Montée du Mont Ventoux dans le Vaucluse en Trail

par Expérience Outdoor
Trail au Mont Ventoux

Avis et informations pour cette ascension trail du Mont Ventoux par Thibault WALTER

Récit de l’ascension trail du Mont Ventoux

Pendant nos vacances à Malaucène (Vaucluse), nous avons décidé avec FX (un traileur comme moi du Club lesPassesMontagnes) de gravir le Mont Ventoux en trail.

Nous décidons de partir le jeudi 30 juin 2011 à 7h45.

Nous essayons d’être très matinal car la température en cette période monte très très vite. Et donc la seul chose qu’il faudra éviter pendant les heures d’ascension c’est de boire son eau trop vite et de ne plus en avoir… c’est l’abandon direct !
Nous avons préparé toutes nos affaires la veille afin de ne pas perdre de temps le matin et de pouvoir manger un bon petit déjeuner tranquillement.
Nous partons donc à 7h45, nous avons seulement 1 km de route à faire avant d’entammer directement la montée sur un monotrace: C’est très hard ! La course commence à cette endroit et la montée est non stop jusqu’aux 1912 mètres d’altitude.

Les chemins sont cassants avec des grosses pierres (nous qui voulions faire du VTT dans ces chemins je crois que c’est loupé).
Sur la crête ouest du Ventoux, nous pouvons avoir une superbe vue sur le plâteau du Vaucluse et les montagnes du Lubéron.
Le ciel est bien dégagé, mais un peu brumeu à l’horizon dû à la chaleur.
Nous prenons le GR des Dentelles de Montmirail puis nous récupérons la tracé officiel du Trail du Ventoux de 2009.
Le tracé prend plus ou moins des traces de sangliers ou des chemins de chasseurs : FX est le guide, il s’oriente via sa montre GARMIN Forerunner 305 la même que le mienne. Moi, je ne fais que suivre et regarder l’altitude à laquelle nous sommes et le kilométrage effectué.
Mon t-shirt SALOMON remonte dans mon dos comme au Marathon de l’Hortus.
Les chaussettes X Socks Run Speed Metal sont très confortables : Je n’arrive pas à savoir si c’est dû au fait qu’elles soient neuves ou à la technologie utilisés…
La chaleur est de plus en plus présente, j’ai très chaud !
FX a l’air d’être sec, et moi je suis bien trempé.
J’essaie de boire très régulièrement, mais je n’ai qu’une seule peur c’est de boire trop d’eau et de ne plus en avoir pour la fin.
Le Mont Ventoux est bien visible : On peut voir d’ailleurs quelques nuages qui s’y attachent comme un volcan sur son ile tropicale…
D’ici quelques heures, les nuages partiront certainement suite au vent qui ne devrait pas tarder à se lever…
En effet, plus nous avançons, plus le vent souffle : La température devient agéable.

Nous nous approchons de la stations de ski du Mont Serein

Nous sommes de la forêt de sapins.
C’est agréable de pouvoir voir ces changements de végétation tout au long de l’ascension. Nous finissons par récupérer les derniers lacets de la route qui permet d’accéder au sommet du Mont Ventoux.
Nous traversons plusieurs pistes de ski : Les pentes de ces pistes sont bien raides mais beaucoup moins longue que les pistes des grandes stations alpines.
Les cyclistes sont là, ils gravissent tous le Mont à la queuleuleu… : Certains sont tellement épuisé, qu’ils n’osent à peine lever la tête pour dire « Bonjour » et ainsi perdre leur régularité de souffle…
« Aiguille » du Mont Ventoux

ascension trail du Mont Ventoux

Nous continuons tranquillement l’ascension sur cette route tout en discutant. Nous arrivons enfin à la Chapelle Sainte-Croix (petite chapelle en dessous de l’antenne).
Finalement ça fera 3h12 d’effort pour 18,97 km sur 1,511 m+ d’ascension. La challenge est accompli et notre récompense est là : Une vue magnifique sur 360°.
Notre arrivée

ascension trail du Mont Ventoux

Matériel utilisé pour cette ascension trail du Mont Ventoux

CATEGORIE  MODELE  MARQUE  ETAT  POURQUOI CE CHOIX COMMENTAIRE
 CHAUSSURE TRAIL  Xa pro 3d ultra  SALOMON  BON ETAT  Chaussures toujours aussi confortables.  « Bon choix : Aucun problème. Toujours aussi confortable. Rien à dire pour cette 2ème longue sortie de plus de 2 heures avec. »
 SAC POCHE A EAU  Raid Revo 15 Hydration Sports Pack  SALOMON  BON ETAT  « Pour : – sa contenance – Ses poches sur la sangle ceinture accessibles en courant »  « Convient bien, aucun souci avec. Ma répartion sur l’embout du tuyau qui fuyait tient toujours. Il manquerait peut-être des poches sur les bretelles afin d’avoir plus facilement accès aux barres énergétiques (plutôt que les poches sur les cotés de la ceintures qui sont utiles mais un petit moins accessibles) »
 SHORT  KALENJI NOIR  DECATHLON  « Pour : – son prix – légèreté – ses aérations – Sa poche zippée sur le coté »  « Bon choix : Aucun problème. Conforme au choix avant le départ. »
 T-SHIRT  X-TEE  SALOMON  BON ETAT (PORTE 2 FOIS)  Suite à une températeur élevée lors de la sortie, ce t-shirt blanc est plus adapté. Il est très léger et bien aéré.  « Bon choix : Idéal par temps chaud vu qu’il est blanc et très léger. Inconvénients : – A tendance à remonter quand on porte un sac à dos, ce qui peut provoquer des irritations sur le dos. – Le gros logo «  »1% For The Planet » » situé sur le torse empêche une bonne partit de l’aération. »
 CHAUSSETTE  run speed metal  X-SOCKS  NEUVE  Chaussettes offertes par Le Yeti dans le but dans les tester.  « Aucun problème. Très confortable. Je n’ai pas éprouvé de sensation de chaleur au pied ce qui est conforme aux spécificités des chaussettes. »
 COUPE VENT  Veste Diosaz Raid700  DEACATHLON  Sera dans le sac tout au long de la montée. Elle me permettra d’être de me protéger du vent une fois au sommet.  A servi une fois au sommet. A permis de me protéger du vent fort.
MONTRE  forerunner 305  GARMIN  BON ETAT « Pour : – Son récepteur GPS – Ses fonctions (kilométrage, altitude, chronométrage)Inconvénient : – N’affiche pas le dénivelé cumulé »  « Bon choix : Aucun problème. Conforme au choix avant le départ. »
 NUTRITION  2 Barres céréales  CARREFOUR  J’ai pris ce que j’avais sous la main. Convient bien pour s’alimenter pendant les efforts de plus de 2 heures.  Goût moyen. Suffisant pour cette sortie. Les produits MULE BAR sont meilleurs.
NUTRITION  2 compotes Pommes/Abricots  POM’POTES  Se mange (boit) très bien en course surtout pendant les fortes chaleurs.  « Se boit super bien. En tube large et souple, ce qui permet de le presser très facilement. Goût : Excellent. Très bon. « 
 BOISSON  EAU  Pas de boisson énergétique sous la main avant le départ.  Suffisant pour ces 3 heures d’effort.

Laisser un commentaire