Circuit de Bastia a Ajaccio en Corse en tandem

par Expérience Outdoor
Tandem en corse a Piana

Mickael Martellotto et Pascale Calendini nous partagent le circuit réalisé de Bastia par le Cap Corse, Calvi, Porticcio jusqu’à ajaccio en Corse en vélo tandem

Informations pour préparer un circuit en Corse en vélo

Date du séjour en Corse en vélo

Durée 22 jours du 30 juillet 2016 au 21 août 2016.

Lieu

Séjour Corse en vélo : Marseille, du continent vers l’île de la Corse, puis périple de Bastia à Ajaccio.

Départ en bateau du port de Marseille, traversée de la Méditerranée de nuit vers Bastia et même moyen de locomotion pour le retour mais d’Ajaccio vers Marseille toujours de nuit, sans cabine, plus de 10 h de traversée avec la Compagnie Maritima Ferries.

(Coût environ 360 € à 2 avec le Tandem MSC et la remorque AEVON)

Participants a ce séjour en Corse en vélo

Pascale et Mickaël, un couple hors du commun

Lui : Un passionné de sports extrêmes, surtout en VTT enduro dans la nature.

Elle : Aime la nature, la randonnée pédestre. C’est son premier Road trip en Tandem en Corse !!!! Ses origines (papa Corse)

Et elle n’est pas au bout de ses surprises.

Pourquoi ce séjour en Corse en Vélo

Tout a commencé un soir en regardant le magazine «  Carnet d’Aventure » :

Je me suis entendue dire «et si on partait en Corse avec le Tandem ? »

Il m’a regardé, étonné, et m’a répondu : « pourquoi pas !».

J’étais loin d’être une pro du vélo, et encore moins en tandem.

Je suis plus randonnée pédestre et course à pied.

De plus, depuis que j’ai quitté le «corps de l’armée de terre» j’ai un peu –beaucoup- délaissé le sport.

Donc nous voilà embarqué dans une sacrée aventure surtout pour moi…

Une bonne expérience enrichissante pour notre couple et surtout un avant-goût pour Mickaël qui doit partir en septembre faire une partie du Monde avec le Tandem MSC et la remorque AEVON.

Quant à moi, aller au-delà de mes limites et surtout partager avec celui que j’aime sa passion, un véritable challenge…

Si l’envie vous dit, vous pouvez le retrouver sur sa page FACEBOOK.

corse en vélo

Arrivées en Corse

Où dormir pendant un circuit en Corse en vélo ?

Nous avons privilégié le camping (sous la tente) et occasionnellement (il faut quand même se faire plaisir) nous sommes descendus dans de vrais hôtels, des improvisés voire des maisons d’hôte inopinés. Le but, c’était partir à l’aventure, un plaisir et une découverte de l’Ile de Beauté, et non une course contre la montre.

Tranquillité, accueil et tarifs corrects

  • Camping à la Ferme domaine de Catarelli (20253) FARIGNOLE
  • Camping L’Isulottu (20238) CENTURI
  • Camping la Morsetta (20260) CALVI
  • Camping E Gradelle (20147) OSANI
  • Camping La Ferme-Le Mandriale (20130) CARGESE
  • Camping Europe (20166) PORTICCIO
  • Hôtel CHRISTOPHE COLOMB (20260) CALVI
  • Hôtel CALA DI SOLE (20150) PORTO
  • Hôtel COSTA ROSSA (20150) PORTO
  • Hôtel le SANTA MARIA (20190) SANTA MARIA SICHE

Où manger pendant un circuit en Corse en vélo ?

N’ayant pas de réfrigérateur, (« lol »), et encore moins de glacière (« chargement » limité), nous achetions à la journée des aliments frais, quelques réserves de nourriture pour un ou deux jours (style conserves, boites de sardines, riz…)

Nos repas étaient donc :

  • Petit déjeuner : jus de fruit, biscuits, brugnons, pêches
  • Plats de base pour le déjeuner et le souper : riz / sardine / tomates / pastèques / ananas / saucisson
  • Eau : Dès que l’occasion se présentait, nous remplissions nos bidons d’eau aux fontaines des villages. Mais cette année 2016, canicule exceptionnelle, l’eau se faisait quelque fois rare (Restriction car été très sec) nous avons quand même dû acheter des bouteilles.
  • Et cerise sur le gâteau, nous n’avons pas hésité à nous arrêter au gré de nos envies, dans des restaurants locaux, et découvrir au détour de notre route la fameuse gastronomie Corse !

Quelques bonnes adresses en Corse :

  • « Le Belvédère » à Coti-Chiavari :

Après avoir gravi la petite route de montagne vous arrivez à un magnifique belvédère à 180° (d’où le nom de restaurant). Ce belvédère surplombe la baie d’Ajaccio. Il faut à tout prix y être avant le coucher du soleil pour profiter du panorama aux mille couleurs flamboyantes, changeant au fur et à mesure que le soleil s’éteint dans la Méditerranée, et surtout profiter pour prendre de multitudes photos.

A cet endroit, il nous a été proposé une assiette de charcuteries Corse à l’apéritif, soupe corse et choix entre 3 plats à commander d’avance et pour clôturer ces plats, l’immanquable plateau de fromages et au dessert ses beignets aux pommes le tout pour 30€.

  • « La Mer » à Porto :

Rien que le nom du restaurant nous évoque tous les mets provenant de la mer. Un très, très bon restaurant ! Nous y sommes allés deux fois,la deuxième fois, nous ne pouvions pas quitter Porto, et ce restaurant sans avoir déguster sa spécialité une bouillabaisse (« une tuerie ») et sur aucun prétexte, faire l’impasse sur leurs succulents desserts.

La Mer à Porto

La Mer à Porto

où manger la Mer Porto en Corse

où manger la Mer Porto en Corse

Caractéristique sur notre voyage en Corse en vélo

Parcours en Corse en vélo : 

Un circuit de 560 km  (et environ 20174 m de D+), tout en montée et en descente !!! Nous n’avions pas l’impression, mais c’était du « faux »plat, et nous pouvons vous dire que le dénivelé y était !!! Je me suis dit : «pas mal pour une première fois ! »

Parcours Vélo sur la Carte Corse

Parcours Vélo sur la Carte Corse

Notre voyage en Corse en vélo

1er jour du circuit en Corse en vélo : Bastia-Centuri (51km) par le CAP CORSE

Nous commençons le circuit en Corse en vélo !

Nous sommes arrivés à 8h au port de Bastia. Le temps de débarquer du bateau, d’atteler la remorque au vélo, nous avons enfourché « nos montures » et commencé à pédaler qu’à partir de 9h.

Nous avons fait une petite halte baignade dans une crique magnifique qu’offre le Cap Corse.

Petite parenthèse géographie sur le Cap Corse :

Le Cap Corse est une presqu’île située au nord-est de l’île, et qui s’étend d’une traite de BastiaSaint-Florent, sur près de 40 km de long.
Pour cette mise en forme du premier jour, nous avons pédalé jusqu’à midi et nous nous sommes arrêtés pour déjeuner dans une brasserie.

Ensuite, nous avons continué jusqu’à ERSA sous un soleil de plomb, sans aucun brin d’air ou d’ombre. C’était quand même impressionnant de sentir cette chaleur peser sur nous. Nous avons fait une halte pour admirer l’horizon. Un paysan Corse qui se trouvait là a entamé une petite conversation et nous a gentiment offert de l’eau.

Ensuite, nous avons continué notre route vers le point du Cap Corse, pour nous rapprocher jusqu’à Centuri, un petit port de pêcheurs.

Là nous avons dressé notre tente dans un camping au bord de mer. Nous sommes partis nous baigner, pour nous délasser et nous rafraichir.

J’aurai bien aimé vous montrer notre parcours détaillé mais le GPS n’a pas fonctionné !!

Cap Corse

Cap Corse

Bord de la mer du Cap Corse

Bord de la mer du Cap Corse

2ème jour : Centuri- Farinole

10h : Nous voilà repartis après pliage de la tente, rangement de notre matériel, direction Farinole par la route des crêtes, toujours sous une chaleur et un soleil de plomb. Nous avons pédalé environ 52km par la côte pour admirer la fameuse plage de sable noir de Nonza.

Vélo en Corse

Vélo en Corse

Bord de la plage de sable noir de Nonza

Bord de la plage de sable noir de Nonza

A Farinole, halte dans un nouveau camping « fermier » (dans une ferme) où nous y sommes restés 2 jours. L’accueil est chaleureux.

Nous avons même eu droit à une dégustation de vin du Patrimonio CATARELLI.
Le soir, nous en profitons pour rejoindre des amis à Murato où se déroulait la fête du village et déguster des plats locaux comme des crêpes au brocciu (fromage de brousse), style pancake made in Corsica…

3ème jour : repos pendant le séjour en Corse en vélo

Journée de repos et détente bien méritée avec petite escapade sur la plage de Saint Florent.

Saint Florent durant le tour de corse en tandem

Saint Florent

4ème jour : Farinole – Calvi (79km)

Nous quittons Farinole pour rejoindre Calvi par le désert des Agriates, que nous n’avons malheureusement pas pu faire. En effet, par prévention, cette partie de la Corse s’est retrouvée fermé pour “Zone Noire” (risques d’incendies très élevés….)

Du coup, nous avons dû changer d’itinéraire et nous avons bifurqué vers Ile Rousse :

Petite halte sur la plage, pique-nique, sieste et baignade pour profiter de la chaleur et du soleil mais là, à notre avantage.

Nous repartons vers 14h30 direction Calvi.
Tout en pédalant, j’ai pu profiter du littoral avec sa mer turquoise qui longeait le bord de la route d’un côté et le maquis de l’autre, c’était tout simplement magique.

Paysage de Calvi

Paysage de Calvi

Nous sommes arrivés à Calvi vers 17h.

Là, nous avons déposé notre Tandem et sa remorque dans un hôtel au pied de la Citadelle….

C’était un endroit très sympathique.

Ensuite nous avons fait un bon petit restaurant accompagné d’un bon petit vin Corse, et pour digérer, en retournant vers notre hôtel, petite balade nocturne aux abords de la Citadelle et profiter de la fraicheur marine.

Calvi en Corse

Calvi en Corse

5ème & 6ème jour : Calvi-l’Argentella (22 km) avec randonnée (7km 731m de plus)

Départ de Calvi pour Argentella. Nous arrivons à un nouveau camping « La Morsetta »,

Petit point de chute avant Galéria pour profiter de sa grande plage, de son paysage qui se marie entre mer et montagne, et endroit au calme.

Le 6ème jour nous avons décidé de faire différemment :

«Abandonner» pour un temps le Tandem pour utiliser nos pieds :

Randonnée… youpi !!!!!

Nous avons crapahutés au-dessus d’une ancienne entreprise minière d’argenterie. Arrivés au sommet -environ 700m de positif- surprise ! Nous avions une vue à 360° et sur la mer et sur les montagnes… C’est là que nous avons trouvé notre fameuse Corse “en pierre” !

Payasage Argentella Randonnée

Payasage Argentella Randonnée

Durant la randonnée a Argentella

Durant la randonnée a Argentella

Et comme dit le dicton, « Après l’effort, le réconfort » :

Petit pique-nique de sandwich de Figatelli ? Simple mais un régal.

De retour dans la vallée, une bonne petite Pietra fraîche (bière locale Corse) nous attendait (ben oui, comme je vous l’ai dit plus haut « après l’effort, le réconfort » 🙂
Nous finissons notre journée, comme d’habitude, sur la plage, avec des vagues magnifiques car le vent a commencé à souffler.

Et oui, la Corse s’est aussi ça : Ses plages toujours étonnantes et immenses, rien que pour nous.

bord de mer Argentella

bord de mer Argentella

Dans la mer Argentella

Dans la mer Argentella

7ème jour : Argentella- Osani (51km)

Départ vers 10h de l’Argentella Galeria, halte pique-nique midi au bord de mer.

Nous avons décidé d’aller vers Porto. Nous avons monté Le Col de PALMARELLA et à Osari petite escale de 3 jours dans un camping très sauvage. Celui-ci est niché au fond d’une gorge entourée de magnifiques montagne et de la mer.

col de Palmarella

col de Palmarella

8ème jour : Journée Farniente durant le séjour en Corse en vélo

Journée repos

9ème jour : Balade durant le circuit en Corse en vélo

Journée randonnée pour nous rendre à la grotte à environ 12 km d’Osani par les crêtes du Cap Senino. Le Cap Senino est le plus haut Cap de la Corse et culmine à 619 m ! Nous sommes descendus dans une crique où nous avons passé une bonne partie de la journée pour profiter de cet endroit isolé, calme et baignade évidemment…

balade osani en Corse

balade osani en Corse

Vue sur la mer en Corse
Vue sur la mer en Corse après une journée de vélo
Plages de rêve en Corse

10ème jour : Sortie Bateau + Camping E gradelle- Ota Porto (26,7 km)

A Girollata, nous avons fait une sortie en bateau avec Serge, pêcheur du village.
Une sortie magnifique dans la réserve de Scandola. Nous avons aussi appris pas mal de choses sur l’histoire de la Corse, sur les différentes couleurs de la roche, et sur la réserve qui est très bien gardée par nos amies les chèvres, les seules d’ailleurs à y être admises sur ce site…

Port de Girollata

Port de Girollata

La mer commençait à être bien agitée, et nous avons eu de la chance car dès notre retour au port, les autres sorties en bateau ont été annulé à cause du vent.

Balade en bateau en Corse

Balade en bateau en Corse

Découverte pendant la sortie en bateau

Découverte pendant la sortie en bateau

Jolie vue pendant la balade en bateau en Corse

Jolie vue pendant la balade en bateau en Corse

Vue du rocher en Corse

Vue du rocher en Corse

Nous arrivons à E Gradelle à 12h30. Petite pose sandwich avec du fromage-sardine à l’huile, un sandwich simple que nous avons apprécié, tellement que c’est simple.
Et nous voilà d’attaque pour repartir de plus belle vers Porto.

Regardez cette jolie montée sympathique…

Nous voilà à Porto vers 17h. Bien entendu, en août, c’est très dur de trouver un hôtel à la dernière minute. Mais dans notre « malheur » nous sommes tombés sur la perle rare, Des Corses très gentils, une hôtesse super accueillante bref une installation au top.
Pour finir notre soirée, nous avons pris un petit repas au restaurant au bord de mer que nous recommandons fortement car de l’entrée au dessert tout était fabuleux pour le palais…

Après ça, un gros dodo bien mérité car la journée avait été bien chargé !

11ème jour du séjour en Corse en vélo

Tandem a Ota Marignana

Tandem a Ota Marignana

Paysage Ota et Marignana

Paysage Ota et Marignana

Rencontre avec des chèvres en Corse

Rencontre avec des chèvres en Corse

Tandem sur les routes de corse

Tandem sur les routes de corse

Sortie Matinale direction Ota et Marignana comme si nous n’en avions pas assez !!!!!

On a même dû me prendre pour « une blonde » car à un moment donné, j’ai demandé où nous étions, mais gag, le panneau d’indication était derrière mon dos !!!

Ensuite, nous avons fait environ 40km pour ne pas perdre le rythme car demain c’est direction les Calanques de Piana.

Bref, en attendant nous avons un peu abandonné la mer pour nous rafraichir à la piscine et pour finir une bonne Bouillabaisse Corse nous attendait pour le souper

Et surprise, ce soir-là, petite animation musicale de musique polyphonique Corse.

Nous avons eu un régal pour les papilles et un régal pour l’ouïe.

concert ota porto musique polyphonique Corse

concert ota porto musique polyphonique Corse

12ème jour: Ota-Porto – Piana – Cargèse (29,7 km)

8h petit déjeuner à l’hôtel et 10h hop sur le tandem direction Piana…

Et là, nous « zig zagons » (oui je sais, j’ai inventé le verbe) sur le col au-dessus des Calanches de Piana.

Tandem en corse a Piana

Piana

Tandem en corse a Piana

Tandem en corse a Piana

Rocher de Piana

Rocher de Piana

C’est féérique avec le soleil rayonnant sur ces roches ocre, parfois rouge, le bleu de la mer en contrebas, cette petite portion de route en lacets est tout simplement sublime.

Ensuite direction le Cappo Rosso pour une randonnée de 3h aller-retour.

L’arrivé au sommet

Arrivés au sommet, dégustation de notre panier-repas made in Pascale : Ananas, tomates et Figatelli.

Je peux dire que ce n’était pas du superflu.

Surtout, qu’après être monté sous un soleil de plomb, que dis-je, sous un soleil de plomb plomb !!! (Attention, prévoir une grande bouteille d’eau chacun. Nous, nous pensions faire les dromadaires)

Durant ce dénivelé, nous espérions trouver sur notre parcours de l’eau de source, malheureusement, cela n’a pas été le cas, et nous n’avions pris qu’un litre d’eau pour deux.

De retour nous avons bu au moins 3 litres d’eau tellement que nous étions déshydratés !!!

Sommet cappo corso

Sommet cappo corso

Vue Cappo Corso

Vue Cappo Corso

Magnifique panorama Capppo corso

Magnifique panorama Capppo corso

Nous avons repris le Tandem MSC et la remorque AEVON pour aller je ne sais où…

Tellement que nous avons été déboussolé.

Je crois que cette journée nous a été « fatale » (façon de parler)…

Bref, notre tandem nous a menés à Cargèse, dans un camping à la ferme.

Nous y sommes restés deux nuits pour recharger nos batteries.

13ème jour du séjour en Corse en vélo

Après avoir enfin récupéré de notre inconscience du 12ème jour, nous sommes allés visiter Cargèse dans la matinée, et profiter de faire un petit ravitaillement pour ce midi et soir.

L’après-midi, mon chéri m’a emmené faire du jet ski dans les calanques (pour y aller nous avons dû prendre le Tandem -et oui il nous quitte plus !!!).

Voir les calanques d’en haut par la route, c’était déjà beau, mais là, j’en ai eu le souffle coupé. Nous avons pu voir des criques que nous ne pouvions pas voir de la route.

C’est une balade que je conseille car j’ai pu apprécier les calanques différemment dans toutes ses splendeurs.

De retour, nous nous sommes pris une petite Pietra accompagné d’un bon repas et après, retour en tandem vers notre petit camping pour un bon gros dodo bien mérité.

Sortie jet ski en Corse

Sortie jet ski en Corse

14ème jour : Cargèse- Saggone (27,3km)

Aujourd’hui c’est Sagone notre nouvelle destination. On y va « tranquillou » comme on dit dans notre midi.

Petite halte en cours de route pour nous baigner dans une petite crique isolée. Maintenant, nous prenons notre itinéraire plus cool car nous ne sommes plus très loin d’Ajaccio.

Finalement, nous n’avons mis que 15 jours et non 3 semaines comme il était prévu.

Je suis super fière de moi car je n’avais jamais fait de VTT et encore moins de Tandem… Trop contente.

Puis dans la soirée nous avons trouvé un petit endroit bien sympathique et nous avons passé notre nuit à la belle étoile :
Nous étions seuls au monde, et pour seule compagnie, la lune, les étoiles, que demander de plus ?

Vélo en Corse

Tandem en Corse

15ème jour : Saggone – Porticcio ( 56,9km)

Nous voilà reparti, direction Ajaccio.

De bon matin, nous avons attaqué fort.

Je m’en rappellerai de cette montée.

Je n’en voyais plus la fin heureusement que la Remorque AEVON est super légère et très souple.

De plus, son système d’attache est irréprochable.

Mais bon, remorque veut dire chargement, qui veut dire chargée, et qu’il faut quand même la tracter.

Mais nous avions la chance d’avoir notre Tandem MSC

 Après avoir pédalé comme des forcenés (c’est le mot), YOUPI, Ajaccio nous voilà !!! DEFI réussi pour moi…

Mais je suis quand même claquée…

Bon, notre destination atteinte, nous ne voulions pas rester sur Ajaccio et nous décidons de nous éloigner de la ville et d’aller vers Porticcio.

Nous revoilà parti sur notre tandem avec notre coquille sur le dos, mais non, avec notre remorque (hi, hi), nous sommes un dimanche, la veille du 15 Août.

Et là, j’ai le contre coup.

Je me sens vidée, du coup nous avons trouvé un camping au bord de mer, et surprise, nous nous retrouvons avec un autre couple que nous avions croisé au tout début de notre aventure… Finalement, le monde est petit ou la Corse est vraiment petite.

Nous comptions n’y rester que 2 jours et finalement nous y sommes restés 3 jours !!!

Et oui, Mickaël doit tout tester pour son grand périple. Tout doit être calculé au plus juste, donc, nous avons fait les tests –positifs- durant notre périple en Corse tout le matériel avant son grand départ.

16ème et 17ème jour : Porticcio

Enfin, repos, repos, repos, “farniente”, les vacances tout simplement :

Plage, bronzette, baignade, et feu d’artifice du 15 août pour illuminer le tout.

18ème jour : Coti-Chiavari

Nous sommes partis du camping direction COTI- CHIAVARRI dans un enchainement de virages interminables, en alternant ombre et soleil.

Nous sommes arrivés au bout de 2h pilepoil pour le repas de midi dans le «super» restaurant «chez Véro » à un prix tout à fait raisonnable, avec un superbe accueil, bref un endroit parfait !!!

Ensuite, ma grande cousine et grand cousin qui étaient à Campestra, nous ont rejoint une bonne partie de l’après-midi jusqu’à 17h. Après, il a fallu quand même trouver un endroit où dormir.

Mais la recherche s’avère difficile car le village est désertique…

Malgré tout, dans ce village où nous pensions qu’il n’y avait pas d’âmes qui vivent, nous avons rencontré un couple Corse sympathique, tout souriant, qui vous regarde droit dans les yeux tout en vous parlant, et, ils ont dû voir une petite lueur dans les nôtres , car ils nous ont proposé de nous héberger pour la nuit. Ensuite, ils nous ont réservé une table à son nom «Gérard » au restaurant du village «Le Belvédère».

Et là, nous nous disons que malgré tout, il existe de braves gens, et je remercie la chance de nous faire faire de belles rencontres.

Nous avons détaché notre remorque et sommes allés souper.

Sur le chemin, nous avons pu admirer un autre coucher de soleil.

A chaque fois, nous avons beau regarder des couchers de soleil, nous ne nous en lassons jamais, aucun d’eux ne se ressemblent, c’est toujours aussi féérique…

Nous voici à ce restaurant.

Nous commençons le repas par une traditionnelle assiette de charcuteries Corse (incontournable : chaque région a son goût propre), ensuite soupe et le plat, le fromage et le dessert… que nous vous conseillons fortement
Après ce repas bien copieux et trop gourmand, il fallait quand même rentrer, digérer en faisant du vélo tout en étant prudent, avec nos ptzels (lumière frontale sur nos fronts) avant-arrière pour éclairer notre route.

Repas en Corse

Repas en Corse

Manger en Corse

Manger en Corse

19ème jour du séjour en Corse en vélo: Coti-Chiavari – Santa-Maria-Siché (45,6km)

Nous voilà repartis de chez Gérard pour emprunter notre petite route.

Mais nous, nous ne sommes pas comme tout le monde.

Nous nous sommes dit, pourquoi ne prendrions nous pas la route à l’intérieur des terres ? Ah ah ah, là où il n’y a pas un chat, pas une voiture, bref rien !

Sauf de magnifiques petits villages de quelques habitants :

Pila-Canale, Cognocolo-Monticchi où dans ce dernier nous avons mangé et avons rencontré une dame à la retraite qui toute la journée passe son temps à traverser son village avec sa bouteille vide à la main pour aller chercher de l’eau à la source dans l’espoir de croiser des gens pour leur parler…

Ensuite, il fallait trouver un point de chute pour la nuit. Nous avons essayé à plusieurs reprises de trouver un endroit pour dormir mais en vain.

A ce moment, je commençais à désespérer, et j’ai bien cru que j’allais tout claquer, moi, le matériel, bref, tout jeter par terre (lol), ou alors passer mes nerfs sur mon chéri ?!

Ben, non, j’ai tenu le coup, et bon gré, mal gré nous sommes finalement arrivés à Santa-Maria-Siché.

Finalement, nous avons déniché un hôtel bien sympathique et accueillant à 35 km d’Ajaccio. Demain, ce sera sens inverse, mais pour l’instant c’est repos et remise en condition (pour moi surtout).

Ajaccio

Ajaccio

20ème jour du circuit en Corse en vélo

Repos pendant le séjour en corse en vélo.

21ème jour du séjour en Corse en vélo

Cocorico, levés tôt, plus sommeil, du coup nous sommes allés prendre notre

Petit déjeuner (yaourt, chocolat, café, croissant…)

Il est vrai que cet hôtel était ce qu’il y avait de plus banal mais un pour un village de 355 habitants environ (voire un peu plus), il affichait complet.tripadvisor

Il avait sont petit bar, son petit restaurant, sa wifi et nous avons d’ailleurs très bien mangé pour un prix très raisonnable.

Petit hôtel simple mais très convivial et familial.

Mais par contre, nous n’étions pas au bout de nos surprises.

En allant récupérer notre tandem avec sa remorque, nous nous sommes aperçus qu’on avait essayé de nous le voler. Bref, pour un petit village c’est vraiment désolant :

Nous étions à cent lieues de nous douter que quelqu’un puisse voler un tandem…

Finalement, même dans les petits villages les plus reculés il faut toujours être prudent

Quant au rangement de la remorque nous sommes maintenant au top du top.

Nous n’avons même plus besoin de ressortir des affaires pour les remettre correctement, tout est rangé fonctionnellement, et du coup, nous gagnons en temps : c’est génial.

Nous formons une bonne équipe avec mon chéri ; la «dream team»

10h départ de l’hôtel, arrivée à midi à Ajaccio pile poil pour manger. (Réglés comme des horloges !!!)

Ensuite petits achats pour mes loulous et repas pour ce soir sur le bateau.

Demain 7h, nous serons de retour à Marseille pour reprendre notre traintrain habituel. Enfin, je parle pour moi car mon cher et tendre va finaliser ses préparatifs pour s’envoler dans 15 jours pour son tour de globe-trotter en tandem.

Conclusion sur le séjour en Corse en vélo

Voilà c’est fin.

Nous avons parcouru 560,6 km, fait 20174m de dénivelé positif, des paysages magnifiques et très diversifiés, des sensations avec des hauts et des bas (pour moi), des souvenirs plein la tête, des kilomètres de route le long du littoral avec des panoramas époustouflants sur la mer, surplombant la mer, nous avons vu ses petites criques au-dessus et vers la mer, parcouru des paysages montagneux, sauvages et préservées de toute beauté : Et oui, ce n’est pas pour rien que la Corse se nomme «Île de Beauté».

La Corse en vélo comme nous étions prêts à la voir.

Et quel plaisir d’avoir pu partager tous ces moments –magiques- avec mon Chéri.

Et moi, qui ne pensais pas tenir la cadence, et bien, je suis fière de voir que malgré tout j’ai été au top, qu’il a eu les mots pour m’encourager, me soutenir quand j’étais fatiguée.

Merci, merci de m’avoir fait confiance, merci d’avoir été là, merci d’avoir bien voulu me faire partager ta passion.

Pour moi, ce road trip a été très positif et pour une première une vraie réussite.

Je n’ai pas eu de souci de santé, nous n’avons pas eu de souci mécanique (pour le vélo, le tandem, le chargeur solaire), le matériel est opérationnel pour son très, très long road trip globe-trotter.

Bref, que du bonheur. Il me tarde de le rejoindre au bout du monde pour continuer ce que nous avons commencé ici en Corse.

Nous remercions MSC Tandem et AEVON remorque.

Les liens de nos partenaires :

  • Magasin O2 Bicycle shop pour la révision complète du tandem
  • STEVAN pour le choix de jantes et des pneus.
  • MSC Bikes
  • AEVON REMORQUES

Matériel utilisé Pour ce séjour Corse en vélo

[infoChangeOrientation]

CATEGORIE MODELE MARQUE POURQUOI AVOIR FAIT CE CHOIX AU DEPART CE CHOIX A-T-IL REPONDU AUX BESOINS DE LA SORTIE SI C’ÉTAIT A REFAIRE
CADRE ZION VTT ALU MSC Confort grâce au pédalage séparé Oui Oui
ROUES XE471 moyeux 350 DT SWISS Pour la qualité et robustesse Nous les conseillons fortement et bien plus
SELLE Modèle Homme et femme SPE…. le plus Nous avons mesuré notre fessier pour avoir des selles adaptées à notre morphologie du coup nous avons gagné en confort et une assise correcte Oui nous reprendrions les mêmes. Oui et nous pensons que c’est de très bonnes selles.
TIGE DE SELLE Alu MSC Montage d’origine très bien Oui
FOURCHE AVANT Pike 160 ROCHKCHOX PIKE Montage d’origine Un très très bon vélo si c’était à refaire sans aucun soucis nous reprendrions la même marque oui ce Tandem à repondu a nos attentes nous pouvons conseiller cette marque MSC de plus le service après vente et très réactif
AMORTISSEUR ARRIÈRE Monarch + rc3 ROCHKCHOX… Montage d’origine, augmente le confort
CINTRE Guidon cintre + corne / multifonctions MSC / Maniabilité et confort pour un multiple changement de position de mains
PNEUS Marathon SCWALBE Très résistant au niveau de la crevaison, de l’usure
TRANSMISSION XT SCRAM Equipement d’origine
CASQUE CARRERA Bonne aération. Confortable et visible grâce à ses couleurs bicolores il est top, un design genial, couleur flachi aeration au top !!! Oui nous l’avons trouvé agréable sur la tete nous le  recommandons
PAIRE DE CHAUSSURES MICKAEL CROSS MAX MAVIC Robuste et confortable sans aucun  soucis je les recommande je les ai depuis des années et je ne m’en lasse pas
PAIRE DE CHAUSSURES PASCALE SHIMANNO Déçue. Au bout de 3 sorties la semelle toute abimée contrairement à moi j’ai aimé son design et la chaussure agréable mais s’abime vite
REMORQUE STD 100 AEVON Grande Taille de chargement très maniable grâce à  son système d’attache. Légèreté dans la conduite : tout juste si on la sent derrière le tandem si c’etait à refaire je la reprendrais la même ou la même plus petite, dommage que nous l’ayons pas testé sous la pluie cette remorque à repondu à nos attente fonctionnelle, maniable facilité du système d’attache, nous la recommandons
GPS Sur le téléphone STRAVA Pour que  nos amis puissent nous suivre les trajets de notre voyage via l’application nous reprendrions le même système de GPS Oui , ils nous a toujours guidé vers les bons endroits !!!
SAC REMORQUE Sac étanche AEVON 100l de rangement. En plus, efficace car il se détache  entièrement et facilement de la remorque nous aurions voulu qu’il pleuve pour pouvoir testé son etanchéité oui
SAC Une rando et un étanche QUECHUA Bonne capacité de rangement pour marcher et surtout étanche pour garder nos papiers à l’abri nous reprendrions le même style de sac très bonne qualité oui aussi bien pour nos randonnées que pour notre quotidien
BIDON Gourde + bouteille MSC Cadeau de la marque a vraie dire nous avions pas eu besoin du muti outils, les bidons d’eau super et la mini pompe je ne sais pas oui
MINI POMPE VTT MSC Cadeau
MULTI OUTILS MSC Cadeau
TENTE + ABSISS Hubba hubba MSR Légèreté. Double utilisation dans le sens ou on n’est pas obligé de mettre le dessus de la tente Après 3 semaines de plis déplis, plente, une tente fonctionnelle et adapté Oui , sauf que nous avons cassé une sardine…
SAC DE COUCHAGE VALANDRE Facile à ranger. Bonne compression. Léger, bien isolant : on ne risque pas d’avoir froid un sac de couchage qui se depli et s’adapte facilement. oui
MATELAS THERMAREST Confort ++ petit format une fois plié très facile à plier et  a ranger ,si c’etait a refaire nous racherions les même Oui
« SAC À VIANDE » Reactor extrême THERMAREST Confort ++, appreciable en été petit format Au top on a dormi comme des bébés 😉 Oui
HAMAC Toile de parachute TREK AVENTURE Légèreté et simplicité il nous quitte jamais Oui
RÉCHAUD Omnifuel PRIMUS Tout combustible, facile d’utilisation, rapidité, entretien facile Achat et test en Corse et nous avons pas été déçue oui en tout lieu et tout temps
KIT DE CUISINE Pour 2 personnes QUECHUA aucun soucis très adapté
LAMPE USB Lampe à LED GOAL ZERO Légèreté efficacité avec un chargeur USB on la reprendrai desuite se recharge au panneau solaire oui nous la mettions ds la tente en guize de lumière
PANNEAU SOLAIRE GOAL ZERO Prix, simplicité, plusieurs mode de charges USB allume cigare. etc. un bon achat et aucun regret il nous a permis d’avoir nos telephone, chargé les frontales et autres appareils electriques
LAMPES FRONTALES NAO / GEOLITE PETSL ET DECATHLON sans probleme oui recharge vite
COUTEAU MULTIFONCTIONS TATOO ARMEE DE TERRE nous le prendrions sans probleme oh que oui en tout lieu et tout temps

2 commentaires

Hélène Lancial 30 décembre 2018 - 13 h 50 min

Bonjour,

Nous envisageons de parcourir la Corse en tandem pendant une semaine. Seulement voilà, nous habitons dans le nord de la France, et on s’interroge sur la manière d’acheminer notre tandem jusqu’à l’île de beauté. Savez-vous s’il est possible de faire le trajet en train ou en avion avec le bolide ? Ou est-il préférable d’envisager une location de tandem sur place ? Savez-vous si c’est possible ?
Merci d’avance pour votre réponse.

Hélène Lancial

Répondre
Myka57 7 janvier 2019 - 23 h 44 min

Bonjour, nous allons faire le tour de Corse en mai prochain. Nous nous rendrons à Bastia en avion avec notre tandem et remorque au départ de Luxembourg. Il est donc possible de voyager avec son tandem moyennant un supplément. Il faut bien s’assurer avant la réservation que la compagnie est bien en mesure de transporter le tandem.

Répondre

Laisser un commentaire