Alpinisme sur la Voie Ginat en face Nord des droites, au Massif du Mont-Blanc dans les Alpes

par Expérience Outdoor

Henri Bourrasse et David C nous partage leur expérience de l’ascension les droites à Chamonix voie Ginat dans le Massif du Mont-Blanc.
La voie Ginat en Face Nord des Droites les droites à chamonix

Face Nord des Droites dans le Massif du Mont-Blanc

Les droites à chamonix Voie Ginat TD+ (V/V) – 1000 m

 Depuis quelques années, avec David, nous rêvions de gravir la Face Nord des Droites, une des faces mythiques du bassin d’Argentière. Mais, jusqu’à présent, l’absence de créneau météo correspondant à nos jours de liberté, nous a empêché de tenter cette ascension. Mais cet hiver, impossible d’y échapper: la météo est bonne et stable, la voie est en conditions, et nous sommes libres. Même la chute des températures ne nous fait pas renoncer : -17°C annoncé au bas de la face, avec rafale de vent à 30 km/h.

Technique de progression utilisé pour l’ascension de la Face Nord des Droites

Nous avons grimpé en réversible et le plus possible corde tendue. Relais sur broches.

Récit Ascension les droites à chamonix voie Ginat

Nous partons le Dimanche matin, direction Chamonix. Après quelques heures de queue dans les remontées des Grands Montets. Enfin, nous arrivons sur le glacier d’Argentière …

En direction de la Face Nord des Droites pour l'ascension de la voie Ginat les droites à chamonix voie Ginat

Le soir même, nous décidons d’aller repérer l’attaque et le passage de la rimaye, annoncé comme problématique. Nous constatons que le passage est certes raide, mais rien de bien méchant.
Après une très courte nuit au refuge, nous partons vers le pied de la face derrière une cordée d’italiens avec qui nous avons fait connaissance la veille. Il est 6h00 du matin, le passage de rimaye se négocie bien et nous grimpons corde tendue derrière cette cordée. Puis David décide d’accélérer dans la goulotte et double les italiens. Je passe devant dans la pente de glace où alterne glace noire et neige polystyrène.

Ascension de la voie Ginat en Face Nord des Droites dans le Massif du Mont-Blanc

 La progression corde tendue est un peu difficile pour les nerfs car, munis de seulement 6 broches à glace utilisables, nous ne disposons donc que de deux broches pour l’assurage, car 4 sont réservées pour les relais. Nous arrivons enfin au pied des difficultés.

Dans la voie Ginat lors de notre ascension en Face Nord des Droites dans le Massif du Mont-Blanc les droites à chamonix voie Ginat

Les goulottes se négocient en sept très grandes longueurs, toutes magnifiques. La dernière débouche dans un couloir en neige non transformée que nous remontons jusqu’à la brêche des Droites.
Il est 15h00 quand nous nous retrouvons au soleil, prêts à entamer la descente. Celle-ci est un peu fastidieuse : alternance de rappels et de descente dans le couloir de neige. Enfin aux alentours de 17h00, nous franchissons la rimaye. Et nous arrivons sur le glacier de Talêfre. Il ne nous reste plus qu’à nous engager dans la descente vers le refuge du couvercle. Celui-ci sera atteint de nuit, vers 22h00, après s’être perdus et avoir brassé dans la neige jusqu’à mi-cuisse.

Nuit au refuge du couvercle

Nous nous couchons directement, car il est impossible de faire à boire ou à manger: le gaz a gelé dans le réchaud. La cordée d’italiens nous rejoignent aux alentours de Minuit. Après une bonne nuit sous une pile d’une dizaine de couvertures, nous prenons notre petit déjeuner constituée d’une barre de KitKat que nous donnent les italiens.
De jour, la descente vers le glacier de Leschaux ne pose pas de problème et nous rallions rapidement la gare du Montenvers.

Autres courses d’alpinisme dans le Massif du Mont-Blanc

Laisser un commentaire