12 jours de Road Trip dans les Dolomites

par Expérience Outdoor
Road Trip dolomites italie

Thibaud PONS nous partage son expérience de 12 jours de Road Trip dans les Dolomites

Sommaire masquer

Informations pour préparer votre Road Trip dans les Dolomites

Date :

Personnellement je suis partit du 19 au 30 Septembre soit un total de 12 jours!

Lieu :

Je suis parti de Lyon, passé par les Alpes françaises. Puis j’ai fait un stop au lac de garde puis j’ai fini par les Dolomites.

A quel moment partir dans les dolomites :

La période à choisir pour votre Road trip dans les dolomites dépends:

  • Des activités que vous souhaitez réaliser
  • Des lieux que vous souhaitez visiter

SI pour votre séjour vous souhaitez randonnée dans les dolomites et découvrir des lieux spectaculaires la meilleure période est de Mai à Octobre.

A souligner que les mois de Juillet/Août sont extrêmement fréquentés donc je vous les déconseilles si vous rechercher le calme.
Vous risquez de rencontrer plus ou moins de neige sur certains endroits si vous partez Mai ou Juin!

Comment se rendre dans les dolomites :

La première option est de prendre un vol aller/retour jusqu’à Venise et louer une voiture ou un van sur place.
De la êtes à environ 2h de route des dolomites !

La deuxième option est de vous y rendre directement en voiture ou en van!

De Lyon vous avez l’option de passer par le tunnel de Fréjus, puis Turin, Milan et enfin remonter vers Bolzano. Vous avez la possibilité d’éviter le tunnel en passant par le Mont-Cenis. Ce qui ne représente pas un grand détour et vous fera quand même économiser 120 euros sur votre trajet (aller/retour).

Participant

Pour ce Road trip dans les dolomites, je suis parti seul! Je m’appelle Thibaud, j’ai grandi à Lyon. Depuis toujours je suis passionné par le sport et la montagne. Je ressens en permanence le besoin d’aventure, de découverte et de me dépasser!

Les Road Trip sont pour moi un mode de voyage à part entière! Le but est d’être quasiment en totale autonomie!

On est libre de rester aux endroits qu’on souhaite, le temps qu’on veut. On a la possibilité de dormir devant des lieux splendides et insolites! Le sentiment de liberté totale, on se reconnecte à soi et à la nature, c’est un retour à l’essentiel et au bonheur.

J’ai réalisé 3 road trip en van/sac à dos que j’ai moi même organisé (itinéraire, logistique..) en faisant des recherches sur internet.

Autres Conseils pour préparer votre road trip dans les Dolomites

  • Bien définir la durée de votre voyage.
  • Choisir la période de votre Road Trip en fonction de vos activités et des lieux. En effet je vous conseille de faire attention aux températures, à la météo
  • Etablir votre parcours avec les temps de trajet entre les différents lieux et les activités que vous souhaitez faire sur place. En fonction vous allez surement pouvoir rajouter des lieux ou des activités ou devoir en enlever.

Où dormir dans les dolomites

L’avantage d’un voyage en Van/voiture aménagée et bivouac c’est que vous êtes très libre sur ce point!
Vous avez cependant de nombreux hôtels et refuges où vous pouvez passer la nuit.

Personnellement je n’ai rien réservé et j’ai passé une seule nuit dans un hôtel encore une fois pour garder la liberté et la spontanéité du moment.

De plus, j’ai trouvé que malgré le fait d’être fin septembre le prix des hôtels est relativement élevé!

Où manger et se ravitailler

Toujours dans cette optique d’autonomie j’avais déjà de quoi faire tout mes repas. J’ai principalement utilisé des repas lyophilisés, mais j’avais aussi des pâtes et des plats végétariens qui se conservent à l’air libre!

Rassurez-vous, il n’y a pas obligation d’être en autonomie. Vous allez passer par de nombreuses villes et villages où vous trouverez des restaurants et des supermarchés. Vous trouverez aussi nombreux de refuges en montagnes, il est donc assez facile de vous restaurez!

Caractéristiques des Dolomites

Les dolomites sont une chaîne de montagnes, par conséquent vous allez être confronté à l’environnement de la moyenne et haute montagne. Randonnées plus ou moins difficiles, montées raides, évolution sur pierrier et passages vertigineux seront au rendez vous.

Quoi d’autre dans les environs

Sur la route je vous conseille de vous arrêtez au Lac de Garde, les villes Sirmione et Riva Del Garda sont superbes!

Voici également un article qui vous intéressera si vous êtes pratiquant d’escalade :

Office du tourisme

Il existe plusieurs office du tourisme sur les Dolomites je vous présente celui du Sud Tyrol

Bibliographie

Topo guide sur la randonnée dans les Dolomites

Je n’ai lu aucun livre donc je ne pourrais pas vous dire lesquels sont bien ou non mais il y multitude de livre sur les dolomites :

  • Les dolomites (édition 2022)
  • Trekking in the dolomites
  • Dolomites 40 itinéraires de rêve
  • Guide des dolomites carnet petit futé 2022

Voyage dans les Dolomites : l’une des plus belles chaines de montagne du monde

Première étape de Lyon au Mont-Cenis (255km/2h50)

Vue du sommet de la cime du laro

J’arrive au col du Mont-Cenis le lundi soir assez tardivement, environ minuit, je suis assez fatigué je passe ma voiture en mode lit et dodo. Le matin est là, en avant pour 20km avec 1300m de dénivelé positif, une belle boucle avec deux sommets en objectif la Cime du Laro et le Signal du Petit Mont-Cenis !

Je tiens à préciser que l’itinéraire pour ces deux sommets n’est pas un itinéraire de randonnée classique! Vous allez évoluer sur des crêtes et avoir des passages plus techniques. Je vous recommande cette randonnée uniquement si vous êtes expérimenté ou accompagné de quelqu’un qui l’est.

test

La randonnée commence directement dans le vif du sujet par une bonne montée, puis un répit sur du plat avant d’attaquer l’arête de la Cime! C’est fait, en 1h15 j’arrive à 2881m en haut de ce premier sommet la vue est déjà incroyable !

J’en profite pour admirer le paysage une bonne vingtaine de minutes.

C’est reparti, direction du Signal du Petit Mont-Cenis. Ca redescend fort, le terrain est croulant et certains passages sont enneigés. J’attaque ensuite la montée, c’est vraiment rude, le sol est glissant je dois faire attention où je mets les pieds!

J’atteins finalement ce deuxième sommet non sans effort! L’ascension a été exigeante physiquement et mentalement, il faut être concentré et vigilant. Cependant le bonheur et la fierté ressenti en haut valent 100 fois l’effort!

Retour ensuite à la voiture en passant par le refuge du petit Mont-Cenis. Le chemin passe devant le lac qui est juste splendide!
Arrivé à la voiture je me prépare un bon repas bien mérité avant de reprendre la route!

2eme étape du Mont-Cenis à Sirmione (340km/3h50)

Sirmione est situé au sud du Lac de Garde, j’arrive sur place le mardi soir vers 21h je trouve un parking calme pour dormir.

Un magnifique levé de soleil au réveil, le but du jour est de visiter le centre historique!

plage lac de garde

Il fait un temps radieux, malgré le fait qu’on soit fin septembre, les températures sont douces. La ville est encore très fréquentée à cette période! Je vous recommande de démarrer votre visite tôt matin afin d’apprécier au maximum les lieux.

Je me gare dans le centre ville pour éviter de payer le parking et profiter d’une marche au bord du lac.
Le cadre est magnifique, on se croirait presque à Annecy!

Le centre historique est une forteresse sur une presqu’île. C’est très charmant, très fleurie et les cités médiévales sont toujours impressionnantes!

J’y passe la matinée avant de reprendre la route vers les montagnes!

3eme étape de Sirmione au Lac de Carezza (190km/3h)

Je m’arrête plusieurs fois sur le trajet car on passe devant des paysages somptueux! Une fois Bolzano passé, je prends la route direction Carezza et là premier coup de coeur!

Les Dolomites nous accueillent avec une belle vue sur les Latemars, incroyable!

Les latermars

J’arrive au lac en fin d’après midi, je me gare un peu plus loin pour éviter de payer le parking (il n’y a pas de petites économies). Je décide de faire une première marche jusqu’au lac même si le soleil commence à descendre! Une très belle marche de 10 minutes en forêt amène au bord du lac.

La couleur du lac est unique et la vue sur les Latermars qui le surplombe me laisse sans voix…

La nuit arrive, je décide de remonter pour pouvoir admirer le coucher de soleil et manger un bon repas! Je ne suis pas déçu, je vous laisse admirer par vous même!

Le ciel étoilé était magnifique et la nuit de repos dans la voiture fut excellente. Je redescends faire le tour du lac au petit matin afin de prendre quelques photos, d’apprécier la vue et d’être au calme!

Pari plus ou moins gagné il n’y a personne mis à part un groupe de 3 serbes qui font voler un drone. Ca gâche le silence. Heureusement ils le posent assez vite, nous faisons un peu connaissance !

Après quelques photos et de longues minutes à admirer ce magnifique paysage, je finis le tour du lac. Retour ensuite à la voiture pour prendre un petit déjeuner avant de reprendre la route.

petit déjeuner devant les Latemars

4eme étape du Lac de Carezza à Pozza Di Fassa (15km/20min)

Nous sommes jeudi matin, je suis sur la route de Mazzin pour monter au lac d’Antermoia.

Cinq minutes avant d’arriver, je passe par un petit village qui fait station de ski l’hiver et je tombe sous le charme!
Je m’arrête donc à Pozza Di Fassa, visite le village et j’en profite pour acheter quelques souvenirs.

C’est déjà le début d’après midi, je m’installe au bord d’un joli cours d’eau pour manger un bon sandwich avec des produits locaux. J’attaque ensuite une promenade le long de ce cours d’eau qui durera une bonne partie de l’après midi!

Une étape imprévue mais tellement ressourçante, qui fait tout le charme de ce genre de voyage!
Je reprends la route pour 5 minutes direction Mazzin. Sur place je me gare sur un grand parking pas loin du départ de la randonnée du lendemain. J’y passerait la nuit.

5eme étape Lago Di Antermoia

En route vers le refuge d’Antermoia

Déjà vendredi matin, je prends le départ pour 2 jours en montagne. Pour la montée j’emprunte le passage par le Val d’Udai, cette première portion n’est pas technique mais exigeante physiquement avec un bon dénivelé! J’arrive ensuite une petite zone de plat, j’y croise nos amis les marmottes et j’en profite pour m’hydrater un peu!

Puis vient la montée finale jusqu’au Passo De Dona. J’ai été surpris de rencontrer un peu de neige sur le chemin, mais j’atteins le passage sans difficulté.

Encore une fois je suis émerveillé par la vue, on peut apercevoir le refuge et le lac d’Antermoia! Extraordinaire!

Avant de me diriger vers le lac, je pars sur la gauche direction le sommet du Mantel (environ 15 minutes de marche depuis le Passo De Dona).

Arrivé au sommet le panorama est époustouflant! Je prends le temps d’admirer cette vue unique et de déguster une bonne purée au poulet MX3 Nutrition.

Il est environ 13h, je pars en direction du refuge d’Antermoia pour y faire un stop rapide. Ils acceptent avec gentillesse que je laisse une partie de mes affaires.

Ce refuge est probablement un des plus beaux que j’ai pu voir, l’intérieur et l’extérieur sont superbes et le cadre est juste idyllique.

Un sommet autour du lac

Le terrain de jeux ici est incroyable, il y a de nombreux sommets accessibles en randonnée, via ferrata ou escalade! Personnellement je choisis le Kesselkogel, culminant à 3004m, c’est la plus haute montagne du coin!

Direction le sommet armé d’un sac à dos avec de l’eau, une barre énergétique et ma motivation à bloc !

Je suis le chemin jusqu’à une via ferrata qui mène sur l’arête sommitale. Je trouve la voie assez facile mais avance quand même avec prudence car je ne suis pas équipé (ce que je vous déconseille bien entendu).

Me voici devant un des plus beaux panorama des Dolomites! La vue est encore une fois époustouflante!
Il est temps de redescendre, sur la route je m’arrête quelques minutes contempler le lac.

Lac d' antermoia dolomites

Après cette courte pause, je retourne au refuge afin de récupérer mes affaires! La fatigue et le froid commencent à se faire ressentir.

De bonnes excuses pour ce mettre au chaud et prendre le temps de déguster une bonne crêpe accompagnée d’un chocolat chaud (gourmandise oblige^^).

Après ce bon ravitaillement, il est temps d’aller monter la tente pour le bivouac. J’ai repéré un super spot en contrebas du refuge au préalable, en quelques minutes c’est une affaire rondement menée. Pas le temps de se poser cette fois, je retourne vite au sommet du Mantel pour boire une bonne bière et savourer un bon repas devant le couché de soleil.

Le spectacle est court mais magique! La nuit tombe, la température descend très vite, je commence à avoir froid, il est temps d’aller prendre un repos bien mérité.

Lever de soleil et retour à Mazzin

J’ai ouvert les yeux à 5h du matin et là je découvre que le double toit de la tente est complètement givré! La température est descendue jusqu’à moins 12 degrés, heureusement que je suis bien équipé, je n’ai pas eu froid!

Je me fais un bon thé chaud avant de sortir du duvet et plier la tente! Retour au sommet du Mantel cette fois pour le lever de soleil.

Arrivé au sommet les mots me manquent, ça sera l’un des plus beaux moments de mon Road trip dans les dolomites. Je pleure quelques larmes de joie, des années que je rêvais de venir dans les dolomites et c’est au delà de tout ce que j’imaginais!

Il fait toujours très froid, je reprends la route pour finir ma boucle en passant par le refuge de Dona.

La descente par ce côté est très facile et agréable.

Une fois arrivé en bas, je ressors ma tente pour la faire sécher et j’en profite pour me laver et prendre un bon repas.

6eme étape de Mazzin au Lago Di Braies (100km/2h15)

J’arrive sur place le samedi aux alentours de 15h! Sans surprise, cette perle des dolomites est bondée de monde!
C’est reparti pour deux jours de trek en montagne, au programme 20 kilomètres et 3000m de dénivelé cumulé.

Le but du jour est de monter au sommet de Seekofel soit 8 km avec 1400m de dénivelé positif et de bivouaquer en haut.
J’ai de la chance il fait super beau depuis le début de mon Road trip dans les dolomites la température est vraiment agréable (à part les nuits qui sont très froides).

Lac des braies dolomites

Bivouac à 2810m au sommet de Seekofel

La randonnée démarre au bord du lac et malgré le monde je ne peux m’empêcher d’admirer ce paysage merveilleux. Encore une fois la beauté des lieux me laisse songeur…

Après 2 km d’échauffement on attaque les choses sérieuses, la montée sera rude du début à la fin il y a très peu de zone de plat.

Je ne croise personne mis à part un groupe de jeunes que j’ai rattrapé et qui se dirige au refuge de Biella.
Nous échangeons quelques mots et passons à quelques mètres d’un groupe de bouquetin!

Après quelques passages sécurisés avec des câbles et zones de pierrier, nous arrivons à une zone de plat juste au dessus du refuge où la vue est déjà magnifique. Nous discutons un peu, j’en profite pour m’hydrater un peu, manger une petite barre avant de repartir.

Il me reste seulement 400 mètres de dénivelé et 1,5 kilomètre mais ceux si me paraissent interminables.

Cette dernière partie monte assez fort et la fatigue des jours précédents commence à se faire sentir. Après 2h30 de marche j’atteins finalement le sommet, un peu patraque.

Heureusement le paysage est féérique et me fait vite oublié la fatigue. La perspective sur le lac est impressionnante, les montagnes autour font décors de carte postale! C’est sensationnel!

Le soleil commence à se coucher, le ciel est magnifique! Encore une fois je commence à avoir froid, les écarts de température entre le jour et la nuit vont de 20 à 30 degrés. Après m’être changé j’installe la tente et fais chauffer l’eau pour le repas et un bon thé!

Ce soir c’est pâte à la carbonara que je savoure devant la vue sur le lac avant une nuit de sommeil bien méritée.

Bivouac seekofel dolomites

Une ambiance nuageuses

Comme à mon habitude je règle le réveil tôt pour assister au lever de soleil, mais la surprise je suis complètement dans les nuages. On y voit à peine à 3 mètres, je vous cache pas que c’est une grosse déception.

Du coup je plie bagage pour redescendre et profiter d’un bon porridge et d’un thé chaud au bord du lac! Les nuages m’accompagneront toute la descente et la pluie se joindra également à la fête.

Je n’aurais donc pas de jolie vue pendant cette descente. Celle ci ne sera d’ailleurs pas très agréable, d’abord le terrain mêle plein de petits cailloux et une terre sableuse tout glisse sous les pieds. Je m’amuse donc un peu en laissant une nouvelle discipline : le surf sur cailloux.

La suite ne sera guère mieux, j’attaque un gros pierrier comme on les aime.

La fin de la randonnée sera plus plaisante. Les rochers font place à une plaine magnifique et un alpage, la vue commence à se dégager et la pluie s’est arrêtée c’est trop beau!

passage grunwaldalm dolomites

Retour au lac des braies

Ca y est je suis de retour au bord du lac, l’ambiance du jour donne un côté mystique au lieu.
Il est 10h du matin, je m’assois tranquillement sur une table afin de contempler le lac et un bon petit déjeuner.

Il n’y a pas grand monde ce matin, le calme règne, l’endroit est réellement apaisant. Je décide de marcher un peu le long du lac, je trouve un gros rocher que j’escalade. J’y resterais plusieurs heures, perdus dans mes pensées.

lac des braies ambiance nuageuse dolomites-2

Je prends le temps de regarder la météo, la pluie est annoncée pour tout le reste de la journée, j’ai donc réservé une chambre d’hôtel et de prendre une journée de repos.

Ce moment d’accalmie me permet de prendre du temps pour faire quelques montages vidéos, mettre mes affaires à sécher et de regarder les randonnées autour de mes prochaines étapes.

Après une bonne nuit et un petit déjeuner très copieux à l’hôte, je retourne prendre quelques photos au bord du lac avant de reprendre la route.

7eme étape du lac des Braies au Lac de Sorapis (42km/55min)

Une belle découverte

J’ai complètement perdu la notion du temps. Nous sommes le lundi, ça fait déjà sept jours que j’ai pris la route. Ce road trip est tellement ressourçant et intense que j’ai l’impression d’être parti depuis un mois. Sur la route je passe devanst plein de lac un peu moins connusmais qui sont vraiment super jolis.

Je ne peux pas m’empêcher de m’arrêter faire une promenade autour de l’un d’eux!

Après cette petite balade, je repars en direction de Sorapis, un lieu dont les photos me font rêver depuis des années.

Lac de Sorapis

La boucle prévue n’est pas énorme 13,2 kilomètres avec 700 mètres de dénivelé positif. Il fait relativement beau alors que la pluie était censée être au programme, les nuages gris sont assez loin. Je monte avec mon matériel de bivouac plein d’enthousiasme à l’idée de passer la nuit au bord de ce spot de rêve.

L’ascension est assez facile, j’arrive relativement rapidement au lac. Une dernière petite montée avant d’arriver, je commence à voir le Dito Di Dio (doigt de dieu) ce sommet est vraiment majestueux et surplombe le lac. Je suis en contre haut et je n’en crois pas mes yeux.

Malgré que le niveau du lac soit très bas, la couleur de l’eau est magnifique. Pour avoir vu de nombreux lacs de montagnes et glaciaires je peux vous dire qu’il n’a pas son pareil.

Les nuages se sont rapprochés, il commence à faire un peu froid mais je n’arrive pas à me résigner à partir de ce lieu magique. Il commence à pleuvoir, ce qui me pousse finalement à redescendre. Je franchis quelques passages techniques assez courts et également un passage assez raide avec encore une fois un terrain terreux et rocailleux glissant. Le surf cailloux n’aura plus de secret pour moi. La pluie s’intensifie, j’atteins la voiture complètement trempé.

Petite remise en condition avant de prendre la direction du Lac de Misurina pour passer la nuit.

Randonnée au Lac de sorapis Dolomites

8eme étape du lac des Braies au Lac de Misurina/Tré Cimé (10km/20min) :

Le lac de Misurina

Misurina est un village vraiment minuscule qui, si je ne dis pas de bêtises, fait station de ski l’hiver. Le lac est superbe, avec en cadre un immense hôtel Château qui devance une montagne majestueuse. Il y règne une ambiance de conte magique.

Je me promène un peu au bord et prends le temps d’apprécier cette belle nature et de penser à toutes ces choses magnifiques que je vis ici!

Après un bon repas il est temps d’aller prendre du repos car une belle journée m’attends demain!

Lac de Mizurina de nuit Dolomites
Découverte du Lac de Misurina en Italie durant mon Road trip dans les dolomites.

Pas de réveil ce matin, il est 6h30 j’ouvre péniblement les yeux.

Il fait plutôt beau ce matin, j’en profite pour ranger un peu la voiture et admirer le lever de soleil.

Lever de soleil au lac de Mizurina Dolomites

Quelques péripéties sur la route des Tré Cimé

Départ en direction des Tré Cimé la route n’est pas censée être très longue. J’arrive à un poste qui donne l’accès au Trè Cimé, il faut payer 30 euros pour aller plus loin. Il est 7h30, l’accès n’est toujours pas ouvert j’en profite pour me préparer un porridge et un thé chaud.

Trente minutes plus tard j’ai terminé mon petit déjeuner mais l’accès n’est toujours pas ouvert.
Une jeune femme est allée demander des informations au poste et revient nous dire que ça n’ouvrira pas avant une heure. J’aperçois un couple d’anglais qui arrive en marchant, je vais à leur rencontre afin de leur demander s’il se sont garé loin.

Après avoir discuté avec eux, je monte dans ma voiture et fait demi tour pour me garer au bord du lac d’Antorno situé un peu plus bas sur la route. Je me rends compte que queue pour rentrer est immense et va au delà du lac!

Une fois garé c’est parti, ce petit contretemps me rajoute 9 kilomètres et 500 mètres de dénivelé positif sur ma boucle qui faisait initialement 11 kilomètres et 450 mètres.

Je ne regrette pas cela pimente un peu la journée, en plus la marche démarre en forêt c’est super joli. Il a neigé sur les sommets pendant la nuit, les points de vue sont juste magnifiques!

randonnée en direction des tré cimé Dolomites

Une belle randonnée autour des Tré Cimé

Il me faudra 50 minutes pour arrive au refuge d’Auronzo d’où part la randonnée des Tré Cimé. Malheureusement pour moi des bus remplis de touristes sont déjà arrivés, le poste a dû ouvrir plus tôt que prévu. Je recroise le couple d’anglais, Hannah & Ben, ils sont adorables. Nous discutons un peu et décidons de passer la journée ensemble!

Avant de partir nous prenons le temps d’apprécier la vue depuis le refuge qui est déjà incroyable et que la neige vient sublimée.

Nous nous mettons en route et prenons en direction de la gauche pour être en sens inverse de la foule. Bon choix nous passerons une grosse partie de la randonnée au calme et seul!

Très vite sur le chemin nous aurons de la neige, nous sommes vraiment heureux et cela donne un charme au lieu déjà splendide. Nous arrivons de l’autre côté des Tré Cimé et là on voit les parois brutes et impressionnantes de ces 3 blocs majestueux.

Vue tré cimé Dolomites

Nous continuons notre chemin en direction de petites grottes qui ont été creusées afin de servir d’abris pendant la guerre! Je suis surpris de la taille de certaines qui sont assez grandes. Nous prenons quelques photos tel de bons touristes et reprenons la route en direction d’un sommet : Sasso di Sesto!

L’accès jusqu’au sommet est assez facile et le point de vue arrivé en haut vaut sans aucun doute la peine de faire le détour! Le vent se lève, Hannah commence à avoir froid, je sors mon réchaud et prépare un thé pour tout le monde pour nous réchauffer! Nous en profitons pour manger une petite barre et refaire le plein d’énergie avant de rebrousser chemin vers le lac.

Un bon moment

Pendant le retour, nous discutons de nos voyages, échangeons des conseils sur les spots incontournables et nous apprenons à nous connaitre. Le temps passe super vite et nous arrivons au lac aux alentours des 14h.

Le soleil est de retour, on s’installe au bord du lac afin de prendre un bon repas. Sandwich pour eux et pâtes à la bolonaise pour moi, je profite de l’occasion pour sortir mes dernières bières de la brasserie du Mont Blanc qui seront particulièrement savoureuse après cette longue balade!

Ce fut la plus belle rencontre de ce voyage et c’est un moment que je ne suis pas près d’oublier. Cependant il faut reprendre la route, la dernière étape de mon road trip dans les dolomites sera les Cinqué Torri sur les conseils de mes nouveaux amis.

Dernière étape du Road trip dans les dolomites avec les Cinqué Torri (46km/1h35) :

J’arrive sur place en fin d’après midi, j’en profiterais pour préparer l’itinéraire de la randonnée, faire le tri des photos et des vidéos des précédents lieux, faire le plein d’eau et repérer le point de départ pour le lendemain.

Les nuages sont de retour, je n’aurais pas de coucher de soleil ce soir, il est temps de prendre un bon repas et d’aller dormir.

Réveil 6h du matin je voulais arriver en haut tôt pour assister à un beau lever de soleil cependant les nuages sont toujours là. Départ du parking, seulement 1,8 kilomètre me sépare des Cinqué Torri (5 tours en français) mais 400 mètres de dénivelé positif compliquent les choses. Je ne me suis pas échauffé, ça monte très fort, mes jambes ont un peu de mal à suivre et commencent à souffrir.

En arrivant en haut je comprends rapidement pourquoi le nom 5 tours. Ces rochers impressionnants sortent du sol au milieu d’un espace vide, c’est renversant. Les nuages viennent gâcher une partie du panorama mais l’endroit est vraiment une pépite.

vue sur les cinque torri Dolomites

Pour prolonger un peu le plaisir je fais un petit tour historique les lieux sont une ancienne base avancé de l’armée italienne. Il y a comme une mini forteresse avec des points de tir un peu partout.

Je redescends ensuite au parking par un autre chemin qui passe en grande partie le long d’une route pour finir dans une forêt avant d’arriver au parking. J’aurais le droit à quelques éclaircies qui m’offriront quelques jolis points de vue mais qui malheureusement ne dureront pas longtemps.

Il commence à neiger très fort! Je me change et prends mon petit déjeuner avant de vite reprendre la route pour rentrer en France.

Retour en France

Je n’ai pas de chaînes, il commence à y avoir beaucoup de neige sur la route, je passe un col à 2300 mètres d’altitude où de nombreuses voitures et un bus sont en travers. Dieu merci j’arrive à me faufiler et redescendre avant de me retrouver également bloqué.

Arrivé en bas du col, le stress retombe, sur la route je décide de faire un petit détour par Riva Del Garda. C’est une petite ville au nord du lac de Garde dans laquelle nous avons séjourné avec une amie en fin d’année dernière. Je voulais vraiment y retourner depuis, ça ne sera pas la meilleure décision de mon voyage.

En effet nous y sommes allés fin novembre c’était calme, agréable et l’endroit est splendide. Cependant je me suis retrouvé dans une ville bondée comme Annecy un week end de Juillet. Je ne m’éterniserais donc pas dans le secteur. C’est néanmoins un endroit magnifique dans lequel je vous recommande de venir hors saison. Il y a des balades fabuleuses en bord de lac.

La route jusqu’à Lyon est encore longue, j’ai prévu une étape au col Mont Cenis. J’espère pouvoir faire une randonnée alpine qui relie 5 sommets à plus de 3000 mètres.

Je me réveille le lendemain et pas de chance, il a neigé pendant la nuit, je n’ai pas de crampon, le vent souffle à au moins 50 Km/h et pour couronner le tout il fait super froid. Monter dans de telles conditions et seul ne me paraît pas être une bonne idée, ce qui sonne la fin de mon road trip.

Conclusion sur mon Road Trip dans les Dolomites

C’était une expérience magique et tout ce que j’attendais était au rendez vous!
Sur le point physique, j’ai eu du challenge car j’ai marché plus de 140 kilomètres.

Les paysages sont tous uniques et plus beaux les uns que les autres, le dépaysement est total.

Le fait d’être quasiment en totale autonomie m’a permis de vraiment me ressourcer, de prendre de l’énergie et de me recentrer sur mes envies, projets.

Et pour finir c’était une belle expérience humaine, comme dans chaque voyage j’ai pu faire de belles rencontres. Même si la rencontre ne dure jamais très longtemps, souvent c’est des personnes qu’on a en contact à vie.

Ce road trip dans les dolomites à été l’un de mes plus beaux voyages.

Le seul point négatif que je pourrais trouver c’est que certains points sont extrêmement touristiques donc il faut se lever tôt pour être tranquille. Egalement que la facilité d’accès à certains lieux amène des gens qui ne sont pas forcément respectueux de la nature.

Matériel utilisé durant mon Road trip dans les Dolomites

Equipement de bivouac

CATEGORIE
NOM DU MODELE
MARQUE
POURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODELE DE DEPART
EST-CE QUE CE CHOIX A REPONDU A CETTE EXPERIENCE RACONTE DANS CE ROAD TRIP DANS LES DOLOMITES
SI C’ETAIT A REFAIRE
TenteFreelite 2MSRPour sa légèreté et la qualité du matérielIdéale pour ce type de voyageMême choix
DuvetLight Down 0MilletIl reste léger et correspondait aux températures que j’allais rencontrer à cette périodeEtant donné les températures que j’ai rencontré et le fait que je ne suis pas frileux il a parfaitement convenuSi jamais vous êtes frileux je vous conseille de prendre un duvet -5 confort
MatelasUltralight Sea To SummitC’est le matelas que j’utilise en 3 saisons, il est assez léger.Parfait niveau poids, cependant un peu léger niveau confort et isolationJe prendrais un matelas plus épais et plus isolent
Oreiller gonflableMt500ForclazConfort Parfait
Voiture aménagéeJ’ai aménagé ma voiture pour dormir dedans avant d’avoir un lit confortable et de pouvoir dormir n’importe oùTotalement, le meilleur choix de voyage

Matos pour boire et manger dans les dolomites

CATEGORIE
NOM DU MODELE
MARQUE
POURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODELE DE DEPART
EST-CE QUE CE CHOIX A REPONDU A CETTE EXPERIENCE RACONTE DANS CE ROAD TRIP DANS LES DOLOMITES
SI C’ETAIT A REFAIRE
Gourde filtranteBefree 0,6LKatadynAvoir une gourde filtrante est indispensable pour ne pas manqué d’eau en road trip ou trekOui cette gourde est ultra légère et ne prends aucune place vide
GourdesAvoir suffisamment d’eau en toute circonstanceOui lors d’efforts prolongés il est indispensable de pouvoir s’hydrater correctementJe prendrais des gourdes plus légères
RéchaudZipJetboilLéger, compact et utlra qualitatifParfait pour faire chauffer l’eau pour le thé et plats lyophilisés. Il prends très peu de place et chauffe hyper vite
Rechaud Mt100DécathlonPouvoir cuisiner des plats quand je suis à la voitureParfait pour cuisiner des plats simples quand on est en van ou voiture
PopoteMt100DécathlonPouvoir cuisiner des plats quand je suis à la voitureParfait pour cuisiner des plats simples quand on est en Van ou voiture
Cartouche de gazJetpower 100GJetboilLes cartouches 100g peuvent se ranger directement dans le réchaud et sont adaptées pour la haute altitude
Repas LyophilisésMx3 NutritionLes plats lyophilisés sont une solution idéale pour pouvoir manger de partout. Ils sont très léger, prennent peu de place, sont équilibrés en macros nutriments et super rapides à préparerParfait

Matériel de randonnée pour mon road trip dans les dolomites

CATEGORIE
NOM DU MODELE
MARQUE
POURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODELE DE DEPART
EST-CE QUE CE CHOIX A REPONDU A CETTE EXPERIENCE RACONTE DANS CE ROAD TRIP DANS LES DOLOMITES
SI C’ETAIT A REFAIRE
Chaussure de randonnéeX ULTRA 4 MID GORE TEXSalomonChaussure pour marché en moyenne montagneElles ont été parfaite aucune ampoule malgré plus de 140 kilomètres réalisés, étanche, bonne accroche sur tout type de terrain
Basket RX MOC 5SalomonPour reposer les pieds après les marchesParfait, seul inconvénient le tissu est très léger du coup prévoir des chaussette vraiment chaude hors période estivale
Baton de randonnéeMt100DécathlonAide pour la monté, pas cher Parfait
Sac à dos TrekAccess 40LafumaPour les sorties sur plusieurs jours en montagneIdéal pour les sorties jusqu’à 4 jours, les sangles pour attacher la tente sous le sac sont géniales
Sac à dos randonnéeLafumaSac de 15L pour les sorties à la journéeSuffisant pour y mettre quelques barres, plusieurs gourdes et quelques affaires chaudes si besoin

Vêtements pour mon road trip dans les dolomites

CATEGORIE
NOM DU MODELE
MARQUE
POURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODELE DE DEPART
EST-CE QUE CE CHOIX A REPONDU A CETTE EXPERIENCE RACONTE DANS CE ROAD TRIP DANS LES DOLOMITES
SI C’ETAIT A REFAIRE
Blouson SkiThe North FaceAvoir un blouson chaud J’ai été très heureux de prendre ce blouson car les nuits et certaines journées ont été froides
Veste d’alpinismeKAMET LIGHT GTX JKTMilletAvoir un blouson léger pour les ascensionsParfait, souple, coupe bien le vent
Polaire Lokka JTK IIMilletAvoir une polaire légère Super pour marcher les journées plus fraiches
PolaireFusion Lines LOFT JTKMilletAvoir une polaire très chaude pour la nuitVraiment super chaude, elle a vraiment tenue ces promesses
5 T shirts de RandonnéeLTK FAST TSMilletT shirt respirant pour l’effortParfait
Pantalon randonnéeOnega Stretch MilletPantalon léger et souple Idéale pour randonnée, sèche vite, offre une bonne liberté de mouvement, on le sent à peine tellement il est léger
Short randonnéeOnega StretchMilletAvoir un short pour les journées chaudesJe ne m’en suis servi que deux jours car il ne faisait pas super chaud sur la période mais sinon super

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire