Escalade parfumée à l’huile d’olive à la découverte de Mallorca en Espagne

par Expérience Outdoor

Vincent ARMELIN nous partage son expérience randonnée et escalade à Majorque. Notre projet consistait en la découverte de Majorque, principale île des Baléares, célèbre pour ses escalades sur un calcaire magnifiquement sculpté, ses paysages variés et ses spécialités culinaires (poisson frais, fruits, cuisine riche en couleur et en huile d’olive) ou sportives (le psycobloc).   Au retour nous envisagions la visite de quelques sites d’escalade proches de Barcelone et notamment Montserrat.

Le voyage était donc axé sur l’escalade (niveau recherché entre 5c et 7a), bonne excuse pour balader et découvrir de jolis coins perchés. Selon les conditions et les envies nous avions aussi prévu randonnée et baignade.

Informations pour préparer un voyage rando et escalade à Majorque :

Notre voiture personnelle avec traversée en ferry pour plus de liberté. Cependant d’autres moyens de déplacement se sont révélés possibles sur place: transports en communs assez développés sur l’ile, cyclotourisme sans doute aussi très agréable (mais plus difficile avec le matériel d’escalade à transporter)

Cala de Sant vincenç à Majorque (CP: Vincent ARMELLIN)

Participants à ce voyage rando et grimpe à Majorque :

Une petite présentation de nos caractères, nos envies et nos passions tout en sachant qu’il est extrêmement difficile de se décrire soi même en évitant les écueils que sont l’orgueil et la fausse modestie. Cela vous permettra peut être de comprendre un peu mieux l’organisation de ce voyage.

Formant une bonne équipe depuis maintenant 4 ans, nous aimons parcourir la nature, grimper, marcher, plonger dans une jolie rivière, bivouaquer sous les étoiles et partir à l’aventure à coté de la maison ou un peu plus loin à chaque fois que l’occasion se présente (et nous faisons en sorte qu’elle se présente souvent).
En tant que grimpeurs nous apprécions particulièrement les grandes voies plutôt sauvages où le cadre et l’ambiance ont souvent plus d’importance que l’escalade pure. Nous sommes donc de piètres techniciens progressant lentement voire même pas du tout.
Bien que formant une équipe soudée, il va de soi que nos envies et sensibilités divergent (souvent même) ce qui permet d’avoir un avis équilibré sur telle ou telle voie (le pas de bloc était il vraiment affreux?), sur le temps qu’il fait (glacial avec blizzard ou juste froid et venteux)…

Vincent ARMELLIN:

Éternel satisfait, j’essaie désormais d’apprendre à être un peu plus difficile afin d’apporter plus de crédibilité à mes avis. J’apprécie les sports de nature dans leur ensemble, du ski en passant par l’alpinisme, la randonnée, l’escalade, le canyoning, le VTT.

Vanessa :

Vanessa est sans contestation possible le membre du jury le plus difficile bien qu’elle sache apprécier aussi ce qui n’est pas parfait. Véritable spécialiste de l’escalade plaisir ensoleillée, elle reste très sceptique quant aux plaisirs générés par ces sports de nature lorsque les conditions sont rudes.

Voyages en commun pour Vincent et Vanessa:

Équateur décembre et janvier 2007 :
découverte du plus petit pays d’Amérique du Sud. Randonnées et alpinisme à travers les écosystèmes tellement variés de ce petit Etat.
Bilan : deux mois ce fut trop court mais on y retournera, peut être à une saison plus adaptée à la pratique de la montagne
Sénégal et Gambie Décembre et janvier 2009 :
Découverte du Sénégal : Dakar, petite Cote au Sud, Régions de Tabacounda et Kedougou à la frontière avec la Guinée,
Puis descente du Fleuve Gambie en canöé depuis Basse Santa Su jusqu’à Faraffeni (soit environ 300km) en 10 jours.
Afrique du Sud 15 jours en Oct 2010 :
Voyage de découverte un peu court de la ville et de la région du Cap.
Escalade et randonnées au Cederberg, Montagu, tentative de baignade avec les baleines pas tout à fait réussie.

Comment se rendre à Majorque:

De Montpellier, Majorque est une destination somme toute assez proche. Le ferry part de Barcelone et la traversée dure de 6 à 7h. Une fois sur place, notre parcours s’est fait au gré des envies et des conditions. En 12 jours, nous avons pu parcourir les différentes régions de l’île aux caractères assez tranchés:
– la cote sud assez urbanisée et touristique mais présentant de jolies criques et une cote rocheuse particulièrement adaptée au psychobloc
– les plaines fertiles (culture principale étant les agrumes, les olives et les amandes + élevage de mouton) du centre
– les cotes Nord et Ouest très escarpées ou les montagnes (Majorque culmine à 1400m) se jettent dans la mer
Au retour de Majorque, nous n’avons pu résister à la tentation de prolonger les vacances par une petite visite de Montserrat et son escalade originale sur un rocher formé de galets enchâssés dans une sorte de ciment naturel. Malheureusement, un épisode pluvieux et frisquet nous a empêché d’en profiter pleinement et nous ne sommes restés que 2 jours.
Carte Gmap
kilomètres parcourus : 360 de Montpellier à Barcelonne, 800 km sur l’île,100km entre Barcelonne et Monteserrat .Soit un total d’environ 1700 km sur 12 jours.
Globalement l’île n’est pas si grande et les distances entres deux sites aux paysages complètement différents assez courtes.

adresses utiles:

Office de tourisme de Mallorca: site internet

ou manger à Majorque :

– un super restaurant à Alaro (voir carte ci joint) situé au pied des falaises. Produits locaux et ambiance simple et détendue
– de nombreux bars restaurants sans prétentions proposent des menus du jour à des tarifs raisonnables (entre 8 et 10 euros) et composés de produits frais et locaux (poisson, légumes et mouton principalement)
– un bon restaurant au pied des reliefs Sud de Montserrat: La Vinya Nova sur la commune d’El Bruc (voir carte ci joint)

ou dormir à Majorque :

peu de renseignements à ce niveau la. Peu ou pas de camping sur l’île.
Nous avions opté pour le camping sauvage qui semble toléré en tout cas en cette saison ou la pression touristique n’est pas encore trop forte.

sites internet utiles :

– Pour le ferry:
Baléaria et Acciona pour le ferry
– pour l’escalade à Montserrat:
le site de ressenya
le site de kpujo

Topos et Guides de Majorque:

– Pour Majorque: Topo édité par Rockfax en anglais .
– Pour Montserrat: selection issue du Topo « Guia de las mejores vias de escalada deportiva de Espana » de Vicente Casquel Lopez édité par Barrades
Blog sur l’escalade à mallorca par Pro voyages vacances

Sites d’escalade à Majorque à ne pas manquer :

Sa Gubia :

Site grandes voies et couenne. Calcaire bien sculpté, style prédominant : dalles, différentes expositions E,O, S, N ; configuration en gorge soumise au vent.

Cala Magraner :

Escalade dans un joli cadre sur une plage; malheureusement victime de son succès : patiné

Alaro :

Superbe falaise présentant plusieurs secteurs variés. Exposition O , SO. A noter au sommet du promontoire un gite ou passer une belle nuit perchée et un bar sympathique

La Crevetta :

Jolie falaise avec une vue splendide. Orientée O, SO. Exposée au vent

El Fumat :

Jolie falaise. Vue imprenable. Orientée O-NO Voies légèrement patinées

Cala de Sant vincenç à Majorque (CP: Vincent ARMELLIN)

Cala Barquès :

un des sites de psychobloc les plus parcourus. Orienté O et S Cadre magnifique mais victime de son succès (voies patinées et excessivement poffées) à éviter si on aime la tranquillité. hauteur 12m

Psycobloc à Cala Barquès à Majorque (CP: Vincent ARMELLIN)

Cava del Diablo :

Joli site de psychobloc peu parcouru. Orienté S difficultés variées. Hauteur 20m

Cala del diablo à à Majorque (CP: Vincent ARMELLIN)

Calvia :

joli site d’escalade dans un petit canyon. Orienté Ouest

Montserrat :

Superbe site, très vaste. Grandes voies ou couennes, toutes orientations sur un conglomérat déroutant mais très intéressant.

Montserrat en ESPAGNE (CP: Vincent ARMELLIN)

Randonnées à Majorque:

– Rando à Sa Calobra :

Magnifique randonnée remontant le « torrent del Pareis » . Sorte de canyon sec très encaissé débouchant sur une Calanque charmante mais très touristique.

Sa Calibra à Majorque (CP: Vincent ARMELLIN)
Sa Calibra à Majorque (CP: Vincent ARMELLIN)

  Le « village » de Sa Calobra situé sur la cote Nord de l’ile est aujourd’hui un site touristique sans doute extrêmement fréquenté en pleine saison. Il est sans doute préférable de se rendre la bas en utilisant la ligne de bus qui relie Sa Calobra à Lluc. En effet, si nous avons eut la chance de trouver une place de parking gratuite (5 places disponibles) le parking payant était lui facturé 4centimes/min.

Vu la configuration des lieux, il est préférable de se renseigner sur la météo et de ne pas s’y engager par risque d’orage. Sinon cette randonnée est vraiment originale et peu difficile (un ou deux passages étroits nécessitent quelques contorsions).
– Les autres randonnées réalisées ont été faites sans carte et au grès des envies. De très nombreux sentiers de randonnée très bien balisés parsèment la côte nord de l’ile et les reliefs montagneux. Ces sentiers consistent souvent en d’anciens chemins muletiers pavés assez bien entretenus. Les parcourir permet de prendre conscience du travail effectué par ces courageux « anciens » tout en appréciant la beauté de l’ile et la variété des paysages.

Conclusion sur notre voyage randonnée et escalade à Majorque:

Majorque est une destination proche, bon marché (sauf la traversée) et très intéressante au mois d’avril. En 12 jours sur place, nous avons pu profiter pleinement de ces paysages variés, du savoir vivre espagnol et de ces escalades originales.
Les endroits ou l’on peut dans la même journée et sans emprunter la voiture grimper, randonner puis se baigner ne sont pas si nombreux en Europe . Peut être est ce une des raisons du succès de Majorque comme destination Escalade ces dernières années.

Toujours est il que cette fréquentation (que l’on devine outrancière à certaines périodes de l’année) génère des impacts non négligeables pour ce petit paradis. En tant que grimpeurs, il a été triste pour nous de constater que certains secteurs particuliers (tels que Cala Magraner) se sont transformés en seulement deux ans (temps écoulé entre le voyage de deux de nos amis et le notre) en patinoire. Ceci est d’autant plus vrai des escalades atypiques sur colonnettes ou formations calcaires tendres qui s’usent plus vite.

Cette constatation a été difficile pour nous qui par notre passage avons également participé à cette dégradation. Prise de conscience tardive de l’impact notre activité . Le problème existe pourtant aussi en France sur certains secteurs un peu trop célèbres : la calanque d’en Vau est un exemple marquant.

A noter que les topos de Majorque édités par Rockfax et présentant un classement de type top 50 des plus belles voies de l’île semble participer en partie à l’usure rapide des ces itinéraires; au point que désormais certains itinéraires top 50 ne sont plus vraiment à conseiller selon nous. Se méfier donc de ce classement pas toujours objectif qui concentre la foule au pied de la même voie.

Avenir pour Majorque

Majorque présente certes un rocher magnifiquement sculpté et un vaste potentiel d’ouvertures. Mais on peut se demander pour combien de temps à ce rythme.

Il est donc difficile pour moi de rédiger ce descriptif de voyage tant le déchirement est important entre l’envie de partager cette belle expérience avec tout le monde et la nécessité de préserver ce lieu magique. Finalement, j’ai trouvé préférable de partager notre expérience en renseignant sur les tenants et les aboutissants d’un voyage sur un site « à la mode ».

Comment minimiser l’impact de notre activité souvent pratiquée par des amoureux de la nature ? Peut être en ne suivant pas les yeux fermés les guides touristiques ou les classement Top 50. En utilisant la magnésie de manière plus raisonnée. Et en évitant les mouvements de foule qui transforment un site naturel magnifique en parc d’attractions.
En tout cas voici une question que je méditerais lors du choix de nos prochaines destinations : quand le tourisme cesse-t-il d’être une ouverture sur le monde pour devenir un fléau ?

Matériel utilisé pour notre séjour rando et Escalade à Majorque :

Retour terrain sur le réchaud multifuel Primus Gravity II MF :

Nous n’avons eut à monter la tente qu’une seule fois. Les températures étaient situées aux alentours de 10-15°C la nuit. Nous avons passé la plupart des nuits sous les étoiles avec parfois une bâche pour se protéger des quelques averses nocturnes rencontrées.
En vu de ce périple nous avions acheté un réchaud multifuel Primus (carburant : Essence C) qui s’est révélé très utile pour faire la cuisine pendant 10 jours pour 2 à 4 personnes.
Nous avons été très contents du réchaud multifuel Primus Gravity II MF acheté pour la circonstance.

Test du Réchaud Gravity II MF de PRIMUS à Majorque (CP: Vincent ARMELLIN)

  A Majorque pas de problème pour le combustible : suivant les conseils du Yéti nous avions opté pour de l’essence C  que nous avons pu emmener avec nous sur le ferry. Ce combustible permet une combustion très propre qui n’encrasse pas le réchaud. Nous n’avons pas eut besoin de le nettoyer pour le moment.
Coté consommation, avec 0,8 L nous avons pu cuisiner matin (thé) et soir pendant plus de 15jours. Ce principe de réchaud multifuel est donc économiquement plus avantageux que les classiques réchauds à gaz et génère moins de déchets.  

Coté inconvénients du réchaud multifuel Primus Gravity II MF:

– poids plus important,
– un allumage un peu plus délicat mais le coup de main vient rapidement,
– peut être plus fragile car présentant plus de pièces entre lesquelles les raccords peuvent présenter un défaut d’étanchéité (non observé pour le moment)

– allumage délicat
– Poids plus important
– entretien régulier nécessaire selon la qualité de raffinage du combustible

Coté avantages du réchaud multifuel Primus Gravity II MF :(par rapport à un réchaud gaz classique)

– Consommation faible
– combustibles meilleurs marché
– réchaud déporté donc meilleure stabilité
– accepte tous combustibles (pratique selon le pays ou l’on voyage)
– plus fragile

Un des problèmes principaux pour le camping à Majorque est de se procurer de l’eau. L’eau du robinet provient d’une usine de dessalinisation et présente un goût désagréable assez prononcé (surtout pour le thé le matin). Elle n’est pas considérée comme potable mais elle est buvable. C’est l’eau que nous avons consommé pendant 10 jours sans problèmes intestinaux d’aucune sorte. Nous avons rencontré peu de robinets et fontaines publiques (trouver de l’eau est plus difficile sur la cote sud que dans les villages de montagne). La plupart des gens, touristes ou locaux achètent de l’eau en bouteille. Elle est peu chère, vendue en grands conditionnements mais la quantité de déchets générée est impressionnante (cela dit les déchets semblent bien recyclés sur l’île).
Après coup, nous avons regretté de ne pas avoir amené une pompe filtre en céramique pour traiter cette eau au goût un peu écœurant.

Liste du matériel de camping utilisé à Majorque

  CatégorieNom du modèleMarque  Pourquoi avoir fait le choix de ce modèle au départEst-ce que ce choix a répondu à cette expérience raconté dans ce roadbook  Si c’était à refaire
 Tente 3 places doubles parois (modèle d’une vingtaine d’années, aujourd’hui disparu) JAMETRASUtilisée une seule fois dans le séjour lors d’une averse nocturne un peu plus forte que les autres.
Les principaux avantages :
– un espace intérieur assez vaste
– une hauteur de plafond suffisante pour se tenir assis sur toute la surface
– 1 haut vent suffisamment vaste pour ranger tout le matériel pour 3 personnes (sacs à dos, matériel escalade ou alpinisme, chaussures…)
– montage rapide
– arceaux fixés à la membrane externe que l’on peut monter seule (pratique pour monter rapidement un abri en cas de pluie)
 RAS
Matelas de solAutogonflant Artriach ¾  et AccordéonTHERMARESTRAS– l’autogonflant est plus confortable que l’accordéon
– autogonflant est moins encombrant
– l’autogonflant est plus fragile
 RAS
Lampe frontale  PETZL RASRAS RAS
Couverture de survie et bâche   RAS– utilisée comme sol et/ou toit lors des bivouacsRAS
Bougies chauffe plat   RASRASRAS
 Sac de couchageen plumeDODORASAvantages :
– Excellent sac de couchage
– La plume lui permet d’être utilisé sur une gamme de température très vaste : de -10 °C (confort) à 15-20 °C
Inconvégnents :
– un peu lourd
– encombrants.
La marque Dodo semble ne plus proposer de sacs de couchage aujourd’hui.
 RéchaudMultifuel Galaxy II MF PRIMUSRASavec sa bouteille à combustible 0,8 L remplie d’essence CRAS
 Thermos1LDECATHLON RASAvantages :
– bon marché
– isolation satisfaisante pour 12h-15h si le thermos est rempli et la température extérieure est clémente.
Inconvégnents :
– Isolation peu satisfaisante pour une sortie en montagne hivernale.
RAS
PâtesCuisson 3 minutes  RAS– temps de cuisson court pour une économie de combustibleRAS
 Fiole de rhum arrangé  RAS– en cas d’urgence !RAS

Matériel Escalade pour grimper à Majorque :

Matériel classique pour une sortie en falaise, 14 dégaines peuvent êtres utiles dans certains sites aux voies un peu longues (Alaro, El fumat par exemple). Une corde de 70 m permet d’être tranquille partout.
Pour la grande voie: une corde à double de 100m et le nécessaire pour une grande voie sportive. Peu de terrain d’aventure , le rocher ne se prête pas particulièrement à la pose de coinceurs.

Pour le psychobloc, pas besoin de grand chose à part éventuellement une paire de chaussons d’escalade supplémentaire. L’eau de mer n’abime pas particulièrement les chaussons. Éviter de se lancer en psychobloc avec un sac à magnésie à la ceinture :il est toujours triste de voir quelqu’un tomber dans une mer paradisiaque avec un sac de farine sur lui.

Catégorie Nom du modèleMarquePourquoi avoir fait le choix de ce modèle au départ   Est-ce que ce choix a répondu à cette expérience raconté dans ce roadbook  Si c’était à refaire
Cordes 70 m  RAS RAS RAS
 Dégainesjeu de 15 dont 2 longues  RAS RAS RAS
 Baudrier PETZL RASAu baudrier :
– 3 mousquetons à vis dont 1 HMS
– 1 reverso/toucan
– 1 ropeman (toujours utile en cas de problème)
– quelques maillons rapides en cas de réchappe
 RAS
 Chaussons Katana LA SPORTIVA RAS RAS RAS
Hamac   RAS Pour la sieste ! RAS
Pour la grande voie (équipée)
Corde2 x 50m  RAS RAS RAS
 Sangles3 dont 1 longue (1m20)  RASRAS RAS
Anneau de Cordelette5 mm  Pour confectionner un machard RAS RAS
 CasquesEcrin Roc et CampPETZL RAS RAS RAS
 Sac à dos  10 L Pour l’eau et les vivresRASRAS
Cordelette5 mm RASEn prévoir 2 m au cas où. 
Frontale   RASRASRAS
 Couteau   RASRASRAS

Vêtements utilisés durant notre voyage à Majorque :

La météo observée (et subie) a été assez clémente : soleil généreux, vent variable, températures douces (entre 17°C et 27 °C dans la journée). Cela ne veut pas dire que tous les mois d’avril sont aussi radieux à Majorque…

CatégorieModèleMarquePourquoi avoir choisi ce modèle au départ Est-ce que ce choix a répondu à cette expérience raconté dans ce roadbook  Si c’était à refaire
 Shorts     
 Pantalon     
 T-shirt technique Manches longues en laine Mérinos  RAS– Toujours utile
– Peu encombrant
– Bonne capacité calorifique.
Associé à un coupe vent c’est une assurance vie bon marché.
 RAS
 Veste GORE-TEX RASRASRAS
 Chaussure d’approcheZenSCARPA RAS Après en avoir testé plusieurs modèles, les chaussures d’approche Scarpa Zen sont mes préférées :
– bonne adhérence
– bonne tenue du pied
– semelle basse permettant un bon équilibre et de bonnes sensations sur le terrain
– suffisamment solides pour me durer un an d’utilisation intensive.
 RAS
 Chaussures d’approchemodèle de 2009PATAGONIA RAS Les Patagonia sont produites avec des matériaux recyclés et/ou impliquant peu d’impacts néfastes sur l’environnement selon la politique de la marque. En revanche la colle utilisée pour les semelles est peu efficace (En tout cas sur ce modèle acheté en 2009). Après réparation par nos soins pas d’autre problèmes à signaler. RAS

Matériel Outdoor divers :

 Catégorie Modèle MarquePourquoi avoir choisi ce modèle au départ   Est-ce que ce choix a répondu à cette expérience raconté dans ce roadbookSi c’était à refaire 
Sac à dos35 +DEUTER Modèle polyvalent volume suffisant pour des périples d’un à trois jours en autonomie
– nombreux porte-matériel
– ouverture supplémentaire latérale qui permet un accès rapide au fond de sac (ouverture latérale plus pratique à mon sens)
 RAS
 Sac à dos 30 MILLET Modèle polyvalent – volume suffisant pour des périples d’un à trois jours en autonomie
– nombreux porte-matériel, ouverture supplémentaire au fond qui permet un accès rapide au fond de sac
 RAS
 Boussole  RASRASRAS
 Grille à Barbecue   RAS Elle est toujours dans la voiture RAS
Masque et Tuba   RAS pour profiter pleinement de cette eau transparente et de la faune sous marine. Majorque n’est pas non plus la Mer Rouge mais ça vaut le détour. RAS
 Trousse à pharmacie   RAS – bandes
– pansements
– Stéristrips (bandelettes adhésives remplaçant efficacement les points de sutures)
– antiseptique
– couverture de survie (fine)
– pince à épiler.
 RAS

Laisser un commentaire