Mission scientifique sur les glaciers du Groenland pour le projet « Green Greenland »

par Expérience Outdoor

Vincent JOMELLI nous partage son expérience de sa mission scientifique au Groenland pour étudier les glaciers.

Informations sur cette mission scientifique au Groenland

Date du voyage au Groenland :

Du 23 Aout au 7 Septembre 2012

Lieu du voyage au Groenland :

Groenland sud, 3 marges glaciaires ont été visitées à proximité de Narsarsuaq (Groenland Sud). La première est située à l’est du village (61.125330 ; -45.150105), les deux autres au sud est (60.815781 ; -44786660).

Comment se déplacer au Groenland

Deux solutions existent selon la destination au Groenland soit via Copenhagen soit Reykjavik. Cette année nous avons retenu un Paris Reykjavik international, changement d’aéroport (compter environ 1h 30 de transport) jusqu’au Reykjavik domestic airport et de là on peut se rendre à Narsarsuaq.

Pour le retour nous avons passé une nuit dans une guest House à Reykjavik à proximité de la gare routière qui fait la liaison entre les 2 aéroports. Le propriétaire n’est pas très sympathique mais ce n’est pas trop cher et bien situé (Igdlo guest house). France Groenland peut se faire en une journée avec un départ tôt le matin. Il y a 4h de décalage horaire avec la France.

Vallée Qorqup kûa à l'Est de Narsarsuaq lors de mon voyage au Groenland
Vallée Qorqup kûa à l’Est de Narsarsuaq

Participants à ce voyage au Groenland :

V. jomelli et D. Brunstein de l’équipe Montagne du LGP en partenariat avec V. Rinterknecht de l’Université St Andrews en Ecosse.

Echantillonnage sur les moraines néoglaciaires de Narsarsuaq lors de mon voyage au Groenland
Echantillonnage sur les moraines néoglaciaires de Narsarsuaq

Les autres missions scientifiques de Vincent JOMELLI :

Où dormir au Groenland :

A Reykjavik de nombreux hôtels et gest houses existent en ville. Nous avons opté pour une guest house à proximité de la gare routière pour faciliter le transfert entre les deux aéroports.

A Narsarsuaq il y a un hôtel d’environ 200 chambres de 2 étoiles (compter environ 100 euros la nuit par personne) et une auberge de jeunesse à environ 35 euros la nuit qui peut accueillir une 50aine de personnes. Celle-ci est située au nord est du village.

Pour s’y rendre d’abord passer au Blueice café pour réserver. Une connexion internet payante est disponible à l’hôtel. A proximité on trouvera un petit supermarché et une infirmerie. On peut trouver du gaz (type butagaz) au supermarché et de l’essence au blueice café.

Que faire autour de Narsarsuaq :

Le village dispose d’une agence de voyage Blue ice dont le propriétaire français Jacky pourra vous aider à organiser votre séjour sur place. La saison touristique commence mi juin jusqu’au 15 septembre. Blueice dispose d’un hélico (250 € / per/ 20 mn) et d’un bateau si vous voulez sortir des sentiers battus + VTTs.

Randonnées au Groenland :

Des balades à la journée avec visite des glaciers émissaires de la calotte sud. On peut également organiser un petit trek d’une bonne semaine avec cabanes sur le parcours pour dormir au sec au cas où.

Exemple de randonnée de 8 jours au Groenland sur l’Arctic Circle Trail :

Kayak de mer au Groenland :

Des balades en kayak de mer peuvent par exemple se combiner au périple comme par exemple 3 semaines de kayak de mer de Kullorsuaq à Upernavik :

Alpinisme au Groenland :

Le Groenland est le paradis des faces granitiques vierges plus ou moins difficiles et plus ou moins accessibles. Certaines de plusieurs centaines de mètres de haut pourraient vous rappeler vos excursions chamoniardes.

Contexte de cette mission scientifique au Groenland :

Mission réalisée dans le cadre du projet « Green Greenland » financé par l’ANR CEPS. Les images de la fonte des glaciers côtiers sont utilisées pour illustrer les impacts du changement climatique et les risques de montée du niveau des mers.

Les « climato-sceptiques » mettent souvent en avant l’idée que le climat était plus chaud au Groenland à l’époque de l’installation des Vikings qu’actuellement. Pourtant, en l’état des connaissances scientifiques, il n’y a pas encore eu d’études spécifiques de détection et d’attribution pour le Groenland, et les contributions relatives de la variabilité naturelle et des facteurs anthropiques restent incertaines.

Vue sur le front du glacier sans nom fermant la vallée Qorqup kûa lors de mon voyage au Groenland
Vue sur le front du glacier sans nom fermant la vallée Qorqup kûa
Zone de seracs fermant la vallée Qorqup kûa lors de mon voyage au Groenland
Zone de seracs fermant la vallée Qorqup kûa 

Questionnement sur le changement climatique :

On croyait la calotte Groenlandaise dont l’épaisseur de glace peut atteindre 3 km peu enclin à réagir rapidement au changement climatique actuel. Or les observations réalisées depuis les années 1990 montrent, au contraire, une fonte accélérée de son bilan de surface et un recul considérable du front de certains de ses glaciers émissaires. Cette vive réaction de la calotte a suscité plusieurs questions. La première est liée à l’ampleur de la fonte actuelle. La calotte et les glaciers satellites fondent.

  • Certes mais est-ce exceptionnel ?
  • Depuis quand n’a-t-on pas observé une telle fonte ?

La seconde question porte sur les causes de cette fonte.

  • Les activités humaines peuvent-elles être un des facteurs ?
  • N’y a-t-il pas eu au cours du dernier millénaire une période chaude favorisant l’installation des Vikings ?

Pour répondre à ces questions, nous avons choisi de travailler sur des petits glaciers lors de notre voyage dont les traces d’expansion laissées dans le paysage sont encore bien conservées. Les objectifs visent à caractériser l’étendue des glaciers pendant la période Viking, à dater la dernière grande phase de crue glaciaire communément appelée le Petit Age Glaciaire qui aurait favorisé la disparition des Vikings, et à analyser les causes de ces fluctuations glaciaires afin de dissocier la part naturelle de celle liée à l’homme.

Contact entre un glacier sans nom et le Jespersen Broe lors de mon voyage au Groenland
Contact entre un glacier sans nom et le Jespersen Broe

Manipes de terrain :

Cartographie des moraines et prise d’échantillons pour datations cosmogéniques (10 Be in situ).

Déroulement de la mission scientifique au Groenland :

Survol hélico du glacier Qorqup émissaire de la calotte lors de mon voyage au Groenland
Survol hélico du glacier Qorqup émissaire de la calotte

Arrivés à Narsarsuaq le 23 aout au soir nous partons le lendemain après-midi en hélico avec survol de la calotte sur le premier site, un vallon perché à une petite demi-heure d’hélico de Narsarsuaq. En raison du brouillard nous sommes cependant obligés de faire deux tentatives pour atteindre le site.

Dans le premier vallon notre camp de base est situé à environ 40 mn du glacier sur un petit promontoire. Après 3 jours sur place, l’hélico vient nous chercher pour nous déposer dans la seconde vallée après un super vol au-dessus de la calotte avec un beau soleil. Nous installons notre camp sur une belle pelouse alpine à proximité d’une rivière.

Echantillonnage cosmogénique lors de mon voyage au Groenland

Une petite balade nous permet d’affiner notre sélection des glaciers à étudier. Nous passerons 10 jours sur place avec une météo capricieuse dont une grosse tempête qui nous obligera à rester 28h sous la tente dont 12h à nous relayer pour tenir les arceaux de la tente. Le retour à Narsarsuaq se fera dans la brume et la pluie avec un retour en France deux jours plus tard. Sur chaque site le travail consistait à prélever environ 20 kg de roche avec un burin sur chacun des stades glaciaires.

Dépose hélico sur le site n°2 vallée de Isortup lors de mon voyage au Groenland

Nourriture :

Nous avons par ailleurs mangé du Lyophilisé pendant 15 jours 2 fois par jour (3 personnes) et voici nos notes (sur 5). En gros : Lapin carottes à éviter. Fondue, Aligot, et Tajine à recommander.

PlatMarquenote
 Rizotto de poulet MX3 3.3
 Pâtes à la bolognaise MX3 2.6
 Fondue MX3 5
 Paëlla MX3 3.3
 Tartiflette MX3 4
 Lapin carotte Voyager 1
 Tajine de poulet MX3 5
 Hachis parmentier MX3 3
 Aligot MX3 5
 Colombo de poulet MX3 3.3
 Pâtes à la carbonara Voyager 3.6
 Rizotto de boeuf MX3 2.3
 Poulet champignon MX3 3
 Parmentier de poisson MX3 2.3
 Parmentier de poisson Voyager 2
 Fricassée de volaille à l’indienne Voyager 3
 Couscous Voyager 4

Quelques suggestions : prendre plusieurs marques si on est obligé de manger que lyophilisés car le goût, la quantité et le temps de cuisson sont différents. En gros compter 1 sachet par repas par personne pour la marque MX3 et 1.5 pour la marque Voyager. La forme des sachets pourrait être modifiée pour ne pas s’en mettre plein les doigts quand on remue…..

Premiers tests de plats lyophilisés lors de mon voyage au Groenland

Matériel utilisé pour une mission scientifique au Groenland

Matériel testé en moyenne altitude groenlandaise autour de 1000 m en zone périglaciaire classique éboulis, moraine (pas de marche sur glacier) dans un terrain de type montagne à vache. Temps maussade pour cette saison avec brouillard, pluie et tempête. Attention, ces tempêtes peuvent être très violentes (on nous a raconté qu’un conteneur s’était envolé).  

Installation du camp au pied du glacier Qorqup Qaqai lors de mon voyage au Groenland
Installation du camp au pied du glacier Qorqup Qaqai

Équipements utilisés sur le terrain pour cette expédition scientifique au Groenland

CATÉGORIE  NOM DU MODÈLEMARQUEPOURQUOI AVOIR FAIT CE CHIX DE CE MODÈLE AU DÉPART ?EST CE QUE CE CHOIX À RPONDU À CETTE EXPÉRIENCE RACONTÉ DANS CE ROADBOOK ? SI C’ÉTAIT À REFAIRE
 VESTE DE MONTAGNE Expert series MILLET  très résistante a l’abrasionAtouts:  imperméable  Grandes poches très résistante sur errain Défauts:  un peu lourde et le tissu un peu rigide. Un souci avec la fermeture éclair principale qui est un peu capricieuse. Nous avons travaillé sous la pluie pendant 6h. Je suis au sec et j’ai réussi à la faire sécher dans la tente. Sans aucun doute je la prendrai à nouveau en dehors de ce voyage au Groenland
 CHAUSSURES Insight FIVE TEN Par expérience. Je les avais déjà avant de partirAtouts :   Super chaussure bien aérée avec une adhérence exceptionnelle sur roche mouillée. Testée sur des terrains abrasifs (moraine, éboulis) elle résiste bien Défauts:  un peu lourdes  Usure assez rapide de la gomme Sans aucun doute je la prendrai à nouveau en dehors de ce voyage au Groenland
 DOUDOUNE Sans manche  Je l’avais déjà avant de partir Atouts :  Très adapté à la moyenne altitude (l’idéal pour mettre sous une veste par temps de pluie),  Bien taillée, agréable à porter On ne transpire pas sous les bras et du coup on la conserve un peu plus Défauts :  les poches trop petites et peut être pas assez chaude mais sans manche c’est un peu difficile de faire autrement. 
 CHAUSSURES  MEINDL Je l’avais déjà avant de partirAtouts : parfaitement imperméables : on peut sans problème traverser une petit cours d’eau (10 cm de profondeur), plutôt pour pied large.Défauts :  un peu lourdes, il semble que la nouvelle version soit un peu moins résistante à l’abrasion qu’autrefois. 

 Accessoires utilisés  sur le terrain pour cette mission scientifique au Groenland

CATÉGORIE  NOM DU MODÈLEMARQUEPOURQUOI AVOIR FAIT CE CHIX DE CE MODÈLE AU DÉPART ?ESTCE QUE CE CHOIX À RPONDU À CETTE EXPÉRIENCE RACONTÉ DANS CE ROADBOOK ? SI C’ÉTAIT À REFAIRE
 SAC À DOS Odyssée 45 MILLET  je l’avais déjà avant de partirAtouts :   Assez pratique. Je l’utilise sur le terrain depuis plusieurs années et rien n’a bougé. Il est toujours imperméable. J’ai parfois porté des charges lourdes pour ce type de sac (25 kg de pierres) sans problème.Défauts : Deux points négatifs cependant : 1) la capuche est cousue et n’est donc pas amovible ce qui pose problème quand on veut mettre des choses encombrantes au sommet du sac ou lorsque l’on transporte des objets qui font plus de 60 cm de long. 2) Les attaches pour régler la hauteur du sac se dérèglent en permanence. J’en prendrai un autre à l’avenir en dehors de ce voyage au Groenland

Matériel de bivouac utilisé pour cette mission scientifique au Groenland

CATÉGORIE  NOM DU MODÈLEMARQUEPOURQUOI AVOIR FAIT CE CHIX DE CE MODÈLE AU DÉPART ?ESTCE QUE CE CHOIX À RPONDU À CETTE EXPÉRIENCE RACONTÉ DANS CE ROADBOOK ? SI C’ÉTAIT À REFAIRE
 TENTE VE25 THE NORTH FACE  Par expérience. Je les avais déjà avant de partirAtouts :  elle résiste très bien aux conditions difficiles,  Beaucoup de rangements dans le dôme c’est qui est très appréciable.Défauts :  Les jupes latérales sont au niveau de l’avancée un peu trop courtes et devraient être dans un tissu renforcé. Sur les côtés elles sont inexistantes et on se demande pourquoi…  La tente n’est livrée qu’avec 10 piquets même pas assez pour fixer la tente et le double toit !  Elle est lourde Pas vraiment d’autres choix pour cette catégorie
 RÉCHAUD ExpressSpider PRIMUS Je l’avais déjà avant de partirAtouts :  Leger, puissant et stable et qui ne s’encrasse pas trop vite (selon la qualité du combustible bien entendu…) Défauts : Si on utilise du pétrole et que pour des raisons climatiques on s’en sert sous la tente attention à la flamme au démarrage…  Ne marche pas avec des cartouches butagaz…Je prendrais un système totalement universel.