Sac de couchage Thermarest

Le sac de couchage est l’un des indispensables si vous souhaitez partir en randonnée sur plusieurs jours et camper sur place. Cependant, en tant que novice il n’est pas toujours facile de choisir celui qui vous conviendra le mieux et les différences de prix peuvent amener à se poser des questions.

Choisir son sac de couchage reste un « défi » pour nombreux de nos clients. Parmi les critères d’achat, le type d’isolant (garnissage) est sans doute l’un de plus importants puisqu’il déterminera la qualité de l’isolation, le confort ou encore le poids du sac de couchage. Alors synthétique ou plume ( nous vous proposons un article spécialement sur ce sujet :  Comment choisir entre la plume et la fibre synthétique ? )

Mais de nombreuses autres questions vont se bousculer dans votre tête:

  • quelle température de confort sera la plus polyvalente
  • droite ou gauche
  • peut-il être jumelable
  • quelle taille choisir?
  • est-il assez compressible
  • quel est son poids
  • ….et en plus comme il va durer entre 10 à 20 ans?
  • va t il répondre a tous mes projets de voyage, de randonnée, de camping…
  • la polyvalence est elle possible, jusqu’à quel point?

Alors comment choisir ? Plutôt sac de couchage duvet ou synthétique ? Nous faisons le point.

Bien entendu, nous n’abordons pas le critère budget qui est souvent le premier critère. N’allez pas directement vers le moins cher ! Il est judicieux de bien se renseigner avant achat, surtout si vous prévoyez des conditions particulières (expédition en montagne par exemple).

sac de couchage THERMAREST

Nous allons essayer de vous guider au travers de ce post, de vous apporter quelques éléments de réponse et vous aider à mieux comprendre le vocabulaire utilisé sur les sacs de couchage.

Comment choisir la température confort de son sac de couchage ?

La norme EN 13537 pour sac de couchage

Qu’est ce que la Norme EN 13537 ?

C’est en 2005 que la norme européenne  EN 13537 a vue le jour. Elle a pour but d’évaluer les valeurs de température pour les sacs de couchage aussi bien pour un duvet synthétique ou en plume : température confort, limite confort et extrême. Il s’agit de test en laboratoire où l’on place un mannequin diffusant de la chaleur avec vêtements et sur un matelas épais. Il est clair que les marques ayant fait tester leur sac de couchage ne peuvent qu’indiquer des valeurs se rapprochant de la réalité. Attention de ne pas suivre ces chiffres au degré près car c’est un mannequin qui sert de support aux tests…il ne prend pas en compte les différences de métabolisme de chacun, l’alimentation, le vent (sec ou humide), la fatigue, l’hydratation etc.

Intérêt de la norme EN 13537

Le gros avantage est que les sacs normés, même de marques différentes, peuvent être comparés entre eux.

Ces tests coûtant relativement chère, tous les fabricants n’ont pas les moyens de s’y plier, ils peuvent ne faire tester que quelques sacs dans toute leur gamme. Il faudra bien faire attention à ce que l’étiquette mentionne la norme, ainsi que le fameux « EN». Si le « EN» n’est pas indiqué mais qu’en outre il y est bien mentionné 13537, c’est que le sac n’a passé qu’une partie des tests…

Cette norme s’applique aussi bien sur les sacs synthétiques que sur les sacs de couchage en duvet.

Récemment la norme européenne procède à des tests plus complet et se désigne désormais EN 12130. Par ailleurs vous trouverez encore écrit sur certains sacs EN 13537…

Les autres normes pour sac de couchage

Par ailleurs, il existe plusieurs normes. Ces normes changent régulièrement et il est difficile sur le net d’y voir bien clair. J’y ai trouvé tout et son contraire, provenant de différentes sources, des fournisseurs aux particuliers…

Voici ce que j’ai trouvé de plus clair et à jour :

« Pour les produits qui nous concernent, on entend souvent parler de trois normes :

  • La norme internationale IDFB (Réf: IDFB Part 10-2010) : elle préconise l’utilisation d’un cylindre Lorch de 28,8cm de diamètre, un échantillon de 30g, et – depuis 2006 – un conditionnement du duvet par injection de vapeur (steam conditioning)
  • La norme européenne (Réf : EN 12130 / PAS 1003), qui utilise un cylindre Lorch de 28,8cm de diamètre, un échantillon de 20g, et – depuis 2003 – un conditionnement par séchage rotatif (tumble dry conditioning)
  • L’ancienne norme américaine (Réf : FTC 148a-1964), qui était en vigueur avant 1999, utilisait un cylindre USA de 24,8cm de diamètre et un échantillon de duvet de 28,35g (une once). Le conditionnement n’était pas spécifié alors, les méthodes pré-citées n’existant pas encore. Cette norme US a été officiellement abandonnée en 1999, le standard USA-2000 stipulant que la norme IDFB devenait la référence pour la mesure du fill power. Pourtant, certains fabricants se réfèrent encore à cette ancienne méthode de mesure, et déclarent tester une once de duvet dans un cylindre US (avec, en général, le traitement  steam conditioning ). »

Rappel pour comprendre la Norme EN 13537 d’un sac de couchage

Température confort :> La personne, sac fermé entièrement, dort confortablement et de manière décontracté (la valeur est pour une femme d’environ 1.60m pour 60kg).

Température limite confort : Le dormeur dans un sac de couchage fermé en position recroquevillée, doit tout juste voir chaud (la valeur est pour un homme d’environ 1.70 pour 70 kg. Ce seuil est bas, une femme peut déjà avoir froid à la même température).

Température extrême : A ce stade, le sac protège de la mort mais le risque d’hypothermie est quasi inévitable.

sac de couchage SEA TO SUMMIT

Pour le choix de votre sac de couchage, référez vous à la température confort, la température limite confort pourra aussi influencer votre choix mais attention quand même…

Comment choisir la taille et la forme d’un sac de couchage

Il existe actuellement plusieurs  formes de sac de couchage permettant à tous de répondre à ses exigences :

La forme sarcophage

Elle est la plus répandue chez les randonneurs. Certains possèdent une collerette protégeant les épaules et peuvent avoir des zips courant sur toute la longueur ou bien relativement courts afin d’éviter l’apparition de points froids. Choisi long, le sac sarcophage que vous choisirez pour vos sorties hivernales vous permettra de ranger dans le fond vos chaussures, l’eau ou encore le gaz afin que ceux-ci ne souffrent pas du gel.

Sac de couchage en plume Xero 550 de MOUNTAIN EQUIPMENT

La forme rectangulaire

Elle a pour avantage d’offrir une place confortable à l’utilisateur. Certains modèles ont un zip courant sur la moitié du sac afin de s’en faire une couette ; idéal pour les baroudeurs passant de la tente à la nuit chez l’habitant. Ainsi dans un van pour les road trip. Attention quand même, les angles aux pieds peuvent devenir des zones où le froid s’installe, à l’instar des formes sarcophage…

2-tk2
Sac de couchage en duvet TK II de SEA TO SUMMIT

Le pied d’éléphant

Il est en fait un demi-sac de couchage ne couvrant uniquement que la moitié du corps, on vient le compléter en haut du corps avec une doudoune. L’objectif principal est de réduire le poids au maximum. Il se réserve la plupart du temps aux randonnées en haute montagne ou à l’alpinisme mais peut se trouver dans des températures confort plus basse.

3-pied elephant
Le pied d’éléphant couplé à une doudoune

Le quilt ou pied d’éléphant

C’est un pied d’éléphant ouvert sur l’arrière. En effet, le garnissage étant compressé par votre poids, l’isolation de ces parties sera quasiment nulle. Par contre il est impératif d’avoir un matelas de sol très isolant. Le but principal du quilt étant la recherche du poids minimum.

4-quilt
Sac de couchage Quilt

Attention, le quilt est réservé aux personnes averties…
Ici, le quilt dispose d’attache afin qu’il reste bien en place sur le matelas pendant le sommeil.
En ce qui concerne la taille, il existe principalement les tailles regular pour des personnes jusqu’à 1.80m  environ, des tailles XL pour les plus grand ou les randonneurs d’hiver en milieu très froid, qui se serviront de l’espace au pieds pour ranger chaussures, gaz, nourriture afin de les préserver du gel.

Il existe également des sacs de couchage pour les femmes. Ils sont généralement un peu plus courts que la taille regular et plus large sur la partie haute du corps. Exemple le Cat’s Meow de The North Face.

Quel est le meilleur ratio poids/volume/chaleur d’un sac de couchage

sac de couchage RAB

De part sa nature, le duvet n’est pas chaud. Il a en revanche la faculté de retenir l’air dans ses barbules, et c’est cet air qui joue le rôle d’isolant.

Quand vous avez chaud dans votre duvet c’est votre chaleur que vous ressentez. C’est la raison pour laquelle, quand vous achetez un sac de couchage, il est primordial de tenir compte de la qualité du duvet. Celle-ci ce juge au pouvoir gonflant (le cuin), il s’agit de la capacité de la plume à se gonfler. Plus il est haute et meilleur sera le gonflant donc meilleur sera l’isolation. Il implique un autre facteur important : la place que prend le sac de couchage dans votre sac à dos. En effet la compressibilité du duvet et proportionnel au pouvoir gonflant de celui-ci.

Les avantages et les inconvénients du sac de couchage duvet

Le duvet (généralement en plume d’oie ou de canard) est l’un des types de garnissage qui vous sera proposé quand il s’agit de choisir un sac de couchage de randonnée. C’est un garnissage qui a la particularité de conférer au sac de couchage une très bonne isolation de température. En effet, lorsque le sac a une proportion duvet/plumes proche de 90 % duvet sur 10 % plumes, il permet alors une bonne isolation thermique. Il peut donc servir efficacement pour des randonnées en milieu de grand froid.

Aussi, étant très léger, ce type de sac de couchage est facilement transportable et compressible. Il prendra donc très peu de place dans vos affaires et peut aisément être porté dans un sac à dos. De plus, la texture veloutée et douce du duvet le rend très confortable à l’utilisation. Le pouvoir gonflant est la faculté des plumes et duvets à emmagasiner de l’air et à garder le randonneur au chaud.

Toutefois, le sac de couchage duvet présente certains inconvénients. Le principal est qu’il supporte moins bien l’humidité. En effet, le duvet étant hydrophile, il absorbe beaucoup d’eau en milieu humide. Le sac perdra alors son pouvoir gonflant et donc de sa capacité d’isolement thermique. Aussi, son entretien et son nettoyage sont plus difficiles. La température de lavage et le type de lessive à utiliser doivent être minutieusement définis. De plus, il faudra compter près de 24 heures pour complètement sécher le sac duvet après un lavage. Enfin, son prix de vente n’est pas très abordable pour tous.

Pour des raisons de propriété, le duvet ne devra être compressé que pour le transport. Le niveau thermique d’un sac de couchage en plume se calcul en multipliant le CUIN par la quantité de plume. Plus le résultat est grand, plus le sac de couchage est chaud. Ainsi pour une même température de confort, un sac contenant une moins bonne qualité de garnissage devra en contenir plus et sera donc plus lourd et moins compressible. Par exemple un sac normé (norme européenne) de température confort 0° ayant une bonne qualité de plume ( 800 CUIN ), de taille standard pèsera environ 1 kg pour une dimension de 20 cm par 20-25 cm.

comment chosir un sac de couchage

Plume d’oie ou de canard ?

Vous risquez de voir une différence de prix entre 2 types de duvet, en effet Le duvet en plumes de canard est généralement considéré comme étant de moins bonne qualité car un peu moins isolant et plus volumineux que le duvet en plume d’oie. Il prendra donc plus d’espace, pour un poids égal. Néanmoins, quel que soit le duvet choisi ils restent ce qui se fait de mieux, et la différence n’est notable que pour des expéditions en conditions extrêmes où chaque détail compte.

Les avantages et les inconvénients du sac de couchage synthétique

Contrairement au sac de couchage duvet, le sac synthétique dispose d’un garnissage en fibres artificielles. On retrouve principalement dans cette gamme, trois types de fibres à savoir les fibres creuses, pleines ou en spirale. Lorsque le sac est granit avec une fibre synthétique pleine, il est bien plus résistant et il dure longtemps. Lorsque c’est la fibre en spirale, c’est le confort qui est priorisé. Enfin, avec une fibre creuse, c’est la capacité d’isolation thermique du sac qui est maximisée.

Le principal avantage de ce type de sac est qu’il absorbe très peu l’eau. Il résiste donc à toute forme d’humidité et conserve ainsi son isolation. Il est donc idéal pour vos randonnées en milieu humide. De plus, il est facile à entretenir et à nettoyer. Quelques heures suffiront aussi pour son séchage une fois lavé. De plus, son prix de vente en bien plus accessible.

Par contre, le prix et les caractéristiques thermiques (notamment mouillé) du sac de couchage garni de panneaux synthétique sera beaucoup plus attractif. Par exemple, pour vous donner une idée, une température confort de 0°, le sac en synthétique pèsera environ 1.5 kg pour une taille compresser d’environ 30 x 40 cm.

En ce qui concerne ses inconvénients, il faut noter que le sac de couchage synthétique n’est pas aussi chaud que le sac duvet. En effet, la propriété d’isolation thermique octroyée par ce garnissage n’est pas aussi efficace que celle du duvet. Le pouvoir gonflant du synthétique est moindre. De plus, le sac synthétique est moins compressible et bien plus lourd. Pour une même température confort, le synthétique sera plus encombrant et donc plus lourd et moins compressible. Il peut donc parfois être très encombrant à transporter durant vos randonnées. Enfin, son pouvoir gonflant étant plus faible, sa durée de vie et son confort seront bien moindres.

sac de couchage MILLET

Attention donc de bien cibler vos activités, celles-ci sont déterminantes afin de trouver le sac adapté.

Utilisation de votre sac de couchage : à quel utilisateur s’adresse t il ?

Voilà maintenant le chapitre qui devrait pouvoir vous donner toutes les pistes afin de déterminer quel sac de couchage choisir. En effet, dans la multitude des sacs proposés dans le commerce, seul peu d’entre eux satisferont vos exigences.

Qu’il s’agisse d’un sac duvet ou synthétique, chacun d’eux présente des avantages et des inconvénients. Pour choisir le modèle qui vous conviendra, il faudra alors tenir compte des critères liés à votre pratique de la randonnée.

L’environnement

Les températures extérieures bien-sûre, mais aussi le niveau d’humidité, le vent ou le type de sol sont des éléments à analyser dans votre choix. Optez pour le modèle qui pourra vous garder au chaud le plus longtemps et avec lequel vous aurez plus de confort même sur des terrains hostiles.

La taille et le poids

Il s’agit ici de considérer la place dont vous disposerez pour ranger votre sac de couchage et le poids que vous aurez à porter. Même si la différence ne se fait que de quelques grammes, ils sont importants quand on part sur plusieurs jours avec son sac à dos. Rappelez-vous que les sacs duvets sont bien plus compressibles que les synthétiques.

L’entretien et le prix

​​​​​​​Votre sac doit vous faciliter son entretien. Il doit également sécher assez rapidement pour vous permettre de l’utiliser quand vous en avez besoin. Pour ce qui est du prix, vous ne pourrez choisir que le sac qui correspond à votre budget. Cela dit, si l’un des sacs correspond beaucoup plus à vos attentes en matière de caractéristiques, il est préférable d’opter pour celui-là, même s’il coûte relativement plus cher.

Lequel choisir selon sa pratique ?

Le sac de couchage en duvet

AvantagesInconvénients
Meilleur ratio poids/volume/chaleur Bonne compressibilité Longue durée de vie Respirant Très grand confort N’isole pas une fois mouillé Prix d’achat supérieur aux synthétique Séchage difficile et long Peut provoquer des allergies (rare) Si le sac se déchire, le duvet se videra et n’isolera plus

Voici un tableau comparatif de nos sacs de couchage en plume:

MARQUEMODELEPOIDS ( GR)T°confortT°limitCUINQUANTITE PLUME ( GR)INDICE DE CHALEURFORME
PYRENEXNÉPAL 1700 REG
1700-11-18,885012951100750Sarcophage
MOUNTAIN EQUIPMENTEVEREST LIGHT OCEAN REGULAR2215-22-327501210907500Sarcophage
PYRENEXLADAKH 1600 REG
1645-6,8-13,97001170819000Sarcophage
SIR JOSEPHIMPER LOOPING II 900 LONG
1600-12-20800930744000Sarcophage
SEA TO SUMMITAP II LONG1500-9-15850780663000Sarcophage
SEA TO SUMMITAP II REG1350-9-15850710603500Sarcophage
SEA TO SUMMITTALUS TSIII LONG1330-9-17750770577500Sarcophage
SEA TO SUMMITTALUS TSIII REGULAR1225-9-17750700525000Sarcophage
PYRENEXLADAKH 1200 REG
1225-2-8700749524300Sarcophage
SEA TO SUMMITTALUS TSIII SHORT1165-9-17750665498750Sarcophage
VALANDREBLOODY MARY1175-5-12800620496000Sarcophage
SEA TO SUMMITTK III LONG1340-5-11650750487500Rectangulaire
MARMOTHELIUM LONG1040-2-9850568482800Sarcophage
MOUNTAIN EQUIPMENTXERO 5501095-1-9850550467500Sarcophage
MOUNTAIN HARDWEARPHANTOM FLAME SLEEPING BAG REG950-4-9800572457600Sarcophage
SEA TO SUMMITTK III REG1255-5-11650700455000Rectangulaire
SEA TO SUMMITTK III SHORT1215-5-11650700455000Rectangulaire
SEA TO SUMMITTALUS TSII LONG1135-3-10750600450000Sarcophage
SEA TO SUMMITTALUS TSII REG1045-3-10750550412500Sarcophage
SIR JOSEPHPAINE 600 LONG1120-3-8650620403000Sarcophage
THE NORTH FACEBLUE KAZOO REG1120-2-7650610396500Sarcophage
SEA TO SUMMITTALUS TSII SHORT995-3-10750520390000Sarcophage
MILLETALPINE LTK 9009502-4700550385000Sarcophage
PYRENEXLADAKH 900 REG
999-0,4-5,4700544380800Sarcophage
SIR JOSEPHRIMO II 600 REG1210-1,5-8600600360000Sarcophage
SEA TO SUMMITTK II LONG1130-1-8650550357500Rectangulaire
SIR JOSEPHKOTEKA II 400 QUANTUM LONG780-0,5-6800420336000Sarcophage
SEA TO SUMMITTALUS TS I LONG9651-5750440330000Sarcophage
SEA TO SUMMITTK II REG1045-1-8650500325000Rectangulaire
SEA TO SUMMITTK II SHORT1005-1-8650500325000Rectangulaire
RABASCENT 50010601-4650500325000Sarcophage
PYRENEXNÉPAL 800 REG
8551,9-3,6850370314500Sarcophage
SEA TO SUMMITTALUS TS I REG8801-5750400300000Sarcophage
VALANDREMIRAGE 3/47730,1-5,7800365292000Sarcophage
SEA TO SUMMITTALUS TS I SHORT8401-5750380285000Sarcophage
SEA TO SUMMITTK I long91550650400260000Rectangulaire
SEA TO SUMMITSP II SPARK long51072850305259250Sarcophage
THE NORTH FACESUPERLIGHT51050800310248000Sarcophage
MILLETSUMMITER REG9953-2700350245000Sarcophage
MILLETALPINE LTK 80075050700350245000Sarcophage
PYRENEXNÉPAL 500 REG
6009,24,9850282239700Sarcophage
PYRENEXLADAKH 600 REG
6575,50,5700341238700Sarcophage
SEA TO SUMMITSP II SPARK reg46472850280238000Sarcophage
SEA TO SUMMITTK I reg83050650350227500Rectangulaire
SIR JOSEPHMINIMIS 320 QUANTUM LONG360127800140112000Sarcophage
THERMARESTSAC DE COUCHAGE QUESTAR HD DOWN BAG6500Sarcophage
MARMOTSAWTOOTH1120-96500Sarcophage

Le sac de couchage en synthétique

AvantagesInconvénients
Isole même mouillé  (moins que sec quand même) Prix d’achat inférieur comparé au duvet Séchage plus rapide que le duvet Lavage en machine plus facile que le duvet Ratio poids/volume/chaleur moins bon que les sacs en duvet Confort moins bon que le duvet Gonflant inférieur au duvet Durée de vie des fibres plus faible

On entend souvent qu’il vaut mieux un sac en synthétique qu’en plume vis-à-vis de l’humidité…Ceci était peut-être vrai il y a quelques années, mais actuellement avec les traitements qui sont appliqués sur l’enveloppe ou directement sur les plumes, les sacs de couchage plumes sont bien hydrophobes et n’aurons rien à craindre de la condensation ou de l’humidité ambiant. Il faudra cependant éviter de dormir directement sous la pluie.

Voici un tableau comparatif de nos sacs de couchage en synthétique:

MARQUEMODELEPOIDS (GR)T°confortT°limitGARNISSAGEFORME
THE NORTH FACECAT’S MEOW xLong1389-1-7Heatseekersarcophage
THE NORTH FACECAT’S MEOW Long1304-1-7Heatseekersarcophage
THE NORTH FACECAT’S MEOW Reg1220-1-7Heatseekersarcophage
MOUNTAIN HARDWEARLAMINA™ Z FLAME13100-6Thermal Qsarcophage
RABIGNITION 313502-3Pyrotec™ polyester microfibresarcophage
RABIGNITION 3 W12502-3Pyrotec™ polyester microfibresarcophage
MILLETLD COMPOSITE 0105050mixte plume + synthétiquesarcophage
MILLETLD DREAMER COMPOSITE105061mixte plume + synthétiquesarcophage
SALEWASPICE +392073Powerloftsarcophage
THE NORTH FACELYNX93572Heatseekersarcophage
MAMMUTSTARTER KIT SPRING95095 rectangulaire
MILLETLD BAIKAL 750790106Fibre supermixsarcophage
MILLETBAIKAL770106Fibre supermixsarcophage
MILLETDREAMER COMPOSITE 700    sarcophage
MOUNTAIN HARDWEARLAMININA 20    sarcophage
MOUNTAIN HARDWEARLAMINA 20    sarcophage

Construction d’un sac de couchage

Sac de couchage de Lawrence Titus Oates, explorateur polaire
Sac de couchage de Lawrence « Titus » Oates, explorateur polaire mort le 17 mars 1912 en Antarctique à la Barrière de Ross (son jour d’anniversaire) : Scott Polar Research Institute.

Matériaux des enveloppes

Les tissus actuels sont de bonne qualité. A la fois léger et disposant de caractéristiques intéressantes, ils sont la peau qui recouvre les plumes.

La grande majorité des tissus sont en nylon et plus particulièrement de la marque Pertex.

Il faudra trouver le bon compromis entre déperlance (à la bruine, condensation formé dans les abris) et respirabilité.

Certains sont imperméables mais de ce fait la respirabilité sera moindre (en conditions froides) et vous pourrez vous attendre à avoir de la condensation à l’intérieur du sac de couchage. Un bon tissu empêchera aux plumes de sortir de votre sac. Pour ce qui est du synthétique, pas de problème de ce côté-là, il ne « s’échappera pas ».

Attention aussi aux tissus trop légers qui, dans le temps et/ou en fonction de votre utilisation pourra se dégrader plus rapidement.

Compartiments

Les compartiments permettent au duvet d’épanouir son gonflant et d’éviter à ce dernier de se déplacer à l’intérieur du sac de couchage et donc de créer des points froids. Plus il y a de compartiment et meilleur sera l’isolation car la garniture restera bien en place.

Isolation et complément d’un sac de couchage

A la belle étoile, sous abris, matelas de sol, où tout ce qui va compromettre la technicité du sac…ou l’accroître

Il est évident que la sensation de froid dépendra de l’environnement dans lequel vous dormirez. Comme il est très important dans le choix de votre sac de couchage de prendre en compte le type de matelas de sol utilisé. Il est primordial de le choisir en fonction de votre pratique. En effet, une fois allongé, le poids de votre corps comprimera la garniture et l’isolation sera donc bien moins efficace (il est tout à fait possible de bien dormir une nuit à -25°C avec un bon matelas et grelotter à 1°C une autre nuit avec le même sac de couchage mais un mauvais matelas…). Prêtez alors attention à l’indice d’isolation de votre matelas afin de garder une bonne isolation du sol.

L’habitat dans lequel vous séjournerez, que ce soit un tarp, une tente, influe également sur la température dans laquelle vous dormirez. Une tente deux places, trois saisons, vous protégera du vent et des intempéries et la chaleur dégagée par votre compagne ou compagnon de nuit influera sur la température ambiante. Pour une nuit sous tarp (abris mono parois souvent monté avec des bâtons de marche) cela sera différent également. L’isolation étant moins bonne que celle d’une tente, il sera important d’avoir un sac un peu plus performant.

Il est donc primordiale d’une part de bien réfléchir à la température confort de votre sac de couchage et surtout de bien l’adapter avec le matériel adéquat : matelas et tente adapter aux mêmes conditions. Et n’oubliez pas de vous couvrir la tête avec un bonnet, la chaleur s’évacue principalement par là.

Les accessoires pour sac de couchage

accessoires pour sac de couchage

Le sac à viande

Un bayonnais reconnaîtra sans problème ce petit sac qui sert à protéger son jambon des nuisibles et lui permet de s’épanouir en séchant tranquillement. Sauf que ce n’est pas une minute culinaire que j’aborderai dans ce chapitre mais plutôt un accessoire utile, voir indispensable à votre sac de couchage.

Il en existe de toute forme et à tout les prix : de forme sarcophage, rectangulaire, avec ou sans capuche, en soie, coton et soie, coton, fibre polyester.

Son intérêt peut-être double : un usage protecteur contre la salissure (il est beaucoup plus facile de laver un drap que le sac de couchage entier), ou un apport thermique supplémentaire, pour cela les modèles synthétiques en Thermolite seront parfaits.

Sac à viande en soie

Le drap de soie est un complément très léger qui vous permettra d’utiliser votre sac de couchage en repoussant la date fatidique du lavage de ce dernier. En effet, ce sac n’apporte pas réellement de chaleur, il aura pour rôle principal de créer une barrière entre vous et votre sac. Barrière principal afin d’éviter que votre transpiration et votre saleté (parce que cela fait 15 jours que vous marchez depuis votre dernière VRAIE douche…). Le sac en duvet n’aimant pas vraiment le nettoyage, il sera plus facile de nettoyer votre sac en soie. A méditer donc.

Pour la soie, le touché est très doux et le poids réduit. L’apport de chaleur presque nul (1°-1.5°).

Sac à viande en coton

Les sacs à viande tout coton seront plus encombrants et plus lourd que les deux derniers cités mais l’apport de chaleur sera plus conséquent et il glissera moins que la soie.

Sac à viande en coton/soie

Le mélange coton et soie apportera un touché agréable pour un poids plus élevé que la soie pure mais pour un prix inférieur.

Sac à viande en Coolmax

Le choix du Coolmax se portera pour une utilisation en milieu chaud et humide où l’objectif premier sera d’évacuer la transpiration vers l’extérieur. Cette fibre synthétique est souvent utilisée dans le milieu médical et également dans certains vêtements techniques comme les t-shirt manches courtes de randonnées à l’image du Millet Altitude Coolmax.

Sac à viande en Thermolite

Comparatif sac à viande Thermolite de SEA TO SUMMIT

Il existe aussi des sacs à viande vous permettant de gagner des degrés (appelé communément Thermolite) et ainsi accroître les performances de votre duvet en plus du côté hygiénique que cela lui apporte. Cet élément est très important et mérite toute votre attention lors du choix de votre sac. Le choix peut parfois ce faire dès lors qu’un projet de nuitée plus froide est organisé ou encore pour de ne pas choisir un sac trop « chaud » le rendant ainsi plus polyvalent dans la durée, les saisons et bien sûr, dans vos activités.

Il existe 3 sacs à viande Thermolite SEA TO SUMMIT avec 3 propositions de chaleur:

  • Le sac à viande Thermolite Reactor annonçant +8°C
  • Sac à viande Thermolite Reactor Compact Plus annonçant +11°C
  • Le sac à viande Thermolite Reactor Extreme annonçant +15°C

Sac à viande en polaire

Chaud mais plus encombrant comme sac à viande et s’utilisant presque seulement accompagné de couverture ou sans quand la température est clémente.

Le sursac

Comment choisir son Sursac pour sac de couchage

Le sursac est principalement utilisé pour des bivouacs minimaliste, les militaires, en bushcraft. Sa fonction est de protéger le sac de couchage contre la pluie et le vent.

Bien choisir son sursac pour une bonne respirabilité et imperméabilité. Sinon il va y avoir de la condensation et votre sac de couchage surtout si il est en plume sera mouillé et donc ne sera plus efficace. Préférez un sursac en Gore-tex.

Rangement et entretien d’un sac de couchage

Comment ranger son sac de couchage ?

Sac de compression et sac de rangement pour sac de couchage

Afin de conserver durablement votre sac de couchage, certaines précautions sont à prendre pour le ranger dans son sac de compression.

Et oui quand vous n’avez pas besoin de votre sac de couchage, sortez le de son sac de compression, laissez le respirer et ranger dans son sac de stockage ( souvent vendu avec ).

Puis le jour du départ, que se soit un sac de couchage en synthétique ou en plume ne jamais le plier comme sur la photo du dessus. Mais pourquoi, quand j’étais scout j’ai appris ainsi?

Surtout pour la fibre synthétique, si vous le plier en deux et le roulé à force vous allez casé la fibre synthétique au milieu. Les probabilités de le plié 2 fois de la même manière en le rangeant en « boule » sont extrêmement minime.

Vous prenez le pied du sac de couchage et vous le mettez dans le fond du sac de compression puis vous reprenez plus haut une partie du sac de couchage et à nouveau vous allez au fond en faisant un demi tour avec votre main ( comme si vous vouliez ouvrir une bonne bouteille avec un tire-bouchon). Et ainsi de suite jusqu’à la fin. Vous finissez par la tête ainsi l’air restant est plus facile à sortir.

Sac de compression et sac de rangement pour sac de couchage

Sac de couchage Spark de Sea To Summit
Sac de compression d’un sac de couchage SEA TO SUMMIT en plume

Lors de l’achat de votre sac de couchage, principalement deux ou trois  sacs sont vendus avec :

– Un sac de rangement volumineux :

Le duvet perdant de son pouvoir gonflant s’il est compressé de façon continu, ce sac permettra de le ranger à la maison sans lui faire perdre ses propriétés. Il suffit de le ranger comme il vient avec toutes les fermetures et zips ouverts.

– Un sac de compression :

Ce petit sac est prévu uniquement pour le transport de votre duvet afin que celui si ne prenne pas toute la place dans votre sac à dos. Il en existe de différente sorte : Imperméable, ultra léger, avec ou sans sangle de compression.

– Un sac pour le lavage :

Parfois mais plus rarement, un sac pour le lavage de votre duvet avec les conditions d’entretiens écrites dessus, comme le propose Sea to Summit

Comment nettoyer votre sac de couchage ?

Bon ben là va pas falloir se rater… Le mieux est de partir du principe qu’un sac de couchage ne se lave pas. Bon…ça ne vous avance pas trop me dirai vous. OK va pour un lavage alors.

Comment laver un sac de couchage en plume ?

Je commencerai alors par les articles en plume. Après vous être muni de votre détergent doux, savon de Marseille ou bien une lessive spéciale duvet.

Lessive et kit d'entretien pour sac de co

Il vous faudra un peu de temps et une ou deux belles journées sèches et ensoleillées.

  • Commencez par peser votre duvet
  • Faites le mariner dans une baignoire ou une grosse cuvette quelques heures avec du savon de Marseille.
  • Videz l’eau et rincez sans soulever le duvet car le poids de l’eau risquerait de faire craquer les cloisons internes. Préférez le rouler afin de chasser l’eau contenue à l’intérieur.
  • Une fois le premier « décrassage » et essorage à la main effectué…
  • Passez votre main à l’intérieur de votre machine à laver afin de repérer des petites aspérités qui seraient susceptible de déchirer votre sac.
  • Mettez votre détergent ainsi que des balles de tennis qui éviteront la formation de paquets de duvet.
  • Commencez le lavage machine sur un programme délicat et essorage très lent.
  • Programmez la machine sur rinçage et effectuez en un deuxième
  • Préférez plusieurs rinçage jusqu’à la disparition totale de mousse
  • Essorez doucement (quitte à le faire plusieurs fois)
  • Vient maintenant la partie délicate : le séchage
  • Placez votre duvet dans un sèche-linge avec les balles de tennis et faite tourner à basse température. Il faudra pas mal de cycle afin d’obtenir un séchage correct.
  • Pesez votre duvet. Si celui-ci est plus lourd que le poids de départ c’est qu’il n’est pas sec.
  • Séparez les mottes de duvet qui aurez pu se former et refaite un cycle.
  • Étendez-le dehors afin de compléter le séchage et séparer les dernières mottes à la main
  • Pesez votre duvet à nouveau. Si vous arrivez au même poids qu’au départ, c’est bon. S’il est plus léger, c’est qu’il était vraiment temps de le laver…

Un lavage peut redonner du gonflant à votre duvet mais c’est une opération à n’effectuer que si cela est vraiment nécessaire. Le laver trop souvent dégradera de manière irrémédiable le gonflant et donc l’isolation.

Comment laver un sac de couchage synthétique ?

Pour le synthétique, c’est moins contraignant. Lavez le à la machine (avec du savon de Marseille ou un détergent naturel) sur un programme délicat avec des balles de tennis puis essorez doucement plusieurs fois. Séchez-le au sèche-linge avec un programme peu chaud mais long avec des balles de tennis. Finissez le séchage en extérieur. Vous pouvez aussi le peser avant et après afin de déterminer s’il est vraiment sec.

Les matériaux synthétiques étant moins fragiles que le duvet vous pourrez le laver plus régulièrement. Attention quand même, cette opération doit rester exceptionnelle et des lavages trop fréquents abimeront ce dernier.

5-mat
Lumière au travers d’un sac de couchage

On voit ici par transparence que le duvet fait des mottes et ne rempli pas l’espace. Ce point froid n’annonce pas une très bonne nuit en perspective…un lavage est peut être à conseiller.

Si vous ne vous sentez pas à l’aise dans ces opérations, quelques constructeurs proposent de laver vos sacs de couchage : Mountain Equipment, Triple Zéro, Valandré

sac de couchage THE NORTH FACE

Conclusion sur les sacs de couchage

Si vous cherchez un sac de couchage pas cher juste pour quelques jours dans de bonnes conditions, le synthétique devrait suffire. Si vous pensez le réutiliser de nombreuses fois, il peut être intéressant d’opter directement pour un sac de couchage en duvet qui vous apportera un meilleur confort et une meilleure isolation quelles que soient les conditions extérieures.

Environ 7h dedans…cela mérite un essai.

Il est important de bien cerner vos besoins, vos habitudes, afin de vous proposer des sacs que nous vous proposions les produits les plus adapter à vos pratiques. Les sacs de couchage s’essaient, se comparent. Évitez au maximum un achat de dernière minute, un sac de couchage est un investissement pour la vie, se serait dommage de se tromper.

Ne vous leurrez pas trop non plus si vous pratiquez toute l’année, le sac miracle n’existe pas ! Il sera sûrement nécessaire d’investir dans au moins deux sacs de couchage. Un sac l’été et l’autre plutôt l’hiver. J’ai cherché à concevoir un tableau permettant de choisir un sac de couchage en fonction de la température extérieur, de l’altitude, du type d’abris mais cela s’avère impossible car il faudrait le faire également pour des lieux donnés…pas évident, vous en conviendrez. Après avoir consulté quelques marques de sacs de couchage (Rab, Mountain Equipment), il en ressort que le tableau le plus simple est  un comparatif. Un comparatif de sacs classés par température confort et limite confort.

Les questions à se poser pour choisir son sac de couchage

Afin de pouvoir trouver avec vous le duvet qui vous correspond, vous pouvez déjà en amont travailler à la question de la température que vous allez rencontrer.

Dans un premier temps, vous pouvez dresser sur papier vos activités nécessitantes  une nuit en extérieur sur une année (à peu près) :

  • Plutôt plaine ou montagne
  • Altitude : combien de nuit au dessus de 2000 m, 2500 m, 3000 m…
  • Climat/saisons : tempéré, tropicale, enneigé…
  • Fréquence : tous les week-ends, deux fois par an…
  • Environnement : sous tente, à la belle étoile, en refuge, en camion, chez l’habitant…
  • Et surtout, quelle température attendu.

Pour le reste, il vous suffit de venir nous rendre visite, un large choix de sac de couchage vous sera présenté. Dans le cas d’indisponibilité immédiate, notre équipe fera le nécessaire afin de commander « le sac de vos rêves » dans les plus brefs délais !

Retrouver notre sélection de sac de couchage

Sac de couchage RAB

Sac de couchage RAB

Sac de couchage SEA TO SUMMIT

Sac de couchage SEA TO SUMMIT

Les sac de couchage THE NORTH FACE

Les sac de couchage THE NORTH FACE

Sacs de couchage MOUNTAIN HARDWEAR

Sacs de couchage MOUNTAIN HARDWEAR

Les sacs de couchage MILLET

Les sacs de couchage MILLET

Je tiens à citer ici le très bon article du numéro 33 de Carnets d’Aventure. Il présente une sélection de sacs de couchage testés de manière très précise. Dont les informations, comme celles des fournisseurs cités dans ce dossier … mon été précieuses.

Retour d’expérience de sac de couchage

Avis sur le sac de couchage Bloody Mary de VALANDRE

Aymeric GIRONDE, Alaska Ushuaia, nous donne son avis sur son sac de couchage qu’il a utilisé sur 9 mois de voyage en vélo de l’Alaska en Patagonie.

Pour les duvets nous sommes parti sur des VALANDRE Bloody Mary .

Pourquoi des duvets aussi haut de gamme ?

Sac de couchage en duvet Bloody Mary VALANDRE

Comme pour les matelas on voulait quelque chose de performant car nous ne savions pas ce qui nous attendait dehors. Et puis Hélène avait déjà le sien et nous voulions pouvoir les jumeler ensemble même si au final nous ne l’avons fait que une fois. De plus nous faisons aussi pas mal de montagne en France et nous avons un projet de trek, ce qui nous servira pour la suite.

Pour les spécifications su sac de couchage en plume VALANDRE:
  • duvet 4 saisons
  • poids ( taille M ) 1175 grammes
  • température confort -5°C
  • la température limite de confort -12°C
  • température extrême -32°C
  • type de garnissage duvet d’oies grises.
  • Poids des plumes 620 grammes

Pas grand chose à dire sur ces duvets, ils ont rempli totalement leurs fonctions dans le froids même si nous n’avons pas eu de températures extrêmes, mais l’humidité est des fois pire. Ils sont très confortables et offrent un espace intérieur suffisant pour s’étendre un peu. Ce ne sont pas les duvets les plus compacts qui existent, ni les plus légers mais Valandré est une marque qui n’a plus ses preuves à faire.

Les points positifs du Bloody Mary :

Très confortable , un bon espace interne, jumelable, collerette en cas de froid extrême.

Les points négatifs :

Le poids et la taille si l’on peut mettre cela en point négatif. On peut aussi souligner que le duvet garde l’humidité en cas de forte pluie sur plusieurs jours, mais à notre avis tous les duvets en plumes n’y échappent pas.

En résumé, nous sommes très satisfait de ces duvets, nous les garderons pour la suite du voyage :).

 Auteur : Mathieu B.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire