Randonnée à pied : Tour du Pic du Midi d’Ossau – Pyrénées Atlantiques

par Expérience Outdoor
Randonnée à pied : Tour du Pic du Midi d'Ossau - Pyrénées Atlantiques

Florian DESJOUIS nous partage son expérience de la randonnée du tour du Pic du Midi d’Ossau.

Informations pour préparer le tour du Pic du Midi d’Ossau

Date de notre tour du Pic du Midi d’Ossau :

Juillet 2014

Quand partir :

Août est le mois idéal pour des randonnées inoubliables : vous aurez une météo parfaite.

Lieu :

Aquitaine, Pyrénées atlantiques, Laruns/Fabrèges (64 440)

Comment s’y rendre au Pic du Midi d’Ossau

Depuis Montpellier => Fabrèges : 5h15, 492 km, 32 euros de péage

Participants au tour du Pic du Midi d’Ossau :

Gwendoline Attia, Florian Desjouis et DA

Où dormir dans la vallée d’Ossau :

Toutes les infos sur les hébergements dans la vallée d’Ossau

Chalet refuge CAF de Gabas

Hotel Pourtalet : Autre standing, autre bourse

Où se restaurer/où se réapprovisionner :

Tout ce qu’il faut à Laruns : supermarchés, boulangeries, bars, restaurants, station-service…

Au col du Pourtalet : idem excepté station services (quoi que…). C’est une venta, donc pas de problème pour l’alimentation ou l’hydratation à base d’éthanol.

Office de tourisme :

Vallée d’Ossau

Pau

Caractéristiques du Massif d’Ossau :

La vallée d’Ossau est une des superbes vallées de l’ouest des Pyrénées. Elle s’achève par le col du Pourtalet qui permet de franchir la frontière et basculer en Espagne.

Son sommet emblématique est le pic du midi d’Ossau, ancien volcan où de très nombreuses voies non équipées se répartissent sur l’ensemble de ces versants.

C’est un massif qui se prête très bien à la pratique de la randonnée en été comme en hiver (départ haut au col du Pourtalet : près de 1900m). Les randonnées accessibles vont de la simple balade digestive aux grandes bambées.

L’escalade n’est pas en reste : dans un premier temps avec le pic du midi d’Ossau, avec de quoi occuper un certain temps la plupart des grimpeurs.

Et de nombreux sites qui se répartissent sur l’ensemble de la vallée, allant du site de blocs (pont de camps => topo), aux couennes, aux grandes voies plus ou moins équipées.

Quoi d’autre dans les environs :

Les possibilités de randonnées sont nombreuses dans cette région. Si vous souhaitez en savoir un peu plus, allez voir ces articles qui présentent de belles randonnées à faire dans les Pyrénées.

Bibliographie :

TOPOGUIDE DE RANDONNÉES PÉDESTRES DE LA VALLÉE D’OSSAU DANS LES PYRENEES ORIENTALES

Topo randonnée mis en place par la communauté de commune

Lien Internet :

Quelques idées ici et là :

Randonnée sur le tour du Pic du Midi d’Ossau

Nous avons réalisé le Tour de l’Ossau au départ de Bious Artigues en passant par pic de Peyreget, sens anti horaire : 1300/1400 d+. Superbe boucle, variée, offrant une randonnée avec un dénivelé intéressant. Pas de difficultés techniques.

Back home

Retour au bercail : bien la première fois que nous utilisons nos vacances pour revenir sur nos terres natales. Impression mitigée : il faudra revenir pour le dépaysement. Mais cette région a beaucoup à offrir, et nous pouvons la redécouvrir, avec un nouveau regard. La qualité du séjour sera une perception, la nôtre : il appartient à nous de faire qu’elle soit positive.

Allées et venues

Nous naviguons d’une famille à l’autre au gré des jours et des semaines, avec le souci d’équilibrer les présences, ne pas faire de « jaloux ». Des allers retours, des allées et venues, on bourlingue alors que nous ne changeons pas de ville.

Les Pyrénées à portée de main, nous valorisons cette proximité : la montagne à la journée, un luxe auquel nous n’avons pas droit à Montpellier. Nous rajoutons un peu de mouvement au mouvement : des allées et venues entre des allées et venues…

Peut-être que oui, peut-être ben que non

Météo incertaine, temps mitigé, orage du soir et pluie du matin. Un régime hyper hydratant auquel je suis soumis depuis ma tendre enfance, et dont je n’étais pas du tout nostalgique. Une des savoureuses spécialités de la région : la pluie…

Mais cette année, il y a une justice : c’est pareil pour tout le monde. Alpes, Pyrénées, massif central, nord, sud, est, ouest, il fait pourri partout. Ça nous rend un peu plus fataliste.

Alors il faut la jouer fine, être réactif, ne pas hésiter à raisonner en demi-journée et adapter ces activités.

Ca résurge ? Allons rouler. Ca bruine ? Allons galoper. Le soleil pointe le bout de son nez ? Allons grimper. Il pleut des trombes d’eau ? Allumons le feu.

De drôles de vacances que je vous dis.

Pèlerinages

Des noms qui résonnent comme des références, des lieux qui sonnent comme des incontournables. Et pourtant, on ne les connaît pas si bien…

Pic du midi d’Ossau, la vigie de la vallée qui prolonge la grande ville du coin : Pau. Un sommet original, une forme surprenante, et une histoire atypique : un ancien volcan que l’on distingue à merveille depuis la plaine. Deux grandes dents sur une grosse molaire, une assise confortable pour voir défiler sereinement les années, un repère géographique et identitaire. Et même un petit nom : Jean pierre. Allez savoir pourquoi…

Il faut aller le voir de plus près, et sous toutes les coutures.

Mise en bouche du tour du Pic du Midi d’Ossau

Une grande boucle : on commence par la droite, puis par devant, on enchaîne par la gauche et on finit à l’arrière. L’Ossau ne pourra rien nous cacher.

Quelques photos sur le net : de petits lacs translucides, une herbe d’un vert que les habitants du midi ne doivent certainement pas connaître, un ciel bleu splendide (c’est suspect), et un petit sentier, une trace limpide pour vous montrer la voie.

Tout ça déclenche la folle envie d’enfiler une paire de baskets et de balayer ces kilomètres et ce dénivelé, d’aller explorer ce secteur, assouvir une curiosité tout simplement. Il en faut peu parfois pour créer une énergie.

Plein de belles plantes au Pic du Midi d'Ossau dans les Pyrénées orientales
Plein de belles plantes

Plaisirs partagés…

Et nous ne sommes pas seuls à avoir eu cette idée. Il fait grand beau, pas un nuage, simplement un grand bleu et un soleil qui irradie de toute ses forces. Un instant rare de l’été 2014, alors forcément, tout le monde s’affole et en profite.

Le parking aux abords du lac de Bious est prévu pour accueillir toute cette populace qui va s’approprier le temps d’une journée ce petit coin de paradis : de grandes prairies mises à profit, et quelques bonnes volontés recrutées pour que ce petit monde se gare correctement.

Vue imprenable sur l'Ossau depuis le Peyreget dans les Pyrénées orientales
Vue imprenable sur l’Ossau depuis le Peyreget

Une ribambelle de marcheurs plus ou moins aguerris s’élance sur cet itinéraire qui les déposera rapidement aux abords du lacs. Des profils en tout genre, c’est la France en vacances…

Le peloton s’étire jusqu’à la bifurcation : ceux qui s’élanceront sur cette grande boucle qu’est le tour de l’Ossau, et ceux qui iront découvrir la jolie boucle des lacs d’Ayous. La très grande majorité choisit la deuxième solution : nous apprécions de quitter un peu la bousculade de randonneurs…

Ticket pour un taquet

Nous allons quitter ce grand plat pour prendre la direction du pic de Peyreget : quasiment 1000 m d’un bloc sur un superbe sentier qui navigue au gré des reliefs et de la végétation. Difficile de ne pas avoir en tête de déclencher un petit chrono, histoire de voir.

Alléger par cet équipement estival, l’allure est grisante, mais l’effort intense. Les minutes défilent vite, et pourtant le temps semble long. Essayer d’être à l’écoute de ses sensations pour ne pas exploser au bout d’un quart d’heure, mais pousser pour ne pas regretter au sommet.

Les pas traînent de plus en plus, et les cuisses peinent à pousser dorénavant : le sommet n’est plus très loin, mais le rythme en a pris un coup. L’objectif change : il n’est plus d’aller vite, mais plutôt le moins lentement possible, un objectif bien plus en accord avec les possibilités de l’instant.

Je m‘étale au sommet ; personne n’est témoin de mon agonie, ça n’est pas plus mal. Je laisse le temps au corps de retrouver ses repères, de remettre un peu d’ordre dans ce chaos. Le souffle en est le symbole, l’illustration. Il est exalté, même affolé, presque incontrôlable. Puis reprend ses esprits, doucement, pour s’apaiser pour de bon après de longues minutes…

Je me redresse pour essayer de distinguer Gwendoline et sa mère : je ne les vois pas. C’est bon, je vais pouvoir entamer ma sieste sereinement.

Le temps d’une pause

Mes 2 poursuivantes arrivent le sourire aux lèvres, pas pressés pour un sous. Nous nous posons les uns à côtés des autres, au sommet, au soleil, en pleine nature.

Les sacs dévoilent leurs trésors : quelques gorgées d’eau qui apaisent cette gorge asséchée, le sel de ce saucisson délicieux, la saveur de ce brebis fondant, la fraîcheur de cette pomme sucrée. Ces choses simples qui sortent de leur banalité du quotidien. Extrait de leur contexte habituel, où l’abondance prime, ils reprennent leurs valeurs, leurs saveurs : ils répondent à un besoin primaire, fondamental, plus encore que d’habitude.

Tout cela sonne si juste.

Parlons d’avenir

Des voix, des cris que l’on a du mal à identifier. Peut-être vers cette fissure, ou derrière ce contrefort. Et pourquoi pas vers cette dalle ou sous ce surplomb. Je m’y perds.

Cette grande paroi oppresse alors que l’on arrive au pied. Oppresse et aimante. Première fois que je viens au pied de cette face est : 500 m d’un bloc, massif, labyrinthique. Le lichen donne des couleurs de flore au minéral, les ombres font se distinguer la complexité de mille replis, mille fissures.

Allongé, je ne peux m’empêcher de m’imaginer les innombrables lignes qui parcourent ce volcan éteint. Je distingue péniblement quelques cordées, ou leur corde plutôt, bien loin.

Je prends de nombreuses photos, elles serviront certainement…

Conclusion sur la rando du tour du Pic du Midi d’Ossau

Quel plaisir de crapahuter dans les montagnes de cette manière : petit sac, petites baskets, petites contraintes ! Et quel tour superbe, surtout pour un grimpeur : difficile de décoller les yeux de ces parois. Certainement superbe aussi en hiver. Tout à fait recommandable.

Matériel utilisé pour la rando du tour du Pic du Midi d’Ossau

CatégorieModèlesMarquesPourquoi avoir fait ce choix lors de votre achat ?Ce choix a-t-il répondu aux besoins de la rando du Tour du Pic du Midi d’OssauSi c’était à refaire ?
Chaussures trailXT wingsSalomonDes chaussures qui semblaient robustes et confortables. De nombreux pratiquants de trails l’utilisent (infos sur internet)Oui. Je cherchais une basket à tout faire : rando à pied sur sentiers, VTT, courir en montagne, approche pour la grimpe. Et qu’elle dure un peu plus longtemps que mes speed cross, un peu fragiles.Je prendrai les mêmes.
Short???SimondPrix imbattable Bien adapté pour les petits tours de tailleOui tout à fait suffisantJ’en achèterai même un 2eme !
Tshirt techniqueCapilene 2 lightweightPatagoniaConfort Respirabilité Vitesse de séchageIdéal, comme toute bonne carline, l’odeur est vite nauséabonde !Très confortable, notamment dans les sports demandant une grande amplitude de mouvements (escalade, etc…), son seul gros défaut est son odeur : on ne s’y fait pas.
Sac à dosStratus 24OspreyConfort PolyvalenceUn sac au top qui gagnerai un peu en polyvalence s’il avait quelques litres en plus : c’est un peu juste en ski de randonnée (plus trop de places pour les fringues quand ça cogne)Je chercherai le même en un peu plus gros.
Lunettes de soleilSpectron 4JulboProtection confortTout à fait adaptées.Une très bonne protection, indispensable lorsque l’on passe du temps sous le soleil et sur la neige. Un domaine où il ne faut pas hésiter à investir. Malgré tout je me renseignerai sur l’existence de verres polarisants : avoir une seule paire de lunettes de soleil, du glacier à la conduite en voiture, cela ajouterai un peu de polyvalence au produit.
PolaireR1 hoodyPatagoniaCoupe près du corps Bien adapté aux efforts continus (ski de rando, rando, vtt etc.). Recouvre bien le bas du dos (descend assez bas)Tout à fait adaptée.Je prends la même, me convient très bien.
Veste gore texLimHaglofsPoids VolumeIdéal pour une veste de fond de sac. Le poids et l’encombrement sont vraiment négligeables.Je prends la même.

Laisser un commentaire