéphalite japonaise.

Quelle est la meilleure saison pour un voyage en Inde ?

Si vous souhaitez passer un séjour agréable en Inde, il est nécessaire de tenir compte des conditions météorologiques. L’Inde est un immense pays et la météo peut varier en fonction des régions. On distingue trois grandes saisons dans le pays :

  • la saison fraîche (l’hiver indien),
  • la saison chaude (l’été indien)
  • et la saison humide (celle des moussons).

Pendant la mousson, qui s’étend de juin à septembre, le pays connaît des pluies torrentielles et des températures élevées.

De novembre à mars, marquant l’hiver, les températures en Inde sont généralement plus fraîches et plutôt agréables. Cette période s’avère propice pour explorer le pays. Cependant, de novembre à décembre, le sud de l’Inde est affecté par des pluies violentes.

Le mois de mai, en revanche, est réputé pour sa chaleur excessive, avec des températures dépassant parfois les 40 °C dans certaines parties du pays.

De manière générale, la période hivernale reste la meilleure période pour visiter l’Inde, avec quelques journées ensoleillées. C’est l’occasion idéale pour découvrir les plus beaux sites touristiques du pays et même partir en safari. De nombreux festivals ont également lieu durant cette période.

Voyage en Inde : quel budget compter ?

Pour voyager en Inde, il est essentiel de prévoir un budget, qui dépend de divers éléments. En premier lieu, il faut tenir compte des dépenses liées au transport international, aussi bien pour l’aller que pour le retour. Le montant de ces frais dépendra du moyen de transport que vous aurez choisi.

Ensuite, il convient de prendre en considération les dépenses liées à l’hébergement, qui peuvent varier considérablement en fonction du type d’établissement choisi.

Il est également nécessaire de prendre en considération les frais de restauration, les frais de déplacement à l’intérieur du pays, les frais de loisirs, les dépenses personnelles, les frais relatifs aux assurances… Il est à noter que plus la durée de votre séjour en Inde sera longue, plus le budget nécessaire devra être conséquent. Celui-ci peut s’élever à plusieurs milliers d’euros

Que mettre dans sa valise pour partir en Inde ? 

voyage en inde que mettre dans sa valise

Il est d’une importance capitale de bien préparer votre valise pour votre voyage en Inde. Assurez-vous d’emporter les vêtements et les accessoires adéquats. Cela vous évitera de refaire votre garde-robe une fois sur place. Veillez donc à mettre les éléments suivants dans votre valise :

  • des vêtements pour le grand froid si vous envisagez de visiter le Ladakh,
  • des vêtements légers et fins, idéalement en coton, pour les températures élevées,
  • des pantalons couvrant les genoux et les bras pour les femmes,
  • des lunettes de soleil, de la crème solaire et un chapeau pour l’été,
  • un maillot de bain et une serviette pour la baignade,
  • des chaussures fermées et des chaussures ouvertes selon vos besoins…         

N’oubliez pas d’emporter un adaptateur électrique pour recharger vos batteries, un appareil photo ou une caméra pour capturer les meilleurs moments, une lampe torche ou une lampe frontale et une carte bleue pour vos opérations bancaires. Gardez aussi sur vous une photocopie ou un scan de votre passeport, ainsi qu’une trousse à pharmacie pour les petits accidents.

Comment se déplacer lors d’un voyage en Inde ?

Se déplacer en rickshaw en inde

L’Inde est le pays le plus peuplé du monde et les populations indiennes se déplacent quotidiennement dans le cadre de leurs activités. Les moyens de transport sont donc multiples.

Le Rickshaw

Le Rickshaw est sans aucun doute le moyen de transport le plus populaire en Inde. Il existe des Rickshaws non motorisés ; c’est-à-dire à pédales, et des Rickshaws motorisés. Les Rickshaws motorisés représentent le meilleur moyen pour se déplacer dans la ville.

L’autocar

Il est aussi possible de se déplacer en autocar en Inde. Toutefois, ce moyen de transport est couramment utilisé pour se rendre dans les zones rurales.

Le train

L’Inde possède l’un des plus vastes réseaux ferroviaires du monde. Il est donc possible de se déplacer à travers tout le pays en empruntant le train, et ce, quel que soit son budget.

La location de véhicule

Pour vous déplacer en Inde, vous pouvez opter pour la location d’un véhicule avec chauffeur. Vous pourrez ainsi vous déplacer confortablement et au gré de vos envies. Les tarifs démarrent aux alentours d’une trentaine d’euros et peuvent rapidement grimper en fonction du modèle du véhicule.

L’avion

La distance entre certaines villes en Inde n’est pas négligeable. Il existe donc de nombreuses lignes aériennes permettant de se déplacer d’une ville à l’autre.

Quel hébergement choisir lors d’un voyage en Inde ? 

Durant votre séjour en Inde, vous aurez le choix parmi une large sélection d’hébergements :

  • les hôtels : c’est le mode d’hébergement le plus répandu dans le pays. Il existe aussi bien des hôtels de luxe que des établissements abordables,
  • les retiring rooms : Les retiring rooms, présents dans les gares, sont des établissements hôteliers spécialement conçus pour les voyageurs en attente de leur train. Ils offrent un espace de détente pour permettre aux voyageurs de se reposer entre deux voyages ;
  • les tourists bungalows : ce sont des hôtels de catégorie moyenne gérés par chaque État. Ils ne sont pas toujours confortables et le prix peut parfois être un peu élevé ;

Il existe de nombreux autres types d’hébergement tels que les auberges de jeunesse qui sont assez bon marché et les boutique-hôtels qui offrent un confort bien meilleur. Sur place, vous pouvez également choisir de séjourner chez l’habitant.                                        

Voyage en Inde : qu’est-ce que la culture hindoue  ?

L’Inde est un pays très religieux et la religion dominante est l’hindouisme : plus de 80 % de la population est hindoue. La culture hindoue prône de nombreuses valeurs telles que l’accueil, le partage et la bienveillance. Elle se reflète à travers les vêtements et les nombreuses festivités qui ont généralement lieu dans le pays. L’une des fêtes les plus populaires en Inde est la Holi, qui est la fête de couleurs. Elle se déroule durant les 2e et 3e mois (février et mars) du calendrier grégorien et célèbre le début du printemps et la fertilité.

La Diwali  ou la fête des Lumières est aussi l’une des fêtes les plus importantes en Inde. Elle se tient durant 5 jours et marque le passage à une nouvelle année. Outre la Holi et la Diwali, il existe de nombreuses autres fêtes très célèbres telles que la Durga puja et la fête de Pushkar.

La Durga puja célèbre la victoire de la déesse Durga sur le démon Mahishasura et durant la fête de Pushkar, se tient la plus grande foire de chameaux en Inde. Il convient de noter que les mariages hindous peuvent durer entre 3 et 12 jours en fonction des régions, des castes et des divinités vénérées. Nous vous conseillons de lire notre article sur des Noces Royal pour un mariage exceptionnel :

Pendant votre séjour en Inde, il est important de comprendre quelques règles qui favoriseront votre adaptation. Par exemple, les salutations se font en joignant les deux mains. Il est aussi prudent d’éviter de montrer ouvertement vos émotions en public et de porter des vêtements trop courts. De plus, il est déconseillé de prendre de photos de personnes sans leur consentement.

Voyage en Inde : quelles spécialités culinaires  ?

quelles sont les spécialités culinaires indiennes

L’Inde est réputée pour sa cuisine savoureuse. Il serait donc dommage de se rendre en Inde sans prendre le temps d’explorer la richesse culinaire du pays. La cuisine indienne est très diversifiée et il existe autant de recettes que de régions en Inde.

Dans le sud de l’Inde, vous pouvez déguster une variété de plats végétariens, principalement préparés à base de riz, tels que le curry aux légumes ou le biryani aux légumes. Cependant, dans d’autres régions du pays, la consommation de viande est plus répandue, avec des plats comme le kabab, le biryani au poulet ou à la viande, le poulet tandoori et le poulet tikka masala. En général, la cuisine indienne est réputée pour son niveau élevé d’épices, indépendamment de la région.

Le blé est largement consommé en Inde, où il sert à préparer une variété de pains comme le puti, le chapati, le naan, et bien d’autres plats. En plus des pains, les Indiens ont une affection particulière pour les desserts. Ainsi, chaque repas est agrémenté de délices sucrés tels que le lassi au concombre, le bibinca, le kheer, les jalebis, et bien d’autres.

Quelle région de l’Inde explorer lors d’un voyage en inde ?

L’Inde est très grande et il est de ce fait impossible de découvrir le pays dans son entièreté. Voici donc quelques régions intéressantes à découvrir durant votre séjour.

Découvrir l’Inde du Nord : le Rajasthan et ses palais

L’Inde du Nord est une étape incontournable lors d’un voyage en Inde. Vous vous demandez sans doute pourquoi ? C’est dans cette région que se trouve le Rajasthan qui est l’État indien le plus visité du pays. Signifiant littéralement « pays des rois » en français, le Rajasthan est célèbre pour ses nombreux Palais, les uns aussi beaux que les autres. Les principales villes du Rajasthan présentent également de nombreux attraits. Jaipur, la capitale du Rajasthan, se distingue par exemple par ses nombreuses façades teintées en rose et sa région de shekhawati. Jodhpur, quant à elle, brille avec ses maisons peintes en bleu. 

Le Sikkim

Le Sikkim, considéré comme un véritable paradis terrestre, est le premier État de l’Inde certifié 100 % biologique. Pour explorer davantage cette région fascinante, découvrez les trésors naturels du Sikkim, entourés par les sommets himalayens. Il abrite une multitude de sites culturels, de monastères et de flores. Parmi les meilleurs lieux à visiter dans le Sikkim, il y a Gangtok, la capitale, Lachung au nord avec ses hautes montagnes enneigées et Ravangla avec ses magnifiques monastères bouddhistes. Tous ces sites vous garantissent une totale évasion.

Visiter l’Inde du Sud : Kerala et Tamil Nadu

Le Kerala et le Tamil Nadu sont deux États du Sud qui méritent largement le détour. Situé dans le Sud-Ouest, le Kerala jouit d’une nature luxuriante et très généreuse en raison de son climat chaud et humide. Bien qu’isolé du reste du pays par les Ghats occidentaux (une chaîne de montagnes), il est toutefois ouvert au monde extérieur grâce à ses nombreuses côtes qui donnent sur l’océan indien et la mer d’Oman. Parmi les destinations incontournables du Kerala, on compte Alappuzha surnommée « la petite Venise indienne » ou Munmar avec ses plantations de thé.

Contrairement au Kerala qui est doté d’une végétation luxuriante, le Tamil Nadu est assez aride. Berceau de l’art Chola et Dravidien, il regorge d’une multitude de sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il regroupe également de nombreux temples hindous très connus tels que le Kumbakonam, le Tanjore, et le Maduraï.           

La vallée du Gange et Varanasi

La vallée du Gange abrite l’édifice le plus connu de toute l’Inde. Il s’agit du Taj Mahal qui se situe dans la ville d’Agra. Ce mausolée, construit par l’empereur mongol Shah Jahan, est aussi inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est considéré comme l’une des sept merveilles du monde moderne. Outre ce fait, la vallée du Gange, avec Varanasi, est considérée comme le berceau de la spiritualité en Inde.

Autrefois connue sous le nom de Bénarès, Varanasi est la ville la plus spirituelle de tout le pays. Elle est célèbre pour ses gaths et les nombreux rites qui y ont lieu.

Le Ladakh et les contreforts himalayens

la région du ladakh en inde

Vous êtes un aventurier dans l’âme ? Alors, vous devez absolument partir au Ladakh durant votre séjour en Inde. Également connu sous le nom de « Petit Tibet », le Ladakh est un État situé dans l’extrême nord de l’Inde. Perché à plus de 3500 mètres d’altitude, il vous accueillera dans un environnement minéral unique. Cette destination est propice à la pratique d’activités de plein air telles que la randonnée. Les circuits de randonnées au Ladakh sont en effet nombreux, ce qui vous permettra de découvrir les provinces se trouvant aux contreforts himalayens. D’autres activités telles que le trekking au ladakh et le rafting peuvent également être pratiquées dans cette région.

Mumbai et le Karnataka            

Située dans le Maharashtra dont elle est la capitale, Mumbai est aussi la capitale commerciale, industrielle et financière de l’Inde. Il s’agit d’une destination touristique incontournable en Inde. Mumbai est aussi la capitale du Cinéma indien. C’est en effet dans cette ville que se trouvent les studios de Bollywood. Mumbai abrite également de nombreux sites touristiques et merveilles architecturales tels que :

  • la porte de l’Inde ;
  • le Taj Mahal Palace ;
  • la tour de l’horloge ;
  • le musée du Prince de Galles de l’Inde occidentale ;
  • le chor Bazar ;
  • la Banganga Tank…

Après Mumbai, mettez le cap sur le Karnataka. Méconnu de nombreux touristes, le Karnataka est un Etat de l’Inde qui est doté d’un incroyable patrimoine architectural religieux. Parmi les sites touristiques les plus connus figurent le palais de Mysore, les sculptures d’Halebid et les ruines dorées de l’ancienne capitale Hampi. Bangalore, la capitale du Karnataka est aussi digne d’intérêt. 

Calcutta et l’Inde centrale

Tout comme Karnataka, Calcutta et l’Inde Centrale sont dotées d’une véritable richesse culturelle. Calcutta est la troisième ville indienne la plus grande. Elle compte environ 15 millions d’habitants et était la capitale de l’Inde sous le Raj britannique (régime colonial instauré par les colons britanniques). On ressent d’ailleurs l’influence britannique dans l’architecture des bâtiments de la ville. Certains lieux tels que la cathédrale Saint Paul de Calcutta et le Victoria memorial en sont de parfaits exemples.

L’Inde centrale, notamment l’État du Madhya Pradesh, regorge de nombreuses merveilles. Parmi les plus beaux sites de la région, on peut citer les temples de Khajuraho ou encorse les statues uniques à caractère érotique. On retrouve également dans cette région l’animal emblématique de l’Inde : le tigre du Bengale.

Voyage en Inde : les sites incontournables

L’Inde est une destination fascinante qui regorge de nombreux sites qui méritent le détour. Voici une liste des endroits à visiter absolument durant un séjour en Inde !

Voyage en Inde : les plus beaux sites de l’Inde du Nord 

Cette région très populaire en Inde attire le plus de touristes et cela n’est absolument pas étonnant. Cette région est en effet réputée pour abriter les plus beaux trésors du patrimoine culturel et historique de l’Inde.

Delhi

La ville de New-delhi

Située sur les bords de la rivière Yamuna, Delhi est la deuxième plus grande métropole d’Inde, après Mumbai. Elle abrite la capitale indienne, New Delhi. Chargée d’histoire, Delhi est une ville colorée et très captivante qui vous charmera dès le moment où vous y mettrez les pieds. On y trouve des attractions passionnantes et un très grand nombre de monuments, dont en voici quelques-uns :

  • le fort rouge : ce palais royal est l’un des monuments les plus connus et les plus emblématiques de Delhi. Ce joyau de l’architecture mongole est d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO ;
  • la porte de l’Inde : ce monument a été érigé dans le but de rendre hommage aux soldats morts durant la Première Guerre mondiale et la guerre anglo-afghane de 1919. Si ce monument est célèbre, c’est surtout parce que les noms de tous les soldats indiens ayant donné leur vie durant ces guerres y sont inscrits ;
  • le Raj Ghats : Cette pierre tombale en marbre noir a été érigée en l’honneur du Mahatma Gandhi. Elle indique le lieu où Gandhi a été incinéré ;
  • Chandni Chowk : situé dans le Old Delhi, Chandni Chowk est sans aucun doute l’un des lieux les plus vivants et les plus cacophoniques de Delhi. C’est un quartier marchand très animé où vous trouverez un peu de tout (tissus, épices, fruits secs, bijoux…) ;

Delhi compte par ailleurs de nombreux autres lieux et sites touristiques tels que la tombe de Humayun, le village artisanal de Dili Haat, la mosquée Jasma Masjid, le temple sikh Bangla Sahib, le temple Akshardham, le temple du Lotus, ou encore le musée Gandhi Smriti.

Agra et le Taj Mahal

Agra est une ville située sur la rive droite de la rivière Yamuna, dans l’Uttar Pradesh. Elle se trouve à environ 200 km de Delhi. Dotée d’un charme remarquable, Agra est célèbre pour son mausolée : le Taj Mahal. Ce joyau architectural a été bâti  par l’empereur mongol Shah Jahan en mémoire de son impératrice Mumtaz Mahal. Le monument abrite d’ailleurs le corps de l’empereur et de son impératrice. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Taj Mahal est non seulement le monument le plus célèbre de l’Inde, mais aussi l’une des sept merveilles du monde.

Contrairement à ce que certaines personnes pourraient penser, le Taj Mahal n’est pas la seule attraction de la ville. Il existe aussi de nombreux autres monuments et lieux touristiques tels que le Fort d’Agra et le mausolée d’Akbar (le plus grand empereur mongol).

La ville rose de Jaipur    

Jaipur est la capitale du Rajasthan, l’un des Etats les plus visités de l’Inde. Elle est surnommée la « ville rose », en raison de la couleur rose de ses bâtiments. Si la couleur rose est dominante à Jaipur, c’est surtout à cause de l’influence du maharajah Sawai Ram Singh. Ce dernier, cherchant absolument à impressionner le Prince Albert lors de son passage en Inde en 1876,  ordonna alors que tous les bâtiments soient peints en rose. Après le départ du prince, la ville est restée rose, car la femme préférée du maharajah adorait cette couleur. Une loi a d’ailleurs été adoptée à l’époque afin d’obliger les propriétaires à peindre leur maison en rose. Cette loi est d’ailleurs toujours en vigueur !

Les maisons peintes en rose ne sont pas les seules choses fascinantes de la ville. Jaipur est le siège de nombreux et magnifiques palais. Parmi les plus célèbres, on retrouve le fort d’Amber, le City Palace, les forts de Jaigarh et Nahargarh, le palais des vents ou encore le Jal Mahal (palais de l’eau). Vous pouvez aussi y voir de magnifiques temples lors de votre passage.

Ranthambore  

Situé à environ 150 km de Jaipur, le parc national de Ranthambore est l’un des cinq parcs naturels que compte le Rajasthan. Il doit son nom au fort de Ranthambore, qui lui-même, doit son nom aux collines (Ran et Thambor) sur lesquelles il a été construit. Il s’agissait autrefois de la réserve de chasse des maharajahs de la ville de Jaipur. Cette activité a perduré jusqu’en 1970. Cela a d’ailleurs failli provoquer l’extinction de la population de tigres qui s’y trouvait. Heureusement, des mesures visant à protéger la faune ont été prises à temps et en 1981, Ranthambore a été transformé en parc national.

Les tigres sont la plus grande attraction du parc. Vous les repérerez assez facilement une fois au sein du parc. Outre les tigres, le parc abrite aussi des léopards, des hyènes rayées, des chacals, des nilgais (de grosses antilopes), des sangliers, des oiseaux (plus de 270 espèces)… On y trouve également une très grande population de reptiles, notamment des crocodiles, des tortues, des caméléons et une grande variété de serpents.

Pour faire un safari à Ranthambore, il est nécessaire de bien choisir le moment. Le parc est en effet fermé de juillet à septembre. Il est certes ouvert le reste de l’année, mais en hiver, il fait tellement froid que vous aurez peu de chance de voir certains animaux. L’été (avril à juin) reste donc la meilleure période pour s’y rendre, malgré la chaleur.

La ville bleue de Jodhpur             

Fondée en 1459, Jodhpur est la deuxième plus grande ville de l’État du Rajasthan après Jaipur. Elle abrite de nombreux bâtiments peints en bleu, ce qui lui a valu le surnom de « ville bleue ».

Jodhpur est une ville pleine de charme, parsemée de sites merveilleux et enchanteurs. L’un des principaux attraits de la ville est le fort Mehrangarh. Du haut de ses 120 mètres, il surplombe Jodhpur et il est possible de le voir depuis n’importe quel endroit de la ville. Outre le Fort, de nombreux autres sites suscitent l’intérêt des visiteurs : le Jaswant Thada (cénotaphe de marbre blanc), le musée du palais Umaid Bhawan, ou encore la Tour de l’horloge.

Lors de votre visite, n’hésitez pas à faire un tour au marché Sardar. Vous y trouverez des objets de souvenirs pour immortaliser votre passage dans la ville bleue. Jodhpur se trouve aussi à l’entrée du désert du Thar. Vous pourrez donc profiter de l’occasion pour faire une petite excursion dans le désert.

Udaipur et les lacs

découvrir Udaipur en inde

Fondée au XVIe siècle, Udaipur est considérée comme étant la ville la plus belle, la plus romantique et la plus onirique du Rajasthan. Sa plus grande particularité est d’être entourée par une multitude de lacs. C’est à juste titre qu’elle est parfois surnommée « la ville des lacs » ou la « Venise de l’Orient ». Le lac le plus célèbre de la ville est le Pichola. Planté au milieu de montagnes majestueuses, de palais somptueux et de forts grandioses, le lac Pichola est l’un des plus grands et des plus anciens lacs de la ville. Il existait depuis 1362, bien avant la création de la ville elle-même. Au centre du lac se trouve le Lake Palace, un palais qui donne l’illusion de flotter sur l’eau.           

Il y a également le lac Dudh Talai, le lac de Rajsamand, le lac d’Udai Sagar ou encore le lac de Jaisamund qui sont aussi d’une très grande beauté et qui, sans aucun doute, vous subjugueront. Profitez-en donc du coucher du soleil pour faire de petites balades sur ces lacs. Un spectacle merveilleux vous y attend !

Pushkar

Pushkar est une petite ville indienne située au Rajasthan, au bord du désert du Thar. Véritable lieu de spiritualité pour les hindouistes, il s’agit de la ville la plus sainte de l’Etat du Rajasthan ! Nichée entre les montagnes, Pushkar s’articule autour du lac Pushkar et de ses 52 Ghâts. Vous vous demandez sans doute que faire dans une ville religieuse ?

En vérité, les attractions sont nombreuses ! Si vous êtes de passage à Pushkar, vous pouvez par exemple visiter les temples. Pushkar en compte jusqu’à 500 et il est évident que vous ne pourrez pas tous les visiter. Cependant, les plus célèbres sont le temple de Savitri, le temple Varaha, le temple Brahma, le temple Gautama Maharishi ou encore le temple 108 Mahadev.

Par ailleurs, le lac de Pushkar est un lieu où se déroulent de nombreux rites. N’hésitez pas à faire le tour du lac afin de vous imprégner de l’ambiance qui y règne. Il est également possible de faire du shopping à Pushkar, de faire de la randonnée dans les collines de la ville ou encore d’aller à la découverte du désert du Thar à dos de chameau.

Varanasi

Varanasi, anciennement Bénarès, est une ville qui a été fondée au XIe siècle avant Jésus-Christ. Il s’agit donc de l’une des villes les plus anciennes de l’Inde. Varanasi est une ville très importante, car elle est la capitale spirituelle du pays. Chaque jour, des milliers de personnes s’y rendent afin de se baigner dans les eaux du Gange ou pour effectuer de nombreux rituels (la crémation des disparus notamment).  Certains sites font partie des immanquables à Varanasi. Il s’agit entre autres du temple de Kashi Vishwanath (surnommé le temple d’or), du temple népalais (Kathawala temple), du temple de Durga, du Temple de Bharat Mata ou encore du Manikarnika Ghats.

Notez que Varanasi ne se résume pas seulement aux lieux sacrés. Les festivals, la danse et la musique y sont très populaires. Vous prendrez du plaisir forcément lors de votre visite. La ville est aussi célèbre pour la soie et les brocarts.                                              

Khajuraho

Khajuraho est une petite ville de l’État indien du Madhya Pradesh. Dotée d’une très grande beauté naturelle, elle se situe au milieu des montagnes imposantes de la chaîne de Vindhya. La ville a été construite entre 950 et 1050, av. J.-C., par la dynastie Chandela. Connue autrefois sous le nom de Vasta, elle a, par la suite, été renommée Khajuraho, nom dérivé du « Khajura », une espèce de palmier dattier. Les attractions sont nombreuses à Khajuraho.

Il y a par exemple les temples de Khajuraho qui sont divisés en trois groupes : le groupe des temples de l’Ouest, le groupe des temples de l’Est et le groupe des temples du Sud. Le groupe des temples de l’Ouest est le plus important et le plus riche de tous. On retrouve dans certains de ces temples des fresques érotiques de grande beauté. Outre les temples, vous serez également subjugués par les sculptures érotiques de Khajuraho et le festival de danse qui s’y tient chaque année en février.

Voyage en Inde : les plus beaux sites de l’Inde du Sud                   

L’Inde du Sud est une région marquée par une vie locale beaucoup plus calme que l’Inde du Nord. Elle est parsemée de plages quasi désertes, de paysages luxuriants, de ruines de civilisations millénaires ainsi que de magnifiques joyaux de l’architecture indienne.

Hampi

Hampi est un incontournable lors d’une visite en Inde du Sud. Elle se trouve dans le centre de l’État du Karnataka. Elle a été autrefois la capitale de l’antique royaume de Vijayanagar (du 14e au 16e siècle), le dernier grand royaume hindou. Hampi est un véritable musée ouvert qui offre l’occasion de voir les vestiges de la capitale de l’ancien royaume.

On compte plus de 1600 vestiges et chacun d’eux témoigne de la gloire passée de la capitale du royaume de Vijayanagar. Ces vestiges sont entre autres des temples, des forts, des palais, des sanctuaires, des monuments commémoratifs… Parmi ces vestiges, les plus remarquables sont le complexe du temple de Krishna, le complexe du temple Vitthala, l’ensemble de temples de Narasimha, le complexe du Lotus Mahal ou encore le complexe du temple d’Achyutaraya.               

Fort Kochi

le fort kochi en Inde

Fort Kochi est célèbre pour être la perle de l’État du Kerala. Il est également connu sous le nom d’Old Kochi ou de West Kochi et dispose d’un héritage historique et architectural assez riche.

L’une des plus belles attractions de la ville est l’église de Saint-François. Bâtie en 1503, elle est la première église qui a été construite en Inde par les Européens. Elle revêt d’une très grande importance historique et a servi non seulement d’église catholique romaine (pour les Portugais), mais aussi d’église réformiste néerlandaise (pour les Hollandais) et d’église anglicane (pour les Anglais). C’est également dans cette église que Vasco de Gama, célèbre navigateur portugais, a été enterré pour la première fois après sa mort. Une pierre tombale y a d’ailleurs été érigée en son honneur.

Outre l’église, de nombreux autres sites tels que la basilique de Santa Cruz, le musée maritime de Kochi ou encore les chutes Athirappilly méritent aussi le détour.

Varkala                              

Vous souhaitez vous prélasser durant de longues heures sur la plage ? Si oui, alors Varkala est la destination idéale pour vous.

En effet, contrairement à la majorité des autres villes indiennes, Varkala n’est absolument pas une destination culturelle. Il s’agit d’une toute petite station balnéaire qui se trouve sur la côte d’Arabie, dans l’État du Kerala. On y trouve de belles plages telles que la plage de Varkala et la plage de Bekal. La plage de Varkala est également appelée « plage de Papanasham ». Le mot Papanasham signifie « destructeur de péchés » et en raison de cela, de nombreuses personnes (notamment les hindous) y viennent pour se baigner, dans l’espoir d’effacer leurs péchés. Une partie de la plage est aussi utilisée pour la dispersion des cendres des défunts.

La plage Bekal, quant à elle, est peu fréquentée et est bordée de cocotiers, ce qui lui donne l’allure d’un véritable paradis tropical. Toutefois, il n’est absolument pas recommandé de s’y baigner. Le phare d’Ajengo, la falaise de Varkala, et le temple de Janardhanaswamy sont aussi des lieux à découvrir dans la ville.

Amritapuri

Amritapuri est l’un des lieux les plus spirituels de la région. Située dans l’État du Kerala, la ville était autrefois connue sous le nom de Parayakadavu. Elle est  célèbre pour abriter l’ashram principal de Sri Mata Amritanandamayi. Pour rappel, un ashram est un lieu de recueillement qui se trouve en pleine nature, au milieu de la forêt ou de la montagne, et isolé de tout.

L’ashram d’Amritapuri a une renommée mondiale et accueille chaque année des milliers de visiteurs, aussi bien indiens qu’étrangers. Il est même possible de résider dans cet ashram pendant un moment si vous le souhaitez.

Pondichéry

Pondichéry est une ancienne colonie française située au sud-est de l’Inde. Elle est également connue sous le nom de la « ville jaune », en référence aux nombreux bâtiments de couleur jaune moutarde qui s’y trouvent. L’une des particularités de la ville est son architecture qui rappelle le style français. Dès votre arrivée dans la ville, vous aurez d’ailleurs l’impression de ne pas être en Inde.

Pondichéry est une ville dotée d’un patrimoine touristique assez intéressant. C’est la raison pour laquelle elle attire les touristes du monde entier. Elle est surtout composée de très belles plages telles que Paradise Beach, Promenade Beach, Serenity Beach ou encore Auroville Beach. Ces plages, magnifiques et très bien entretenues, invitent à la détente. Il existe de nombreux autres lieux dignes d’intérêt tels qu’Auroville, le vieux phare de Pondichéry ou encore la statue de Gandhi.                      

Temple Minakshi À Madurai 

temple de Minakshi en inde

Situé à Madurai dans le Tamil Nadu, le temple de Minakshi est le second temple le plus important de l’Inde après le temple de Sirangam. Il a la particularité d’être l’un des rares temples de l’Inde du Sud dédié à une femme. Ce temple est en effet consacré à Minakshi, déesse de la fertilité et de l’amour qui n’est autre que l’une des incarnations de Parvati, déesse hindoue. Vous vous demandez sans aucun doute pourquoi visiter ce temple ? Les raisons sont multiples.

Tout d’abord, le temple de Minakshi est un édifice imposant. Il couvre 45 âcres et est entouré de 12 gopurams (tours d’entrée). Les tours d’entrées du temple sont des structures de forme pyramidale qui sont couvertes de milliers de statues de pierre de couleur arc-en-ciel. Ces statues représentent des animaux, des déesses, des dieux et des démons. La plus célèbre des gopurams est la Tour Sud qui est grande de 52 mètres.

Il y a aussi le temple de Minakshi, qui est aussi très fréquenté. Il accueille chaque jour plus de 15 000 pèlerins venus des 4 coins de l’Inde. Chaque année, au mois d’avril, se tient le festival de Thirukalyanam. Il célèbre le mariage de la déesse et à cette occasion, de nombreuses festivités sont organisées dans le temple. C’est d’ailleurs la meilleure période pour visiter ce magnifique joyau de l’architecture dravidienne.

Mahabalipuram

Mahabalipuram, aujourd’hui baptisée Mamallapuram, est une petite ville côtière qui se trouve en bordure du golfe du Bengale, dans l’Etat du Tamil Nadu. Classée patrimoine mondial de l’UNESCO, la ville abrite le site archéologique le plus important de l’Inde du Sud.

Elle est surtout célèbre pour ses magnifiques temples, datant du moyen-âge et qui ont su parfaitement résister aux assauts du temps. Parmi les temples les plus connus figurent le temple du rivage et les 5 rathas. Le temple du rivage est considéré comme l’un des plus beaux édifices de toute l’Inde du Sud. Dédié au dieu Shiva, il n’est plus un lieu de prière, mais un monument qu’il est aujourd’hui possible de visiter.

Les cinq rathas, quant à eux, sont un ensemble de 5 temples monolithes. Ces temples rappellent la forme de chars de procession et ils semblent avoir été sculptés. La grotte de Varaha, la pénitence d’Arjuna, le temple de Shore ou encore la grotte de Mahishamardini font également partie des plus beaux monuments de la ville.

Le Chettinad     

Chettinad est une microrégion indienne située dans le sud de l’État du Tamil Nadu. Prise en étau entre Madurai, Trichy et Tanjore, elle a pour capitale Chennai. Celle-ci fut autrefois une région très prospère grâce aux Chettiars qui étaient de riches commerçants. Ces derniers, ayant le goût du luxe, ont construit de très belles maisons palatiales. Ils ont par la suite délaissé ces maisons pour les grandes villes.

Durant votre séjour dans la région, vous aurez donc l’opportunité de visiter quelques-unes de ces maisons palatiales. Il convient de préciser que dans le Tamil Nadu, chaque village dispose de sanctuaires dédiés à différentes divinités villageoises. Toutefois, ces divinités ne font pas du tout partie du panthéon hindou, mais plutôt d’un tissu complexe de mythologies. Elles sont adorées uniquement par certains clans ou castes. La majorité de ces sanctuaires se trouvent dans les villages du Chettinad.

Goa-Arambol                             

Il est impossible de visiter l’Inde du Sud sans faire un tour à Goa ! Cette ancienne colonie portugaise est le plus petit État de l’Inde et a pour capitale Panaji. Avec ses 101 km de littoral, elle est située sur la côte sud-ouest de l’Inde.

Si Goa est très appréciée, c’est surtout à cause de son climat agréable et de ses plages, toutes belles les unes que les autres. L’une des plages les plus connues de Goa est Arambol. Située à l’extrême nord de Goa, la plage d’Arambol est une plage à la fois sauvage et grandiose qui a été épargnée du tourisme de masse. Elle est surtout fréquentée par les hippies, des adeptes de la spiritualité et des touristes. Il convient de préciser qu’il n’y a pas que des plages à Goa.

Cet État de l’Inde du Sud est aussi doté d’un patrimoine culturel assez impressionnant. La ville regorge de sites touristiques tels que le temple Shantadurga, l’église Notre-Dame de l’Immaculée Conception, la tombe de Saint-François Xavier, le Reis Magos Fort ou encore les chutes de Dudhsagar. Deux sites sont d’ailleurs classés au patrimoine mondial de l’UNESCO : il s’agit de la basilique du Bon Jésus et de la cathédrale Sainte-Catherine.

Munmar

Munmar est une petite région montagneuse, située dans l’État du Kerala, dans la chaîne de montagnes des Ghâts occidentaux, à près de 1600 mètres d’altitude. Surnommée la vallée des thés, Munmar est une destination emblématique du Kerala, en raison de ses beaux lacs, de ses collines recouvertes de plantation de thé et de ses magnifiques cascades.

Si vous êtes de passage à Munmar, vous devez absolument visiter une des nombreuses plantations de thé. Vous en apprendrez beaucoup plus sur la production de la boisson la plus consommée au monde : le thé. Le musée du thé de Munmar, le point de vue Pothamedu et la cascade Attukad sont aussi des merveilles à découvrir. En outre, Munmar se prête à la pratique de nombreuses activités outdoor telles que la randonnée et le trekking.

L’Inde est donc un pays très diversifié et plein de contrastes où traditions et modernités s’entrechoquent. Ses paysages enchanteurs et ses majestueux sites touristiques ne manquent pas de susciter l’intérêt des visiteurs. Notez toutefois que l’Inde ne se limite pas seulement à l’Inde du Sud et à l’Inde du Nord. Il y a donc de nombreuses autres merveilles à voir dans les autres parties de ce pays d’Asie.

Voyage en Inde : quelles activités outdoor ?

où faire du yoga en inde

Entre richesse culturelle, et humaine, le pays du Yoga offre une multitude de possibilités pour les amateurs d’activités en plein air.

L’Inde, le pays du Yoga

Le yoga en Inde est une expérience qui vous transporte au cœur de la spiritualité et de la connexion à soi. À Rishikesh, surnommée la capitale mondiale du yoga, vous trouverez un véritable sanctuaire pour les pratiquants. Il est niché au pied de l’Himalaya dans l’État d’Uttarakhand, une ville sacrée qui longe les rives du Gange. Dans une ambiance apaisante, Rishikesh est le point de rencontre des yogis du monde entier. Lors de votre séjour, vous aurez l’opportunité de suivre des séances de yoga traditionnel et de découvrir la médecine traditionnelle indienne : l’ayurveda.

En plus de Rishikesh, les États du Karnataka et du Kérala, dans le sud de l’Inde, sont également réputés pour leurs centres de yoga. Vous pourrez même vous le pratiquer sur la plage à Goa où des séances publiques et informelles se déroulent régulièrement.

Faire de la randonnée lors d’un voyage en Inde

Les possibilités de randonnée en Inde sont aussi vastes que le pays lui-même. Chaque sentier raconte une histoire unique à travers des paysages à couper le souffle. Vous pouvez parcourir la vallée de Sham où des troupeaux de yaks et de chèvres pashmina errent entre les monastères et les villages pittoresques. Rendez-vous ensuite à la découverte de la vallée de la Nubra, avec ses dunes de sable en altitude et ses monastères séculaires.

Allez à la rencontre du Rajasthan où des forteresses solitaires, des tribus locales et des lieux saints vous attendent. Vous pouvez aussi parcourir les villages secrets et séjourner dans des havelis et des petits palais. Ne manquez pas la visite du majestueux Taj Mahal lors de votre séance de randonnée. Que ce soit à Dharmshala, au Sinhagad Fort à Velhe ou au Lamadugh Natural Valley à Manali, chaque étape vous réserve des découvertes uniques.

Trekking en Inde

Le trekking en Inde est une expérience exceptionnelle à ne pas manquer pendant votre séjour. L’Inde du Nord, avec des destinations telles que le Ladakh (près de l’Himalaya), est souvent considérée comme le paradis des trekkeurs. Vous pourrez y faire la traversée du Rupshu-Spiti, une ancienne route commerciale reliant le Tibet au Spiti. Cette région offre des paysages pittoresques, avec des vallées glaciaires, des pics tibétains et des gorges spectaculaires. Si vous cherchez à explorer ces magnifiques sentiers, envisagez un trek au Ladakh dans l’Himalaya.

Dans le sud de l’Inde, les Ghâts occidentaux offrent également d’incroyables opportunités de trekking. Ces montagnes pittoresques s’étendent le long de la côte ouest de l’Inde, traversant les États du Kerala, du Karnataka, du Tamil Nadu et du Goa. Vous pourrez explorer des sentiers qui traversent des plantations de thé en terrasse, des forêts de bambous, des villages pittoresques, etc.

En bref, pour découvrir les trésors naturels du nord de l’Inde, explorez les possibilités de trek en Inde du Nord ou, si vous êtes passionné par la traversée des Himalayas, explorez les possibilités de traversée des Himalayas pour une aventure inoubliable.

Faire de l’escalade pendant son voyage en Inde

Du nord au sud de l’Inde, vous trouvez de nombreux endroits favorables pour la grimpe, chacun offrant des paysages variés et différents niveaux de défis. Dans le Maharashtra, les anciennes grottes bouddhistes de Kanheri, avec leurs formations rocheuses, sont idéales pour l’escalade en bloc. La vallée verdoyante de Suru, nichée au cœur du désert froid du Ladakh, est aussi un autre site de bloc pour les passionnés d’escalade. Grâce à ses formations massives de monolithe, Madhugiri, dans le Karnataka, est une autre destination de choix pour les grimpeurs.

Par ailleurs, le site d’escalade Hampi, est célèbre pour ses formations de granit à perte de vue. Badami, quant à lui, est réputé pour ses falaises de grès rouge. Cet endroit abrite certaines des voies d’escalade les plus difficiles d’Inde.

Alpinisme en Inde : ce qu’il faut savoir

En Inde, vous pouvez envisager de gravir de hauts sommets comme le Kun (7 077 m). Il est situé dans la chaîne du Grand Himalaya, aux limites de l’Etat indien du Jammu-et-Cachemire. L’ascension se fait le long de l’arête nord-est, offrant un parcours technique, mais sans risques. Vous pouvez aussi commencer par le Kanji La (5 280 m) pour vous acclimater. Gravir le Stok Kangri (6 153 m) un autre sommet au Ladakh.

A noter que l’Indian Mountaineering Foundation (IMF) réglemente les ascensions en Inde. Vous devez alors demander un permis d’ascension au moins 90 jours avant le départ. Cela se fait généralement par l’intermédiaire d’une agence locale, car les formalités sont complexes. L’IMF applique généralement les tarifs en fonction de l’altitude. Retenez également que chaque sommet a un nombre limité de tentatives autorisées.

Pratiquer le kayak durant son voyage en Inde

la pratique du kayak en Inde

Si vous aimez les sensations fortes, ne manquez pas l’occasion de vous essayer au kayak en Inde. Au Kerala, profitez d’une immersion unique et riche en aventures dans les Paravur Backwaters, l’un des secrets les mieux gardés de la région. Vous pouvez pagayer jusqu’à l’île Black Devil Snail Sandbar, dans le lac Paravur près de Varkala. Ce dernier est le point de rencontre de l’eau de la mer d’Oman et l’eau douce de la rivière Ithikkara.

Vous pourrez également explorer les backwaters de Paravur près de Varkala et Kollam. Il s’agit d’une zone de beauté naturelle préservée, idéale pour le kayak. Si vous recherchez une aventure unique à Goa, envisagez une excursion en kayak. Vous pourrez découvrir des étangs de lotus et une faune diversifiée. Pendant votre traversée, gardez un œil sur la faune locale, car l’Inde offre des découvertes spectaculaires à chaque coup de pagaie.

Autres activités nautiques à pratiquer pendant son voyage en Inde

Avec ses 8 000 km de côtes, l’Inde offre une variété de spots pour le bonheur des passionnés de sports nautiques.

Quels sont les meilleurs spots de surf, windsurf et kitesurf de l’Inde ?

Kovalam, situé au Kerala, abrite un beachbreak renommé près du phare. En ce lieu, les vagues peuvent atteindre des hauteurs impressionnantes pour constituer un terrain de jeu pour les surfeurs intrépides. Goa est également une destination prisée pour le kitesurf et la planche à voile, en raison de ses vagues plus douces et son ambiance détendue.

Pendant votre séjour, rejoignez aussi les amateurs de windsurf à Dona Paula, où les eaux calmes et les vents légers offrent des conditions favorables. Little Andaman, dans les îles Andaman, vous permettra aussi de vivre votre passion en toute sécurité. Si vous cherchez à repousser vos limites, rendez-vous à Minicoy, Arambol ou Calangute.

Voyage en Inde : où pratiquer la plongée ?

L’Inde est aussi un joyau pour les amateurs de plongée sous-marine. Au sud-ouest de la péninsule indienne, les îles Lakshadweep, avec leurs lagunes et atolls, sont un véritable paradis sous-marin. Cette expérience vous plongera au milieu d’anémones de mer colorées, de requins, de poissons-clowns et des raies manta.

Dans le golfe du Bengale, l’archipel d’Andaman, avec ses récifs coralliens luxuriants, accueille une variété impressionnante de vies marines, allant des requins aux poissons-papillons. Sur la côte sud-ouest, l’État de Goa offre une expérience de plongée magique. Vous découvrirez des fonds marins riches en coraux, ainsi que des épaves de vieux galions portugais et espagnols. Ceux-ci sont témoins du riche passé maritime de la région. Les poissons-demoiselles, les mérous, les requins de récifs et bien d’autres créatures vous attendent dans ces eaux.

Voyage en Inde : où pratiquer le rafting ?

Perchée le long du Gange, Rishikesh est une ville sacrée, offrant une expérience de rafting inoubliable. Ici, vous descendrez la rivière en surmontant des rapides impétueux. La rivière Bhagirathi à Uttarakhand, quant à elle, vous transportera à travers des paysages magnifiques et des eaux tumultueuses. Karjat, situé à proximité de Mumbai, est aussi un incontournable pour faire du rafting. Vangla au Sikkim, est également une destination prisée, avec la rivière Rangit.

Si vous recherchez une destination exaltante, la rivière Kameng à Tawang est un excellent choix. Pour un défi ultime, rendez-vous à Kullu et Manali pour vous divertir dans la rivière Beas. Vous recherchez plutôt une expérience plus calme ? 

Tattapani, dans l’Uttarakhand, offre des rapides de niveau 1 à 4. 

Wayanad, au Kerala, propose deux rivières, Mananthawady et Anoth, pour différents niveaux de rafting.

 Il y a aussi Dandeli, dans le Karnataka, avec la rivière Kali qui vous propose des rapides de niveau 2 et 3.

Faire du vélo et du VTT lors de son voyage en Inde

la pratique du vélo VTT en Inde

Entre la tranquillité des plantations de thé et les routes chaotiques des grandes villes, faire du vélo en Inde est un tourbillon d’expériences palpitant. Ce pays regorge d’une variété de paysages qui défilent à chaque pédale. A l’occasion de votre balade à vélo, perdez-vous parmi les montagnes verdoyantes du nord-est, dans les Seven Sisters ou encore dans les vastes plaines du nord-ouest.

Le Manipur, l’Assam et le Sikkim sont autant de joyaux cachés pour les cyclistes. Les routes offrent un mélange de défis, avec des cols de montagne à traverser, des pentes à gravir et des descentes vertigineuses. Les collines de Darjeeling sont célèbres pour leur thé, mais offrent également des routes sinueuses prêtes à être explorées par les cyclistes. La capitale du Rajasthan, Jaipur, est riche en histoire et en culture. Le vélo est un excellent moyen de découvrir la ville rose et ses monuments tels que le Hawa Mahal et le City Palace.

Voyage en Inde : dénicher des activités insolites

Des balades à dos d’éléphant dans des forts anciens aux escapades dans le désert à dos de chameau, l’Inde offre une myriade d’expériences pour les voyageurs en quête d’aventure insolite.

Balade à dos d’éléphant

À Jaipur, au fort d’Amber, vous aurez l’occasion de vous balader royalement comme un maharaja à dos d’éléphant. Cette expérience inoubliable vous permettra d’avoir une vue spectaculaire sur la ville de Jaipur. Dans le sud de l’Inde, vous pouvez visiter l’école des éléphants à Kodanad, près de Perumbavoor, Kalady et Angamaly. A dos d’éléphant, allez à la découverte des magnifiques collines et plantations de thé Munnar.

Il est également possible de faire du safari à dos d’éléphant à Periyar, pour admirer la vie sauvage. Dans la région côtière de Goa, certaines plages se laissent découvrir à dos d’éléphant. Ce sera ainsi l’occasion de vous promener le long des rivages de l’océan.

Balade à dos de chameau

Si vous souhaitez simplement expérimenter une escapade à dos de chameau, rendez-vous dans le désert du Thar au Rajasthan. Les villes de Jaisalmer, Bikaner et Pushkar sont des destinations phares pour une telle aventure. Lors de votre balade, vous explorerez les dunes dorées et les villages pittoresques. C’est une occasion exceptionnelle de vous immerger dans la culture du Rajasthan et de goûter à une cuisine locale délicieuse. Vous pourrez aussi participer à divers festivals colorés.

Osian, Khuri et Mandawa sont d’autres destinations paisibles pour découvrir une autre facette du désert du Thar. Qu’il s’agisse d’une excursion d’une journée ou d’une expédition prolongée, un voyage à dos de chameau en Inde vous laissera des souvenirs impérissables.

Séjour en Inde : Topoguides et agence de voyages

le guide du touriste en Inde

Afin de mieux préparer votre voyage en Inde, voici quelques ressources qui vous seront utiles.

Sélection de livres et guide de voyage pour préparer son voyage en Inde

De nombreux livres et guides sont disponibles pour faciliter votre voyage en Inde. Vous pouvez par exemple vous tourner vers les guides du Petit Futé. En plus d’être complets, ils sont abordables et couvrent des régions comme le Kerala, Mumbai (Bombay), le Rajasthan et le New Delhi.

Le Guide du Routard est également une excellente option. Chaque année, il fournit des informations actualisées, des adresses et des suggestions d’itinéraires.

De même, Lonely Planet est un allié de référence en matière de voyage et de découvertes en Inde. A titre illustratif, les guides « Inde du Nord » et « Inde du Sud » de Lonely Planet offrent des informations essentielles, des plans détaillés et de nombreux conseils pratiques. « L’essentiel de l’Inde » de Lonely Planet est aussi un choix beaucoup recommandé.

Les collections du Guide Bleu (« Inde du Nord », « Inde du Sud » et « Rajasthan et Gujarat », etc.) peuvent également être utiles.

Avec quelle agence de voyage partir en Inde ?

Découvrez l’Inde avec Mundo Tourism, une agence de voyage basée à New Delhi. Parmi les circuits proposés, il y a par exemple le « Voyage classique Rajasthan » de 10 jours. Ce programme vous fera découvrir toute la splendeur de Delhi, Mandawa, Bikaner, Jaisalmer, Jodhpur, Ranakpur, Udaipur et Jaipur, avec une visite mémorable du Taj Mahal. Le circuit « Voyage parfum du Sud » de 11 jours est destiné à explorer le sud de l’Inde. Vous pourrez ainsi avoir un aperçu des merveilles de Chennai, Mahabalipuram, Tiruvannamalai, Tanjore, Trichy, Madurai, Munnar, Backwaters, Kumarakom et Cochin.

Pour les voyageurs qui souhaitent explorer d’autres horizons, l’agence locale Mundo Tourism propose des séjours sur mesure au Népal, au Bhoutan et au Sri Lanka. Que ce soit pour l’alpinisme, le trekking, la découverte de temples et de palais anciens, cette agence vous offre la flexibilité et l’assistance nécessaire. De nombreuses options sont proposées pour personnaliser votre voyage.

🧳 La Trousse du Voyageur Outdoor 🧳

Voici la Trousse du Voyageur Outdoor pour vous aider à bien préparer, comparer, et réserver votre voyage ou vos activités outdoor nous avons sélectionné des sites incontournables :

Choisir son vol ✈️ :

Trouver son assurance voyage 🏥 :

Bien choisir son logement 🛏 :

Opter pour une location de voiture 🚗 :

Sélectionner ses visites 🎟 :

Comment bien choisir ses activités ⛺ :

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire