Tour de la Reine Meije en ski de rando dans les Hautes-Alpes

par Expérience Outdoor

Thibaut VITTE nous partage son expérience du tour de la Meije en ski de randonnée

Informations pour préparer le tour de la Meije en ski de randonnée

  • Date

Du 14 au 16 avril 2013

  • Lieu

France, Rhône Alpes, Hautes Alpes, Villar d’Arène

  • Depuis Montpellier

4h, 65€ (autoroute) / 7h, 45€ (sans)
Participants : Tibo, et 2 acolytes. Notre niveau en ski de rando, c’est environ 2000 D+ à la journée, 400-600 m/h, ski 4.2/4.3, alpi PD+/AD.

  • Où dormir dans le Massif des écrins

A La Grave, possibilités de dormir avant ou après le raid.
Nuitées en refuge
Adèle Planchard 
Le promontoire
Environ 50 € la demi pension, dépend des réductions CAF, autres. La ½ pension est vivement conseillée pour sa qualité (et pour le poids du sac !).

Ce récit aurait pu s’appeler « Ode aux gardiens de refuge » (mais c’eût été moins parlant) parce qu’un raid à ski au printemps, c’est passer plus de temps à buller au refuge qu’à skier. Ca veut aussi dire passer 4 jours à plus de 3000, suspendu entre le ciel et la montagne. Il faut que ça soit agréable. Et ça l’est, grâce aux magiciens des lieux, les gardiens. Un gros merci à eux, qui ont la chance de faire un métier pas facile mais fabuleux. Ici vous êtes sûrs de pas manger des plats préparés achetés à Métro, comme si souvent ailleurs. Il n’y a qu’ici que vous mangerez un tiramisu au citron à tomber, ou des côtes d’Agneaux direct from the valley 10 km plus bas. Merci à Noémie & Aurélien (Adèle Planchard) et à Nathalie & Frédi (Le Promontoire)

  • Où se restaurer/où se réapprovisionner

La Grave a tout ce qu’il faut pour se restaurer, faire des courses, de l’essence. Les 2 agglomérations importantes à proximité sont Briançon (Sud) et Bourg d’Oisans (Nord)

  • Office du tourisme

Office du tourisme

  • Caractéristiques du Massif des écrins

Les Ecrins : un téléphérique, du ski libre, des glaciers, de l’alpinisme, des grandes voies, des cascades de glace
Ah ouais ! C’est comme Chamonix, quoi !
Si tu veux… Sauf qu’il y a 100 fois moins de monde…

  • Quoi d’autre dans les environs

Dans le lien suivant, une recherche C2C de tous les itinéraires de raid à proximité (pas testés) : Camp To Camp
Et bien sûr, si vous avez fait le déplacement depuis une contrée lointaine, n’oubliez pas d’ajouter une journée pour vous détruire les cuisses dans les vallons de la Meije, grâce au téléphérique. (Pour ceux qui ne connaissent pas : 1 piste balisée, le reste à imaginer)
Si le tour de la Meije (Meije) est une ultra classique des raids de ski alpinisme, la traversée de la même Meije est une ultra classique de l’alpinisme estival.

  • Bibliographie

Les Plus Beaux Raids à skis, Mario Colonel, Jean René Minelli, Editions Arthaud

  • Lien Internet

C2C
Skitour :  C’est le topo skitour qui nous a servi de base.
Carte IGN 3436ET

Tour de la Meije en ski de randonnée

Si à 50 ans, t’as pas fait le tour de la Meije, t’as raté ta vie de skieur-randonneur. Ou comme le dit plus élégamment Mario Colonel, « Le Tour de la Meije ? Un mot de passe très prestigieux pour randonneurs confirmés »
Le tour de la Meije est un raid « d’envergure » la « porte d’entrée vers le ski alpinisme » selon les auteurs. C’est vrai qu’il peut y avoir des pas malaisés, des pentes en glace, et que l’itinéraire est partiellement glaciaire. Mais en conditions parfaites, ça reste malgré tout accessible.

Jour 1 : Villard d’Arêne > Refuge Adèle Planchard – D+: 1500 m

Samedi 5h15 : départ de Grenoble. 7h30 : Villar d’Arène. Ca y est, on fait le Tour de la Meije !

tour de la meije

1500 m de dénivelé. C’est pas avec le looong plat de début qu’on va les avaler. Le temps est complètement bouché. On s’en fout, on est bouillants!

tour de la meije

En fait, ils sont supers lourds nos sacs. On est un peu moins bouillants, mais on arrive tranquillement. Pas grand-chose d’autre à dire de cette première journée.

tour de la meije

La vie au refuge, c’est pas compliqué: Sieste, lecture, sieste, bain de soleil, sieste, épluchage de légume pour les gardiens, sieste, apéro, repas, lecture, dodo.

tour de la meije

Vue *** sur la barre des Ecrins depuis la terrasse du refuge

Jour 2 : Refuge Adèle Planchard > Grande Ruine D+ : 600 m

tour de la meije

Nous faisons juste 600m pour aller à la Grande Ruine, nous ne sommes pas partis très tôt. Le soleil est déjà levé. L’avantage de cette journée (optionnelle), est qu’elle permet de se reposer de l’ascension de la veille et de s’acclimater un peu en cochant un magnifique sommet.

tour de la meije

La Grande Ruine.

 

Le couloir menant à l’arête sommitale de la Grande Ruine deviné sur la photo précédente

tour de la meije

Nous repartons faire un couloir sans nom au dessus du refuge, mais le soleil tape fort, et les faces commencent à couler… Nous renonçons. Ce sera un problème pour toute la suite du raid. Il fait très chaud et le regel nocturne est médiocre. On comprend bien l’adage « la rapidité est la sécurité ».

Jour 3 : Refuge Adèle Planchard > Col de la Casse Déserte > Refuge du Promontoire D+ : 1300m

tour de la meije

Ah les petits matins blèmes en ski ou en alpi ! Perso ce sont des sentiments contrastés entre admiration béate du soleil qui éclaire les faces une par une, et profonde envie de rendre mon petit déjeuner en maudissant mes compadre de cordée de démarrer aussi vite…

tour de la meije

Col de la casse déserte. Il doit être 8h30. Là ils sourient, mais on en a ch*é, la neige ne porte déjà plus ! Petits pas de désescalade pour redescendre derrière car la couche de neige n’est pas suffisante pour skier, les cailloux affleurent trop.

tour de la meije

Bim ! La voilà dans toute sa splendeur, la Reine Meije. La Brèche est à gauche. La descente depuis la casse déserte n’a pas failli à sa réputation : über pourrie (alternance de super dure et de boules de dépôts d’avalanches)

tour de la meije

Vallon des Etançon à mi-parcours : position grill, Thermostat 7.

tour de la meije

Arrivée au Promontoire desséchés. Frédi surveillait certainement notre montée et sort voir si la trace d’accès n’est pas trop gelée. Parce qu’en plus de vous accueillir comme des papes, les gardiens veillent à votre sécurité, se soucient des conditions et vous donnent toutes les infos nécessaires à la bonne réalisation de votre course.

tour de la meije

Feu les WC les plus célèbres d’Oisans sur fond de Grande Ruine. Couloir d’accès F en hiver, ABO en été paraît-il. Remplacés maintenant par des toilettes sèches dernier cri !

Jour 4 : Refuge du Promontoire > Brèche de la Meije > Refuge de l’Aigle > glacier du Tabuchet > Villard d’Arêne – D+: 750 m

tour de la meije

Etant donnée la météo, lever 4h, avec des incertitudes: Il fait 0.5°C au refuge. On décide d’aller voir à la Brèche. Pas de problèmes pour son passage, quelques pas de désescalade à la frontale, rimaye bouchée, et on prend pied sur le glacier de la Meije avec le jour qui se lève sur les séracs.

tour de la meije

Passage du Serret du Savon. Dernière difficulté! 150m à 40° environ. Très bonne conditions. Je suis le dernier, et faut toujours pas traîner, pas le temps de prendre moultes photos.

tour de la meije

Coup de fil à Frédi. On est dans les temps, on n’a pas traîné. Les prévisions sont stables. La descente du glacier de l’Homme est peut être un peu trop exposée, on lui préférera son voisin le Tabuchet. Dernières foulées du raid pour rejoindre le refuge de l’Aigle avant de basculer dans les pentes du glacier. (Actuellement fermé administrativement, mais bien entendu pas condamné, il peut donc servir comme refuge non gardé en attendant sa reconstruction).

tour de la meije

Dernier regard embué vers la Meije (Face Nord). Si les conditions sont là, on peut rajouter la Meije Orientale en bonus. Nous on n’avait pas le temps et c’était en glace.

Conclusion sur notre tour de la Meije en ski de randonnée

Un rêve. Une parenthèse de 4 jours où tout à glissé sans accrocs dans un environnement sauvage. Le privilège de n’avoir la montagne quasi que pour nous (nous étions 7 clients au Promontoire…) Je ne sais pas si un jour je ferai Cham – Zermatt, mais je sais déjà que ce ne sera pas la même chose étant donné la fréquentation…
Les inconvénients sont ceux de tous raids à skis au printemps : Ne pas choisir son orientation, et donc descendre des pentes Ouest à 9h00 du matin. Peut être que faire le tour dans l’autre sens permet de réaliser de meilleures descentes (et ça n’est pas assuré !) mais c’est réellement dommage de ne pas finir par l’apothéose du passage de la brèche et de la face Nord de la Meije

Matériel utilisé pour ce tour de la Meije en ski de randonnée

CATÉGORIE NOM DU MODÈLE  MARQUE  POURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODÈLE DE DÉPART ? EST-CE QUE CE CHOIX A RÉPONDU À CETTE EXPÉRIENCE RACONTÉE DANS CE ROADBOOK ? ET SI C’ÉTAIT À REFAIRE ?
 SAC À DOS  Guide 35+  DEUTER  Confort et durabilité  Très bon confort, mais lourd   Super confort, rien à redire. Mais il est vraiment lourd. L’accessoirisation est suffisante et robuste. Manquerait une poche interne à pelle. Peut être regarder du côté de CILAO. Mais sa robustesse me plaît pour l’alpi estival. Le litrage est selon moi parfait pour ce genre de raid en refuge.
 SKIS  Aspect  ATOMIC  Compromis descente montée par cher  parfait  Nous n’avons pas eu de grosse grosse poudre. Je sais que dans ce cas, ils sont un peu courts (171 pour 180cm/70kg) Ils sont un peu taillés, donc un poil plus délicat en dévers et neige dure pour la montée.
 CHAUSSURE SKI   Rush  SCARPA  confort  A l’usage, une chaussure 3 boucles solllicite beaucoup les cuisses en neige lourde  Je prendrais peut être une chaussure 4 boucles, pour avoir une tige plus haute et plus rigide. Mais cela se fera au détriment du poids !!! Sinon ce sont de véritables pantoufles pour moi
poids
 PIOLET  Snowalker  PETZL  Prix  Trop lourd  Un piolet ultra léger en alu aurait suffit au regard des conditions que NOUS avons eu cette fois là.
 CRAMPONS  Serac  BLACK DIAMOND  Article donné…  Trop lourd  Des crampons ultra léger en alu aurait suffit au regard des conditions que NOUS avons eu
Prendre de l’alu (crampon – piolet) pour cette course ? Gros dilemme ! La solution est peut être de réserver un ensemble acier pour le plus fort de la cordée qui pourra ensuite assurer les autres ?
 DVA  EVO 3  ARVA  Prix, 3 antennes  Parfait  Parfait, mais pas testé (heureusement !)
 SOFTSHELL  Bionassay  QUECHUA  Rapport qualité prix  Parfait  Très bonne veste. Bonne respirabilité (zips) & petit apport thermique. Limite le nombre de sessions habillage/deshabillage inhérentes au ski de rando. Etre sûr de la météo car pas étanche ! La capuche est trop petite pour la passer au dessus du casque d’alpi.
 PANTALON  Haute route  MAMMUT  Confort  Parfait  Excellent pantalon softshell, avec des parties imperméabilisées. Utilisé toute l’année. Par contre le bas est évasé, sans système de serrage : galère avec les grosses d’alpi en été (rajouter une pression ou un scratch)
 PREMIÈRE COUCHE  ML 200  ICEBREAKER  Le mérinos !  Parfait  RAS ! (peut exister en moins cher. Est-ce la même qualité de laine et de coupe ?)
 GANTS  Alpinism 300  SIMOND  Prix  Parfait  Les conditions étaient clémentes… Je ne suis pas difficile au niveau des gants, j’ai (quasi) toujours trop chaud

Laisser un commentaire