5 jours de vélo tandem dans l’orbite du Mont Ventoux

par Expérience Outdoor

Myriam et Olivier Gels’ nous partagent leur expérience tandem autour du Mont Ventoux

Informations pour préparer un séjours en tandem autour du Mont Ventoux

  • Date et durée :

5 jours, du 27 avril au 1er mai 2014

  • Lieu:

France, boucle de 300 km dans les départements du Vaucluse et de la Drôme, au départ de Goult (84220), dans le Parc du Luberon. À 150km de Montpellier, 2h30 (sans passer par l’autoroute).

  • Participants pour ce trip en vélo tandem autour du Mont Ventoux

Myriam et Olivier Gels’, deux amoureux des sports nature qui forment un tandem de choc au quotidien comme sur leur monture ! Depuis qu’ils ont reçu en cadeau de mariage ce vélo pas comme les autres, ils ont pris goût à ce mode de locomotion : toujours à l’écoute de l’autre, solidaires dans l’effort, patients dans les ascensions et confiants l’un dans l’autre dans les descentes, telles sont les qualités qu’ils ont cultivées depuis qu’ils passent une partie de leurs vacances à sillonner les routes de France en tandem.

Figure 1 - Les Gels

Les Gels’ en vélo tandem

Retrouvez toutes les expériences Outdoor de Myriam et Olivier Gel’s :

  • Où dormir autour du Mont Ventoux:

sur les quatre nuits de notre aventure, nous avons passé trois nuits en camping sauvage en bord de rivières ou à l’abri des arbres, ainsi qu’une nuit chez une amie vers Nyons.tandem-1

tandem-3
ventoux

  • Où manger autour du Mont Ventoux :

nous avions pris quelques réserves dans notre remorque pour être autonome un ou deux jours. Mais nous avons savouré quelques produits régionaux achetés en route, sur le marché de Buis-les-Baronnies ou dans d’autres boutiques.

  • Plats de base : riz /sardine, couscous / thon à la tomate, spaghetti sauce bolognaise, soupe de légume déshydratée.
  • Petit déjeuner : thé ou jus de fruit, biscuits, banane.
  • Eau : nous avons toujours trouvé de l’eau dans les fontaines des villages, en remplissant les bidons dès que l’occasion se présentait.

Quelques bonnes adresses :

    • Moulin Dozol-Autrand, Le Pont Roman, Nyons : boutique de produits régionaux autour de la fameuse olive de Nyons.
    • L’adresse, 42 rue des déportés, Nyons : un petit restaurant agréable servant une cuisine traditionnelle faite maison, simple mais savoureuse.

 

  • Caractéristiques du Mont Ventoux

    • Parcours vélo: une boucle de 300 km autour du Mont Ventoux.
Figure 3 - Circuit réalisé à vélo

Figure 3 – Circuit réalisé à vélo

Figure 4 - Parcours de la via ferrata de Buis-les-Baronnies

Figure 4 – Parcours de la via ferrata de Buis-les-Baronnies

Via ferrata du Rocher Saint Julien – Buis-les-Baronnies
Nom Caractéristiques Difficulté Durée
« la Testouriasso » ou « la têtue » (rouge) Longueur : 460m
2 ponts népalais, 2 poutres, 1 pont de singe
Difficile 1h30
« la Rompo Quieu » ou « la casse-cul » (bleu) Longueur : 640m
2 ponts népalais, 1 passerelle, 6 poutres, 2 ponts de singe
Difficile / Très difficile, avec variante extrêmement difficile 3h
« la Thiousso » ou
« la coriace » (violet)
Longueur : 440m
3 ponts de singe, 1 pont népalais, 1 tyrolienne non obligatoire, 1 poutre
Très difficile, avec variante extrêmement difficile 3h
Enchaînement  rouge + bleu + violet 1600m de câble   6 à 9h
Autres vias ferratas de la région
Nom Ville Difficulté Durée
Le pas de l’Echelle à Chalançon Assez difficile 1h30
Le Claps Luc-en-Diois Assez difficile + 6 à 9h
  • Lien Internet

    • Openrunner.com pour tracer l’itinéraire et avoir un profil précis de l’étape (nombre de km, dénivelé, profil…). Pour retrouver nos tracés, recherchez un parcours par utilisateur avec comme identifiant « GelsOlive »
    • viaferrata-fr.net/ pour nous aider à sélectionner les vias ferratas et avoir un topo (à jour) sur chacune d’entre elles.
    • ladrometourisme.com : un site bien fait pour choisir son itinéraire et visualiser les lieux à visiter sur les routes de la Drôme.

5 jours de vélo tandem autour du Mont Ventoux

1er jour, dimanche 27 avril : Goult – Vallée du Toulourenc (65km)

Figure 5 - Le Mont Ventoux en ligne de mire peu avant Sault

Cela faisait quelque temps que les petites routes entre Vaucluse et Drôme provençale autour du Mont Ventoux nous donnaient envie! Nous avons profité de quelques jours de beau temps annoncé pendant les vacances de Pâques pour redécouvrir à vélo la région de notre enfance entre Monts de Vaucluse et Drôme Provençale.

Figure 5 - Le Mont Ventoux en ligne de mire peu avant Sault

Figure 5 – Le Mont Ventoux en ligne de mire peu avant Sault

Nous avions prévu initialement d’aller même un peu plus haut dans la Drôme jusqu’à Saillans, mais une douleur au genou d’Olivier nous a amené dès notre passage à Sault à faire le choix de la prudence : au lieu de gravir le col de Perty, nous avons préféré longer les gorges du Toulourenc et chercher un coin pour bivouaquer. Dans le creux d’un lacet de la petite route qui monte à Brantes, nous avons trouvé un petit coin de nature au bord d’un ruisseau tout à fait propice à passer une nuit paisible…

2ème jour, lundi 28 avril : Vallée du Toulourenc – Curnier, via Buis-les-Baronnies (40km)

graphique-2
Au petit matin, après une petite toilette en pleine nature, nous avons eu l’occasion de visiter le magnifique village de Brantes, avec une vue de toute beauté sur le sommet du Ventoux.

Figure 6 - Vue sur le Mont Ventoux depuis Brante

Figure 6 – Vue sur le Mont Ventoux depuis Brante

Comme à notre habitude, dès qu’on peut varier les plaisirs, on ne s’en prive pas! La via ferrata de Buis-les-Baronnies était la première des vias que l’on avait prévu. Ce sera finalement la seule car les autres étaient plus au nord de la Drôme, mais il nous aura fallu revenir un deuxième jour pour en venir à bout! En toute fin de matinée, nous nous sommes donc lancés à l’assaut de « La Tihousso », « coriace » effectivement avec ses deux ponts népalais, ses deux poutres et un pont de singe : 2h de grimpette, le tout avec un vent de tous les diables au sommet de ce rocher Saint Julien !

Figure 7 - Via ferrata de Buis-les-Baronnies

Figure 7 – Via ferrata de Buis-les-Baronnies

En milieu d’après-midi, nous nous sommes remis en chemin, en empruntant une superbe petite route bordée de champs d’oliviers dans l’arrière-pays de Buis-les Baronnies, offrant une vue exceptionnelle sur la vallée. Le soir venu nous avons atteint le petit village de Curnier, près de Nyons, où nous avons été accueillis à bras ouvert chez une amie pour la nuit!

Figure 8 - Vue sur la vallée de Buis-les-Baronnies sur la route vers Nyons (au 2nd plan : le rocher St Julien)

Figure 8 – Vue sur la vallée de Buis-les-Baronnies sur la route vers Nyons (au 2nd plan : le rocher St Julien)

3ème jour de notre trip vélo tandem autour du Mont Ventoux : Boucle autour de Nyons (40km) / Curnier – Propiac (40km)

grpahique-3
Le matin, nous avons fait un joli tour de vélo vers Nyons de près de 40km tout de même! Mais sans la carriole, on avait l’impression d’avoir des ailes! Et puis après un bon petit restau à Nyons, nous sommes repartis en empruntant une magnifique route jusqu’à Mirabel-aux-Baronnies.

Figure 9 - Le Pont roman à Nyons

Figure 9 – Le Pont roman à Nyons

L’objectif était de se rapprocher au maximum de Buis, pour pouvoir faire la suite de la via le lendemain matin et de trouver un joli bivouac. Mission réussie : juste après Propiac, le long d’une petite rivière, dans une clairière tout droit sortie d’un tableau romantique, nous avons monté le camp au bord d’une pittoresque ruine en pierre, en se payant le luxe de manger sur une belle table de camping!

Figure 10 - Bivouac version ruine romantique !

Figure 10 – Bivouac version ruine romantique !

4e jour de tandem autour du Mont Ventoux : Propiac – Mollans-sur-Ouvèze (25km)

grpahique-4
Après avoir passé une nuit un peu plus longue que prévue grâce à quelques gouttes de pluie, nous avons profité de notre clairière de conte de fée pour prendre le petit déjeuner et de la rivière pour nous débarbouiller! Mais il ne fallait pas tarder plus car le temps d’arriver à Buis, il était déjà l’heure de manger! Nous avons profité du marché pour nous approvisionner en bons produits et faire le plein d’énergie!

Et il en fallait pour venir à bout de cette via gigantesque s’étirant tout le long du rocher Saint Julien! Plus de 1600m de câble! Certes on avait déjà pris un peu d’avance en faisant le parcours rouge deux jours avant, mais il nous restait encore « la Roumpo Quieu » (« la casse-cul »), « la Testouriasso » (« la têtue »), et la descente commune à ces deux vias que l’on a dû faire à deux fois du coup! Bref, après avoir crapahuté dans tous les sens pendant près de 5h, on était vidés!
ventoux-10

Figure 11 et 12 - Via ferrata de Buis-les Baronnies – la suite

Figure 11 et 12 – Via ferrata de Buis-les Baronnies – la suite

Mais il fallait encore pédaler pour prendre un peu d’avance sur l’itinéraire du lendemain et trouver un bivouac convenable! Heureusement, que la beauté spectaculaire du paysage en haut du rocher nous avait rempli d’ondes positives : d’un côté la vallée de Buis-les-Baronnies recouvertes d’oliviers, de l’autre le Mont Ventoux qui nous donnait presque l’impression de pouvoir toucher son crâne dégarni!

tandem-12

Figure 12 et 14 - Via ferrata de Buis-les Baronnies – Vue du haut du rocher Saint Julien

Figure 12 et 14 – Via ferrata de Buis-les Baronnies – Vue du haut du rocher Saint Julien

Après avoir dévalé à toute allure la route nous menant à Mollans-sur-Ouvèze, nous avons grimpé sur les hauteurs de la vallée du Toulourenc et c’est là que nous avons trouvé un nid douillet, caché sous les chênes verts et autres buissons! Tout juste le temps de profiter des derniers rayons du soleil avant de se réchauffer avec une bonne petite infusion. Décidément que de jolis bivouacs ces quelques jours nous auront réservés!

5ème jour, jeudi 1er mai : Mollans-sur-Ouvèze – Goult (65km)

grpahique-5
C’est sous un ciel bien bleu et un soleil radieux qu’a débuté cette dernière journée de tandem dans l’orbite du Mont Ventoux! Il était temps maintenant de basculer vers son versant sud en dévalant les petites routes du Comtat Venaissin : le thermomètre s’en est ressenti et au bord du lac du Paty, on recherchait même un peu d’ombre pour la pause déjeuné !

Figure 13 – Pause déjeuner au lac du Paty

Figure 13 – Pause déjeuner au lac du Paty

Nous profitons de notre passage pour (re)découvrir les petits villages de ce joli coin que nous ne connaissons pas bien : Saint Didier, Le Beaucet ou encore Saumane-de-Vaucluse. Une journée idyllique en somme… à un détail près : une petite allergie au soleil qui a transformé les gambettes de Myriam en jambonneaux tout rosés et tout gonflés ! Il était temps de s’arrêter !

Figure 14 - Le Beaucet, village typique du Comtat Venaissin

Figure 14 – Le Beaucet, village typique du Comtat Venaissin

Conclusion de notre séjours en tandem autour du Mont Ventoux

Nous revoilà aux pieds du Luberon, le regard toujours rivé sur le Mont Ventoux en face! La boucle est bouclée, au terme d’un circuit que l’on aura adapté jour après jour au gré de nos avaries physiques ou de nos envies. Des Monts de Vaucluse aux collines de la Drôme Provençale, sans l’avoir recherché, nous sommes rentrés en gravitation autour du Géant de Provence, fascinés par sa beauté lunaire et son pouvoir d’attraction au milieu de ces coteaux de Provence qu’il contemple de ses 1912m!

tandem-16

Figure 15 et 16 – Dernier regard sur le Ventoux de retour au pied du Luberon

Figure 15 et 16 – Dernier regard sur le Ventoux de retour au pied du Luberon

Au compteur un peu moins de 300km en 5 jours, un rythme tranquille qui nous aura permis de varier les plaisirs en alternant vélo et via ferrata, et surtout de prendre le temps de chercher un petit coin de nature où planter notre camp pour la nuit! C’est la plus belle expérience de ces vacances : grâce aux bivouacs de rêve que nous avons dégotés nous nous sommes réellement sentis en contact avec la nature de cette belle terre de Provence que nous ne nous lassons pas d’admirer…

Matériel utilisé durant notre séjours en tandem autour du Mont Ventoux

CATEGORIE MODELE MARQUE POURQUOI ? SATISFAIT ?
NOTRE TANDEM
Cadre VTT Alu EXS Prix / robustesse OUI
Roues EN321 Disc MAVIC Prix NON
Un montage maison de notre vélociste pour renforcer la roue d’origine (XM317Disc), bien trop fragile même à l’avant pour une utilisation aussi intensive avec le chargement et des passages sur chemin. Jante bon marché qui permet de supporter les sollicitations d’un tandem grâce au nombre élevé de rayons (32 trous).
Pneu arrière Marathon Dureme spécifique tandem 26*2.00 SCHWALBE Robustesse OUI
Il n’a pas bougé ! Bien plus robuste que nos pneus précédents (Continental)
Selle Myriam Trekking Traveller XLC Confort et prix OUI
Selle Olivier Goby FIZIK Confort OUI
Plus confortable que ma selle précédente FIZIK (Arione CX) qui m’apportait de la liberté de mouvement mais au prix d’un confort rudimentaire. Pour de longs voyages, il vaut mieux privilégier le confort !
Tige de selle Tiges avant + arrière suspendue XLC Confort OUI
Fourche avant 100mm SR SUNTOUR Confort OUI
Cintre multifonctions Cintre corne de bœuf Inconnue Confort et stabilité NON
Nous avons opté pour un cintre type corne de bœuf pour remplacer le cintre d’origine  dont la position des mains générait une certaine instabilité, car trop proche de l’axe de rotation du cintre.
Transmission Deore SHIMANO Prix OUI
Nous avions eu un souci avec ce dérailleur sur un précédent trip dans les Alpes mais compte-tenu des contraintes qu’exerce un tandem, c’est normal. Et à vrai dire, les dérailleurs plus hauts en gamme sont plus légers et plus précis, mais pas forcément plus costauds. Pas de problème cette fois-ci.
Porte-bagages XLC Prix OUI
Sacoches
1 sur le guidon
2 à l’avant
3 à l’arrière
GLOBETROTTER XLC Prix et étanchéité NON
Par forte pluie, ces sacoches ne sont pas parfaitement étanches. Je dirais qu’elles sont déperlantes et non étanches. Nous avons choisi ces modèles pour leur tarif, mais rien ne vaut des Ortlieb ou Vaude. Du coup pour anticiper la pluie bretonne, nous avions bien emballé nos affaires dans des sacs plastiques, ce qui nous a permis d’éviter de les mouiller.
Remorque mono-roue Ibex BOB Solidité, fiabilité OUI
On voulait soulager le tandem en déportant le poids de notre matériel. Elle a parfaitement joué son rôle. Nous y avons même mis notre sacoche arrière, normalement sur le porte-bagage afin d’éviter à nos roues de supporter trop de poids !
Compteur DC7R-sans fil DECATHLON Prix et simplicité OUI
Bidons 1L Magnum ZEFAL Volume OUI
Ils ont tendance à fuir légèrement, mais je n’ai pas vu d’équivalent en volume.
Bidon 700mL Alu Argent ZEFAL Isolation thermique OUI
Mini-pompe VTT Alloy Drive S LEZYNE Efficacité et encombrement OUI
Multi-outils CRV20 LEZYNE Light, compact et complet OUI
EQUIPEMENT OLIVIER
Chaussure VTT Alpine MAVIC Polyvalence OUI
Chaussure multi-sports XA PRO 3D SALOMON Polyvalence et stabilité OUI
S’il y avait une paire de chaussures à emporter sur une île déserte, ce serait elle.
Chaussettes Trail THYO À tout faire et robuste OUI
Cuissard Active Short CRAFT Minimaliste OUI
Maillot sans manche Blanc SPECIALIZED Respirant OUI
Lunettes de soleil Fusion SALOMON Polyvalentes et confortables OUI
Avec ses verres photochromiques, ces lunettes s’adaptent à toutes luminosités, en sous-bois comme en plein soleil et se font presque oublier par leur légèreté et leur maintien impeccable.
Coupe-vent Super Fast II SALOMON Léger, efficace et polyvalent OUI
Indispensable pour se protéger du vent en toute circonstance et par sa compacité se glisse partout !
Veste Gore-Tex Air Gore-Tex Active GORE Imperméable et respirant OUI
Elle est parfaitement imperméable et m’assure pour autant une bonne respirabilité au pédalage ! De plus, par son absence de capuche, car il est prévu normalement de l’utiliser avec une casquette, elle est très bien adaptée au vélo.
Pantalon Aropa VERTICAL Chaleur et confort OUI
Un pantalon Softshell  hyper agréable pour éviter le coup de froid après une journée d’effort !
EQUIPEMENT MYRIAM
Chaussures trail XR Crossmax1 SALOMON Accroche, stabilité, robustesse OUI
Chaussure vélo SH-MT43 SHIMANO Polyvalence et robustesse OUI
Cuissard Altium Ergo 3D MAVIC Confort OUI
Débardeur SALOMON Pratique avec la brassière incluse et respirant OUI
Veste imperméable Rando/raid QUECHUA Qualité/prix et Polyvalence OUI
EQUIPEMENT COMMUN
Gants Vélo SPECIALIZED Respirant OUI
Sous-vêtement thermique top Be active Extreme manche longue CRAFT Chaleur et respirabilité OUI
Idéal en fin de journée en bivouac pour les fraîches soirées du printemps.
Buff BUFF Chaleur OUI
Toujours très appréciable !
Veste polaire QUECHUA Qualité/Prix OUI
Serviettes microfibre DECATHLON Encombrement OUI
CAMPEMENT
Tente T2 Ultralight Pro QUECHUA Qualité/prix ; poids OUI
Parfaite ! Facile à monter, légère et très compacte, même si en cas de pluie un petit auvent serait appréciable.
Matelas autogonflant Ultralight QUECHUA Qualité/prix OUI
Sac de couchage Ultralight S5 QUECHUA Qualité/prix OUI
Indispensable pour les nuits fraiches.
Drap de soie QUECHUA Qualité/prix NON
Après lavage en machine, le contact avec la peau est devenu moins agréable.
Oreiller gonflable Ultralight QUECHUA Encombrement et légèreté OUI
Réchaud Twister plus CAMPINGAZ Pratique et léger OUI
Attention cependant à bien utiliser un stabilisateur (MSR Universeller) de cartouche, car la fixation directement sur la cartouche rend l’ensemble assez instable en cuisson.
Service de vaisselle Alpine Classic MSR Inox et légèreté OUI
Pour une cuisine saine et un encombrement minimal !
Lampe frontale Myo XP PETZL Puissance / prix OUI
Un éclairage suffisamment puissant pour finir certaines étapes ou pour faire une sortie de nuit !
Lampe frontale Tikka 2 PETZL Pour le bivouac OUI
Lampe dynamo à main DECATHLON De secours en cas de rupture de pile OUI
Couteau OPINEL Efficacité OUI
Indispensable pour s’attaquer au saucisson !
Couteau suisse WENGER Hyper fonctionnel OUI
Couverts Spof duo : fourchette / cuillère ELDERID Léger et très pratique OUI
EQUIPEMENT VIA-FERRATA
Casque multisports Scarab KONG Polyfonctionnel OUI
Ces casques sont restés sur nos têtes tous les jours, que ce soit en vélo ou en via ferrata. Ils ne se sont jamais fait sentir. Ce sont, pour moi qui les utilise aussi en raid multisports sur plusieurs jours, les Rolls royce du casque !
Baudrier Olivier Corax PETZL Sécurisant et confortable OUI
Baudrier Myriam Aero classic BEAL Sécurisant et confortable OUI
Longes Easy rider BLACK DIAMOND Efficacité OUI
Ces longes sont vraiment très maniables et leur facilité d’utilisation permet de progresser très rapidement sur les voies.
Gants Via-Ferrata SIMOND Robuste et agréable OUI
Poulie Tandem Cable PETZL Tyrolienne NON
Comme souvent la tyrolienne de la via de Buis-les-Baronnies requiert une poulie Speed : il a fallu se hisser à bout de bras tout le long ce qui rendait l’exercice pas des plus agréables.
Sangle + mousqueton à vis SIMOND Pour se vacher et utiliser la poulie OUI
Un nœud permet de raccourcir la sangle et être à bonne distance de la poulie lors des tyroliennes.

Laisser un commentaire