Trois ascensions de la voie Brandler-Hasse en Face Nord de La Cima Grande dans les Dolomites

par Expérience Outdoor
Dans la deuxième longueur, la cordée d’allemands sur nos talons

Henri BOURRASSE nous partage ses 3 ascensions de la voie Brandler-Hasse en Face Nord de la Cima Grande dans les Dolomites. Ces trois ascensions prennent chacune place dans un intervalle de trente deux ans.

14ème longueur de Sognando Aurora

Informations pour préparer son ascension de la voie Brandler-Hasse dans les Dolomites

Dates des 3 ascensions de la voie Brandler-Hasse

Juillet 1986, juillet 2015, juillet 2018

Lieu

Tre Cime di Lavaredo, Misurina, Italie. Attention la route menant au refuge d’Auronzo est payante et chère : 30 €. Petite technique pour ne pas payer légalement : attendre 21h00, la barrière est alors levée.

Participants

Henri avec comme compagnons de cordée, Gilles en 1986, David en 2015, Yoann en 2018

Hébergements dans les Dolomites

Refuge :

  • Refuge Auronzo (CAI) au pied de la Face Sud de la Cima Ovest ;
  • Le Refuge Locatelli (CAI) au pied des Faces Nord ;
  • Refuge Lavaredo (privé) près de la forcella Lavaredo..

Camping :

Les campings dans les Dolomites sont généralement chers, propres et « luxueux ». On en trouve deux à Cortina d’Ampezzo, sinon il y a peu de possibilités de bivouac. On en trouve trois à Cortina d’Ampezzo sur la route en direction de Belluno :

Où se restaurer, s’approvisionner

On trouve des supermarchés et des commerces à Cortina d’Ampezzo à environ 20 mn de route.

Office de Tourisme de Cortina d’Ampezzo :

Site Internet de l’Office de tourisme de Cortina d’Ampezzo

On y trouve : bulletin météo, ordinateurs en libre service.

Caractéristiques du Massif des Tre Cime di Lavaredo

Le massif des Tre Cime di Lavaredo est probablement le massif emblématique des Dolomites. Il est composé, de cinq sommets.  On peut distinguer trois  principaux,  Cima Ovest, Cima Grande, Cima Piccola, et deux « secondaires », Cima Piccolissima et Punta di Frida. L’altitude maximale est de 2999 m pour la Cima Grande. Son rocher est composé de dolomie.

Les impressionnantes faces nord sont parcourues par des itinéraires tous très difficiles. Les voies les plus classiques sont le spigolo giallo en face sud de la Cima Piccola, la Cassin en face Nord de la Cima Ovest, la Comici en face nord de la Cima Grande et enfin, la Brandler-Hasse en face Nord de la Cima Grande.

La voie parcourue est la Brandler Hasse en face nord de la Cima Grande, ED, 550 m .

Ouverture : Juin 1958 – L. Brandler, D. Hasse, J. Lehne, S. Löw.

1ère en libre : 1987 Kurt Albert 1987

1ère en solo intégral : Alex Huber

D’une manière générale le rocher est plutôt bon et bien nettoyé par les passages. Le topo le plus juste et le plus précis est celui d’Arnaud Petit et Stéphanie Bodet. A noter qu’il est possible de faire les deux premières longueurs des dièdres déversants (à partir de la terrasse), cotées 7a et 7a+, en une seule grande longueur de 50 m qui cote alors 7b, je pense. La sortie à conseiller est la variante qui traverse à gauche au pied d’une cheminée noirâtre et humide.

Bibliographie

  • Tre Cime Classic and modern Routes – Erik Svab et Giovanni Renzi – Edition Versante Sud ;
  • Parois de légende : Les plus belles escalades d’Europe, Arnaud Petit et Stéphanie Bodet – Edition Glénat.
Parois de légende les plus belles escalades d
  • Les Dolomites orientales – Les 100 plus belles courses et randonnées Broché – 11 juin 1993 de Gino Buscaini (course 98)

Liens Internet

Que faire à coté dans les Dolomites

Difficile d’énumérer toutes les possibilités d’activités, mais on peut pratiquer :

  • De l’escalade, le topo Tre Cime Classic and Modern Routes est très complet ;
  • De la via ferrata : Via Ferrata Innerkofler au Monte Paterno, très belle vue sur les faces ;
  • Randonnée à pied et VTT autour des Tre Cime ;
  • Voir les vestiges des combats de la première guerre mondiale : les sommets des Dolomites ont été le théâtre d’âpres combats entre italiens et autrichiens durant la grande guerre.

Trois ascensions de la voie Brandler-Hasse en Face Nord de La Cima Grande

Envie de repos

En ce mois de Juillet 2018, avec Yoann, nous  venons de gravir à la Tofana di Rozes, Sognando Aurora, une voie soutenue sur cette magnifique paroi de 600 m.

Tofana di Rozes - Sognando Aurora se déroule dans la dans paroi en forme de dent sur la droite
Tofana di Rozes – Sognando Aurora se déroule dans la dans paroi en forme de dent sur la droite.

La raideur de la face et l’équipement « aéré » m’avait fait forte impression, et c’est tout naturellement que je propose à Yoann, de partir « se reposer » aux Tre Cime di Lavaredo pour parcourir la voie Brandler-Hasse en face nord de la Cima Grande. Cela serait ma troisième ascension de cette voie mythique, et je sais qu’avec une approche rapide et sans dénivelé, une voie « courte » (550 m) et une descente aisée jusqu’à la voiture, nous aurons une journée de « repos » parfaite !

14ème longueur de Sognando Aurora dans la voie Brandler-Hasse
14ème longueur de Sognando Aurora

Deux farfelus dans les Dolomites

J’ai gravi cette voie une toute première fois,  lors de mon troisième séjour dans les Dolomites en Juillet 1986 avec Gilles. Partis de manière un peu improvisée d’Aix en Provence, j’avais oublié de prendre une paire de baskets pour l’approche et, avec mes faibles moyens de pseudo étudiant et vrai grimpeur, je n’avais pu m’offrir qu’une paire d’espadrille en toile et semelle de corde avec laquelle je faisais toutes les approches, descentes, et même quelques traversées de névés et descentes de couloir de neige.

Elles étaient trop grandes et tous les trois ou quatre pas, j’étais obligé de remettre le talon et j’étais donc souvent loin derrière Gilles durant les approches. Inspirés par les  courants de l’époque, notre credo était : « pour grimper rapide, il faut grimper léger », et nous nous étions équipés d’un tout petit sac à dos « de ville »  rose qui contenait deux barres de céréales et un litre d’eau. Nos vêtements étaient ceux que nous portions dans nos sorties habituelles en montagne : jogging coloré, débardeur  et polaire « Think Pink ».

C’est ainsi équipés que nous  venions de gravir le Spigolo Strobel à la Rochetta Alta di Bosconero, en libérant les passages d’artif et la voie Carlesso-Sandri à la Torre Trieste dans le massif de la Civetta.

Au sommet de la Rochetta Alta di Bosconero
Au sommet de la Rochetta Alta di Bosconero : matériel d’époque, baudrier Troll Mark V et chaussons Dolomites « Patrick Edlinger »

Toutes ces ascensions s’étaient passées sans anicroche. Pour la suite de notre périple, nous avions prévu de visiter les Tre Cime et de parcourir la voie Comici.

La découverte des faces nord de la voie Brandler-Hasse depuis la Forcella Lavaredo
La découverte des faces nord depuis la Forcella Lavaredo

La voie Brandler-Hasse « faute de mieux »

Mais lors de notre tentative, dans la troisième longueur, nous nous sommes rendu-compte qu’un des brins de la corde était quasi sectionné : probablement une chute de pierre dans la descente de la Carlesso à la Civetta. Nous avions préféré redescendre. Le lendemain, avec un brin neuf, nous nous sommes retrouvés au pied de la voie. Mais, déjà deux cordées étaient engagées et nous avons décidé de changer d’objectif. Ce serait la voie Cassin à la Cima Ouest.

Mais une fois de plus, des cordées étaient engagées dedans. Nous sommes alors revenus à la Cima Grande : direction la Brandler-Hasse. En 1986, il n’y avait pas encore de goujons pour renforcer les relais et certains points dans les longueurs, et la voie n’avait pas encore été libérée par Kurt Albert.

Elle se parcourait alors entièrement en escalade artificielle. L’équipement était tellement vétuste que je me souviens parfaitement d’avoir demandé à Gilles, au premier relais dans les dièdres déversant, de ne pas se vacher et de repartir directement dans la longueur suivante : le relais, composé de deux pitons tordus et tête en bas dans un petit toit, m’inspiraient une confiance toute relative.

Nous avions néanmoins réussi à libérer pas mal de longueurs. La fin de ce séjour s’est conclue avec encore deux belles ascensions : le dièdre Philip-Flamm en face NW de la Civetta avec une sortie à la Punta Tissi sous l’orage, et Modern Zeiten à la Marmolada.

Face Nord Ouest de la Civetta, la paroi des parois, jusqu’à 1200 m de haut pour quelques kilomètres de long
Face Nord Ouest de la Civetta, la paroi des parois, jusqu’à 1200 m de haut pour quelques kilomètres de long

La Brandler-Hasse c‘est bon pour le moral

Mon deuxième parcours de cet itinéraire date de juillet 2015, nous venions de parcourir une voie moderne avec David : Gelbe Mauer à La Cima Piccola et je lui ai proposé d’aller dans la Brandler-Hasse.

Gelbe Mauer à la Cima Piccola, on devine une cordée à gauche de l’éperon.
Gelbe Mauer à la Cima Piccola, on devine une cordée à gauche de l’éperon.

L’idée de parcourir cette voie presque trente ans après me séduisait. Trois jours auparavant, nous avions renoncé dans Specchio di Sara à la Marmolada, pour cause de chaleur et de relative méforme et pour nous remonter le moral, nous avions besoin de réussir un beau projet. La température était agréable au petit matin, nous nous croyions seuls pour la journée, mais une cordée de jeunes allemands, bientôt suivie par un trio d’italiens nous eurent vite rejoints.

Dans la deuxième longueur La découverte des faces nord de la voie Brandler-Hasse, la cordée d’allemands sur nos talons
Dans la deuxième longueur, la cordée d’allemands sur nos talons

La voie s’est révélée aussi belle et aérienne que dans mon souvenir. Et la présence de goujons aux relais et de quelques uns dans les longueurs, permet de grimper sereinement en libre, dans l’immensité de cette paroi où le gaz est bien présent quasiment à chaque longueur.

Dans la troisième longueur avec des goujons qui sécurisent dans la voie Brandler-Hasse
Dans la troisième longueur avec des goujons qui sécurisent

Bien que rapides, nous étions talonnés par les jeunes allemands et à la vire juste avant les dièdres déversants, j’ai préféré les laisser passer devant.  Les grosses difficultés furent  vite avalées et nous débouchâmes sur la vire circulaire aux alentours de 14h30.

La voie Brandler-Hasse pour se reposer

C’est la deuxième fois qu’avec Yoann, nous approchons de ces impressionnantes faces nord et la vue lorsque qu’on arrive à la forcella di Lavaredo est saisissante. L’année dernière, nous avons parcouru Alpenliebe à la Cima Ovest, une voie dure dans les devers prononcés vers la gauche de la face, et nous avons découvert les faces depuis l’ouest en venant de la forcella di Mezzo.

La Cima Ovest depuis la forcella di Mezzo
La Cima Ovest depuis la forcella di Mezzo
Dans une longueur d’Alpenliebe, la corde de hissage donne la verticalité dans la voie Brandler-Hasse
Dans une longueur d’Alpenliebe, la corde de hissage donne la verticalité

Cette fois-ci, une cordée d’italiens est déjà à l’attaque, mais nous laisse passer devant. Une fois dans les dièdres déversants, nous ne les reverrons plus.

Dans la longueur de 50 m dans les dièdres déversants de la voie Brandler-Hasse
Dans la longueur de 50 m dans les dièdres déversants

La fois précédente avec David ou l’année dernière avec Yoann dans Alpenliebe, les températures étaient clémentes, nous grimpions en sweet-shirt, mais cette année la doudoune est de rigueur au relais. Un ballet d’hélicoptères, le matin, vers la brèche entre la Cima Ovest et la Cima Grande nous intrigue : un accident si tôt le matin ? Nous apprendrons par la bouche d’hollandais croisés dans la descente, qu’il s’agit d’un très célèbre himalayiste, ardent défenseur de la planète,  qui s’est fait déposer avec des clients ou amis, au pied de la face ouest et récupérer au sommet, tout en interdisant expressément aux hollandais de le suivre dans la voie.

Les longueurs dures sont cette année particulièrement mouillées et froides, mais ce handicap ne gêne pas trop Yoann qui, pour son premier parcours, gravit la voie intégralement à vue.

La dernière longueur dure de la voie Brandler-Hasse
La dernière longueur dure

Conclusion de mes 3 ascensions de la voie Brandler-Hasse

J’ai toujours aimé parcourir plusieurs fois des itinéraires que j’estime particulièrement beaux. Les souvenirs sont déformés par le temps. Et il m’arrive de découvrir des longueurs qui m’ont semblé sans intérêt lors d’une précédente ascension, certaines me semblent plus dures et d’autres plus faciles que dans mon souvenir.  A chaque fois, je me remémore des événements ayant marqué le ou les parcours précédents.

Avec les années, des petits faits prennent un relief particulier et permettent de se souvenir de ses aventures avec un petit brin de nostalgie : Un troupeau de vaches massées devant la sortie de la tente au petit matin de la Brandler-Hasse en 1986, la sortie sous l’orage dans le dièdre Philip-Flamm, les toilettes « incroyables » du refuge du Bosconero ou encore la sortie « déconseillée » de la Vinatzer à la Marmolada.

Je prends le pari, que dans les années qui viennent je trouverai un partenaire pour gravir la Brandler-Hasse une quatrième fois. Cette voie est si belle, si aérienne et si complète.

Liste du matériel utilisé pour l’ascension de la voie Brandler-Hasse en Face Nord de la Cima Grande

Equipement utilisé pour l’ascnesion de la voie Brandler-Hasse

CATEGORIEMODELEMARQUEPOURQUOI AVOIR FAIT CE CHOIX AU DEPARTCE CHOIX A-T-IL REPONDU AUX BESOINS DE LA SORTIESI C’ÉTAIT A REFAIRE
POLAIRE TRANGOWORLDRésistante et chaudeOui, mais il manque une ou des poches !Oui, mais !
PANTALONJeanABKSoldé 50 %!Super résistant, ne limite pas les mouvementsOui
CHAUSSURESZenSCARPAJe ne veux qu’une paire de chaussures légères et peu encombrantes pour les approches, ou je peux fixer des cramponsOuiOui
CHAUSSONSInstinct VSSCARPAPour la précision et le confortOuiOui j’en ai 3 paires !

Matériel utilisé pour la voie Brandler-Hasse

CatégorieNom du modèleMarquePourquoi avoir ce choix de ce modèle au départEst ce que ce choix a répondu à cette expérience racontée dans ce roadbook Si c’était a refaire
BAUDRIERSamaPETZLPour le confort et la légèretéOuiOui
CORDECobra 2×50 mBEALBon rappel fluide et résistantOuiOui
DEGAINESSpirit ExpressPETZLUn jeu de dégaine pour tout : falaise, Alpi, grande voieOuiOui
DÉGAINESAngePETZLlégeretéOuiOui
CASQUEEliosPETZLJ’avais la version précédente …Il y a mieux et les réglages sont moins bien que sur le moèle précédentNon
SANGLESfin’anneau dyneemaPETZL Oui mais nœuds difficile à défaireOui
FRIENDSCamalot C4BLACK DIAMONDLe top (mais je n’ai pas essayé les totemcamsOuiOui
MICRO-FRIENDSAliensALIEN CAMSPour la souplesseOuiOui

Vous pourriez aussi aimer

0 commentaire

RANISE François 28 octobre 2018 - 21 h 35 min

super récit qui nous fait traverser les voies mythiques des Dolomites, et nous raconte l’histoire de la Brandler Hasse illustrant l’évolution de l’escalade!

Répondre
Eric 8 novembre 2018 - 23 h 46 min

Bravo Henri et vive les journées de repos!

Répondre

Laisser un commentaire