Comment s’équiper pour faire du ski ?

par Expérience Outdoor
comment bien s'équiper pour faire du ski

Le ski est une activité outdoor à laquelle s’adonnent de nombreux touristes lorsqu’ils se rendent en vacances à la montagne. Si pour le pratiquer, vous devez choisir la bonne station de ski selon certains critères bien précis, il est important de rassembler le matériel nécessaire à la réussite de ce sport. Des combinaisons aux skis en passant par les chaussures, le casque, le masque, etc., vous devez penser à tous. Poursuivez donc la lecture de ce texte pour savoir comment bien vous équiper pour faire du ski lors de vos prochaines vacances.

Les différents sports d’hiver

En hiver, le climat est frais et sec, ce qui favorise la pratique de diverses activités outdoor amusantes dénommées sports d’hiver.

Le ski alpin

Les joies du ski alpin

Parmi ces dernières, nous pouvons citer le ski de piste qui, comme son nom l’indique, se fait seulement sur les pistes damées et balisées que proposent les domaines skiables. Encore appelé ski de descente, il consiste à descendre des pentes en évoluant en ligne droite ou en faisant des virages carpés et dérapés.

Découvrir le ski de fond

faire du ski de fond à la montagne

À côté du ski alpin, nous avons le ski de fond, un sport d’hiver qui se pratique sur des pistes plates ou vallonnées et enneigées. Cette activité alterne diverses techniques de montée, de progression, de virage et de descente. Elle requiert de l’effort physique et est donc réservée aux personnes qui sont en bonne forme physique. 

Le ski de randonnée pour s’aventurer hors des pistes

ski de randonnée l'hiver en montagne

À défaut d’opter pour ces deux types de ski, vous pouvez choisir le ski de randonnée. Également nommé ski alpinisme ou ski de montagne, ce sport fait appel à certaines techniques d’alpinisme. Il se pratique sur des surfaces enneigées en pleine nature sans remontée mécanique. Le skieur doit gravir les montagnes avec ses skis dotés de ‘’peaux de phoque’’ puis effectuer la descente dans un style alpin.

Le plaisir de la glisse en snowboard

comment s'équiper pour le snowboard

Si vous aimez les sports extrêmes, les acrobaties et la vitesse, le snowboard est le sport de glisse idéal pour vous. Il s’agit d’une activité physique hybride qui combine le surf, le ski et le skateboard. Il se pratique sur une planche à neige et nécessite une excellente condition physique. 

Evasion en raquettes à neige

raquettes à neige en montagne

Pour les adeptes de randonnée, le sport d’hiver le plus indiqué est la marche en raquette à neige. Cette discipline accessible à toute personne est une très bonne alternative au ski, à faire entre amis ou en famille. C’est la randonnée sur terrain enneigé.

Les vêtements pour le sport d’hiver

comment s'habiller l'hiver

La saison hivernale est particulièrement froide et humide. Alors, pour s’assurer une température confortable lors de la pratique de leur discipline, les skieurs doivent s’habiller en suivant un système de trois couches ou multicouche. L’objectif est de pouvoir passer plusieurs heures à l’extérieur sans la moindre sensation de froid et d’humidité.

La première couche une base indispensable

Tout commence donc par la sélection des sous-vêtements thermiques qui représentent la première couche. Celle-ci est généralement composée d’un t-shirt à manches longues pour le haut et d’un collant ¾ ou long pour le bas. Elle a pour mission de vous garantir confort et chaleur. De ce fait, elle favorise l’évacuation de la transpiration afin de vous maintenir au sec et limite les odeurs. Pour jouer efficacement son rôle, la première couche doit être minutieusement choisie. Tout d’abord, il est nécessaire qu’elle soit parfaitement respirante.

Retour d’experience des sous-vêtements chaud Odlo :

Ensuite, il faudra faire attention à la matière de fabrication. Les sous-vêtements pour ski sont disponibles en matériel synthétique, en laine mérinos et en matière hybride. De plus, il y en a pour tous les goûts sur le marché. À vous de faire votre choix en fonction de vos préférences, de votre budget et de votre peau. Enfin, il faut aussi prendre en compte les critères suivants :

  • la praticité du vêtement 
  • la météo 
  • le type et l’intensité du ski

Vous choisirez par exemple des sous-vêtements très respirants et fins pour le ski de fond, des sous-vêtements en laine mérinos pour le ski alpin et des sous-vêtements hybrides pour le ski de randonnée. Par ailleurs, pour garantir le confort, veillez à ce que les coutures de vos sous-vêtements soient plates et peu nombreuses.

Deuxième couche pour avoir chaud

Quant à la deuxième couche de la tenue de sport d’hiver, son rôle est de retenir la chaleur corporelle du sportif autant que possible. Vous devez par conséquent opter pour un vêtement capable d’emprisonner l’air qui environne votre corps. Le plus couramment utilisé est la veste polaire. Cette dernière se décline en plusieurs variétés sur le marché : la veste classique, la veste polaire stretch et la micro-polaire.

Pour choisir celle qui vous convient, vous devez tenir compte du sport que vous voulez pratiquer et de vos préférences. Vous aimeriez peut-être une polaire en gilet sans manches, dépourvue ou dotée de col et de poches, ample ou près du corps, etc.

Le pull en laine mérinos est également une option de vêtement de couche intermédiaire. Ici encore, la sélection doit se faire en fonction de vos envies et de vos besoins en chaleur. Cependant, pour avoir un pull écologique et éthique, vous devez vous assurer que la laine utilisée pour la fabrication du vêtement est labellisée bio et exempte de mulesing.

À défaut d’acheter une polaire ou un pull en laine mérinos, vous pouvez miser sur une doudoune fine en matière synthétique ou en duvet. Pour effectuer le choix de ce vêtement isolant, vous devez prendre en compte les qualités et les défauts de chacune de ces matières. De même, il est important de considérer :

  • les accessoires dont il est doté (capuche, poche de rangement, renforts) ;
  • le tissu extérieur qui doit être bien résistant et légèrement fin ;
  • le type de cloisonnement.

Troisième couche pour se protéger

La troisième et dernière couche de votre tenue de sport d’hiver vous permettra de faire face aux agressions extérieures telles que le vent, la neige, la pluie, etc. Elle assure également un confort intérieur. Pour cela, votre veste de protection doit être composée de matières imperméables, coupe-vent et respirantes.

L’idéal serait de prendre une veste de ski pour le haut et un pantalon ou une combinaison de ski pour le bas. Ces différents vêtements se choisissent selon l’intensité et les contraintes du sport d’hiver pratiqué. Ils doivent être dotés d’une membrane en Gore-Tex et de divers accessoires de protection pour plus de confort.

Tous les conseils pour impermabiliser votre veste de ski :

Les accessoires vestimentaires pour le ski

Bien s’habiller pour le ski ne s’arrête pas au choix des vêtements selon le principe des 3 couches. Il faudra également veiller à la protection de vos extrémités qui sont très sensibles au froid. Alors, pour protéger votre tête, vous aurez besoin d’un bonnet ou d’un bandeau.

Le premier sert à couvrir l’intégralité de la tête et existe en plusieurs types : cagoules, bonnets traditionnels, sous-casques, etc.

Quant au second, il couvre impeccablement les oreilles contre le froid et peut avoir différents motifs et couleurs. Chacune de ces protections propose donc un large panel de choix et se choisit surtout en fonction de la matière de fabrication et des préférences de l’utilisateur.

Pour les mains, certains skieurs opteront pour des gants de ski hydrofuges, épais et peu serrés. D’autres choisiront d’utiliser des moufles et des sous-gants fins. Faites votre choix en vous appuyant sur les critères tels que :

  • les avantages de chaque type de gants ;
  • le matériau de fabrication ;
  • la taille et la solidité ;
  • le niveau d’isolation thermique ;
  • le type de ski. 

Veillez aussi à ce que l’accessoire vestimentaire soit imperméable, respirant et facile à utiliser. En ce qui concerne les pieds, leur protection sera assurée par des chaussettes de ski. Ces dernières doivent être bien épaisses et fabriquées soit en laine mérinos soit en fibres synthétiques pour vous garantir un confort optimal. En outre, il faut qu’elles soient confortables et respirantes, mais aussi chaudes, imperméables et stables.

Autres accessoires vestimentaires indispensables pour le ski : l’écharpe, le tour de cou ou le buff. Ces pièces vous offriront une excellente protection contre le vent et le froid. Déclinées sous d’innombrables versions sur le marché, elles vous donnent la latitude de faire votre choix en fonction de vos préférences et de vos besoins.

Le matériel de ski

comment s'équiper pour le ski

Pour réussir vos vacances au ski, il est essentiel de bien vous équiper. Alors, une fois que vous avez fini de choisir vos vêtements, vous devez acquérir l’équipement adapté à votre sport d’hiver. Bien évidemment, vous avez la possibilité d’opter pour la location de matériel de ski sur place afin d’alléger votre budget. Quel que soit le moyen d’acquisition que vous choisissez, voici les éléments à avoir selon le type de ski que vous voulez pratiquer.

Ski de piste

Étant donné que nous parlons du ski (sport), le premier équipement indispensable à posséder est de toute évidence le ski (matériel). Il en existe sur le marché plusieurs types qui se destinent à des terrains et usages différents. Pour faire du ski de piste, il serait idéal de prendre une paire de skis ‘’Piste’’ relativement courts dotés de patins étroits et de larges spatules afin de jouir d’une meilleure expérience de glisse. Le skieur doit veiller à ce que l’équipement qu’il choisit corresponde à son niveau (débutant, intermédiaire ou confirmé). De même, il est tenu de se baser sur sa taille, son programme, son sexe, son poids et sa morphologie pour choisir le ski qui répondrait le mieux à ses besoins.

Bien choisir ses chaussures de ski alpin

Le deuxième outil nécessaire à la pratique du ski de piste est la paire de chaussures de ski. Celle-ci doit parfaitement épouser le pied de l’utilisateur tout en lui procurant confort et chaleur. Leur choix s’effectue en fonction de la largeur, du volume et de la longueur du pied du skieur. Il dépend également des performances de celui-ci.

Lors des virages et montées, vous aurez besoin d’un appui pour conserver votre stabilité. De ce fait, il est crucial de vous procurer un bâton de ski de piste adapté à votre sport et à votre taille. Cet équipement peut être en aluminium ou en carbone, mais il doit être doté d’une poignée confortable ainsi que d’une rondelle et d’une dragonne confortable et réglable.

Par ailleurs, le port du casque est crucial pour assurer votre sécurité en cas de chute. Choisissez des modèles robustes, respectant les normes et équipés de plusieurs options utiles. Pensez aussi à la protection de vos yeux contre les rayons UV, le vent, la neige et le froid en vous procurant une lunette et/ou un masque de ski antisolaire.

Ski de fond

comment s'équiper pour le ski de fond

Il existe deux types de skis de fond et donc deux catégories de skis que vous pouvez utiliser : le skating et le classique. En conséquence, votre équipement doit être approprié pour votre style de sport. De plus, il faudra faire attention à la taille et au degré de cambrure de l’équipement ainsi qu’à votre poids.

chaussure de ski de fond et bâtons

Le choix des chaussures est également essentiel pour pratiquer le ski de fond sans vous faire du souci pour vos pieds. Ces accessoires doivent maintenir vos pieds tout en vous apportant du confort. Choisissez-les donc en tenant compte de leurs caractéristiques, de la taille de votre pied, de votre sexe et de votre pratique.

Le bâton étant indispensable pour votre stabilité, il est crucial de bien le sélectionner. Vous n’avez pas besoin de choisir les produits les plus récents ou performants. Il suffit de s’appuyer sur les critères liés à la longueur, au matériau et aux accessoires (rondelle, dragonne, etc.) de l’outil. Un bâton en aluminium ou en carbone adapté à votre taille serait idéal.

Il serait désagréable de rentrer des vacances avec le visage brulé ou les yeux enflammés par le soleil. Prenez donc des lunettes ou un masque pour vous protéger des rayons lumineux. Vous pouvez aussi combiner les deux. Néanmoins, n’oubliez pas que le masque offre une meilleure protection que les lunettes.

Ski de randonnée

comment s'équiper pour le ski de randonnée

Pour pratiquer le ski de randonnée, vous aurez besoin :

  • d’une paire de skis ;
  • d’une chaussure de ski ;
  • d’un bâton ;
  • d’un casque ;
  • d’une lunette et/ou d’un masque de ski.

Les skis se déclinent en une multitude de types dans le commerce : 

  • le ski rando light, 
  • le ski rando polyvalent et 
  • le ski freerando. 

Pour cela, le choix se fait avec une grande minutie. Il est crucial que le skieur détermine son profil afin de trouver les skis qui lui conviennent. Il doit évaluer les facteurs comme sa morphologie, la pratique ou l’utilisation de l’équipement et son niveau technique ou la fréquence de pratique.

Découvrez le ski Movement Session 95 testé par Julien DEFOIS :

Bien choisir ses chaussures de ski de randonnée

Pour les chaussures, il suffit de choisir un modèle flexible, moins pesant avec un maintien impeccable. Prenez en compte votre pointure et vos préférences. Concernant le bâton, il doit être de qualité, réglable, solide et doté d’une poignée confortable. Sa taille et son matériau dépendront de vous. Au moment de l’acquisition du casque, vous devrez déterminer le modèle et la taille qui vous conviendront. Les paramètres comme le matériau, les accessoires, la technologie, les normes et la mesure de votre tour de tête entreront donc en ligne de compte.

Lunette ou masque ?

Contrairement au sable et à l’eau, la neige est capable de réfléchir approximativement 80 à 85 % des rayons ultraviolets. En outre, à la montagne, plus vous montez, plus ces rayons sont agressifs et nocifs, car ils sont peu filtrés. De ce fait, il est capital de protéger vos yeux afin d’éviter l’ophtalmie des neiges ou toute pathologie liée à l’action du soleil.

Impossible donc de skier sans lunettes de soleil. Vous devez choisir des modèles de catégorie 3 ou 4 et les porter en permanence. Il est vrai que le masque de ski antisolaire semble plus confortable parce qu’il couvre et emboite mieux que les lunettes. Toutefois, vous pouvez avoir des difficultés à vous promener dans la station de ski en le portant sur les narines. Alors, si vous choisissez cet équipement, vous aurez également besoin de lunettes de soleil.

Matériel de sécurité pour le ski de rando

Le ski de rando est l’un des sports d’hiver les plus dangereux qui nécessitent de prendre certaines mesures de sécurité. C’est là qu’interviennent les équipements de sécurité pour le ski de rando tels que l’arva, aujourd’hui appelé DVA, la pelle, la sonde et l’airbag.

DVA

Le DVA (Détecteur de Victimes d’Avalanche) est un petit dispositif dont le rôle est d’émettre des fréquences ou de détecter un signal émis. Il permet donc aux skieurs de localiser une victime d’avalanche ou d’être localisés. Pour être plus efficace, il doit être doté de trois antennes et d’un mode ‘’Recherche multivictime’’. En outre, il faut que l’arva soit muni des fonctions ‘’Activation automatique de mode émission’’ et ‘’Test de groupe’’.

La sonde

Après la localisation d’une victime d’avalanche, vous aurez besoin de la sonde pour déterminer sa position exacte. Pour que cette perche dépliante soit réellement utile, il faut qu’elle soit légèrement lourde, donc fabriquée en aluminium, avec une longueur de 3 mètres au moins.

La pelle à neige

Pour libérer la victime, il faudra déblayer la neige qui devient rapidement dure comme du béton en cas d’avalanche. Cela explique l’importance du choix de la pelle. Cet objet de secours doit être en métal et assez large pour que le déneigement soit rapide, mais assez petit pour être aisément rangée dans votre sac. Une pelle équipée d’une manche télescopique solide et pouvant se transformer en houe serait un atout.

Le sac airbag

Quant au sac airbag, il se gonfle dès que vous l’enclenchez pour limiter le risque d’enfouissement lorsqu’il y a avalanche. Moins lourd et assez volumineux, il assure mieux votre protection sans gêner vos mouvements. Pour faire son choix, vous devez aussi considérer sa forme, son prix, son mécanisme d’activation (câble, pyrotechnie ou bouton) et son système du sac (ABS, Jetforce, BCA Float, etc.).

Magnifique récit d’un séjour ski de randonnée au Japon :

Les indispensables à ne pas oublier l’hiver

Comme dit plus haut, les rayons ultraviolets sont très nocifs en altitude. Tout comme sur les yeux, ils peuvent engendrer des lésions cutanées. L’utilisation d’une crème solaire s’avère donc indispensable pour préserver votre peau de l’agression du soleil. De même, vous devez penser à vous procurer un stick capable de protéger vos lèvres contre le soleil et les risques de gerçures. 

Bien choisir son indice de protection de la peau

Ces produits sont adaptés à tous les profils de peau en fonction du prototype et possèdent différents indices de protection. Les prototypes I et II désignent les peaux très blanches qui ne bronzent presque pas. Le phototype III regroupe les peaux blanches aux cheveux châtains qui bronzent de manière progressive. Quant aux prototypes IV, V et VI, ils sont caractéristiques des peaux mates, foncées et noires qui bronzent avec plus de facilité. Plus le prototype est bas, plus vous avez besoin de protection solaire pour votre peau.

Par conséquent, il est conseillé aux personnes de phototypes I et II d’utiliser des soins solaires avec un indice de protection SPF 50+. Cependant, quel que soit votre type de peau, procurez-vous une crème ou un stick à lèvres avec ce niveau de protection. Ainsi, vous pourrez skier toute la journée sans crainte. Pour plus de praticité, choisissez de petits tubes, faciles à transporter et à ranger dans la poche. Cela vous permettra de les utiliser facilement en cas de besoin.

Des chaufferettes indispensables contre la sensation de froid

Avec la température qui règne en période hivernale, il sera nécessaire de vous réchauffer les mains et les pieds. Pour cela, vous devez avoir une chaufferette dans l’une des poches de votre blouson. Ce petit appareil vous apportera une source de chaleur durant de nombreuses heures à un endroit précis. Il peut être utilisé aussi bien pour les mains que pour les pieds et le corps. Vous ferez donc votre choix selon la partie à réchauffer. Optez pour un modèle de poche, ergonomique, simple à emporter et de préférence jetable.

Tout mettre dans votre sac à dos

Un autre must have de l’équipement du skieur est le petit sac à dos. Cet accessoire incontournable vous aidera à garder vos pique-niques, votre matériel de sécurité, votre téléphone et d’autres équipements à portée de main. Il doit être conçu dans une matière résistante et imperméable pour faire face aux intempéries de l’hiver. Il est également primordial qu’il soit compact, léger et discret pour ne pas gêner vos mouvements. De même, vous devez choisir un sac à dos capable de contenir vos équipements et de protéger votre dos.

Pour conclure avant de partir skier

En somme, bien s’équiper pour faire du ski signifie avant tout se protéger à la fois contre le froid, le vent et la neige avec des vêtements adéquats. En plus des accessoires vestimentaires, ceux-ci doivent être composés d’une couche de base respirante, d’une couche intermédiaire isolante et d’une couche externe imperméable. Outre cela, il faudra choisir les outils dont vous aurez besoin pour pratiquer votre sport et assurer votre sécurité en fonction du type de ski. Pour finir, vous devez penser aux musts haves afin que votre matériel soit au complet.

Laisser un commentaire