Tour des Alpes du Sud et activités sportives : tandem, randonnée, via ferrata, vélo, canoë et rafting

par Expérience Outdoor

Myriam et Olivier GEL’S nous partagent leur séjour aventure dans les Alpes

Informations pour préparer un séjour Aventure dans les alpes

  • Date et durée de ce séjour aventure dans les Alpes

14 jours, du 15 août au 28 août 2013

aventure dans les alpes

Les Gels’ en tandem (col d’Izoard)

  • Lieux de cette aventure dans les Alpes

France, boucle de 1000km entre les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes, au départ de Goult (84220), dans le Parc du Luberon (Vaucluse). À 150km de Montpellier, 2h30 (sans passer par l’autoroute).

Participants :

Myriam et Olivier Gels’, deux amoureux des sports nature qui forment un tandem de choc au quotidien comme sur leur monture ! Depuis qu’ils ont reçu en cadeau de mariage ce vélo pas comme les autres, ils ont pris goût à ce mode de locomotion : toujours à l’écoute de l’autre, solidaires dans l’effort, patients dans les ascensions et confiants l’un dans l’autre dans les descentes, telles sont les qualités qu’ils ont cultivées depuis qu’ils passent une partie de leurs vacances à sillonner les routes de France en tandem.

Retrouvez toutes les expériences Outdoor de Myriam et Olivier Gel’s :

Nous avons principalement dormi en camping, mais aussi une fois en camping sauvage en haut de la montagne de Lure, et chez l’habitant en acceptant l’invitation chaleureuse d’un passionné de vélo rencontré à Briançon…
Voici quelques campings sympas répondant à nos critères sur cet itinéraire de notre pendant cette aventure dans les Alpes: tranquillité, accueil et le tarif le moins cher possible étant donné que nous n’y passions qu’une nuit, en arrivant tard le soir et en repartant tôt le matin.
« Le Mousserein » Camping municipal de La Motte du Caire : hyper tranquille et pas cher du tout (moins de 10€ pour deux !), à 6km de la via ferrata « La Grande Fistoire » (Le Caire)

« Le noyer du baron » Camping au Lauzet-Ubaye (autour de 10€ pour deux aussi).
« Les deux glaciers » Camping municipal du Monêtier-les-bains : très bien placé, à quelques minutes du village à pied, proche de plein d’activités (via ferrata, randonnée, VTT, vélo…), et d’un bon rapport qualité-prix (13,50€)
Camping du Plan à Barcelonnette : bon accueil et bons conseils du gérant du camping qui nous a incités à changer notre itinéraire pour nous faire passer par les plus beaux endroits (vers 15€)

aventure dans les Alpes

Notre campement

  • Où manger pendant cette aventure dans les Alpes

Nous avions toujours dans notre remorque quelques réserves de nourriture pour un ou deux jours. Mais nous n’avons pas hésité à manger assez régulièrement dans des restaurants ou des snacks. Histoire de passer un moment de détente à l’ombre à midi, ou au contraire au chaud le soir !

Plats de base : riz /sardine, couscous / thon à la tomate, spaghetti sauce bolognaise, soupe de légume ou de poisson déshydratée.
– Petit déjeuner : thé ou jus de fruit, biscuits, banane.
– Eau : nous avons toujours trouvé de l’eau dans les fontaines des villages, en remplissant les bidons dès que l’occasion se présentait.
– Quelques bonnes adresses :
– Le Caire : « A la bonne Franquette », une ferme et quelques tables de jardin au pied de la via ferrata de la
Grande Fistoire, avec de bons petits plats préparés tout simplement, mais vraiment délicieux !
– Le Monêtier-les-bains – Crêperie, route de Grenoble (à droite très rapidement en entrant dans le village en
venant du col du Lautaret) : des crêpes tout simplement divines et un menu à 14€ très intéressant!

  • Caractéristiques du Massif des alpes du Sud

Parcours vélo pendant cette pendant cette aventure dans les Alpes
une boucle de 1000 km  (et plus de 18000 m de D+). Avec entre autres les cols du Lautaret, de l’Izoard, de Vars et de la Cayolle.

aventure dans les alpes outdoor

Circuit réalisé à vélo

Via ferrata pendant cette aventure dans les Alpes
pour plus de détails consulter le site sur les via ferrata de France

Peu difficile / Assez difficile 2h30 Gratuit Peu difficile / Assez difficile 4h00 Gratuit Peu difficile 1h30 Gratuit

 Nom  Ville  Difficulté  Durée  Tarif
 La Grande Fistoire  Le Caire (04)  Assez difficile / Difficile  3h30  5.50€
 Barrage du Sautet : Les tunnels / Le grand frisson  Corps (38)
 L’Aiguillette du Lauzet  Le Lauzet (05)
 Via ferrata de Fort- Queyras  Château-Queyras (04)

Randonnée pendant cette aventure dans les Alpes
Sentier Martel, Gorges du Verdon, 15km du refuge de la Maline au point sublime (5h)

Eaux-vives
Descente de l’Ubaye en rafting : parcours Ex-Infrans du Haut (rapides de la Fresquière) 6 km de rivière – 1h15 de navigation – Classe 5
Parcours « Tonic » : Cette descente en raft sportive demande un engagement plus énergique de l’équipage, sur une section plus rapide.
Tarif personne : 38€. Compagnie Aqua’rider avec Nicolas comme guide. Il est rès sympa, prêt à se mettre en quatre pour satisfaire ses clients et passer un bon moment avec eux.

Descente de la Durance en canoë : parcours classique au départ de Saint Clément jusqu’à Embrun avec au passage la célèbre vague du Rabioux. 16km de rivière – 2h de navigation. Classe II-III. Tarif personne : 35€. Au départ, nous voulions descendre le Guil en canoë, mais il n’y avait plus assez d’eau. Alors on s’est rabattu sur ce parcours un peu trop facile, mais sympa quand même.

  • Lien Internet

OPENRUNNER : pour tracer l’itinéraire et avoir un profil précis de l’étape (nombre de km, dénivelé, profil…). Pour retrouver nos tracés, recherchez un parcours par utilisateur avec comme identifiant « GelsOlive »
VIAFERRATA-FR : pour nous aider à sélectionner les vias ferratas et avoir un topo (à jour) sur chacune d’entre elles.
– GRANDE TRAVERSEE des ALPES : notre itinéraire a emprunté plusieurs étapes de la route des grandes Alpes. Ce site peut donc aider à trouver des informations pratiques sur les étapes du Col du Lautaret au Col de la Cayolle.

Aventure dans les Alpes avec le Tour des Alpes du Sud en tandem

Première semaine Aventure dans les alpes : du Parc du Luberon au Parc des Ecrins, entre instants magiques et galères mécaniques

Étape 1 : Goult – Forcalquier [100km]

Point de départ : Goult, dans le Luberon, le village où a grandi Olivier, où vivent toujours ses parents et où nous nous sommes mariés aussi.

aventure dans les alpes outdoor

Point de départ, Goult au cœur du Luberon

Notre première étape était censée nous mener au sommet de la Montagne de Lure. Le toit des Alpes de Haute-Provence, mais notre tandem en a décidé autrement. N’ayant pas apprécié de s’être fait malmener en passant par un chemin plus caillouteux que prévu, il a bloqué sa chaîne. Dans notre chute, nous avons cassé le ressort du dérailleur. Heureusement, nous pouvions encore rouler, mais avec une seule vitesse et trois plateaux seulement. Dur dur dans les montées et tout mou dans les descentes !

Étape 2 : Forcalquier – Montagne de Lure (via Manosque !) [75km]

Nous avons dû faire un gros détour jusqu’à Forcalquier d’abord. Puis jusqu’à Manosque (à cause du pont du 15 août) pour faire réparer notre monture. On a cru ne jamais voir le petit jour se lever sur la montagne de Lure comme cela était prévu, mais ce moment rêvé s’est finalement bien réalisé : nous avons été bien récompensés des efforts que nous avions faits pendant les 18km d’ascension la veille au terme d’une étape qui s’est finie à la frontale jusqu’à la nuit (bien) tombée.

Étape 3 : Montagne de Lure – La Motte du Caire [65km]

Nous avons passé la nuit au milieu de la montagne, des étoiles, et des animaux sauvages. Puis nous avons pu profiter de l’aurore. Et donc jouir de la vue panoramique que la Montagne de Lure offre sur le Ventoux à l’Ouest et sur toute la chaîne des Alpes à l’Est. Un des plus beaux moments du voyage / aventure dans les Alpes!

aventure dans les alpes outdoor

Lever du jour sur la Montagne de Lure (04)

Étape 4 : La Motte du Caire – Le Lauzet-Ubaye [55km]

Une jolie via ferrata pour commencer la journée, la première du séjour. Assez physique et ludique à la fois avec les tyroliennes qui finissent le parcours. L’occasion de tester pour la première fois notre matériel de via  (en louant tout de même une poulie rapide nécessaire pour ce parcours). C’est bon ça tient !

aventure dans les alpes outdoor

Via ferrata de La Grande Fistoire (04)

Mais nous avions constaté que nous avions cassé un rayon en route. Il fallait donc trouver un vélociste pour le réparer. Étant donné que nous étions dimanche et que les vélocistes étaient fermés le lundi, nous avons modifié notre itinéraire. Comme ça on a pu faire une descente en rafting le lundi et aller à Gap pour réparer le vélo le mardi matin.

Étape 5 : Le Lauzet-Ubaye – Gap [75km]

La descente en raft était géniale, sportive à souhait, comme on l’avait demandé à notre guide Nicolas ! La route pour aller à Gap l’était beaucoup moins vu la circulation depuis Savines : un mauvais moment à passer !

aventure dans les alpes

Descente en rafting sur l’Ubaye

Étape 6 : Gap – Corps, barrage du Sautet [75km]

Après avoir fait réparer le tandem, nous avons repris les petites routes du Champsaur. Bien appréciables après la grosse circulation autour du lac de Serre-Ponçon.  Nous avons donc gagné l’Isère, et plus précisément le lac du barrage du Sautet. La via ferrata que nous y avons faite le lendemain était vraiment très sympa et insolite. Nous avons pu pénétrer à l’intérieur du barrage, dans une ambiance particulière avec le bruit de l’eau très impressionnant !

aventure dans les alpes outdoor

Via ferrata du barrage du Sautet

Étape 7 : Corps, barrage du Sautet – Le Bourg d’Oisans [65km]

Au terme de cette première semaine, nous sommes arrivés à Bourg d’Oisans. Nous avons dû rendre visite à un troisième vélociste, car celui de Gap avait réparé le rayon à la va-vite. Du coup sans vérifier la tension de la roue. Résultat, un nouveau rayon avait cassé ! On en a profité pour faire une dernière révision complète du bolide avant les gros cols des Alpes! Mieux vaut avoir de bons freins sur ce genre de routes !

Deuxième semaine Aventure dans les alpes : des cols, des cols et toujours des cols !

Étape 8 : Le Bourg d’Oisans – Le Monêtier-les-bains par le col du Lautaret (2058m) [55km]

Sur la route du col du Lautaret, les tunnels n’en finissent pas! Une drôle d’impression quand on entend un camion s’engouffrer. Puis se rapprocher de plus en plus de nous, en faisant un vacarme de tous les diables!

aventure dans les alpes

Les tunnels : bonjour l’angoisse! passage de ce tunnel

La route est étroite et la circulation bien trop dense à notre goût. Mais les paysages du Parc des écrins rattrapent ces désagréments.

aventure dans les alpes outdoor

Sur la route du Col du Lautaret

Étape 9 : Le Monêtier-les-bains – Briançon [15km]

Au programme du jour : la via ferrata de l’Aiguillette du Lauzet située à 5km au-dessus du Monêtier-les-bains. 5km de montée… de trop ! Alors on a fait du stop depuis le camping et dès 8h nous étions partis. C’était une bonne matinée de marche (2h30 entre l’approche et le retour) et d’escalade (3h de grimpe). Une via vraiment géniale, car il fallait prendre beaucoup de prises naturelles, sur les rochers. Et la vue panoramique qu’elle nous a offerte en haut à 2600m d’altitude sur tout le massif des Écrins était absolument magnifique!

aventure dans les alpes activités outdoor

Via ferrata de l’Aiguillette du Lauzet

Et pour une fois, après la via, nous n’avions pas prévu d’enchaîner sur 50 ou 60km de vélo… Mais sur un moment de détente et de relaxation bien mérité aux thermes du Monêtier-les-bains ! Deux heures de pur bien-être !!!
Le soir, nous avons gagné Briançon en vélo histoire d’avancer un tout petit peu. Pour surtout de pouvoir flâner un peu dans ses ruelles. Mais alors que nous cherchions le camping, un passant à vélo est venu parler avec nous. Très rapidement, il nous a invités à venir manger et dormir chez lui. Un peu intrigués au départ, nous avons accepté son invitation et nous avons passé une excellente soirée à discuter vélo, vacances itinérantes, camping sauvage…

Étape 10 : Briançon – Guillestre par le col d’Izoard (2360m) [60km]

Quand on s’est levé au petit matin, notre hôte, Vincent, avait déjà été à la boulangerie. Il nous acheter du pain frais et des pains au chocolat. Cerise sur le gâteau, alors que nous étions en train de gravir péniblement le col d’Izoard, Vincent nous a rejoints avec son vélo de course. Il s’est payé le luxe de nous pousser sur plusieurs kilomètres ce qui nous a bien aidés à gravir ces montées à 8-9% !

aventure dans les alpes activités outdoor

Col d’Izoard, côté Queyras – La casse déserte

Avant d’aller à Guillestre, nous avons fait une dernière petite via ferrata à Château-Queyras au-dessus du Guil. Une via familiale, vraiment facile, mais qui permet de longer très agréablement la rivière. L’orage qui grondait au loin a rendu le parcours un peu plus stressant. Même en nous dépêchant, nous n’avons pas échappé à une grosse averse orageuse sur la route de Guillestre.

aventure dans les alpes activités outdoor

Via ferrata de Fort-Queyras

Étape 11 : Guillestre – Barcelonnette par le col de Vars (2109m) [50km]

Après une descente en canoë sur la Durance le matin, nous avons enchaîné avec l’ascension du col de Vars. Comme Vincent n’était plus là pour nous pousser et qu’en cette fin de journée, nous commencions à fatiguer, l’ascension était vraiment dure. Surtout au début où les pourcentages étaient importants. Heureusement après ces 20 premiers kilomètres de montée, il n’y avait plus qu’à laisser glisser jusqu’à Barcelonnette !

aventure dans les alpes

Col de Vars (2109m)

Étape 12 : Barcelonnette – Castellane par le col de la Cayolle (2326m) [120km]

Sur les conseils du gérant du camping de Barcelonnette, nous avons changé notre itinéraire de cette aventure dans les Alpes au dernier moment. Nous avons troqués le col d’Allos (2247m) contre le col de la Cayolle (2326m) afin de découvrir une petite merveille du Parc du Mercantour. Les gorges du Daluis. L’ascension était certes plus longue (29km de montée contre 15km pour le col d’Allos), mais globalement elle était bien moins pentue du coup. Les tendons de nos genoux qui commençaient à grincer sérieusement ont été sensibles à ce genre d’arguments !

aventure dans les alpes activités outdoor

Col de la Cayolle (2326m) , entre Hautes-Alpes et Alpes maritimes

Il nous aura fallu nous armer de patience avant de basculer enfin dans les Alpes maritimes. 4h de montée… comment dire ?! il faut mieux ne pas trop réfléchir et trouver des stratégies pour oublier ce qu’on fait ! Après avoir attendu trois heures dans un restaurant qu’un orage passe, nous avons traversé, les gorges du Daluis. Ce « petit Colorado niçois » aux couleurs et aux formes sculpturales spectaculaires. Cela valait en effet le détour. Mais en changeant d’itinéraire le matin, nous n’étions pas vraiment conscients que ce détour serait de 20km… de montée ! Un peu cher payé quand même ! et il nous aura fallu pédaler comme des fous pour arriver à la nuit tombée à Castellane.

aventure dans les alpes activités outdoor

Gorges du Daluis

Étape 13 : Castellane – Lac de Sainte Croix [60km]

On a commencé la journée par une superbe randonnée au cœur des gorges du Verdon. Le fameux sentier Martel permet de pénétrer ces gorges encaissées. Il nous emmène dans le lit de la rivière. Puis nous fait remonter et redescendre encore avant de passer dans des tunnels creusés dans la roche. Pour enfin atterrir au « Point Sublime » qui porte bien son nom !

Photo de paysage lors de notre aventure dans les Alpes

Après avoir bouclé cette rando au pas de course, nous avons fait du stop pour revenir à notre camping. Nous étions allés au point de départ en bus le matin. Puis repartir aussitôt en vélo en empruntant la route en corniche rive droite, histoire d’admirer tout en lenteur la verticalité des gorges. Mais le temps de tout ranger, il était déjà 16h30. Les 60km qu’il nous fallait parcourir pour aller jusqu’à Aiguines étaient traitres. Après les cols des Alpes, le dénivelé sur le papier nous paraissait assez faible et en plus il y avait une erreur sur le tracé. La descente tant attendue ne venait jamais, et la nuit commençait à tomber dangereusement.

Nous avons mis toutes nos forces dans chacune des montées que nous croyions être la dernière à chaque fois. Dans cette course folle contre la nuit nous nous sommes complètement épuisés. Lorsque la descente est enfin arrivée, il faisait tellement nuit qu’on a dû sortir la frontale, car nous n’avions pas de véritables phares sur le vélo. On est arrivé à 21h15 et pour nous achever, on est passé devant le camping sans le voir. Ce qui nous a obligés à remonter pendant 5mn. Bref, au moment de nous endormir enfin, après avoir monté le camp, pris la douche et mangé, nous étions bien contents de nous dire que c’était la dernière nuit. Car nous avions sérieusement commencé à rentrer dans la zone rouge !

aventure dans les alpes activités outdoor

Les gorges du Verdon, entre chien et loup

Étape 14 : Lac de Sainte-Croix – Goult [130km]

Ultime étape : très longue sur le papier. Mais entre l’excitation de nous savoir tout près du but de notre voyage et le profil bien descendant de l’étape, celle-ci est passée comme une lettre à la poste ! Que c’était agréable pour une fois de pouvoir pédaler à toute allure. Sur des dizaines de kilomètres, après avoir parcouru tous ces cols à 6km à l’heure !

aventure dans les alpes

Lac de Sainte Croix

Il est 17h30, quand nous arrivons au pied du Luberon. A la porte d’entrée de la combe qui permet de le traverser pour aller de Lourmarin à Apt. Encore 15km avec cette montée ardue à franchir et ce sera la fin du voyage / aventure dans les Alpes! Mais là encore l’approche de l’arrivée nous a donné des ailes et la combe qui paraissait difficile en voiture nous a semblé être une formalité!

aventure dans les alpes activités outdoor

Retour au bercail

Bilan de cette aventure dans les Alpes

Nous voilà donc de retour à la maison ! Les jambes sont lourdes et font très très mal ! Il était vraiment temps de rentrer et même de reprendre le boulot pour se reposer un peu 😉 ! Bilan de l’aventure: depuis les cols que nous avons gravis en vélo. Du haut des rochers que nous avons escaladés. Sur les sentiers que nous avons parcourus, ou sur les rivières que nous avons descendues. Les Alpes du Sud nous sont apparues dans toute leur majestueuse beauté.

Les images du lever du soleil sur la Montagne de Lure, de la vue panoramique sur les écrins depuis l’Aiguillette du Lauzet, du Col de la Cayolle au terme de 30km de montée, resteront bien gravés dans nos mémoires. Mais nous n’oublierons pas non plus la difficulté et la pénibilité des ascensions interminables à pédaler pendant trois à quatre heures au ralenti. Mais aussi la peur dans les descentes dévalées à toute allure (et au bruit crissant des freins en surchauffe) et le stress de ne pas arriver à boucler l’étape avant que la nuit ne tombe.

On s’est rapidement rendu compte que ce parcours aurait été très bien à faire… mais en trois semaines ! avec des pauses après les vias ferratas ou les descentes en eaux vives ! Sauf que cette année nous ne pouvions partir que quinze jours ! Au moins on le saura pour l’an prochain : les vacances doivent rester des vacances! Autre enseignement à tirer de cette aventure dans les Alpes: nous avons eu notre dose de cols pour un bon moment. Nous avons déjà prévu que pour l’an prochain, on choisirait des parcours au profil un peu plus variés. Et sur des terrains un peu moins accidentés, histoire de ménager un peu nos postérieurs, ainsi que notre monture!

Matériel utilisé pour cette aventure dans les Alpes

Notre Tandem

 CATÉGORIE  NOM DU MODÈLE  MARQUE POURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODÈLE AU DÉPART   EST-CE QUE CE CHOIX A RÉPONDU À CETTE EXPÉRIENCE RACONTÉ DANS CE ROADBOOK SI C’ÉTAIT À REFAIRE
 CADRE  VTT Alu  EXS Polyvalence Oui
 ROUE AVANT  XM317Disc  MAVIC  Prix  Non Roue bien trop fragile même à l’avant pour une utilisation aussi intensive avec des passages sur chemin. Nous avons cassé deux rayons. Seul un réglage minutieux effectué par un excellent vélociste rencontré à Bourg d’Oisans nous a permis d’enrayer ces casses successives.
 ROUE ARRIÈRE  Conçu par mon vélociste  MAVIC  Prix/Robustesse  Oui     Même si au fil des jours les rayons se détendaient, mais ils ont tenu. Un réglage en cours fut nécessaire. Espérons que ça dure !
 PNEU AVANT  Travel contact 26*1.75  CONTINENTAL  Prix/Robustesse  Oui     Il présente néanmoins quelques signes d’usure un peu prématurée. Je le changerai pour un SCHWALBE un peu plus large et dont la réputation n’est plus à faire.
 PNEU ARRIÈRE  Marathon Dureme spécifique Tandem 26*2.00  SCHWALBE  Robustesse  Oui     Il n’a pas bougé !
 SELLE MYRIAM  Trekking Traveller  XLC  Confort et prix  Oui
 SELLE OLIVIER  Arione CX  FIZIK  Liberté de mouvement  Non     Même si effectivement cette selle m’a apporté ce que je recherchais à savoir une liberté de positionnement dans le pédalage, ce fut au prix d’un confort assez rudimentaire qui au fil des jours s’est avéré de moins en moins supportable. À éviter sur de si longs périples !
 TIGE DE SELLE  Tiges avant + arrière suspendue  XLC  Confort Oui
 FOURCHE ABANT  100 mm  SR SUNTOUR Confort Oui
CINTRE MULTIFONCTIONS Tekking HB-C05 XLC  Confort et prix Non     Sa forme fait que la position des mains en position de freinage et passage de vitesse génère une certaine instabilité, car trop proche de l’axe de rotation du cintre. Nous avons opté pour un cintre type cornes de bœuf.
 TRANSMISSION  Deore  SHIMANO  Prix  Oui     Le ressort du dérailleur a soudainement cassé dès la 1ère étape, mais compte tenu des contraintes qu’exerce un tandem, c’est normal. Et à vrai dire, les dérailleurs plus hauts en gamme sont plus légers et plus précis, mais pas forcément plus costauds
PORTE-BAGAGES  XLC  Prix  Oui
SACOCHES 1 SUR LE GUIDON 2 À L’AVANT 3 À L’ARRIÈRE  GLOBETROTTER  XLC  Prix et étanchéité  Non     Par forte pluie, ces sacoches ne sont pas parfaitement étanches. Nos affaires étaient légèrement humides. Je dirais qu’elles sont déperlantes et non étanches. Nous avons choisi ces modèles pour leur tarif, mais rien ne vaut des Ortlieb ou Vaude.
 REMORQUE MONO-ROUE  Ibex  BOB  Solidité,fiabilité  Oui     On voulait soulager le tandem en déportant le poids de notre matériel. Elle a parfaitement joué son rôle. Nous y avons même mis notre sacoche arrière, normalement sur le porte-bagage afin d’éviter à nos roues de supporter trop de poids !
 COMPTEUR  DC7R sans fil  DECATHLON  Prix et simplicité  Oui
 BIDONS 1L  Magnum  ZEFAL  Volume  Oui     Ils ont tendance à fuir légèrement, mais je n’ai pas vu d’équivalent
 BIDON 700ML  Alu argent  ZEFAL  Isolation thermique  Oui
 MINI POMPE VTT  Alloy Drive S  LEZYNE  Efficacité et encombrement  Oui
 MULTI-OUTILS  CRV 20  LEZYNE  Light, compact et complet  Oui

Equipement Via Ferrata

CASQUE MULTISPORTS  Scarab  KONG  Polyfonctionnel  Oui     Ces casques sont restés sur nos têtes tous les jours, que ce soit en vélo ou en via ferrata. Ils ne se sont jamais fait sentir lors de cette aventure dans les Alpes. Ce sont, pour moi qui les utilise aussi en raid multisports sur plusieurs jours, les Rolls royce du casque !
 BAUDRIER OLIVIER  Corax  PETZL  Sécurisant et confortable  Oui
BAUDRIER MYRIAM  Aero Classic  BEAL Sécuristant et confortable Oui
LONGES Easy Rider  BLACK DIAMOND   Efficacité  Oui     Ces longes sont vraiment très maniables et leur facilité d’utilisation permet de progresser très rapidement sur les voies.
 GANTS VIA-FERRATA  SIMOND  Robuste et agréable  Oui
 POULIE   Tandem Cable  PETZL  Tyrolienne  Non     Soit les vias ne contenaient pas de tyroliennes, soit celles-ci nécessitaient une Tandem Speed. Nous en avons donc loué une.
SANGLE + MOUSQUETON À VIS  SIMOND  Pour se vacher et utiliser la poulie  Oui     Un nœud permet de raccourcir la sangle et être à bonne distance de la poulie lors des tyroliennes.

Equipement Olivier

 CHAUSSURES VTT  Alpine  MAVIC  Polyvalence  Oui
 CHAUSSURES MULTI-SPORTS   XA PRO 3D  SALOMON  Polyvalence et stabilité  Oui     S’il y avait une paire de chaussures à emporter sur une île déserte, ce serait elle.
 CHAUSSETTES  Trail  THYO  A tout faire et robuste  Oui
CUISSARD Active short  CRAFT  Minimaliste  Oui
MAILLOT SANS MANCHE  Blanc  SPECIALIZED  Respirant  Oui
LUNETTES DE SOLEIL  Evil Eye Pro-S  ADIDAS  Trouvé par hasard  Non     Les verres se rayent facilement et malgré soi-disant un système de ventilation, beaucoup de buée et de transpiration sur les verres lors d’efforts intenses.
COUPE-VENT  Super Fast II  SALOMON  Léger, efficace et polyvalent  Oui     Indispensable pour se protéger du vent en toute circonstance et par sa compacité se glisse partout !
 VESTE GORE-TEX  Air Gore-Tex Active  GORE  Imperméable et respirant  Oui     Elle est parfaitement imperméable et m’assure pour autant une bonne respirabilité au pédalage ! De plus, son absence de capuche. car il est prévu normalement de l’utiliser avec une casquette, elle est très bien adaptée au vélo.
PANTALON Aropa VERTICAL Chaleur et confort  Oui     Un pantalon Softshell que je me languissais d’enfiler après nos longues journées de vélo pour sa chaleur qu’il apporte et son confort lors de cette aventure dans les Alpes!

Equipement Myriam

 CHAUSSURES TRAIL  XR Crossmax I  SALOMON  Accroche, stabilité, robustesse  Oui
 CHAUSSURE VÉLO  SH-MT 43  SHIMANO  Polyvalence et robustesse  Oui
 CUISSARD  Altium Ergo 3D  MAVIC  Confort  Oui
 DÉBARDEUR  SALOMON  Pratique avec la brassière incluse et respirant  Oui
 VESTE IMPERMÉABLE  Rando/Raid  QUECHUA  Qualité/prix et Polyvalence  Oui

Equipement commun

 GANTS VÉLO  SPECIALIZED  Respirant  Oui
 SOUS-VÊTEMENT THERMIQUE TOP  Be active Extreme manche longue  CRAFT  Chaleur et respirabilité  Oui     Idéal en fin de journée en bivouac lors de cette aventure dans les Alpes!
 BUFF   BUFF  Chaleur  Oui     Toujours très appréciable !
 VESTE POLAIRE  QUECHUA  Qualité/prix  Oui
SERVIETTES MICROFIBRE  DECATHLON Encombrement Oui
CARTE DÉPARTEMENTALE  1/50000  MICHELIN Pratique  Oui     Indispensable d’avoir ce type de carte en plus de nos tracés imprimés sur Openrunner, au cas où l’on s’écarte pour diverses raisons de la route prévue. L’échelle est parfaitement adaptée pour un usage à vélo.
 APPAREIL PHOTO  Lumix DMC-FX37  PANASONIC  Compact et classique  Oui

Campement

 TENTE   T2 Ultralight Pro  QUECHUA  Qualité/prix – Poids  Oui     Parfaite ! Facile à monter, légère et très comptacte.
 MATELAS AUTOGONFLANT  Ultralight  QUECHUA  Qualité/prix  Oui
SAC DE COUCHAGE  Ultralight S5  QUECHUA  Qualité/prix  Oui     Indispensable pour les nuits fraiches.
 DRAP DE SOIE  QUECHUA  Qualité/prix  Non     Après lavage en machine, le contact avec la peau est devenu moins agréable.
OREILLER GONFLABLE Ultralight QUECHUA Encombrement et légèreté Oui
HAMAC Moskito-Traveller 350*140 AMAZONAS  Légèreté, robustesse et pratique avec sa moustiquaire  Oui     Mais contrairement à l’an passé, nous n’avons pas eu assez le temps de nous en servir pour la sieste pendant cette aventure dans les Alpes!
 FIXATION HAMAC  Ultralight  MICROPORE  Trèspratique et léger  Oui Indispensable pour une installation (très) rapide des hamacs.
RÉCHAUD Twiter plus CAMPINGAZ Pratique et léger Oui Attention cependant à bien utiliser un stabilisateur (MSR Universeller) de cartouche, car la fixation directement sur la cartouche rend l’ensemble assez instable en cuisson.
 SERVICE DE VAISSELLE  Alpine Classic MSR Inox et légèreté Oui Pour une cuisine saine et un encombrement minimal !
 LAMPE FRONTALE  Myo XP PETZL Puissance/prix Oui Un éclairage suffisamment puissant pour finir certaines étapes ou pour faire une sortie de nuit lors de cette aventure dans les Alpes!
 LAMPE FRONTALE  Tikka 2  PETZL  Pour le bivouac  Oui
 LAMPE DYNAMO À MAIN  DECATHLON  De secours en cas de rupture de pile  Oui
 COUTEAU  OPINEL  Efficacité  Oui     Indispensable pour s’attaquer au saucisson !
 COUTEAU SUISSE  WENGER  Hyper fonctionnel  Oui
 COUVERT (FOURCHETTE/CUILLÈRE)  Spof duo  EDELRID  Léger et très pratique  Oui

Laisser un commentaire